Inventaire méthodique de l'"ancien fonds" de notaires (6 E 1)



Eléments de l'instrument de recherche
Page de titre
Présentation
Plan de classement
Corps de l'instrument de recherche


Page de titre retour


Archives départementales

du Tarn


 

 

 

 

 

 

 

Inventaire méthodique de l'"ancien fonds" de notaires (6 E 1)

 

 

 

Albi








Présentation retour

6 E 1









Lieu de conservation FRAD081
Cotes extrêmes 6 E 1 308-4965
Intitulé 6 E 1 308-4965
Date début cachée 1151
Date fin cachée 1796
Dates extrêmes 1151-an IV
Niveau de description Groupe de documents
Documents séparés Les registres de ce versement concernant uniquement la Haute-Garonne ont été transférés aux Archives départementales de la Haute-Garonne en septembre 2010.
Date de création description mardi 19 janvier 2010





Plan de classement retour

A REVOIR
  Albi
Albi
  Déodat Guiraldi
    Minutes
  Pierre Ayrailh
    Minutes
Ambialet
  Jean Assier
    Minutes
Aussac
  Jean Cavaserius
    Minutes
Cahuzac
  Simon Lobat et Maître
    Minutes
Capdenac (Lot)
  Pons d'André
    Minutes
Castres
  Guillaume Maurel
    Minutes
  Jean Salles
    Minutes
Escoussens
  Bertrand Fabre
    Minutes
  Gabriel Mottes
    Minutes
  Jean Siguier
    Minutes
  Mathieu Fabre
    Minutes
  Pierre Trilhe
    Minutes
Florentin
  Durand de Vendemnis
    Minutes
Gaillac
  Isarn Pasquet
    Minutes
  Jean Andrand
    Minutes
  Jean Cathalan
    Minutes
  Maître de Roffiac
    Minutes
  Seguy Mare
    Minutes
  Vital Capelle
    Minutes
Labastide-de-Lévis
  Claude Frayssinet
    Minutes
Labruguière
  Jean Bosquet
    Minutes
Lacaune
  Jean et Antoine Malacare
    Minutes
Lautrec
  André Gerbaud
    Minutes
  Antoine Arraby
    Minutes
  Antoine Auque
    Minutes
  Antoine Bonnefoy
    Minutes
  Antoine Gorgaud
    Minutes
  Bernard de Alano et autres
    Minutes
  Bernard Gorgaud
    Autres actes
  Maître. Cazals
    Minutes
  François de Lacalme
    Autres actes
    Minutes
  Gaspard Herisson
    Minutes
  Guillaume Bourdon
    Minutes
  Guillaume Cathole
    Minutes
  Guillaume De Laysac et Jean Albert
    Minutes
  Guiraud Seguier
    Minutes
  Jean Alberty
    Minutes
  Jean Amans
    Minutes
  Jean de Laval
    Minutes
  Jean de Mauléon
    Minutes
  Jean Etienne Corbière
    Minutes
  Jean Faiegaltier
    Minutes
  Jean Holmiere
    Minutes
  Jean Posaque
    Minutes
  Jean Roch Viguier
    Minutes
  Jean Viguier
    Minutes
  Louis David
    Minutes
  Maître Meleti
    Minutes
  Philippe Rizolières
    Minutes
  Pierre Bonnefoy
    Minutes
  Pierre Cadours
    Minutes
  Pierre de Cuelhe
    Minutes
  Maître des Palières
    Minutes
  Raimond de Fontbenoit
    Minutes
  Raimond Olivier
    Minutes
  Raymond Margarit
    Minutes
  Raymond Viguier
    Minutes
  Sicard Gauffredi
    Minutes
Lavaur
  Arnaud Devoisins
    Minutes
  Barthélémy Pachin
    Minutes
  Guillaume Viguier
    Minutes
  Jean Cambard
    Minutes
  Pierre Antoine Daudegaud
    Minutes
Lisle-sur-Tarn
  Antoine Dugourc
    Minutes
  Denis Dugourc
    Minutes
  Georges Calvet
    Minutes
  Maître Pellegrin
    Minutes
  Pierre Dugourc
    Minutes
    Répertoires
  Pierre Jalbert
    Minutes
Lombers
  Benoit Magaudi
    Minutes
  Jacques Vencène
    Minutes
Mandoul ( Montgey )
  Antoine Sabatier
    Minutes
Montdragon
  Antoine I Blatgier
    Minutes
  Jean Mouzels
    Minutes
  Maître Barrau
    Minutes
    Répertoires
Orban
  Jean Deffos
    Minutes
  Michel Deffos
    Minutes
Pampelonne
  Guillaume Bernard
    Minutes
Paulin ( Paulinet )
  François Cadaluen
    Minutes
  Maître Combes
    Minutes
Rabastens
  Pierre Albine
    Minutes
Roquecourbe
  Pierre Chabbert
    Minutes
Saint-Genest-de-Contest
  Maître Cabanyer
    Minutes
Saint-Paul-Cap-de-Joux
  Giliot Tinhol
    Minutes
  Jacob Tinhol
    Minutes
  Maître Gasc
    Minutes
  Paul Tornier
    Minutes
Valence
  A. Bosquet
    Minutes
  Maître Assier
    Minutes
  Roger Besset
    Minutes





Corps de l'instrument de recherche retour

A REVOIR retour
6 E 1/675*1381-1667
Angles. Accord entre Jean d'Houlès, sieur de la Fontésié, et Daniel Alquier, sieur de Larenbergue, pardevant Icher, notaire (1667). — Brassac. Vente par noble Georges Curvalle, d'Espérausses, à Me Antoine Calvairac, chapelain dudit lieu ; Jean Gondailh, notaire (1545). — Cahuzac. Conventions entre de Lapierre et Martin, pour l'établissement d'un four. — Acquisition d'un bois par de Lapierre ; Saint-Just, notaire (1385-1392). — Carmaux. Rôle des testaments reçus par Me Pierre Coste, notaire de 1553 à 1580. — Castelnau-de-Lévis. Remise des papiers et protocoles du notaire Jean Brunet, décédé, à Me Guillaume Barthe, aussi notaire, par Antoine Martin, beau-frère de Brunet, qui les avait eus aux enchères, moyennant 23 livres. Inventaire des actes (1607). — Castelnau-de-Montmiral. Règlement d'eau au moulin sur la Vère, appartenant à Otto Hébrail, notaire (1391).
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 4 pièces, papier.
6 E 1/676*1447-1784
Castres. — Vente d'une portion de maison dans cette ville par Jean Mossoleux, semellier (solerius), à Me Jacques Vilin, bachelier en droit. Ramon Corbière, notaire ; Jean Parravi et Thomas Garrin, dépositaires des actes de Corbière (1447-1474). Testament de Jean Cavalles, prêtre de Viane, demeurant à Castres. Etienne Vignevieille, notaire (1556). — Reconnaissance de fiefs par noble Paul de Soubiran, sieur de Beaufort, à noble Jean Jacques Rozel-Brignac, seigneur de Campans. Molinier, notaire (1670). — Accord portant engagement de la métairie grande de Campans, entre Jeanne de Bouffard, veuve dudit Rozel, et noble Jacques de Portes, sieur de la Tourenquié, héritier de Paul de Soubiran de Beaufort. Jean Forest, notaire (1683). — Vente de l'étude de Me François Alba, par le corps des notaires de Castres. Jacques Tailhades, notaire (1784).
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 3 pièces, papier.
6 E 1/677*1555-1608
Castres (suite). — Partage entre les fils de feu Jean Houles, du hameau de Redondet, à Angles ; Benedicti, notaire (1555). — Barthélémy Houles cède à son frère Jean ses droits sur Redondet, Bosinhac, notaire (1556). — Echange entre Jean Houles et Ychier. Celerier, notaire (1563). — Revente à Jean Houles, par Sapte, marchand à Labastide de Saint-Amans ou Valtoret. Cocurin, notaire (1573). — Acquisition à Anglès par Jean Houlès, marchand à Castres. Goudailh, notaire (1573). — Acquisition par le même, au Contrast. Auret, notaire (1574). — Relaxation au même de biens situés à Compistre d'Anglès. Banquet, notaire (1583). — Acquisition au Redondet, par le même. Alain, notaire (1591). — Autre acquisition par le même, des frères Ychier. Banquet, notaire (1592). — Autre par le même, des frères Sire, à Angles. Sébastien Rozier, notaire (1595). — Echange entre ledit Jean Houles et Bernard Ychier. Barrau, notaire (1601). — Transaction entre ledit Houles et Armengaud. Fabre, notaire (1607). — Accord entre ledit Houlès et Gleize. Fabre, notaire (1608).
Description physique : (Liasse.) — 43 pièces, parchemin.
6 E 1/678*1453-1780
Lautrec (vicomté de). — Lausimes par Izarn de Brassac, seigneur de Montpinier ; par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul et par Guillaume de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier. Fontbenoît, notaire (1453-1455.) — Vente de censives à Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, par Jordain Calmettes, seigneur de Labessière de Burens et Flore Salamone sa femme, et par Isarn de Brassac, le vieux, et Isarn de Brassac, le jeune, père et fils, au même Fortanier Daure. Fontbenoît, notaire (1462-1463). — Vente de censives par Balaguier d'Artoul, à Pierre Dupuy, seigneur de Moncuquet et de Cabrilles. Fontbenoît, notaire (1475). — Vente de censives par Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, à Pons de Calmettes. Fontbenoît, notaire (1483). — Lausimes par noble Pons de Manens, seigneur de Vescusse. Bonnefoy, notaire (1493). — Vente par Jolia de Provillergues à Pons Puech, marchand à Lautrec. Remizal, notaire (1539). — Reconnaissances féodales au marquis de Noailles, vicomte de Lautrec, par Bonnafous, de Roquecourbe. Bugarel, notaire (1780).
Description physique : (Liasse.) — 4 pièce, parchemin ; 8 pièces, papier.
6 E 1/679*1441-1674
Lisle. — Lausimes d'un fief au lieu dit Revelaria, par les héritiers d'Etienne Dului, docteur en droit à Toulouse (1441) ; — par Jean Claude d'Espagne, fils de feu Galaube (1519). — Acquisition d'une charge de notaire à Lisle par Me Pierre Vinel, au prix de 385 livres (1608). — Revente de cette charge à Me Antoine Rivière et informations sur les mœurs du nouveau titulaire (1609). — Acquisition de la charge de Rivière par Antoine Jalbert, notaire à Lisle, documents relatifs à sa réception ; supplément de finance pour l'hérédité ; arrêt du Conseil ordonnant à tous les notaires de remettre leurs lettres de provision ; maintien de Jalbert en possession de sa charge (1607-1663) — Acquisition par Jean Voile de la charge de Jean Jalbert, notaire à Lisle, frère d'Antoine susdit et de Pierre Jalbert, tailleur (1621). — Antoine Dugourc, notaire à Lisle. Extrait de l'état des personnes qui ont pris la qualité de messire, chevalier, noble ou écuyer, dans les actes reçus par ce notaire (1668). — Pierre Jalbert, notaire à Lisle. Lettres de possession ; mémoire à consulter au sujet de cette concession ; arrêt du Conseil relatif à la réunion des offices de notaires de compromis à ceux qui sont héréditaires, moyennant certaine taxe (1673-1674).
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 22 pièces, papier (2 imprimées).
6 E 1/680*1575-1654
Lombers. — Prise de possession de la rectorie de Saint-Martin de Lombers par Me Olivier de Goffre, bachelier en droit canon. Mouzels, notaire (1613). — Mondragon. Pactes de mariage entre Salvi Mazas, maître chirurgien, et Marguerite Boudrette. Albert, notaire (1607). — Réception dans le couvent de La Salvetat, par la prieure Anne de Montbrun, de demoiselle Catherine de Patris, fille de noble François et de Isabeau D'Escarlan, de Rodez. — Procuration à cet effet par Isabeau à noble Jean de Canard, sieur de Provillergues et de l'Alfanié et Esther d'Escarlan, sa femme, sœur de la constituante. Bédoret, notaire (1609). — Montredon. Procuration par le seigneur d'Arifat au sieur Rodière, notaire à Labessonnié (1604). — Puybegon. Acquisition de la charge de notaire de cette localité, ayant appartenu à Bernard Clédier, par Me Jean-François Deffos, praticien. Dugourc, notaire (1654). — Réalmont. — Attestatoire par le juge de Réalmont que la maison du feu conseiller de Coras., au dit lieu, vendue par son fils Jacques Coras à Dupuy est en ruine et inhabitable. (1575). — Actes du notaire Cazalens, en original : sous-arrentement des fruits décimaux appartement à l'évêque d'Albi sur les territoires de Saint-Lieux-Lafenasse, Avizou, Saint-Antonin-Lacalm et Saint-Jean de Prémiac, par les fermiers des droits à percevoir dans la claverie de Réalmont, Me Samuel de Pradal, docteur en médecine ; sire Jean Delcros, bourgeois de Lombers ; sire Louis de Marroule, bourgeois de Réalmont, et Charles Lecaron, maître d'hôtel du comte d'Aubijoux. — Même acte pour Réalmont. — Association pour la levée de ces dîmes entre Pradal, Marroule et Barthélémy de Frégeville, marchand à Réalmont.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 6 pièces, papier.
6 E 1/681*1419
Roquecourbe. Vente d'une métairie à Lacalm, par noble Raimond Parturelle à Jean Durand, dit Fontneuve. Pierre Ademare, notaire.
Description physique : (Rouleau.) — 1 pièce, parchemin.
6 E 1/682*1439-1788
Saint Germier. Reconnaissances féodales à messire Pierre-Joseph comte de Toulouse-Lautrec, seigneur de Saint-Germier, par Bonnafous, de Roquecourbe. Pezet, notaire (1780). — SAINT-SALVI DE MONTLONG. Lausime par noble Marguerite de Châteauverdun, dame de Puycalvel. Bordon, notaire (1439). — Valence. Actes concernant la famille Cabot, de la Rouxairié, paroisse Saint-Michel Labadié ; la famille Rigal, de Lasalguié, et une instance introduite contre Antoine Rigai par noble Jacques Germain de Roquefueil, de Valence (1756-1789). — VAOUR. Lettre de provision d'une charge de notaire au dit lieu en faveur de Jean Aymes, par la reine Marguerite de Navarre ; enquête sur les mœurs du titulaire, etc. (1583). — Venès. Reconnaissances féodales consenties en faveur de Joseph François, marquis de Caylus, seigneur du dit Caylus, de Venès, coseigneur de Réalmont, etc. Rollande, notaire (1761). — Verdalle. Noble et puissant seigneur Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, a vendu à Isabelle de Laroche, veuve de noble Fortanier Daure et tutrice de ses enfants, la moitié de Verdalle, avec justice haute, moyenne et basse, et comme il ne peut aller mettre cette dame en possession de cette seigneurie, il délègue à cet effet noble Bernard Ramond de Montaigu, de Labruguière. Dupuy, prêtre notaire (1479). — Vielmur. Baux à ferme du port de Vielmur par les abbesses Jeanne de Cardaillac (1643) et Louise D'Arpajon (1679). Serin, notaire. — Vintrou (Le). Relaxation à noble Pierre de Says, seigneur du Vintrou, d'un bien consistant en champs, bois et prés, au masage des Saints-Pères, à Anglès (1578).
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
6 E 1/683*1619-1789
Statuts des maîtres marchands apothicaires de la ville d'Albi, précédés des lettres patentes du Roi Louis XIII, relatives à l'exercice de la médecine et de l'office d'apothicaire dans le royaume. — Registre des réceptions des apothicaires à Albi. Nomination du maître-garde de la maîtrise. Réception dé Jean Baptiste Goulesque.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 1 pièce, papier.
6 E 1/684*1642-1772
Registre de la confrérie de Notre-Dame du Mont-Carmel à Albi. Il est incomplet. On y remarque les comptes des recettes et dépenses par les bailes ; quelques notes sur des miracles opérés dans la ville par le saint scapulaire ; des lettres du Roi portant donation, à la confrérie, du quart d'une amende de 400 livres prononcée par l'intendant contre le sieur Antoine Raffin, de Ledergues, et plusieurs mentions de dépenses faites pour des tableaux, savoir : en 1643, payé 52 liv. 6 sous à Me Jean Lepaintre (sic) pour trois tableaux, un grand représentant Notre Dame du Mont-Carmel et deux petits, saint André et sainte Thérèse. En la même année, payé à Georges Hugonet, menuisier, pour un grand cadre, un petit et trois gradins, 30 livres. En 1644, payé 3 livres 10 sous à Jean Lepaintre, pour le solde du grand tableau. En retournant le registre de haut en bas, on y trouve les statuts de la confrérie, la bulle sabbatine et le tableau des élections dés officiers de 1642 à 1772. Le dernier compte des bailes est de 1717.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 166 feuillets, papier.
6 E 1/685*1689-1792
Dames de la Miséricorde établies à Albi en 1689 pour assister et secourir les pauvres malades, après une délibération, prise le 6 mai, sous la présidence de Charles Legoux de Laberchère, archevêque nommé d'Albi. — Liste des dames membres de l'association, au nombre de quatre-vingts. Mme de Saint-Juéry fut la première supérieure. — Il y avait une supérieure, une trésorière, huit acheteuses, quatre intendantes du service des dames, quatre intendantes du linge, deux intendantes du vin, deux intendantes du bois, trois intendantes des remèdes, quatre intendantes des vieux habits, huit demoiselles pour servir dans les sacristies ou les maisons hospitalières de la Charité, de l'Hôtel-Dieu et de Saint-Jacques, enfin des visiteuses. La direction de l'association était confiée au recteur des Jésuites et à un habitant de la ville. — Délibérations des dames. — Au revers du volume renversé se trouvent les élections des officiers et la distribution des services pendant plusieurs années. En 1784, le zèle des dames s'étant refroidi, l'évêque d'Apollonie, vicaire général du cardinal de Bernis, son oncle, fit un nouveau règlement par lequel il fixe le nombre des dames de la Miséricorde à 24, qui toutes ont signé au registre les nouveaux statuts. — Depuis cette époque il n'y a plus de supérieure, le choix de cette dignitaire occasionnant des rivalités. Le nombre des pauvres secourus variait de 30 à 70 par mois. La dernière réunion du bureau est du 30 avril 1792.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 154 feuillets, papier.
6 E 1/686*1726-1759
Dames de la Miséricorde d'Albi. Recettes et dépenses de la Marmite, fondée par ces dames pour venir en aide aux pauvres et aux malades de la ville. On leur donnait du pain, de la viande, du bouillon et des remèdes en cas de maladie. — La Marmite est établie dans une maison appartenant à l'œuvre. — La supérieure est nommée par l'archevêque, président du bureau. — La dame veuve de Bermon, née de Bruny, est trésorière, Louise Deffos lui succède en 1750 et en 1754 la caisse est confiée au syndic de l'association, Antoine Delmas, bénéficier du chapitre Sainte-Cécile. — Les recettes proviennent de rentes constituées, de quêtes et d'aumônes.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 174 feuillets, papier.
6 E 1/687*1759-1792
Dames de la Miséricorde d'Albi. Recettes et dépenses de la Marmite. — Etat des rentes dues à l'œuvre. — Antoine Delmas est trésorier jusqu'en 1781 ; il est remplacé, le 9 mai de cette année, par Jean-Baptiste Crozes, qui est aussi bénéficiaire de l'église Sainte-Cécile. — Recettes de l'année 1759-1760 : 4,037 livres. Dépenses : 4,115 livres. Déficit : 78 livres. — Les comptes des trois dernières années sont vérifiés par la municipalité.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 473 pages, papier.
Albi retour
6 E 1/310*1566-1707
Lamarche, notaire. — Actes reçus par lui en 1566 : ventes, échanges, contrats de mariage, etc. — Noyrit (Jean). Sa réception en qualité de notaire succédant (1605), par acquisition d'office, à Me Pierre Blanc, décédé. — Noyrit (Raymond). Rôle des registres reçus par ce notaire, acquéreur de l'office de feu Mc Guillaume Pélissier, qui avait succédé à Jacques, son père, dont les actes remontaient à l'année 1590. — Actes de la réception dudit Noyrit par le viguier. — Vialar (Pierre). Réception (1673) de ce notaire, acquéreur de l'étude de Me Antoine Rousières. — Bruel (Bernard). Protestation sur l'état de dépérissement dans lequel on laisse l'étude dudit Bruel, décédé, et réquisition par Raymond Dutour, gendre du défunt, à Georges Villeneuve, autre gendre, de remettre les lettres de provision à l'effet d'en obtenir de nouvelles. Dutour était praticien. — Rotolp (Antoine). Inventaire des actes remis audit Rotolp, acquéreur de l'office de Antoine Rousières, successivement possédé depuis 1531 par Johannis, Jacques et Guillaume Pélissier et Raymond Noyrit. — Registre (6 pages) tenu de 1694 à 1699, par Me Rotolp, l'un des commissaires nommés par la communauté des notaires royaux de la ville d'Albi, pour l'enregistrement des droits et émoluments des actes dépendant de l'office de notaire apostolique aux fins de la bourse commune établie entre eux. En tête du cahier se trouve le tarif imprimé de ces droits. — Inventaire des actes de l'office de feu Antoine Rotolp, fait en 1699, par le notaire Guillaume Noyrit, fondé de pouvoirs de la veuve Toinette Tridoulat.
Description physique : (Liasse.) — 12 pièces, papier.
Fragments.
6 E 1/311*1783-an IV
Cinquième registre du droit de visa des actes ecclésiastiques retenus par les notaires de la ville d'Albi, conformément à l'arrêt du Conseil du 7 juin 1693 et au tarif, et du droit de bourse sur tous les autres actes, suivant le tarif arrêté le 21 novembre 1746, autorisé par arrêt du Parlement. — Le premier compte est réglé à la date du 9 janvier 1784. Les dépenses, dans lesquelles figurent 114 livres imposées sur les notaires au Rôle de l'industrie, s'élèvent à 270 livres et il reste disponible 567 livres qui se partagent entre les douze notaires vivants, savoir : Fabre, Boudet, Musson, Teysset, Pounsin, Remonneau, Castagné, Landes, Bernard, Cavalié, Trosselhier et Artault. — Les recettes de l'an III s'élèvent à 1,486 livres, et pour les quatre premiérs mois de l'an IV, à 564. Il y avait alors sept notaires en exercice. : Artault, Pounsin, Cavalié, Muséon, Azémar, Trosselhier et Castagne.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 99 feuillets, papier.
Albi retour
Déodat Guiraldi retour
Minutes retour
6 E 1/308*1443-1449
Dette de Jean de Bosco envers Benoît Molineri, tous deux chanoines de Saint-Salvi.
— Vente d'une vigne par Jean de Montalazac à Jacques Massé, notaire.
— Vente au même, par Ramond Serras, notaire du Castelviel.
— Marché fait par Me Bego Montanha, chanoine de Saint-Salvi, avec Hugues Thomas, maçon (Lapicida), de Lacaune, pour la construction d'une chapelle dans ladite église Saint-Salvi : « Secundum suam artem lapicidariam » et moyennant 61 écus d'or, 12 setiers de froment et 3 pipes de vin.
— Donation de biens fonds par Dèodat de Balme, prêtre, à l'évêque Robert Dauphin, absent (4 oct. 1445).
— Testament de Michelle Amielle.
— Plusieurs actes de constitution d'une rente annuelle d'un écu d'or, en faveur de Philippe de Pradal, licencié-ès-lois « ratione patrociniorum quod promisit facere constituenti... donec ipsum revocaverit. »
— Jeanne Geladine, veuve du notaire Ramond de Grapde, cède les actes et éeritures de son dit mari à Déodat Guiraldi.
— Documents relatifs à la levée des décimes sur le clergé.
— Inventaire de la succession de Nicolas Tinelle, dont la maison était située dans la ville d'Albi, à la Tourrette, confrontant avec le jardin de l'évêque et la rue.
— Arrentement par le prieur de Saint-Affric d'Albi, de tous les revenus de la cure des âmes de la paroisse.
— Collation à Jean Reynès, d'une des quatorze chapellenies du chœur de Sainte-Cécile.
— Élections des consuls de Marssac.
— Partage des biens de Ramon de Labroa entre ses enfants : Antoine, l'aîné, Guiraut et Jeanne, qui est mineure ; plusieurs effets mobiliers restent indivis et communs.
— Inféodation de biens dépendant de la chapellenie récemment fondée en l'église Saint-Affric d'Albi, par Pierre de Lafont, bachelier en droit.
— Testament de Pierre Vasconis, notaire à Albi : il institue héritière universelle Béatrix Boyère, sa femme, et lègue ses notes à Pierre Roques, son gendre, à la condition que celui-ci les transmettra à celui des fils du testateur, Bernard et Jean, qui se ferait notaire.
— Obligations, pactes de mariage, gasailles, testaments, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 194 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
Pierre Ayrailh retour
Minutes retour
6 E 1/309*1468-1482
Registre d'actes concernant Durand Marmier. — Vente de cens, rentes et droits divers audit Durand, par Bertrand Cumbètes, notaire, et Beatrix, sa sœur, femme de Jean dé Beaupuy (de Bello Podio), marchand, à Albi. — Testament de Flore Cortesa, veuve de Jean Marmier, père de Durand, son héritier universel. Flore demeurait chez son fils, à la côte du Tarn, elle était de la paroisse Saint-Etienne et choisit sa sépulture dans l'église des Frères Prêcheurs, en la chapelle Saint Vincent. — Acquisitions, échanges, donations, etc. Il s'agit de biens situés principalement dans les communes de Lescure, Cordes, Cestayrols, Saint-Grégoire, Valence, Florentin, Alban, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 100 feuillets, papier.
Ce registre qui est très-incomplet est paginé Vc XLIX. — VIc XLIX.
Langue et écriture : Texte latin
Ambialet retour
Jean Assier retour
Minutes retour
6 E 1/312*1523-1524
Acquisition d'une vigne et d'un cambou (bonne terre d'alluvion sur la rive d'un cours d'eau) par Jean Ayralh, recteur de Saint-Gilles. — Lausimes par Bertrand de Castelpers, vicomte d'Ambialet. — Obligations consenties en faveur de noble Tristan de Castelnou (de Castra Novo, d'Ambialet : Tristan et Pierre de Castelnou habitaient séparément cette commune. — Arrentement des revenus de la cure de Bonneval par Etienne de Saint-Paul, fils de Jean, seigneur dudit Bonneval et recteur de la paroisse, à Guillaume de Calmels, prêtre d'Ambialet. — Arrentement des biens de l'hôpital d'Ambialet par les consuls. — Testament et codicille de Clément de Calmels. — Dette payée par noble Antoine de Caylus de la borie de Ponix, paroisse de Lacondomine. — Présentation, nomination et prestation de serment des quatre consuls de la vicomté, et choix de deux conseillers par chaque consul. — Arrentement par Violande Del Bosc, femme de noble Jacques de Peyrole. — Autre par Galuaud de Corbière, étudiant à Toulouse. — Arrentement du carnelage de Sainte-Croix d'Aygou (Ste-Eroce de Aygone), par le trésorier de l'évêque. — Reconnaissance féodale par noble Simon de Lescure, pour une vigne nouvellement plantée au mas du Cluzel, paroisse de Lacondomine. — Vente faite par noble Jean de Saint-Paul et Etienne de Saint-Paul, recteur de Bonneval. — Acte par Jean de Quercy, religieux bénédictin, procureur du saeristain du monastère. — Lausime par Jean Ayralh, recteur de Saint-Gilles, fondé de pouvoirs de Bertrand de Castelpers. — Blaise de Palhayrols qui a pris à bail les revenus de la vicomté, sous-arrente à Guillaume Beralh, d'Alban, la leude ou péage du chemin dit de traverse de Saint-André à Réalmont, moyennant 3 liv. 6 s. 8 d par an. — Acte de vente par Bernard de Castelnou, seigneur de Laroque, demeurant à Assac. — Reconnaissance féodale à Marguerite de Peyrole, femme de noble Blaise de Palhayrols, de Ginhac, par des habitants du mas de Vohayria, paroisse de Courris. — Arrentement du moulin de Jacques de Peyrole. — Reconnaissance faite à Jean de Castelnou, seigneur de Laroque, représenté par son fils Bernard. — Bail à capitale (à cheptel ou gasaille), juxta consuetudines albigenses. — Beaucoup d'actes au nom d'Antoine Bardyères. — Autres concernant les familles Calvière, Coras, Adhémar de Ginhac, Calmés, Canac, Folcher, Gisclard, Malaterre, etc. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 282 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
Aussac retour
Jean Cavaserius retour
Minutes retour
6 E 1/4591*1532-1534
Cahuzac retour
Simon Lobat et Maître retour
Minutes retour
6 E 1/4620*1459-1538
Capdenac (Lot) retour
Pons d'André retour
Poncius Andree, notarius publicus castri de Capdenaco
Minutes retour
6 E 1/314*1278-1280
En tête de ce notaire se trouvent transcrits quatre passages des évangiles : Luc, I, 41-47 ; — Mathieu, I, 18-21 ; — Mathieu, VII, 12-14 ; — Luc, XI, 27-28. — Testament de B. Ahfre, prêtre de Fihiac (Figeac). — Accord relatif à certains fiefs, entre Guitbert de Felzinh, d'une part ; Jean Seguier R. de Castelnau (C. de Bretenoux), d'autre part. — Procuration par dame Angeline, femme de Guitbert de Felzinh. — Reconnaissances à Bernard de Lentilhac, pour des fiefs situés à Montmiral (de Monlemirato). — Accord entre R. de Castelnau et ses fils, et le donzel Bertrand de Lentilhac, relativement aux fortifications du château de Lentilhac. — G. de Mauriac donne à Ramonde, sa fille, le droit d'ester en justice, m Acte concernant Berenguier de Salvanhac. — Accord relativement au péage de Viazac, entre Guillaume de Capdenac et Guitbert de Felzinh. — Testament de Hélène, veuve du chevalier Guarin de Lentilhac. — Actes concernant la famille de Cardaillac et principalement les frères Arnaud et Hue. — Constitution dotale par Gaillarde de Cassanh, en faveur de sa fille. — Plusieurs contrats de mariage, testaments, reconnaissances de fiefs, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 93 feuillets, papier chiffe.
Papier grossièrement fabriqué.
Langue et écriture : Texte roman
Castres retour
Guillaume Maurel retour
Guillaume Maurel, notaire et lieutenant de Pierre Amblard, baile du comte de Castres
Minutes retour
6 E 1/315*1386-1400
Testament de Saysse, femme de Me Jehan de Casals (de Casalibus), notaire à Roquecourbe. — Bail à gasaille, moitié gain et moitié perte, par Pierre Garrigues, de Saint-Germier. — Autres actes de même nature. — Pierre Salmonet est mis en possession de l'église Saint-Saturnin de Ganoubre par le prieur de Lautrec, délégué de l'évêque de Castres Déodat (1388). — Donations pour la réparation du port royal d'Aigues-Mortes, par Raimond Brocard et par d'autres habitants de Castres. — Acquisitions par Jean Génibrouse, marchand à Castres. — Approbation d'un acte de vente par le frère Ramond Maurel, gouverneur de la maison de Saint-Cirgue, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. — Acte d'apprentissage du métier de tisserand. — Contrat entre Ramond Velayt, de Saint-Saturnin de Rouergue, et Jean Combes, forgeron à Castres : celui-ci s'engage à rester pendant deux ans chez Velayt pour y travailler de son état. — Cession d'une table de la boucherie publiqué de Castres. — Beaucoup de lettres d'obligations cancellées « cancellatœ in signum solutionis ». — Actes relatifs à la Chartreuse de Saïx. — Contrats de mariage, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 98 feuillets, papier.
Beaucoup de pages mouillées sont devenues illisibles.
Langue et écriture : Texte latin
Jean Salles retour
Notaire apostolique
Minutes retour
6 E 1/316*1606-1631
Pièces relatives à l'institution d'un notaire apostolique à Castres, sur la demande de l'évêque Jean de Fossé, tous les notaires de la ville étant de la religion réformée. — Lettres de provision pour ce nouvel office délivrées à Jean Salles, clerc du diocèse d'Albi. — Statuts de la dévote confrérie de Sainte-Croix des pénitents noirs de Castres. — Indulgences et pardons accordés à cette confrérie par Grégoire XIII ; catalogue des confrères. — Requête de Salles pour l'établissement de cette confrérie à Castres. — Procuration de l'évêque de Fossé pour prendre possession en son nom, du prieuré Saint-Thyrs, de Labruguière, dont il a été pourvu par le Pape. Extrait de la bulle de sécularisation du chapitre de Castres. — Sommation par les catholiques de Viane à l'évêque et au chapitre pour la restauration de l'église paroissiale. — Pièces de divers procès entre le chapitre et les prébendiers de la cathédrale. — Acte de maintien de Georges Darthus en la possession du canonicat théologal. — Procès-verbal de réconciliation et de bénédiction de la chapelle Notre-Dame de la Platé de Castres, par l'évêque Jean de Fossé (1607). — Acte de refus de rendre le château de Venès à Montgommery qui en disputait la possession à M. de Clermont ; celui-ci alla vers le Roi pour obtenir réparation de cet attentat. — Procès en féodale entre le chapitre de Castres et Jean de Capriol, sieur de Mandoul. — Prise de possession de l'église Saint-Sauveur d'Hautpoul, par Bernard de Prat. — Poursuites par les paroissiens de la Platé contre les détenteurs du terrain sur lequel était construite en partie cette église ; ordonnance pour la construction en terrisse d'une église paroissiale de 18 à 20 cannes de long et 4 de large. — Abjuration de Pierre Prat, forgeron à Mazamet. — Prise de possession d'une chapellenie dans l'église Saint-François de Castres, par le chanoine Darthus. — Pierre de Fossé réclame la jouissance du canonicat dont il est titulaire, par suite de la résignation de son frère Jean, en 1600. — Prise de possession de l'abbaye d'Ardorel, par Louis de Cardaillac, nommé abbé par bulle donnée à Tusculum le 5 octobre 1608. — Pose de la première pierre de la chapelle du Chapelet, dédiée à la Vierge, près de l'église des Dominicains de Castres et bénédiction de la cloche. — Bénédiction de l'église du couvent des Frères Prêcheurs. — Bénédiction de la cloche de cette église : le président de Lestang est parrain et Mme de Bieule, la mère, est marraine. — Bénédiction du couvent, le B. P. Dominique Bruny, étant prieur. — Statuts de la confrérie du cordon de Saint-François, à Castres ; indulgences accordées à cette congrégation ; liste des confrères. — Abjuration de Pierre de Beauchamp, sieur de Lamothe, docteur et avocat, né à La Rochelle, et âgé de 22 ans. — Statuts de la confrérie du scapulaire, de l'ordre de la très-sainte Trinité de Castres. — Sacre de Balthazar de Budos, évêque d'Augustopolis, coadjuteur de Castres (1617). — Jean de Fossé résignait d'avance en sa faveur en exécution d'un concordat passé entre eux à Pézénas, trois ans auparavant, sous la réserve d'une pension de 4,000 livres, etc. — Le sieur Hilaire Estienne, bourgeois de Laroquette, consulat de Burlats, est autorisé à construire une chapelle, dite de Saint-Etienne, dans l'église Saint-Martial del Py, pour la sépulture de sa famille ; il s'engage à restaurer cette église ruinée pendant les guerres. Cette chapelle sera construite au nord, à gauche en entrant, au dessous de la chapelle appartenant à Sébastien de Bonne, sieur de Missècle, et à feu Jean de Nadal, sieur de Lacrouzette. — Inventaire des ornements de l'église de la Platé. — Collation par Jean Du Poncet, trésorier du Domaine, de quatre chapellenies fondées par les anciens comtes de Castres. — Autre inventaire des ornements de la Platé, sur lequel figurent plusieurs tableaux. — Plantation d'une croix à Revel, avec la permission du recteur de la paroisse, par le seigneur Joseph Balsamo, chevalier de la Sainte-Croix, natif de Messine, porté à ce « pour la distribution de sa précieuse, importante et excellente liqueur et sa piété, zèle et dévotion » (1630). — Bénédiction de la cloche du couvent des Dominicains dudit Revel. — Bénédiction de l'hôpital Saint-Jacques de Castres (1631), pour y célébrer le culte jusqu'à ce que l'église Saint-Jacques de Villegoudou soit restaurée. — Résignations de bénéfices ; prises de possession, baux, etc. — A la fin du volume se trouvent divers extraits relatifs à la discipline et à la juridiction ecclésiastiques.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 621 feuillets, papier.
Escoussens retour
Bertrand Fabre retour
Minutes retour
6 E 1/318*1612
Collation de la chapellenie des Congots, fondée dans l'église Saint-Jean de Verdalle par Me Ramond Congot, prêtre dudit lieu. — Cession d'une prise d'eau par les Chartreux dans le ruisseau de Lamoulhère, descendant de la métairie d'En Barthès. — Arrentement des revenus de la rectorie Saint-Jean d'Arfons. — Association entre plusieurs habitants d'Escoussens pour l'exploitation d'une coupe de 20 arpents dans la forêt Dautenyoul. — Testament de Me Jean Mérauld, notaire royal de Labruguière, qui institue son fils David héritier universel. — Arrentement par dom Henri Bérenger, syndic des Chartreux, des droits seigneuriaux du couvent à Capserny en Cabardès, dont ils avaient la seigneurie haute, moyenne et basse. — Contestations entre les Chartreux et le seigneur de Ferrals, relativement à une muraille qui traversait le fossé dudit Ferrals : il s'agissait de savoir si cette muraille était suffisante pour défendre la ville. Procès-verbal des capitaines qui ont visité les lieux. — Sous-arrentement du bois mort et du charbonnage de la forêt de Montaut. — Traité avec deux charpentiers d'Escoussens pour les réparations à faire à l'église Saint-Félix, annexe de Sainte-Cécile des Montagnes. — Engagement d'un pré, pour une somme de 40 livres, par François Desplas, recteur de Moussoulens, diocèse de Carcassonne. — Bail à gasaille de bestiaux et outils aratoires, à moitié gain et moitié perte. — Vente de trois arpents de bois Dautenyoul. — Baux par les Chartreux, acquisitions, obligations, échanges, pactes de mariage, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 130 feuillets, papier.
6 E 1/319*1613-1616
Collation par le prieur du couvent des Chartreux de Beauvoir ou Belvèse, transféré à Toulouse, d'une chapellenie fondée dans l'église Saint-Saturnin d'Escoussens. — Collation de la chapellenie des Congots. — Consignation entre les mains de Me Antoine Longuet, docteur et avocat à Escoussens, d'une somme dont le débiteur n'avait pas pu se libérer envers son créancier. — Cession, à un charbonnier, d'un arpent de bois d'aute jeunesse dans la forêt royale Dautenyoul. — Dette reconnue par noble François de Mervielh, seigneur de Fares. — Nomination du syndic de la table du purgatoire de l'église d'Escoussens. — Arrentement des moulins d'Escoussens par les Chartreux. — Acte d'engagement d'une vigne, par un débiteur. — Procès-verbal de réception du coffre contenant les archives de la communauté d'Escoussens par les consuls, après un récolement sur l'inventaire. — Vente d'un poulain de trois ans par les Chartreux, moyennant 51 livres tournois. — Acte d'apprentissage du métier de cordonnier. — Association pour l'exploitation de coupes de bois dans la forêt royale Dautenyoul. — Ratification de pactes de mariage entre Paul de Maugy, bourgeois de Brain, fils de Jean, et Isabeau de Robert, fille de Louis, bourgeois de Labruguière et sœur de Jean, conseiller référendaire en la Chambre de l'Édit de Castres. — Baux à gasaille, acquisitions, pactes de mariage, transactions, partages, testaments, ventes de bois, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 252 feuillets, papier.
6 E 1/320*1616-1618
Traité avec un charpentier de Saint-Germain pour les travaux de son état à exécuter dans la construction d'une maison à Soual. — Baux par le couvent des Chartreux. — Arrentement des fruits décimaux de la cure d'Arfons. — Emancipation de Jean Sablayrolles, fils de Georges, et son mariage. — Bail du four banal d'Escoussens. — Arrentement des quatre moulins nobles situés dans la juridiction de Bernazoubre. — Dette reconnue à Jean Mestre, marchand à Escoussens, par Hugues de Villeneuve de Tourène, seigneur de Navès. — Vente de la métairie de Fenayrols, juridiction de Labruguière, à Jacques Mestre, marchand à Escoussens, par Abel de Suc, seigneur de Soual, conseiller secrétaire du Roi en la chancellerie de Languedoc. — Vente par le même seigneur des fiefs de Montagut, même juridiction, à noble Pierre de Fabre, écuyer, habitant Labruguière. — Vente, au prix de 31 livres 5 sous, de cinq charretées de bon charbon de bois de fau. — Dette reconnue à Me Jean de Balarand, ministre d'Angles. — Gasailles, pactes de mariage, baux, ventes de bois, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 162 feuillets, papier.
6 E 1/321*1618-1619
Transport aux Chartreux par André Verdier, recteur d'Arfons, d'une somme de 10 livres que lui devait Ricard « pour la despense et instruction aux lettres » de son fils. — Baux par le couvent. — Arrentement par Pierre et Etienne Belhoms, tuteurs des enfants de feu Jean Belhom, leur frère. — Accord pour la pension de Catherine de Merviel, de Fontiès en Cabardès, veuve dudit Jean Belhom. — Dette reconnue aux Chartreux par noble Marc de Robert, maître verrier, du masage des Escudiers, consulat d'Arfons. — Acte d'apprentissage du métier de tisserand. — Prise de possession de la précenterie de Lavaur. — Engagements pour dettes. — Comptes des religieux avec leurs fermiers. — Vente d'un demi quintal de laine, au prix de 11 livres tournois de 20 sous. — Dépôt, entre les mains de Michel Barbara, d'une somme de 650 livres à l'effet de rentrer en possession d'une métairie donnée en gage. — Testament de Philippe Fournès, de Saint-Affrique. — Bail d'une pièce de terre pour être plantée en vigne. — Reconnaissances de douaires, pactes de mariage, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 187 feuillets, papier.
Langue et écriture : Les feuillets de ce registre sont numérotés XLIX-CCXXXV.
Gabriel Mottes retour
Notaire, garde-notes et tabellion royal, héréditaire des lieux d'Escoussens, Verdalle et Massaguel
Minutes retour
6 E 1/329*1656-1661
Arrentement d'un moulin drapier à Escoussens. — Collation de deux chapellenies dans l'église Saint-Théodard de Saint-Affrique par les consuls dudit lieu. — Bail de la tuilerie de Touscairatz. — Testament de Jean Vaissette, le vieux, laboureur de la montagne de Laserre, paroisse de Fontiers-Cabardès. — Association pour le bail de la levée des fruits décimaux dont jouit l'évêque de Lavaur à Lacroisille, Bertre et Appelle. — Contrat d'apprentissage du métier de chapelier. — Bail de la boucherie d'Escoussens. — Nouveau traité (voir E328) des Chartreux avec la famille D'Hennezel : il s'agit de rétablir la verrerie de Cayroulet, où ces gentilshommes ont déjà travaillé, et ils doivent amener six gentilshommes verriers, un fondeur, un empailleur, des liseurs, des passe-cendres et les autres ouvriers nécessaires. — Bail pour les écoles d'Escoussens avec le sieur Auret, vicaire de la paroisse. — Traité avec un tailleur de pierre d'Alet, pour la fourniture de la pierre d'Alet nécessaire à la verrerie. — Achat de deux meules de la peyrière de Naumas à Massaguel. — Dette de Antoine Calmens, marchand verrier d'Aigues-Juntes (Ariège), envers Abraham de Robert, d'Arfons, pour achat de flacons de verre. — Association pour le bail du droit de dîme des vendanges au vignoble du Poirier-Blanc, à Sainte-Cécile. — Dette reconnue au couvent par les verriers D'Hennezel. — Mise en demeure des charpentiers chargés de la charpente de la verrerie d'avoir à terminer les travaux, les ouvriers arrivant du Nivernais sous peu de jours. — Dette reconnue à Joseph D'Audemar, baron de Trelhes et de Trébas, par Jean-Louis de Rigaud, baron de Baudrulhe, etc. — Tasque convertie en censive par les religieux. — Bail des écoles d'Escoussens. — Dette reconnue au couvent par un chapelier d'Escoussens. — Amégèrement d'un mur. — Collation de la chapellenie fondée (1512) dans l'église de la Platé de Castres, par le sieur Albion, bourgeois de cette ville. — Arrentement des fruits décimaux des travers de Sainte-Cécile, appartenant par moitié aux Chartreux et à l'évêque de Lavaur. — Quittance de 6,300 livres tournois, par les sieurs d'Hennezel, pour la façon de 6,300 livres de vitres fabriquées au Cayroulet du 8 mai au 28 octobre 1659. Dans cette somme sont compris les gages de MM. De Chastel, de Salomon et Dormoy, ceux du fondeur et des autres bas-officiers. — Établissement de la confrérie du Rosaire, à Escoussens, par les frères Prêcheurs de Castres. — Protestations par l'entrepreneur des réparations à faire aux églises de Sainte-Cécile des Montagnes et Saint-Félix son annexe, contre les paroissiens qui refusaient de faire la manœuvre comme ils y étaient obligés par le traité fait avec lui par les décimateurs. — Terres donnée à bail pour être plantées en vigne. — Contrat d'apprentissage du métier de cardeur de laine, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 917 feuillets, papier.
6 E 1/323*1630-1631
Dettes reconnues au profit des Chartreux. — Vérification, en présence des consuls Pierre Pairin et Guillaume Combettes, de la matière fournie par Jean Lafont, fondeur de Carmaing, pour la fonte de la cloche d'Escoussens. — Transaction entre les religieux de la Chartreuse et les habitants de Castres, sur les indemnités réclamées par les premiers pour les dommages par eux éprouvés pendant les dernières guerres, comme dévastation de leurs bois, démolition de maisons, pillage, etc. La ville doit payer aux religieux 12,000 livres en cinq années. — Autres transactions de même nature entre les religieux et plusieurs habitants de Castres. — Arrentement des droits seigneuriaux que possède Rostain Louis de Cayres d'Entraigues et d'Hautpoul, au fief d'Esclairac et dans celui de Laspauzes qu'il a récemment acquis. — Accord entre les religieux et Abel de Robert, tuteur des héritiers de Marc de Robert, maître verrier, sur le paiement des dettes dudit Marc. — Vente par le couvent de 47 quintaux 44 livres de laine pour le prix de 1,185 livres. — Arrentement de la métairie de Salettes, par Tristan de Villeneuve, sieur de Larecuquelle, résidant au château de Latour. — Comptes des religieux avec leurs fermiers. — Ils transigent avec divers particuliers sur des indemnités pour le bétail pris au couvent pendant la guerre. — Bail de leur tuilerie de Touscairatz, consulat de Verdalle. — Ils reprennent un pré et un bois par droit de prélation. — Traité pour la réparation de l'église de Lempaut. — Arrentement des fruits décimaux du prieuré de Sainte-Cécile des Montagnes, — des droits de tasque à Escoussens. — Bail d'un pré par impignoration et antichrèse pour une somme de 30 livres due aux Chartreux. — Sous-arrentement du droit de l'équivalent à Saint-Affrique. — Donation aux Capucins de Castres, par Pierre Barbara, recteur de Barbetogne et Saint-Pierre d'Arifat, son annexe, h cause de la peste qui s'était déclarée à Verdalle le 20 août 1631. — Testaments faits par crainte de ce fléau. — Pactes de mariage, donations, partages, baux, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 395 feuillets, papier.
Langue et écriture : Il y a deux paginations, la première de 202 feuillets, la seconde de 193.
6 E 1/324*1632-1634
Baux par le F. Benoît Courtois, coadjuteur et syndic du couvent des Chartreux. — Contestations entre les fermiers des dîmes d'Escoussens. — Contrat d'apprentissage du métier de maçon. — Testament du sieur Maurel, voiturier à Escoussens, relégué dans la hutte d'une vigne « étant blessé de la peste par le moyen d'une bosse qui luy est sortie à l'une des cuisses ». — Quittance aux consuls d'Escoussens par Guillaume Manié, commis par le R. P. Louis Renairon, religieux du tiers-ordre de Saint-François, pour désinfecter le village. — Dette de la communauté envers les religieux qui ont assisté les habitants frappés de peste. — Ventes de coupes de bois dans la forêt Dautenyoul. — Traité par les Chartreux pour la construction d'une maison dans leur métairie des Gascons, à la montagne de Cayroulet. — Réquisition par les habitants de Mazamet au syndic des Chartreux de faire vendre les bestiaux saisis sur la communauté dudit Mazamet, en exécution d'un arrêt du Parlement. — Bail de la tuilerie de Touscairatz. — Transactions entre les religieux et divers habitants des environs d'Escoussens qu'ils poursuivaient pour prises de bétail pendant la guerre. Assignés pardevant la Chambre de l'Edit, les Chartreux s'étaient retirés au Conseil privé en règlement de juges et le Conseil avait renvoyé les parties au Parlement. Les habitants transigeaient pour éviter des frais qu'ils n'auraient pu payer. — Bail d'une olivette que la Chartreuse possédait au territoire de Couzy, diocèse de Narbonne. — Arrentement des droits de tasque à Escoussens. — Comptes des religieux avec leurs bordiers. — Vente de coupes de bois dans la forêt d'Aultenivol. — Arrentement du droit de dîme des traverses de Sainte-Cécile des Montagnes. — Un boucher d'Escoussens vend à un tanneur de Castres les peaux des moutons et des brebis qu'il tuera, du 25 août à la Saint-Martin, 11 novembre, moyennant 6 livres la douzaine. — Arrangement entre les tenanciers des terres de la métairie de Troupiac, pour le payement de la rente annuelle qu'ils doivent à Pierre d'Hautpoul, baron d'Auxillon, propriétaire de ce fief. — Arrentement des fruits décimaux de Sainte-Cécile des Montagnes et de ceux que les religieux lèvent à la montagne de Laserre, paroisse de Saint-Clément de Fontiers-Cabardès, dépendant du prieuré de Fontiers, sous la réserve des agneaux et de la laine qui doivent être portés au couvent. — Bail de la récolte en blé et seigle dans les cinq métairies que possèdent les Chartreux dans la montagne de Cayroulet, juridiction d'Escoussens. — Bail de la métairie de Combobscure ou del Dressaire, sur la même montagne, et de celle de Mondelle. — Arrentement du four banal d'Escoussens. — Bail de la métairie de Salettes, consulat de Labruguière, par Tristan de Villeneuve, seigneur de Larecuquelle. — Acquisitions, transports, quittances, gasailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 429 pièces, papier.
6 E 1/325*1635-1639
Acquisitions par Antoine Longuet, avocat, juge d'Escoussens. — Traité par les religieux pour travaux de charpente à la Métairie-Basse de Touscairatz, dite de Lesquirol. — Comptes des religieux avec les bordiers du couvent. — Association entre charbonniers pour l'exploitation de coupes de bois, — Traité du syndic Etienne Drouyn avec Charles Boissède, maître maçon d'Escoussens, pour des constructions à faire au couvent. — Contrat d'apprentissage du métier de forgeron. — Traité par les consuls d'Escoussens avec Guillaume Tricotet et Noël Masson, maîtres menuisiers de Paris, pour la façon du tabernacle du grand autel de l'église Saint-Sernin, moyennant 100 livres. — Baux des métairies du couvent, des moulins, du four banal, etc. — Bail par les consuls d'Escoussens de la levée de 2,528 livres de deniers royaux — Le recteur de Sainte-Cécile des Montagnes donne à ferme les droits de Carnenc qu'il perçoit dans sa paroisse ; il se réserve le vin. — Les religieux approuvent l'acquisition d'une pièce de terre tαscale à Escoussens, au ruisseau de Las Fades, et, pour certaines considérations, réduisent cette terre de tasque à la censive annuelle et perpétuelle d'un sou tournois. — Autre réduction semblable pour une terre, en considération de ce qu'elle avait été plantée en vigne. — Bail à un charbonnier « de couper tous les arbres de fau, avelaniers sauvatges et autre broussalhe qui est dans le cimetière joignant l'église, autour d'icelle et dans l'enceinte du couvent de Lupatière », appartenant à la Chartreuse. — Acte d'apprentissage du métier de maçon. — Bail à nouveau fief, directe et emphythéose perpétuelle d'une pièce de terre à Escoussens. — Arrentement de l'olivette noble de Couzy. — Pactes de mariage, gasailles, ventes, quittances, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 480 feuillets, papier.
6 E 1/326*1640-1643
Titre clérical de François Viste. — Ventes de coupes de bois. — Prorogation de l'arrentement des tasques d'Escoussens. — Baux du four et des métairies appartenant au couvent des Chartreux. — Arrentement d'une forge avec son soufflet et tous les outils. — Dette reconnue par noble François D'Auriol, sieur de Vilevert. — Bail du livre de la taille par les consuls d'Escoussens. — Acte d'amégèrement ou de mitoyenneté d'un mur qui sera mégère entre les contractants. — Testament de Jeanne de Martin, veuve de noble Jean de Suc, sieur de Saint-Affrique : elle veut être enterrée dans la chapelle qu'elle a fait tout récemment restaurer dans l'église Saint-Théodard et teste dans le château de Saint-Affrique. Elle institue héritiers universels ses enfants Abel de Suc, sieur de Saint-Affrique, et Marguerite de Suc, et, comme ils sont mineurs, elle désigne pour tuteurs Jean de Martin, sieur de Viviers, son frère, et Henri de Suc, son beau-frère. — Arrangement sur procès entre Suc d'Escoussens, Abraham de Robert, fils de feu Louis, écuyer, des verrières d'Arfons, et Abel de Robert, marchand de Castres. — Déclaration faite au château de Montespieu, des biens saisis à la requête de Claudine de Bénéfice de Cheilus, veuve de noble Abel de Suc, fils du président en la Chambre de l'Édit : cette déclaration porte qu'on n'a pas mis sous le séquestre les biens que le président avait achetés de Sébastien d'Adhémar de Lavernhie. La saisie est faite pour la sauvegarde du douaire de la veuve. — Vente de 210 livres de verre à vitres aux couvents des Chartreux et de Larode, par le sieur Salomon de Thietry et le sieur de Tissac, gentilshommes verriers, associés pour l'exploitation de la verrerie de Laprade, propriété de M. de Bieule. — Acte d'apprentissage du métier de tailleur d'habits. — Françoise de Longuet, fille de feu Antoine, vend au couvent toutes ses propriétés d'Escoussens, entr’autres deux maisons en ruine, dans le fort, dont l'une près du château des religieux. Cette vente faite après le partage de la succession dudit Antoine Longuet, juge d'Escoussens. — Mariage de ladite Françoise avec Dominique Rulh, docteur en médecine de Villefranche de Lauraguais, fils de feu Jean, secrétaire de la reine Marguerite, et de Jeanne de Comte, de Castelnaudary. — Traité par les religieux avec plusieurs habitants pour faire planter en vigne 192 journées de terre à Laserre, dépendant de la métairie noble de Touscairatz. — Vente de bétail par Louis de Raymond, sieur de Carbonnières, avocat et juge à Escoussens. — Testaments, pactes de mariage, gasailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 551 feuillets, papier.
6 E 1/327*1647-1650
Émancipation, avec donation au fils émancipé. — Arrentement par les Chartreux des fruits décimaux du prieuré de Puicheric (Aude). — Contrat d'apprentissage du métier de chapelier à Massaguel. — Transaction entre les sieurs Jacques de Bonne sieur de Missècle, et coseigneur de Viviers-lès-Montagnes, Jean de Bonne sieur de Labernardié et de Lestap, frères, César de Passemar sieur de Burc, époux de Marguerite de Bonne, fille du sieur de Missècle, et Jean de Martin sieur de Viviers. — Bail de la boucherie d'Escoussens. — Dette reconnue par Claudine de Bénéfice, veuve d'Abel de Suc, et par sa fille veuve de Philippe de Colombet, baron de Gissé. — Prix fait par le syndic des Chartreux pour établir deux meules au moulin du couvent. — Arrentement par le même des fruits décimaux du prieuré Saint-Pierre d'Avits. — Bail du livre de la taille d'Escoussens par les consuls. — Traité pour la plantation d'une vigne. — Contrat d'apprentissage chez un menuisier de Carcassonne. — Transaction par laquelle, pour éviter de grands frais, il est mis fin à un procès pour crime d'assassinat, moyennant une indemnité donnée aux parents de la victime et une autre aux religieux de la Chartreuse, pour l'amende que le coupable aurait pu encourir en cas de jugement définitif. — Contrat d'apprentissage du métier de pareur. — Prise de possession de vignes plantées pour le compte des religieux. — Association pour le bail de la levée des fruits décimaux dus à l'évêque de Lavaur par les paroisses de Verdalle et Massaguel. — Gasailles, acquisitions, échanges, testaments, baux, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 520 feuillets, papier.
6 E 1/328*1651-1655
Bail par Dom Etienne Drouyn, syndic du couvent des Chartreux, de la métairie noble dite des Yssarnenches ou de Chabert, consulat de Castres, et de celle du Puy-Saint-James, même consulat. — Bail de la levée de la taille par les consuls de Saint-Affrique. — Arrentement des fruits décimaux de Saint-Avits. — Bail de la taille d'Escoussens. — Traité entre le couvent des Chartreux et Jean D'Hennezel, écuyer, sieur dudit Hennezel au pays de Nivernais, agissant tant en son nom qu'en ceux de Moïse D'Hennezel, écuyer, sieur de Grammont, de Jérémie D'Hennezel, écuyer, sieur de Toulou, et d'Antoine D'Hennezel, sieur de Larochère, ses frères. Le syndic, qui représente le couvent leur permet de travailler dans la verrerie du Pas-de-l'Apost, dans la montagne de Cayroulet, appartenant aux religieux. Le couvent leur fournira tout, même les vivres, sauf remboursement. Le traité est fait pour six ou sept mois. — Compte du syndic avec les D'Hennezel, entrepreneurs de la verrerie de Cayroulet. — Marché fait par Etienne de Robert, sieur de Combal, pour couper le bois fau nécessaire à la verrerie de Verdalle. — Arrentement des moulins d'Escoussens. — Bail par le syndic des Chartreux d'une maison qui dépendait du couvent de La Loupatière (Aude), ruiné pendant les guerres. — Bail de la boucherie d'Escoussens par les consuls, pour un an. Prix fixés par l'acte : 7 sous la livre de mouton et celle du veau de lait ne pesant pas plus de 120 livres ; 6 sous la livre de veau brane, d'agneau et de pourceau ; 4 sous la livre de bœuf, de la vache grasse et de la brebis. Aucun autre habitant ne peut vendre de la viande, excepté celle de pourceau et en prévenant l'adjudicataire de la boucherie pour qu'il ne tue pas d'autre bétail. — Amégèrement (bail à gasaille) du bétail de la Métairie-Grande du château de Montespieu, par Marie de Châteauverdun, femme de Jean-Louis de Rigaud, baron de Baudrulhe, Auriac et autres places. — Traité par le couvent pour l'établissement, près le ruisseau de Carcan, en la terre des religieux, d'une tuilerie suffisante pour y cuire douze miliers de tuiles-canal ou autres et de la chaux. — Traité par les consuls d'Escoussens avec le sieur Roques, du diocèse de Mirepoix, qui s'engage à tenir école dans le village, pendant un an, à l'exclusion de tout autre instituteur, moyennant une pension de 40 livres et le local ; en outre, les enfants devaient payer, savoir : les commençants, 5 sous par mois ; ceux qui lisent, 10 sous ; ceux qui lisent et écrivent, 6 sous ; ceux qui apprennent la grammaire et l'arithmétique, 20 sous. — Le traité est rompu six semaines après, faute d'un nombre suffisant d'élèves pour faire vivre le maître. — Acte d'apprentissage du métier de forgeron. — Sous-arrentement par les sieurs Jean de Croses, avocat au Parlement, Jean-Pierre de Croses sieur de Puechsieura, Molinier et autres, fermiers des revenus décimaux de l'évêque de Lavaur et des Chartreux, dans la paroisse Sainte-Cécile des Montagnes. — Bail de la métairie de Laserre. — Contrat d'apprentissage du métier de menuisier. — Nouveau bail pour les écoles d'Escoussens, aux mêmes conditions que le précédent, avec Jean Rigal, sous-diacre, du monastère de Cabrespine, en Rouergue, pour huit mois et demi. — Bail des fruits décimaux du prieuré de Saint-Vincent et Saint-Jean de Grezan les Béziers, dépendant de la table du couvent des Chartreux. — Bail des écoles pour un an à Pierre Caraguel, diacre de Soual, aux mêmes conditions que les précédents. — Arrentement pour un an et moyennant 6 livres tournois d'une enclume pesant 134 livres. — Prise de possession de la rectorie de Saint-Théodard de Saint-Affrique. — Acquisitions, échanges, ventes de bois, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 544 feuillets, papier.
6 E 1/330*1662-1665
Bail d'une terre à planter en vigne : toutes les charges de la terre restent au propriétaire ; le premier cultivera pendant six ans et aura tous les fruits ; à l'expiration du bail, les contractants partageront par moitié la terre plantée en vigne, mais le propriétaire aura le choix. — Prise de possession de la cure de Saint-Affrique. — Arrentement des revenus seigneuriaux de cette paroisse, par Abel de Suc, qui en était seigneur. — Déclaration d'hypothèques. — Testament de Marguerite de Mestre, veuve Estève, — et de Jean Vaissette, du masage des Barthes, consulat d'Escoussens. — Bail du livre de la taille d'Escoussens. — Arrentement des fruits décimaux de Sainte-Cécile des Montagnes, par l'évêque de Lavaur. — Actes d'apprentissages des métiers de maçon, pareur, tisserand. — Marchés faits avec des charpentiers et des maçons pour des travaux de leur métier. — Collation d'une chapellenie fondée dans l'église Saint-Thyrs de Labruguière. — Bail de la métairie grande à Saint-Affrique, par Abel de Suc, seigneur du lieu. — Baux à gasaille ; actes d'amégèrement ; acquisitions ; échanges ; pactes de mariage ; testaments, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 579 feuillets, papier.
6 E 1/331*1666-1670
Traité par les consuls pour la restauration de l'église d'Escoussens. — Dot de Marguerite Fournier qui épouse François Gasc, laboureur : « 40 livres tournois de 20 sous pièce ; une cohette, coussin et plume pesant le tout 60 livres ; quatre linceuls toile de maison ; une couverte de lit de la valeur de 6 livres ; un cotillon rose de Nîmes ; une caisse, bois fau, garnie de serrures, clef et reilles, et pour aider au festin nupcial 3 livres en argent, trois mégères de blé mossole, une senal de vin, mesure d'Escoussens, et trois gélines. » C'était tout ce qui lui revenait de la succession de son père, décédé ; sa mère ajoute 20 livres tournois. — Contrat d'apprentissage de l'art de chirurgie chez Guillaume Pages, maître chirurgien, de Labruguière. Cet apprentissage devait durer deux ans. — Sommation aux sieurs Rivals de réparer une chapelle de l'église paroissiale d'Escoussens, qu'ils prétendent leur appartenir, et qui menace ruine. — Arrentement par l'évêque de Lavaur des fruits décimaux de Verdalle et Massaguel, qu'il partageait avec le précenteur de l'église cathédrale. — Contrat d'apprentissage de marchand pour cinq ans. — Bail de la boucherie d'Escoussens. — Acte par lequel les consuls reconnaissent devoir aux Chartreux 260 livres qu'ils ont empruntées pour la poursuite et exécution à mort de deux criminels. — Partage de mobilier entre des héritiers. — Arrentement, à Massaguel, par Timoléon de Saint-Jean, baron de Fajac, au nom de son fils mineur Jean-François de Saint-Jean, baron de Belvèze, et de Louise de Nadal, femme de ce dernier, et donataire de François de Nadal, sieur de Massaguel. — Actes de dénonciation de dommages par des métayers aux propriétaires. — Bail du livre de la taille d'Escoussens s'élevant à 3,900 livres. — Compte de Jean-Jacques de Piis, baron de Caucalières, avec le fermier de son moulin. — Testament de Paul Coulom, de la religion réformée, fils d'Abel et de feue Marthe Sire, de Roquecourbe : il partait pour le service du Roi, au régiment de Champagne, compagnie de M. de La Tribale. Il donne 6 livres aux pauvres de la religion réformée de Roquecourbe, 5 sous à chacun de ses parents et institue héritière universelle sa sœur Esther, femme de Jacques Loubet, marchand à Massaguel. — Traité pour la réparation de l'église d'Escoussens. — Contrat pour l'institution d'un second vicaire à Escoussens. — Actes d'émancipation, de transport, d'amégèrement et de donation ; testaments ; pactes de mariage, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 766 feuillets, papier.
Jean Siguier retour
Notaire royal des lieux d'Escoussens, Verdalle et Massaguel
Minutes retour
6 E 1/322*1625-1626
Quittance par Sébastien d'Adhémar, seigneur de Lavernhie. — Arrentement du four d'Arfons, appartenant aux pauvres du lieu. — Acte par lequel Timoléon D'Anticamareta, seigneur de Montmore, arrente pour deux ans les fruits de ses métairies de Larollandié, Laborde-Rouge, Coffinal et ceux des vignes qu'il possède à Lempaut. — Bail de la levée des deniers royaux à Massaguel, par sires François Sicard, maître chapelier, et Jacques Chaila, pareur de draps, consuls de la communauté. — Bail par Me Antoine Gailhardy, avocat, de la métairie d'En Breilh, consulat de Lempaut, à travailler et cultiver à demi-fruits. — Quittance au nom de Marguerite de Lautrec, dame de Massaguel. — Bail à demi-fruits, « suivant le style et coustume du pays », par Antoine Bourrel, religieux saeristain de Sorèze, au nom de noble Jean de David, sieur de Beauregard, et de Jeanne Bandinelli, mère dudit David. — Arrangement sur procès entre le P. Jean Pégot, syndic de l'abbaye d'Ardorel, et Pierre Revel, charbonnier à Arfons. — Bail de la levée des deniers royaux par les consuls de Dourgne. — Procuration par Marguerite de Lautrec, dame de Massaguel, héritière de Jeanne Delhom, en son vivant seigneur dudit lieu. — Pactes de mariage, testaments, actes de vente et d'acquisition, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 144 feuillets, papier.
Mathieu Fabre retour
Notaire royal
Minutes retour
6 E 1/317*1540-1558
Prise de possession de l'église Saint-Genest de Contest par Jean Fabri. — Vente du moulin de Trégas, près de Larecuquelle, par Guillaume Dalyère, coseigneur d'Hautpoul, à Jean Dalyère, chevalier, seigneur de Larecuquelle. — Échanges entre ces deux seigneurs. — Vente d'une pièce déterre, à Sainte-Frique (sic), par Thomas de Montmore, écuyer, seigneur dudit lieu. — Acquisition d'une rente en blé, sur les habitants d'Escorceux (Escoussens) par les religieux de Notre-Dame de Beauvoir, ordre des Chartreux, seigneurs directs et juridictionnels dudit Escorceux. — Testament désire Antoine Combes, marchand à Mazamet. — Quittance de Bernarde Scande, d'Arfons, à son père qui lui avait donné en la mariant 40 livres tournois, un lit garni de coussin et couette de demi quintal de plume, quatre draps, une fleissade et trois robes nuptiales. — Testament de Bernard Maurel, du mas de Monbarrau, juridiction de Labruguière, et de Me Arnauld Ricard (le vieux), prêtre, d'Escoussens. — Lausimes, acquisitions, baux, etc., par les Chartreux. — Titres cléricaux, pactes de mariages, testaments, transactions, etc. — Beaucoup d'actes concernant des habitants de Labruguière.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 253 feuillets, papier.
Pierre Trilhe retour
Notaire royal
Minutes retour
6 E 1/332*1682-1684
Bail des écoles d'Escoussens, pour une année, au vicaire de la paroisse et à Monginon, pour enseigner le latin, le français et l'arithmétique. — Traité pour l'exploitation de la verrerie de Cayroulet avec Josué D'Hennezel, seigneur de Dormoy, gentilhomme verrier, habitant le village d'Anor, terre d'Avesnes, diocèse de Cambray. Il devait amener six gentilshommes verriers et les ouvriers nécessaires. — Decreil, syndic des Chartreux, donne à bail une forge de maréchal et les outils nécessaires, moyennant 3 livres par an, somme représentant la rente d'un capital de 60 livres, valeur de l'outillage. — Ventes de coupes de bois. — Arrentement du four banal d'Escoussens. — Baux à gasaille, pactes de mariage, quittances, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 96 feuillets, papier.
6 E 1/333*1692-1698
Vente par Jacques Hérail, orfèvre à Castres. — Comptes des religieux avec leurs métayers. — Bail à gasaille ou précaire, par Dom Christophe Decordes, syndic des Chartreux. — Bail de la taille d'Escoussens ; — de la régence des écoles à Monginon, moyennant 40 livres pour un an. — Traité pour la réparation de la fontaine. — Baux à demi-fruits. — Quittance à David Cabibel, apothicaire à Mazamet. — Bail à gasaille, par Mathieu Barbara, juge criminel à Castres, de la métairie de Vareilhes, appartenant à François Barbara, de Soual, docteur en médecine. — Bail à demi-fruits de la métairie de Juges, consulat de Saint-Germain, par Me Jean de Fornier, avocat à Escoussens. — Délaissement de biens-fonds aux Chartreux par plusieurs de leurs débiteurs. — Transport de créances aux religieux par Mathieu Trilhe, lieutenant de juge à Escoussens. — Résignation de l'office de procureur du Roi en la maîtrise des eaux et forêts de Saint-Pons, par ledit Mathieu Trilhe, au profit de Daurian, de Saint-Amans. — Vente à Henri de Loubens, seigneur de Verdalle. — Liquidation de créances entre le prieur des Chartreux et Jean Dolen, sieur de Calvayrac, résidant au consulat de Pradelles. — Bail de la boucherie d'Escoussens. — Pactes de mariage, acquisitions, échanges, transactions, etc. — Le premier acte portant en marge la mention du contrôle est à la date du 16 mai 1693.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 525 feuillets, papier.
Florentin retour
Durand de Vendemnis retour
Notaire de l'autorité des seigneurs du capitole de Toulouse
Minutes retour
6 E 1/334*1497-1500
Bail à colloge (collogium) d'une vigne à Florentin. — Obligations cancellées. — Procuration par Jordane Solié, femme de Philippe de Nupces, marchand à Albi, passée à Florentin, dans la maison dudit de Nupces. — Ventes, acquisitions, échanges à Florentin, par ledit Philippe de Nupces. — Testament de Antoine Miquel, du mas du Breuil (de Brolhio), juridiction de Rouffiac. — Testament et codicille de Jean Lemosin. — Acquisitions par Raffel, d'Aussac, et par Pierre de Nupces, licencié en droit, juge de Verdun. — Testament du prêtre Jean Ricard, reçu au barri de Rouffiac. — Bail des tailles royales de Cadalen. — Colloge par Me Guiraldié, recteur de Saint-Jean de Gabriac. — Inféodation par Jean Alary, seigneur de Tanus. — Bail de la levée de la taille royale de Florentin. — Syndicat des habitants de Cadalen en présence de Ramond de Sobiran, lieutenant du juge de Terre-basse d'Albigeois. — Testament de Bernard Monclar, de Lagrave. — Fondation d'une chapellenie dans l'église Saint-Pierre d'Aussac, par Jean Bones. — Procuration par Bertrand de Rouffiac et Séguine de Brassac, sa femme, demeurant ensemble au barri d'Aussac. — Donations causa matrimonii. — Échange entre Philippe de Nupces et Adhémar de Cuq. — Baux à gasaille, pactes de mariage, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 413 feuillets, papier.
Gaillac retour
Isarn Pasquet retour
Minutes retour
6 E 1/335*1434-1447
Vente d'une maison à Gaillac, en Peyriac, par Bagarades. — Achat d'une vigne, par Pierre Bonneheure (bone hore) prêtre de Gaillac. — Lausime « duna pissa de vinha en lo vinhier de Galhac ». — Bail à cens en 1447, par un habitant de Lisle, de tout ce qu'il possède à Gaillac, moyennant un cens annuel d'un demi-marc d'argent qui peut être converti en une tasse de même métal et du même poids. — Acquisition d'une maison à Vieux (apud locum de Viencio) par les frères Antoine et Ramond Bermond. — Sentence du juge de Gaillac entre le procureur du Roi et les frères Otho et Ramond Ebrailh, le premier damoisel, seigneur de Tonnac, sur des contestations relatives à la justice de Royre, qui est adjugée aux Ebrailh. — Testament de Pierre-Ramond Pagaise, du castel de l'Olme (castellum de Ulmo) : il veut être enterré dans le cimetière de Saint-Jean de Tartage. — Actes relatifs aux obits connus sous le nom de Pitances de Saint-Michel de Gaillac. — Donation d'un tableau à l'église Saint-Pierre de Gaillac (1439). L'acte porte : « Quasdum tabletas, ubi est crucifixus depictus, inveriatas cum postibus plicalissis, ad honorem, servicium et usum ecclesie predicte Sti Pétri. » — Testament en langue vulgaire ; le reste est en latin, à l'exception de l'acte de 1447.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 44 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
Jean Andrand retour
Minutes retour
6 E 1/336*1457-1470
Lausimes par Jean de Cazilhac, chevalier baron de Cessac, seigneur de Noailles, Alayrac et Casilhac, d'un bois dans la juridiction de Gaillac, confrontant avec d'autres bois sive borthas et tenant au chemin de Gaillac à Puycelsi. — Lausimes par le même à Brens, et par l'abbé de Bonnecombe à Gaillac. — Pactes de mariage de Jacques Combettes, marchand à Gaillac, et Jehanne de Montpezat, fille de Pierre, marchand à Brens ; reconnaissance de la dot de Jehanne. — Lausimes par noble Jeanne Barthélemie de Bonafous, femme d'Olivier de Lescure (de la Scura), seigneur du lieu de Corbieyre, diocèse de Rodez. — Cession par les consuls de Gaillac aux propriétaires d'une maison située au-dessus du moulin de Saint-André, castel de l'Olm, d'un auvent en bois tenant à ladite maison à certaines conditions relatives à la conservation de cet auvent (auvanum fustum sive muralhe) nécessaire à la défense de la ville. — Lausime, au nom du Roi, à Guillaume de Lacoste, borcier de Gaillac, d'un patu sive thoat, recevant l'eau qui sort du Griffoul de la place et va se jeter dans le Tarn, pour faire servir cette eau à l'arrosage de sa propriété. — Titre clérical. — Cession (traditio) par les consuls de Gaillac à Durand Cabrol, barbier de « quoddam fustum fossati ville Galhaci siti subtus lo auvan de Peyrine confrontant cum macisso sive massis fossati à parte superiore et cum piscario et calqueria Ramundi Andree » : Il ne doit rien construire dans le fossé au préjudice de la ville et du fossé, et, s'il construit, il doit démolir à la première réquisition des consuls. — Constitution de syndicat par les habitants de Rivières en procès avec ceux de Cornebouc. — Procuration par Eugène de Montpezat, prêtre de Brens. — Lausime par Pierre de Latrelhe, commandeur de l'hôpital Saint-André de Gaillac (1460). — Lausime d'une pièce de terre en la juridiction de Cahuzac, au lieu appelé als clausels alias Sta Sigolena. — Lausime par Comtesse Rogieyre, femme de Dominique Delrieu (Dominicus à Rivo), procureur du Roi en la jugerie de Gaillac. — Dette par suite du contrat de mariage de Marguerite de Montpezat avec Ambroise de Massuguier (de Massuguerio) ; cette dette est reconnue par les frères de Montpezat, marchands à Brens, en faveur des Massuguiers, père et fils. — Vente de cens et rentes par noble de Calmont, seigneur de Saint-Sernin, près d'Albi, à Jean de Tonnac, de Cordes, ces cens à percevoir en partie infra castruni Sti Saturnini. — Acquisitions, échanges, quittances, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 151 feuillets, papier (le 1er manque).
Langue et écriture : Texte latin
Jean Cathalan retour
Minutes retour
6 E 1/339*1498-1507
Nouvelle inféodation, parle syndic des pitanciers de Saint-André de Gaillac, d'une pièce de terre à Lacourtade, reprise par autorité de justice, le tenancier ancien ne pouvant payer les arrérages. — Procuration par Pierre de l'Olm (de Ulmo), prêtre et collégiat dudit Saint-André, pour prendre, en son nom, possession d'une chapellenie dans l'église de Castelnaudary. — Collation d'une chapellenie fondée dans la chapelle Saint-Jacques de l'église Saint-Pierre de Gaillac. — Mariage de Guillaume de Montpezat avec Jeanne Austrui, tous deux de Brens, et quittance de la dot.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 10 feuillets, papier.
Maître de Roffiac retour
Minutes retour
6 E 1/340*1529-1530
Enregistrement des lettres de lieutenant de juge en la jugerie d'Albigeois, délivrées à Guillaume Raffin, par le juge Gaspard Molinier. — Cession à Jean Barutel, apothicaire à Gaillac, de biens dépendant du bassin du purgatoire de l'église Saint-Pierre. — Acquisition de biens appartenant à ce bassin par un potier d'étain (stanherio) de Gaillac. — Autres ventes de biens de ce bassin au prêtre Pierre Vayssiére, au prêtre Pierre Boyer et à Marguerite Carrière. — Cession de biens, à Gaillac, par Montpezat, de Brens, à Jacques Vialar, marchand audit Brens. — Acquisition par Jean Barutel, apothicaire à Gaillac. — Lausime d'une pièce de terre à Lacourtade par les pitanciers de Saint-Pierre. — Nombreux actes de vente par les bassiniers du purgatoire de Saint-Pierre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 48 feuillets, papier.
Seguy Mare retour
Minutes retour
6 E 1/341*1619-1625
Procuration par Anne de Rodorel, prieure du monastère de Longueville. — Procuration par les consuls Pierre Turle, bourgeois de Gaillac, et Jean Blanc, marchand. — Traité pour la restauration de la charpente d'une maison appartenant à l'église Saint-Pierre. — Pactes du mariage conclu entre Bernard Delpuech, notaire, et Catherine Molinier. — Accord sur la préséance entre les consuls de Gaillac et les lieutenants principal et particulier ; le Roi ayant évoqué le procès en son Conseil, il s'agissait de régler les frais déjà faits. — Baux de la levée des tailles. — Reconnaissance signée Jacquette de Ginolhac et Anne de Rodorel, pour un prêt de grains fait au monastère de Longueville par sire Pierre Barutel, bourgeois de Gaillac. — Baux à ferme par l'abbé de Gaillac. — Acte d'acquisition du droit de sépulture dans l'église Saint-Pierre. — Procuration par sire Pierre Yversen, bourgeois, à sire Maffre de Paulo, son beau-père, aussi bourgeois. — Vente par Marie-Anne de Drulhet, veuve de Gabriel de Bécardit, sieur de Latour. — Acte de l'administration consulaire de Gaillac tendant à faire respecter les privilèges relatifs à la conduite des vins dans le Bordelais. — Prise de possession par Michel de Chevery, clerc du diocèse de Toulouse, du prieuré de Saint-Sauveur dont il avait été pourvu par l'abbé Jean-Jacques de Chevery. — Bail à ferme des blés et du bladage que l'abbé prend au dîmaire del Salèle de Romanhac, consulat de Gaillac. — La prieure Anne de Rodorel reconnaît avoir reçu des mains de Anne Balaguier, sa mère, la pension annuelle de 30 livresque lui servait noble Guillaume de Rodorel, sieur Du Roc, son père. — Bail de la taille de Rivières. — Baux par l'abbé de Gaillac Jean-Jacques de Chevery. — Culture de vignes donnée à demi-fruits. — Reconnaissance faite à Pierre Martin, majorai de la maladrerie de Gaillac, pour une pièce de terre dépendant de cet établissement. — Revendication par Jacquette de Ginolhac, religieuse de Longueville, du litre de prieure qu'elle avait résigné, pour cause de maladie, au profit de Anne de Rodorel. — Emprunt par les habitants de Puybegon pour satisfaire à une réquisition de vivres faite par l'armée du duc de Vendôme assiégeant Briatexte (août 1622). — Procuration par Michel de Chevery, baron de Rivières, à Jean Greffier, prêtre, pour la levée des droits féodaux dans la baronnie. — Transport par Charlotte de Paulo, veuve de Pierre Yversen, bourgeois de Gaillac. — Procuration par Anne de Janin de Gabriac, religieuse de Longueville. — Bail des fruits décimaux de Frausseilles par Roch de Combettes, juge d'Albigeois, agissant au nom du curé de cette paroisse. — Marché fait par Michel Chevery avec deux charpentiers pour restaurer la couverture de son château de Rivières. — Admission de Françoise Laporte, veuve de Thomas Pécourt, ancienne chambrière d'Anne de Rodorel, comme sœur converse dans le monastère de Longueville, par ladite de Rodorel, Anne de Janin de Gabriac et Elisabeth de Janin de Cadalen, religieuses de cette maison. — Anne de Blaguier, veuve Du Roc, fait recevoir sa fille Antoinette à Longueville et donne à cet établissement, pour le relever de ruine. Le personnel consistait alors en la prieure Anne de Rodorel, deux religieuses, Anne et Elisabeth de Janin, et la sœur laie Laporte, qui venaient de se cloîtrer par ordre de l'évêque. — Acquisition de la maison où ces religieuses s'étaient cloîtrées. — Marché fait pour la construction du couvent des Capucins de Gaillac (1624). — Actes de profession d'Antoinette Du Roc et de Françoise Laporte à Longueville. — Arrangement pour le payement des maisons acquises pour le couvent des religieuses de Longueville et pour son agrandissement. — Testaments, donations, baux, etc., etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 366 feuillets, papier.
Vital Capelle retour
Notaire royal
Minutes retour
6 E 1/337*1461-1464
Acensement des obits dits pitance de Saint-Michel. — Procuration par Pierre Abelhou, de Gaillac, bachelier en droit. — Acquisition d'une pièce de terre à Gaillac, lieu dit à las Teularies, par Bernard Pujol, religieux de Saint-Michel et prieur de Granéjouls (de Granuejolio) et lausime de cette terre par ledit Bernard. — Testament de Guillaume des Faux (de Fauchis) fait dans le couvent des religieuses de Longueville. — Pactes de mariage d'Antoine Portal, de Gaillac, avec Guillerme Fabrègue. — Autres pactes de mariages tous suivis de la quittance par l'épouse, de ses droits de succession aux biens paternels et maternels. — Dette de 4 écus d'or pour une pipe de vin rouge. — Procuration donnée par devant Jean de Lafont, lieutenant de Bernard Olive, conseiller du Roi et juge royal de Gaillac. — Vente par Pierre des Aussédats d'une maison à Gaillac, à la côte Danguille, tenant à celle de Salvi Ebrailh, seigneur de Larcourtade. — Acquisition de vignes à Gaillac, par Arnaud de Deyrac, seigneur de Cantemerle, diocèse de Cahors, représenté par Jean de Deyrac, son oncle, religieux de Saint-Michel. — Bail par Salvi Ebrailh, seigneur de Rivières et Lacourtade, représenté par son frère Jean, chapelain et bachelier en décrets. — Pactes de mariage d'Antoine Eymeric, fils de Jean, notaire à Lisle, avec Antoinette Pasquette, fille de feu Isarn Pasquet, notaire de Gaillac, fils lui-même d'autre Isarn, aussi notaire : le mari donne à sa femme « in sponsalitium et augmentum sue dotis et verquerie » 50 écus d'or, chaque écu du poids de 2 den. et 18 grains d'or, « ad tenendum secundum consuetudines presentis patrie albigesii ». L'épouse apportait à son mari « in dotem et verqueriam », 100 écus d'or du même poids, « nec non duas cotardias panni nuncupatas meni, quarum una est coloris rosati, follerata in brachis sive margas pellium nuncupatarum grises, et alia est coloris rubri, valoris cujusque canne earumdem cotardiarum trium sculorum auri ; item, unum lectum nubcialem munitum una culcitra, duobus pulvinaribus plume, quatuor lintheaminibus canapis quorum lintheaminum duo sunt duarum brancarum et medie et alia duo trium brancarum, et uno lodice site flessiata moysonis corduarum ; item, unum pelissonem pellium cuniculorum novum », suivant le testament de son père. L'époux et l'épouse donnent quittance à la veuve Pasquet, pour elle et ses deux fils.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 144 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/338*1464-1470
Titre clérical de Jean Benac, de Brens. — Arrentement par le prieur de Montans (de Montanhia), religieux de Saint-Michel. — Décharge d'arrérages de censives par l'hôpital Saint-Jacques de Clarieux à Durand Rivières, qui abandonne les terres qu'il tenait de cet établissement. — Vente d'un champ par Me Georges Foucaud, de Gaillac, bachelier en droit. — Quittance par les religieux de Saint-Michel à Olivier de Lescure, seigneur de Corbières, d'une somme due à cette abbaye pour une fondation faite par noble Emeric de Bonafous, beau-père dudit Olivier. — Acte d'une association (affrayratio, associatio sive acompanhatio) jurée sur les Saints Evangiles, et en présence de cinq témoins, par Jean Clot, fils de feu Barthélemy, de Lapeyrière, juridiction de Lisie, et Bernard Gaubilh, de Gaillac, fils de Bertrand. Cette association, valable pour les contractants et leurs héritiers à perpétuité, est ainsi définie : « se accompanhaverunt sive affrayraverunt et omnia sua mobilia et immobilia, presencia et futura, sibi communia inter se esse voluerunt et consensierunt, et promiserunt ambe partes una aller inter se ad invicem omnia jura, voces et actiones utriusque partis communiter prossequi, eorum labores, jura et actiones utiles et inutiles inter se communicare, unum panem et unum vinum inter se comedere et bibere, ac unum larem fovere, et omnia per eos adquirenda communia esse, et una pars alteri omnem bonum procurare et omne malum evitare, bonam companhiam sive societatem tenere sine dolo et fraude, et una pars alteri bonum et legale compotum reddere et fideles inter se esse. » (22 décembre 1461.) — Procuration par Jacques Magistri, religieux de Saint-Michel, prieur de Lescure. — Vente d'un bois à Lisle, par Antoine Trelhas, bourgeois de Gaillac, à l'abbaye de Saint-Michel représentée par Pierre de Caraman, abbé de Moissac, administrateur perpétuel de ladite abbaye de Saint-Michel. — Bail à cens d'une pièce de terre, herma sive barthas, paroisse Saint-Etienne de Teyssode, juridiction de Rabastens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 154 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin et roman
Labastide-de-Lévis retour
Claude Frayssinet retour
Notaire royal du nombre des réduits, en la sénéchaussée de Toulouse
Minutes retour
6 E 1/342*1575
Acquisitions par : Jean Malhol, notaire, de Marssac ; Jean Rouffiac, praticien du Carla ; François Capmas et Jean de Laroche, marchands de Labastide ; Pierre Fabre, prêtre, et autres. — Nombreux actes d'obligation cancellés. — Gasaille par le viguier d'Albi : « Baylamen de fedos a miechs fruictz del noble Pierre de Fontvielhie, viguier d'Albi ». — Actes divers : « Crompa, deubte, subarendamen, baillamen, biscamby, accordi, venda, reyrevenda, yppothecque, etc. » — Tous les actes sont signés. Table à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 410 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte roman
Labruguière retour
Jean Bosquet retour
Minutes retour
6 E 1/343*1521
« Prothccollum mei Johannis Bosqueti notarii loci de Brugueria de instrumentis receptis sub anno Domini millesimo quingentesimo vicesimo primo ». — Bail de la métairie de Bartheredonde par les frères de Rollac aux frères Astruc. — Gasaille par les mêmes. — Acte cancellé par lequel Bernard Laure, marchand, à Labruguière, loue pour trois ans, à Jean Vais, son moulin drapier « et suas tendas et suam appathecam de la tinturia prout est consuetum et cum omnibus utencilibus dictis officiis pertinentibus ». — Syndicat par-devant Gabriel Dalyère, lieutenant de juge, contre les consuls de Labruguière, par les notables (singulares) dudit lieu. — Testament de Salvie Sayssette, femme de Jean Roch, de Labruguière. — Association pour l'exploitation de la tuilerie de la Rivalarié. — Testament de Guillaume Natalis, marchand, à Villegoudou, consulat de Castres, — et de noble et vénérable homme Me Bernard Chaubert, licencié en l'un et l'autre droit. — Plusieurs actes concernant la famille de Rollac.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 36 feuillets, papier.
Lacaune retour
Jean et Antoine Malacare retour
Notaires de l'autorité de l'évêque de Castres
Minutes retour
6 E 1/344*1478-1482
Procuration par Vincent Calas, de Montredon, consulat de Nages. — Testament de Ramond Vaissière, de Lacaune. — Jacques Rigaud, prêtre dudit lieu, fait prendre acte que le barbier Pierre Roques l'a plusieurs fois traité de voleur en ces termes : « Jeu te dis que tu yes layre una vegada, doas vegadas, tres vegadas, quatre vegadas, sine vegadas ». — Asseurement donné au nom de Pierre Galaud, seigneur de Barre, pour trois parts, par Durand Ricard, son baile « sedente supra unum stannum fustis ». — Proclamation relative au droit de pâture dans les devèses de Barre et Cabannes — Arrentement d'un moulin paradou ou drapier, à Lacaune. — Répudiation d'héritage sur la place publique de Lacaune, par-devant le baile « pro tribunali more que judiciali sedente supra tabularium operatorii domus solite residentie magistri Antonii Malacarre notarii regii diete ville ». — Testament de Amans Correch, allant à la guerre en Bourgogne, par ordre du Roi, dans la compagnie (in comitiva) de Florent Galaud, fils de Pierre, seigneur du castel de Gijounet : Amans était de la juridiction de ce château, paroisse Saint-Martin de Gijas. — Vente au prieur Aymeric Adhémar, pour trois ans et moyennant 12 livres par an, de toutes les pierres contenant du fer (lapides ferrâtes) que l'on extraira de deux minières à Lacaune. — Contestations relatives à ces deux minières (operatgia) appelées du nom des deux mineurs (Ferrifodices sive minerii), l'une de Giroussens et l'autre de Bernard Ramond. — Bail de la levée des tailles à Barre et Cabannes. — Prestation de serment des nouveaux consuls de Lacaune, par-devant le juge du comte de Castres. — Testament de Marquise Du Pin, de Lacaune, fille de Jean et veuve d'autre Jean Du Pin. — Inventaire après le décès de Jean Du Pin, fils de Jean et de ladite Marquise. — Vente par Bertrand de Saint-Paul, seigneur de Bonneval, terre et juridiction d'Ambialet, au nom de Cebelie (Cécile) de Galaud, sa femme, fille de feu Beringuier, coseigneur de Cabannes, à noble homme Durand de Lagarde, résidant à Viane, de tout ce qu'il possédait audit Viane et dans la juridiction. — Quittance par Odet Alberti, seigneur de Roucayrols, résidant à Sénégas, à Jean de Bayne, son beau-père, seigneur de Berlats, d'Eseroux et de la partie albigeoise du château de Roquefère. — Bail d'une minière à Lacaune. — Règlement de dépenses faites par les habitants d'Escroux et de Roquefère, pour fournir des vivres à l'armée de Catalogne. — Bail de la taille par les consuls de ces deux communautés. — Partage de biens entre les frères Calas, de Peyros, juridiction de Nages. — Testament d'Antonie Caraguehe de Conhac, paroisse de Lacaune. — Association pour la fabrication du fer dans la mouline de Peyrelate, juridiction de La Salvetat, diocèse de Saint-Pons. — Acte d'apprentissage du métier de boursier et pelletier « artem burcerie et agulheterie ac aptendi pelles, aluptas tingendi mercandi et vendendi ac emendi ». Cet apprentissage devait durer trois ans et demi. — Dette reconnue par un charbonnier du bois de Rieufrech (Rivifrigidi), juridiction de Lacaune. — Marché fait pour réparer la toiture de l'église dudit Lacaune qui doit être recouverte en ardoise : « Tegulis vulgariter vocalis ardoysa », — Echange de minières entre Pierre Natalis et Jacques Giroussens, de Lacaune. — Emancipation d'Etienne Cambon, par Jean, son père, en présence de Jean Arnoys, juge pour le comte de Castres. — Testaments dudit Jean Cambon et de Jean de Melet, qui allaient entreprendre le pèlerinage de Saint-Jacques en Galice. — Serment des consuls de Lacaune, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 212 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/345*1483
Dette contractée pour achat de minerai de fer (lapidum ferralium). — Autre, contractée par le forgeron (fabre) d'un moulin à fer d'Anglès. — Obligation des consuls et des notables de Lacaune envers un habitant du castel de La Salvetat, qui avait prêté à leur communauté grevée d'un arriéré de tailles pour lequel les consuls avaient été enfermés au château de Roquecourbe. — Actes d'association par deux familles de Carausse, consulat de Lacaune, qui « scientes, ut dixerunt, et actendentes sano et felici intellectu quod virtus unita potior est quam separata » veulent vivre en commun pendant neuf ans, sous le même toit, au même feu et à la même table « de pari pane, vino, companatgio et pulmento edendo pariter et sumendo », mettant leurs biens en commun, ayant égale part par indivis dans les profits et les pertes. — Inventaire des effets mobiliers qu'une femme veuve, qui se remarie, tenait de son premier mari. — Les deux frères Faure se marient et mettent en commun tout ce qu'ils possèdent : « Unierunt, associaverunt, ameiayraverunt et affrayraverunt, ac unionem, associationem, ameiayramentum, fraternitatemque et frayrescham fecerunt de omnibus universis et singulis eorum bonis, rébus et juribus mobilibus et immobilibus » — Dette de 60 livres tournois reconnue en faveur de Jean Benas, mercier à Lacaune, pour 60 quintaux de fer, dont un tiers gros, et les deux autres tiers petit. — Nomination de procureur pour défendre en justice, par les consuls de Lacaune, en présence du juge siégeant sur la place publique, devant la maison du notaire « more judiciali sedente infra operatorium mei notarii infrascripti, in platea publica de Cauna, accisum super unum sedile fusteum, quem locum quo adhunc actum sibi pro tribunali elegit.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 74 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/346*1490-1508
Bail de la taille et des émoluments de Lacaune par les consuls. — Bail à nouvel acapte par Bernard de Bayne, seigneur de Roquefère, à Bernard Cabannes, de terres à Falgayroles, juridiction de Lacaune, avec autorisation d'y bâtir. — Jean Landes, le jeune, du mas de Lamontélarié, reconnaît devoir à Jean Bosquet, le vieux, de Lacaune, dix quintaux de fer, bon et marchand, payables moitié à Lamontélarié et moitié à Lacaune. — Obligation au nom de la ville de Lacaune par les consuls Brenguier Crozat, Etienne Galtier, Bonami Boralh et Pierre Hugues, du consentement de leurs huit conseillers. — Vente de censives sur la borie de Lalause, juridiction d'Anglès, par Pierre Landes, de Lamontélarié, à Julien Bardin, de la mouline de Bauzou (de Vauzone), même juridiction. — Pactes de mariage, contrats de vente, quittances, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 92 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/347*1501
Bail des tailles de Barre, Cabannes et Lestiers (de Listeriis), à André Taurines de Latrivale (mansi de Trivala), juridiction de Lestiers. — Procuration par les consuls de Lacaune pour défendre en justice. — Vente de censives par noble Brenguier de Galaud, seigneur, pour les trois quarts, de Barre et de Cabannes, et, pour le tout, de Lestiers et de Gijounet. — Vente d'un atelier (operatgium), dans le minier haut de Lacaune, par Jean Grèzes, le jeune, à Béranger Du Pin (de Pinu), prêtre, et Martin Térondel. — Vente du moulin paradou de Lacaune, dit del Abeurado, par Bertrand de Melet. — Testament de Me Pierre Leonis, bachelier en médecine, originaire de la ville de Balaguier, diocèse de Lérida (Espagne) ; il fait sa servante héritière universelle. — Acquisition d'un pré par la consorce ou collège des prêtres originaires de Lacaune, faisant le service dans l'église paroissiale de cette ville. — Arrentement d'un pré de l'hôpital de Lacaune, par les consuls. — Fondation de l'obit de Pierre Gautard. — Offre (oblatio) de Jean Banas, le vieux, et de Florent Banas, son fils, de Gijounet, à Alain D'Albret, comte de Castres, de 4 liv. 7 s. 6 d., de Tours, pour réparation des vols et autres crimes commis par Jean Banas, le jeune, et absolution du coupable, au nom du comte, moyennant cette composition. — Obligation de 2 liv. 10 s. tournois, au profit de Corbière, châtelain et sergent du comte, pour les frais de geôle (jus carceratgii et custodie) et de nourriture dudit Jean Banas, fils, dans les prisons de Lacaune. — Arrentement, moyennant 27 liv. tournois par an et pour trois ans, d'une moitié du dix-neuvième de la minière (minerium) haute de Leuna, à Lacaune. — Vente, moyennant 25 florins de 15 sous tournois, à Pierre Lugand, mercier à Lacaune, de tout le minerai de fer appartenant au vendeur et extrait de l'atelier (operatgio) de Guillaume Du Pin, au minier haut de Leuna, par Pierre Natalis et Guillaume Pinel « per duo foramina sive caus dicti operatgii ». — Lausimes par Antoine de Roquefort, seigneur de Barre, pour un quart. — Gasailles, pactes de mariage, acquisitions, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 48 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
Lautrec retour
André Gerbaud retour
Minutes retour
6 E 1/530*1536
Acquisitions : par Durand Stivalèze ; — par noble Salvie Grimaude, femme de noble Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Quittance par Adémar Daure et sa femme à Pierre Durant, seigneur de Labruguière, à Galhard Laurent et à Isabelle de Montbrun, tuteurs de demoiselle Jacqueline de Guilhot, de la somme de 2, 000 livres, dont ils avaient reçu partie en une chaîne pesant 108 écus au soleil, le reste en portugaises, en nobles à la rose, en doubles ducats et en écus au soleil, ladite somme en déduction de la dot et verquière de la dite Jacqueline, future épouse de Charles Daure. — Vente judiciaire de biens de mineurs. — Lausimes par noble Jean de Laroque, seigneur de Provillergues.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 34 feuillets, papier.
Ce registre, dont plusieurs feuillets sont lacérés, est coté 101-134.
Antoine Arraby retour
Minutes retour
6 E 1/540*1568-1570
Répertoire en tête du volume. — Testament de messire Pierre de Bruelh (signature : Pierre Du Brelh), chevalier, seigneur de Senilh, diocèse de Lavaur, fait à Lautrec dans la maison de noble Guillaume de Lacam. Cet acte mentionne Séguine de Padiès, femme du testateur ; Françoise de Bruelh, femme de messire Pierre de Lagarrigue, sieur de Montrosier ; Séguine de Bruelh, mère de cette dernière et fille de noble François de Bruelh, frère du testateur et son héritier universel. Séguine de Padiès avait hérité de ses frères Jean et Pierre de Padiès. L'héritier était homme Armes sous M. de Terrides, et il avait un fils, Pierre de Bruelh. Ce testament est reçu par le notaire, en présence de Guillaume et François de Lacam, père et fils ; Jean de Solomiac, sieur Aragon ; François de Solomiac, seigneur de Bossou ; Gaspard de Capriol, seigneur de Puechassaut, — Jean de Bosredon, seigneur de Montauriol, et Me Alexis Lacam, prêtre. — Donation par Me Antoine Jean, prêtre, à Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul, qui lui a sauvé la vie en le recevant chez lui pendant les troubles. — Acquisition par noble Olivier Albert, seigneur de Lagenié. — Donation à noble Jacques de Minhonac, sieur de Puymelan, paroisse de Cuq. — Testament de Audinet de Lacaze, seigneur de Latrappe, fait dans la maison du testateur, paroisse Saint-Julien de Burens, consulat de Labessière. Sont nommés dans cet acte : Françoise et Lucrèce de Lacaze, filles du testateur ; Catherine de Lapallu, sa femme, héritière usufruitière, l'hérédité devant revenir après elle à la fille aînée, Gabrielle. En cas de minorité de cette dernière, à la mort de sa mère, elle aura pour tuteurs Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul, et Sébastien de Lapallu, seigneur de Brassac, et pour surintendante Catherine de Narbonne, femme du seigneur de Brassac. — Accord pour le partage de la succession de Pierre Dupuy, seigneur de Montcuquet, entre Jean Dupuy de Cabrilles, au nom de son fils Alexis, et Jean de Solomiac, sieur Aragon, époux de Mathurine Dupuy. — Lausimes par Pons de Toulouse et de Lautrec, seigneur de Montfa et vicomte dudit Lautrec, — et par Jean de Lengary, seigneur de Laborde-Blanche et de Prat-Dauquo. — Testament de noble Guillaume de Lacalm, époux de Claire Alberte ; son fils aîné François est héritier universel ; il a trois autres fils, Olivier, Gaspard et Olivier le jeune, et quatre filles, Marquise, Comtesse, Françoise et Lucie. — Testament de noble Guillaume de Berne, de Lautrec ; mari de Antoinette de Mie, héritière usufruitière, l'hérédité devant revenir au fils aîné Jean après le décès de sa mère. Le testateur a un autre fils, Antoine, et trois filles, Marthe, Jeanne et Blanche, femme de Antoine Dupuy, bachelier en droit. — Pactes de Mariage conclu par le seigneur de Latrappe, Audinet de Lacaze, par procuration, et dans sa maison, entre noble Antoine de Pellapol, seigneur dudit Pellapol, et Claire de Martin, fille de Alexis et sœur de Jean.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 288 feuillets papier.
Antoine Auque retour
Minutes retour
6 E 1/522*1519-1522
Acquisition d'une borie par noble Isabelle de Calmètes, veuve de Jean Des Monts, de Labessière-de-Burens. — Lausimes par Me Jean de Mousels, bachelier en droit, de Lautrec. — Procuration par Olivier de Capriol, écuyer, seigneur de Mandoul. — Acquisition par Isabelle d'Olive, femme de Fortanier de Solomiac, de Lautrec. — Lausimes : par Olivier Capriol ; — par Fortanier de Solomiac et Simon de Solomiac, son neveu ; — par Alexis Dupuy, écuyer, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles. — Obligation au profit d'Isabelle d'Olive, femme de Fortanier de Solomiac, de 10 florins d'or, prix de 10 setiers de blé froment et Moussolare ; — par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul, à noble Louis de Capriol, coseigneur de Serviès. — Reconnaissances de fiefs audit Olivier de Capriol. — Quittance par Chamayou, de la paroisse de Cheffols, à Anthonie Solacroupe (Solacropa), de Lautrec. — Lausimes par Guillaume de Lacalm, bourgeois dudit Lautrec. — Nomination de syndics et procureurs par les consuls de Lautrec, pour suivre un procès de la communauté contre l'église de Saint-Pons. — Accord sur procès entre les frères de Lacroix, Guiraud, prêtre, Guillaume et Bernard, fils de feu Gaspard de Lacroix, de Lautrec. — Ce volume renferme un grand nombre Actes au nom d'Olivier de Capriol : lausimes, reconnaissances de fiefs, acquisitions, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 346 feuillets, papier.
6 E 1/523*1520-1525
Répertoire en tête de ce volume. — Le prêtre litiges Frézouls achète des biens de mineurs vendus par voie judiciaire. — Lausimes : à noble Isabelle d'Olive, femme de Fortanier de Solomiac, de biens dépendant de la chapellenie de Bugarel ; — à noble Jacques de Laroque, de Labessière-de-Burens, des biens dépendant de la chapellenie de Batut ; — par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul ; — à noble Isabelle de Solorniaque, veuve Antoine de Mousels, de biens dépendant de la chapellenie fondée par Me Sicard de Saquet, — et par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Acquisitions par Olivier de Capriol. — Acquisition de rentes par noble Isabelle d'Olive, femme de Fortanier de Solomiac. — Lausimes : par ledit Fortanier et par Simon de Solomiac, de Lautrec ; — par le fermier des revenus de la commanderie Saint-Antoine de Lautrec. — Procuration par noble Adémar Daure, seigneur de Lamotte et de Braconac. — Plusieurs lausimes par Olivier de Capriol et par Antoine de Villespassans, seigneur de Saint-Amancet et du château de Laboulbène.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 339 feuillets, papier.
Ce volume est rongé par l'humidité
6 E 1/524*1521-1536
Protocolles des actes reçus par ce notaire, au nom de noble Olivier de Capriol, écuyer, seigneur de Mandoul : lausimes, reconnaissances de fiefs, acquisitions, échanges, obligations, quittances, relaxes, baux, procurations, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 437 feuillets, papier.
6 E 1/525*1525-1535
Acquisitions faites par Vabret, Jausion, Jean Fornials, prêtre, Auriol, noble Isabelle d'Olive femme Solomiac, Bosquet, Gleise, François Olivier, notaire à Lautrec, etc. — Testament de Catherine Gaufreda, Albi, reçu au pré de Fargues, territoire dudit Albi, où elle était reléguée à cause de la peste qui régnait dans cette ville (1529) : elle veut être inhumée dans l'église Sainte-Claire Albi, et institue héritier universel Arnaud Gaufredi, marchand à Lautrec. — Testament de noble Fortanier de Solomiac, époux de Simone de Castelnau et veuf en premières noces d'Isabelle d'Olive : il choisit sa sépulture dans la chapelle Saint-Michel, qu'il a fondée, de concert avec sa première femme, dans l'église Notre-Dame de la Paix de Lautrec, et institue héritier universel Jean de Solomiac, fils de Simon son neveu ; il assigne un legs à Pierre de Solomiac, licencié, son autre neveu. — Lausimes : par noble Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par noble Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles ; — par le fermier des revenus de la commanderie de Saint-Cyr, de Lautrec ; — par noble Jean d'Olive, professeur de droit à Toulouse ; — par noble Adémar Daure, écuyer, seigneur de Lamotte et de Villebrunier ; — par Fortanier de Solomiac, bourgeois de Lautrec ; — par noble Jean de Capriol, écuyer, seigneur de Puechassaut, demeurant à Lautrec. — Acquisitions par le même seigneur. — Testament de Gaspard Duval (de Valle), maître maçon, de Lautrec ; Antoine, son fils, est héritier universel. Sont encore nommés dans ce testament : Ramond Gleise et Ramond Chatbailh, aussi maîtres maçons. — Donation par Fortanier de Solomiac à son neveu Me Ramond Cavahié, étudiant à l'université de Toulouse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 671 feuillets, papier.
6 E 1/526*1527-1538
Acquisitions par Jean de Capriol, écuyer, seigneur de Puechassaut, demeurant à Lautrec. — Reconnaissances féodales au même seigneur : par noble Séguine de Bar, épouse Antoine de Toulouse, seigneur de Montfa et vicomte de Lautrec, représentée par Pierre Batinhe, bailli dudit Montfa ; — par noble Fortanier de Solomiac, de Lautrec ; — par Alexis Dupuy, écuyer, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles ; — par Simone de Castelnau, veuve Arnaud Deltil, marchand à Lautrec ; — par noble Isabelle d'Olive, femme de Fortanier de Solomiac. — Acte par lequel Charles de Lautrec, seigneur du Bosquet, reprend d'un acquéreur, par droit de prélation, des terres qui étaient à sa convenance. — Testament du noble et puissant seigneur Antoine de Toulouse et de Lautrec, chevalier, seigneur de Montfa et vicomte de Lautrec. (Il y a trois exemplaires de ce testament, l'un de 1527, signé par le testateur, les témoins et deux notaires ; les deux autres de 1536, en tout semblables au premier, ne sont pas signés.) — Testament du noble Simon de Solomiac. — Lausimes par le fermier des revenus de la commanderie de Saint-Jean de Saint-Cyr, membre de celle de Rayssac. — Lausimes par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul. — Obligation souscrite à Antoine Marc, marchand à Lombers, par son beau-frère Jean Faure, de Fauch, pour apprentissage « de l'art de merchandise et de merchant » moyennant 20 liv. — Donation faite dans le Diversoire (Apud Diversorium) de François Charasse, près de Lautrec, par Jean Passemar, prêtre, de Sémalens, à Me Antoine Fortune, notaire à Vielmur. — Autorisation Acquérir donnée par Antoine de Toulouse-Lautrec à Séguine, sa femme ; l'acte est souscrit dans le château de Montfa. — Acquisition par Bernard Gouffre, marchand à Mazamet, originaire de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 553 feuillets, papier.
Antoine Bonnefoy retour
Minutes retour
6 E 1/509*1500-1540
Acquisitions par Bernard Castelbon, charpentier (Lignifaber), de Brousse. — Mariage de Jean-Nicolas de Basilhac, l'aîné, de Lautrec, avec Catherine Carrière, fille de feu Me Jean. — Acquisitions par Guillaume de Manens, seigneur de Nescus. — Transport de censives par Tristan de Roquefeuille. — Lausimes par Guillaume de Manens, représenté par Arnaud Du Luc (De Luco). — Acquisitions : par Arnaud Carles, de Lautrec ; — par Lancelot Daure, représenté par le prêtre Pierre de Labarthe ; — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte ; — et par nobles de Gausside de Montmore et Catherine Senhore de Pratvielh, tutrices de noble Pierre de Lengary de Pratvielh. — Lausimes par Gaspard de Lengary, — et par noble Jean de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Echange entre Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, et noble Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Acquisition par Violande Daure, représentée par Pierre de Labarthe. — Lausimes par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles. — Echange entre Adémar Daure, seigneur de Lamotte, et Jean de Calmètes, seigneur de Labessière-de-Burens. — Acquisitions par Guillaume Olive, veuve de Me Guillaume de Capriol, de Lautrec. — Donation entre-vifs, par noble Georges Grimaud, seigneur de Villebrunier, à son frère Antoine, étudiant à l'université de Toulouse, pour qu'il puisse acheter des livres et pourvoir à ses besoins. — Echange entre noble François de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, et Brenguier Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Collation par noble Adémar Daure, seigneur de Lamotte, de la chapellenie fondée par lui et par Isabelle de Laroque, sa mère, à Jean d'Ouvrier (Obrerii). Cette chapelle était vacante par suite du décès de Pierre de Labarthe. — Collation, par le même seigneur, à Me Guillaume Mascarenc, de la chapellenie fondée par Pierre de Labarthe, dans l'église des Frères mineurs — Vente à Jacques de Laroque, seigneur de Provillergues ; — à noble Jean de Manens de Saint-Hilaire. — Lausimes : par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte ; — par noble Jean de Salas, seigneur de Lagriffol, au seigneur de Mandoul ; — par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles, — et par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul. — Accord sur procès entre Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, et Louis Auriol, à l'occasion des habits nuptiaux de Catherine de Capriol, fille dudit Guillaume et épouse Auriol. — Nomination d'un procureur en cour par les paroissiens syndiqués de l'église Saint-Salvi du Sérailh, plaidant contre l'archiprêtre de Graulhet. — Lausimes par le trésorier du vicomte de Lautrec Henri de Foix.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 244 feuillets, papier.
6 E 1/510*1504-1531
Lausimes par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Testament Antoine Combettes, prêtre, de Lautrec ; il institué héritiers universels ses neveux et filleuls Antoine Combettes, fils André, et Arnaud Combettes, fils de Philippe. — Lausimes par Brenguier Albert, représenté par le prêtre Antoine Combettes. — Testament de Me François de Lacalm, bachelier en droit ; il l'a dicté lui-même, en langue vulgaire, au notaire ; François de Lacalm est inhumé dans la chapelle de la Visitation et de Saint-Guillaume, que lui et son frère avaient fait récemment construire dans l'église Notre-Dame de la Paix, à Lautrec. Il institue héritier universel son fils Guillaume, qui, en cas de minorité, aura pour tuteurs sa mère Isabelle de Capriol et le chapelain Guillaume de Lacalm. Le testateur nomme encore son fils Forto, qui sera homme d'église, et ses filles Françoise et Jeanne. — Arrentement par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols, de tous les droits, cens et rentes qu'il possède à Poulan, au profit des nobles Jacques de Rodorelle, seigneur dudit Poulan, et Pierre de Rodorelle, recteur dudit lieu ; ce bail doit durer trois aminées, , moyennant 150 livres par an ; mais il doit être retenu annuellement 50 livres, pendant les deux premières années, en compensation de la dette contractée par Fenayrols, lors du mariage de Pierre, son fils, avec Hélène de Rodorelle, fille de Jacques. — Lausimes au nom du vicomte Gaston de Foix, par son trésorier Jean Perrin. — Acquisitions par Simone de Castelnau, femme de noble Fortanier de Solomiac. — Lausimes : par noble François de Saint-Martin ; — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte et de Villebrunier, à Jean de Ligonier (Ligonerii), habitant de la cité de Castres ; — par le même à Violande Daure, dame de Labruguière ; — par noble Guillaume de Lafont de Fenayrols et Paule de Montaigut, sa femme ; — par Jean de Solomiac, en qualité d'infirmier de l'église de Saint-Pons. — Acquisition de censives par noble Guillaume de Manens, seigneur de Saint-Hilaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 291 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets de ce volume sont en partie lacérés
6 E 1/511*1504-1523
Lausimes : par Adémar Daure, seigneur de Lamotte ; — par le fermier des revenus du prieuré de Brousse, dépendant de l'église de Saint-Pons ; — par Simon Sauvailh, marchand à Albi, fermier des revenus des commanderies de Rayssac et Saint-Cyr de Lautrec. — Titre clérical de François Besombes, de Labessière-Candeil, par Adémar Daure. — Lausimes : par François d'Olive, docteur ès-lois, à Toulouse ; — par Brenguier Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Acquisitions par Arnaud Carles, de Lautrec. — Lausimes par noble François de Saint-Martin, de Carcassonne. — Reconnaissances féodales à noble Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Vente à Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles. — Lausimes par noble Arnaud Du Luc, représentant Guillaume de Manens, seigneur de Saint-Hilaire, — et par Jean de Brenas, prêtre, chapelain de la chapellenie fondée par noble Louis de Pradals.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 167 feuillets, papier.
6 E 1/512*1504-1527
Répertoire en tête de ce volume. — Vente à noble François de Saint-Martin, du bourg de Carcassonne, — et à Simon de Galibern, bachelier en droit, de Brousse. — Lausimes : par Adémar Daure, seigneur de Lamotte ; — par François de Saint-Martin ; — par Jean de Solomiac, infirmier de l'église abbatiale de Saint-Pons ; — par Me François de Alano, bachelier en droit, de Lautrec ; — par Simon Sauvailh, fermier des droits de la commanderie de Rayssac et de Saint-Cyr de Lautrec, son annexe ; — par noble Jean d'Olive, seigneur de Turnobuxo, professeur de droit. — Accord entre Jean et Pierre de Rivis, de Sainte-Cécile de Lestourges, sur un partage de biens. — Obligation souscrite au profit de Jean de Rivals (De Rivallibus), le jeune, marchand à Pratviel, diocèse de Lavaur. — Vente par François de Saint-Martin à noble Isabelle de Calmètes, veuve de Jean Desmonts de Labessière-de-Burens, représentée par Jacques de Laroque, seigneur de Provillergues. — Lausimes par Brenguier Albert, seigneur de Rouquayrolles, ayant pour procureur le prêtre Antoine de Combettes. — Acquisition par Fortanier de Solomiac. — Vente à noble Jean de Capriol, seigneur de Puéchassaut, résidant à Lautrec. — Reconnaissances féodales à Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Pactes de mariage entre Marciano de Cavayer, bourgeois de Lautrec, fils Antoine et Anthonie de Montmore, et Catherine Dupuy, fille de noble Antoine.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 265 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets sont lacérés
6 E 1/513*1514-1561
Reconnaissances féodales faites à noble Brenguier Albert, seigneur de Rouquayrolles et, depuis 1552, à Aymar Albert, successeur de Brenguier. Le seigneur de Rouquayrolles a pour procureur Antoine Combettes, prêtre, puis le chapelain Guillaume Aussenac, et, dans les dernières années, le chapelain Blaise Auriol. — Lausimes par les mêmes seigneurs.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 64 feuillets, papier.
6 E 1/514*1525-1527
Prothocollus de ce notaire, répertoire en tête. — Lausimes : par François de Lacalm, bachelier en droit, de Lautrec ; — par Arnaud Cavayer, bourgeois de Lautrec ; — par Simon Rigailh, bachelier en droit, de Lautrec. — Quittance par un religieux du couvent de Saint-François de Lautrec, à François Daure, fils Adémar, héritier universel du prêtre Pierre de Labarthe. — Acquisitions par Adhémar Daure, seigneur de Lamotte. — Testament de Jean Albert, notaire à Lautrec. — Vente à Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul, par les frères Pierre et Antoine Entraigues. — Acquisition par Jean de Lordat, seigneur de Cambon, résidant à Labessière-de-Burens. — Lausimes par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols. — Déclaration d'exemption de tutelle, par un octogénaire, pardevant le juge.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 140 feuillets, papier.
6 E 1/515*1528-1529
Prothocollus. — Acquisition par Jean de Laroque, de Lautrec. — Echange entre le prêtre Guiraud de Lacroix et Jean de Lacroix, son frère, de Lautrec. — Lausimes : par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols ; — par Jean de Perrin, trésorier du vicomte de Lautrec, Odet de Foix, et au nom de ce seigneur, Jean Duvernet étant juge ordiniaire de la vicomté. — Vente par Guillaume de Caudière, seigneur de Grandvaux (De Grandis Vallibus) et de Besacoul, à Simon de Solomiac, seigneur Aragon (De Araguos). — Testament du bourgeois de Lautrec, Arnaud Cavayer, qui veut être inhumé dans l'église des Frères mineurs, au-devant de la chapelle des onze mille vierges et des orgues. Il était marié à Jacobe de Brenas et institue héritier universel son fils Antoine. — Lausimes : par ladite Jacobe de Brenas, tutrice de son fils ; — par noble Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols, à noble Fortanier de Solomiac ; — par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles ; — par Fortanier de Solomiac, en son nom et au nom de Simon et de Me Pierre de Solomiac. — Vente de biens de mineurs pardevant Jean Duvernet, juge de Lautrec pour le vicomte Gaston de Foix. — Lausimes par le vicomte Gaston de Foix, représenté par son trésorier Jean de Perrin.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 220 feuillets, papier.
6 E 1/516*1530-1561
Prothocollus, auquel manquent les 40 premiers feuillets. — Lausimes au nom de Gaston de Foix, vicomte de Lautrec, par son trésorier Jean de Perrin, bourgeois, à Dominique de Bouffard, marchanda Castres, et à Autres. En 1532, ces lausimes sont faites au nom du vicomte Henri de Foix ; en 1541, au nom de Guy, comte de Laval, seigneur vicomte de Lautrec, qui avait épousé Claude de Foix. — Lausimes à Nicolas de Châteauverdun, seigneur de Sainte-Camelle (1538), — et à noble Jean de Capriol, fils de noble Philippe de Cuq (1536). — Lausimes au nom du roi de Navarre, seigneur vicomte de Lautrec (1551), par Forton de Mousels, rentier des censives appartenant audit vicomte ou par son trésorier Me Bernard Gras, bachelier en droit.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 217 feuillets, papier.
6 E 1/517*1531
Prothocollus. — Obligation souscrite au profit d'Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul, pour arrérages de cens. — Procuration par Brenguier Albert, seigneur de Rouquayrolles, signée, en qualité de témoin, par noble Jean de Capriol, seigneur de Laroque. — Obligation de 36 florins, souscrite par Isarn Bories, boucher à Lautrec, pour 31 moutons, au profit de Paule de Montaigu, femme de noble Guillaume de Lafont, du château de la Phalipié. — Droit de prélation exercé par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Lausimes par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols, — et par le fermier des revenus de la commanderie Saint-Sauveur de Lautrec, à Jean de Laroque, seigneur de Provillergues. — Vente à noble Guillaume de Manens, seigneur de Saint-Hilaire. — Acquisition par le prêtre Jean de Rivis, de Sainte-Cécile de Lastourges. — Vente d'une terre au lieu dit Saint-Alary (Saint-Hilaire), diocèse Albi, par noble Guillaume Manens, seigneur dudit lieu, et Marie Vidale (Vidala), sa femme.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 124 feuillets, papier
6 E 1/518*1532
Prothocollus. — Répertoire en tête — Lausimes par Jean de Brenas, chapelain de la chapellenie de Doumerg, — et par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols. — Arrentement par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Acquisition par Jacques Fontvielhe, notaire aux Graisses, de biens de mineurs et pardevant le juge de Lautrec. — Autre acquisition de biens de mineurs par Jean de Calmètes et par noble François de Vernholes, seigneur de Campans. — Lausime par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols, et Paule de Montaigu, sa femme, à Pierre de Castelbon, maître maçon à Lautrec. — Syndicat des paroissiens de Saint-Salvi de Montlong, pour soutenir un procès contre le chapitre de l'église Sainte-Cécile Albi. — Acquisition par Bernard Albert, seigneur de Lajanié. — Vente avec faculté de rachat (VENDITIONIS PACTUM RECOBRI). — Acquisition de biens de mineurs vendus judiciairement, par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 101 feuillets, papier.
6 E 1/519*1537-1540
Prothocollus. — Quittance de Jean d'Olive, seigneur de Tourneboix, avocat du Roi au parlement de Toulouse, à noble Simon de Solomiac, agissant au nom de son fils Jean, héritier universel de Fortanier de Solomiac, pour la restitution du douaire constitué à Isabeau d'Olive, femme dudit feu Fortanier. — Vente à noble Jean Soubiran, de Labessière-de-Burens, par les confrères de la Sainte-Trinité de Lautrec. — Assignation d'une pension de 4 livres, à Catherine Alberte, religieuse au couvent de Vielmur, par Brenguier Albert, son père, seigneur de Rouquayrolles. — Échange entre noble Nicolas de Chateauverdun, seigneur de Sainte-Camelle et de Puycalvel, d'une part, et les sieurs Durand et Stivalèze, de Saint-Vincent de Darnac, d’autre part. — Bail par les consuls de Lombers pour la levée des tailles de 1540, dans la gâche Denguase. — Acquisition par noble François Daure.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 105 feuillets, papier.
Ce volume est coté 75-170
6 E 1/520*1539-1555
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par les fermiers du prieuré de Lautrec, annexé à l'église cathédrale de Saint-Pons. — Acquisition de censives par François Daure. — Assignation de pension à Catherine Alberte, par son père. — Lausimes par noble Brenguier Albert, seigneur de Rouquayrolles, représenté par le prêtre Guillaume Aussenac, à Gaspard de Mauriès (De Maurianis), de Saint-Salvi du Sérail. — Acquisition par Georges Daure, chevalier. — Accord entre noble Antoine de Vernholes, seigneur de Campans, et le chapelain de la chapelle de Doumerg. — Acquisition par noble Georges de Boscredon, seigneur de Monlauriol. — Lausimes : au nom du roi de Navarre, vicomte de Lautrec, par les fermiers de ses droits dans la vicomté et par son trésorier, Bernard Gras, bachelier en droit ; — par Aymar Albert, seigneur de Rouquayrolles, représenté par le prêtre Guillaume Aussenac, son procureur ; — par noble Charles Daure, seigneur de Lamotte ; — par Adémar Daure, aussi seigneur de Lamotte, — et par noble Louis de Manens, seigneur de Saint-Hilaire. — Affrayrement de biens par Antoine Boyer, de Saint-Martin Delpy, par Paule et Françoise Boyères, ses sœurs, pour eux et leurs héritiers. Les bornes de division de ces biens seront arrachées ; les fruits en seront communs et Mejes entre les parties, sans qu'il soit jamais besoin Avoir recours à justice.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 199 feuillets, papier.
6 E 1/521*1539-1563
Répertoire en tête du volume. — Lausimes : par Aymar d’Albert, seigneur de Rouquayrolles, ayant pour fondé de pouvoir Me Guillaume Aussenac, prêtre, puis Me Blaise Auriol, aussi prêtre ; — par Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par le fermier du prieuré de Lautrec uni à l'église cathédrale de Saint-Pons ; — par Bernard Ramond de Lafont et de Montaigu, seigneur de Fenayrols ; — par les fermiers des émoluments appartenant au roi et à la reine de Navarre, dans la vicomté de Lautrec ; — par Louis de Manens, seigneur de Saint-Hilaire, — et par les marguilliers de la confrérie du CORPUS CHRISTI de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 141 feuillets, papier.
Antoine Gorgaud retour
Minutes retour
6 E 1/425*1440-1449
Nouvel acapte par Pierre Dupuy, fils de feu Antoine, en son propre nom et pour Barthélemy, son frère, et encore en qualité de tuteur de Guillaume Dupuy, fils et héritier universel d'Alexis. — Obligations et quittances par Pierre de Lautrec, chevalier vicomte dudit Lautrec. — Quittance donnée aux consuls de Puycalvel (1441) par Pierre et Barthélemy Dupuy, de Lautrec, fils et héritiers d'Antoine ; celui-ci était fils de Barthélemy Dupuy, de Mondragon, et il avait hérité de ses frères Bernard, Guillaume, Thomas, Pierre et Jean. — Acte d'apprentissage du métier de cordonnier (semellatoris). — Lausimes par Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure, et Jacques de Capriol, coseigneur de Mandoul, tuteurs des enfants dudit Adhémar. — Arrentement par Bertrand Calmès (Calmetas), coseigneur de Labessière. — Obligations souscrites au profit d'Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure, seigneur de Brie. — Nomination de procureurs (1444) par Jean de Lautrec alias de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur de Couffouleux et d'Ambres. — Contestations pour des biens ayant appartenu à Pierre Guillot, entre Flore, femme dudit Pierre, Ermengarde, sa fille, femme de Pierre André, de Sénégas, et ses enfants, d'une part ; et noble Jean d'Albert, dudit Sénégas, d'autre part. — Jean de Lautrec ou de Voisins, vicomte de Lautrec, nomme Pierre Dubreuil (de Brohlio), prêtre, son procureur dans la vicomte. — Lausime par vénérable et discrète personne Durand de Pradal, marchand à Albi. — Lausimes par Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec. — Délibération des consuls et des conseillers de Lautrec, relative à la levée d'un subside. — Acte par lequel les consuls de Semalens (de Semalenchis), chargent deux de leurs concitoyens de la levée d'une taille.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 136 feuillets, papier.
Bernard de Alano et autres retour
Minutes retour
6 E 1/456*1383-1511
Dans ce registre sont transcrits des actes Autres notaires. — Mariage de Gaspard Martin, dit Béralh, du mas de la Béralhié ou du Colombier, paroisse de Saint-Martin Del Py, avec Bérangère Yssarte, du mas del Foyssens, paroisse Saint-Saturnin, juridiction de Castelnau de Bonnafous. — Ramonde Manelphe, de Villefranche Albigeois, fait comparaître Arnaud Dupin, son mari, pardevant le juge de Lautrec et lui réclame sa dot qu'il a dissipée. Arnaud reconnaît le bien fondé de la réclamation et le juge assigne à Ramonde une valeur équivalente à sa dot, à dire d'experts, sur les biens du mari (1383). — Actes concernant Isarn de Quercy, dans lesquels on a, par surcharge, substitué le nom de Perrin à celui de Quercy (de Perrino au lieu de de Quercino). — Nomination de procureurs pour citer en justice, par les consuls de Lautrec, pardevant Jacques de Capriol, damoisel, seigneur de Mandoul, lieutenant de Fortanier Daure, damoisel, seigneur de Lamotte et gouverneur de la vicomté pour Jean de Foix (1477). — Transaction sur procès entre Jacques de Capriol-Mandoul et les frères Guillaume et Pierre Mascarenc, fils Antoine. — Autre entre les consuls de Carbes et Jean Entraygues, dudit lieu. — Testament de Laurent Bugarel. — Prestation de foi et hommage, par Jacques de Saint-Laurent, bourgeois de Castres, au nom de Nicolas son père, au vicomte de Lautrec, représenté par le damoisel Jean Albert, seigneur de Lacase, Agriffol, etc., gouverneur de la vicomté (1459). — Inventaire des meubles et immeubles de Guiraud Boyer, prêtre, de Serviès. — Inventaire des possessions de Jean de Foix, fils et héritier de Pierre, dans la vicomté,à la requête de Catherine Astarac sa mère, et de son oncle Gaston de Foix, ses tuteurs. Il possédait Lautrec et la vicomté,avec moitié de la justice haute, moyenne et basse ; le château, qui était ruiné presque complètement ; une maison près dudit château, servant de prison ; les lieux de Moulayrés, Saint-Julien-du-Puy, Peyregoux, Ganoubre, etc. Gaston était représenté par Jean de Rochefort, son juge-mage au comté de Foix (1455). — Lausimes par l'abbaye de Saint-Pons, représentée par le syndic des religieux, Jean Capus, à Bernard Jausion, de Saint-Martin Dauzats. — Hommages au vicomte de Lautrec, Jean de Foix (1475), par : Antoine de Corbière, marchand à Castres ; — le noble Jean Calmetas, seigneur de Labessière ; — Bernard de Laroque, seigneur de Provillergues ; — Heyralle Boyer, fils et héritier Antoine, de Saint-Jean de Bagasse ; — Jean de Brenas, bourgeois de Lautrec ; — Pierre et Georges Abel hou, marchands à Gaillac ; — Jean d'Entraygues, de Castres ; et Isabelle de Laroque (1479), veuve de Fortanier Daure. — Collation, par Guillaume de Capriol, l'aîné, seigneur de Mandoul, à son frère Guillaume, étudiant au collège de Foix, en l'université de Toulouse (1474), d'une chapellenie fondée dans l'église de Saint-François de Lautrec, par feue Ermengarde de Capriol. — Procuration par Pierre de Lautrec, recteur de Saint-Paul de Barbetuenhe. — Lausimes au nom du'vicomte Jean de Foix, par son trésorier noble Guillaume de Solomiac, se tenant devant la principale porte d'entrée de Lautrec, dite du Mercadial.
Description physique : (Registre.) — in-folio, 130 feuillets, papier.
6 E 1/457*1451-1486
En tête du registre se trouvent quelques actes de Guiraud Séguier. — Lausimes par Jean Jueri, recteur de Notre-Dame de Montlausine. — Échange entre Bernard Delacroix, manœuvre, d'une part, Guiraud de Fontbenoît, sartre, et Me Raimond, notaire, son fils, tous de Lautrec. — Reconnaissances féodales à Lautrec, dans la maison d'habitation de l'illustre seigneur Bernard Olive, professeur de droit, conseiller au parlement de Toulouse (1472). Olive était héritier de Jean Dupuy, bachelier en droit. — Procuration par Jean de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues (1485). — Nomination de procureurs pour citer en justice, par les consuls de Lautrec et sur la place publique (1477), pardevant noble Pierre de Lengary, lieutenant de Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, le Caylar, le Laud, coseigneur de Mirandol et de Tourène, lieutenant et gouverneur en la vicomté, pour haut et puissant seigneur Jean de Foix, et son juge de Saint-Julien du Puy, Ganoubre, Moulayrés, Cuq et Peyregoux. Ils avaient en instance plusieurs procès, notamment avec Catherine Nivarde de Lautrec, veuve du professeur Bernard Olive. — Procuration par ladite Catherine Nivarde, en procès avec son fils Amelius. — Testament de Raimond Martin dit Beralh, — et de Jean Brayle, du mas de la Braylié, paroisse de Saint-Julien-Baurens. — Lausimes par : Jean de Foix, vicomte de Lautrec, — noble Antoine de Pratviel, — Catherine Nivarde, veuve Olive (1474), et Guillaume de Solomiac. — Nomination de procureurs pour citer en justice, par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, et tutrice de ses enfants. — Lausimes par : — noble Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet ; — par Simon de Lautrec, écuyer, seigneur de Saint-Germier ; — par Catherine Nivarde, veuve Olive ; — par Isarn Cavahier, marchand, — et par Jacques de Capriol. — Hommage au vicomte de Lautrec, Jean de Foix (1482), par noble Jean de Châteauverdun, dit de Saint-Camelle, fils et héritier universel de feu Jean de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. Le vicomte était représenté par noble Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Caylar, du Laud, coseigneur de Mirandol, du Pont-de-Cirou et de Thorène, lieutenant et gouverneur de la vicomté. — Arrentement par Guillaume de Solomiac, bourgeois de Lautrec, frère de Fortanier et fils de feu François. — Procuration par noble Garin de Cardalhac, prêtre, bachelier en décrets, protonotaire du Saint-Siège, conseiller du Roi et vicaire perpétuel de l'église Sainte-Julianne de Roquecourbe. — Lausime par le vicomte à noble Bertrand de Lautrec, recteur de Moulayrés. — Procuration par Bérenger Albert, religieux, sacristain de l'abbaye Sainte-Marie de Lasanhe, à Sorèze.
Description physique : (Registre.) — in-folio, 242 feuillets, papier.
6 E 1/458*1460-1514
Acquisition par Jean de Laroque, damoisel, seigneur du Travet et de Provillergues. — Installation des consuls de Brousse et de Lamartinié, par le gouverneur de la vicomté, Simon de Lautrec, pro tribunali sedente supra quamdam escabellam fustis. — Reconnaissances féodales au vicomte Jean de Foix (1476-1495). — Dénombrement fourni au vicomte par les consuls de Saint-Julien-du-Puy. — Transaction entre Agnès Gasc, prieure de Lasalvetat, et Cavahier, de Lautrec. — Mariage de Jean Cahuzac, de Lautrec, avec noble Catherine Bernard, fille de Pierre, de Saint-Paul-Cadajoux. — Echange au nom de Jean Boysset, abbé Ardorel (1514). — Acquisitions par Guillaume de Lafont, écuyer, seigneur de Fenayrols. — Transaction entre le chapelain Guillaume Aymes, de Lautrec, d'une part, noble de Lordat et Thomasie, sa femme, héritiers de feu Pons de Calmés (Calmetas), de Labessière-de-Burens, Autre part. — Reconnaissances féodales aux frères Guillaume et Fortanier de Solomiac. — Acquisitions par François de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Reconnaissances à l'abbé Ardorel, Jean de Boysset, par Adémar Daure, habitant la tour de Braconac, et par plusieurs autres tenanciers (1503-1512). — Transaction entre le vicomte Jean de Foix et Bérenger de Solomiac, — et du même vicomte, chevalier de Tordre-mage du Roi (ordinis majoris), avec Catherine de Car-dailhac abbesse de Vielmur (1506). — Quittance de dot au noble Pons de Calmés, de Labessière-de-Burens, par Jean Desmonts (de Montibus), mari d'Isabelle, fille du dit Pons. — Mariage de Jean de Lordat, fils de Mathieu et de Hélène de Casaleux, avec Thomasie, fille de Pons Calmés. — Noble Jean de Lordat, le jeune, vend à son frère aîné Jean, de Labessière-de-Burens, tout ce qui lui revient de la succession paternelle. — Acquisitions par Jean de Boysset, abbé Ardorel. — Hommage au vicomte Jean de Foix, pour une borie, par le R. P. Garin de Cardalhac, protonotaire du Saint-Siège, vicaire perpétuel de l'église paroissiale de Roquecourbe et recteur de Cambounet. — Transaction entre Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles, avec Me Jean Guirard, notaire à Venès. — Installation de Garin de Cardalhac, en qualité de vicaire perpétuel de la paroisse Sainte-Julianne de Roquecourbe, par Bernard Gabaude, prieur de Saint-Sever de Lacaze, notaire apostolique et vicaire général de l'évêque de Castres, Jean Armagnac (1480). — Permission donnée, après enquête, par les consuls de Labessière-de-Burens, à noble Jean Desmonts, d'ouvrir une fenêtre dans la muraille de la ville, à la condition de la garnir de fortes barres de fer. — Hommage par Pons de Calmés au seigneur de Lautrec (1481). — Traité entre les consuls de Lautrec et les manants et habitants (manentes et habita-tores) du fort de Cabrilles, pour la réunion de ce lieu au consulat de Lautrec. Cabrilles en avait été séparé lorsque le Roi possédait la vicomté ainsi que Autres communautés, moyennant une albergue, et les habitants demandaient une nouvelle réunion. — Actes souscrits par l'abbé Ardorel, dans la tour Ardorel, paroisse de Magreperbeyre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 308 feuillets, papier.
6 E 1/459*1471-1510
Donation par noble Pierre Calmés, écuyer, de Labessière-de-Burens, à sa fille Isabelle, femme de Jean Desmonts, aussi écuyer (1503). — Acquisitions de censives à Saint-Sauveur-de-Brousse, par Bernard Olive, professeur de droit, conseiller au parlement de Toulouse, représenté par noble Catherine Nyvarde, sa femme (1471). — Revente, par Pons Calmés, de censives qu'il avait aliénées cum pacto recobri sive de relrovendendo (1503). — Reconnaissances, pour des fiefs situés à Brousse, à Bernard Olive, héritier de Me Jean Dupuy, décédé juge à Lautrec. — Reconnaissances de fiefs à noble Amelius Olive, licencié en l'un et l'autre droits, fils et héritier de Bernard (1478). — Lausimes par le vicomte Jean de Foix, — et par noble Azémar Daure, écuyer. — Acquisitions par Tristan de Roquefeuille. — Association pour la vie en commun (affrayramentum), entre les frères Pierre et Simon de Garibern, fils et héritiers de Salvi, bachelier en décrets, de Brousse, et de noble Remise de Lengary, sa femme (1504). — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — par Gaspard de Lengary, damoisel, à Lautrec, — par le vicomte à Arnaud Chiffre, seigneur de Sénégats et de Larroque, — par noble Marie Sarrade, veuve de Amelius Olive et tutrice de son fils François, seigneur de Cornaboix, — et par Me Pierre d'Hautpoul, religieux de Saint-Benoît de Castres et prieur de Ganoubre. — Mariage de noble Louis de Cantaloube, seigneur de Caselles, demeurant à Clairvaux, diocèse de Rodez, avec Catherine de Vèzes. — Publication du testament de Jean Séguier. — Transaction entre noble Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols, et noble Jean de Pelapol, de Valdurenque. — Transaction entre les héritiers du notaire de Lautrec, Font-benoît, et noble Guillaume de Lafont, en qualité de tuteur de noble Jean de Capriol, fils et héritier du juge.Guillaume de Capriol. — Hommage rendu au comte de Castres, Alain Albret, par Jean Clergue, seigneur de la Guitmarié, baronnie de Lombers, en 1509 ; son père, Pierre Clergue, était mort l'année précédente. — Hommage à Pierre de Foix, vicomte de Lautrec (1477), par Jean de Boysset, abbé Ardorel. — Mariage de Me Guillaume de Capriol, bachelier en l'un et l'autre droits, avec Guillaume Olive, fille de feu Bernard, du consentement de Catherine Nyvarde, mère de la contractante et de Marie Sarrade, veuve de Amédée, aliàs Amelius Olive, frère de la dite contractante. D Après une clause du testament de Bernard Olive, Guillaume ne pouvait se marier sans le consentement de son frère ou de son représentant. Marie avait donné procuration à noble Antoine de Bosredon, bourgeois de Toulouse. — Lausimes par François de Lautrec, seigneur de Saint-Germier (1510), — et par Amelius Olive (1488). — Hommage au vicomte Jean de Foix, par Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Caylar et du Laud (1476).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 228 feuillets, papier.
6 E 1/460*1472-1502
Acquisitions par Pierre Garibern, prêtre, et Simon, son frère. — Lausimes, par les religieuses de Lasalvetat, — et par Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Echange entre Bernard Olive et les frères Gauffredi, acte souscrit à Lautrec dans la maison d'Olive. — Reprise de censives, par Simon de Lautrec, fils de Guillaume, seigneur de Saint-Germier, sur Catherine de Calmont, fille de feu noble Hugues, de Pouzols, et femme de noble Gaillard de Padières, de Lempaut, au diocèse de Lavaur. Ces censives, qui avaient été aliénées par Guillaume de Lautrec au profit de Hugues de Calmont, étaient assises sur des terres situées à Mirandol, et avaient appartenu à feu noble Jean de Méjanel, du dit Mirandol. — Lausimes par Jean de Foix, vicomte de Lautrec. — Partage de biens entre les frères Cabaucel, de Saint-Sernin de Montlong. — Lausimes par noble Pierre de Lengary, bachelier en droit. — Donation entre vifs par Nyvarde, veuve de Bernard Olive, à sa fille Isabelle, femme de Fortanier de Solomiac, — et à son autre fille Jeanne, femme de Antoine de Bosredon, seigneur de Montauriol. — Hommage au vicomte Jean de Foix, par de Fréjeville, de Réalmont, reçu par Simon de Lautrec, gouverneur-juge de la vicomté,seigneur de Saint-Germier, du Caylar et du Laud, coseigneur de Mirandol, du Pont-de-Cirou et de Thorène. — Lausimes par les frères Guillaume et Fortanier de Solomiac, fils de feu François, à Barthélémy de Fréjeville et Pierre Raimond, son fils, marchands à Réalmont (1495). — Acquisitions par Isarn Cavahier, marchand à Lautrec, — et par Bernard Olive (1471). — Donation par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, à la confrérie de la Sainte-Trinité de l'église Notre-Dame de la Paix, de Lautrec (1474). — Nomination Arbitres pour juger un différend entre Simon de Lautrec Saint-Germier, gouverneur-juge de la vicomté, et Guillaume de Solomiac, trésorier du vicomte. Il s'agissait Affaires d'intérêt, notamment du paiement des gages de 20 écus d'or attribués à Simon (1500). — Hommage au vicomte par la tutrice des enfants Amiel Olive (1494). — Transaction entre les consuls de Cuq et Me Bégon de Capriol, bachelier en droit, du dit lieu. — Hommage au vicomte, par Azémar Daure, et par Pierre de Lengary.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 248 feuillets, papier.
6 E 1/461*1480
Lausimes par le vicomte Jean de Foix, représenté par son lieutenant Simon de Lautrec ou par son trésorier Guillaume de Solomiac. — Obligation de 20 sous tournois, souscrite au profit du vicomte, par un habitant de Peyregoux, pour avoir battu un de ses voisins. — Autre obligation du même genre (Oblatio) d'une somme de 3 livres, souscrite par deux individus qui avaient parcouru la campagne en armes et y avaient commis beaucoup d'excès. — Bail d'une taille de 139 livres 4 sous 9 deniers, par les consuls de Saint-Germier à Fortanier de Solomiac, pour payer les dettes de la communauté. — Vente d'une paire de bœufs, au prix de 7 livres 12 deniers. — Lausimes par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive. — Testament de Me Eymeric Arnoys, professeur de droit, juge à Albi, pour l'évêque, et l'un des commissaires chargés d'une mission dans le Midi, où l'évêque Albi était lieutenant du Roi. Par ce testament, souscrit dans l'église de l'hôpital Saint-Antoine de Lautrec, Arnoys élit sa sépulture, s'il meurt à Albi, en la chapelle Saint-Jean Baptiste, de l'église des frères mineurs de cette ville ; il dispose de legs en faveur de son fils François, de sa fille Catherine et de sa bâtarde Catherine ; il donne à sa femme Ramonde Solomiaque, ses habits nuptiaux et ses joyaux, l'usufruit de la succession tant qu'elle vivra avec l'héritier universel ; en cas de séparation, elle habitera la maison que le testateur a fait bâtir à Albi, dans la rue Seryès (in clausura Albii loco dicto al sérier) et l'héritier lui donnera annuellement 12 livres, monnaie courante, 12 setiers de blé, 3 pipes de bon vin, sans eau, et un porc gras de la valeur d'un écu d'or. Pierre Arnoys, fils du testateur, est établi héritier universel ; s'il est mineur à la mort de son père, il sera sous la tutelle de sa mère et de son oncle Jean Arnoys, licencié en droit, juge à Castres. L'official Albi est exécuteur testamentaire.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 36 feuillets, papier.
Plusieurs feuilles de ce volume sont lacérées.
6 E 1/462*1501
Prothocollus diversorum instrumentorum. — Acquisition par les frères Galibern, Gaillard, Pierre, prêtre, et Simon, fils de feu Salvi, de Brousse. — Lausimes par le vicomte Jean de Foix. — Le trésorier du vicomte n'ayant pas Argent en caisse, assigne à Simon de Lautrec, pour le paiement de ses gages, une créance sur un habitant de la vicomté. — Tutelle des enfants de Pierre Hugo, du mas de la Tanyère, paroisse de Moulayrés. — Reconnaissances au vicomte par Catherine de Cardailhac, abbesse de Vielmur. — Gasaille de deux vaches par le trésorier du vicomte. — Quittance de Tristan de Roquefeuille, de Padières, au diocèse Albi. — Arrentement de la borie dite de La Tour ou de l'Aragonié, par Guillaume de Solomiac, bourgeois de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 51 feuillets, papier.
6 E 1/463*1502
Acquisitions par les frères Pierre et Simon de Galibern, de Brousse. — Lausimes par le vicomte Jean de Foix, — et par la confrérie de la Sainte-Trinité, de Lautrec. — Gazaille par les frères Galibern d'une paire de bœufs de l'âge de six ans, au capital de 11 écus petits, de la valeur de 27 sous 6 deniers. — Lausimes par les religieuses de la Salvetat, — par Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, — et par Isarn Cavahier, marchand à Lautrec. — Acquisitions par Me Jean Albert, notaire à Lautrec. — Lausimes par les frères Guillaume et Fortanier de Solomiac.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 60 feuillets, papier.
Beaucoup de feuillets sont en partie lacérés.
6 E 1/464*1503
Lausime par Antoine Bruguière, receveur à Lautrec, au nom du vicomte Jean de Foix. — Quittance d'une rente annuelle due par noble Pons Calmés, de Labessière de Burens, à Guillaume Rollande, de Castres, en Villegoudou. — Donation entre vifs par Pons de Calmés à Isabelle, sa fille, et de Stéphanie Duvernet, sa femme, ladite Isabelle mariée à noble Jean Desmonts. — Noble Jean de Lordat vend, moyennant 50 livres tournois, à autre Jean de Lordat, son frère aîné, tous ses droits à la succession de leur père, noble Mathieu de Lordat, de Cambounet-les-Montagnes, juridiction de Puylaurens, et à celle de Hélène de Casalens, leur mère. — Mariage de Jean de Lordat, l'aîné, avec Thomasie Calmés, fille de Pons, — et de Jean Cahuzac, de Lautrec, avec noble Catherine Bernarde, de Saint-Paul Cadajoux.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 18 feuillets, papier.
Bernard Gorgaud retour
Autres actes retour
6 E 1/411*1415-1428
Recueil factice de divers actes de ce notaire. — Testament de Guillaume Dupin, de Cuq, — Mariage de Mathieu Nosieyres, fabricant, de Castres, avec Esclarmonde Du Pouget, de la paroisse Sainte-Cécile de Lastourges. — Reconnaissances de fiefs à l'abbaye de Candeil, le R. P. Pierre de Lagrave, professeur en sainte écriture, étant abbé, et le R. P. Bernard Bertrandi, sacristain et syndic du couvent. — Acaptes par Antoine Dupuy, bourgeois de Lautrec, au nom de Hugues, vicomte de Caraman et de Lautrec, seigneur de la baronnie de Venès. — Pièces relatives à la réparation des feux (focorum et belugarum ac capitum hospiciorum) en Languedoc, en exécution de lettres patentes du roi Charles, données à Issoudun, le 18 février 1425, à cause des abus et exactions précédemment commis dans ladite province, par suite desquels abus les petites localités se trouvaient chargées au soulagement des grandes. Les commissaires nommés ne pouvant remplir en temps utile leur mission, délèguent pour les diocèses de Castres et d'Albi Me Jean Dupuy, bachelier ès-lois, juge de Lautrec. Transcription des lettres patentes et de celles des commissaires portant délégation. Le délégué se rend d'abord à Villefranche ; il présente sa commission au viguier, fait appeler les consuls et leur demande le livre de l’allivrement ou de l'estime des biens des habitants avec le cartel de la taille. Les consuls lui répondent que Villefranche est du ressort de la terre de l'illustre prince le roi Jacques ; qu'ils n'osent rien faire sans sa permission, que du reste la seigneurie appartient au seigneur de Ganges, qui y a haute et basse justice avec les premiers appels, les seconds appartenant au roi de France. Ils prolongèrent les délais, envoyant consulter à Albi le juge Philippe de Pradal, puis le roi Jacques, et, au nom de ce dernier, ils demandèrent au délégué, qui était rentré à Lautrec, de suspendre son examen. De tout quoi, le notaire Gorgaud donna acte aux parties. — Nomination de tuteurs à Labessière-Candeil, en présence de Guillaume de Montalazac, juge du paréage pour le Roi et l'abbé. — Association pour le commerce du pastel. — Reconnaissances et baux à nouveaux cens, de terres appartenant au Roi, dans la vicomté de Lautrec, et qui avaient été abandonnées par suite des guerres, de la mortalité et du malheur des temps.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 70 feuillets, papier.
Maître. Cazals retour
Minutes retour
6 E 1/532*1564
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par noble Jean Dupuy, écuyer, seigneur de Cabrilles et du château de Cabanes, paroisse Saint-Clément de Lautrec. — Echange entre noble Antoine de Cavayer, de Lautrec, et sire Jean Ramond, marchand à Castres. — Lausimes par Guillaume de Brassac, écuyer, seigneur de Montpinier. — Acquisition par noble Guillaume de Lacam, de Lautrec. — Reconnaissance féodale au seigneur de Cabrilles par égrège personne Me Vincent de Cabrier, docteur en droit, juge de Lautrec. — Acquisition de censives par noble Claire de Vabres, femme du sieur de Cabrilles, et « pacte de recobre, rièrevente et affranquiement ». — Vente par noble Jean de Villespassant, seigneur de Brinhac, à Guillaume de Brassac, seigneur de Montpinier. — Testament de Pierre Roubert, de Peyrégoux, « considérant les misères et calamités de ce monde et le grand danger de peste qui court et règne en ce présent pays, mesmes en la ville de Lautrec. »
Description physique : (Registre.) — In-folio, 118 feuillets, papier.
6 E 1/533*1591
Répertoire en tête du volume. — Beaucoup de Lausimes par noble Jean Dupuy, écuyer, seigneur de Cabrilles et de Cabanes. — Accord sur procès entre égrège personne Vincent de Cabrier, juge de Lautrec, et la demoiselle de Lalle. — Autre accord sur un procès, relatif à la seigneurie directe d'une pièce de terre, entre le seigneur de Cabrilles et Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul. — Testament de sire Durand Boucard, laboureur au masage du Causse, paroisse de Grayssac ; il veut être inhumé en la forme de la religion réformée. — Acte de donation par noble Guillaume Lacguier, fils de feu Thomas, natif de Venès et résidant alors en Espagne, à Jeanne de Boulerat, sa sœur, de tous les droits qu'il peut avoir à la succession de son père et à celle de Eudolce de Cabanes, sa mère. — Reconnaissances féodales à noble Guillaume de Lacam, de Lautrec. — Accord sur procès entre Jean Cavayer et Lucie Alberte, religieuse à Vielmur, héritière -de son frère noble Olivier Albert, seigneur de Lajanié. — Lausimes par noble Claire de Vabres, femme de noble Dupuy de Cabrilles, au nom de son mari. — Mariage, en la forme de la religion réformée, entre Antoine Olmyère, cordonnier, de Réalmont, et Mariette Calvette, de Carlus, diocèse Albi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 131 feuillets, papier.
François de Lacalme retour
Autres actes retour
6 E 1/365*1404-1442
Recueil factice d'actes rangés sans ordre. — Arrangement de famille entre Pierre Medici, marchand, Jean de Vic (de Vico), notaire, et Antoinette, sa femme, fille dudit Medici ; Jean de Mauléon, notaire, et Argentine, sa femme, aussi fille de Medici, tous de Lautrec. — Arrentement de biens dépendants du prieuré Saint-Remy de Lautrec, uni par le saint siège à l'église cathédrale de Saint-Pons. — Apurement par Jean de Villepassans, seigneur de Laboulbène, des comptes de son receveur. — Testament de Sicard Peytavin, de Lautrec. — Lausimes par Bertrande, fille de Béranger de Labarthe et femme de Georges Guilhot. — Transaction sur procès entre les Frères mineurs de Lautrec et le vicomte Pierre de Lautrec (1414), seigneur de Montredon et de Lagardiolle, relativement à des donations faites à ce couvent par un autre Pierre de Lautrec en 1311 et 1324. — Contestations terminées par une sentence arbitrale entre Sicard d'Arifat (de Ariffato), chevalier, vicomte de Paulin, et Ermengaud Vène, de Réalmont ; ces contestations relatives à une obligation souscrite en 1359, par le chevalier Bertrand Frotier, et dont Aymeric de Calmont, seigneur de Saint-Saturnin, près d'Albi, réclamait le montant à la succession de Donat de Laroque, seigneur du Travet, que détenait Jeanne d'Ariac, sa veuve, tutrice de leur fille Bertrande. — Bail de la Borie-Blanque, sur le Bagas, par Pierre de Pratviel, de Lautrec, Béatrix, sa femme, et Jean, leur fils (1412). — Pactes du mariage d'Arnaud Auriol avec Guilhelmine de Lafont ; le père de la mariée fait une donation à son gendre : « Quia legalis est ordo et antiqua consuetudo ut matrimonium fieri non debet absque dote et sponsalicio pro oneribus dicti matrimonii supportandis. » La donation fut faite en 1409 et le mariage avait eu lieu quatre ans auparavant. — Cérémonie, dans l'église de Mondragon, de la réception parmi les religieuses de la Salvetat de Blanche Pasturelle, fille de noble Ramond Pasturel, de Castres. Marguerite de Lautrec était prieure du monastère et huit autres religieuses sont nommées dans l'acte de cette réception. — Contrat du mariage contracté quatre ans auparavant entre Guillaume de Sénégas, fils de Ramond, de la paroisse Saint-Saturnin de Ganoubre, et Bernarde Sadornine, fille de Pierre Sadornin. — Reconnaissances féodales à noble Matfred d'Albert, damoisel, seigneur de Rouquayrolles, du lieu de Sénégas. — Les fabriciens de la nouvelle église Notre-Dame de la Paix reconnaissent devoir à Simon Gérard, dix écus d'or, pour une cloche du poids de quinze quintaux cinq livres environ. — Procuration (1416) par honorable et puissant homme Jordan Calmettes, chevalier, docteur ès-lois, seigneur de Labessière — Mariage (1413) de Pierre d'Albert, fils de noble Matfred, seigneur de Rouquayrolles, résidant à Sénégas, avec Bertrande, fille et héritière universelle de feu Donat de Laroque et de Jeanne d'Ariac, sa veuve ; présents : noble Aymeric Sicard de Brassac, seigneur de Montpinier ; Jean de Villepassans, seigneur de Laboulbène ; Pierre, son fils ; Jean d'Izarn de Laroque, seigneur du Travet, et autres amis. — Comptes de Pierre d'Albert avec sa belle-mère. — Testament de Raimond d'Artis (de Artisio), marchand à Lautrec ; fondation en faveur des églises ; legs pour le mariage de vingt jeunes filles de Lautrec. — Conventions (1410) entre Jean d'Albert, dit Lagriffol, Georges Guilhot et Jean, son frère. — Testament de Pierre Dupuy, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 201 feuillets, papier.
6 E 1/369*1413-1443
Registre des actes reçus par ce notaire au nom du chapitre de l'église cathédrale de Saint-Pons de Thomières, pour des biens dépendants du prieuré de Saint-Remy de Lautrec, réuni à ce chapitre qui est représenté par deux de ses membres. Ces biens sont situés dans la ville de Lautrec, dans les paroisses Saint-Rémy et Saint-Clément, dépendant de cette ville, à Brousse, à Provillergues, etc. Beaucoup de baux pour des vignes incultes à Saint-Clément. Le chapitre est obligé de consentir à des réductions de cens afin de trouver des preneurs. — Bail de la tuilerie de Brousse, qui était en ruine ; le bail comprend le bois adjacent, d'où l'on tirait le combustible pour le four, les terres et le terrier à lapins. — Baux de plusieurs maisons à Brousse. — Reconnaissance par Ermengaud de Carves, pour la borie dite lo mas de Labarta, paroisse de Saint-Clément. — Quelques actes passés dans la maison du chapitre à Brousse. — Inventaire des biens du frère de Lafont, mort de la peste (avril 1421). — Arrentement des fruits décimaux et autres revenus du prieuré de Saint-Rémy et de son annexe Saint-Etienne de Lacapellc. — Obligations souscrites au profit du religieux Galhard de Boudes, prieur de Tréban.
Description physique : (Registre.) — In-quarto., 176 feuillets, papier.
Minutes retour
6 E 1/363*1402-1405
Testament de Alamande, veuve de Amand Magistri, de Laboulbène ; elle choisit le lieu de sa sépulture dans le cimetière de l'église Saint-Jean de cette paroisse. — Testament de Jeanne Pélissière, veuve de Jean Quot, de Provillergues. — Déclaration de majorité de quatorze ans, par Raymond Quot, fils de feu Jean, par-devant Guillaume de Capriol, lieutenant du juge Ramond de Saint-Martin. — Minorité de Sicard Dupuy, fils posthume de Pierre Dupuy, de la paroisse Saint-Étienne de Graissac ; la tutelle de cet enfant est confiée à Hélix, sa mère, par le juge. — Obligations souscrites par divers débiteurs au profit de Guiraude de Saint-Martin, veuve de Me Bernard Molinier, décédé, jurisconsulte, à Lautrec. — Gasailles, donations, pactes de mariage, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 42 feuillets, papier.
6 E 1/364*1404
Condilor rerum mihi tribuat scribere vera
Et pia Virgo Maria me dirigat ad opera bona.
Salve bénigne Jhs et ave dulcissima Virgo Maria.
Créances de noble Guiraude de Saint-Martin et autres. — Vente d'une terre dans la paroisse de Graissac, par Sicard Rog et Hélix, sa femme. — Arrentement des revenus de la maison de Saint-Cyr, par le chevalier de Jérusalem Jean Plantier, commandeur de Raissac, Vaour et Saint-Cyr, à Georges Perceval, chanoine de l'église cathédrale de Lombez (de Lumberiis). — Lausimes par Pierre de Pratviel, fils d'Arnaud et par noble Louis de Solomiac. — Dette de 42 sous 6 deniers, prix d'une arbalète vendue à un habitant de Lautrec par un habitant de Réalmont. — Dot de Bertrande de Galaud, fille de Pierre de Galaud de Lacaune, reçue dans l'abbaye de Vielmur. — Mariage de Jean Auriol de Lautrec, avec Bertrande Calvayrac, veuve de Guillaume Carton, de Saint-Pierre des Ports, juridiction de Graulhet.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 73 feuillets, papier.
6 E 1/366/Bis*1406-1407
Obligations souscrites au profit des Frères mineurs de Lautrec. — Reconnaissances féodales à Georges Guilhot et Bertrande, sa femme. — Vente d'une maison à Lautrec par le notaire Jean de Mauléon. — Obligations souscrites au profit de Jean de Laval, notaire à Lautrec. — Lausimes par Guiraude de Saint-Martin, veuve de Bernard Molinier. — Titre clérical de Philippe Pélissier, de Brousse. — Obligations souscrites au profit de Arnaud de Lacalme, prêtre de Lautrec. — Testament de Ermengaud de Dauzats, de Saint-Julien de Burens. — Acquisition par Aymeric Sicard de Brassac, seigneur de Montpinier. — Mariage de Jean Vitalis et Jeanne de Padiéres. — Lausimes par Louis de Pradal, notaire à Lautrec. — Dette de marchands de chevaux et mules, de passage à Lautrec, envers Arnaud de Bragayrac qui les avait reçus dans son hôtellerie ; ne pouvant s'acquitter, ils laissent à Bragayrac en gage (in hostagiis sive pro pignore) un cheval, poil bayard, estimé 6 écus et un mulet, poil roux, estimé 4 écus.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 115 feuillets, papier.
6 E 1/367*1406-1410
Quittance par les religieuses de la Salvetat. — Lausimes par Georges Guilhot et Bertrande, sa femme. — Obligations souscrites au profit de Pierre Jordain, moine et précenteur de l'église cathédrale de Castres, par noble Jean Jordain et Bérengère des Roches (de Rupibus), sa femme. — Lausimes par Jacques de Capriol, de Mandoul, et par Antoine Dupuy de Cabrilles, marchand à Castres, ce dernier acquéreur des droits de noble Olivier de Roquefort. — Testament d'Isarn Dupuy, de la paroisse de Provillergues ; Ramon, son fils, est héritier universel. — Obligation souscrite au profit d'Antoine Dupuy, marchand à Castres, par Olivier de Roquefort, seigneur de Sarnhac, au diocèse d'Albi. — Ventes de biens fonds par les Frères mineurs de Lautrec. — Transactions et autres actes entre Philippe vicomte de Lautrec, seigneur de Venès, et les habitants de cette localité relativement au droit de pêche dans les fossés de la ville. — Cession de droits par la famille de Labarthe à Georges Guilhot, pour acquitter une dette de 1,000 livres. — Procuration de la noble dame Guillelmine de Saint-Martin, pour rendre hommage au Roi par suite de l'acquisition qu'elle vient de faire de la métairie et du moulin de Cabanès, sur le Bagas.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 118 feuillets, papier.
Ce volume est formé de deux cahiers paginés séparément et contenant l'un XLVIII feuillets, l'autre LXX. Le premier feuillet du second cahier est manquant.
6 E 1/368*1408
Vente par Pierre d'Escorbiac, de Lautrec. — Testament de Isarne, veuve de Jacques Du Banquet, de Saint-Salvi de Montlong. — Déguerpissement, à Georges Guilhot, de biens situés à Magreperbeyre, le tenancier ne pouvant en payer les redevances. — Contestations entre le chapitre de Saint-Pons et Philippe, vicomte de Lautrec et seigneur de Venès, au sujet d'arrérages des rentes dues par le seigneur de Venès, acquéreur des biens de Pons de Pratviel, pour l'entretien de trois chapelles fondées par ledit Pratviel. — Nouveau bail des biens déguerpis ci-dessus entre les mains de Georges Guilhot et provenant de Bertrande, sa femme. — Ventes par Guilhot de biens situés à Jonquières. — Décharge, au nom du commandeur de Laselve, d'un calice d'argent, avec sa patène et son étui, que les vicaires de l'église Saint-Sauveur de Lautrec avaient confié à un marchand de Lautrec. — Autre décharge, par le même, pour une croix couverte de lames d'argent et renfermant un fragment de la vraie croix. Cette relique avait été confiée en temps de guerre et de mortalité au père de Jean de Castilhon, de Lautrec, qui en reçoit décharge. Elle était renfermée dans un étui d'ivoire. — Lausimes par honorable homme Etienne de Laurenci, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, fondé de pouvoir de Bertrand d'Arpajon, chevalier commandeur de Laselve et de Saint-Sauveur, de Lautrec. — Testament d'Arnaud Karoli, de Brousse. — Lausimes par Jacques de Capriol. — Gasailles, acquisitions, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 56 feuillets, papier.
6 E 1/370*1410
Recueil factice de plusieurs cahiers non rangés en ordre chronologique. Pour les protocoles de 1411-1412 et 1420-1425, cf. 6 E 29/584-5.
Lautrec. — François de Lacalme, notaire. — Quittance par Pierre des Roches à ses tuteurs Ramond d'Artis, Jean Jordain et Jean de Quercy. — Obligation souscrite par ledit Pierre des Roches, fils de Pons. — Actes relatifs à la liquidation de la succession de Pons des Roches. — Vente d'une maison à Lautrec, al Borguet nou, par Jean de Solomiac. — Quittance par Isarn d'Albert, de Lautrec, à Jean Guilhot, de Sénégas. — Guilhaberte, veuve de Pierre de Canorgues, de Brousse, donne entre-vifs tous ses biens à Guillaume Auriol, prêtre de Lautrec, à la condition que les parents dudit Auriol la prendront chez eux, la nourriront et lui donneront le nécessaire. — Elie de Lamarche, châtelain de Fiac, pour le Roi, donne procuration à Isarn de Capriol pour toucher les gages de son office, à la caisse du trésorier royal de Carcassonne. — Lausimes par noble Jean Jordain. — Noble Georges de Guilhot de Sénégas, donne quittance de la gestion de ses biens à Pons de Labarthe, prêtre de Lautrec, en présence de Jean Guilhot de Sénégas, et d'autres témoins. — Vente par Georges de Guilhot et Bertrande, sa femme — Obligation souscrite par Jean de Guilhot, frère de Georges. — Bail à nouvel acapte par Yves des Cabannes, prieur de Saint-Rémy de Lautrec. — Isarn de Capriol, châtelain royal de Fiac, est témoin d'un bail à gasaille. — Clôture des comptes du jurat de Cuq, par les consuls de cette communauté. — Testament de noble Isarn d'Albert dit Lagriffol, damoisel, châtelain royal du castel de Pardalhan ; il teste à cause du danger de mort auquel il est exposé par suite des guerres, et il veut être inhumé dans l'église des Frères mineurs de Lautrec. Il fait des donations aux églises Notre-Dame de la Paix, Sainte-Marie de Montlausine, Saint-Rémy, Saint-Pierre d'Espertens, Saint-Salvi du Salclas, Saint-Pierre de Lagriffol, etc. Il reconnaît ce qu'il a reçu en mariage de Sibille de Saint-Paul, sa femme, et fait héritier universel son frère Pierre d'Albert, sous la tutelle des nobles Isarn de Capriol, Georges de Guilhot et Jean Jordain. A défaut d'héritier mâle, il fait héritière sa sœur Agnès, femme de Bertrand de Roquefort, seigneur de Cahuzac. — Acquisition par Jean de Lautrec, fils de Jean, seigneur de Venès. — Testament de Pierre Jacobi, de Réalmont. — Obligation souscrite par Pierre d'Escorbiac. — Testament d'Izarn Dupuy, de Provillergues. — Acte d'apprentissage du métier de cordonnier. — Bail du livre de la taille par les consuls de Saint-Julien-du-Puy, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 48 feuillets, papier.
6 E 1/371*1410-1447
Attribution incertaine.
Lautrec. — François de Lacalme notaire. — Recueil factice de plusieurs cahiers qui ne sont pas rangés dans l'ordre chronologique. — Testament de honnête femme Beatrix Fontvielhe, veuve de Jean de Solomiac. — Quittance par Aymeric d'Albarède, de la forteresse de Lamartiniè, à Hugues de Calmeil (de Calmelhio), de la paroisse Saint-Étienne de Graissac. — Contestations entre les consuls de la vicomté et ceux du chef-lieu, ces derniers se prétendant en droit de tailler les possessions de tous les consulats, les autres prétendant que chacun doit être taillé par les consuls de la localité dont il fait partie : ces derniers gagnent leur procès, par sentence arbitrale. — Testament de Barthélemy de Rivis, du mas de la Maurellié, paroisse Sainte-Marie de Bartiniaco. — Mariage de Guillaume Dumas (de Manso), dit Cantagrel, de Lautrec, avec Guillemette Viguière. — Noble Gensor de Solomiac, fille de feu Amalric et veuve de Jean Boyssonis, donne par moitié à ses enfants, Marguerite, femme de Jean Amans, notaire à Castres, et Amalric, étudiant, la borie ou tour (boriam sive turrim) de Matvinhol et ses dépendances (1410). — Relaxe par Jean Albarède à noble Pierre de Cornilhan, seigneur de Magrin, des biens qu'il tenait de lui à emphythéose et qui lui étaient devenus une charge. — Bail à nouveau fief par le fondé de pouvoirs de haut et puissant seigneur Hugues d'Arpajon, vicomte de Lautrec (1425). — Jeanne d'Ariac, veuve de Donat de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues, traite du mariage de sa fille Bernarde avec Pierre d'Albert, fils de Matfred, seigneur de Rouquayrolles, de Sénégas. Les pactes de ce mariage sont arrêtés apud hospicium et fortaliciam de Provilhergiis. — Vente à noble Jean d'Albert, de Sénégas (1431), d'une borie dans la juridiction dudit lieu, dite la borie de la Cauquilhère, par noble Jean Guilhot, damoisel, fils de Jean Guilhot, de Sénégas, en son nom et pour autre Jean Guilhot, de Rabastens, fils de Berenger. — Les consuls de Montpinier traitent, pour des réparations aux murs de la ville, avec les maçons Jean Tinquant, de Solinhac, au diocèse de Clermont d'Auvergne, et Pierre Rosalli, de Castelnau de Levezou, diocèse de Rodez. — Bail à nouveau fief par les consuls de Lautrec, patrons de la charité qui se fait le dimanche de l'Ascension, et du luminaire de la vierge Marie, qui s'entretient dans l'église Saint-Remy. — Acte d'échange (1431) : Pierre de Lautrec, vicomte de Lautrec, cède la baronnie de Montredon et ses dépendances à Hugues d'Arpajon, aussi vicomte de Lautrec, qui lui donne le tiers de Labruguière, Montfa et tout ce qu'il possède dans la vicomté et dans l'Albigeois, avec une plus-value de 1,150 écus d'or et 100 vaches. Ils se réservent l'un et l'autre les armes et les titres qu'ils ont portés jusques-là. — Mariage de Robert de Laval, fils de Jean, notaire à Lautrec, avec Aladaxis Gauffredi, fille de Raimond, marchand, et d'Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec, avec Esclarmonde de Solomiac, fille de Bernard, aussi marchand à Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 175 feuillets, papier.
6 E 1/372*1412-1415
François de Lacalme, notaire. — Permission de bâtir un mur, sous certaines conditions, sur une propriété limitrophe. — Quittance donnée par les Frères mineurs de Lautrec réunis en chapitre, au son de la cloche, dans leur nouveau couvent. — Obligation souscrite par Barthélemy d'Alayrac, de Gibrondes, paroisse Saint-André d'Alayrac, au profit de Jean Faurel, bachelier en décrets, de Castres. On a joint à l'acte une lettre autographe de Faurel au notaire. — Acte constatant que les régents de la confrérie du Corpus chrisli ont confié ledit corps, pro honorando in processione, à Antoine Juery, vicaire de Lautrec, qui a promis de le rendre après la procession. L'acte est cancellé, avec mention de la réintégration du corps. — Obligation souscrite par les frères Pons et Sicard de Mouzels, de Venès, paroisse Saint-Laurent du Laux (de Laudo). — Autre par noble Jean de Villepassans, seigneur de Laboulbène. — Testament de Pierre Galotte, de Lautrec. — Collation d'une cbapellenie récemment fondée par les frères Arnaud, Berenger et Pilefort de Malhorgues, sur les biens de Barthélemy Malhorgues, leur cousin germain et dont le patronage appartenait à l'héritier desdits frères. — Lausimes par les consuls en qualité d'administrateurs des biens de l'hôpital général (communis) de Lautrec. — Transaction relativement aux impositions entre les consuls de Lautrec et les ecclésiastiques. — Lausimes par le fondé de pouvoir de Bertrand d'Arpajon, grand prieur (magni preceptoris) de Saint-Félix et de Laselve. — Réduction de censives par noble Isarn de Capriol, de Lautrec, fils de Guillaume et son héritier sous bénéfice d'inventaire. — Relief par Jean de Solomiac, de Lautrec, d'une saisie faite sur ses biens, par Raimond Vènc, de Réalmont. — Lausimes de biens à Bagas, paroisse Saint-Martin de Dauzats, par Guillaume de Capriol, religieux de Saint-Benoît de Castres, en son nom personnel. — Pierre Dupuy, dit Lalause (Lausa), de Lautrec, créancier de Guillaume Dubourg, de Puylaurens, pour lui avoir transporté de Lombers à Sorèze onze charges de pastel, cède cette créance à son neveu Jean Dupuy, étudiant à Toulouse, pour lui venir en aide dans ses études et lui permettre d'acheter des livres. — Lausime par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, de biens situés à Pomard, paroisse de Saint-Germier. — Mariages, testaments, gasailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 59 feuillets, papier.
6 E 1/373*1412-1413
Guillaume Malesas, de Lamartinié, et Aladaxis, sa femme, fille de Bertrand Andralh, donnent tous leurs biens à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, entre les mains du chevalier Pierre d'Ornach, commandeur de Saint-Cyr de Lautrec. — Arrentement des revenus du prieuré de Ganoubre. — Vente d'une terre en la paroisse Saint-Benoît de Gorgos, à Pierre Faurel, par Me Sicard Gauffredi, notaire, et son frère François Gauffredi, prêtre. — Testaments de Pierre Clusel, — et d'Antoine Isarn Gauthier, prêtre de Lautrec. — Lausimes par Georges Guilhot et Bertrande, sa femme. — Bail à gasaille par Jean Guilhot de Sénégas. — Titre clérical de Jean de Ganoubre. — Testament de Pierre de Gontier de Lautrec. — Lausimes par Antoine Dupuy de Cabrilles, de Castres. — Obligation souscrite au profit de noble Isarn de Capriol. — Acquisition à Lautrec par Me Antoine Prunet, médecin (physicus). — Donation entre-vifs par Antoine Olivier, notaire à Lautrec, à Guiraud Olivier, son neveu. — Mariage de Sicard Gauffredi avec Guillaumette, fille de Georges de Guilhot. — Mariage de Barthélemy Coste, de la paroisse Saint-Jean de Magreperbeyre, avec Jeanne Orssa, fille de Guillaume Ors, de Notre-Dame de Bonneval. — Lausimes par le commandeur de Saint-Cyr de Lautrec. — Obligation souscrite au profit de Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel, en présence de Guillaume de Padières, familiaris de ladite dame. Société commerciale entre Arnaud Trégand, cordonnier à Lautrec, et Me Jean Faurel, de Castres, bachelier en décrets. Ce dernier fournit 25 livres, l'écu d'or valant 17 sous 6 deniers, et ce capital ne pourra être employé qu'en marchandises bonnes et honnêtes.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 57 feuillets, papier (le 1er manque).
6 E 1/374*1414
Testament de Pierre Clusel, dit Gossin, de la paroisse Saint-Martin de Dauzats. — Mariage de Jean Boyer, de la paroisse de Saint-Salvi du Carquey, avec Madeleine Bonne, de Saint-Saturnin de Félix. — Baux par Pierre d'Ornhac, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Raissac et de Saint-Cyr. — Bail de la levée d'une taille par les consuls de Lautrec, pour solder des réparations à la clôture de la ville et d'autres dépenses. — Compromis sur procès entre Aymeric de Calmont, seigneur de Saint-Saturnin, près d'Albi, et Jeanne d'Ariac, veuve de Donat de Laroque, seigneur du Travet, tutrice de sa fille Bertrande. — Emancipation. — Contestations entre les consuls de Lautrec et Raimond de Puycalvel, de la paroisse de Jonquières, sur la question de savoir si la maison d'habitation dudit Puycalvel, dépendait de Lautrec ou de Cuq. — Les membres de la confrérie de la Sainte-Trinité de Lautrec, qui avaient une chapelle dans l'église Notre-Dame de la Paix, venaient d'y déposer une image de Notre-Dame, une croix, un reliquaire et d'autres ornements, ainsi qu'un drap des morts. Le chapitre de l'église de Saint-Pons de Thomiôres les autorise à porter ces ornements aux processions et le drap des morts aux enterrements des confrères. Le prieuré de Lautrec était uni au chapitre de Saint-Pons. — Titre clérical de Guillaume Ronel. — Mariages, testaments, donations, gasailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 38 feuillets, papier.
6 E 1/375*1415
Testament de Jean Raynaud et Sicarde Pradeil, sa femme, de Réalmont. — Arrentement par Etienne de Montels (de Montillis), religieux et maître de l'œuvre (operarius) de l'église cathédrale de Saint-Pons de Thomières, fondé de pouvoir du chapitre. — Quittance donnée au nom de Bertrand d'Arpajon, grand prieur de Rhodes et commandeur de Laselve. — Testament d'Isarn Gombert, de Lautrec. — Procuration par Pierre d'Ornhac, commandeur de Raissac, à son frère Antoine d'Ornhac. — Mariage de Guillaume Gorgaud, fils d'autre Guillaume, décédé notaire à Mondragon. — Relaxe de biens situés dans la paroisse Saint-Benoît de Gorgos, par le tenancier trop pauvre pour les cultiver. — Vente d'une maison à Lautrec, lieu dit à la Portanelle, à Guillaume Auriol, le jeune. — Lausimes par Georges Guilhot, de Lautrec. — Acquisitions, par le même, de Jean de Solomiac, marchand. — Baux par Georges Guilhot et Bertrande, sa femme, fille de Berenger de Labarthe. — Reconnaissance de dot par Bernard Bonnafous, de la paroisse Saint-Sulpice, près de Lautrec, époux de Jeanne Auriol. — Procurations, quittances, testaments, etc. — Table à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 44 feuillets, papier.
6 E 1/376*1416
Arrentement d'une borie à Missècle (de mille seculo), par Catherine Catalan, femme du juge Sicard de Lafont. — Acte de société commerciale. — Arrentement par le chapitre de Saint-Pons des fruits décimaux des autres revenus du prieuré Saint-Remy de Lautrec et des églises annexes. — Vente par Antoine Dupuy, de Castres, à Jean Dumas, d'un souterrain (caverna ac solerium) avec les bâtiments construits dessus et qui étaient en ruine. Ce souterrain dépendait de la maison de feu le chevalier Jean de Lordan. — Beaucoup d'actes concernant les familles Pratviel et Solomiac. — Donation, entre vifs, par Jean Dumas, au monastère d'Ardorel, entre les mains de l'abbé Jean. — Lausimes de biens appartenant à Saint-Cyr, par le chevalier d'Ornhac, commandeur de Raissac. — Obligation souscrite au profit de noble, puissant et homme de grande circonspection, le seigneur Jordain de Calmettes, chevalier, docteur ès-lois, seigneur de Labessière de Burens, par les habitants de Lautrec. — Quittance par noble Jean Ruffi, seigneur de Vilelles (de Vilelis), frère de Arnaud Ruffi de Seguerville et curateur de noble Jeanne fille de feu Louis de Solomiac. — Société commerciale entre Jean de Solomiac, marchand, et Jean Posaque, notaire à Lautrec, pour acheter et vendre des draps, des fers et d'autres marchandises. — Gasailles, échanges, testaments, quittances, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 41 feuillets, papier.
6 E 1/377*1417
Bail, pour huit années, de deux moulins à vent construits près de Lautrec. — Partage de biens entre François Gauffredi, prêtre, Me Sicard Gauffredi, notaire, Bernard Gauffredi et Ramond Gauffredi, fils de Bernard, mort dans un voyage d'outre-mer qu'il entreprit pour visiter la terre sainte. Jusques là, ses enfants avaient vécu en communauté de biens et sous le même toit avec leur mère Barthélemie. — Arrentement par Pierre d'Ornhac, commandeur de Raissac et de Saint-Cyr, des revenus de la paroisse Saint-Pierre des Ports et ses annexes. — Lausimes par Jean de Villepassans, seigneur de Laboulbène. — Actes de vente des biens que possédait dans la vicomté de Lautrec Raimond Aurivillier, moine de la Chaise-Dieu, et qu'il avait légués à cette abbaye. — Acte d'union fraternelle et de société commerciale entre plusieurs membres de la famille de Sénégas, récemment mariés. — Partage de biens entre les frères Guillaume et Pierre Romiguière, fils de feu Guillaume, de la paroisse de Graissac. — Mariages, obligations, Baux, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 48 feuillets, papier.
6 E 1/378*1417-1425
Continuation de la vente des biens du moine Raimond Aurivillier, dans la vicomté de Lautrec et principalement à Brousse (voyez art. 377). — Réduction de censives (ameuniamentum sive reductio) par Ayraud, de Lautrec, sur un fief que le prêtre Guiraud Viguier tenait de lui. — Mariage de Pons Auret, avec Petrone, fille de Raimond de Sénégas, de la paroisse Saint-Saturnin de Ganoubre. — Lausimes par noble Jean de Villepassans. — Acquisitions par Matfred d'Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Acte par lequel Guiraud Jouquavielh, de Moulayrés, qui était aveugle, donne procuration pour gérer ses biens et le représenter en justice. — Arrentements par Jean de Solomiac, marchand à Lautrec. — Partage des biens de la succession de Bernard Molinier, jurisconsulte de Lautrec, époux de Guiraude de Saint-Martin. — Noble Georges Guilhot, de Lautrec, prend à nouvel acapte une borie des héritiers de noble Gaillard de Manens, de Revel. — Procès-verbal de l'élection faite sur la place publique selon la coutume, des quatre consuls et des douze conseillers de Lautrec, le jour de la Saint-Remy d'octobre (1423). — Relaxe d'une vigne tenue par bail de la confrérie de Notre-Dame de Montlausine. — Obligation souscrite au profit d'Isarn Falgayroles, vicaire de Réalmont, de 20 écus d'or, prix d'un cheval acheté au nom du noble Jordain de Calmettes, seigneur de Labessière de Burens. — Procuration par les religieuses de Vielmur, capitulairement assemblées, sous la présidence de Jeanne, leur abbesse. — Arrangement de famille entre noble Pierre de Villepassans, seigneur de Laboulbène ; Marguerite, fille de feu Guillaume Pons de Roquefort, co-seigneur des lieux de Sorèze, Durfort et Roquefort, etc., et Amalric de Villepassans, leur fils, d'une part, et les enfants d'un premier mariage de Marguerite de Roquefort avec Jean de Baylie, Marguerite, Hugues, chevalier, et Guillaume de Baylie, d'autre part. — Mariages, gasailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 131 feuillets, papier (manque le 49e).
6 E 1/379*1417-1459
Baux par Jean de Solomiac, marchand à Lautrec. — Acapte par Beatrix, veuve de Pierre de Pratviel, bourgeois de Lautrec, administrateur des biens de Antoine de Pratviel, son neveu, fils de feu Jean. — Astruge, fille de Barthélemy Boisolle, veuve de Pierre Solier, de Montdragon, et épouse en secondes noces de Antoine Dumas, répudie l'hérédité de son premier mari et cède ses droits à son fils Raimond Solier. — Mariage d'Amalric de Villepassant, fils de Pierre, avec Delphine, fille de noble Matfred d'Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Obligation souscrite par Jean de Montredon et ses fils Guillaume et Pierre, habitant la borie de Braconac. — Mariage de Antoine Salièze, fils de Jean, de Saint-Salvi de Montlong, avec Alamande, fille de Bernard Boyer, de Brousse. — Vente de biens à Venès, par Bernard Guilabert, notaire au dit lieu, à Hugues Bascol, recteur de la paroisse. — Achat de vignes à Lautrec, par Me Jean Guiberni, bachelier eh médecine au dit lieu. — Quittances par Jean de Solomiac, marchand à Lautrec, et par Bernard, son fils, ce dernier héritier de sa mère Honorée Doaysse. — Mariage de Jean de Solomiac, marchand à Lautrec, avec Béatrix Fontvieille. — Baux par Jean d'Albert, seigneur de Rouquayrolles, demeurant à Sénégas, fils de Matfred et son héritier. — Election des consuls et des conseillers de Frégeville, pour l'année 1460, pardevant noble Jean d'Albert, damoisel, seigneur de Lagriffol, lieutenant et gouverneur de Lautrec et de la vicomté, pour Jean de Foix, vicomte du dit Lautrec. — Emancipation du fils de Marc Cavalier, de Lautrec. — Procuration par Jeanne Doaysse, fille de feu Bernard Doax, notaire à Vielmur, et femme de Jean Payrolier, apothicaire à Puylaurens. Elle était veuve en premières noces de Arnaud de Bragayrac. — Mariage de Jean Faurel, fils d'autre Jean, bachelier en décrets à Castres, avec Jeanne, fils de Jean de Mauléon, notaire à Lautrec. — Procès-verbal de la prise de possession de la vicomté de Lautrec par Jean, évêque de Pamiers, au nom de Jean de Foix, à qui le Roi en avait fait don. Le Roi était représenté par son conseiller maître des requêtes de son hôtel, Arnaud de Marie. Cette prise de possession se fit en présence des trois états de la vicomté, clergé, noblesse et consulats. (Mercredi 6 février 1425 et jours suivants.) — Testaments, acquisitions, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 177 feuillets, papier.
6 E 1/380*1430-1438
Testament de Jacques Dutil (de Tilliis), mari de Aladaxis Gontier. — Collation par les consuls de Lautrec, de la chapellenie fondée dans l'église Notre-Dame de la Paix, par le jurisconsulte Sicard Saquet. — Mariage de Pierre Molini et Marguerite Sompayrac. — Saisie des revenus du prieuré de Saint-Rémy de Lautrec, dépendant du chapitre de Saint-Pons, pour contraindre les religieux à faire aux bâtiments les réparations nécessaires. — Obligation souscrite au profit de Galhard Deshons (de Undis), religieux, prieur de Tréban, prieuré dépendant de l'église de Saint-Pons. — Mariage de Jacques Cambiu, de la paroisse Saint-Martin de Salvabiou (Damiatte), avec Jeanne Séguier, de Cuq. — Bail de tapies (tapias) ou constructions en terre, dans la paroisse de Peyregoux, par Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues. — Difficultés relativement aux réparations à faire au prieuré Saint-Rémy de Lautrec, entre le chapitre de Saint-Pons et Galhard Deshons, prieur de Tréban, jouissant par arrentement des revenus dudit prieuré de Saint-Rémy. — Arrentement d'un moulin, par Guillaume de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Mariage de Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec, fils et héritier universel de feu Jean de Pratviel, avec Esclarmonde, fille de Bernard de Solomiac, marchand. — Acte relatif au règlement d'eau d'un moulin sur le ruisseau de Ganoubre, par noble Adhémar Daure, seigneur de Brie, lieutenant et gouverneur eu la vicomté de Lautrec, pour le comte de Foix. — Dette de 13 moutons d'or reconnue par Antoine de Lacroix, de Saint-Julien du Puy, au profit de Alexis Dupuy, de Lautrec, pour une jument cum veta et clicello sive bast, et de plus 3 moutons et demi, pour prêt d'une somme égale. — Mariage de François de Solomiac, fils de François, marchand à Lautrec, avec Aurimonde, fille de Jean de Bonnehoure (de Bonahora). — Lausimes par noble Aymeric Sicardi de Brassac, seigneur de Montpinier, et Isarn de Brassac, son fils. — Mariage de Me Guillaume Bardon, notaire à Lautrec, fils de feu Guillaume, avec Issende, fille de feu Me Jean de Laval, notaire audit lieu, et sœur de Robert de Laval.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 117 feuillets, papier.
6 E 1/381*1438-1440
Vente par Sicard Gauffredi, jurisconsulte de Lautrec, et François Gauffredi, prêtre. — Testament de Antoine Teulet, de Brazis. — Dette reconnue par les consuls de Lautrec, au profit d'Adhémar Daure, seigneur de Brie, domicilié audit Lautrec. — Quittance délivrée aux consuls l'année suivante (1439), par Aragonèse, veuve dudit Adhémar. — Mariage de Jean Dupuy avec Flore Arnal et de Jean Arnal avec Jeanne Novelle. — Testament de Jean Trégaud, recteur de Saint-Saturnin de Ganoubre. — Collation d'une chapellenie fondée par disposition testamentaire de Jeanne de Malhorgues, veuve de Jacques Medici, dans l'église de Lautrec. — Bail d'une borie par les religieuses de Vielmur. — Marché fait par les Frères mineurs de Lautrec, pour la construction de leur nouvelle église, avec Etienne Roanet, de Labessière, et Pierre Pezet, des dépendances de Lautrec, moyennant 140 moulons d'or (1438). — Arrangement relativement à une dette de noble Adhémar Daure, envers noble Jean Guilhot, de Sénégas, fils de Jean ; cette dette provenant d'une cession de droits faite par Aymerique, fille de Georges Guilhot et femme de Jean d'Aigremont (de Agromonte), bourgeois de Toulouse, sur ses biens paternels et maternels. — Cancellation du contrat de mariage de Pons de Quercy, marchand à Lautrec, avec noble Ramonde, fille de feu Berenger Guilhot, seigneur de Ferrières, du consentement des parties et de Jean Guilhot, frère de Ramonde, mais seulement en ce qui concerne la donation d'une maison sise Castres. — Testament d'Antoinette Olivier, veuve de Thomas Hubert, maître maçon : elle fait des donations à ses petits enfants ; à ses frères, dont l'aîné était bachelier en droit à Castres ; à ses filleuls et filleules, etc., et institue héritier universel son fils Antoine. Elle veut être enterrée dans la chapelle Saint-Albin, de Notre-Dame de la Paix, paroisse de Lautrec. — Quittance par Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec, à Bernard de Solomiac, son beau-père. — Règlement de comptes entre le frère Pierre Laborelle, précepteur de la maison Saint-Antoine d'Albi, et le frère Jean Combalasse, précepteur de la maison Saint-Antoine de Lautrec, ordre de Saint-Antoine de Viennois.
Description physique : (Registre.) — In-4°, 54 feuil., papier (les 2 premiers manquent).
Gaspard Herisson retour
Minutes retour
6 E 1/541*1590-1593
Répertoire en tête du volume. — Tous les actes sont faits « soubz le regne de nostre souuerain et tres crestien prince Charles, par la grâce de Dieu Roy de France, auquel Dieu doinct longue vie en tout heur et victoire contre ses ennemis. AMEN. » — Acquisition par noble Bernard Alary, sieur de Boissezon. — Donation par Claire de Vabres, veuve de noble Jean — Dupuy, sieur de Cabanès et Cabrilles, à son fils François Dupuy, sieur de Lafraise. Cet acte est signé au château de Cabanes. — Acquisitions par Bernard-Raymond de Lafont, sieur de Fenayrols ; — par noble Gaspard de Lacalm, sieur de Pratsagrens et Caudaval ; — par noble de Bonne, sieur de Marguerides ; — par Antoine d'Hérétier, chanoine de Burlats ; — par Françoise de Lautrec et noble Jean de Cavayer, son fils ; — par noble François de Mourlas, sieur de Lagarde et Aussac, gouverneur commandant pour le service du roi en la ville de Lautrec ; — par noble François Dupuy, sieur de Lafraise, du sieur de Peyrens, noble Jean Dupuy, assisté de Antoinette de Vabres, sa grand-mère, veuve de Antoine de Lautrec, conseiller au parlement de Toulouse ; — par haut et puissant seigneur messire Jean de Toulouse et de Lautrec, vicomte de Lautrec, seigneur de Montfa et baron de Labruguière ; — par Denise de Lautrec et Hélène, sa sœur, en présence de Charles de Martin, seigneur de Cambiac. — Quittance par le seigneur de Montfa, Jean de Toulouse et de Lautrec, et Reine de Noël, sa femme, à Pierre de Toulouse et de Lautrec, leur oncle, sieur de Montespiault et baron de Montfa. — Testament de Denise Du Bosquet, religieuse de Vielmur, reçu dans la maison de noble Gaspard de Capriol, sieur de Puechassaut. Elle institue héritières universelles ses nièces Denise et Hélène de Lautrec et fait des legs particuliers à ses autres nièces, Françoise de Lautrec et Marguerite de Roux, et à son neveu noble Paul de Roux, sieur de Montaussel.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 382 feuillets, papier.
6 E 1/542*1593-1606
Le premier acte, daté du règne de Henri IV, est du 9 oct. 1595. — Acquisition par Antoine d'Hérétier, chanoine de Burlats. — Attestation, par les religieux Cordeliers du couvent de Lautrec, que la famille de Fenayrols a toujours joui de la chapelle des onze mille vierges fondée dans leur église et qu'ils y ont eu leur sépulture jusqu'à la destruction de cette église par les protestants. — Acquisition par noble Jean de Toulouse et de Lautrec, vicomte de Lautrec, seigneur de Montfa et baron de Labruguière, et par noble Jean Du Solier. — Lausimes par Françoise de Cavayer, veuve du sieur de Melan, sieur de Laboulbène. — Acquisition par Dominique de Burta, juge de Lautrec. — Accord, en présence de Jacques de Monfrais, sieur de Labralié, entre Claire de Vabres, veuve de noble Jean Dupuy, sieur de Cabrilles, au nom Antoinette, sa sœur, d'une part ; Paul de Roux et Jacquette de Laroche, sa femme, d’autre part. — Acquisition par noble Gaspard de Capriol, sieur de Puechassaut. — Accord entre noble Jacques Dupuy, sieur de Cabrilles, mari de Anne de Brassac, et son frère François Dupuy, sieur de Lafraise et Montcuquet, mari de Claude de Brassac, sœur de Anne. — Reconnaissances féodales à noble Jacques Dupuy, sieur de Cabrilles et de Montpinier ; — aux nobles Jonathan et Charles Du Bosquet, frères, sieurs et barons de Brelhac et Lamotte. — Donation par Pierre Massabiou, hebdomadier du chapitre de Burlats, à Pierre de Grandis. — Quittance par noble François de Verniolles, sieur de Campans, à François de Donadieu, abbé de Saint-Hilaire, diocèse de Carcassonne, et à ses frères noble François de Donadieu, sieur de Puecharié, et messire Pierre de Donadieu, ce dernier chevalier de l'ordre du roi, capitaine de cinquante hommes Armes de ses ordonnances, conseiller en son conseil d'Etat, sénéchal Anjou, gouverneur Angers, du douaire de Jacquette de Donadieu, leur sœur, femme dudit sieur de Campans. — Emprunt par le chapitre de Burlats, qui, à cause de l'infertilité de la terre, n'avait pu retirer que très-peu des fruits décimaux. Sont présents à l'assemblée capitulaire : noble Jean de Grandis, docteur en droits, doyen ; Jean de Lacger, chanoine et pénitencier ; Pierre de Perrin, Pierre Dejean, Etienne de Bedos, Jean de Rességuier, Antoine Goutin, Pierre Viguier, Pierre Massabiou et Louis de Gontier, chanoine ; Jean Galozié, Daniel de Laroque et François Dutilh, hebdomadiers ; Arnaud Estienne, Guillaume Bernard, Guillaume Franques, François Goffre et Jean Mathet, habitués ; Pierre Goffre, syndic. — Vente par noble Jean de Cavayer, écuyer, sieur de l'Alphanié, fds et héritier Antoine, à Me Antoine Démons, apothicaire à Albi, résidant à Lautrec. — Acquisition par Madelaine Dupuy, fille de feu Jean Dupuy, sieur de Cabrilles, et femme de noble Guillaume Deffos, sieur de Parisot. — Vente par les frères de Solomiac, Nathanaël, sieur de Saint-Julien, et de Boussou et Jacques. — Accord sur procès entre Françoise de Lautrec, veuve de noble Antoine de Cavayer, et noble Jean de Cavayer, sieur de l'Alphanié, son fils, héritiers testamentaires de feue Antoinette de Laroche, fille de feu Guillaume, sieur de Provillergues, et veuve du sieur de Cambiac, d'une part, et noble Paul de Roux, sieur du Travet et de La Vinouze, donataire de feue Jacquette de Laroche, sa femme, fille dudit feu Guillaume et sœur Antoinette.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 697 feuillets, papier.
Guillaume Bourdon retour
Minutes retour
6 E 1/387*1405-1462
Contient aussi des actes passés par François de Lacalme.
Lautrec. — Guillaume Bourdon (Bordonis) et François de Lacalme, notaires. — Mariage de Raimond Albarède, de Serviès, et Indie Siguier, d'Artoul. — Lausimes : (1441) par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur, au nom de la communauté ; — (1451) par Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec ; — (1451) par le comte Gaston de Foix, vicomte de Lautrec ; — par noble Jacques de Capriol, coseigneur de Mandoul ; — (1451) par noble Aragonèse, veuve de Adhémar Daure, seigneur de Brie, tutrice de ses enfants ; — (1449) par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur ; — (1447) par Gaston de Foix, vicomte de Lautrec ; — 1435 et par Pierre Laborelle, religieux de l'ordre St-Antoine de Viennois, précepteur de la maison de cet ordre à Albi et vicaire général pour le Languedoc. — Acquisition par Amalric de Villespassans, fils de Pierre, de Laboulbène. — Dette reconnue pardevant Sicard Gauffredi, jurisconsulte, juge pour le comte de Foix, vicomte de Lautrec (1434). — Quittance par Jean Guilhot, de Sénégas, à Adhémar Daure, acquéreur dés biens de Georges Guilhot et de Bertrande, sa femme (1433). — Quittance au même par les frères mineurs pour des legs faits au couvent par Georges Guilhot et par Brenguier de Labarthe. — Contestations entre les habitants de Venès et ceux de Réalmont, relativement aux tailles ; nomination d'arbitres. — Contrat de mariage entre Me Sicard Gauffredi, notaire, et Guillelmine Guilhotte, fille de Jacques Guilhot, de Lautrec (1412) ; le mariage avait été célébré neuf ans auparavant. — Vente par Hugues Vitalis, coseigneur de Serviès (1451). — Vente par Hélix, veuve de Me Jean de Pradal et tutrice de ses enfants. — Pactes de mariage de Sicard Gauffredi, notaire à Lautrec, fils de Bernard, avec Salomone Garnière, de Réalmont (1400). — Acquisition d'une maison à Vielmur par Jean Vayssete, de Saint-Julien-de-Lagardié ou du Puy. — Procuration (1428) au prêtre Rolland de Combret, par les religieuses de Vielmur, pour prêter foi et hommage au comte de Foix, succédant au Roi dans la vicomté de Lautrec. Il s'agissait du fief de Latourette, que les religieuses avaient hérité de Jean Gaches, décédé marchand à Castres. Personnel de l'abbaye : Anne de Lautrec, abbesse ; Gaillarde de Mirabelle, prieure ; Guines de Monet, sous-prieure ; Jeanne de Montbrun, sacristine ; Esclarmonde Raffine, Brunissende Dauzats, Anglesine Del Olier, Jeanne Bugarelle, Juliane de Cardaillac, Marguerite de Montbrun, Rixende de Pruines, Philippe et Ganes de Villespassans, Anthonie Cabanelle, Flore de Lescure, Jeanne de Massuguiès, Jeanne de Lescure, Gaillarde de Bonne, Jeanne de Cardaillac, Marguerite de Gourdon, Hélix de Padières, Catherine de Bonne et Marguerite de Bonne, religieuses. — Baux par Jean Dupuy, bachelier en droits, au nom de Gaston de Foix, vicomte de Lautrec. — Inventaire des biens de la succession de Antoine Hubert, de Lautrec. — Pardevant Jean Dupuy, juge de Montredon, pour Hugues d'Arpajon, siégeant à Lautrec, par territoire emprunté (1450), les consuls dudit Montredon et du Montredonais nomment des procureurs pour les représenter en justice. — Acte de foi et hommage rendu pour Mandoul à Gaston de Foix, vicomte de Lautrec, par Jacques de Capriol (1437). — Testament de Pons de Fontvielle, de Saint-Julien-du-Puy. — Acte d'association pour vivre en communauté de biens et sous le même toit, par Durand Espinasse, prêtre ; Déodat Espinasse, son frère, et Jeanne de Ricalens, femme dudit Déodat ; Guillaume de Ricalens, frère de Jeanne, et Jeanne Espinasse, femme du dit Guillaume, de Saint-Salvi-de-Montlong.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 266 feuillets, papier.
6 E 1/388*1413-1446
Ventes par noble Bertrand Calmés (Calmetas), seigneur de Labessière-de-Burens. — Acquisition (1439) par Adhémar Daure, damoisel, seigneur de Brie. — Dette de 8 moutons d'or, prix unius panni burelli vocati de Regalimonte — Obligations par suite d'acquisitions de biens, de marchandises, comme pastel, huile d'olive, vin, froment, etc. — 4 charges (sarcinatas) de vin coûtent 8 moutons d'or, du poids chacun de 2 deniers d'or. — Vente de censives à Lamartinié par Antoine et Jean Dupuy, dudit lieu, fils de Gaubert. — Vente d'une borie ou tour franche, avec ses dépendances, sur les paroisses Saint-Jean de Saint-Cyr et Saint-Vincent d'Arniach, par le notaire Jean Amans, à Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Lausime par le noble (nobilis et potens vir) Jean de Manens, chevalier de Réalmont, — et par Jacques de Capriol-Mandoul. — Obligation par Antoine Combetes, de Lautrec, au profit de Jacques Vilien, licencié en droits, de Castres. La lettre autorisant la cancellation est attachée à l'acte. — Dette de noble Georges de Padières, seigneur dudit Padières, envers noble Bertrand de Laroque, seigneur de Provillergues et du Travet, pour le reste de la dot de sa sœur Jeanne, femme du dit Bertrand. — Lausimes par Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec. — Dette de 4 moutons d'or et 15 deniers tournois pour achat unius batiste calibdis et duorum parium sotularum et unum par sorcotopatorum (1438). — Testament de Jeanne, femme de Sicard Juéry. — Procuration à Antoine Combetes, de Lautrec, par Jean de Lautrec, seigneur d'Ambres et de Couffouleux, — Débats pardevant Adhémar Daure, lieutenant de Jean de Foix, vicomte de Lautrec, entre les consuls de cette ville et les habitants des paroisses de Saint-Martin de Scabrin, Saint-Celse et Saint-Vincent d'Arniach, qu'on voulait contraindre à venir faire guet et garde de nuit à Lautrec. — Inventaire des biens de la succession de Jean de Montauban. — Bail par Argente (Argenta) veuve du notaire Jean de Mauléon. — Testament de Jacques Deconte, de Saint-Julien du Puy, — et de Marguerite de Chateauverdun, seigneur de Puycalvel, habitant le château dudit lieu : elle fait une donation à son neveu Jean Arnaud de Chateauverdun, et institue héritier universel son autre neveu Hugues Arnaud de Chateauverdun, seigneur de Sainte-Camelle (1446). — Protestation de Guillaume Bourdon, notaire, procureur général du vicomte Gaston et des consuls de la vicomté, contre l'oppression dont les habitants de ladite vicomte sont victimes dans les répartitions du subside accordé au Roi, par les trois Etats réunis à Béziers (1443) ; il dit que, de toute ancienneté, ces habitants sont affranchis du payement de tout subside ou imposition quelconque ; que les vicomtes, qui tenaient leur seigneurie en franc-alleu et franchise et ne reconnaissaient aucun autre supérieur temporel, leur avaient accordé exemption de toute imposition, excepté aux quatre cas ; que cette exemption fut reconnue lorsque Bertrand céda au Roi, par échange, moitié de la vicomté et que les privilèges et libertés des habitants avaient toujours été confirmés.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 186 feuillets, papier.
6 E 1/389*1419-1444
Inventaire de biens de mineurs. — Testament de Pierre de Lafont, de Cuq. — Obligation souscrite au profil de Adhémar Daure, seigneur de Brie, par Hugues Vitalis, seigneur de Serviès et de Cuq. Daure était héritier de noble Amalric de Lamothe, père de Garsinde, femme dudit Daure. — Lausimes par Guillaume de Capriol (Providus vir), bourgeois de Lautrec. — Obligation souscrite par Bernard Bonafous (Bonafocio), hôte de Lautrec, et Jeanne, son épouse, au profit de Jacques Salhan, par suite d'acquisition d'une maison audit lieu. — Inventaire des biens appartenant aux enfants mineurs d'Adhémar Daure et Aragonèse, sa femme ; ces enfants au nombre de six, Fortanier, Gaillard, Aymeric, Guillelmine, Miramonde et Jeanne, avaient pour tuteurs la veuve et Brenguier, seigneur de Sémalens. — Vente par Pierre de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, à Gaston de Foix, de tout ce qu'il possédait à Labruguière, à Montfa et dans la vicomté (1439). Prise de possession par le procureur du comte de Foix ; serment de fidélité des habitants. — Testament d'Adhémar Daure (1439). Son fils Fortanier est héritier universel et des legs sont attribués à la veuve, aux deux autres fils et aux trois filles. Le testateur avait des biens dans le comté de Foix. — Acquisition d'un pré par Jean Caries (Karoli), prêtre de Peyregoux. — Compromis entre les habitants de Venès et ceux de Réalmont, relativement aux impositions. — Élection et installation des consuls de Moulayrès, du Pujol, de Mandoul, dePuycalvel.de Cuq. — Testament de Arnaud Mancipii, d'Estrevols [Destrevollibus), paroisse de Saint-Jean de Ragas. — Vente d'une pièce de terre à Lafargue, paroisse Sainte-Marie de Bannac. — Lausimes à Cuq, par Gaston de Foix, vicomte de Lautrec (1444). — On a relié à la suite de ce volume plusieurs feuilles détachées du procès-verbal d'une enquête faite en 1433, pour constater qu'Antoine de Lautrec, fils de Pierre, mécontent de ce que son père avait vendu Montredon à Hugues d'Arpajon (E. 371), avait soustrait de l'étude de Hugues Barrière, notaire à Réalmont, le testament dudit Pierre de Lautrec et qu'il en avait raturé plusieurs parties.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 90 feuillets, papier.
6 E 1/390*1419-1428
Acte de communauté de biens entre frères. — Lausimes par le prêtre Jean Caries. — Arrentement par le R. P. en Christ Pierre de Graves, maître et professeur en sainte Ecriture et abbé de Candeil. — Autres actes par le même abbé et les religieux réunis capitulairement. — Bail du moulin de Grassalès, sur le Dadou, par le représentant du vicomte de Lautrec Hugues de Caraman, seigneur de Venès. — Autres actes par le même seigneur ayant pour représentant Alzias de Roqueville (de Rupevilla), seigneur de Belesla (de Pulcrostano). — Nomination de procureurs par les habitants d'une partie des lieux fermés de la vicomté de Lautrec, en procès avec le vicomte Jean de Voisins, seigneur d'Ambres, les deux autres vicomtes et l'autre partie des lieux fermés de la vicomté. — Mariage de Pierre Holmière, fils de Jean, avec Guillaumette Bardou, de la paroisse Saint-Pierre Lagriffol dans le Montredonais. — Mariage de Jean de Solomiac avec Jacquette Cernuti. — Acte par lequel les frères Pomarède mettent leurs biens en communauté pour vivre à l'avenir sous le même toit et au même feu. — Transaction entre Guillaume de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, Jacques Dorelh et son fils, relativement à des censives. — Quittance donnée (1425), moyennant 10 moutons d'or, à Jean Banquet, de Montlong, par Bertrand et Jean Dupin, pére et fils, dont ledit Banquet avait pris le bétail pendant la guerre du sieur de Saint-Georges, au temps où la Reine était régente du royaume. — Mariage de Sicard Gleise (de Ecclesia), de Lautrec, avec Péronne de Bruc. — Lausimes par Antoine Dupuy, procureur fondé de Hugues de Caraman, vicomte de Lautrec, seigneur de Venès (1427). — Election des deux syndics de Venès par les syndics de l'année précédente, en présence du juge seigneurial et des principaux habitants, selon l'ancienne coutume. — Vente par Durand Dupuy, à Me Jean, son fils, bachelier en droit — Obligation, pour achat de grains, souscrite au profit de Me Jean de Geyo, chanoine de Sainte-Cécile d'Albi et archidiacre de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 214 feuillets, papier.
6 E 1/391*1429-1446
Nomination des consuls de Cuq et leur prestation de serment, pardevant le juge de Lautrec. — Lausimes : par Durand de Pradal, par Antoine de Pratviel, par Alexis Dupuy et par Raymond de Saint-Martin. — Acquisition d'un jardin à Lautrec, par Philippe et Durand de Pradal, d'Albi. — Lausimes par Jean de Brenas, au nom de Jean d'Albert, seigneur de Lagriffol (1441). — Reconnaissances féodales à Raymond de Saint-Martin, licencié en droit. — Bail par Rolland de Combret, prêtre, au nom de l'abbesse de Vielmur, Esclarmonde Raffine (1445). — Bail de biens, à Saint-Vincent de Darnac, à Bernard et Aymerice Gleise, par Bernard-Raimond de Saint-Martin agissant au nom de Ramond, son père, licencié en droit à Carcassonne. — Vente par Philippe de Verniole, seigneur de Campans (1434). — Lausimes par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel (1439). — Bail d'une pièce de terre appartenant à la chapellenie fondée par Alamande de Cabaucelle aliàs de Malhorgues. — Acquisitions par Pons de Quercy, marchand et gouverneur de Lautrec. — Obligations souscrites par Durand de Cabanes, de la paroisse Saint-Sauveur de Brousse. — Bail (1433) par Bernard de Solomiac, marchand ; Alexis Dupuy, bourgeois, et Michel Roques, consuls de Lautrec, en qualité d'administrateurs de l'hôpital. — Mariage d'Antoine Fabre, dit le Barbu, avec Anthonie Roanet, de Saint-Julien Baurens. — Bail à fief à Pierre Adhémar, de Cuq, par Bermonde, femme de Guillaume Combes, de Castres. — Testament : de Pierre Boyssat, de Serviès, — et de Job d'Alayrac, du mas del Batul, paroisse Saint-Pierre d'Expertens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 231 feuillets, papier.
6 E 1/392*1431-1446
Quittance par Jean Guilhot.de Sénégas, à Adhémar Daure. — Lausimes par les administrateurs du luminaire Sainte-Marie, dans l'église Saint-Remy de Lautrec et de la charité du jour de l'Ascension. — Lausimes parles consuls de Lautrec, administrateurs de l'hôpital. — Accord pour le partage, par moitié, de la succession de Sicard Juéry, cordonnier, entre les confrères de la Trinité et l'œuvre de Notre-Dame de la Paix, héritiers universels. — Hommage à Gaston de Foix, vicomte de Lautrec, entre les mains d'Adhémar Daure, par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel, par Durand et Philippe de Pradal, de la cité d'Albi, et par d'autres. — Obligation souscrite par Jean Gaubert, chanoine camérier de Saint-Saturnin de Toulouse, au profit de Jean Dupuy, bachelier-ès-lois. — Billet de Pierre Dupuy, bachelier en décrets, religieux de Saint-Benoît de Castres et prieur de Guitalens, à son neveu Alexis Dupuy, le chargeant d'aller, le jour même, à Castres, de prendre la clef de sa chambre, et d'apporter les livres qu'il y trouvera : « lo Décret et les Decretales et lo Seysse et les Clémentines », et les autres choses qui peuvent lui être nécessaires. — Vente par Ermengarde Guilhota, veuve de Pierre André et tutrice de ses enfants. — Inventaires de biens après décès. — Elections consulaires de Frégeville, Cuq, Puycalvel, Saint-Julien-du-Puy, le Laud, Albarède, Lamartinié, Vielmur, Brousse, le Pujol, Serviès, Saint-Germier, Montfa, Carbes, Mandoul, Laboulbène, Labessière, Peyregoux, Montpinier, Gibrondes, de Vals et Moulayrés. — Testament de Guillemette Amielle, veuve de Jean Dumas.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 88 feuillets, papier.
6 E 1/393*1431-1460
Bail à nouvel acapte par Adhémar Daure, gouverneur du Lautregais, au nom du vicomte Jean de Foix [Gaston est substitué à Jean par surcharge d'une encre différente). Daure avait Sicard de Lafont pour lieutenant (2 décembre 1433). — Bail à nouveau fief par noble Jacques de Capriol, coseigneur de Mandoul (1448). — Lausimes par Pons de Quercy, gouverneur du Lautregais, au nom du vicomte Gaston de Foix (1440). — Relaxation par Petronne, femme de Bertrand Raynaud de Gibrondes, tenancière de Begon de Capriol, bourgeois de Castres, coseigneur de Cuq. — Quittance de noble Jean Guilhot, de Sénégas, à Adhémar Daure. — Transport à Adhémar Daure, par les frères Philippe de Pradal, licencié-ès-lois, et Durand de Pradal, marchand, tous deux d'Albi. — Obligation souscrite au profit d'Adhémar Daure (1439), par Raimond Vitalis, Antoine sa femme, Arnaut son fils, et par Pierre Milhet, de Réalmont, d'une somme de 12 écus d'or, d'une part, et 23 écus d'or, d'autre part, et 7 gros de bonne et forte monnaie, par suite d'un accord fait entre les parties, sur une prise (destrossa) faite de certains gens d'armes d'un capitaine vulgairement appelé Naudouel, de la suite de Poton de Xaintrailles (Potonis de Sandralha) et pour les dépenses faites dans la prison de Lautrec. Adhémar tenait en gage une cuirasse (coyrassam) et tout l'équipement (totum arnesium) d'un homme d'armes. — Quittances à Philippe de Verniole, coseigneur de Campans (1435). — Lausimes (22 mars 1459) par Jean d'Albert, damoisel, seigneur de Lagriffol et gouverneur du Lautregais, agissant au nom de Pierre de Foix, chevalier, vicomte de Lautrec et de Villemur. — Lausimes par Fortanier Daure, seigneur de Brie (1460). — Lausimes par Jean d'Albert, au nom du vicomte de Lautrec Jean de Foix (22 mars 1459). Jean est substitué à Pierre par surcharge. — En juin 1458, les lausimes sont de François de Solomiac, bourgeois et trésorier de Jean de Foix, vicomte de Lautrec et de Villemur. — Obligation souscrite au profit de Jean Brenas, marchand, par Guillaume Isarn, prêtre de Notre-Dame de Fournials. — Lausimes par Rolland de Combret, prêtre, au nom de Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur (1449). — Cession, par cette abbaye, à Jean de Capriol, bourgeois de Castres, fils de Bégon. — Vente par noble Pons de Quercy, damoisel, d'une pièce de terre et de Frênaie (Fraychini), à Combalebosse près de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 101 feuillets, papier.
6 E 1/394*1433-1449
Obligation souscrite au profit de Aragonèse, veuve de Adhémar Daure. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul ; — et par Alexis Dupuy, bourgeois de Lautrec, en son nom et pour ses frères Pierre et Barthélémy. — Acquisitions par Pierre de Solomiac, tondeur de draps. — Bail par Jean Juéry, en qualité de chapelain de la chapellenie fondée par Pierre de Pradal de Lautrec. — Lausimes par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Ventes pardevant le juge de Lautrec, au nom des vicomtes, par Sicard Gauffredi en 1436, et par Jean Dupuy, en 1442. — Reconnaissances féodales à Raimond de Saint-Martin, licencié en droit, de Carcassonne. — Obligation souscrite au profit de Adhémar Daure (1438). — Lausimes par Aragonése, veuve d'Adhémar Daure et tutrice de ses enfants, avec Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul (1441). — Obligation de 10 écus d'or prix trium cannarum panni vilatgii de Fanojove vocali vermelhos et duorum cannarum panni clari vilatgii castrinovi. — Ventes pardevant Jean Dupuy, juge pour Gaston de Foix et les autres vicomtes (1445). — Obligation de 3 écus d'or, prix d'acquisition d'une ânesse, et de 6 écus d'or pour une tinette (tinate) de pastel. — Obligations souscrites pour acquisition de terres, maisons, moulins à pastel, etc., à Lalande, paroisse de Graissac. — Ventes (1433) pardevant le juge de Lautrec, Sicard Gauffredi. — Vente d'une maison à Lautrec, par le frère Pierre Laborelle, de l'ordre Saint-Antoine, précepteur de la maison d'Albi et vicaire général de l'ordre dans les pays de Languedoc et duché d'Aquitaine.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 234 feuillets, papier.
6 E 1/395*1433-1449
Lausimes par Arnaud de Banas, précepteur de Saint-Cyr (1436). — Obligation souscrite au profit de Aragonése, veuve de Adhémar Daure (1446). — Reconnaissances féodales audit Adhémar (1437). — Acquisition par Durand et Philippe de Pradal, de la cité d'Albi. — Lausimes par Gaston de Foix, vicomte de Lautrec, représenté par Pons de Quercy, marchand audit Lautrec. — Lausimes par le seigneur de Mandoul Jacques de Capriol et par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Bail par Esclarmonde Raffine, abbesse de Vielmur (1446). — Dette de 6 moutons d'or, prix d'une jument, poil noir, — et de 7 moutons 8 gros pour trois charges (sarmatas) de vin bon, pur et sans eau. — Reconnaissances féodales au précepteur de la maison Saint-Antoine de Lautrec, — et à Bermonde, femme de Guillaume Combes, de Castres. — Bail emphythéotique par Pierre Mounier, précepteur de l'église Saint-Sauveur de Lautrec (1434). — Reconnaissances féodales à Pons de Quercy, marchand à Lautrec. — Dette de 6 moutons d'or, prix de deux setiers de froment (ad mensuram loci de Lautrico vocatam de Juribus, frumenti boni, pulcri, novelli et benemarchandi), et de 24 gros, pour un setier de froment, même mesure, le mouton valant 4 gros. — Autres obligations souscrites en 1433, pour acquisitions de blé.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 132 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets en partie lacérés.
6 E 1/396*1433-1449
Lausimes par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur. — Bail aux frères Autanel, par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, d'une pièce de terre et d'une buissonnière (Boyssonate) dans la paroisse Sainte-Cécile de Lastourges, juridiction de Saint-Julien du Puy. — Mariage de Pierre de Lafont et Catherine Cadié. — Lausime d'une pièce de terre au Laud (in farcia de Laudo) au lieu dit à la planea del Laus, confrontant avec le ruisseau de Laserte. — Lausimes par Laurent de Combret, au nom de Esclarmonde Raffine, abbesse de Vielmur (1447). — Acquisitions par Jean Vayssete, de Frégeville. — Bail par les frères Bernard et Bernard-Raimond de Saint-Martin, héritiers de Raimond de Saint-Martin, décédé, licencié en droit, à Carcassonne. — Acapte par Jean d'Albert, seigneur de Rouquayrolles, habitant de Sénégas. — Lausimes au nom de Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur (1448). — Syndicat par les religieuses de Vielmur, en 1448 : Anne de Lautrec, abbesse ; Gaillarde de Mirabelle, prieure ; Guiñes de Monet, sous-prieure ; Jeanne de Montbrun, sacristine ; Brunissende de Dauzats, Englèze Olier, Jeanne Bugarelle, Julianne de Cardaillac, Marguerite de Montbrun, Flore de Lescure, Rixende de Pruines, Ganes de Villespassans, Anthonie Cabanelle, Marguerite de Lautrec, Jeanne Aymerigue, Catherine Courgade, Hélène d'Albegny, Jeanne de Lescure, Marguerite de Mirabelle, Gaillarde de Bonne, Marguerite de Gourdon, Jeanne de Cardaillac, Hélipse de Padières, Catherine et Marguerite de Bonne. — Lausimes par l'abbesse de Vielmur, Esclarmonde Raffine, qui agit en cette qualité en 1445 et jusqu'au 28 mars 1448. — Dette de 7 moutons d'or, de 10 gros, pour 20 livres de cire nouvelle. — Contrat dressé après vingt-deux ans de mariage entre les époux Bernard Revelli, de Vielmur, et Pètronne de Vilars, de Cuq, quia legalis est ordo et antiqua consuetudo ut matrimonium non fiat absque dotem sponsalicii constitutam. — Inventaire de la succession de Pierre Combalasse, marchand à Lautrec ; — de celle de Jean Deltil, aussi marchand, — et de celle de Pierre Boyer, frère d'Etienne, licencié, de la tour de Montcuquet. — Reconnaissances féodales à François de Solomiac, fils et héritier de Bernard. — Nomination de syndics par les consuls de Vielmur. — Dette pour acquisition duarum cannarum panni palmele vilatgii. — Syndicat formé (1449) par les consuls de Montredon, pardevant Jean Dupuy, juge du Mont-redonnais pour Hugues d'Arpajon, siégeant à Lautrec par territoire emprunté. — Testament du notaire Amans.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 213 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets lacérés. Les trois derniers sont in-quarto.
6 E 1/397*1434-1435
« Prothocollus mei Guillermi Bordonis, anni Domini M° iiij. XXXIV. » — Bail de biens appartenant à la chapellenie fondée par Sicard Saquet. — Acquisitions de censives par Adhémar Daure. — Vente d'une vigne par noble Jean de Padières, de Lombers. — Bail à cens par Argentelle, femme de Me Jean de Mauléon, notaire. — Dette de 9 moutons d'or, prix de 4 quintaux et demi de pastel (pastelli agranati). — Déclaration de majorité de quatorze ans, par Pierre de Sieurac, par-devant le juge de Moulayrés — Procuration par Auriol, de la paroisse Saint-Etienne de Graissac. — Déclaration de Raimond Sabuc, marchand à Gaillac, qu'il a reçu en dépôt 74 moutons d'or, 2 gros et 13 deniers, qui lui ont été confiés par les habitants de Labastide-Montfort et de Castelnau de Namarquesa ; cette somme provenant de la cotisation des dits habitants pour le don fait au comte de Foix, lieutenant pour le Roi en Languedoc, afin de résister aux entreprises d'un certain capitaine nommé Rodrigue de Vilandrau. Plusieurs habitants des deux communautés étaient en prison à Lautrec, à la requête de Adhémar Daure, pour le non-payement de cette somme que Sabuc promet de remettre à Adhémar. — Procuration par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel, — Elections consulaires à Frégeville, Albarède, Peyregoux, Gibrondes, Labessière-de-Burens, Vielmur, Cuq, Lamartinié, Brousse, Serviès, Mandoul, Puycalvel, Saint-Julien-du-Puy, Saint-Jean-de-Vais, Carbes, Montfa, Montpinier et Saint-Germier. — Lausimes par noble Jean de Manens, chevalier. — Bail emphythéotique par Thomas Hubert, maçon (lapicida), et Antoinette sa femme. — Lausime par Adhémar Daure et Antoine de Pratviel, seigneurs du même fief, par indivis. — Testament de Sicard de Rivis, de la paroisse Sainte-Marie de Bannac. — Reddition de comptes de tutelle pardevant le juge. — Testament de Bernard Dupuy, de la paroisse Saint-Jean de Bagas. — Procuration par Aymeric Sicard de Brassac, seigneur de Montpinier. — Transcription des cartels de Pierre Dupuy à Alexis son neveu. (E. 392.)
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 128 feuillets, papier.
6 E 1/398*1436
Hommages rendus, pardevant Adhémar Daure, lieutenant gouverneur du Lautregais, au comte Gaston de Foix et de Bigorre, vicomte de Lautrec, et reçus au nom de ce seigneur par son conseiller Gaillard de Grateloup, licencié en décrets. Les vassaux sont : Pierre de Villespassans, représenté par son fils Amalric, pour Laboulbène ; Bertrand de Calmês (Calmetas), seigneur de Labessière-de-Burens ; Aymeric Sicard de Brassac, seigneur de Montpinier ; Jacques Salanh, marchand à Lautrec ; Guillaume de Lautrec, seigneur de Saint-Germier ; Jacques Ramond, de la paroisse Saint-Jean de Serviès ; Pierre-Raimond Ramond (Ramundi), de la même paroisse ; noble Hugues Vitalis, coseigneur de Serviès, pour la basse justice ; Bernard de Solomiac, marchand à Lautrec ; Bernard de Capriol, bourgeois de Castres ; Jean Gâches, de Narbonne, pour le lieu fortifié de Latourrette ; Me François de Lacalme, notaire ; Antoine Rinel, de Mondragon, par procuration de Alamande Redonde, femme de Jourdain Abelhou, de Gaillac, et Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 15 feuillets, papier.
6 E 1/399*1437-1443
Élections consulaires à Gibrondes, Montfa, Carbes, Vielmur, Frégeville, Saint-Julien, Laboutarié, Lamartinié, l'Albarède, Moulayrès, Cuq, Brousse, Saint-Germier, Mandoul, Puycalvel, le Laud, Peyrégoux. — Bail à fief (1440) par le trésorier du comté de Foix, Pons de Quercy. — Obligation souscrite au profit de Amalric d'Ambres. — Hommage au comte de Foix, vicomte de Lautrec, par Bernard de Mellon (Mellonis), fils de François, de Castres ; ce dernier héritier de Pierre Mellon, qui était originaire de Monestiés. Cet hommage est reçu par Pons de Quercy, lieutenant de Hugues de Lordat, gouverneur de la vicomté (1440). — Reconnaissances à Raimond de Saint-Martin, licencié ès-lois à Carcassonne, pour des fiefs situés dans la vicomté de Lautrec. — Baux par ledit Raimond de Saint-Martin, représenté par son fils Bernard-Raimond. — Reconnaissances féodales aux frères Durand et Philippe de Pradal, de la cité d'Albi. — Vente d'une maison dans le fort de Labessière-Burens. — Dette de 3 écus d'or, l'écu valant 17 gros et demi, pour 6 setiers de froment. — Bail d'une maison à Lautrec, par Pierre Dupuy, à Pierre Du Puget (Del Poget). — Reconnaissances à Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Dette de 60 écus d'or, reconnue par les consuls de Lautrec, à la veuve de Pierre Combalasse, qui les avait prêtés pour compléter le don fait au vicomte en 1440. — Lausimes : par Pierre Dupuy, bourgeois de Lautrec, au nom de Barthélémy, son frère ; — par Amalric de Villespassans, au nom de son père, seigneur de Laboulbène ; — par Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure, et Jacques de Capriol, tuteurs des enfants dudit Adhémar. — Obligation de 24 moutons d'or, souscrite au profit du comte de Foix, vicomte de Lautrec, pour la ferme des revenus de Saint-Julien du Puy, adjugée aux enchères publiques et à l'extinction des feux. — Testament de Bertrande, veuve de Arnaud Du Puget : elle veut être enterrée dans l'église Saint-Rémy de Lautrec, au pied de l'autel où est enterré son mari. — Procuration (1442) par Jean de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, à Antoine Combetes, pour lever les cens, rentes, etc., qui lui sont dus dans la vicomté. — Arrentement, par le seigneur d'Ambres, de la tour de Brametourtre (de Bramatora) avec ses dépendances (1442). — Ledit seigneur acquitte à Guillaume Bourdon les arrérages de certains droits et celui-ci donne quittance de ce que le seigneur peut lui devoir pour actes de sa charge de notaire. Ambres institue Me Jean Perrin notaire en titre pour Brametourtre, Lamartinié et tout ce qui lui appartient clans la vicomté. — Mariage dans l'église Notre-Dame de la Paix, à Lautrec, de Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, avec Guillelmine, fille d'Adhémar Daure, du consentement d'Aragonèse, mère de Guillelmine, de Aymeric Bringuier, son curateur, de Fortanier, son frère, et des amis de la famille (1442). —
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 144 feuillets, papier.
Les cinq derniers feuillets sont lacérés.
6 E 1/400*1439
Dette de 4 écus d'or et 15 gros, prix de deux bœufs. — Lausimes par Alexis Dupuy, bourgeois de Lautrec. — Bail d'une terre pour la planter en vigne. Cette terre était tenue, pour partie, du vicomte en emphythéose, le reste était franc et sans servitude. Le preneur doit la planter en bonnes vignes et bien l'entretenir pendant 3 ans ; il en recueillera les fruits pendant ce temps ; mais il ne doit que dividere mediocriter. Le bailleur donne au preneur pour son travail un pipot de bon vin (unum pipotum boni vini) et un setier de froment II est convenu que celui-ci fera six charrues la première année, cinq la seconde et quatre la troisième, et, au terme, il rendra la terre bien plantée en bonnes vignes. — Restitution de bœufs pris par Guillaume de Bos de Ros, Jacques Desculeux, Raimond dit Terride et leurs complices, chargés par le comte de Foix, vicomte de Lautrec, de garder Vielmur Cette restitution est faite par noble Jean de Foix, capitaine de Lautrec, pour le vicomte, à des hommes de Toulouse sur leur réclamation, à la condition que ces bœufs seraient rendus s'il était prouvé qu'ils appartiennent à d'autres individus. — Reproduction de l'accord conclu entre Adhémar Daure et quelques habitants de Réalmont qui avaient détroussé un capitaine de la suite de Poton de Xaintrailles (E. 393). — Lausimes par Antoine de Pratviel. — Achat de deux bœufs au prix de 13 écus et demi, l'écu valant 17 gros et demi de forte monnaie. — Bail à nouvel acapte par Argentelle, veuve de Mr Jean de Mauléon. — Procuration par noble Jean de Padières, de Lombers. — Codicille de Jean Carles, reçu dans la chapelle des onze mille vierges de l'église des frères mineurs de Lautrec. — Dette de 5 moutons d'or, prix d'une jument, poil bayard. — Lausimes par les Frères Philippe et Durand de Pradal, de la cité d'Albi. — Conventions entre deux familles, pour vivre en communauté (facere unum domicilium et unum larem) et pour travailler à même gain ou même perte. — Lausimes par Pierre Dupuy, pour lui, au nom de son frère Barthélemy et en qualité de tuteur de Guillaume Dupuy, fils de feu Alexis. — Lausimes par noble Jean Manens, chevalier, seigneur d'Algans ? (Algaonis). — Vente par nobles Bertrand et Bernard-Raymond Calmès, de Labessière de Burens, ce dernier majeur de 14 ans et mineur de 25.
Description physique : (Registre.) — In quarto, 62 feuillets, papier.
Le feuillet 57 est lacéré.
6 E 1/401*1443-1462
Bail à nouvel acapte par Jean Juéry, prêtre, procureur fondé de Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, etc. — Testament de Arnaud Galibert, du mas nouveau de la Galibernié, paroisse Saint-Martin de Garnac. — Baux par Jean Dupuy, bachelier en droit, commissaire spécial de Pierre de Foix, chevalier, vicomte de Lautrec et de Villemur (1444). — Lausimes par l'abbaye de Vielmur et par le chapitre de Castres. — Reconnaissances audit chapitre par des tenanciers de Carbes. — Testament de Guillaume de Villars qui choisit sa sépulture dans l'église Saint-Etienne de Cuq (1437). — Acquisition par noble Jean de Capriol, coseigneur de Cuq (1459). — Acaptes au nom du vicomte de Lautrec Jean de Foix, par François de Solomiac, bourgeois, trésorier de la vicomté et lieutenant du gouverneur Jean d'Albert, seigneur de Lagriffol et dels Garus (1457). — Lausimes par le chapitre de Saint-Pons, représenté par Jean Capus, prieur de Lacaune. — Acquisition d'une maison à Montfa par Jean d'Albert, seigneur de Lagriffol. — Transaction sur contestations entre les membres de la famille de Villespassans. — Lausimes par Jean Capriol, de Castres, coseigneur de Cuq. — Election consulaire de Frégeville, en présence de noble Jean d'Albert, gouverneur de la vicomté pour Jean de Foix. — Lausimes pour le vicomte Jean, par son trésorier François de Solomiac (1460). — Acaptes par Jean-Arnaud de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel (1460), — et par Hugues Vitalis, seigneur de Serviès (1451). — Echange entre François de Solomiac, bourgeois de Lautrec, Jean Gauffredi, marchand, et Astrugue Nogarette, sa femme. — Nomination d'un syndic par les consuls de Lautrec pour suivre divers procès au nom de la communauté. — Nouvel acapte par Jean de Voisins et Antoine de Lautrec, vicomtes dudit Lautrec (1459). — Lausimes parles nobles Raymond, Geoffroi, Antoine et Jean Vitalis, coseigneurs de Serviès (1460). — Obligation de 17 écus d'or, au trésorier du vicomte Jean de Foix, pour l'afferme des revenus de Saint-Julien du Puy. — Lausimes par Jean et Bégon Capriol, coseigneurs de Cuq. —
Description physique : (Registre.) — In-folio, 252 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets lacérés.
6 E 1/402*1445-1472
Reconnaissance au chapitre Saint-Benoît de Castres, pour des fiefs situés à Carbes. — Partage de biens entre les membres de la famille Devilars, de Cuq, pardevan t Jean de Rivis, lieutenant de Pons de Quercy, damoisel, gouverneur de la vicomté de Lautrec pour le vicomte Pierre de Foix, chevalier (1453). — Lausimes par le bourgeois François de Solomiac au nom du vicomte Jean de Foix (1467), — et par le fondé de pouvoirs de Catherine d'Astarac, veuve de Pierre de Foix et tutrice de ses enfants (1455). — Nouvel acapte par les seigneurs de Montfa, Jean de Foix, Jean de Voisins, chevalier seigneur d'Ambres, et Antoine de Lautrec, vicomtes du dit Lautrec, le premier pour moitié de la seigneurie, le second pour un quart et le troisième pour un sixième de Montfa (1459). — Testament de Bernard Dupin. — Inventaire des biens de la succession de Jean Boyer, de Saint-Julien-Baurens. — Hommage par Raymond de Corbière, notaire à Castres, à Gaston de Foix, agissant comme tuteur du jeune Jean de Foix, son neveu, fils de Pierre et de Catherine d'Astarac, décédée baronne de Barbazan (1459). — Visite des lieux de Cuq, Frégeville, Montfa et Lautrec, par Jean d'Albert, gouverneur de la vicomté pour Jean de Foix, vicomte de Lautrec et seigneur de Barbazan, et ordre aux consuls d'en faire réparer les fortifications, ponts-levis, etc., qui menaçaient ruine (1461), sous peine de 10 marcs d'argent à payer au seigneur vicomte.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 97 feuillets, papier.
6 E 1/403*1443-1446
Elections consulaires de Serviès, Frégeville, Cuq, le Pujol, l'Albarède, Brousse, Saint-Germier, Saint-Julien, Peyregoux, Saint-Jean-de-Vals, Lamartinié, Vielmur, Laboulbène, le Laud, Montpinier, Labessière, Gibrondes, Montfa, Mandoul, Puycalvel, Carbes. — Testament de Raymond de Lafont, du mas de la Fontésié, paroisse Saint-Etienne de Cuq. — Dette de 50 moutons d'or, prix de 50 setiers de froment, mesure de Lautrec. — Testament de Arnaud Garric, de Vielmur. — Dette de 22 écus d'or et 16 doubles, prix de 41 setiers de froment. — Lausimes par Hugues Vitalis, seigneur de Serviès, — Beaucoup d'obligations souscrites en 1444, pour achats de blé. — Bail pour la levée de 80 livres de taille par les consuls de Cuq. — 16 setiers de froment coûtent 16 moulons d’or. — Testament de Jean Trusse, pelletier de Lautrec. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Quatre quintaux de laine et un quintal de laine dite Anisses, se vendent 22 moutons d'or. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, et Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure, tuteurs des enfants dudit Adhémar. — Testament de Pierre Boyssat, de Serviès. — Bail par Esclarmonde Raffine, abbesse de Vielmur (1446). — Reconnaissances par les tenanciers de François de Solomiac.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 126 feuillets, papier.
6 E 1/404*1447-1448
Lausimes par Jean de Lacam, marchand à Lautrec. — Reconnaissances par les tenanciers de Hugues-Arnaud de Châteauverdun, seigneur de Sainte-Camelle et de Puycalvel. — Bail au nom de Gaston de Foix, vicomte de Lautrec, par Pons de Quercy, gouverneur de la vicomte. — Un prêtre de Lautrec certifie qu'il a reçu des confrères du Corpus de cette ville, lo pavalho et quoddam coffretum in quo erat custodia argenti deaurata cum quo portatur corpus Christi. — Procuration par Me Arnaud Adhémar, magister in sacra pagina au couvent des Frères mineurs de Lautrec. — Lausimes par les religieuses de Vielmur. — Déclaration de majorité de 14 ans, pardevant Jean Dupuy, bachelier en droit, juge ordinaire de Lautrec. — Obligation de 17 écus d'or, souscrite au profit du trésorier de la vicomté par Antoine Martini, pour la baillie commune de ladite vicomté, qui lui avait été adjugée à ce prix à l'encan et à l'extinction de la chandelle. — Acapte par Pons de Quercy, gouverneur de la vicomté au nom de Gaston de Foix. — Élection et installation des consuls de Lautrec, sur la place publique, selon la coutume, le premier octobre, fête de saint Remy : les quatre consuls anciens élisent au scrutin les quatre nouveaux, trois de la ville et un des dépendances (ires de villa et unum de decis) et huit conseillers ; ces élections terminées, les élus sont présentés au gouverneur par leurs électeurs ; il reçoit le serment et, ayant pris des mains des anciens consuls les clefs de la ville, il les remet aux nouveaux. Le gouverneur du comte de Foix est assisté du fondé de pouvoirs du seigneur d'Ambres. — Les consuls de Montredon se présentent devant le juge de Jean d'Arpajon, seigneur dudit lieu, à Lautrec où il tenait ses audiences, pour constituer un syndicat à l'effet de défendre en justice.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 102 feuillets, papier.
6 E 1/405*1452-1453
Bail de la levée d'une taille de 60 livres, par les copsuls de Vielmur, du consentement de leurs conseillers et de la majeure partie des habitants. — Acquisition de censives par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Obligation de 3 moutons et demi d'or, pour le bail de la baillie de Saint-Julien. — Obligation souscrite par les fermiers des droits appartenant à Pierre de Foix dans la vicomté de Lautrec. — Acapte par Arnaud de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Lausimes par le prêtre Rolland de Combret, au nom de l'abbaye de Vielmur. — Lausimes au nom de Bernard et Raimond de Saint-Martin, demeurant à Carcassonne, le premier licencié en décrets, le second marchand. — Obligation de 6 moutons d'or, prix d'un cheval, le mouton du poids de 2 deniers d'or. — Obligation de 6 écus d'or souscrite par noble Bertrand de Laroque, seigneur du Travet, au profit de Guiraud Be, talherii de Venès, emptione unius salade et quarumdam breguantinas. — Reconnaissances féodales à Pierre de Foix, vicomte de Lautrec et de Villemur. — Mariage de Vincent Combes (Combas), de Cuq, avec Astruge de Lafont. — Obligations souscrites pour l'équivalent au profit de Antoine Bacas, de la cité d'Albi, et de Arnaud Stellor, de Cordes. — Acapte par Jean Juéry, de Saint-Martin de Scabrin, représentant Jean de Voisins, seigneur d'Ambres et vicomte de Lautrec. —
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 148 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets de ce registre sont lacérés en partie.
6 E 1/406*1452-1453
Lausimes : par Pierre de Foix, vicomte de Lautrec, représenté par Pons de Quercy, gouverneur de la vicomté ; — par Rolland de Combret, prêtre, fondé de pouvoirs de l'abbesse de Vielmur, Anne de Lautrec ; — par Jean-Arnaud de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel, — et par Bernard de Saint-Martin, licencié en décrets, et Ramond de Saint-Martin, son frère, tous deux de Carcassonne. — Mariage de noble Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, avec Guillelmine Daure, fille de feu Adhémar ; on donne à la mariée 500 moutons en dot, un lit nuptial garni et des objets de toilette. — Guillelmine Daure donne quittance à ses frères Fortanier, Gaillard et Aymeric, ainsi qu'à ses sœurs Miramonde et Jeanne. Leur mère Aragonèse vivait encore. Capriol, mari de Guillelmine, était majeur de quatorze ans et mineur de vingt-cinq. — Testament de Jean de Cadro, de Saint-Jean de Jonquières. — Tutelle des enfants de Antoine Bosigues et inventaire des biens de la succession. — Aragonèse donne à son fils Fortanier tout ce qu'elle possède à Saint-Thibartz, juridiction de Lestape. — Réception, par Jean d'Albert, des hommages rendus à Pierre de Foix, vicomte de Lautrec, par Jean de Capriol, bourgeois de Castres ; — par Jean de Lacalm ; — par noble Lancelot Vêne, de Réalmont ; — par Ramond Gauffredi, bourgeois de Lautrec ; — par Husabe, veuve de Amalric Marquaire, de Castres ; — par Jean de Quercy, marchand à Lautrec ; — par Guillaume de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier ; — par Philippe Combalasse, marchand à Lautrec ; — par Antoine Cavahier, marchand à Lautrec ; — par l'abbé d'Ardorel, Dom Pierre Libaud ; — par le religieux infirmier de la cathédrale de Castres ; — par noble Catherine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, autorisée à cet effet par son oncle maternel Jean d'Albert, de Sénégas ; son tuteur ; — par Bernard et Bernard-Raymond de Saint-Martin, de Carcassonne ; — par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur ; — par Jacques Vilhem, bachelier ès-lois, de Castres ; — par noble Julianne Fort (Forta), femme de Pierre de Bossières, de Saint-Paul Cadajou ; — par Durand de Pradal, marchand à Albi ; — par Bermonde Séguier, veuve de Guillaume Combes, de Castres ; — par Jean Hugues, marchand à Castres ; — par Jean d'Entraigues, de Carbes ; — par Pons de Quercy, de Lautrec ; — par Antoine Boyer, de Saint-Jean de Bagasse, etc. — Acaptes par le recteur de Notre-Dame de Montlausine, au nom de Jean de Lautrec, alias de Voisins, vicomte dudit Lautrec. — Lausimes par Hugues Vitalis, seigneur de Venès. — Procuration par les consuls de Cuq, pour représenter la communauté en justice. — Mariage de Vincent Combes, fils de Pierre, de Saint-Germier, avec Astruge de Lafont. — Testament de Guillelmine, veuve de Pierre Bonnet, de Semalens. — Autres contrats de mariage. — Actes de vente, d'échange ; quittances, gazailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 251 feuillets, papier (numérotés 26-251).
Trois feuillets de ce registre sont en partie lacérés.
6 E 1/407*1454-1456
Marché fait par les consuls de Lautrec pour la réparation d'une partie des murs de la ville. — Quittance par un religieux de Saint-Pons de Thomières. — Testament de Bernard de Laserte et de Rixende, sa femme, de Lautrec. — Lausimes et baux à fiefs par Pons de Quercy ou par Jean Dupuy, au nom de Pierre de Foix, vicomte de Lautrec. — Testament de Arnaud Galibern. — Acaptes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Mariage de Pierre Morel, de Murasson, diocèse de Vabres, avec Philippe Boyère, fille de Raimond Boyer, de Vielmur. — Baux et lausimes par les religieux de Saint-Pons, — Elections consulaires dans les communes de Vielmur, Saint-Germier, Brousse, Frégeville, Serviès, Saint-Jean de Vais, Saint-Julien du Puy, Carbes, Lamartinié, Labessière, le Pujol, Puycalvel, Gibrondes, Peyregoux, Montfa, Mandoul, le Laud, Provillergues et Laboulbène.. — Obligation de 7 écus d'or, souscrite au profit de Pierre de Foix et des autres vicomtes de Lautrec, pour le prix de ferme de la baillie. — Acapte par Jean d'Albert, de Sénégas. — Arrentement par le chapelain de la chapellenie fondée par Guillaume Auriol. — Cancellation de l'acte d'une donation faite à certaines conditions qui n'étaient pas observées. — Testament de Jean de Cadro, de Saint-Jean de Jonquières. — Obligation de 91 livres de petits tournois, pour la ferme principale des revenus du vicomte dans la vicomte. — Autre de la somme de 8 écus et demi d'or pour la ferme du notariat. — Lausimes (1456) par Jean d'Albert, seigneur de Lagriffol, lieutenant de Catherine, veuve de Pierre de Foix, vicomte de Lautrec et de Villemur, tutrice de Jean, fils et héritier dudit Pierre. — Lausimes par Jean de Lacam.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 80 feuillets, papier.
6 E 1/408*1457-1463
Beaucoup de lausimes par le vicomte de Lautrec, Jean de Foix, à Saint-Julien du Puy ; il est représenté par son trésorier François de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Acquisitions et lausimes par Jean de Capriol, coseigneur de Cuq, et Bégon de Capriol, bachelier ès-lois. — Reconnaissances féodales à Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Lausimes par l'église de Saint-Pons, représentée par le seigneur Amalric d'Hautpoul, religieux de ladite église. — Bail à cens d'une terre appartenant à la chapellenie, fondée par Pierre Guitbaud. — Lausimes par Jean-Arnaud de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Nouveaux acaptes par Geoffroi et Antoine Vitalis, frères, seigneurs de Serviès. — Lausimes par les frères Bernard-Ramond et Bernard de Saint-Martin, de Carcassonne. — Mariage, constitution et quittance de dot (verquerie) — Testament de Béatrix Andralh, veuve de Jean Maurel, de Lautrec, — Reconnaissance faite pour un fief appartenant à la confrérie Saint-Antoine de Lautrec. — Testament de Riqua, femme de Jean Raynaud, de Cuq. — Bail à nouveau cens et à nouvel acapte par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Lausimes par le vicomte de Lautrec Jean de Foix, représenté par le gouverneur de la vicomté Jean d'Albert, damoisel, seigneur d'Algans et Lagriffol. — Baux par les seigneurs de Serviès, nobles Raymond et Jean Vitalis, en leur nom et au nom de leurs frères Joffroy et Antoine. — Tutelle des enfants de Me Aymeric de Quercy, décédé notaire à Lautrec, laissant veuve Pétronne de Montaigu : par une disposition testamentaire, il avait constitué son fils Gaspard héritier universel, en lui donnant pour tuteurs noble Fortanier Daure et deux marchands de Réalmont, de Boissonnis et de Frégeville.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 226 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets de ce volume sont lacérés en partie.
6 E 1/409*1459-1462
Hommages : par Raimond Gauffredi, marchand à Lautrec, à Jean de Foix, fils mineur de Pierre de Foix, vicomte de Lautrec, et de Catherine d'Astarac, ayant pour tuteur son oncle paternel Gaston comte de Foix et de Béarn ; — par noble Jordain Calmès, seigneur de Labessière-Burens ; — par noble Jean de Mons, de Castres ; — par le prudhomme Pierre Dupuy, bourgeois de Lautrec, seigneur de Cabrilles et de Moncuquet ; — par Bec (Beco) de Capriol, licencié ès-lois, à Castres ; — par Guillaume Carles, de Castres ; — par François Bouffard, marchand à Castres, représenté par Jean de Capriol, coseigneur de Cuq ; — par Antoine Cavaier, marchand à Lautrec ; — par les frères Antoine et Pierre Boier, de la paroisse Saint-Jean de Bagasse. — Acapte par le chapitre de Saint-Pons, représenté par Jean Ylaire, religieux dudit chapitre et prieur du Fraisse (de Fraxino). — Vente d'une borie et ses dépendances au consulat dels Garus (Algans), diocèse de Lavaur, lieu dit à la Bar-digne, par noble Jean d'Albert, seigneur dudit lieu et de Lagriffol, à Michel Ausaguel, du lieu d'Aussac, diocèse d'Albi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 108 feuillets, papier.
6 E 1/410*1463-1464
Visite (12 avril 1462) des fortifications de Mandoul et de Labessière de Burens, par le gouverneur de la vicomte, Jean d'Albert ; il trouve Mandoul en très mauvais état, les murs en partie détruits, le pont en ruine, et comme il ne peut obtenir la présence des consuls, il charge Jacques Capriol, coseigneur du lieu, de leur ordonner de faire les réparations nécessaires avant la Saint-Michel ; à Labessière, l'état des lieux est le même qu'à Mandoul, et le consul présent reçoit l'ordre de faire les réparations nécessaires dans le même délai. — Baux par les frères Joffroi, Antoine, Ramond et Jean Vitalis, seigneurs de Serviès. — Lausimes : par le vicomte Jean de Foix, représenté par François de Solomiac, son trésorier ; — par Jean et Bec de Capriol, coseigneurs de Cuq. — Inventaire des biens mobiliers et immobiliers de feu Guillaume Boyer. — Obligation souscrite pour le bail de la Bertrandié, appartenant au vicomte. — Lausimes par le chapitre de Saint-Pons, représenté par Jean Ylaire ou par Amalric d'Hautpoul, religieux de cette église. — Testament de Jean Dupin (de Pinu), de Cuq. — Sicard Ouvrier donne à Gallon une sétérée soixante-quatre pas de terre à planter en vigne, au lieu dit Arcofol, consulat de Venès : Gallon doit planter la vigne à ses dépens, l'entretenir et il en recueillera les fruits ; le propriétaire debet tradere ramum sive barbolam suis sumptibus, mais le premier doit faire porter ramum sive bibolam à la terre avec son cheval ; il doit planter cum palabessa et avalats. Ouvrier, pro premissa faciendo, donne à Gallon 9 moutons d'or, payables à termes fixes, 2 moutons d'or pouvant toutefois être remplacés par une pipe de vin. En la première année, Gallon doit donner 7 voutas incluso lo planlar, la seconde 5 et la troisième 3. — Élection, reconnaissance des consuls de Lautrec, et remise des clefs de la ville sur la place publique, selon la coutume, sous la présidence du gouverneur de la vicomté Jean d'Albert. — Procuration donnée à Jacques Vène, notaire à Réalmont, par Jean-Arnaud de Châteauverdun, alias de Sainte-Camelle (Saint-Chameau), seigneur de Puycalvel. — Bail de la levée de la taille de Cuq. — Accord pour le partage de la succession paternelle entre les enfants de Jean Cadro, savoir : Bernard, recteur de Saint-Martin de Carbes, Pierre, Jean et Antoine, ce dernier époux de Guillelmine.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 79 feuillets, papier.
Guillaume Cathole retour
Minutes retour
6 E 1/352*1359-1360
Vente par Jeanne, fille de Raymond de Solomiac, de Lagarde, et femme de Jean d'Aragon, à Raymond Solomiac, son frère, de biens situés audit Lagarde. — Réduction de censives sur des biens situés à Labricole, par Pierre de Capriol, moyennant une somme à lui donnée par le tenancier. — Quittance par Izarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Vente par Saure, fille de feu Ermengaud Gairas et femme de Pierre Des Palières, de Lautrec. — Reconnaissance à Guillaume de Capriol, par Isarn Calvet, du Laus, pour des fiefs situés aux Garrigues de Saint-Genest de Contest. — Acte par lequel Pierre Cotellier, de Lautrec, fait des donations aux églises en présence du vicaire de Saint-Remy, pour le repos de lame de sa sœur Sicarde, morte intestat. — Reconnaissances de fiefs à Guillaume de Capriol. — Beaucoup d'actes concernant Pierre Capriol, marchand à Lautrec. — Dettes reconnues au livre de la cour de Lautrec (in libro curie). — Quittance par le F. Bernard Clerici, gardien du couvent des Frères mineurs de Lautrec. — Mariage de Bernard Amat avec Bès de Cluselle ; selon l'antique coutume, l'époux fait à sa femme un don pro sponsalicio et donatione propter nupcias. — Dette reconnue au profit de F. Bego Julien, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. — Mariage de Jeanne Benezech, du mas de Labessière, juridiction de Curvalle, au diocèse d'Albi, avec Guillaume Gautier, de Lautrec ; donations réciproques entre les époux. — Gasailles, ventes, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 132 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
Guillaume De Laysac et Jean Albert retour
Minutes retour
6 E 1/499*1481-1501
Guillaume de Layssac et Jean Albert, notaires : ce dernier ayant les livres, notes et protocoles des notaires Guilabert et Pierre de Massac. — Procuration par Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Lausimes par le même. — Actes souscrits par Fortanier de Solomiac en qualité de tuteur de Catherine Arnoys, fille de défunt Aymeric Arnoys, docteur ès-lois, à Albi, et de Ramonde de Solomiaque, veuve dudit Aymeric, contre François Arnoys, Albi. — Testament de Riqua Folquiére, veuve de Aynard de Lacalme, bourgeois de Lautrec. — Acquisitions par noble Pons de Calmètes, de Labessière de Burens. — Lausimes par le même. — Acquisitions par noble Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans — Reconnaissance de fiefs à Marie, veuve de Pons de Manens, seigneur de Nescus et Saint-Hilaire, tutrice de son fils, Jean de Manens, héritier universel de son père. — Procuration par Stevena Vareta, fille de Simeon Vareti, de Tonnerre au diocèse de Langres, femme de Pons de Calmètes, à son dit mari. — Association sive affrayratio, entre les époux Jean de Paulhe, cordonnier, et Antoinette Boyssière, majeure de 16 ans et mineure de 25. — Reconnaissance de fiefs à Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Lausimes par noble Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, décédé conseiller au parlement de Toulouse. — Lausimes par Guillaume de Solomiac, bourgeois de Lautrec, trésorier du vicomte Jean de Foix et audit nom. — Acte de communauté de biens entre le F. Jean des Cabanes (de Cabanis), professeur en sainte théologie, du couvent de Lautrec, ordre des Frères mineurs de Saint-François, et son frère Philippe des Cabanes, de Curvalle, au diocèse de Vabres. Ils possédaient à Curvalle, entre autres immeubles, une maison près de la rivière de Rance (al Ransa), confrontant avec le fossé de la ville et cum fundamentis castri dicti loci de Curvalla. — Transaction entre Raphaël de Corras, de Réalmont, et un voisin.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 134 feuillets, papier.
Guiraud Seguier retour
Minutes retour
6 E 1/449*1450-1462
Sommation pardevant Me Jean Dupuy, juge à Lautrec, à Mathieu et Antoine Lemosi, père et fils, originaires du diocèse de Limoges et établis à Brousse, de payer 5 moutons d'or. — Obligation de 20 écus de 3 deniers d'or chacun, souscrite par Isarn de Brassac au profit du notaire Guillaume Bourdon, prix d'un cheval avec ses harnais (cum suo arnesio scilicet cella et lora sive brida). — Lausimes par le Frère Jean Ylaire, bachelier en décrets, au nom de l'église de Saint-Pons, le prieuré Saint-Remy de Lautrec étant réuni à la mense conventuelle de ladite église, — et par le vicomte Jean de Foix (1460), représenté par son trésorier François de Solomiac. — Mariage entre Jean Auriol et Guillelmine Coste, de Saint-Genest-de-l'Albanelle. — Nomination Arbitres pour prononcer sur des contestations entre les consuls de Lautrec et ceux de Saint-Julien-du-Puy, ceux-ci revendiquant le droit de faire lever les tailles dans toute la juridiction de Saint-Julien. — Prise de possession des seigneuries de Carbes, Albarède, Cuq, au nom de Pierre de Foix, chevalier, et prestation de serment des habitants. Gaston de Foix avait récemment investi de la vicomté de Lautrec, son dit frère Pierre, en considération du mariage de ce seigneur avec Catherine Astarac ; Pierre avait chargé noble Mahaud de Loubières de prendre possession en son nom, et celui-ci avait transmis ses pouvoirs au noble Pons de Quercy, qui prend possession par substitution et reçoit les serments (octobre 1451). — Acte Association pour mener la vie en commun (affrairamentum), entre les frères Salvan, originaires du diocèse de Rodez et habitant la paroisse Saint-Julien de Lagarde, au Lautregais. — Donation à Me Jean Vernet, prêtre, recteur d'Expertens, étudiant à Toulouse, pour lui faciliter les moyens d'étude. — Lausimes par Jean Capus, prieur de Lacaune, au nom de l'église de Saint-Pons. — Quittance par Pierre de Rabastens, cordonnier à Lautrec. — Mariage de Guillaume Dupin, de Cuq, avec Antoinette Batalhieyre, de Montfa, — et de Barthélémy Artoul, du mas de Bordelès, paroisse Saint-Etienne Artoul, fils de feu Pierre, avec Amanda Rieupeyroux, de Saint-Salvi de Montlong.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 128 feuillets, papier.
6 E 1/450*1450-1494
Plusieurs lausimes par Jean Alari, bachelier en décrets, au nom de l'église de Saint-Pons. — Baux par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur (1450). — Nomination de procureurs par noble Hugues Vitalis, seigneur de Serviès. — Procuration par noble et puissant seigneur Charles de Montserrat, seigneur de Rochelaillée et de Souspuech, à l'illustre prince Jean Astarac (cet acte daté de l'an 1464 et reçu par le notaire Alano, se trouve ici par addition). — Lausimes par Hugues Vitalis, seigneur de Serviès. — Vente de censives et droits seigneuriaux à Pierre Pélissier, marchand à Lautrec et à Me Pierre Pélissier, son fils, bachelier en droit, par Magne, par son fils Philippe de Vernholes, seigneur de Campans, marié à Stéphanie de Vezis, et par le fils de ces derniers, noble Girmond.de Vernholes. — Lausimes par le seigneur de Mandoul, Jacques de Capriol. — Vente par Bernard Gorgaud, bachelier en décrets à Lautrec. — Contrat de mariage de Pierre Dubreuil, fils de Sobiran, de Serviès, avec Jeanne, fille de Jacques Albarède, quia legalis est ordo et antiqua consuetudo sic habet ut matrimonium fieri non debet absque dote et sponsalicio et hoc pro omnibus dicti matrimonii subportandis. — Obligation souscrite par Isarn Florentinh et Salvator de Montels, de Brousse, au profit de Jean Capus, religieux de Saint-Pons et prieur de Lacaune, pour les fruits et émoluments du prieuré de Saint-Remy de Lautrec, dont ils étaient les fermiers. — Dette reconnue par le noble Matfred de Taur, de Sénégas, et Claire Carausage, sa femme. — Deux boeufs estimés 8 moutons d'or donnés in gasalham el legalem societatem et in precariam ac comendam. — Titre clérical de Me Guillaume Bourdon, notaire, à son fils Pons, étudiant à Toulouse. — Acquisition par Pons Fontvieille, au mas de Lacroix, paroisse Saint-Julien du Puy. — Bail par Antoine Jean Albert, notaire à Réalmont. — Lausimes par Guillaume et Fortanier de Solomiac, fils de François. — Arrentement par le F. Hugues de Valois (Valesii), de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Saint-Sauveur de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 137 feuillets, papier.
6 E 1/451*1452-1453
Registre des protocoles. — Bail à ferme du four de Labastide de Moulayrés, par le vicomte de Lautrec. — Baux au nom de l'église de Saint-Pons, par le F. Jean Ylaire, bachelier en décrets. — Obligations souscrites au profit de même religieux, pour achats de blé. — Donation par ledit F. Ylaire, à Jean Balhe, chanoine de Saint-Salvi, étudiant à Toulouse. — Gasaille de deux chèvres noires, deux chèvres blanches et deux cabris blancs (cabridas albas), au capital d'un écu d'or. — Lausimes par Pons de Quercy, représenté par son fils Isarn. — Acquisition de censives de Jean Delacroix, du mas de la Croix, paroisse de Saint-Julien du Puy, par Pons de Quercy. — Obligation au profit du F. Ylaire, de 15 gros, pour une demi-pipe de vin. — Autre de 14 moutons et demi d'or, pour cinq pipes et un pipot de vin, le mouton du poids de 2 deniers d'or. — Cri public, en langue vulgaire, pour appeler les feudataires du vicomte de Lautrec, Pierre de Foix, qui n'ont pas encore prêté serment à ce seigneur, à le faire sans délai, sous peine de 25 marcs Argent, et défendant aux tenanciers de ces retardataires de s'acquitter envers eux. Liste de ces feudataires (1453).
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 21 feuillets, papier.
6 E 1/452*1453-1455
Prothocollus diversorum instrumentorum et contractuum. — Obligations de 5 liv. Tourn., prix d'une jument, souscrite au profit de Me Jean Dupuy, bachelier-ès-lois ; — de 6 liv. pour 18 setiers de blé ; — de 20 sous pour 3 setiers de blé ; — de 20 écus d'or, prix d'un cheval, par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier, au profit du notaire Guillaume Bourdon. — Cession de censives audit Bourdon, par noble Bertrand Calmetas et Georges son fils. — Deux religieux de Saint-Benoît de Castres sont nommés arbitres dans un différend entre Jacques de Capriol, demandeur, Aragonèse, veuve Adhémar Daure, et Fortanier, son fils, défendeurs, — Gasaille d'un cheval, au capital de 5 moutons d'or. — Nomination Arbitres dans un différend entre noble Raimond de Corneillan (de Cornilha), damoisel, et Catherine, femme de Jean Dupuy, bachelier ès-lois. — Gasaille d'une truie estimée 22 sous. — Le notaire Bourdon donne à son fils Pons les 20 écus d'or que lui doit Isarn de Brassac, pour qu'il puisse acheter des livres et avancer dans ses études à Toulouse. — Lausimes par Jean de Voisins, seigneur Ambres, vicomte de Lautrec, — et par Jean Capus, religieux de Saint-Pons, au nom du chapitre. — Obligation par Barthélémy Delacroix, du mas de la Croix, forcie de Saint-Julien du Puy. — Lausimes par Jacques de Capriol-Mandoul. — Pierre Melet donne une créance de 11 moutons d'or à son fils Raimond, prêtre, étudiant à Toulouse, pour qu'il puisse avancer dans ses études. — Obligation de 8 écus et 1 mouton d'or, au profit de Pierre de Foix et des autres vicomtes de Lautrec, pour l'afferme des tabliers (tabulariorum) de notaires publics de la vicomté,par M° Guillaume Bourdon et M" Raimond Viguier. — Gasaille de 50 bêtes à laine el 14 chèvres, au capital de 16 liv. Tourn. — Lausimes par Hugues Vitalis, seigneur de Serviès, — et par Guillaume Ricard, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Lasselve et de Saint-Remy de Lautrec. — Bail de la taille de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 122 feuillets, papier.
6 E 1/453*1457
Protocoles. — Mariage Antoine Vitalis, de la Borie-Blanque, paroisse Saint-Benoît de Gorgos, avec Bernarde Bosquet, de Saint-Martial de Camarens. — Testament de Pons Vilalis, père dudit Antoine. — Lausimes par Bernard Cavahier, prêtre, au nom de l'église de Saint-Pons. — Accord sur procès entre Fortanier Daure, d'une part, et les frères Bernard, Pierre et Remy Cavahier, marchands, défendeurs, Autre part. — Mariage de Jacques de Solomiac, fils de Jean, de la paroisse Saint-Jean de Saint-Cyr, près de Lautrec, avec Catherine Lieutard, de Saint-Salvi du Sérail. — Testament de Laurent Bugarel, de Sainte-Cécile de Lastourges. — Gasaille de deux chevaux, au capital de -12 moutons d'or. — Lausimes par Jean Juéry, prêtre, recteur de la chapelle de Montlausine.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 43 feuillets, papier.
6 E 1/454*1458
Protocoles des actes divers reçus par ce notaire, Charles étant roi de France, Jean, fils de Pierre, vicomte de Lautrec, le siège de Castres étant vacant. — Un âne est vendu 4 moutons d'or. — Gasaille de 3 chevaux et 1 cabri (unam cabridam), au capital de 20 sous de tournois petits. — Règlement de comptes entre Antoine Cavahier, marchand à Lautrec, et Me Guillaume Bourdon, notaire. Celui-ci donne quittance à Cavahier de tout ce qu'il lui devait pour actes reçus, tant par lui que par François Lacalm, Jean Duval et Jean de Mauléon, auxquels il était subrogé. — Bail à ferme, par le chapitre de Saint-Pons, de la dîme des poules, brebis, blés, légumes, etc., de la paroisse de Brousse, pour un an, moyennant 111 setiers de froment, mesure de Lautrec dite cum juribus. — Bail par l'infirmier du chapitre, Pierre Alasard, de la baillie (baiulie) dudit Brousse. — Vente d'une maison à Brousse, moyennant 12 moutons d'or. — La dîme des vins de Brousse est affermée par le chapitre de Saint-Pons au prix de 9 écus d'or. — Un cheval est acheté 2 écus d'or à l'infirmier Pierre Alasard. — Agnès, femme de Jean Dupuy, donne 15 écus d'or, per modum custodie et commande, à Guillaume Dupuy, son beau-frère, prêtre, originaire Auvergne. — Mariage de Bernard Guitbaud, du mas de la Guitbaudié, paroisse Saint-Martin del Py, avec Cécile Delacroix, du mas de la Croix. — Gasaille d'une jument et son poulain, poil roux avec l'étoile au front, au capital de 7 moulons 2 gros et demi d'or. — Une jument, poil bayard, est vendue 3 écus et un franc d'or.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 43 feuillets, papier.
6 E 1/455*1458
Répertoire à la fin de ce volume auquel manquent les 20 premiers feuillets. — Reconnaissances féodales à Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Acquisition d'une vigne à Lautrec, par noble Bernard Albert, du lieu de Sénégas. — Un bœuf vendu 11 moutons et 4 gros d'or par le seigneur de Burens, Jordain Calmetas. — Obligation de 24 écus d'or souscrite au profit de Pierre Lemozy, marchand à Castres, ratione pretii certorum pannorum coloris clari de Castris, par Jean de Quercy, marchand à Lautrec. — Nomination Arbitres pour juger un différend entre Guillaume et Pierre de Rieupeyroux, père et fils, de la paroisse de Montlong, et le vicomte de Lautrec, Jean de Voisins. Germond de Vernhole, seigneur de Campans, est l'un des arbitres nommés par le vicomte. — Un poulain vendu 3 écus d'or. — 16 setiers de froment, mesure de Lautrec, 8 livres tournois. — Différend entre les frères Jacques et Georges Génibrouse, marchands à Castres, et Pierre Laprade, notaire, renvoyé à l'arbitrage du notaire de Castres Pierre Adzémar. — Le pipot de vin se vend 5 gros. — 15 gros une barrique de vin. — Lausimes par Fortanier Daure, seigneur de Brie. — Obligation de 3 moutons d'or, souscrite par un paysan de Mazières, au profit du chirurgien (surgico) Jean Claviés, pour une certaine médecine. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Une pipe de vin vendue 2 écus d'or. — Bail de la taille par les consuls de Saint-Germier. — Vente de censives par Jacques de Capriol-Mandoul à Jean de Capriol, bourgeois de Castres. — 2 pipes de vin vendues 4 écus d'or. — Raimond Coste et sa femme, dans le château de Montpinier, font cession, moyennant 14 moutons d'or, d'une maison au Puy dudit Montpinier, a noble Bérenger de Brassac, seigneur de Crusi, en présence d'Isarn de Brassac-Montpinier. — Arrentement d'une borie par les frères Philippe et Antoine Combalasse, marchands à Lautrec, en leur nom et pour leur frère Jean, professeur en décrets et précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Lausime par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, et Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, d'un fief qu'ils possédaient par indivis. — Réduction de cens par Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues. — Un bœuf vendu 5 écus d'or. — Bail des droits de péage et de copage à Labruguière, par le vicomte de Lautrec, Jean de Voisins, par acte passé au château de Brametorte, et moyennant une redevance de 46 écus d'or, en présence de noble Grimond de Vernhole, seigneur de Campans, de noble Jordain Calmetas, seigneur de Labessière-de-Burens, de Nicolas de Villettes et de noble Amelius de Rouffiac. — Élection d'un fondé de pouvoirs par les Frères mineurs de Lautrec, capitulairement assemblés au son de la cloche, dans le nouveau cloître, savoir : F. Philippe Roumégous, gardien ; F. Guillaume de Clauzel, lecteur ; E. André Antroque ; F. Bernard Molinier ; F. Antoine Mérule ; et F. Bernard Ruffy.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 138 feuillets, papier.
Jean Alberty retour
Minutes retour
6 E 1/505*1495-1502
Accord sur procès entre noble Isarn de Quercy, de Lautrec, et Martin Vital, de Réalmont. — Communauté de biens, pour la vie en commun (Affrayratio Sive Associato), entre Philippe des Cabannes, de Curvalle, diocèse de Vabres, et son frère Jean, professeur en sainte théologie. — Transaction sur procès entre le frères Guillaume et Jean de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Compromis entre Raphaël Corras, de Réalmont, et Jean Faiet, à qui Corras avait acheté la métairie de La Leuconié : parmi les témoins de l'acte figure Arnaud Corras. — Compromis entre Guillaume Galtier, précepteur de la commanderie de Bagas, et son fermier de la borie de Bagas, juridiction de Lautrec. — Jean Desmonts, de Labessière-de-Burens, demande à Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, le Caylar, le Laud, coseigneur de Mandoul, etc., en sa qualité de gouverneur de la vicomté de Lautrec, au nom de Jean de Foix, l'autorisation d'ouvrir dans la maison qu'il a achetée à Labessière, contre la muraille de la ville, « une fenestre croisée et une demi-croisée », s'engageant à les murer à la première réquisition. — Acte de la déclaration faite au juge de Lautrec, par Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, que Pierre, son père, étant mort depuis an et jour, après l'avoir fait héritier universel, il est prêt à rendre au vicomte de Lautrec l'hommage qu'il lui doit pour les fiefs qu'il tient de lui. — Donation par noble Violande Daure, veuve de Jean de Lordat et fille de Fortanier, à noble Lancelot Daure, son frère, de ce qui lui revient de la succession de Marguerite de Chateauverdun, sa mère.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 112 feuillets, papier.
6 E 1/506*1501-1524
Répertoire en tête du volume. — Inventaire de la succession de Jeanne Nicholas, morte de la peste à Lautrec. — Lausimes par Odet de Foix, vicomte de Lautrec. — Jean de Foix, vicomte de Lautrec, étant mort, Jacques de Capriol, écuyer, seigneur de Cuq, fils de Jean et son héritier universel, se présente devant le juge pour prêter foi et hommage ; et comme le vicomte est en Cour, il demande acte de présentation. — Même réquisition par noble Pierre Del Bosquet. — Lausimes par Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, habitant son château de Montcuquet ; — par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols ; — par Isarn Cavayer, marchand à Lautrec. — Reconnaissances féodales audit Isarn Cavayer. — Nouvel acapte au nom du vicomte Jean de Foix. — Syndicat par la communauté de Labessière-de-Burens. — Lausimes au nom du vicomte Odet de Foix. — Enquête sur la validité du testament de Louis Pélissier, reçu par un Frère mineur de Lautrec. On demande, aux témoins entendus, l'année, le jour et l'heure auxquels ce testament a été reçu ; si le testateur était sain de corps et d'esprit ; combien de temps il a survécu à l'acte ; s'il n'a pas été suborné. — Obligation de 22 livres, prix d'une maison vendue par noble Jean Des Monts, de Labessière. — Donation entre-vifs par Violande Daure, fille de Fortanier, à Lancelot Daure, son frère, de tous ses droits et actions sur la dot et verquière de sa mère Marguerite de Chateauverdun. — Testament et codicille Antoine Cavayer, le jeune, marchand à Lautrec, et enquête sur leur validité. — Prestation de serment des consuls de Lautrec pardevant le juge d'Odet de Foix, et leur installation. — Les consuls, avec plusieurs habitants de Saint-Lieux et Lafenasse, se présentent pardevant noble Vital de Castelnau, écuyer, seigneur de Fargettes (de Fargetis), de Serviès, de Cuq, etc, conseiller du Roi, son baile et châtelain de Lombers et du Lombersois ; ils se reconnaissent coupables Avoir détroussé une compagnie de gens Armes qui traversait la baronnie royale dudit Lombers et Avoir tué ou blessé plusieurs hommes de ladite compagnie ; ils supplient le juge Accepter une compensation. Le procureur du roi, Gabriel Albert, n'y fait pas opposition et la compensation est fixée à 10 livres au profit du Roi, non compris les frais de justice. — Le juge d'Odet de Foix, vicomte de Lautrec, maréchal de France et gouverneur Aquitaine, admet aussi à compensation les nobles écuyers Bernard Albert, seigneur de Lajanié (Lajania), et Gaspard de Brassac, seigneur de Montpinier, pour avoir frappé Garnier de Brassac, frère de Montpinier : la compensation est de 6 livres, au profit du vicomte. — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Lamartinié et Saint-Amancet, — et par le trésorier d'Odet de Foix. — Vente par noble Pierre Duran, écuyer, seigneur de Labruguière, demeurant à Lautrec, et Thomas, son frère, religieux de Saint-Pons, à Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols. — Enquêtes sur la validité d'un testament reçu, à défaut de notaire, par le Frère Jean Gleise (de Ecclesia) et sur des actes de donations pour œuvres pies reçus par le même religieux. Le testament, en langue vulgaire, écrit et signé par Gleise est joint au registre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 288 feuillets, papier.
Jean Amans retour
Minutes retour
6 E 1/424*1419-1442
Ce registre contient les actes des héritiers de Isarn de Capriol, décédé seigneur de Mandoul. Jacques est l'aîné des enfants qui sont sous la tutelle de Pons Dupuy (de podio), damoisel, seigneur de Labastide-Montfort. — Dans un acte de 1419, Jacques est dit majeur de U ans et mineur de 16. — Un autre acte est rédigé au nom de Pons Dupuy, dans le cimetière de Sainte-Cécile de Lastourges. — Le même Pons, en sa qualité de tuteur (1424) donne à bail une maison à Lautrec a la roda sive in ascensu castri. — En 1432, Jacques figure seul dans les actes ; jusque-là il est accompagné de son tuteur. — Baux emphytéotiques, arrentements, gasailles, obligations, etc. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 61 feuillets, papier.
Jean de Laval retour
Minutes retour
6 E 1/382*1403-1446
Engagement de 64 écus d'or, dans le commerce, par Georges Guilhot, et Bertrande, sa femme. — Lausimes par ledit Guilhot, curateur de Aymarde de Pratviel. — Arrentement des revenus de la cure de Saint-Saturnin de Ganoubre, par le recteur Yves des Cabannes. — Pierre d'Ornach, chevalier, précepteur des maisons de Baissac et de Saint-Jean de Saint-Cyr, réclame les biens de feu Arnaud Auger, donnés par le défunt à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et retenus par les héritiers naturels. — Donation entre vifs par Jacques de Capriol, de Lautrec, à Jean, son neveu, seigneur de Mandoul, et fils de Bernarde, sa sœur décédée. — Ayceline de Marlhaves, veuve de Arnaud Alquier, vend aux frères Claret tout ce qu'elle possède à Orban. — Bail de la levée d'une taille de 414 livres tournois (tailla quista sive indictio), par les consuls de Lautrec. — Arrangement par les mêmes pour le payement d'arrérages de tailles remontant à l'année 1398 et s'élevant à 300 livres tournois. — Transaction entre les consuls de Lautrec et le vicomte Hugues d'Arpajon qui leur réclamait des sommes considérables qu'il prétendait lui être dues pour les droits seigneuriaux dits des quatre cas. — Transaction entre les consuls de Lautrec et le clergé, relativement aux tailles. — Vente à Job d’Alayrac, de la paroisse Saint-Pierre d'Espertens, par Jean Bermond et Saura, sa femme. — Amblard de Nogaret, de Sénégas, débiteur envers Isarn de Capriol, fils de Guillaume de Lautrec, pour achat de merrains (fustium sive mayrani) de 17 pipes 5 palmes et demie de long. — Lausimes par Philippe, vicomte de Lautrec, seigneur de Venès (1405). — Dette reconnue par le syndic des lieux fermés de la vicomté, au profit de Jean Fourès, du fort de Brametourtre. — Procès-verbal de l'élection des consuls de Lautrec (1410) ; transaction à ce sujet entre le chef-lieu de la vicomté et les localités de la banlieue ; les consuls et les conseillers seront tous de Lautrec. — Vente par Pilefort Martel, de Cuq, d'une borie à Prat-del-Bosc, paroisse Saint-Etienne de Cuq. — Transaction sur procès entre noble Ermengaud Vène, damoisel, prévôt royal de Réalmont, et noble Jeanne d'Ariac, veuve de Donat de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 154 feuillets, papier.
6 E 1/383*1405-1406
Lausimes par Georges Guilhot et Bertrande, sa femme. — Bail de biens dépendants de la chapellenie fondée par le prêtre Sicard Daure. — Dette reconnue par Emeric d'Arifat. — Conventions entre Bertrand de Pratviel et le métayer (bubulcus) de sa borie de la Tour ou de Belveser, pour la culture de ce domaine. — Obligations souscrites par les débiteurs de Jean Peluquet, marchand à Lautrec. — Bail pour la culture de la Borie-Blanque, par Pierre de Pratviel, fils d'Arnaud. — Obligations souscrites au profit de Guillaume de Capriol, de Lautrec, et d'Isarn, son fils. — Lausimes par noble Louis de Solomiac. — Testament de Jean d'Entraygues, de Saint-André d'Alayrac. — Bertrand de Roquefort, seigneur de Cahuzac et de Sorèze, mari de Agnès, fille de Donat de Laroque, seigneur du Travet, donne à son beau-père quittance de la dot de sa femme. — Obligation par Sicard de Brassac, seigneur de Montpinier. — Vente par Bertrande, fille de feu Bérenger de Labarthe, de Lautrec, et femme de Georges Guilhot, d'une terre à Teulos, paroisse Saint-Jean de Jonquières. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Quittance par Guillaume-Bernard de Montesquieu, seigneur de Guitalens. — Lausimes par Sicard d'Aragon, de Lautrec. — Vente à faculté de rachat, par noble Louis de Solomiac, à noble Arnaud Serras, du Castelviel d'Albi, et à Francesia, son épouse, de tout ce qu'il possédait au Castelviel, à Terssac, à Marssac et à Florentin. La femme de Serras ratifie les conditions de cette vente faite en 1402. — Bail par Guillaume de Mascarenc, prêtre de Mondragon, syndic des religieuses de la Salvetat. — Vente judiciaire des biens saisis sur François d'Aragon, à la requête de Jean Fournier, de Lisle d'Albi. — Lausime par Philippe, vicomte de Lautrec, seigneur de Venès, d'une maison au castel de Lautrec. — Donation par Bernard Arballe à Raimond Cumenge, son neveu, de tapies avec les terres qui en dépendent, dans la juridiction du Travet, tenant aux terres du seigneur de Montcouyoul, au chemin dit du Paulinais, à celui du Travet à Teillet, etc. — Cession d'une créance par Pierre de Pratviel et Béatrix, sa femme.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 102 feuillets, papier (le 1er manque).
6 E 1/384*1406-1409
Lausimes par Guillaume de Capriol, bourgeois de Lautrec, et Isarn son fils. — Nombreuses obligations souscrites au profit de Guillaume de Capriol, religieux de St-Benoît de Castres et bachelier en décrets. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Constitution de dot par Jean Calvayrac, de Lautrec, à Arnaude de Parilhac, sa femme, qu'il avait épousée douze ans auparavant. — Obligation souscrite par noble Aymeric Sicardi de Brassac, seigneur de Montpinier. — Bail par Pierre de Pratviel et Béatrix, sa femme, pour la culture de leur métairie dite la Borie-Blanque. — Reconnaissance faite à Jean Plantier, chevalier de Saint-Jean, précepteur de la maison de Saint-Cyr, pour une pièce de terre située dans les paroisses Saint-Vincent de Darnac et Saint-Cyr. — Obligation consentie par Pierre dé Bertole, de Fenols, et Raimond Jordain, d'Aussac. — Contrat d'apprentissage de mercier, dont la durée est de cinq ans. — Vente par Pons de Corbarieu et Amanda Sabatier, sa femme. — Le notaire Jean de Martin cède, à Georges de Guilhot, sa part dans la ferme du Roi (in fuma majore régis). — Lausimes par Arnaud d'Aragon, fils et héritier de Pierre. — Mariage d'Arnaud Augier, de Lautrec, avec Bernarde Molinier. — Lausimes par Louis de Pradal, notaire à Lautrec. — Acquisitions par Georges Guilhot. — Lausimes de biens à Bagas, paroisse Saint-Jean de Magreperbeyre, par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Bail par Ermessende de Capriol, veuve de Pierre de Manens, de Réalmont — Collations de chapellenies. — Acte de vente, moyennant 18 livres tournois de « quandam tinam et octo pipas, continentes sex de dictis pipis quelibet quatuor sarcinatas et relique due quelibet très sarcinatas vel circa ; item, duas caxas noguerii cum petrilis, tenentes una decem octo sestaria bladi ad mensuram de Caslris, et altéra XV sestaria dicte mensure ; item, plus quatuor caxas, quarum una continet quatuor sestaria, et alla septem et altera unum, et altéra duo sestaria dicte mensure ; item, unam bassiam latonis ; item, duas ollas metalli ; item, quatuor pintas stagni et quandam conquam lalonis et quandam cacobam cuppri ; item, duas culcitras vetatas, duos coysinos, et unam sayam rubeam, longitudinis sex cannarum. » — Quittance par les frères mineurs de Lautrec, à Louis de Cabanes, d'une somme de 20 livrés léguée à cette maison par noble Arnaud de Cabanes, père, en 1394. — Marché pour terminer une chapelle dans l'église Notre-Dame de la Paix, l'entrepreneur étant mort avant la fin des travaux. — Obligations souscrites au profit de Pierre Medici, marchand à Lautrec. — Testament de Bérengère Medice, veuve de Jacques Medici ; elle donne 10 livres pour faire duas cortinas altaris majoris de l'église Saint-François de Lautrec et lègue tous ses biens à l'œuvre du cloître des frères mineurs.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 118 feuillets, papier.
6 E 1/385*1415
Mariage entre Raimond Dupuy, fils de Gabriel, dit Barbassal, et Cebelie Teroude. — Testament de Jean Peluquet, marchand à Lautrec. — Vente par Thomas Hubert, maître-maçon, à noble Guillaume de Padières, de Puycalvel, d'une pièce de terre dans la paroisse Saint-Salvi de Montlong, au lieu dit à Merdalo. — Marché fait au nom de Brunissende, vicomtesse de Lautrec, dame d'Ambres, avec Arnaud Aymes et Jean Ayraud, ad cortissandum et claudendum sive faciendum parietes vocatas corticia turris de Martinia, a quatuor partibus, moyennant 7 livres 12 sous tournois. — Reconnaissance pour une vigne à Saint-Sulpice de Lautrec, faite à Jean Dupuy, fils de Durand, étudiant à Toulouse. — Lausimes par Bernard Salvanh, fils de feu Jean, de Lautrec. — Transport de créance par Alamande d'Artis, femme de Robert Gautier, receveur des aides du Roi au diocèse de Castres. — Rail de la levée des censives et autres droits féodaux dus à Hugues d'Arpajon, vicomte de Lautrec, par les habitants de Montfa. — Amand Auger, cordonnier, de Lautrec, donne tous ses biens à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, entre les mains de Pierre d'Arnhac, précepteur de Saint-Cyr. — Testament d'Ermengarde, veuve de Bertrand Molinier. — Obligation de 4 écus d'or au profit de Bernard Rossignol, de Fiac, pour un demi-quintal de laine blanche et noire. — Aymeric Sicardi de Brassac, seigneur de Montpinier ; reconnaît avoir reçu de noble Brenguier Galau, de Lacaune, 200 livres tournois en déduction de plus forte somme qu'il lui devait pour la vente qu'il lui avait faite de Lacase de Sénégas. — Vente par noble Hugues Vitalis, seigneur de Serviès, à Jean de Bonne et à noble Ramonde Cathalane, sa femme, de censives et droits seigneuriaux audit Serviès. — Reconnaissance à la vicomtesse Brunissende, dame d'Ambres, pour des fiefs à Lamartinié. — Arrangement entre noble Georges Guilhot et Jean Raynaud, de Revel, sergent d'armes : Guilhot s'était aussi fait nommer sergent d'armes, et, à cause de cette sergenterie, il était redevable de certaines sommes à la confrérie Sainte-Catherine de Paris ; Raynaud s'engage, moyennant 6 écus d'or, à lui faire donner entière quittance de tous droits d'admission, de masse, etc. — Lausimes par ledit Guilhot. — Mariage de Antoine de Combarieu, de Lautrec, avec Aladaxis Savène, de Lombers, veuve de Sicard, de Massuguiès. — Gasailles, ventes, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-4°, 60 feuillets, papier (le 20e manque).
6 E 1/386*1421-1423
Partage de la succession de noble Guiraude de Saint-Martin, décédée, veuve de Me Bernard Molinier, jurisconsulte de Lautrec, entre ses héritiers Raimond de Saint-Martin, licencié ès-lois à Carcassonne, et Antoinette de Saint-Martin, femme de Aymeric Brice, capitaine châtelain royal d'Angles. — Les frères mineurs de Lautrec cèdent, moyennant 12 livres, audits héritiers, un missel dans le rite romain, écrit sur parchemin et donné à la chapelle Saint-Jean-Baptiste de l'église du couvent, par ladite Guiraude ; il leur est accordé une augmentation pour l'achat d'un calice en argent. — Testament de Antoine Guitbaud. — Lausimes par noble Matfred d'Albert, seigneur de Rouquayrolles, du lieu de Sénégas. — Titre clérical de Pierre de Quercy. — Obligations souscrites au profit de Raimond de Saint-Martin, de Carcassonne : la quittance signée du créancier est attachée à l'acte d'obligation. — Vente par Pierre d'Aragon, fils de Jacques. — Elections consulaires de Lautrec (1422). — Arrentement par Guillaume Auriol, recteur de Sainte-Cécile de Lastourges et de Saint-Etienne d'Artoul. — Quittance par noble Jean Rigaud, co-seigneur de Bessède, fondé de pouvoir de Gaston de Lévis, chevalier seigneur de Léran, à Louis de Panat, seigneur de Panat, vicomte de Pierre-brune, fils et héritier de Guy, de la somme de 100 livres tournois, pour partie de la dot de Catherine de Panat, dame de Léran, sœur de Louis. — Testament de Beatrix de Capriol, veuve de Pierre de Pratviel. — Reconnaissance de fiefs à Raymond de Bragayrac, de Damiatte. — Obligation souscrite par les entrepreneurs de la construction de l'église Saint-André d'Alayrac, au profit de Guillaume Simonis et Etienne Avocati, fondeurs de cloches (simbalerios), à Montpellier, qui leur avaient fourni du métal pour une cloche sive esquila. — Testament de Antoine Courbarieu, fils de feu Pons et époux d'Aladaxis.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 73 feuillets, papier.
Jean de Mauléon retour
de Maloleone, clericus publicus, de Lautrico notarius
Minutes retour
6 E 1/353*1390-1391
Reconnaissance de dettes contractées envers François Dejean (Johannis). — Gasailles par ledit Dejean et par Pierre Medici. — Pierre Frégeyre, de Saint-Genest de Contest, et Aladaxis, sa femme, se reconnaissent débiteurs de Pierre Medici. — Obligations contractées par des débiteurs au profit de Philippe Peytavi, marchand à Lautrec ; de vénérable homme Bernard Molinier, jurisconsulte ; de Guillaume de Capriol, bourgeois de Lautrec, qui eut pour héritier Isarn, son fils ; de Etienne d'Artis, etc. — Bail à gasaille, par Guillaume de Capriol. — Lausimes dans la paroisse Saint-Saturnin de Ganoubre, par Olivier de Roquefort. — Acte par lequel Bertrand Bordin (Bordini), procureur du comte de Foix « et operator opèrum castri de Ambricio », reconnaît avoir reçu en cette qualité des consuls de Lautrec 257 francs d'or, pour raison desdits travaux du château d'Ambres. — Quittance d'honoraires délivrée au trésorier de la vicomté de Lautrec, par Bernard Molinier, juge de ladite vicomte pour Gaston de Foix et les autres seigneurs. — Lettres de Gaston de Foix relatives à la levée du fouage. — Réception de Jean D'Albarède, en qualité de capitaine du château de Serviès. — Engagement, par les représentants de plusieurs communes de la vicomté, de payer certaines sommes au trésorier du comte de Foix dans le château de Giroussens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 72 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/354*1390-1403
Actes d'obligation envers Louis de Solomiac. — Arrentement par Olivier de Roquefort, seigneur de Sarnhac (Sargnac, commune de Souel). — Reconnaissances féodales au juge Molinier. — Décharge audit juge de deux livres terriers d'Ambres qu'il remet au représentant de la vicomtesse Brunissende de Lautrec. — Bail de biens appartenant à l'hospice Sainte-Marie de Lautrec, par les consuls de la vicomté (Lautrici et forciarum Lautregesii) patrons et protecteurs de cet établissement. — Installation des fabriciens de la nouvelle église Sainte-Marie de la Paix, de Lautrec, par le vicaire général de l'évêque, en présence de Molinier, lieutenant du juge Saint-Martin, des consuls et des notables habitants. — Testament du prêtre Pierre Barthe, recteur de Notre-Dame de Montlausine et de Saint-Martin de Scabrins ; il fait des legs à ces deux églises et à Saint-Remy, à Sainte-Marie de la Paix, à Saint-Sauveur, aux Frères mineurs, à Saint-Clément, à Saint-Antoine, à Sainte-Catherine, à Saint-Cyr, à Sainte-Marie d'Agoût, à Saint-Sulpice et à Saint-Benoît. — Règlement de comptes entre les consuls des lieux fermés (forciarum) de la vicomté et Pierre Des Palières, notaire, leur trésorier. — Acte d'obligation desdits consuls envers le vicomte de Lautrec Hugues d'Arpajon. — Acquisition par la nouvelle église Sainte-Marie de la Paix, de Lautrec, représentée par l'un de ses fabriciens (operarii) dom Guillaume Ermengaud, religieux, homme de science (magne scientie vir), professeur célèbre (eximius) en saints décrets et prieur de Saint-Remy. — Lausimes par Louis de Solomiac, seigneur de Terssac. — Acte relatif à une chapellenie fondée par Jean de Mauribal ou de Malhorgues. — Contrat d'apprentissage par Jehan Lazenève « de chartras in Francia, cum margistro Petro de Petraffita latomo peyrerio sive lapissida in loco de Lautrico ». Cet apprentissage du métier de maçon doit durer quatre ans. — Actes relatifs à l'exécution du testament de Sicard Saquet, jurisconsulte de Lautrec. — Testament de Saure, femme de Pierre Des Palières, notaire. — Mr Guillaume Nicolay lapissida seti peyrarius, donne aux fabriciens de l'église Sainte-Marie de la Paix, quittance du reste des 750 livres tournois qui lui étaient dues pour l'œuvre de ladite église ; ce me maçon était de Saint-Antonin en Quercy. — Exécution du testament du juge Bernard Molinier, qui avait épousé Guiraude de Saint-Martin. — Dette reconnue par noble Louis des Cabannces et Rica, sa femme, et par les consuls des lieux fermés de la vicomté, au profit de Jean, vicomte de Lautrec, seigneur de Venès. — Quittance donnée par Sclarmonde, veuve de Pierre d'Aragon, au nom d'Arnaud, son fils mineur. — Quittance délivrée aux consuls de la vicomté par le fondé de pouvoirs de Gaston de Lévis, seigneur de Léran, chevalier chambellan du Roi. — Hugues Raynier, boucher à Lautrec, donne tous ses biens à la nouvelle église Sainte-Marie de la Paix. — Mariage de Raymond de Bragayrac, de Giroussens, avec Anglèse Jordane, de Lautrec, fille de noble Philippe Jordan, damoisel, et de Alamande ; Anglèse est assistée de son frère Jehan Jordan. — Arrentement des revenus du prieuré Saint-Cyr (Sti Cirici) près de Lautrec, par le F. Jean de Druillé, commandeur des maisons de Raissac, au diocèse d'Albi, et dudit Saint-Cyr, ordre de Saint-Jean de Jérusalem. — Obligations canccllées, gasailles, testaments, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 454 feuillets, papier.
La partie supérieure de ce volume a été mouillée et l'écriture en est complélement effacée.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/355*1390-1415
Pièces relatives au payement du fouage des 2,480 feux de la vicomté au comte de Foix, entre les mains de Bernadou de Codroy, trésorier de ce vicomte. — Acquisitions par Bernard de Bragayrac, de Lautrec. — Thomasie, veuve de Jean de Roumégous, est nommée tutrice de ses enfants Philippe et Antoine, le père n'ayant pas pourvu à leur tutelle par son testament. — Inventaire des biens de la succession. — Lausimes par Aymeric de Malhorgues et Ramonde, sa femme. — Quittance de 12 francs d'or à François d'Aragon, pour le prix d'un cheval qu'il avait acheté au prêtre Jehan Karolus. — Echange entre Brayde de Malbosc (de Malobosco) et Durand de Bragayrac. — Transaction sur procès entre François d'Aragon, fils de feu Pierre, bourgeois de Lautrec, et Pierre Amiel, tuteur de Durand d'Aragon, frère de François, relativement au partage de la succession paternelle. — Lausime par Bernard Molinier à Pons des Roches (de Rupibus). — Lausime par noble Donat de Laroque (de Rupe), seigneur du Travet, agissant au nom de noble Olivier de Roquefort. — Acte relatif à la tutelle des enfants de Pierre d'Aragon, mort intestat ; Alamande, sa veuve, est déclarée par le juge tutrice d'Arnaud d'Aragon, son fils. — Obligations consenties au profit de la famille de Mauléon.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 70 feuillets, papier.
6 E 1/356*1390-1424
Acquisition de censives par Bertrand Jean, et Jean Jean, de Lombers. — Transaction entre les consuls des lieux fortifiés de la vicomté et Philippe de Lautrec, seigneur de Venès, sur des contestations relatives à un subside réclamé par ce vicomte qui avait marié sa fille Hélène, etc. (1401). — Acquisition par Donat de Laroque, seigneur du Travet. — Retrait de gages confiés à Jean de Solomiac. — Reconnaissance féodale à Philippe, vicomte de Lautrec et seigneur de Venès. — Quittance donnée aux consuls par Pierre, vicomte de Lautrec et seigneur de Montredon. — Transaction des consuls de Montredon et des fabriciens de l'église avec les héritiers du maçon Pierre Benavyos. — Lausime par François de Rivis, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Bar, de Galis, de Rayssac et de Saint-Cyr. — Dette reconnue au profit de Jean de Villepassans, seigneur de Laboulbène. — Lausime par Olivier de Roquefort (de Ruppeforti), et par Pierre de Pratviel, de Lautrec, fils d'Arnaud. — Procuration par Philippe, vicomte de Lautrec et seigneur de Venès. — Testament de Sicard Alquier, qui veut être enterré dans l'église Saint-Remy, au caveau construit pour les membres de la consorce des prêtres de Lautrec. — Divers actes relatifs à l'exécution du testament de Guillaume Saquet, jurisconsulte de Lautrec. — Créance de l'église neuve Notre-Dame de la Paix sur noble Guillaume de Saint-Martin, seigneur de Mandoul. — Procuration par Pierre, vicomte de Lautrec et seigneur de Montredon. — Procès-verbal (6 août 1390) d'une assemblée tenue dans l'église Saint-Sauveur d'Ambres, en présence de Arnaud de Bragayrac, fondé de pouvoirs du comte Gaston de Foix, de Vital de Comte, capitaine d'Ambres, et d'un notaire, dans laquelle les consuls, conseillers et notables dudit Ambres délibèrent de garder la forteresse et de la conserver au comte Gaston, et, en cas de décès, à ses héritiers, ainsi que tout ce qu'il possède dans la terre d'Albigeois et dans le pays Castrais.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 431 feuillets, papier.
Recueil factice et sans ordre, auquel il manque les feuillets 25 à 76. — Mouillures.
6 E 1/357*1390-1429
Arrangement entre Jacques de Nogaret, viguier d'Albi, et les délégués des communautés formant le consulat de Lautrec, relativement aux dépenses occasionnées par la division de ce consulat en exécution d'une commission du Roi (1397). — Quittance par Ermesinde de Lavoute (de Bouta), veuve de Me Pierre Du Breuil, médecin (physicus) de Lautrec. — Gasailles. — Acquisition de censives par Me Jean de Pradal, bachelier en décrets à Albi. — Testament de Barthélemy Batud, de la paroisse de Saint-Jean de Magreperbeyre (de Magrepresbytero). — Bail de terres par Louis de Solomiac, ad arandum, cultivandum et laborandum. — Partage de biens entre les frères Dupuy, de Saint-Genest de Contest. Il est question de blé renfermé dans des fosses (in fovea sive sieya) creusées dans ou devant des maisons à Lautrec et dans d'autres localités. — Quittance de noble Jean d'Albert aliàs d'Aigrefeuille. — Dot de Marquise Goutes, fille de Pilefort et femme du notaire Jean Dominici. — Obligation par un débiteur de Pierre, vicomte de Lautrec et seigneur de Montredon. — Dette de 5 liv. 12 s. envers Jean de Solomiac, pour duos pannos burelli de Regalimonle, bonos, novos et sufficientes, qu'il avait vendus. — Lausime par Pons de Cardilhac, chevalier de Saint-Jean, commandeur de l'hôpital Saint-Jean de Saint-Cyr (StiCirici), près de Lautrec. — Contrat de mariage passé dans le mas dit Vide-bouteilles (Trenca botelhas), paroisse Saint-Etienne de Graissac, entre François de Quercy et Ramonde Chaubard. — Compromis entre les héritiers de noble Louis de Solomiac, mari de Marguerite Jordane. — Émancipation de Jean Catalani, d'Estrevols. — Actes portant reconnaissance de dettes, sur assignations par-devant le juge de Lautrec, Sicard de Lafont. — Testaments de Jean Castilhon et de Bernarde Des Palières, sa femme. — Poursuites contre les habitants de la vicomté, par ordre du sénéchal de Carcassonne, pour payement de tailles royales et de subsides. — Lausime par Sclarmonde Metga, veuve de Pierre d'Aragon et tutrice de son fils Arnaud. — Les consuls de Lautrec, protecteurs de l'œuvre du luminaire de la lampe de Saint-Remy, remettent au nouveau collecteur tous les objets appartenant à cette œuvre, savoir : le livre des cens, l'huile de la lampe, sept cartières de noix, une grande bouteille pour faire la collecte, un bassin de laiton, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 374 feuillets, papier.
Recueil factice et sans ordre.
6 E 1/358*1390-1433
Contient également des actes passés avec le notaire François de Lacalme.
Lautrec. — Jean de Mauléon et François de Calme, notaires. — Relaxation ou abandon d'une terre tenue en fief du commandeur de l'église Saint-Sauveur de Lautrec, appartenant à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. — Testament de Roger de Bragayrac, fils d'Arnaud. — Abandon de fief par le tenancier au commandeur de l'hôpital Saint-Antoine de Lautrec. — Acquisitions par Sicard de Cabrilles. — Arrentement pour trois années, par Pierre Laborelli, commandeur de l'hôpital Saint-Antoine de Lautrec, à Pierre Benedicti, frère du même ordre, de la maison, de l'église et de tous les revenus dudit hôpital. — Testament et codicille de Jean de Vico, notaire, à Lautrec. — Dette de 12 sous 6 deniers, prix de deux cannes et deux palmes de panne de bure du pays (panni de burello presentis patrie). — Arrentement par le F. Berdot d'Aransa, de l'ordre de Saint-Jean, commandeur de Saint-Sauveur de Lautrec, de la borie et du moulin dits de la Cavalarié, sur le Bagas. — Plusieurs actes relatifs à la famille de Bragayrac. — Publication à Lautrec, sur une commission du viguier d'Albi Méjanelle et à la requête de Jean de Brenario, membre de la confrérie Saint-Louis, fondée à Albi, dans l'église des frères mineurs par les curiaux, les officiers du Roi et les principaux habitants de cette ville et d'Albigeois, des lettres de sauvegarde accordées par le Roi aux membres de cette confrérie et datées de Paris le 9 septembre 1400. — Vente des biens confisqués au profit du Roi et des autres seigneurs vicomtes de Lautrec, sur Guillaume Martin, de Guitalens, condamné à mort pour meurtre. — Vente de moitié d'un moulin à vent à Lautrec (1396). — Mariage d'Antoine Olivier, notaire, à Lautrec, — et de Jean Castilhon avec Bernarde Des Palières. — Marché fait par les consuls avec Bernard Guiraud, pour la réparation d'une partie du mur de clôture de la forteresse, moyennant 57 livres tournois. — Lausimes à Cuq, par Jean de Solomiac, fils de Sicard, de biens situés infra fortaliciam novam dicti loci. — Reconnaissances féodales à Bertrand d'Arpajon, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem. — Le consulat de Lautrec, qui avait été divisé, est rétabli dans son ancien état, sur la demande des habitants, par les commissaires royaux (1408). — Quittance donnée à Barthélemy de Saint-Paul, seigneur de Bonneval, de la dot de sa fille Jeanne, mariée à Dominique Alasart de Las Salas. — Mariage de Pons de Quercy, marchand, à Lautrec, avec noble Ramonde de Guilhot, fille de Bérenger et sœur de Jean, coseigneur de Ferrières. — Lausime par noble Bertrand Calmettes, fils de Jordan. — Quittance par Yves, chevalier, chambellan du Roi, seigneur de Garancières, vicomte de Lautrec et seigneur d'Ambres, au nom de la vicomtesse Brunissende. — Obligation au profit de Guillaume de Capriol, bourgeois de Lautrec, par Jean d'Entraygues (de Interaquis), de Sainte-Cécile de Lastourges. — Quittance partielle (1394) par les maçons Pons de Pierrefitte et Guillaume Nicolay, chargés de la construction de la nouvelle église Notre-Dame de la Paix, sous la direction du prieur de Saint-Remy, le savant professeur frère Guillaume Armengaud. — Quittance finale par lesdits maçons. — Contrats de mariage, actes de vente et d'échange, baux à gasaille, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 476 feuillets, papier.
Recueil factice, sans ordre, comme les deux précédents.
6 E 1/359*1392-1413
Testament de Jeanne Madieyre, veuve de Bernard Bonaffos, de la paroisse Saint-Sulpice, près de Lautrec. — Transaction entre nobles Françoise Donadie et Gaillard Donati, son frère, damoisel, demeurant à Cadalen, enfants de Bertrand Donat, de Damiatte. — Arrangements pris pour solder une dette contractée par les consuls des lieux fortifiés du Lautregais, lors du subside demandé pour l'évacuation des châteaux de Lordat et d'Angles, en Bigorre, occupés par les Anglais et leurs alliés. — Acte par lequel Pons de Pierrefitte cède les travaux pour l'achèvement de l'église Notre-Dame de la Paix à son associé Guillaume Nicolay (1395). — Quittance par ce dernier aux fabriciens. — Isarn Capriol, de Lautrec, créancier de noble Adhémar de Peyrusse, seigneur de Boissezon, demeurant à Lombers. — Noble Bérenger Guilhot, seigneur de Ferrières, créancier de Arnaud de Bragayrac. — Acte de déclaration de mariage et rédaction du contrat par le notaire antè foras ecclesie parrochialis Sti Salvii de Seralh, — Dette de 7 liv. tourn., en comptant le denier d'or à la couronne pour 22 sous 6 den., monnaie royale, par noble Isarn d'Albert, dit Lagriffol, ratione pretii unius pecie ferri hominis armorum et unius pan lorice medie bosse sive de mieya bossa. — Reconnaissance féodale à Philippe de Lévis, vicomte de Lautrec pour un sixième, seigneur de la baronnie de Laroque (de Ruppe), représenté par Falconel de Chambillac, son viguier de Graulhet. — Protestation par Arnaud de Bragayrac, commissaire chargé par le sénéchal de Carcassonne de visiter les forteresses du Lautregais, contre Georges Guilhot, l'un des consuls de Lautrec, qui s'opposait à ce qu'il remplit cette mission. — Annulation volontaire d'une promesse de mariage souscrite solennellement par une femme qui avait ensuite pris un autre mari, ce qui avait donné lieu à un procès en instance à Castres. — Obligation consentie par un débiteur de Pierre de Lautrec, seigneur de Montredon. — Autre par un débiteur de Philippe, aussi vicomte de Lautrec, seigneur de Venès. — Quittance de la dot de Fine Dupuy, femme de Guillaume-Bernard de Montesquine, seigneur de Guilalens, donnée par ce seigneur à Pons Dupuy, fils mineur de Guy et neveu de Fine. — Actes relatifs à la nouvelle église de Notre-Dame de la Paix. — Gasailles, quittances, baux, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 355 feuillets, papier.
Beaucoup de feuilles mouillées et illisibles.
6 E 1/360*1400-1459
Transactions, relativement aux tailles, entre les consuls de la ville de Lautrec et plusieurs membres du clergé. — Obligations au profit de l'œuvre de la Charité du jour de la fête de l'Ascension, dont étaient protecteurs les consuls de Lautrec. — Quittance donnée par les Frères mineurs de Lautrec au vicomte Philippe de Lévis. — Lausime par Olivier de Roquefort. — Reconnaissances féodales au Roi, par Bernard Gaufredi, notaire ; par le recteur de la chapelle de Montlausine et le seigneur d'Arpajon, tenanciers par indivis, et par d'autres. — Inventaire de la succession de Guillaume Aliguier, par les soins de Jordane Emerigue, sa veuve, et pour la conservation des droits de ses enfants mineurs. — Titre clérical de Georges Gleyas, de Vielmur. — Lausime par François de Solomiac, bourgeois de Lautrec, trésorier de la vicomté pour Jean de Foix et son juge dans les lieux de Saint-Julien, Ganoubre, Moulayrés, Cuq et Peyregoux. — Recueil factice en désordre et dont les sept premiers feuillets sont lacérés.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 82 feuillets, papier.
Nombreuses mouillures.
Jean Etienne Corbière retour
Minutes retour
6 E 1/545*1740
Testament de Jacques Guy, bourgeois de Lautrec. — Reconnaissances féodales à messire Jacques de Génibrouse, seigneur marquis de Boissezon, baron de Ledergues, veuf de Marie-Anne-Françoise de Capriol. — Procuration par Rose de Puel de Parlan, femme séparée de biens de Gédéon-Sylvestre de Carrière, seigneur de Sainte-Eulalie, la dite procuration reçue par le notaire dans le parloir des religieuses bénédictines de Lautrec. — Emancipation de Me Jean-Etienne Guy, prêtre, bénéficier du chapitre de Burlats, à Lautrec, par Jacques Guy, son père, bourgeois du dit Lautrec. — Approbation, en présence de Joseph de Montesquiou de Sainte-Colombe, par Guillaume-Hyacinthe de Perrin de Lengary, sieur de La Marquisié, lieutenant dans le régiment du Roi, dragons, fils et héritier de Marc-Antoine de Perrin, et celui-ci donataire de feu Guillaume de Perrin, seigneur de Lengary, son frère, et par Jérôme de Benevent de Salles, seigneur de Cabrilles, ancien capitaine an régiment de Champagne, mari de Claire de Perrin, sœur de Guillaume, d'un acte de vente faite au profit de François de Capriol, seigneur de Puechassaut et de Saint-Hilaire, demeurant à Lautrec. — Vente par Ms Jean-Pierre Boyer de Saint-Martin, avocat à Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 40 feuillets, papier.
Jean Faiegaltier retour
Minutes retour
6 E 1/534*1564-1573
Répertoire en tête du volume. — Obligation souscrite par noble Antoine de Cavayer, au profit de Jeanne de Boulerat, veuve de M. de Clauselles. — Acquisitions par ladite Jeanne de Boulerat. — Bail d'une métairie par sire Jean de Quercy, — Procuration par sire Fortis de Mousels, bourgeois de Lautrec, à son frère Gélis de Mousels, prêtre. — Testament de Me Antoine de Bon-nefoy, notaire. — Cession des revenus du prieuré de Ganoubre, par le prieur RamonAlary, Albi, à noble Jean de Capriol, seigneur de Puechassaut, représenté par son fils Gaspard, écuyer. — Vente par François de Solomiac, seigneur de Russon, consulat de Lautrec, à Louis Dutilh. — Lausimes par messire François de Voisins, chevalier, baron Ambres, vicomte de Lautrec : les actes sont signés par le vicomte et quelques-uns par Anne Amboise, sa femme, lui étant absent. — Lausimes par noble Aymeric de Lapierre, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Rayssac et de Saint-Cyr de Lautrec ; — par noble Jean Albert, seigneur de Roucayrols ; — par Mathieu Séguy, au nom du vicomte François de Voisins. — Testament de Me Barthélémy Bonhoure, notaire à Cuq. — Accord entre le chapitre de Saint-Pons et les consuls de Lavaur, sur un procès relatif au choix du prédicateur du carême. — Lausimes par noble Guillaume de Lacam, écuyer, de Lautrec ; — par le seigneur de Puechassaut ; — par Bernard de Lafont, écuyer, seigneur de Fenayrols. — Testament de M6 Antoine de Lafont, prêtre, de Cuq. — Plusieurs autres testaments par divers « voyant les présents trobles à cause de la diversité de religion, que personne n'est seur en sa maison », — ou « prêts à marcher au pays de France ou aultre part que pour le service du Roy il sera commandé ». Plusieurs de ces testaments furent cancellés après la paix. — Testament de Me Blaise Auriol, prêtre, « voyant les présents troubles et siège mis devant la ville » (30 nov. 1568). — Lausimes par Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul. — Donation par Jacquette et Jeanne de Lamarre, filles de feu noble Jacques de Labarre, seigneur de Montspier les Viviers-lès-Montagnes — Acquisitions par noble Antoine de Chateauverdun, chanoine de Castres., résidant à Puycalvel, — et par Catherine de Nupces, veuve de Solomiac. — Relaxation à noble Jean de Lengary, seigneur de la Borie-Blanque. — Acquisitions par Jean de Verniolles, seigneur du Colombier ; — par noble Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par le seigneur de Latrappe, — et par le seigneur de Puechassaut.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 787 feuillets, papier.
6 E 1/535*1595-1599
Répertoire en tête du volume. — Les actes sont datés du règne du roi Charles jusqu'au 30 septembre 1595. — Vente par David Massabiou, marchand à Réalmont, fils de feu Arnaud, à Me Dominique de Burta, juge de la vicomté de Lautrec. — Testaments faits à cause de « la misère et danger de ces présents troubles ». — Lausimes par Mathieu Séguy, au nom de Louis de Voisins, vicomte de Lautrec. — Transport à noble Jean de Solomiac, seigneur Aragon. — Acquisition par Pierre de Capriol, seigneur de Mandoul et de Marvinhol. — Accord entre André Dutilh, marchand à Lautrec, et son frère François Dutilh, prêtre, pour le partage de la succession paternelle, « attendu que la division est perte et ruyne non-seulement des maisons mais aussi de tous les royaumes et empires ». — Testament de Jacques Alayrac, du masage Del Batut, juridiction Alayrac, paroisse Saint-Pierre-d'Expertens, consulat de Lautrec, le testateur « considérant que a cause de ces troubles et guerre en ce pais et province de Languedoc, et généralement en ceste France notoire, et qu'il s'est mis à la charge du cap-pitaine Gibrondes, catholique, prest a le suyvre comme soldat » (2 juillet 1595). — Testament d'un autre laboureur « considérant la misère et danger de ces presens troubles et guerre généralle civille en ceste France, ravages et captures ordinaires des pauvres païsans ». — Echange entre noble Jean de Solomiac, seigneur Aragon et Jean Carles. — Vente par Charlotte de Tornier, veuve de noble Michel de Goffre, dit le capitaine, au nom de Bernard, son fils mineur. — Lausimes par Claude de Thésan, commandeur de Rayssac et de Saint-Cyr de Lautrec. — Testament de Antoine de Boyssier, docteur, lieutenant en la judicature de la vicomté de Lautrec, mari de Catherine de Melet. — Vente par Pierre Mascarenc, marchand à Lautrec à Isaac Donnadieu, de Castres, aussi marchand. — Accord entre Sicard de Ramond, seigneur de Carbonnières, et Catherine de Melet, veuve du docteur de Boyssier. — Arrentement d'un moulin sur le Bagas, près de la métairie de Laroque, par noble Louis de Perrin, sieur de Laroque, Labessière et Latrappe.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 670 feuillets, papier.
6 E 1/536*1599-1609
Répertoire en tête du volume. — Vente par noble Jean de Cavayer, fils de feu Antoine. — Quittance par Antoinette de Clauselles à Hélène, sa sœur, des legs qui lui avaient été assignés par le testament de leur mère Jeanne de Boulerat. — Vente par Denise et Hélène de Lautrec, de biens qu'elles avaient hérité de leur tante Du Bousquet, décédée religieuse à Vielmur. — Acquisition par Marguerite Dufaur, femme du juge Dominique de Burta ; — par noble Pierre de Castanier, sieur Delfau ; — par noble Jacques de Montfranc, sieur de Labraylié et de la sixième partie de la métairie du Laux, consulat de Saint-Sauveur du Laux. (Il signe : Dellaus de Monfrans). — Reconnaissances féodales au juge de Burta, pour des biens provenant de l'hérédité de Catherine de Nupces, veuve du licencié Pierre de Solomiac. — Reconnaissance dotale pour Antoinette de Clauselles, par le sire Louis de Rességuier son mari. — Acquisition par Gaspard de Capriol, sieur de Puechassaut. — Lausimes par Jean de Solomiac, sieur Aragon. — Collation d'une chapellenie fondée par Armengaud de Capriol, par noble Jean de Capriol, seigneur de Mandoul et de Marvinhol, fils de feu Gabriel et son héritier sous bénéfice d'inventaire. — Acquisition par sire Jean Marlhaves, bourgeois de Lapauze.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 304 feuillets, papier.
6 E 1/537*1610-1617
Répertoire en tête du volume. — Quittance par François de Frontenay, bourgeois de Lautrec, à noble Louis de Nupces, sieur de Maussans, mari de Charlotte de Perrin, d'une somme de 1, 550 livres, due par la dite Charlotte de Perrin à Charlotte Dufaur, femme dudit Frontenay et mère de ladite de Perrin, Charlotte Dufaur étant veuve en premières noces de Denis de Perrin, licencié en droit à Lautrec. — Accord entre noble Antoine Barrau, bourgeois de Toulouse, époux de Matheline de Boyssier, fille de feu Antoine de Boyssier, lieutenant en la judicature de Lautrec, avec Catherine de Melet, sa belle-mère. — Acquisition par Marguerite Dufour, veuve de Dominique de Burta. — Lausimes par le chapitre de Saint-Pons. — Prise de possession par Me Paul de Rességuier, docteur en droit, d'un canonicat vacant dans le chapitre de Burlats, transféré à Lautrec. Le titre de collation lui avait été délivré par Jean de Resseguier, bénéficier dudit chapitre, semainier et cheviller lors du décès de Louis de Gontier, dernier titulaire du canonicat vacant. — Bail par haut et puissant seigneur messire Louis de Voisins, baron Ambres et vicomte de Lautrec en partie. — Donation par Charlotte de Tournier, veuve de Michel de Goffre, à son fils Olivier, prêtre. — Acte Accord sur procès, signé par noble Antoine de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 337 feuillets, papier.
6 E 1/538*1610-1617
Ce volume est intitulé : Registre de mes obligations publiques. Il renferme beaucoup Actes au nom de Marguerite Dufaur, femme du juge de Lautrec, Dominique de Burta. — Dette reconnue par Claire d'Olivier, veuve de Michel de Mouzels, bourgeois de Lautrec, au profit de Antoine de Monts, apothicaire. — Gasaille par Pierre de Capriol, sieur de Puechassaut. — Dette de noble François de Moncla, sieur de Lagarde et Aussac, et Bernard de Goffre, sieur de Fongaudran, contractée envers André Dutilh, bourgeois de Lautrec. — Obligation au profit de Jacques de Solomiac, sieur de Boussou. — Dette des bordiers de la métairie de Rascas, appartenant à noble Pierre de Guy, sieur de Gibrondes, envers sire Jean Marlhaves, bourgeois de Lapause. — Actes au nom de Dlle Hélène de Lautrec. — Obligation souscrite au profit de Jeanne de Châteauverdun, fille de François, sieur de Puycalvel. — Dette contractée envers Esther D'Escarlhan, femme du sieur de Cavayer, de Lautrec. — Gasaille entre noble Dominique Dutilh, sieur de Barterouge, et Me Louis Alcoffe, docteur, juge de Venès et Montfa. — Obligation souscrite au profit : de noble Antoine de Châteauverdun, sieur Del Puech ; — de Jean Cavayer, sieur de Provillergues ; — de Me Jean Holmière, notaire royal, par les frères Nathanaël de Solomiac, sieur de Saint-Julien, et Jacques de Solomiac, son frère, sieur de Labrasseguié.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 334 feuillets, papier.
6 E 1/539*1618-1621
Registre de ses obligations publiques concernant : Marguerite Dufaur, veuve du juge Dominique de Burta ; — Me Etienne de Bedos, chanoine de Burlats à Lautrec ; — noble Louis Du Solier, sieur de Lavialette ; — le docteur Louis Alcoffe, juge de Venès et Montfa ; — Me Melchior de Caraven, avocat à Lautrec, et Claudine Dutilh, sa femme ; — Hélène de Lautrec ; — Jean de Marliaves, sieur de Lapause ; — Louis de Nupces, sieur de Maussans, propriétaire de la métairie de Latour, paroisse de Graissac ; — noble Bernard de Goffre, sieur de Fongaudran ; — noble Antoine de Châteauverdun, sieur de Puycalvel ; — Isabeau de Malenfant, veuve de noble Bernard d’Alary, sieur de Boissezon ; — noble Guillaume de Gontier, sieur Du Bosquet ; — Me Charles de Burta, chanoine de Burlats à Lautrec ; — Daniel de Richelieu, écrivain à Lautrec ; — Armand de Châteauverdun, sieur de Lapeyrade, — et noble Jean de Cavaier, sieur de l'Alphanié et de Provillergues
Description physique : (Registre.) — In-folio, 412 feuillets, papier.
Jean Holmiere retour
Minutes retour
6 E 1/543*1608-1609
Répertoire à la fin du volume. — Reconnaissances de fiefs au recteur de Notre-Dame de Montlausi et Saint Martin de Scabrin, son annexe. — Vente par Nathanaël de Solomiac, sieur de Saint-Julien, à Charles de Perrin, sieur de Lengary. — Quittance par Théodet de Nogues de Gimon, en Gascogne, mari de Anne de Solomiac, à noble Nathanaël de Solomiac, sieur de Saint-Julien, son beau-frère. — Quittance par noble Louis Du Solier, sieur de Lavialette. — Reconnaissances féodales à Charles Du Bosquet, sieur et baron de Brelhac et Lamotte. — Echange entre noble Jean de Capriol, seigneur de Mandoul et Marvinhol, et Me François Dutilh, hebdomadier de Burlats, agissant au nom de son frère sire André Dutilh, bourgeois de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 279 feuillets, papier.
Jean Posaque retour
Prêtre, notaire pour tout l'évêché de Castres
Minutes retour
6 E 1/412*1419-1420
Obligations, pour achat de blé, au profit de Antoine Combarieu, marchand, à Lautrec : — par Marguerite Jourdain, veuve de Raimond (d’Artise ; — par Bernard Singlar, — par François de Lacam, — et par beaucoup d'autres. — Procuration par noble et puissant homme le seigneur Jordain Calmès (Calmetas), chevalier, docteur ès-lois, à son fils Bernard. — Testament de Béatrix Guiraude, veuve du notaire Angla, de Lautrec. — Lausimes par les régents de la confrérie de la Sainte-Trinité de l'église Sainte-Marie de la Paix, de Lautrec. — Lausimes par les patrons de l'hôpital Sainte-Marie de Lautrec. — Dette de 15 liv. 15 sous tourn, prix unius parmi burelli vilatgii de Castris, long de 12 cannes. — Acte de société, pour deux ans, entre Bernard Yverni, cordonnier, à Lautrec, et Guillaume Dumas, fds d'Arnaud, aussi cordonnier. — Lausimes par le noble Jordain Calmès. — Testament de Jean de Laserte. — Lausimes par Jean de Pratviel, de Lautrec. — Procuration par noble Georges de Guilhot et Bertrande de Labarthe, sa femme. — Procuration par Ramond de Saint-Martin et Anthonie Teste, femme de Aimeric Bernou, châtelain d'Angles, et fille de Guiraude de Saint-Martin, de Lautrec, tous deux héritiers de ladite Guiraude. — Arrentement des revenus du prieuré Saint-Remy de Lautrec, par le chapitre de Saint-Pons, ce prieuré ayant été uni par le saint-siège à la table du chapitre. — Testament de Guillaume de Lafont et Emeline, sa femme. — Tutelle de Antoine et Isarn de Pratviel, fils de Jean et neveux de Beatrix, veuve de Pierre de Pratviel. — Lausimes par Philippe et Louis de Pradal, fils et héritiers de Jean. — Gasailles, ventes, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 88 feuillets, papier.
6 E 1/413*1422-1424
Arrentement des revenus des églises Saint-Vincent de Laluzière et de Vabre et de Notre-Dame de Labolhieyre. — Reddition de comptes par les consuls anciens de Lautrec, depuis l'année 1410, et leur vérification par les consuls de l'année 1422, en exécution d'une ordonnance du sénéchal de Carcassonne. — Obligation souscrite par Jean Dels Carsses, seigneur de Guitalens, au profit de Jordain Calmès. — Procuration par Aimerique, femme de noble Jean d'Aigremont, de Toulouse, et fille de feu noble Georges de Guilhot. — Lausimes par les régents de la Sainte-Trinité de Lautrec. — Dette de 540 moutons d'or, prix de 68 charges (cargarum sive sarcinatarum) de pastel. — Location d'une maison à Lautrec, sans terme fixe, moyennant 32 sous par an. — Testament (24 août 1423) de noble puissant seigneur Jordain Calmès, chevalier, docteur ès-lois, seigneur de Labessière de Burens : il choisit sa sépulture dans l'église des Carmes d'Albi, à laquelle il lègue plusieurs livres : quemdam librum vocatum lo Ignoscen et quemdam librum vocatum las Decretals, item quemdam librum vocatum las Clementinas ; il donne à sa femme Urbaine, dont il reconnaît la dot s'élevant à 550 livres tournois, la seigneurie de Labessière avec la basse justice et tout ce qu'il possède dans cette localité ; elle en jouira, sa vie durant, si elle demeure en viduité, sinon ladite seigneurie fera retour aux héritiers du testateur qu'il plaira à ladite Urbaine de choisir, et, s'il n'y a pas d'héritier direct, elle fera héritiers les enfants de Cécile Calmès, leur fille, femme de Bernard Ramond de Pins [de Piis), seigneur de Caucalières ; de plus, le testateur lègue à sa veuve sa nourriture et son entretien, quatre lits garnis et les ustensiles nécessaires selon l'état de ladite dame, à la désignation des prudhommes, quatre tasses d'argent, chacune du poids d'un marc, le tout sa vie durant et aux mêmes conditions que la donation de Labessière ; il lègue à Cécile, sa fille, qui a une dot de 1,000 livres, 20 liv. tourn. jure institutionis et hereditarie portionis ; il fait une donation pour éteindre la rente due à une chapellenie fondée à Poulan par le chevalier Bernard Sobiran, dont il possédait les biens ; mais si le chapelain n'est pas satisfait, il révoque celte donation et les héritiers payeront la rente ; on fera dire 1,000 messes pour le repos de son âme ; il sera distribué à Valence, dont il était originaire, 100 setiers de seigle, moitié à la neuvaine, moitié au bout de l'an ; cinquante prêtres, séculiers ou réguliers, assisteront à ses funérailles et il sera donné à chacun 20 deniers ; de même à la neuvaine. Enfin, le testateur fait des legs, pour l'amour de Dieu, aux églises Notre-Dame de Valence et Saint-Julien Baurens, et il institue héritiers universels ses fils Arnaud-Jean et Bertrand Calmès ; mais si l'un des deux faisait périr les biens et deberent devenire ad fiscum, il lui substitue l'autre ou leurs enfants, et si tous les deux les faisaient périr, ou à défaut d'enfants, il leur substitue le seigneur de Caucalières, son gendre et ses enfants. Exécuteurs testamentaires : Bernard Ramond de Pins et le prieur des Carmes d'Albi. A la suite de ce testament est écrit : Solvit testator, pro parte salarii dicti testamenti, sive dédit michi Johanni Posaque unum sestarium frumenti et unum sestarium avene, equivalentia sex grossos fortis monete. — Obligation souscrite au profit de Matfred d'Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Donations entre vifs. — Dette de 8 moutons et demi d'or, prix d'un mortier en métal du poids de 75 livres et demie. — Bail emphythéotique par Pierre de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Jean Caudière et Bertrande, sa femme, donnent tout ce qu'ils possèdent à l'hôpital Saint-Antoine, de Lautrec, entre les mains du précepteur Pierre Laborelle, qui leur promet de les héberger, de les vêtir, de les nourrir de pain et d'eau, selon la règle des religieux de Saint-Antoine, et de leur donner la sépulture, s'il leur survit, dans l'église dudit hôpital ; mais s'il mourait avant eux ou qu'il changeât de résidence, il leur donne, leur vie durant, une maison qu'il a achetée à Lautrec et qui, à leur mort, fera retour à l'hôpital. — Dette de 10 moutons d'or et 2 liv. tourn. prix de 10 setiers de sel, mesure de Lautrec. — Obligations souscrites au profit d'ouvriers qui travaillaient à la réparation du mur de clôture de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 74 feuillets, papier.
6 E 1/414*1423-1436
Bail emphythéotique par noble Jean Manens, chevalier, seigneur dels Garus, demeurant à Revel. — Reconnaissances de fiefs audit Manens. — Lausimes par le recteur de la chapelle de Montlausine, — et par les enfants de feu Antoine Dupuy, bourgeois de Lautrec, Alexis, Pierre, Barthélemy et Firmin. — Testament de Bernard Rossinhol de Lautrec, — Lausimes par Jean Guber, bachelier en médecine, de Lautrec, — et par Jean d'Albert, de Sénégas, seigneur de Rouquayrolles. — Bail par frère Pierre Molineri, religieux de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur des maisons de Bouairoux et de Saint-Sauveur de Lautrec. — Lausimes par Pons de Quercy, marchand, à Lautrec, et Pierre, son frère, prêtre. — Testament de Guiraud Tornier, prêtre, — et de Jeanne Carrayriole, veuve de Pierre Dubreuil : elle veut être enterrée dans le cloître des Frères mineurs de Lautrec ; elle fait des donations à quelques parents, aux églises, à la Sainte-Trinité de Lautrec, et institue héritier universel son fils Jean Dubreuil ; elle veut que l'on distribue aux pauvres, à la neuvaine et au bout de l'an, 20 setiers de bon et beau blé, en pain cuit ou comme on dit : micha et micha, et 6 charges de vin bon et pur, comme on dit : pechet et pechet. — Vente d'une partie de maison tenant au mur de clôture de Damiatte. — Acte par lequel Guillaume Bellavi, recteur de Saint-Laurent d'Auterive, jure entre les mains de Pierre Laborelle, précepteur de la maison Saint-Antoine d'Albi, qu'il ne reviendra jamais sur la donation qu'il a faite par dis position testamentaire, de la moitié de ses biens à l'ordre de Saint-Antoine de Viennois.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 166 feuillets, papier.
6 E 1/415*1425-1427
Testament de Me Jean Amans, et de Marguerite Boyssonis, sa femme : ils veulent être enterrés dans l'église Notre-Dame de la Paix, où est le tombeau de leurs enfants, au pied du maître-autel, et celui de Genser de Solomiac, mère de Marguerite ; et au cimetière de Saint-Benoît, s'ils meurent à Castres. — Réception de Arnaud Martin et Richa, sa femme, dans la confrérie de la Sainte-Trinité, à laquelle ils font une donation par disposition testamentaire. — Lausimes par Pierre de Quercy, recteur de la chapelle de Montlausine. — Arrentement des fruits de Saint-Julien du Puy, par le chapitre Saint-Pierre de Burlats. — Mandat de 12 écus d'or, sur le receveur des tailles, par les consuls de Lautrec, à Me Jean Guberni, bachelier en médecine et ès-arts, maître des écoles dudit Lautrec, à compte sur ce que lui devait la communauté. — Barthélemy Biscarette, qui est sur le point d'entreprendre le voyage de Jérusalem, pour visiter le tombeau du Christ, nomme des procureurs chargés d'administrer ses biens pendant son absence. — Bail emphithéotique à Julien Cornus, de Marssal, d'un moulin situé sur le Tarn, à las Condaminas, paroisse Saint-Pierre de Favars, en la baillie de Valence, par haut et puissant seigneur Jourdain Calmès. — Obligation souscrite par ledit Cornus à Calmès, d'une somme de 6 moutons d'or pro emptione cujusdam mole et cujusdam ferri vocati ays et alterius ferri vocati palfer. — Beaucoup d'obligations souscrites pour achats de blé. — Obligation de 5 écus d'or pour 5 setiers de froment, mesure de Lautrec, l'écu de 3 deniers d'or. — Pierre de Lautrec, vicomte dudit Lautrec et seigneur de Montredon, acquitte un legs fait par Pierre, son père, au couvent des Frères mineurs de Lautrec. — Obligation de 1 écu d'or pour 3 charges de vin bon et pur. — Obligation per nobilem Sebeliam, veuve de Isarn d'Albert, dit Lagriffol, et tutrice de son fils Pierre. — Procès-verbal constatant qu'un enfant nouveau-né a été trouvé sur la porte de l'église Saint-Antoine de Lautrec : il était posé sur un coussin et un billet indiquait qu'il était baptisé sous le nom de Jean. Le précepteur de Saint-Antoine, frère Laborelle, se chargea de cet enfant elle plaça, pour être allaité, dans une famille à laquelle il prit l'engagement de payer pendant huit mois, un mouton d'or par mois. — Obligation souscrite par des marchands de Lautrec, au profit de Raimond, évêque de Castres, pour sa portion de la Menuda de Sant-Remese, ou des revenus de l'église du prieuré Saint-Remy. — Collation de la chapellenie fondée par Guillaume Saquet, jurisconsulte à Lautrec. — Vente de biens par Pierre d'Albert, damoisel, de Lautrec, majeur de 20 ans et mineur de 25, pour payer des obligations souscrites par sa mère.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 136 feuillets, papier.
6 E 1/416*1425-1442
Testament de Aladaxis, veuve de Jean Faurel, bachelier en décrets à Lautrec. — Obligation de 10 écus d'or, prix de deux bœufs. — Quittance donnée par les Frères mineurs de Lautrec, capitulairement assemblés, au nombre de quatre. — Arrentement du carnelage de la paroisse Saint-Benoît de Gorgos, appartenant à l'évêque de Castres, et des fruits du lin et du chanvre. — Jean de Giey (de Giyo), chanoine d'Albi et archidiacre de Lautrec, arrente moyennant 60 moutons d'or, une mesure (pila) de poids et une mesure de fèves, les fruits et revenus qui lui appartiennent à Maizières, à Campans, à Saint-Jean de Laboulbène et à Saint-Germier. — Lausimes (1431) par Marguerite de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Bail par le frère Pierre Molinier, précepteur de Rouairoux et de Saint-Sauveur de Lautrec. — Testament de Jacques de Mouzels, prêtre de Saint-Julien du Puy, qui veut être enterré dans le cimetière Saint-Pierre de Mondragon, près de ses parents. — Lausimes par Jean Dupuy, au nom du seigneur d'Ambres, vicomte de Lautrec. — Arrangement entre Pierre Laborelle, ancien précepteur de Saint-Antoine de Lautrec, à présent à Clayrasque, et Pierre Benedicti, frère du même ordre, pour le remplacement d'un calice de deux marcs d'argent avec sa patène, qu'un prêtre de passage avait dérobé audit Saint-Antoine. Ce calice est remis à Pierre Combalasse, marchand à Lautrec, père du nouveau précepteur Jean Combalasse. — Testament de Bernard Rossinhol, — et de Richa Guitbaud, veuve de Jean Gontier. — Arrentement de la dîme des vins par le recteur de Saint-Sulpice de Lautrec. — Lausimes par le syndic des religieuses de Vielmur.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 117 feuillets, papier.
6 E 1/417*1425-1442
Actes relatifs au mariage de Vital Fourès, de Puycalvel, avec Fines de Brinades, de la paroisse Saint-Jean de Ginolhac, diocèse de Rodez. — Vente par Pierre Laborelle, précepteur de la maison Saint-Antoine d'Albi et vicaire général de l'ordre pour le spirituel et le temporel, au nom du frère Jean Combalasse, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec, qui était jeune et aux écoles (1435). — Vente d'une maison à Lautrec, par Jean de Rabastens, prêtre, et Pierre, son frère, tailleur (sartre). — Obligation pour une somme de 60 moutons d'or, cugni et legis Domini nostri Francie régis ac monete auree nunc in mutonibus auri cursum habentis, quemlibet mutonem auri ponderis duorum denariorum auri computando, ut inter ipsos dixerunt, mutonem auri pro decem grossis hone et fortis monete (1431). — Vente de censives (1437) par noble Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues, à Adhémar Daure, seigneur de Brie. — Testament de Raimond Fontdragon, du mas de la Pautarié, paroisse Saint-Etienne de Graissac ; il fait usufruitière de ses biens Pileforte, sa femme, et institue héritiers ses fils Philippe et Guillaume. — Testament de noble Jean Jourdain et honnête femme Bérengère, son épouse, fille de Jacques Boques, marchand à Lautrec (1437) : ils veulent être enterrés au couvent des Frères mineurs, dans la chapelle des onze mille vierges, près de leurs parents ; legs à Englesie, sœur germaine du testateur, veuve de noble Ramon de Bragayrac, de Giroussens ; aux nobles Bernard, Pierre, Raymond et Pètronne de Montaigu, enfants de noble Pierre de Montaigu, de Labruguière, et de Jeanne Jourdane, fille des testateurs, décédée ; et à Sicard Jourdain, de l'église abbatiale de Grasse, fils des testateurs ; Salvanh, autre fils, est héritier universel. — Testament de Sicard de Lafont, bachelier en l'un et l'autre droits : il partage ses biens entre ses deux filles Blasia, femme de Me Jacques Vilhin, bachelier en droit, à Castres, et Guiraude, femme de noble Salvanh Jourdain, de Lautrec. — Testament (1440) de noble Salvanh Jourdain : il choisit sa sépulture dans la chapelle des onze mille vierges où son héritier fera faire une image des bienheureux Martin, Cyr et Juliette, du prix de 4 moutons d'or ; il fait des dons à ses neveux Montaigu ; l'usufruit des biens est réservé à Bérengère, veuve de Jean Jourdain ; après elle ils seront partagés, par égales portions, entre Guiraude, femme du testateur, et Jeanne sa fille, et à leur défaut, entre les neveux Montaigu. — Lausimes par Jean de Lautrec, alias de Voisins, vicomte de Lautrec et seigneur d'Ambres, représenté par Guillaume Du Mas (de Manso), dit Cantagrelh.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 230 feuillets, papier.
6 E 1/418*1426-1429
Mariage de Ramond Roumégous, de Lautrec, et de Jeanne Rouanet, de Labessière-Burens. — Testament de Guillaume Martin, marchand à Lautrec. — Procuration par Ramonde Guilhot, fille de Bérenger, seigneur de Ferneres et femme de Pons de Quercy. — Acquisition par Guillaume Pinel, de Lautrec. — Testament de Jean Gontier, — et de Pierre Auriol d'Expertens. — Reconnaissances à noble Jean d’Albert, de Sénégas, seigneur de Rouquayrolles, pour un fief situé à las Nauzas, paroisse Saint-Remy de Lautrec. — Mariage de Jean Dupuy, peintre (pictor), de Lautrec, fils de Pierre, de la paroisse Saint-Salvi de Montlong, avec la fille de Jean Trusse, pelletier, de Lautrec. — Nomination d'experts pour régler les comptes d'une société commerciale en dissolution. — Procuration par Jean de Quercy, Pons, son fils, et Ramonde de Guilhot, sa femme, pour le partage de la succession de Bérenger de Guilhot, père de Ramonde, et Isabelle, sa femme. — Titre clérical de Jean Picassou. — Testament d'Isarn Frézouls, de la paroisse Saint-Etienne de Graissac. — Lausimes parle frère Pierre Molinier, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de la maison Saint-Sauveur de Lautrec. — Reconnaissances à noble Jean d'Albert, seigneur de Rouquayrolles.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 97 feuillets, papier.
Les feuillets 85 à 88 manquent.
6 E 1/419*1428-1448
Testament de Bernard Rossinhol, de la Cavalarié, à Lautrec. — Titre clérical de Bernard Cavayé. — Acquisitions à Lautrec, par noble Jean d'Albert, de Sénégas, seigneur de Rouquayrolles. — Lausimes par noble Adhémar Daure, damoisel de Lautrec. — Nouvel acapte par Pierre Molinier, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Saint-Sauveur de Lautrec. — Echange de propriétés entre Etienne Fontvieille d'Orban et Pons de Fontvieille, de Saint-Julien du Puy. — Vente par Déodat Costes, abbé d'Ardorel (1434). — Titre clérical de Bertrand Pujol, constitué par Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues. — Donation par Guillaume Auriol, prêtre, à la chapellenie fondée et dotée à Lautrec par le vicaire Sicard Daure. — Lausime par Gaston, comte de Foix et de Bigorre, vicomte de Lautrec, représenté par Pons de Quercy, son lieutenant en la vicomte. — Mariage de Arnaud Cotelle, fils de Jacques, de la paroisse d'Expertens, avec Catherine Amielle, fille de Bernard, de la paroisse Saint-Martin de Carnac. — Autres mariages, actes de constitution et de quittance de dots ; gasailles, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto 238 feuillets, papier.
6 E 1/420*1429-1431
Lausimes par le Frère Pierre Benoît, de l'ordre Saint-Antoine de Viennois, représentant dans la maison de Lautrec le précepteur Pierre Laborelle. — Testament de Pierre Auriol d'Expertens. — Arrentement de plusieurs bories et terres par Me Thomas Hubert, lapicida, de Lautrec. — Vente par les Frères mineurs de Lautrec, Philippe Roumégous étant gardien du couvent. — Vente par Jean Dupuy, peintre, de Lautrec. — Acquisition par le même et Cécile, sa femme. — Réduction de censives par Jean d'Albert, seigneur de Rouquayrolles, le tenancier déclarant que le bien qui lui a été donné à bail est pour lui une charge insupportable (importabilem). — Testament de Pilefort Gontier. — Réduction de censives par le Frère Laborelle, de la maison Saint-Antoine de Lautrec. — Testament de Béraude Du Pouget (del Pogeto), veuve de Bernard Bocard, du mas de la Bocardié, paroisse Saint-Saturnin de Ganoubre. — Obligation pour une redevance en grains, payable à la mesure de l'hôpital de Lautrec. — Pierre de Lautrec, vicomte dudit Lautrec et seigneur de Montredon, donne au recteur de Montlausine, selon l'ancienne coutume, les meilleurs vêtements de sa femme décédée.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 105 feuillets, papier.
6 E 1/421*1432-1435
Reconnaissance pour le mas de Bellegarde, paroisse Saint-Sauveur de Brousse, faite par Albarède, à noble Bertrand de Laroque, seigneur du Travet. — Obligation de 14 écus d'or et 15 gros, souscrite au profit de Jean Solomiac, marchand à Lautrec, par Jean Forèse, dit de Laboscasse, charpentier, pour le prix novem cannarum panni vilatgioram vocatorum de Fangrans et de Montoliu et etiam jocalium et aliarum mercuturarum, achetés par ledit Forèse lors du mariage de ses enfants. — Lausimes par Jean de Solomiac, marchanda Lautrec. — Obligation de 3 écus d'or, souscrite pour le prix de 5 setiers de froment, mesure de Lautrec. — Lausimes par Pierre de Quercy, recteur de Montlausine. — Testament de Bernard Rossinhol, de Lautrec. — Arrangement entre Jeanne, veuve de Jean de Quercy, décédé, marchand, à Lautrec, et son fils Pons, marchand, et Pierre, prêtre. — Testament de Guilhelmine Laborelle, veuve de Pierre Combalasse, marchand : elle veut être inhumée dans l'église Saint-Antoine de Lautrec. — Arrentement de biens appartenant au peintre Jean Dupuy (de Podio). — Bail à nouvel acapte par Pierre Molinier, précepteur de la maison Saint-Jean de Lautrec, ordre de Saint-Jean de Jérusalem. — Testament de Pierre Pomier, dudit Lautrec. — Gasailles, ventes, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 116 feuillets, papier.
6 E 1/422*1436-1437
Testament de Jean Mestre (Magistri), fils de Pierre, de Lautrec : il fonde des services religieux dans l'église des Frères mineurs de Lautrec, en présence du Frère Adhémar, maître en la Sainte-Écriture, et des autres religieux du couvent, au nombre de trois. — Vente d'un bois, dans la paroisse Saint-Martin de Scabrin, à Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec, par Raimonde de Capriol, veuve de Bernard Guiraud, et Pierre Guiraud, son fils. — Fondation dans l'église Notre-Dame de la Paix, de Lautrec, par Jean Carles (Karoli), prêtre. — Donation faite à la confrérie de la Très-Sainte-Trinité, de Lautrec. — Vente d'une maison à Lautrec, par Béatrix de Garriguelongue, veuve de Bernard Mala, à Antoine de Pratviel. — Obligation souscrite au profit de Bernard de Solomiac, marchand à Lautrec, par Bernard Doumerc de Missècle, Pierre Pinel, du même lieu, et Guillaume Pinel, de Lautrec, pour une somme de 11 écus d'or, ratione precii duarum cannarum cum dimidia panni Vilatgii de Fangrans coloris vocati vermelhos et quatuor cannarum panni vilatgii Carcassonensis coloris lividi clari et duarum parium calegarum panni Anglie vocati garansa et certarum aliarum jocalium et mercaturarum per dictos creditores in operatorio ejus emptarum (1436). L'acte ne fut cancellé, c'est-à-dire annulé, qu'en 1447, par François de Solomiac fils et héritier de Bernard. — Vente de censives par noble Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues, à noble Adhémar Daure, seigneur de Brie, demeurant à Lautrec. — Donation à la confrérie de la Sainte-Trinité par noble Guilhelmine de Saint-Martin, veuve de Jacques Salanh, décédé, marchand à Lautrec. — Testament du prêtre Jean Carles, recteur de Saint-Pierre de Peyregoux. — Arnaut Barravi, courrier (cursor), de Notre Saint-Père le Pape, à Avignon, donne à gasaille deux boeufs et deux vaches.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 78 feuillets, papier.
Les feuillets 30, 31 et 32 de ce volume sont manquants.
6 E 1/423*1438-1441
Vente d'une maison en ruine à Montpinier, par Hugues Guillabert, de Saint-Martin-Dauzats et sa fille. — Lausimes par Bertrand de Laroque, seigneur de Laroque et de Provillergues. — Nouvel acapte par Bernard de Solomiac, marchanda Lautrec. — Lausimes par noble et puissant seigneur Jean de Manens, chevalier, seigneur dels Garus, demeurant à Revel. — Obligation souscrite au profit de Guillaume Auriol, prêtre, en qualité d'exécuteur testamentaire de Aymeric Natalis, décédé, évêque de Castres. — Échange de propriétés entre Bernard de Solomiac et François Gauffredi pourvu de la chapellenie Sainte-Anne, fondée dans l'église Saint-Remy de Lautrec, par le prêtre Jean Rigaud, ledit Gauffredi autorisé à cet effet par le vicaire général de l'évêque Géraud, in remotis agens. — Plusieurs actes portant règlement de comptes entre Pierre Laborelle, prêtre de l'ordre de Saint-Antoine de Viennois, précepteur de la maison d'Albi et le Frère Antoine de Panot, prêtre du même ordre, résidant dans ladite maison à Albi. — Obligation de 73 écus d'or, du poids de 3 deniers d'or, au coin de Toulouse, et 20 livres de cire, souscrite par le noble et puissant Pierre de Lautrec, chevalier, vicomte de Lautrec, au profit de la trésorerie de l'évêque de Castres, pour l'arrentement, pendant un an, de la dîme des blés de l'église Saint-Pierre de Peyregoux, appartenant à l'évêché. — Contestations entre le prieur de Saint-Remy de Lautrec, et le précepteur de la maison Saint-Antoine, relativement à la sépulture d'une jeune fille adulte, de Lautrec, morte sans avoir choisi le lieu de sa sépulture et dont le précepteur Combalasse réclamait le corps, par cette raison que, d'après l'ancienne coutume, tout individu mort par suite del mal de Sant Anthoni, doit être enseveli dans le cimetière de la maison Saint-Antoine ; il ajoutait que la fille étant adulte le père n'avait pas le droit de désigner le lieu où elle doit être ensevelie. — Testament de noble Jacques de Capriol, damoisel, seigneur de Mandoul (1440, 30 oct). Il choisit sa sépulture dans l'église Notre-Dame-de-la-Paix de Lautrec, au tombeau de son aïeul Guillaume de Capriol ; il fait des donations, pour services religieux, aux Frères mineurs de Lautrec, aux religieuses de la Salvetat, etc., et, après avoir attribué un legs à sa sœur germaine Catherine, femme de noble Ramond Croc, seigneur d'Ornasos, au diocèse de Narbonne, il institue héritière universelle Jeanne Galande, sa mère, veuve de Isarn de Capriol. — Obligation souscrite par Guillaume Caraguel, du mas de Camalières, paroisse de Saint-Jean le Froid, juridiction de Sénégas, en qualité de consul dudit Sénégas. — Guillelmine Laborelle, fille de Jean et de Bevenguda Besse, originaire de Valence et veuve de Pierre Combalasse, décédé, marchand à Lautrec, considérant que le Frère Jean Combalasse, son fils, religieux de l'ordre de Saint-Antoine de Viennois, désire étudier, qu'il n'a pas les moyens de s'entretenir à Toulouse et d'acheter des livres, elle lui fait donation entre vifs de tout ce qui peut revenir à la donatrice du côté maternel. — Donation de 80 moutons d'or au même et pour le même motif, par son oncle Pierre Laborelle, précepteur de Saint-Antoine d'Albi. — Acte par lequel le Frère Jean Combalasse, moyennant 100 écus d'or, abandonne à ses frères Philippe et Antoine tout ce qui peut encore lui revenir des biens de ses père et mère. — Mariage de François de Solomiac, marchand à Lautrec, fils de Bernard, avec noble Catherine Bandinière, du Castelviel d'Albi, fille de noble Adhémar Bandinière, qui donne pour dot 300 écus d'or avec les habits nuptiaux, savoir : duas vestes vocatas opalandas folleratas de pellibus condecenter, quarum una est panni vilatgii de Roan, coloris vocati roseya et altera panni vilatgii Florencie coloris celestini, et unatn tunicam panni vilatgii de Brucelas, coloris rubei. Catherine avait deux frères, les nobles Barthélemy et Philippe Bandinière.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 81 feuillets, papier.
Le feuillet 71 de ce volume est lacéré.
Jean Roch Viguier retour
Minutes retour
6 E 1/527*1522-1534
Ce registre, qui renferme principalement des actes au nom de Pierre de Lengary est formé de trois cahiers cotés : 1° 89-178 ; 2° 227-391 ; 3° 450-493. — Acquisitions : par Pons Dupuy, de Lautrec ; — par noble Fortanier de Solomiac, licencié en droit ; — par noble Pierre de Solomiac, de Lautrec ; — par noble Jean de Capriol, de Lautrec. — Lausimes : par Jean Perrin, bourgeois ; — par les religieuses de l'abbaye Saint-Pierre de La Salvetat, ayant pour syndic noble Bernard Sobiran. — Emancipation de Jacques Grayssaguel, fils de François, de la paroisse Saint-Étienne de Grayssac. — Pactes de mariage entre Pierre Delthil, fils Autre Pierre » bourgeois de Lautrec, et Salvie Thomase, fille de Jean Thomas, bourgeois de la cité de Castres. — Acquisitions : par noble François de Verniolles, seigneur de Campans ; — par noble Jean de Larroque, seigneur du Travet ; — par Isabelle d'Olive, femme de Fortanier de Solomiac — Échange entre noble Pierre de Solomiac, licencié, et Pierre Ramond Auriol, tous les deux de Lautrec. — Acquisitions par Simon de Solomiac.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 299 feuillets papier.
6 E 1/528*1533-1534
Registre des protocolles signés par ce notaire. — Lausimes par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols. — Testament de Pierre Gayraud, du mas de la Gayraudié, paroisse Saint-Clément de Lautrec. — Cession par Jean de Calmettes, de Labessière-de-Burens. — Noble Isabelle de Toulouse et de Lautrec, fille Antoine, seigneur de Montfa, vicomte de Lautrec et baron de Labruguière, reconnaît avoir reçu de son père DUAS VESTES SIVE RAUPAS, VULGARITER VOCATAS LO ABIT ET GONELA, PANNI VOCATI DE DRAP DE FRANSA, qu'il devait lui donner lorsqu'elle entrerait en religion. — Relaxe par noble Jean de Salas, seigneur de Saint-Salvi de Bonneval et noble Alrique de Larroque, sa femme. — Gasaille par le seigneur de Fenayrols, ayant pour fondé de pouvoir son fils Arnaud de Lafont : il s'agit d'une vache et son veau et le capital est fixé à 11 florins et demi, le florin valant 15 sous. — Lausimes par noble Jean de Solomiac, religieux de Saint-Pons, au nom de Cette église. — Gasaille de 1 bœuf et trois veaux, au capital de 32 écus petits de 27 sous 1 denier.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 200 feuillets, papier.
6 E 1/529*1555-1558
Plusieurs actes au nom de noble Pierre de Solomiac, licencié à Lautrec. — Obligation souscrite au profit de noble Catherine de Brassac, de Lautrec. — Lausimes par Jean Dupuy, seigneur de Cabrilles. — Marché fait par Fortis de Mozels, trésorier du roi de Navarre, en sa vicomte de Lautrec, avec deux maçons de cette ville, pour la construction des trois piliers de pierre de la justice de Lautrec, chaque pilier ayant 20 pans de haut et 4 au carré, comme les anciens ; ce travail doit être fait dans les huit jours et au prix de 8 livres 13 sous. — Acquisition d'une rente par noble Bernard de Muys, seigneur de Venès. — Pacte de Rechief (faculté de rachat), par le vendeur avec de Muys. — Testament de François Gouffre, bourgeois de Lautrec. — Quittance à la commune de Lautrec par noble François de Génibrose, seigneur du Travet. — Acte Association entre Antoine de Layre et Pierre Lère, le vieux, Payroliers (chaudronniers), du diocèse de Clermont-Auvergne, d'une part, et Pierre Lère, le jeune, frère de Lère, le vieux, pour la jouissance des cabaux que les deux premiers possèdent en commun dans l'Albigeois, tant de Payrolairie que Autre marchandise, moyennant 440 livres à payer par Lère, le jeune. — Obligation souscrite au profit de Jacques de Labarre, seigneur de Montespieu. — Acquisition par Me Ramond Boucard, Basochien, de Lautrec. — Acte Apprentissage de l'art de Graffarie (greffier), passé pour un an, moyennant 25 livres, par Pierre Ricard, fils, de Grayssac, avec François Dupuy, basochien et greffier de Lautrec, « pour apprandre le art de graffarie et descripre ». — Acquisition par noble Jean de Solomiac, seigneur Aragon. — Accord entre le frère noble Antoine de Marineys, commandeur de Saint-Antoine de Lautrec, et noble Pierre de Gouffre, seigneur de Las Pauses, de Mazamet. — Aldonce de Caramaing et de Périlhous, dame de Venès, donne quittance de l'administration de Venès à son intendant.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 560 feuillets, papier.
Jean Viguier retour
Minutes retour
6 E 1/504*1491-1519
Lausime par Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et Montcuquet — Vente de censives par Isarn de Quercy à Jean Desmonts, du château de Labessière-de-Burens. — Lausimes par noble et vénérable Jean de Voisins, prêtre, en qualité de recteur de l'église de Montlausine, château de Lautrec. — Actes relatifs à la tutelle de noble Jean de Capriol, fils et héritier universel de Guillaume de Capriol, bachelier en l'un et l'autre droits, par Guillaume de Lafont, de Fenayrols, administrateur des biens dudit mineur. — Lausimes par Isarn Cavayer, marchand à Lautrec, — par Fortanier de Solomiac, bourgeois dudit Lautrec, — et par Antoine de Villespassans, seigneur de Saint-Amancet et du château de Laboulbène, représenté par Pierre de Villespassans, religieux de Saint-Benoît de Castres. — Testament de noble Catherine Clergue, veuve de Pierre Dupuy, inhumée dans la chapelle Saint-Pierre de l'église des Frères mineurs de Lautrec, près de son mari. Elle institue héritier universel son fils Alexis. Ses filles Sabine Dupuy (Puega), femme de Guillaume de Solomiac, et Jeanne, femme de noble Pierre d'Hugues, de Castres, sont nommées dans ce testament, ainsi que Pierre de Clergue (Clerici), frère de la testatrice.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 271 feuillets, papier.
Louis David retour
Minutes retour
6 E 1/507*1496-1510
Acquisitions par noble Marguerite de Lautrec, femme de noble Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles. — Lausimes par Jean de Boysset, abbé de Sainte-Marie d’Ardorel. — Acquisitions par noble Gaspard de Lengary. — Lausimes, par le même ; — par le frère Jean Baffin, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Saint-Sauveur de Lautrec ; — par noble Jean de Calmètes, seigneur de Labessière-de Burens ; — par noble François de Lautrec, seigneur de Saint-Germier ; — par Pierre de Lengary, tuteur de Pierre, son neveu, fils et héritier universel de Gaspard ; — par noble Catherine Senhora, veuve de Pierre de Lengary, en qualité de tutrice de Pierre, son neveu, fils de Gaspard. — Testament dudit noble Gaspard de Lengary, fils de Pierre ; ledit testament fait aux champs, près de Lautrec, où il était « ALIQUA GRAVI INFIRMITATE NUNCUPATA BOCCA DELENTUS ». Le testateur veut être inhumé dans l'église des Frères mineurs, près Antoine de Pratviel, son aïeul, et de Pierre de Lengary, son père. Il institue héritier universel son fils Gaspard. Sont nommés dans ce testament : Catherine Senhora, sa mère ; Gausside de Montmore, sa femme ; Antoine et Simon, ses fils, et ses filles : Jeanne, femme de noble Jean Desmonts, de Saint-Germier ; Catherine, femme de Rémy Mesclat ; Marguerite, femme Arnaud André, de Lautrec ; Marguerite, femme de Jacques de Bertrand, de Labruguière, et Bernarde — Donation entre vifs par Catherine Senhora de Pratvielh, veuve de Pierre de Lengary et fille Antoine de Pratvielh, à Gaspard de Lengary, son fils. — Lausimes par Jean de Boysset, abbé Ardorel ; — par Gaspard de Lengary à noble Jean de Capriol, fils et héritier de Guillaume ; — par Jean de Calmètes, seigneur de Labessière-de-Burens ; — par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles, — Acquisitions par Mtre Guiraud Delacroix (de Cruce), régent des écoles de Castres, originaire de Lautrec. — Lausimes par François de Lautrec, seigneur de Saint-Germier ; — par noble Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par noble Catherine Senhora, en qualité de tutrice de son petit-fils, à noble Jean de Lordat, seigneur de Labessière-de-Burens ; — par noble Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Testament de noble Flore Salamone, veuve de noble Jordain de Calmètes, ancien seigneur de Labessière-de-Burens. Elle institue légataire universel Jean de Calmètes, son fils, seigneur de Labessière-de-Burens. Sont nommés dans ce testament : Jeanne de Capite Lato, sa bru, femme de Jean de Calmètes ; ses filles Anthonie, veuve de Louis Manechel, alias, de Sauvatge ; Madelaine, femme de noble Bernard Guini, seigneur de Roques, au diocèse de Toulouse ; Marguerite, femme de noble Thomas de Montanhac ; ses neveux Pierre de Lescure, l'aîné, Bernard de Lescure et Pierre de Lescure, le jeune, fils de noble François de Lescure, seigneur de Ausix, et de Senhore, fille de la testatrice ; son filleul Bertrand, fils de Jean de Calmètes, et David de Cαlmeles, son fils, religieux. — Acquisition par Bernard Castelbon, maître-maçon à Lautrec, d'une maison dans cette ville, rue de Mauléon.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 216 feuillets, papier.
Les deux premiers feuillets de ce registre sont déchirés
6 E 1/508*1496-1515
Acquisition d'une vigne au Rech, paroisse Saint-Jean de Bordelas, près de Castres, par maître Antoine Adémar, verrier dudit Castres. — Lausimes par noble Pierre de Lengary, fils et héritier de Gaspard, à Jean de Capriol, fils de Guillaume, représenté par sa mère Guillaume Olive ; — par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier, et Gaspard, son fils. — Donation par noble Catherine — Senhora de Pratvielh à son fils Gaspard de Lengary. — Acquisition par noble Jacques de Laroque, fils de Jean, seigneur du Travet et de Provillergues. — Lausimes de fiefs situés Al Borguet, près de Guitalens, par noble Jean Bérailh, alias Salmonis, coseigneur de Guitalens et seigneur de Paulhac ; — par Pierre de Lengary, fils de Gaspard ; — par Bertrand de Calmètes, fils de Jean, seigneur de Labessière-de-Burens ; — par noble Jean Olric, coseigneur de Guitalens ; — par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, à Me Antoine Mouzels, bachelier en droits. — Actes de tutelle pardevant Pierre Roque, juge à Graulhet pour Pierre Armagnac, baron de Calciat et de Sainte-Libaire. — Lausimes par François de Lautrec, écuyer, seigneur de Saint-Germier. — Reconnaissances de fiefs à noble Gaspard de Lengary, fils de Pierre, héritier universel Antoine de Pratviel, ledit Gaspard, absent, étant représenté par son père. — Lausimes par Gaspard de Brassac, seigneur de Montpinier, — et par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Donation entre vifs par Catherine Senhora de Pratvielh, à Pierre de Lengary, fils de Gaspard. — Lausimes par noble Pierre de Lengary, de Lautrec, à noble Guillaume Olive, veuve de Me Guillaume de Capriol, et à son fils Jean de Capriol. — Plusieurs pacta recobri. — Vente par les frères Pierre et Bernard de Mouzels, fils de feu Jean. — Acquisitions par noble Jean de Lordat, de Labessière-de-Burens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 250 feuillets, papier.
Maître Meleti retour
Minutes retour
6 E 1/531*1557-1563
Amegierament ou gasaille par noble Catherine de Solomiac, veuve de Me Simon Garibern, de Brousse. — Arrentement du bénéfice de l'église Saint-Etienne de Cuq, par noble Jean de Brassac, religieux de Saint-Pons et recteur de cette église. — Obligation souscrite au profit de noble Guillaume de Brassac, seigneur de Montpinier. — Procuration par noble Aymar Albert, écuyer, seigneur de Roucayrols. — Bail à demi-fruits par noble Antoine de Marineys, commandeur de Saint-Antoine de Lautrec. — Acte Apprentissage « de l'art et office de marchandise », chez Jean-Antoine Cavayer, marchand à Lautrec, pour deux ans, moyennant 25 livres. — Marché fait par noble Jean de Capriol, seigneur de Puechassaut,.avec maître François de Moly, maçon de Castres, pour la construction d'une maison à Brousse. — Le setier de blé, mesure de Lautrec, se vend 1 livre 7 sous 6 deniers. — Obligation au profit de Me Pierre de Solomiac, licencié à Lautrec. — Sous-arrentement des Carnens de Saint-Jean de Vals, par noble Jean de Brassac, seigneur de Creyssac, en Rouergue, au nom de noble Guillaume de Brassac, son frère, seigneur de Montpinier. — Marché fait pour la refonte d'une vieille cloche rompue, par les habitants de Brousse, avec maître Antoine Guar, « champanier et fondeur de cloches » à Florensac, en Quercy. — Marché fait par Louis Delthil, bourgeois de Lautrec, avec deux habitants de Cette ville, pour conduire sire Etienne Mercel, de Grayssac, arrêté sur l'instance dudit Delthil, dans les prisons de Carcassonne, en vertu des lettres de clameur du scel mage de Carcassonne, et ce moyennant 2 livres payables sur le vu d'un certificat de décharge, non compris la dépense dudit prisonnier et la monture, si elle était nécessaire. — Requête de Delthil au geôlier de lui remettre le prisonnier qui s'était évadé. — Bail de la levée de la taille dans la commune de Montpinier. — Procuration par noble Jean Dupuy, seigneur de Cabrilles. — Certificat de trois catholiques réfugiés à Lautrec, constatant que Bernard Laureu, Coyratier (tanneur) de Castres, arrêté comme huguenot, est au contraire bon catholique. — Dette reconnue par noble Jean de Villespassant, seigneur de Brinhac. — Contrat Apprentissage du métier de couturier, à Montlong, pour deux ans, moyennant 4 livres 5 sous. — obligation au profit de noble Catherine Seigneure de Solomiac, veuve de noble Pierre de Lengary. — Réquisition et Protestation de Yolande Du Bousquet, dame de la Vinose de Serviès, et de Baptiste Ros, seigneur de ladite Vinose, son fils, contre Louis de Manens, seigneur de Saint-Hilaire, juridiction de Graulhet. — Bail par noble Jean Durant, seigneur de Labruguière de Curvalle, diocèse Albi. — Plusieurs contrats Apprentissage du métier de Teyssendier (tisserand), moyennant 8 livres 10 sous, pour deux ans. — Procurations : par Jean de Capriol, seigneur de Puechassaut, à Gaspard, son fils ; — par noble Aymar Albert, seigneur de Roucayrols, et Jean, son fils. — Emprunt, par les consuls et capitaines de Lautrec, d'une somme de 60 livres de Gaspard Carrière, pour la solde des compagnons chargés de la garde de la ville. — Sept pipes de vin rouge se vendent 40 livres. — Conventions entre les deux régents de Lautrec pour la tenue des écoles. — Prêt de 500 livres par Jean de Capriol, seigneur de Puechassaut, à noble Perceval de Bosredon, natif de Toulouse. — Sous-arrentement des revenus du prieuré de Ganoubre par noble Augier Alary, seigneur de Cabrespine et coseigneur de Tanus, qui les tenait de son oncle Ramond Alary, prieur dudit prieuré. — Contrat Apprentissage de « l'art et mestier de fabre et mareschal », au prix de 10 livres 10 sous, pour un an et demi.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 271 feuillets, papier.
Philippe Rizolières retour
Clerc et notaire audit Lautrec et, en dernier lieu, dans la paroisse Saint-Julien de Burens
Minutes retour
6 E 1/493*1460-1515
Beaucoup de feuillets de ce registre sont en partie lacérés. — Vente à faculté de rachat par l'abbé Ardorel. — Lausimes par Jean Calmés, seigneur de Labessière de Burens. — Testament de Guillaume Assier, prêtre, de la paroisse Notre-Dame de Campans. — Lausimes : par noble Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans, — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, — par le chapitre de l'église Saint-Benoît, de Castres, ayant pour représentant le prieur de Saint-Nazaire de Mandoul, — et par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet, paroisse Saint-Pierre de Peyregoux, et de Cabrilles. — Acquisitions à Labessière de Burens, par Pons Calmés. — Reconnaissances faites à Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène et de Saint-Amancet, représenté par Pierre de Villespassans, son frère, religieux de Saint-Benoit de Castres. — Acquisitions par Jacques de Capriol, seigneur de Cuq. — Arrentement par Jean de Boysset, abbé Ardorel, dans la tour de l'abbaye, paroisse Saint-Jean de Magreperbeyre. — Lausimes par le noble et puissant Guillaume de Laborme, chevalier, précepteur de Raissac et de Saint-Jean de Saint-Cyr. — Testaments de Jean Alayrac, fils de Simeon ; il désigne sa sépulture dans le cimetière Saint-André Alayrac, — et de Raymond Alayrac, tous deux de la borie de la Mionette, paroisse Saint-André.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 172 feuillets, papier.
6 E 1/494*1486-1516
Testament de Guillaume Bénajan, de la paroisse Saint-Remy de la Cité (Stus Remigius de Civitate) consulat de Saint-Germier. — Obligation, envers l'abbé Ardorel, de 12 florins d'or, 12 sous et 11 deniers tournois, prix de 6 setiers et 1 cartière de blé. — Acquisitions par Barthélemy de Dauzats, de la paroisse Saint-Martin de Dauzats. — Mariage dudit Barthélemy de Dauzats, fils de Raimond, habitant la borie dite de Dauzats. — Echange de propriétés, à Labessière de Burens, entre Raimond de Dauzats, et Jean de Lordat, héritier universel de Pons Calmètes ou Calmés (Calmetas), Jean de Calmètes étant seigneur dudit Labessière. — Dette de 8 florins d'or, de 15 sous tournois, reconnue au profit de l'abbé Ardorel, pour quatre piles (pillas) de blé froment, mesure de Castres. — Acquisitions par Jean de Calmètes, seigneur de Labessière. — Transaction entre le curé de Saint-André Alayrac et les fabriciens au nom des habitants de la paroisse, relativement aux libertés et coutumes desdits habitants, les titres de la communauté ayant été brûlés avec l'église : les parties font un nouveau règlement pour la levée des dîmes et le service religieux. — Acquisitions par Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans. — Lausimes par Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Marché fait entre les nobles David et Jean de Calmètes, seigneurs de Labessière, le premier religieux de Gaillac, avec Guiraud Roquette, maçon, de Lautrec, pour la reconstruction de la maison paternelle audit Labessière. — Titre clérical de Barthélémy de Cadro, de Jonquières — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Acquisitions, par le même et par Jacques de Capriol, son fils. — Acquisitions par François de Vernholes, seigneur de Campans. — Lausimes par Pons de Manens, seigneur de Nescus et de Saint-Hilaire. — Marché fait entre Jean de Boysset, abbé d’Ardorel, et Arnaud Bardou, fils Antoine, pour la construction d'une maison de paretz et terrisse. — Poursuites pour la reconstruction de l'église Saint-Julien de Burens, par le seigneur, Jean de Calmètes, le vicaire et les fabriciens de la paroisse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 250 feuillets, papier.
Il manque à ce volume les feuillets 133-179
6 E 1/495*1504-1508
Registre de notes (Manuale). — Testaments : Antoine de Cadro, — de Pierre Batut, — de Jean de Cadro, — de Raimond de Cadro, tous de la paroisse de Saint-Jean de Jonquières. — Reconnaissance de fiefs à noble Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, représenté par Jacques de Capriol, son fils. — Vente d'une maison, à Labessière de Burens, par Jean de Calmètes, seigneur dudit lieu, à Jean de Lordat et noble Thomase de Calmètes, sa femme. — Lausimes par Jean Des Monts (de Montibus), de Labessière de Burens. — Donation par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, à Olivier, son fils, étudiant. — Testament de Pierre de Cadro. — Bail d'un bien à cultiver, par Adémar Daure, qui habite la tour de Braconac. — Acquisitions, par Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans. — Gasaille d'une jument, au capital de 4 écus d'or, de 27 sous 6 deniers. — Acquisitions : par l'abbé d'Ardorel, Jean de Boysset, — par Isabelle de Calmètes, représentée par Jean Des Monts, — et par Jacques de Capriol, seigneur de Cuq, (quamdam garnassadam ?) contenant quatre sétérées. — Vente d'une maison par l'abbé Ardorel, Jean de Boysset, autorisé à cet effet dans une assemblée capitulaire ; où siégeaient : F. Pierre de Nespolet, prieur ; F. Pierre de Rulliac, syndic ; F. Antoine Fedou, F. Jean Barravi, F. Jean de Vernholes, F. Guibert de Pierrelate, F. Aymeric Barravi, F. L. Jauffre, F. Jean Pajèze, et F. Jean de Salles.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 92 feuillets, papier.
6 E 1/496*1506-1513
Registre de notes (Manuale). — Répertoire en tête. — Reconnaissance de fiefs à Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans, représenté par François de Vernholes. — Lausimes, par Jacques de Capriol, fils de Guillaume, seigneur de Mandoul, à Pierre Monsarrat, du mas de Lavalette, paroisse de Mazières. — Bail par Jean de Lordat et Thomase Calmètes, sa femme. — Gasaille de 8 bêtes à laine, au capital de 2 écus d'or, de 27 sous 6 deniers. — En 1509, François de Vernholes est qualifié seigneur de Campans ; il agit pour son propre compte et non plus au nom de Guillaume de Vernholes. — Acquisitions par Jean de Boysset, abbé Ardorel. — Echange entre noble Jean Des Monts et noble Antoine de Sobiran, de Saint-Germier. — Reconnaissance de fiefs à noble Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, représenté par Pierre de Villespassans, son frère, religieux de Saint-Benoît de Castres. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Cuq. — Contrat de mariage entre noble Antoine de Caylus, seigneur de Pounix, juridiction Ambialet, au diocèse Albi, d'une part, et Antoinette de Vernholes, fille de Guillaume. La dot Antoinette est fournie par François de Vernholes et Jeanne de Lafon, dame de Campans — Acte public de réconciliation d'un fils avec son père, en présence de trois témoins et pardevant notaire : le fils, qui avait injurié et frappé son père, lui demande pardon, à genoux et les mains jointes ; le père le relève, l'embrasse et lui donne sa bénédiction. — Acte de vente par le père et le fils ainsi réconciliés. — Marché fait entre Jean Desmonts, de Labessière-de-Burens, et Louis Prévos, de Castres, pour la construction d'une maison, in loco de la En Gellaturia, paroisse Saint-Jean de Magreperbeyre. — Obligation souscrite par Antoine de Caylus, seigneur de Pounix, au profit de Benoît Galles (Gallesio), de Labruguière, diocèse de Lavaur, pour le reste de la dot de noble Yssalde de Caylus, femme du dit Galles. — Arrentement d'une borie à Venès par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, Lamartinié et Braconac, et noble Pierre Du Bosquet, seigneur de Venossia et coseigneur de Venès, fondé de pouvoir de Jeanne Du Bosquet ; cette borie est située au lieu dit à La Farga. — Procuration par noble Jean de Lordat et Marquise de Lautrec, veuve de Me Martin de La Riète (de la Rieta), tuteurs des enfants dudit Me Martin. — Dévote oraison, trouvée dans l'église Sainte-Sophie de Constantinople, et apportée par saint Michel, archange, à Hélène, mère de Constantin, lorsqu'elle eut découvert la croix du Christ. A cette oraison, dont le texte est rimé en latin et en langue vulgaire, sont attachées des indulgences, et elle est approuvée par le pape Jules II, régnant à l'époque où le notaire tenait son manuale.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 122 feuillets, papier.
6 E 1/497*1516-1522
Registre de noies (manuale). — Testament d'Elie de Cadro, fils Antoine : il institue Pierre de Cadro, héritier universel. — Obligation souscrite au profit d'Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul. — Marché fait entre François de Vernholes, seigneur de Campans, avec Pierre Arbus, maître maçon à Loubens, pour la construction d'une chapelle dans l'église Notre-Dame dudit Campans. — Protestation contre le curé de Saint-Julien de Burens, par noble Bertrand de Calmètes, en qualité de fabricien de cette église. — Acquisitions par Isabelle de Calmètes, veuve de Jean Des Monts. — Testament Arnaud de Cadro. — Vente par noble Jacques de Laroque, fils de Jean, seigneur de Provillergues. — Procuration par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul. — Obligation souscrite par le dit Olivier de Capriol, au profit de Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols. — Lausimes par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul. — Testament de Barthélémy de Cadro, fils d'Elie. — Obligation souscrite au profit de noble Jean de Lordat. — Bail pour la levée de la quiste de Labessière-de-Burens, consenti par les conseillers de cette communauté au profit de Jacques de Laroque et de Jean de Lordat. — Obligation souscrite au profit d'Olivier de Capriol par noble Pierre de Lescure, habitant del bore Saint-Bernât, archevêché de Toulouse.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 114 feuillets, papier.
6 E 1/498*1516-1534
Registre Actes, dans lequel sont rédigés ceux qui sont notés dans le précédent manuale. (E. 496). — Plusieurs actes Acquisition par Isabelle de Calmètes, veuve de Jean Des Monts. — Lausimes par Olivier de Capriol, seigneur de Mandoul. — Mariage entre Barthélémy de Cadro et Jeanne Alquière. — Plusieurs actes concernant la famille de Cadro, de.Tonqnières. — Acquisitions par Jacques de Laroque, seigneur de la Regine (de Regina), demeurant à Peyregoux. — Arrentement par noble Jeanne de Lafont, veuve de Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans. — Marché fait pour la reconstruction de l'église Alayrac, en la forme de l'église Notre-Dame de Campans, avec Jean Lauger, maître maçon, de Lautrec. — Fondation d'une chapellenie dans l'église des Frères prêcheurs de Castres, par Jeanne de Lafont, veuve de Guillaume de Vernholes, seigneur de Campans. — Acquisitions par Adémar Daure. — Lausimes, par noble Gaspard de Brassac, écuyer, seigneur de Montpinier. — Obligation souscrite au profit de Guillaume de Lordat, prêtre, par Salvie de Lordat, veuve de noble Jacques de Laroque. — Acquisitions par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols — Lausimes par noble Bertrand de Calmètes à Jean de Lordat, de Labessière de Burens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 484 feuillets, papier.
Pierre Bonnefoy retour
Minutes retour
6 E 1/465*1462
Répertoire en tête du volume. — Transaction entre les consuls de Lautrec et Fornials, relativement à une conduite d'eau (Toatum) en la rue qui conduit de la porte de Lacaussade à l'église Saint-Remy. — Une pipe de vin est vendue 3 moutons d'or. — Autorisation de convoler en secondes noces, donnée par le juge à une veuve ayant deux enfants de son premier mari, à la condition qu'elle rendra compte de la gestion des biens de ces enfants. — Obligation de 5 écus d'or, souscrite au profit du vicomte de Lautrec, par Me Bernard de Alano, pour acquisition des notes et prothocolles (notularum et prothocollorum), du notaire Séguier. — Transport de créance par Amalric d’Hautpoul, religieux de Saint-Pons, au noble Hugues d’Hautpoul, son neveu, étudiant à Toulouse. — Conflit entre les seigneurs de Montfa, à propos de juridiction. — Échange de propriété entre Pierre Fayet, de Carbes et Jean Vayssète, de Fréjeville. — Tutelle des enfants de Guillaume Dupin, de la paroisse Saint-Étienne de Cuq, et inventaire des biens de la succession. — Lausimes par les religieux de Saint-Pons. — Tutelle des enfants de Pierre Boyer et inventaire de la succession. — Testament de Pierre Massol, de Cuq. — Lausimes par le vicomte Jean de Foix, représenté par noble Jean Albret, damoisel, seigneur Algans, Lagriffol, et lieutenant du vicomte.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 62 feuillets, papier.
6 E 1/466*1447-1475
Répertoire en tête du volume. — Accord entre Antoine de Salas, époux de Jeanne Albert, et Antoine de Corneilhan, pour le paiement d'une obligation contractée par Jean Albert, père de Jeanne, seigneur Algans (de Algariis). — Lausimes et acaptes par Andrine, veuve de noble Bernard Raimond de Saint-Martin ; décédé marchanAu bourg de Carcassonne, et tutrice de ses enfants. — Vente de biens à Pierre Stephani, licencié en médecine à Albi. — Lausimes par Amalric d'Hautpoul, religieux de Saint-Pons, prieur de Saint-Rémy de Lautrec ; — par François de Solomiac, trésorier de Jean de Foix, au nom de ce seigneur, vicomte de Lautrec, — et par Jean de Capriol, seigneur de Cuq. — Acapte par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, — et par le vicomte de Lautrec, Gaston de Foix, représenté par son lieutenant Pons de Quercy (1447). — Obligation souscrite au profit des frères Pons, Gaillard et Jean de Manens, fils de Jean, chevalier, décédé à Revel. — Réduction de redevances, par le vicomte, à des tenanciers qui déclarent ne pouvoir suffire aux charges dont les terres sont grevées. — Lausimes par François de Solomiac, trésorier de Jean de Foix, au nom de ce seigneur. — Lausime d'un fief possédé par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, pour sept douzièmes, et par Guillaume de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec et coseigneur Ambres, pour cinq douzièmes (1472). — Lausimes par Julianne de Cardailhac, abbesse de Vielmur ; — par les frères de Manens, de Revel, — et par Jean Combalasse, prêtre, docteur en décrets, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec (1473). — Institution des deux consuls et des quatre conseillers de Frégeville par le lieutenant du vicomte. — Association pour la vie en commun par les frères Guillaume et Bernard de Maurianes. — Acquisition de censives à Peyrégoux, par le vicomte Jean de Foix.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 187 feuillets, papier.
6 E 1/467*1470-1503
Acquisition par noble Guillaume de Capriol, de Lautrec, bachelier en décrets. — Lausimes par Marie Amielle, veuve de noble Pons de Manens et tutrice de son fils Jean, avec Robert de Manens, coseigneur Algans. Elle est représentée par le noble Arnaud de Luco. — Acquisitions par Arnaud Carles (Karoli), — par François Combalasse, marchand à Lautrec, — par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet, — par noble Isabelle de Laroque, — et par le noble Azémar Daure, représenté par Pierre de Labarthe. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — et par Pierre de Gavas-ton, viguier de Castelnau-de-Bonnafous, pour Marguerite de Saluées, veuve de Jean Armagnac, chevalier, comte de Comminges, mère et tutrice de Madeleine Armagnac, héritière universelle de son père. — Présentation par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, fondé de pouvoir de Fortanier Daure, lieutenant pour Jean de Foix, dans la vicomté de Lautrec, et enregistrement des lettres par lesquelles ledit vicomte autorise son lieutenant à fortifier, pour la sûreté de sa personne, la métairie de Braconac (1470). — Obligation souscrite au profit d'Isarn de Quercy, trésorier de la vicomté de Lautrec, pour la ferme des cens, redevances, foriscapes et autres revenus appartenant au vicomte Jean de Foix, à Lisle-Albigeois, adjugée au prix de 11 livres par an. — Acquisition par Guillaume d'Olive, veuve de Me Guillaume de Capriol, bachelier en décrets. — Lausimes par l'église de Saint-Pont. — Mariage de noble Sicard de Quercy, fils de feu Pons, avec Anthoine, fille de feu noble Pierre Dupuy, Albi, et de Pétrone de Montaigu, sa veuve (1484). — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, — et par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, à Guillaume de Sobiran, seigneur Arifat. — Inventaire de la succession de Jean Balaguier, du mas de la Vidalié, paroisse Saint-Etienne Artoul. — Transaction entre noble Jean de Capriol, seigneur de Cuq, et Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, fils et héritier de Jacques. — Acquisition par Pierre de Labarthe, de Lautrec. — Un cheval se vend (1499) 25 écus, l'écu valant 27 sous 6 deniers. — Lausimes par Bérenger Albert, au nom d'Odet, son père, seigneur de Rouquairolles, — par Gaspard de Lengary à Guillaume d'Olive, veuve de Capriol, — par noble Jacques de Capriol, seigneur de Cuq, représenté par Antoine de Capriol, bachelier en l'un et l'autre droits, recteur des églises Saint-Saturnin de Ganoubre et Saint-Etienne de Cuq, — par noble Jean de Raffin, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, précepteur de Laselve, Saint-Sauveur de Lautrec, etc., — à Pierre Calmetas, menuisier (menuserio), par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, représenté par Pierre de Villespassans, religieux de Saint-Benoît de Castres.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 240 feuillets, papier.
6 E 1/468*1470-1478
Répertoire en tête du volume, auquel il manque plusieurs feuillets, notamment ceux cotés 34 à 41. — Procuration par François Combalasse, de Lautrec. — Lausimes par Jean de Foix, vicomte de Lautrec, représenté par Isarn de Quercy, son trésorier. — Quittance à Pierre Stephani, bachelier en médecine à Albi, acquéreur d'un borie sur le Gijou, à la Ionié, paroisse de Saint-Jean le Froid. — Lausimes par l'église de Saint-Pons, représentée par Jean Alary, prieur du Fraisse, ou par Amalric d'Hautpoul, administrateur des biens du prieuré Saint-Rémy de Lautrec. — Lausime à Guillaume de Malrieu (de Malorivo), notaire à Castres. — Lausimes par Jean Juéry, prêtre, recteur de l'église de Montlausine (de Montelaudino), de Lautrec, — et par Fortanier Daure (1476), au noble Amélius de Robert, verrier (veyierio), de Revel, de biens situés dans la paroisse Saint-André de Coffinal, diocèse de Lavaur, au lieu dit Rieutort, du ruisseau de ce nom, ou La Verrière, acquis de Nicolas de Robert, de Revel, et tenant à la propriété de Corberan de Foix, seigneur de Lagardiolle. — Acquisition par Bernard Olive, docteur en droit, de Toulouse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 71 feuillets, papier.
6 E 1/469*1471-1479
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte et de Vénac (de Venaco), — par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, représenté par autre Guillaume de Capriol, son frère, bachelier en décrets. — Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec (1479) et seigneur Ambres, ayant à faire, avec son frère Matfred, le partage de la succession paternelle, donne procuration à cet effet aux nobles Guillaume et Philippe Sobiran, frères, de Cadalen, et à Jean Durand, prêtre au dit lieu. — Lausimes par le trésorier de Jean de Foix, Pons de Quercy, — et par Jean Combalasse, docteur en décrets, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Visite par Fortanier Daure, lieutenant du vicomte Jean de Foix, du lieu de Labessière, qui était en ruines. Le lieutenant ordonne diverses réparations : la reconstruction du pont-levis de la Barbacane, la fermeture des brèches faites à la muraille de clôture, etc., et il charge les deux consuls de ces réparations, dans un délai fixé, à peine de 25 livres tournois à prendre personnellement sur leurs biens, au profit du vicomte. — Échange de propriétés entre noble Jean Vitalis, bourgeois de Saint-Paul Cadajoux et Pierre Dupuy, de Serviès. — Testament de Jean Deltil (de Tillio), prêtre. — Donation par Aladaxis, veuve de Arnaud Deltil, marchand à Lautrec, aux frères François Deltil, prêtre, et Guillaume Deltil, marchands, ses parents, d'une maison à Castres, tenant à celles de Pierre de Bonne, seigneur de Marguerites, et de Arnaud Guilhot, seigneur de Ferrières. — Prise de possession, par Jacques Vène, notaire à Réalmont, au nom de Jean de Châteauverdun, écuyer, seigneur de Puycalvel, demeurant à Montpellier, des droits de pesage et de leude que possédait, à Lautrec et dans la vicomté, le vicomte Jean de Voisins et qu'il avait cédés audit Chateauverdun. De Voisins a pour fondé de pouvoir Philippe de Sobiran. — Lausimes par la veuve de Fortanier Daure (1479). — 11 setiers de blé, mesure de Lautrec, cum juribus, se vendent 3 livres 4 sous. — Lausimes par la veuve de Bernard Olive (1480). — Obligation au profit de noble Pons de Manens, seigneur de Nesques, paroisse Notre-Dame de Besplô, y demeurant.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 154 feuillets, papier.
6 E 1/470*1471-1480
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Jean Combalasse, docteur en décrets, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec, — par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, — par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, — et par Jean de Foix, aussi vicomte de Lautrec, représenté par noble Isarn de Quercy, son trésorier. — Testament de Fortanier Daure, seigneur de Lamotte et de Vénac. Il fit ce testament à Lautrec (1er août 1472), avant de partir, comme vassal du roi, pour marcher contre les rebelles Bourguignons. Fortanier veut être inhumé dans le tombeau de son père Adémar, en l'église des Frères mineurs de Lautrec ; il fait des donations aux Frères mineurs de Lautrec, aux Frères prêcheurs de Castres, aux Carmélites de Saint-Paul, aux Augustins de Fiac ; il lègue à l'église Notre-Dame de Montlausi une chape parmi grisi moysionis patrie Roendi, cum auffris figuratis, in quibus quidem auffris seront mises ses armes en lieu apparent (arma sive penuncelle) ; il possédait l'étoffe et il veut qu'elle soit brodée d'or jusqu'à la valeur de 3 écus d'or ; il donne aux Frères mineurs de Lautrec un calice Argent du poids d'un marc, au pied duquel sont gravées ses armes, et la communauté ne pourra en disposer sans l'aveu de la famille du testateur ; il institue héritières ses trois filles Violande, Jeanne et Marguerite, chacune pour 500 livres de petits tournois et ses habits nuptiaux, selon sa condition ; il donne à Isabelle de Laroque, sa femme, ses habits, ses joyaux et l'usufruit de ses biens, et, si elle ne peut s'accorder avec l'héritier universel, il lui assigne spécialement l'usufruit de la maison de Lamotte, tous les revenus de la seigneurie du dit lieu et ceux dont il jouit à Villefranche, Mouzieys et Paulin, au diocèse Albi ; enfin, il nomme héritier universel son fils Adémar, en cas de décès de ce dernier, il lui substitue Violande, qui prendra le nom et les armes de la famille, puis Jeanne, puis Marguerite et, à défaut d'héritier direct, son plus proche parent. — Ce testament est modifié par un codicille du 15 septembre 1477, surtout en faveur de Isabelle de Laroque et de sa fille Violande, qui avait épousé le seigneur de Labruguière. Par ce codicille, Fortanier Daure donne à son fils Bérenger le lieu de Veilhes et tout ce qu'il possède à Viviers, diocèse de Lavaur ; et à Lancelot, son autre fils, 400 livres de petits tournois. Ces deux fils lui étaient nés depuis la guerre, et sa femme était enceinte. — Obligation de 5 livres tournois souscrite au profit du vicomte Jean de Foix, par Jean Pélissier, de Saint-Germain, qui avait soutenu un procès contre ce seigneur, à propos du droit de bladade. — Institution des consuls de Frégeville, Gibrondes, Peyrégoux, Mandoul, Labessière, Laboulbène, Albarède, Moulayrés, Montpinier, Saint-Germier, Vielmur, Serviès, Lamartinié et Brousse. — Vente par Salvi Galibern, bachelier en décrets, â Brousse. — Acquisitions par noble Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Vente par Anthonie, veuve de Philippe Combalasse, d'un mas avec toutes ses dépendances, situé dans la paroisse Saint-Étienne de Graissac. — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Inventaire de la succession Antoine Graissaguel, de Lautrec. — Lausimes par Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, — et par la veuve de Fortanier Daure (1480).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 204 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets de ce volume sont lacérés.
6 E 1/471*1472-1491
Acquisitions par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure et tutrice de son fils Adémar. — 20 sous trois émines de seigle, mesure de Lautrec. — 26 sous trois émines de blé. — Lausimes par le frère Jacques de Roquefeuille, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Saint-Sauveur de Lautrec, — par noble Jean Calmés, seigneur de Labessière de Burens, — par noble Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, au mas de las Aurias, paroisse Saint-Étienne de Graissac, — par Jean de Capriol, seigneur de Cuq, — et par Jean de Boysset, abbé Ardorel. — Acquisitions par Guillaume de Capriol, bachelier en décrets. — Lausimes par Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles, demeurant à Sénégats, — par Pierre de Cabrilles, et par Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres et de Brametortre. — Arrentement perpétuel par Jeanne Guiraud, veuve de Guillaume Alquier, de Castres. — Relaxe d'une terre au territoire de Pouzols, à Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Caviar et du Laud, par le tenancier qui ne pouvait en supporter les charges. — Mariage de Jean de La Rivière, de Lamartinié, avec Issende de Brenas, fille de Jean, de Lautrec, et sœur de Guillaume de Brenas, bachelier en droit.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 492 feuillets papier.
6 E 1/472*1477-1484
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — et par les frères de Saint-Martin, de Carcassonne, à Pierre-Raimond de Frégeville, marchand à Réalmont. — Cession de droits féodaux par Guillaume de Capriol, bachelier en décrets, à Bernard de Laroque, seigneur du Travet et de de Provillergues. — Transaction entre la veuve de Fortanier Daure et Antoine Antiquamaretta, fils Autre Antoine, relativement à Veilhes que Fortanier avait donné à son fils Bérenger et dont Antiquamaretta avait une part, par indivis, les deux propriétaires tenant leurs droits, par cession, des héritiers de Larivière. — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Reconnaissances féodales aux frères Guillaume, autre Guillaume, Bernard et Pierre de Saint-Martin, de Carcassonne, fils de Bernard. — Rétention, par droit de prélation, par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, tutrice de ses enfants. — Réduction de cens par Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, ayant droit et cause de noble Antoine de Lautrec, vicomte de Lautrec, seigneur de Férals et de Montfa. — Partage de biens entre les frères Simon et Jean Combetes, de Lautrec. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard d'Olive, — et par Jean de Laroque, seigneur de Provillergues. — Reconnaissance de la dot de Jacobe Raynière, par Philippe Combalasse, son mari, marchand à Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 149 feuillets, papier.
6 E 1/473*1478
Répertoire en tête, du volume. — Trois setiers de blé, mesure de Lautrec, cum juribus, se vendent 30 sous tournois. — Obligation souscrite au profit de Fortanier Daure, pour achat de blé. — Plusieurs obligations pour achats de blé au prix de 10 sous le setier. — Testament de BernarArtoul, de Broussse. — Procuration par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Quittance à Fortanier Daure par Bernard Caudière, seigneur de Bezacoul, et Bernard, son fils, ce dernier mari de Jeanne Daure, fille de Fortanier. — Lausimes par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec et seigneur Ambres. — Bail de six chèvres, en gasaille. — Cession, pour un an, de la dîme des agneaux et des chevreaux, dans la paroisse de Moncouyoul, par le recteur de cette paroisse, à Bernard Caudière, fils, pour 7 moutons d'or et 13 doubles. — Accord entre Bernard Caudière, fils, et Isabelle de Laroque, tutrice de ses enfants, relativement à la dot de Jeanne Daure.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 71 feuillets, papier.
6 E 1/474*1479
Répertoire en tête du volume. — Obligations souscrites, au profit d'Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure. — Autres au profit de Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve du professeur de droit Bernard d'Olive. — 6 setiers et 1 émine de blé se vendent 3 moutons d'or 4 doubles et 7 deniers. — Obligation au profit de Jean de Capriol, seigneur de Cuq, représenté par son fils Antoine, bachelier en décrets. — Procuration par nobles Dominique Durant, recteur de Montirat, et Jean Durant, son frère, seigneur de Labruguière. — Acte de relaxe par Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Acquittement des legs portés au testament de Fortanier Daure, par Isabelle de Laroque, sa veuve, — Lausimes par l'abbé Ardorel. — Nombreux actes pour achats de blé. — Obligation de 26 écus 1/2, l'écu valant 27 sous six deniers, souscrite pour le prix de 15 quintaux de fil, gros et menu, par Martin Galinier, Pierre et Nicolas Chatbert, de Roquecourbe, au profit de Guillaume Calmés, familier de Jean Combalasse, professeur en décrets et précepteur de Saint-Antoine de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 76 feuillets, papier.
6 E 1/475*1474-1488
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — et par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, au nom de son fils Adémar. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard d'Olive. — Testament de Anthonie Génibrouse, femme de Philippe Combalasse, marchand à Lautrec. — Lausimes par noble Jean de Voisins, vicomte de Lautrec et seigneur Ambres, — et par noble Guillaume de La Borie, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Rayssac et de Saint-Jean de Saint-Cyr. — Acquisition par noble Pierre Dupuy, bourgeois de Lautrec. — Inféodation, parle même, à noble Raimond de Corneilhan, de Réalmont. — Lausimes par les frères Guillaume, Bernard et Pierre de Saint-Martin, du bourg de Carcassonne. — Réduction de censives par les mêmes. — Mariage de Jean Cavahier, marchand à Lautrec, avec Damoiselle (Domicella) Combalasse, fille de Philippe. — Reprise, par droit de prélation, par Isabelle de Laroque, veuve Daure. — Acquisitions, par Simon de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier. — Acquisition de censives par l'église de Saint-Pons, représentée par le religieux Pierre Alazar. — Vente, par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, de censives qu'il tenait de Jean de Capriol, seigneur de Cuq, et que celui-ci avait achetées en 1475 de Jacques de Capriol, ci devant seigneur de Mandoul. — Reprise, par droit de prélation, par noble Pons Calmés, seigneur de Labessière de Burens. — Lausimes par Jean Combalasse, docteur en décrets, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Obligation de 333 moutons d'or, souscrite par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, au profit des Caudière, père et fils, pour le reste de la dot de Jeanne Daure, sa fille, femme de noble Bernard Caudière, le fils.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 308 feuillets, papier.
6 E 1/476*1479-1495
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboubène, — et par Pierre de Gavaston, recleur de Castelnau de Bonnafous, fondé de pouvoir de Marguerite de Saluées, veuve de Jean Armagnac, comte de Comminges et vicomte de Lautrec, tutrice de sa fille Madeleine, héritière universelle du dit vicomte. — Autres actes de Pierre de Gavaston, audit nom. — Titre clérical de Bernard Parayre (Paratoris). — Acquisition par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard d'Olive, — et par Fortanier de Solomiac. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Transaction sur un procès en appel à Carcassonne, entre Guillaume de Solomiac, bourgeois de-Lautrec, et Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Lausimes par Adémar Daure, représenté par Jean de Larivière (de Riperia). — Compensation donnée par Jean Combalasse, professeur en décrets, à son frère Germain-Philippe Combalasse, marchand à Lautrec, qui avait fait de grandes dépenses pour le dit Jean, tandis qu'il étudiait à Toulouse : il se reconnaît débiteur envers Philippe de 300 écus d'or et lui donne en compensation 200 bêtes à laine, 300 setiers de blé, 12 pipes de vin, 2 vignes qu'il a au causse de Lautrec, deux autres pièces de vigne et un pré. — Testament de Jean Combalasse : il distribue sa vaisselle Argent entre les personnes dont il a reçu des services. — Réduction de cens par Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Lausimes par Guillaume de Lacalm (de Calme), marchand à Lautrec. — Mariage de Raimond Olivier, notaire à Lautrec, avec Aladaxis Lacam, fille de Jean, marchand à Lautrec. — Donation entre vifs par le frère Guillaume Gauthier, chevalier de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, précepteur de Saint-Sauveur de Lautrec, et Michel Gauthier, son fils, à noble Antoine Ricard, écuyer, seigneur de Saint-Genest, au diocèse de Rodez. — Lausimes par les frères Geoffroi, Antoine et Raimond Vitalis, seigneurs de Serviès. — Testaments de Philippe Combalasse, et de Jean de Brenas, bourgeois de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 180 feuillets papier.
6 E 1/477*1483
Répertoire en tête du volume — Lausimes par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard d'Olive. — Un cheval, poil roux, payé 5 écus petits, valant chacun 27 sous 6 deniers. — Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, vend le blé au prix de 28 doubles le setier. — 7 setiers de blé, vendus par Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, au prix total de 10 moutons 1/2 d'or, à 15 sous 6 deniers le mouton. — Acquisitions par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, — et par Guillaume Deltil. — Arrentement par l'église de Saint-Pons, à Raimond Bardou, curé de Mondragon, des revenus de l'église Saintc-Marie-Madelcine du Bruc, pour une période de trois années, moyennant une redevance annuelle de 27 petits écus d'or. — Donation entre vifs, par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, à son frère germain, bachelier en décrets. — Acquisition de censives par noble Jean de Capriol, seigneur de Cuq. — 3 setiers Avoine vendus 3 petits écus. — Répudiation de l'héritage de Pomarède, de Provillergues.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 100 feuillets, papier.
6 E 1/478*1483-1500
Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard d'Olive. — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, — et par les frères Vitalis, seigneurs de Serviès. — Acquisitions par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure. — Collation de la chapellenie fondée par Sicard Daure, prêtre, dans l'église Notre-Dame de la Paix, à Lautrec. — Testament et codicille de Jean Carles (Karoli) : il veut être enterré dans l'église Saint-Remy de Lautrec ; il laisse trois filles, de Garsende, sa femme, savoir : Violande, femme de Pierre Calmés (Cαlmelas) ; Aladaxis, mariée à Gilabert Gontier, et Anthonie, femme Arnaud Jordain ; il institue héritiers universels ses fils Philippe, Jean et François. Le codicille ne fait pas de changement à ces dispositions principales. — Pierre Charasse, de Lautrec, donne quittance de 50 livres tournois à Remise de Lengari, sa femme. — Vente au nom de damoiselle Madeleine Armagnac, fille et héritière de Jean, par son fondé de pouvoir noble Pierre de Gavaston, seigneur de Laterrade et viguier de Castelnau-de-Bonnafous. — Lausimes par frère Guillaume Gauthier, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Saint-Sauveur de Lautrec, — par Pierre Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles, — et par Adémar Daure, représenté par Pierre de Labarthe. — Il y avait procès pendant au parlement de Toulouse, entre les consuls de Lautrec et un grand nombre d'habitants de la banlieue, qui se plaignaient des charges qu'on faisait peser sur eux, surtout depuis les guerres, et demandaient des réformes dans l'administration. Les parties étant convenues de s'en rapporter au jugement de trois commissaires qui seraient nommés d'un commun accord, il fut arrêté qu'on réclamerait les comptes aux administrateurs depuis dix ans et que ces comptes seraient vérifiés par des commissaires élus par tout le peuple, grands et petits ; qu'il serait fait un nouvel allivrement par douze commissaires pris par moitié dans chaque parti ; que les deniers pour les robes consulaires et autres affaires ne seraient plus confondus avec les deniers royaux ; que les élections seraient faites, à l'avenir, en Dieu et conscience, les trois consuls du dedans étant choisis parmi les bons hommes, sans avoir égard aux gâches, et celui du dehors élu de gâche en gâche ; que le père ne pourrait pas nommer son fils, le beau-père son gendre, le frère son frère ; que les consuls ne seront rééligibles qu'après cinq ans et les conseillers après trois ans ; qu'à l'avenir les consuls n'auront ni robes ni manteaux, mais seulement l'argent nécessaire pour acheter un chaperon, c'est-à-dire 15 livres pour tous au lieu de la même somme pour chacun d'eux ; qu'il y aura un collecteur des tailles rendant compte, à la fin de sa gestion, aux consuls et aux élus du peuple ; enfin, que les consuls en sortant de charge rendront, dans le mois, compte de leur administration et que ce compte sera vérifié dans le mois suivant. — Bail d'une borie, pour sept années, par noble Jean de Solatges, habitant de la paroisse Saint-Salvi de Montlong.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 246 feuillets, papier.
6 E 1/479*1484
Lausimes par Isarn Cavahier (prudens vir), marchand à Lautrec, — par Nyvarde, veuve de Bernard Olive, — par Antoine Cavahier, le vieux, — par Jean de Capriol, seigneur de Cuq, — et par Fortanier de Solomiac (prudens vir), bourgeois de Lautrec. — Acquisitions par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure. — Un mulet, poil gris, est vendu 4 écus de 27 sous 6 deniers. — Testament de Laurent Bories, de Lautrec. — Lausimes par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres. — Mariage de Pierre Deltil (de Tillio), fils de Guillaume, de Lautrec, avec Catherine de Nupces (de Nupciis), fille de Roger, marchand à Albi. — Vente de censives par Simon de Lautrec à Raimond Calmés (Calmetas), seigneur Aigou (de Ayguono), représenté par son fils Antoine.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 70 feuillets, panier.
6 E 1/480*1485
Lausimes et acquisitions par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, représenté par son fondé de pouvoir Pierre de Labarthe. — 4 florins 1/2, 2 setiers de froment, mesure de Lautrec, dite resclat, le florin valant 15 sous. — 15 sous l'émine de froment. — Lausimes par François de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Caylar et du Laud, — et par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec et seigneur Ambres. — Testament Arnaud Gontier. — Reconnaissance de fiefs à Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Testament Antoine Gleizes (Glieyas), de Lautrec. — Une barrique de vin se vend 6 livres. — Lausimes par noble Pierre de Lengari (de Lengarino).
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 53 feuillets, papier.
6 E 1/481*1485-1496
Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec et seigneur Ambres, — et par le frère Bernard Bacarelle, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Testament de Pierre Rabaul, de Lautrec. — Lausimes par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, — par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, — par Gauside, veuve de Jean de Brenas, de Lautrec, — et par Alexis Dupuy, seigneur de Monlcuquet. — Relaxe de terres et vignes, chargées de tasques trop onéreuses, à noble Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles, et réduction des tasques par ce seigneur. — Lausimes par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, ayant Pierre de Labarthe pour représentant. — Titre clérical (attitulatio) de François Carles par Jean Carles, son père, de Lautrec. — Lausimes par noble Guillaume de Saint-Martin, bourgeois du bourg de Carcassonne, — et par Simon de Lautrec, écuyer, seigneur de Saint-Germier. — Emancipation de Grégoire Fournials, par son père, pardevant noble Pierre de Lengari, juge ordinaire de la vicomté pour Jean de Foix, ledit juge stante infra dictum operatorium (du notaire) et sedente supra quamdam banquam fusteam, ubi locum suum elegit ydoneum, more judiciali, suam que publicam audienciam tenente. — Transaction entre les héritiers Capmagre, de Serviès, et noble Marie Amielle, veuve de Pons de Manens, seigneur de Nescus, et tutrice de son fds Jean, héritier universel. — Lausimes par les frères Geoffroi, Antoine et Raimond Vitalis, seigneurs de Serviès. — Acquisition par Gaillard de Galibern, en qualité de tuteur des frères Pierre et Simon de Galibern, fils de feu Me Salvi de Galibern, bachelier en décrets, de Brousse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 214 feuillets, papier.
6 E 1/482*1486
Répertoire en tête du volume. — Un mulet, poil noir, est vendu 6 écus petits, de chacun 27 sous 6 deniers. — Lausimes par Isabelle de Laroque, au nom de son fils Adémar. — Testament de Thomas Roques, de Saint-Pierre d'Expertens. — Obligations pour achats de blé. — Lausimes par le titulaire de la chapelle Sainte-Catherine de Lautrec, — par le chevalier Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres, — et par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive. — Procuration de Michel Rasquasse, marchand à Lautrec, et d'Isabelle, sa fiancée. — Guillaume de Capriol-Mandoul vend une demi-pipe de vin 20 sous. — 10 quintaux de fil, tant chanvre qu'étoupes, vendus 24 moutons d'or,.de chacun 15 sous 5 deniers, par Jean Combalasse, docteur en décrets, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Arrentement des dîmes et autres revenus de la paroisse de Lacapelle, dépendant du prieuré Saint-Remy de Lautrec, par Pierre Àlazar, au nom de l'église de Saint-Pons, moyennant 20 écus 20 sous tournois par an. — Vente pour 260 écus, valant 358 livres, par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, à noble Antoine de Robert, le vieux, et Agnès Nyvarde, sa femme, sœur de ladite Catherine, de Chaumont, au diocèse de Chartres, représentée par leur gendre Jacques Malo, de tous les biens meubles et immeubles, droits, actions, etc., qui peuvent lui revenir de la succession de noble Jeanne Nyvarde, veuve de Jean de Marigni, bourgeois, du diocèse de Chartres.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 55 feuillets, papier.
6 E 1/483*1487
Répertoire en tête du volume. — Le setier de blé se vend 2 livres. — Partage entre Jean et Antoine Balaguier. — Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, donne à gasaille 4 vaches et un jeune veau, au capital de 16 moulons d'or et 5 sous. — Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, vend 25 sous 5 cartières de blé froment, mesure de Castres. — Codicile de Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul : il institue héritier universel son fils Jacques ; il donne, jure institutionis, à son autre fils Olivier 500 moutons d'or, payables au donataire savoir : 200 livres lorsqu'il aura atteint sa vingtième année et 25 livres chaque année jusqu'à parfait paiement ; de plus, l'héritier devra le nourrir, lui fournir le nécessaire et lui faire suivre les écoles grammaticales, puis celles des lois ou des décrets (in scolis grammaticalibus et legum aut decretorum) ; le testateur donne à chacune de ses filles, Anthonie et Marguerite, 500 moutons d'or, pro dote et verqueria, de plus vestes nupciales selon leur qualité, et à Jeanne de Capriol, sa sœur, 80 moutons d'or ; il substitue, à défaut de Jacques, son second fils Olivier, et, à défaut de celui-ci, son plus proche parent. La tutelle des enfants, en cas de minorité, est confiée à Anthonie de Lafont, leur mère, aidée des conseils de noble Raimond de Montaigu et de Me Guillaume de Capriol, frère du testateur. — 21 setiers de froment, mesure cum juribus, de Lautrec, sont vendus 8 livres 15 sous.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 63 feuillets, papier.
6 E 1/484*1487-1494
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres, — par les frères Geoffroi et Raimond Vitalis, seigneurs de Serviès, — par noble Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, — par noble Marie Amielle, veuve de Pons Manens, seigneur de Nescus (de Nesqussio) et de Saint-Hilaire, tutrice de son fils Jean, — par Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure et tutrice de son fils Adémar. — Acaptes par les seigneurs Ambres, de Serviès et par le chapelain de la chapellenie fondée à Lautrec par Sicard Daure. — Prise de possession d'un bénéfice par Bernard de Navasse, recteur de Saint-Etienne de Graissac. — Testament de Raimond Roques, de la paroisse Saint-Sulpice, près Lautrec. — Procuration par Jean de Saint-Juéry, professeur en décrets, religieux de Saint-Pons, vicaire général de l'évêque dudit Saint-Pons, absent, pour représenter ce prélat à l'assemblée des trois-états qui doit se tenir à Nîmes (1493). — Lausimes par Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles, représenté par son fils Bérenger. — Testament de Bernard Calvet, du mas de Lacapelle, paroisse Saint-Martin del Py. — Hommage rendu au vicomte Jean de Foix par Jean de Latrilhe, de la cité de Toulouse, pardevant Simon de Lautrec Saint-Germier, lieutenant du vicomte. — Prise de possession du prieuré de Notre-Dame du Clapier ou de Lacapelle, diocèse Albi, et de l'église Saint-Jean de Prémiac, son annexe, par Pierre Alazar, religieux de Saint-Pons. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — par Alexis Dupuy, écuyer, seigneur de Montcuquet, — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, — et par Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Foi et hommage par ledit Pierre Dupuy au vicomte Jean de Foix. — Partage de biens entre les héritiers de Jean Ramond (Ramondi). — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène et de Saint-Amancet. — Quelques feuillets lacérés dans le corps du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 209 feuillets, papier.
6 E 1/485*1489-1499
Répertoire en tête du volume. — Lausimes par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, — par noble Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, — par les religieux de l'église cathédrale de Saint-Pons, — par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, bachelier ès-lois, — et par Raimond, Geoffroi et Antoine Vitalis, frères, seigneurs de Serviès. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, professeur de droit. — Acquisitions de censives par Adémar Daure, — par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet, — et par Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Lausimes par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres. — Acquisitions par noble Guillaume de Capriol, bachelier en décrets, de Lautrec, — et par sa femme Guillaume d'Olive. — Lausimes par noble Bertrand de Lautrec, prêtre, recteur de Moulayrés, — par Jean Arnaud de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel, demeurant à Montpellier, — par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, — et par noble Marie Amielle, veuve de noble Pons de Manens et tutrice de son fils Jean.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 137 feuillets, papier.
6 E 1/486*1492
Répertoire en tête du volume. — Obligations souscrites au profit d'Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure. — 8 setiers de blé, mesure cum juribus de Lautrec, se vendent 4 liv. tourn. — 1 bœuf, 7 écus d'or de 27 sous 6 den. — Collation d'une chapellenie par Antoine de Provenquières, gardien du couvent des Frères mineurs de Lautrec. — Un cheval est vendu 6 écus d'or. — Arrentement, par Adémar Daure, des cens et autres redevances dont il jouit à Villefranche-Albigeois. — Sous-arrentement à Pierre Vilalis, de Vielmur, de la leude à lever passim à Vielmur et à Cuq, par Jean Carles, fermier principal dans la vicomté. — Titre clérical de François Carles, par Jean son père. — Testament dudit Jean Carles, de Lautrec. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive. — Gasaille d'une jument, au capital de cinq écus d'or, par Isabelle de Laroque, veuve Daure. — Partage de biens entre les membres de la famille Ramond (Ramondi), de Serviès. — Gasaille de 2 vaches, au capital de 11 moutons d'or.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 60 feuillets, papier.
6 E 1/487*1494
Répertoire en tête du volume. — Acapte par Pierre Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles. — Acquisitions par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Gasaille d'une vache, au capital de 5 écus petits, de 27 sous 6 deniers, — et d'une jument, au capital de 8 moutons d'or, de 15 sous 5 den. — Procuration par Pierre Aussaguel, d'Orban. — Vente par Marie Amielle, veuve de Pons Manens, des droits féodaux que son mari possédait dans les consulats deFauch, Rônel et Roumégous, juridiction de Paulin, pour constituer la dot de sa fille Anthonie, fiancée à noble Jean Chalbcrt. — Testament de Pierre Martin, prêtre et bénéficier de l'église Saint-Nazaire de la cité de Carcassonne. Ce prêtre était de Massaguel où son frère était cordonnier. — Bail de travaux à exécuter au couvent des Frères mineurs de Lautrec et dont le devis s'élevait à 60 liv. tourn. — Lausimes par Marie, veuve de Amelius Olive, licencié es-lois, seigneur de Tornaboix et tutrice de ses enfants. — Un bœuf est vendu 6 écus petits.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 59 feuillets, papier.
6 E 1/488*1495
Répertoire en tête du volume. — Gasaille d'une vache par noble Isabelle de Laroque, veuve de Fortanier Daure, au capital de 6 moutons d'or, de 15 sous 5 den. — Procuration par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive. — Lausimes par Pierre Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilles. — Sous-arrentement de l'équivalent du Laud, moyennant 9 liv. 15 sous par an, par les fermiers généraux du diocèse de Castres. — Arrentement des droits de leude que possédait dans la vicomté le vicomte Jean de Voisins, seigneur Ambres, moyennant 23 liv. tourn — 10 setiers de froment, mesure cum juribus, sont vendus 5 florins, de 15 sous. — Lausimes par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet. — Testament de Philippe Combalasse, marchand à Lautrec. — Gasaille d'une vache, au capital de 5 moulons d'or, par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Donation par noble Arnaud de Lafont, écuyer, de Fenayrols, diocèse de Rodez, à son neveu Guillaume de Lafont, fils de noble Olivier, seigneur de Fenayrols, en considération de son mariage avec noble Paule de Montaigu, fille de Bernard-Raimond, de Lautrec : il lui donne une borie avec un moulin, à Tonnac, diocèse Albi. — 5 florins, un âne avec son bât et 6 moutons d'or un roussin, le florin et le mouton valant 15 sous 5 den.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 42 feuillets, papier.
6 E 1/489*1496
Répertoire en tête du volume. — Gasaille de deux ânesses, au capital de 9 florins de 15 sous. — Donation à Paule de Montaigu, par son père et en considération de son mariage, de tout ce qu'il possédait dans la vicomté de Lautrec. — Acquisitions par Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles, représenté par son fils Bérenger. — Lausimes par Guillaume de Capriol seigneur de Mandoul. — Acquisitions par noble Adémar Daure, seigneur de Lamotte, — et par Pierre Dupuy, seigneur de Monlcuquet et de Cabrilles. — Gasaille d'une vache, au capital de 6 florins de 15 sous. — Acquisitions par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet. — Obligation de 4 liv. 10 sous, pour 9 setiers de blé, souscrite au profit de Hélène de Lévis, veuve de Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres, en qualité de tutrice de son fils Matfre. — Lausimes de Guillaume de Lacam, marchand à Lautrec. — Testament de Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet : il veut être inhumé dans l'église conventuelle de Saint-François, en la chapelle Saint-Pierre, sous l'image Saint-Antoine de Padoue, où reposent les corps Antoine Dupuy son père, de sa mère Jeanne Fermian, de son frère Alexis et de ses autres frères ; il institue des legs en faveur de son frère Barthélémy et de ses enfants ; Alexis, fils du testateur, est héritier universel. (En langue vulgaire. Manu propriâ. 1496.)
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 61 feuillets, papier.
6 E 1/490*1497
Répertoire en tête du volume. — Acquisitions par Guillaume de Capriol, bachelier en décrets, de Lautrec, — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte, — par Arnaud Carles, de Lautrec, — et par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet. — Lausimes par Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, représenté par Guillaume Aymes, prêtre, — et par Hélène de Lévis, veuve de Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur Ambres. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive. — 3 setiers de blé, 35 sous. — Acquisitions par Bringuier d’Albert, fils d'Odet. — Obligation souscrite au profit de Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Acquisition par Guillaume Olive, femme de Guillaume de Capriol, bachelier en décrets.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 63 feuillets, papier.
6 E 1/491*1500-1501
Répertoire en tête du volume. — Acquisitions par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Jacques de Génibrose, marchand à Castres, vend pour 7 liv. 10 sous six setiers de blé, mesure de Castres. — Acquisitions par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, — et par Gaillard de Galibern, de Brousse. — Quittance de dot par Me Pierre de Lascombes, notaire à Viviers-lès-Montagnes, fils de feu Pierre, aussi notaire, le premier époux de Aladaxis Perrin, fille de François, marchand à Lautrec. — 7 écus, de 27 sous 6 den., une enclume de fer (incutis). — Acte portant reconnaissance d'un prêt de vaisselle Argent fait par Adémar Daure à Guillaume de Manens, seigneur de Nescus, ladite vaisselle, pesant 9 marcs 1 den., à rendre dans quinzaine. — Donation par Adémar Daure, à Pierre de Labarthe, son serviteur, du diocèse de Lectoure, en considération des services qu'il lui a rendus : Adémar le logera et le nourrira, se réservant de le chasser de sa maison s'il commettait quelque acte malhonnête ; il lui donne en usufruit tous les revenus d'une maison à Lautrec. — Acquisition par Odet Albert, représenté par son fils — Arrentement de la leude de Vielmur, appartenant à Hélène de Lévis, veuve de Jean de Voisins, tutrice de son fils Matfre. — Testament de noble Bernard Raimond de Montaigu : il veut être inhumé, selon le lieu de son décès, à Lautrec, dans l'église des Frères mineurs, dans le tombeau de ses ancêtres, en la chapelle des onze mille vierges ; à Labruguière, dans la chapelle Notre-Dame de la Paix, en l'église Saint-Cyr ; à Marssac, dans l'église Saint-Orens. Dans ce testament sont mentionnés : Jean Dupuy, fils de feu Pierre et de Pétrone Montaigu, sœur de Bernard Raimond ; Guillaume, autre sœur du testateur, mariée à Jean Matarans, de Lescure ; les enfants de Raimond de Montaigu, seigneur de Barbayran ; Marguerite, fille du testateur et femme de noble Jean de Pelapol, du lieu de Durenque, paroisse de Notre-Dame de Nouailhac ; Messende, autre fille, femme de Dominique Bernard, Ambres ; Hélène, fille de Pelapol, et de Marguerite Montaigu ; Marguerite, autre nièce, fille de Bernard ; Jeanne Daure, femme du testateur ; enfin, Paule, sa fille, femme de noble Guillaume de Lafont, aliàs de Fenayrols, héritière universelle. — Reconnaissance féodale à noble Guillaume de Voisins, protonotaire du Saint-Siège, recteur de Notre-Dame de Montlausi et chanoine de Carcassonne, — et à noble Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet. — Arrentement par les frères Jean et Arnaud de Solatges, de Sorèze — Acquisitions par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul, — et par Guillaume Olive, veuve de Me Guillaume de Capriol, bachelier en décrets. — Lausimes par noble Guillaume de Lafont, de Fenayrols, au nom de son pupille noble Jean de Capriol, fils et héritier universel de noble Jean de Capriol, décédé bachelier en décrets. — Acquisitions par noble Olivier de Capriol, au nom de son père, Guillaume, seigneur de Mandoul. — 2 setiers de froment sont vendus 2 florins par les religieuses de la Salvelat-lès-Mondragon.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 130 feuillets, papier.
6 E 1/492*1502
Registre de noies ; répertoire en tête. — Acquisitions par Lancelot Daure, de Venac, représenté par Pierre Labarthe, — par Guillelmine Olive, veuve Capriol, — et par Arnault Karies. — Obligation souscrite au profit de Jacques-François Génibrose, marchand à Castres. — Reconnaissances faites à Guillaume de Voisins, recteur de l'église de Montlausine, à Lautrec. — Acquisitions par noble Adémar Daure. — Vente de trois émines de blé au prix de 30 sous. — Lausimes par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet. — Procuration, par Antoinette de Montmore, femme Antoine Cavahier, le vieux, marchand à Lautrec. — Acte semblable par noble Matfred Albert, de Sénégats. — Acquisitions par Adémar Daure, seigneur de Lamotte.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 38 feuillets, papier.
Pierre Cadours retour
Minutes retour
6 E 1/544*1732-1746
Vente par Jean de Bourdoncle, habitant sa maison de La Marinoulié, consulat de Fiac, — et par François de Bouffil, sieur de Cambournac, résidant à Fiac, au sieur Jean Boyer. — Reconnaissances féodales à messire Pierre-Alexis de Perrin, sieur de Brassac, seigneur de Montpinier. — Quittance par les nobles Guillaume, Etienne et Nathanaël de Nautonier, frères, de Réalmont. — Testament de Louis Séguy, dudit Réalmont. — La métairie d'En Raynaud, paroisse et consulat de Saint-Jean de Lavernède, de Fiac, appartenait en 1740 à M. de Bourdoncle de Saint-Salvi, juge à Castres, dont le fils, Joseph, étudiait le droit. — Contrat de mariage entre Pierre Pons et Marie Auriol, de Venès.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 99 feuillets, papier.
Recueil de cahiers incomplets et rongés par l'humidité
Pierre de Cuelhe retour
Clerc Solut
Minutes retour
6 E 1/503*1486-1498
Lausimes par Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Moncuquet, et en la même année (1490), par Alexis Dupuy, seigneur des mêmes lieux. — Reconnaissances de fiefs audit Alexis Dupuy. — Lausimes de fiefs, à Avignonet en Lauraguais, par Nicolas de Robian, bourgeois de Toulouse, résidant audit Avignonet. — Vente par noble Jean de Solatges et Anthonie, sa femme, de Saint-Salvi de Montlong. — Installation des consuls de Cuq. — Echange entre noble Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, et noble Jean Desmonts, le jeune. — Lausimes par Fortanier de Solomiac, bourgeois de Lautrec, — et par noble Alexis Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Acquisitions par Pierre Delthil (de Tilhio), marchand à Lautrec, — et par noble Adhémar Daure, écuyer, seigneur de Lamotte et de Lamartinié. — Acquisitions par Fortanier de Solomiac, bourgeois de Lautrec, — et par Catherine Nyvarde, veuve de Bernard Olive, professeur de droit.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 151 feuillets papier.
Plusieurs feuillets de ce registre sont lacérés
Maître des Palières retour
Minutes retour
6 E 1/349*1348-1353
Obligations cancellées. En marge : « Cancellatum fuit de mandato créditoris ». — Testament de Sicarde de Dieu. Elle fait don aux établissements religieux de Lautrec, à l'église Saint-Remy, à colle de la bienheureuse Marie de Montlausine, à l'église neuve des Frères mineurs, etc. — Acte fait pour la conservation des droits, à la succession maternelle, des enfants nés du mariage contracté en 1320, entre Amelius Pilosi et Ermengarde Dupuy, de Lautrec. — Reconnaissance féodale au mineur Philippe, vicomte de Lautrec, seigneur de Venès. — Une truie donnée en gasaille avec sa portée « unam truieiam et fraissenguam ». — Guillaume le forgeron (faber) vend sa marque de fabrique consistant en un P surmonté d'une petite croix. — Raynaud de Colombières et Berthe, sa femme, vendent à Pierre d'Aragon, de Lautrec, tous les droits, cens, rentes, etc., qu'ils possèdent dans la juridiction de Moulayrés, paroisse de Saint-Laurent. — Transaction sur procès entre les Frères mineurs de Lautrec et Bernard Molinier. — Mariage de Guillaume Grimaud avec Jeanne Bossa, fille de Jean Ros, delà paroisse Saint-Julien du Puy. — Quittance par noble Pierre Matfred, au nom de Jacques de Puycalvel, son pupille. — Les consuls de la vicomté donnent quittance à Pierre de Capriol, fils de Bernard, d'une taille levée par lui. — Ventes par les frères Jacques et Pierre Capriol à Sicard Daure, prêtre de Lautrec. — Autres actes concernant les familles de Capriol. — Mariage de Durand Dupuy avec Anne de Malhorgues. — Quittance à Pierre d'Aragon, tuteur de Jacques d'Aragon, fils de feu Arnaud. — Vente de censives par Pethavi, de Lavaur, et Fabrisse Capriole, sa femme, fille d'Izarn, à Guillaume Capriol, fils de Jean. — Actes concernant les familles de Solomiac, de Malhorgues, Dupuy, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 78 feuillets, papier.
De nombreuses mouillures ont rendu ce volume en grande partie illisible.
Langue et écriture : Texte latin
6 E 1/350*1354-1355
Lausimes par Julianne de Laroque (de Huppe), vicomtesse de Lautrec, seigneur de Venès, au nom de Philippe de Lautrec, son fils mineur, — et par Guillaume de Capriol, fils de Jean. — Acquisition par Ramonde, femme de Pierre de Capriol. — Testament d'Izarn Roque, fils d'Arnaud. — Gasaille par Guillaume de Cabrilles, de La Rode. — Testament dudit Guillaume de Cabrilles, fait à Lapaulinié, paroisse Saint-Etienne de Graissac ; Bernard, son fils, est institué héritier universel. — Acquisition par Barthélemy d'Alayrac, de Gibrondes. — Mariage de Raymond Favarel avec Marguerite Gairaude. — Lausime à Guillaume d'Hugues, de Bellegarde, juridiction de Moulayrés, par noble Sicard de Lagriffol, agissant au nom de noble Agnès de Cornilhan, sa pupille, fille de feu Izarn, de Provillergues. — Autre, par le même et audit nom, à Pierre de l'Albanelle. — Vente à Pierre d'Aragon, de biens situés près du cimetière de l'église-prieuré de l'Estap. — Lausimes par la vicomtesse de Lautrec, seigneur de Venès, au nom de son fils Philippe. — Dettes reconnues « in libro curie de Lautrico ». — Vente à Raymond Balaguier, d'une maison située à Lautrec, lieu dit à la Gay, par Jean Du Pin, aliàs Minhonac, et Rossa, sa femme. — la vicomtesse de Lautrec, seigneur de Venès, au nom de son fils, cède par échange à Guillaume de Cabrilles, fils d'autre Guillaume, une pièce de terre, près du château de Cabrilles, paroisse de Graissac. Philippe de Lautrec était coseigneur de Puylaurens. — Quittance par Aliénor, abbesse de Vielmur, au notaire Jehan Du Pin. — Lausimes par Helicz de Lautrec, fille de noble Bérenguier de Lautrec, coseigneur de Saint-Germier. — Quittance par Pierre Matfredi, damoisel de Provillergues. — Lausimes par noble Aymeric de Pratviel, de Lautrec. — Contrat du mariage contracté quatre ans auparavant dans l'église ou chapelle de Montlausine, entre Ermand de Capriol et Aygline de Malhorgues, fille de Durant. — Gasaille par le F. Raymond Noguier, commandeur de la maison Saint-Antoine de Lautrec. — Lausimes par Durand Dupuy, aliàs de Maurianis, en qualité de tuteur de Jeanne de Montaigu, fille de noble Gaillard. — Actes de la vicomtesse de Lautrec, Julianne de Laroque, tutrice de son fils Isarn, vicomte de Lautrec et seigneur de Venès. — Barthélemy de Malhorgues vend une maison al castel de Lautrec, à Aladaxie, fille de Bernard de Capriol. — Vente d'une autre maison al castel de Lautrec, par le notaire Barthélemy Du Breuil (de Brolio), à Pierre Du Breuil, son neveu, bachelier en médecine. — Inventaire de biens de mineurs, transactions sur procès, testaments, acquisitions, échanges, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 100 feuillets, papier.
Les dix premiers feuillets de ce volume et les deux derniers sont lacérés ; les autres sont souvent illisibles par suite de mouillures.
6 E 1/351*1366-1367
Dettes reconnues au profit de Raymond Noguier (de Noguerio), commandeur de la maison Saint-Antoine de Lautrec. — Lausimes par noble Louis de Solomiac, coseigneur de Gijounet. — Dette reconnue par Guillaume d'Entraygues (de Interaquis). — Lausimes par noble Guillaume de Villepassans, au nom de Jean de Villepassans, seigneur de Laboulbène. — Vente de censives à Lautrec, par Pierre de Solomiac, fils de feu Pons. — Quittance à Pierre Falgayroles, fils de feu Jean. — Lausimes par Agnès de Cornilhan, — et par Bérenger de Labarthe, au nom de Aymarde de Pratviel, sa femme. — Vente par ledit Bérenger de Labarthe, aux consuls de Lautrec, moyennant 41 livres 5 sous, d'une moitié moins le douzième de cette moitié, du cri public de cette ville. — Lausime à Pierre de Castelpers de la paroisse Saint-Pierre d'Expertens. — Vente de censives à Louis de Solomiac, par Bertrande de Montcabrier, coseigneur de Navès, femme d'Isarn Caudière. — Quittance à Louis de Sol, par noble Athon Audebaud, coseigneur de Magrin. — Béatrix de Capriol, fille de Guillaume et femme de Pierre de Pratviel, donne quittance de sa dot. — Acquisition par Marc Sinhorel, médecin (physicus). — Vente, au commandeur de Saint-Antoine de Lautrec, par Jean de Lordat, héritier sous bénéfice d'inventaire de Aymeric de Pratviel, bourgeois de Lautrec. — Lausime par Bertrand de Vernhole, chevalier, au nom de Magne de Campanhs, sa femme.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 50 feuillets, papier.
Langue et écriture : Texte latin
Raimond de Fontbenoit retour
Clerc de Lautrec, notaire de la cour spirituelle et de tout le diocèse de Castres
Minutes retour
6 E 1/435*1448-1457
Dette de 10 moutons d'or, prix d'une jument. — Bail emphytéotique par Jean Juéry, prêtre de Lautrec, pourvu de la chapellenie fondée par Alamande Bastide. — Lausimes par noble Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Vente de censives par Jean Dupuy, marchand, fils et héritier de Raimond, à François de Solomiac, aussi marchand. — Lausimes par Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur de Labruguière, Montfa, etc. — Lausimes par Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, baron d'Ambres, seigneur de Couffouleux, Lamartinié, Brametorte, etc. représenté par Jean Juéry, recteur de Saint-Martin de Scabrin. — Nouvel acapte pour Guillaume de Lautrec, chevalier, seigneur de Mirandol, le Caylar et Saint-Germier (1452). — Acquisitions par le même seigneur. — Donation entre-vifs (1451) par Jean Combalasse, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec, à Jean, son neveu, fils de Philippe Combalasse, marchand audit Lautrec, frère du donateur. — Lausimes par Jean de Lautrec, ou de Voisins, vicomte de Lautrec et de Brametorte. — Ventes par noble Jordan de Calmès, au nom de son père noble Bertrand de Calmès, seigneur de Labessière de Bürens (1452). — Une pipe de vin, mesure de Lautrec, se vend 2 moutons d'or, en 1451, — et cinq pipes de vin, mesure de Roquecourbe, 25 moutons d'or. — Lausimes par le recteur de Notre-Dame de Montlausine et de Saint-Martin de Scabrin. — Prise de possession de la cure de Saint-Sulpice, près de Lautrec, par Hugues Landier, à qui l'évêque de Castres, Manaud, (Manaldus), dont il était le familier, l'avait donnée par lettres datées du château de Lacaze, le 10 novembre 1452. — Baux à fiefs par Me Arnaud Dumas, notaire à Lautrec, fondé de pouvoir de noble Bernard de Fayet (Faëti) et de noble Endie, femme dudit Fayet, de Lombers. — Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, donne procuration à Antoine Vitalis, docteur ès-lois, son frère utérin, domicilié à Narbonne, et à noble Girmonde de Vernhole, seigneur de Campans au comté de Castres. — Bail par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Acquisitions par noble Jean d'Albert, seigneur de Rouquayrolles, demeurant à Sénégas. — Vente par les Frères mineurs de Lautrec, Philippe Roumégous étant gardien du couvent. — Lausimes par Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur (1452) de Labruguière et Montfa. — Plusieurs actes concernant Isarn de Perrin, dans lesquels il est qualifié noble et seigneur de Laroque par surcharge.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 306 feuillets, papier.
6 E 1/436*1448-1463
Lausimes par Fortanier Daure, seigneur de Brie, — et par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Testament de Guillaume Benajan, de la paroisse Saint-Remy de Chieutat. — Vente par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, à Jean de Capriol, bourgeois de Castres, coseigneur de Cuq. — Bail à fief par Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, Couffouleux, Lagrave, Labruguière, Lamartinié et Brametorte. — Lausimes par Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur de Labruguière, de Férals (de Feralis), de Montfa, représenté par Jean Dupuy, marchand à Lautrec ; — par Ramond de Scorbiac, marchand à Lautrec ; — par noble Jordan de Calmès, seigneur de Labessière-de-Burens (1457) ; — par Delphine d'Albert (Alberta), veuve de noble Amalric de Villespassans, tutrice d'Antoine de Villespassans, son fils, seigneur de Laboulbène, — et par noble Jean Arnaud, seigneur de Puycalvel. — Reconnaissance de fief à Damiatte, en faveur de Sobiranne Clergue, fille et héritière universelle de Ramond Clergue, décédé, bourgeois de Saint-Paul-Cadajoux, et femme de Barthélemy Dupuy, bourgeois dudit Saint-Paul. — Exécution, par un sergent royal, sur la leude de Marguerite, femme du vicomte de Lautrec, Jean de Voisins. — Bail à fief, par noble Jean d'Albert, seigneur de Rouquayrolles, demeurant à Sénégas. — Procès-verbal d'arbitrage sur un partage de propriétés, entre les frères Duvernet, par Fortanier Daure et Antoine de Pratviel qui s'étaient adjoint Me Pierre Lengary, bachelier en droit. — Lausimes par Guillaume de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, — et par noble Jordan de Calmès, seigneur de Labessière-de-Burens. — Acquisition, par Ramières, de la moitié d'un moulin sur l'Agoût, à Brazis. — Protestations faites dans la tour de Brametorte, en présence d'un notaire et de plusieurs témoins, par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, à propos de torts qui lui auraient été faits par le sénéchal de Carcassonne. — Antoine de Loubens, seigneur de Verdalle (1460), retire des mains de Me Antoine Anticamareta (Antiqua Mareta), bachelier en droit et seigneur en partie de Villeneuve, ledit lieu de Villeneuve, des cens, rentes, etc., qu'il lui avait vendus, et, pour pouvoir faire ce retrait, il vend le lieu de Lamothe à Fortanier Daure. Les habitants de Lamothe prêtent serment audit Fortanier — Lausimes par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Inventaire des meubles et joyaux de l'église Saint-Sulpice de Lautrec. — Sentence arbitrale prononcée à Saint-Antoine de Lautrec, en présence du précepteur Jean Combalasse, professeur en décrets, au profit des frères Génibrouse, marchands à Castres. — Testament de Jean Gay, du mas du Lac, paroisse de Frégeville : il institue ses cinq fils héritiers par portions égales. — Lausimes par noble Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Vente de censives à Lamothe, diocèse de Lavaur, et d'une maison, à noble Fortanier Daure, seigneur dudit lieu. — Obligations souscrites au profit de Raimond Gaufredi, marchand à Lautrec, pour étoffes, joyaux, chandelles et autres marchandises achetées dans sa boutique. — Bail à fief (1457), par Jean de Boysset, abbé d'Ardorel. — Reconnaissance à Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur de Labruguière, Ferals et Montfa. — Difficultés entre les marguilliers de Saint-Sulpice de Lautrec, et le recteur, qui avait agrandi son jardin aux dépens du cimetière de la paroisse. — Testament d'Antoine Cavahier, marchand à Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 357 feuillets, papier.
6 E 1/437*1450-1470
Beaucoup de lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, — et par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, en son château de Brametorte. — Titre clérical de Jean Gontier, fils d'Arnaud, de Lautrec. — Lausimes par Fortanier Daure, damoisel, seigneur de Lamothe, (1466). — Titre clérical de Samson Izarn, clerc de Fiac, fils d'Amalric, par Jean Duvernet, recteur de Saint-Pierre d'Expertens. — Lausimes par noble Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Nouvel acapte par Jean Combalasse, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Lausimes : par Antoine de Pratviel, damoisel, au lieu dit vulgairement à Gorgos, paroisse Saint-Benoît de Gorgos ; — par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, au fils de Guillaume Rieupeyroux (de Rivopetroso), de Saint-Salvi de Montlong, — et par Jordan de Calmès (1456) seigneur de la Bessière de Burens. — Collation d'une chapellenie fondée en 1376, par Jean Engelin, dans l'église Notre-Dame de Lacaune. — Procuration donnée dans une assemblée capitulaire par les religieuses de Lasalvetat, diocèse de Castres, à l'effet de présenter à l'évêque d'Albi un nouveau vicaire pour la cure Saint Jean d’Assone ou de Laboutarié, dont le couvent avait le patronage. Dix-huit religieuses étaient présentes : Cécile de Pradel, prieure ; Gauside de Murat, sous-prieure ; Jeanne Soubirane, sacristine ; Anthonie de Lagarrigue, Ramonde de Martin, Hélène de Saint-Paul, Anthonie Angilberte, Sanche de Laroque, Catherine Mancipie, Catherine de Saint-Paul, Julianne Gasque, Agnès Gasque, Cécile Dupuy, Béatrix de Monestiés, Jeanne Soubirane, Bernarde Soubirane, Jeanne de Volepelle et Agnès Dupuy. — Lausimes par noble Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène (1468). — Nouvel acapte par noble Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, de Mirandol au diocèse d'Albi, et du Caylar en la vicomté de Lautrec. — Bail par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, au nom des religieuses de Lasalvetat et par procuration delà prieure Gauside Soubirane (1467). — Lausimes de biens dépendant du prieuré Saint-Rémy de Lautrec, par Amalric d'Hautpoul, religieux, au nom du chapitre de Saint-Pons de Thomières. — Testament de Jean Bertrandi, du mas de la Bertrandié, paroisse Saint-Martin de Scabrin, juridiction de Brametorte. — Arrentement à Martin Anglars, de Labruguière, par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, du château de Brametorte et de Labruguière pour deux parts, des droits de leude et de coupe ou cabatge qui lui appartenaient audit Labruguière. — Nomination à la vicairie perpétuelle de Saint-Rémy de Lautrec, sur la présentation du chapitre de Saint-Pons, par les vicaires généraux de l'évêché de Castres (15 nov. 1459), le siège étant vacant, et prise de possession.de cette vicairie. — Lausimes par Bertrand de Laroque, seigneur du Travet, — et par le Frère Jean Combalasse, professeur en décrets et précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Acte de réquisition par Guillaume et Fortanier de Solomiac, frères, héritiers de François (11 oct. 1469), pardevant le fondé de pouvoir de Jean de Foix, vicomte de Lautrec, en présence de Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, gouverneur pour ledit comte, et du juge de la vicomte. — Testament de Bernard Batinhe et de Jeanne Batalhieyre, sa femme, du mas de Belleserre, paroisse de Saint-Jean de Vals. — Actes concernant Isarn de Quercy, dans lesquels le nom propre a été changé en celui de Perrin, par surcharge, ainsi que les qualités (de nobilis Isarnus de Quercino domicello, on a fait nobilis Isarnus de Perrino dumicello).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 324 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets lacérés en partie.
6 E 1/438*1450-1478
En 1475, Pierre de Lengari (de Lengarino), bachelier en droit, était juge pour Jean de Foix et les autres vicomtes de Lautrec. — Testament de Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, veniens et déclinans ad senectutem. (25 oct. 1473) : il laisse Guillemette Daure, sa femme, libre d'habiter Lautrec ou Mandoul ; on lui servira, sa vie durant, 20 setiers de blé par an, 2 pipes de bon vin, un bon porc et 4 livres tournois ; il lui lègue deux lits, de duobus culcitris et de duobus pulvinaris plume, 4 draps et unam quocobam cuppri et unam conquam eris sex scutellos stagni, deux plats d'étain et duas pitalfas (grandes bouteilles d'étain). Le testateur donne 300 moutons d'or à son fils Guillaume et à chacune de ses quatre filles : Magne, Delphine, Jeanne et Bernarde. Ce Guillaume, qui avait déjà reçu 300 moutons d'or de légitime, était bachelier en décrets. — Ferme de l'équivalent de Gibrondes. — Lausimes par Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Nouvel acapte (1466) par Siméon de Lautrec, fils et héritier de Guillaume, décédé chevalier seigneur de Saint-Germier, du Caylar, du Laud et de Mirandol. — Nomination de procureurs par les consuls de Lautrec, en procès avec le vicomte. — Lausimes par Jourdain Calmetas. — Acquisitions par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte et Auveillans, diocèse de Lavaur. — Vente du lieu d'Auveillans (de Abelhanis) par Pierre Berenguier, seigneur de Sémalens, à Fortanier Daure, damoisel à Lautrec : le lieu dit à la Sala était de la paroisse Saint-Sauveur d'Auveillans ; les consuls d'Auveillans devaient le serment de fidélité. — Lausimes par Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet, et par Isarn Cavahier, marchand à Lautrec. — Testament de Me Jean Duvernet, curé de Saint-Pierre d'Expertens, fils de feu Pierre, décédé bâtier à Lautrec. — Lausimes par Jean de Foix, vicomte de Lautrec, représenté par son trésorier, Isarn de Quercy. Les actes sont faits apud mansum vocatum de La Gardia in parrochia beati Juliani de Torreta sive de La Gardia, in Lautreguesio, dioc. Cast. — Beaucoup d'acquisitions par Fortanier Daure et par Pierre Dupuy. — Contrat du mariage, contracté treize ans auparavant, entre Pierre de Puycalvel, fils de Siméon, de la paroisse de Saint-Germier, au mas de Puegcabrier, juridiction de Roquecourbe, et Jeanne Mercieyre, apud montem vocatum de chieutat et in hospicio Guillelmi mercerii parrochie beati Remigii de Chieutat in Lautreguesio. — Acquisitions par nobles François et Bernard de Laroque, frères, le premier prêtre, l'autre seigneur du Travet et de Provillergues. — Lausimes par Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Laud et du Caylar. — Échange entre noble Pierre de Lengari, bachelier en droit, gouverneur de Lautrec, et Guillaume Gauffredi, marchand. — Donation entre vifs par Pierre de Bessières, bourgeois de Saint-Paul Cadajoux, à Beatrix de Brassac, fille d'Isarn, seigneur du lieu de Montpinier. — Mariage de ladite Beatrix avec Gabriel Dufalgua. — Acquisitions, obligations, gasailles, etc., concernant Pierre Cavahier, marchand à Lautrec. — Lausimes par les religieuses de Saint-Pierre de la Salvelat : Gauside Sobirane étant prieure, Gauside de Murat, sous-prieure, Jeanne Sobirane, Ramonde de Martin, Marguerite de Roquefort, Antoinette Angilberte, Francine de Laroque, Catherine de Saint-Paul, Irlande Gasque, Agnès Gasque, Cécile Dupuy, Michelle Michelle, Catherine de Capriol et Marguerite de Capriol, religieuses. — Lausimes par l'abbé d'Ardorel, Jean de Boysset, — par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, — et par Siméon de- Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Laud, du Caylar et de Mirandol. — Pons de Quercy fait son testament dans l'église Saint-Sauveur de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 403 feuillets, papier.
6 E 1/439*1453-1464
Pactes de mariage (en langue romane) entre Jacques Cormet et Germaine Fresquette. — Lausimes : par Jean Combalasse, professeur en décrets et précepteur de Saint-Antoine de Lautrec ; — par noble Jordain Calmetas, seigneur de Labessière-de-Burens, — et par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Obligation au profit de Philippe Combalasse, marchand à Lautrec. — Acte par lequel Guillaume Maurel, maître-maçon (lapicida) du lieu de Cruéjouls, diocèse de Rodez, en présence du chapitre des religieuses de La Salvetat, assemblées sous la présidence delà prieure, Cécile Dupuy, et de trois donats, se donne, lui et ses biens, à cette maison en qualité de donat, à certaines conditions (1453). Les religieuses le nomment syndic du monastère. — Vente de censives par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Testament de Jean Salvinhol, de Montfa, et inventaire de son mobilier. — Obligation souscrite au profit de noble Guillaume de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, le Caylar et Mirandol. — Lausimes par Jean de Voisins, vicomte de Lautrec. — Partage de biens entre les frères Duvernet. — Testament de Guillaume Pinel, de Lautrec, enterré à Saint-Rémy. — Lausimes par Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur de Ferals, Labruguière et Montfa. — Obligation au profit de Hugues de Caraman, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur de Saissac, Villeneuve et Venès. — Bail à nouvel acapte par Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier (1463). — Reconnaissances féodales à Guillaume de Laulrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier, le Caylar et Mirandol (1456). — Lausimes : par le damoisel Antoine de Pratviel, de Lautrec ; — par Antoine de Lautrec, chevalier, vicomte de Lautrec,' seigneur de Labruguière, Montfa, etc., — et par Jean de Lévis, comte de Vilars, vicomte de Lautrec. — Vente de censives par les frères Bernard et François de Laroque à Fortanier Daure, seigneur de Lamotte ; Ebla, femme de Bernard de Laroque, consent à la vente. — Testament de Guillaume Auriol, prêtre, recteur de Sainte-Cécile de Lastourges. — Une jument est vendue 4 écus d'or. — Lausimes par Fortanier Daure, damoisel. — Testament de Bérengère Masa, veuve de Guillaume de Quercy.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 272 feuillets, papier.
Ce volume, auquel manquent les 51 premiers feuillets, est coté LII-CCCXXIII.
6 E 1/440*1454-1473
Lausimes : par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier ; — par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par Guillaume de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier ; — par Bernard de Laroque, au nom de Bertrand, son père, seigneur du Travet et de Provillergues ; — par le recteur de Sainte-Marie de Montlausine ; — par Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, Couffouleux, Lagrave et Brametorte ; — par Hugues de Laborme, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Saint-Jean de Saint-Cyr, — et par noble Jordain Calmetas, seigneur de Labessière. — Acquisition par Jean de Vernhet, prêtre, recteur de Saint-Pierre d'Expertens. — Réduction de cens par Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillergues. — Obligations souscrites au profit de Jean de Foix, vicomte de Lautrec, seigneur de Barbasan, pour arrérages de la bladade. — Procuration par François de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Lausimes : par Jean de Lacalm, marchand à Lautrec ; — par le damoisel Antoine de Pratviel, de Lautrec, — et par Jordain Calmetas. — Réduction de cens par noble Pierre de Quercy. — Achat de rentes par le noble et vénérable Pierre de Lengari, jurisconsulte à Lautrec. — Acquisition par Jean Goffre (Gauffredi), de la borde de la Cavasayrié, paroisse Saint-Salvi de Montlong. — Jeanne d'Albert, fille de Jean, seigneur d'Algans (de Algariis) et d'Agriffoul, ratifie les conventions faites par Fortanier Daure, son mari, relativement à la seigneurie de Lamotte et Villeneuve, avec Antoine de Loubens, coseigneur de Villeneuve, et Antoine d'Anticamareta. — Lausimes : par le frère Jean Combalasse, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec ; — par Jean Dupuy (de Cabrilles), bachelier ès-lois ; — par le vicomte de Lautrec, Jean de Voisins ; — par Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec et seigneur de Montfa, d'un pré à Laboulbène, indivis entre ledit vicomte, Jean de Voisins et le roi ; — par Jean de Brenas, bourgeois de Lautrec, au nom et par procuration de Jean Arnaud, seigneur de Puycalvel, — et par noble Jean Manens, seigneur d'Algans, demeurant à Revel. — Acte réunissant les consulats de Lautrec et de Provillergues, qui s'étaient séparés à la suite de certaines contestations. — Acquisitions par noble Pierre de Lengari, bachelier ès-lois.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 399 feuillets, papier.
6 E 1/441*1454-1482
Registre des actes, reconnaissances, lausimes, etc., concernant Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier. — Quittance par Amalric de Rochetaillée audit noble Isarn pour dépenses faites par ses fils Jean et Georges de Brassac, le premier religieux. — Isarn de Brassac, père, donne procuration à son fils aîné Isarn (1460), pour recevoir ce qui lui reste dû de la dot de noble Agnès Partane, première femme dudit Isarn père, et fille de Jean, seigneur de Lavaute (de Vauta) et de Blan. — Procuration générale d'Isarn le père à son fils aîné. — Actes d'Isarn le jeune, au nom de son père, en vertu de cette procuration. — Testament de noble Dalihuda de Roquetaillée, femme d'Isarn de Brassac, fils d'autre Isarn : donations à l'église de Mazières où elle veut être enterrée dans le tombeau des Montpinier, aux Frères mineurs de Lautrec, aux Frères prêcheurs de Castres, aux Carmes de Saint-Paul, aux Augustins de Fiac, à l'hôpital Sainte-Marie del Pueg (1467) ; elle nomme héritier universel son cher mari Isarn. — Quittance par noble Ramond de Vezis, seigneur de Pezens, au diocèse de Carcassonne, aux Isarn, père et fils, de la dot de Catherine de Brassac, sa femme, fille d'Isarn. — Lausimes par Isarn de Brassac aux frères de Laroque, François, prieur de Stagno, et Bernard, seigneur du Travet et de Provillergues. — A la suite des actes concernant la famille de Brassac, se trouve un règlement des conditions du mariage, contracté treize ans auparavant par Pierre de Puycalvel, fils de Siméon et Jeanne Mercieyre, fille de Guillaume Mercier, du mas de Chieutat (1470). Quatre enfants étaient nés de ce mariage, Marie, Siméonde, Jacques et Simon.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 159 feuillets, papier
6 E 1/442*1456-1472
Lausimes par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier, et par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Fondation d'une chapellenie dans la nouvelle église de Notre-Dame de la Paix, de Lautrec, par Jean Dupuy, bachelier-ès-lois. — Bail en faveur d'Arnaud Guilhot, de Ferrières, habitant de Castres. — Lausimes par noble Bernard de Laroque, seigneur du Travet. — Bail d'une pièce de terre de vingt-neuf en vingt-neuf ans, par le noble Antoine de Pratviel, damoisel de Lautrec. Ce bail est fait en présence des témoins, sous l'orme de la porte de Mauléon (apud januam de Maloleone et subtus arborem vocatum Olm). — Titre clérical de Jean de Solomiac, par François, son père, bourgeois de Lautrec. — Reconnaissances féodales à noble seigneur de Fayet (de Faieto), damoisel, de Lombers, et à Endie de Padières, sa femme. — Vente aux frères Duvernet, Jean, prêtre, et Pierre, par Jean de Quercy, marchand à Lautrec, en son nom et au nom de ses quatre fils, Isarn, Jean, Raimond et Michel. — Lausimes par noble Jean de Villespassans et Antoine, son neveu, seigneur de Laboulbène. — Autres lausimes par Antoine de Villespassans seul. — Gazaille d'une jument de cinq ans et d'un cheval du même âge, au capital de 11 moutons d'or. — Lausimes par Jordain Calmetas, seigneur de Labessière de Burens. — Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, donne à son fils Jean (1466), les arrérages des cens dus par Guillaume Cortasol, de Sainte-Cécile de Lastourges. — Testament de Pierre Ferrier (Ferrerii), du mas de Montcornilh ou de Laferrière, paroisse Saint-Pierre de Mazières. — Échange entre Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, et Bernard de Laroque, seigneur du Travet. — Lausimes par Jean Brenas, bourgeois de Lautrec. — Autres par noble Bernard de Fayet, damoisel, de Lombers, Endie de Padières, sa femme, et Guillaume Gasquet, seigneur pour un quart des fiefs lausés. — Autres par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 341 feuillets, papier.
6 E 1/443*1456-1464
Réduction de cens par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Lausimes par Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Vente par Jordain Calmetas à Guilabert, de Saint-Martin Dauzats. — Lausimes par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, juridiction de Puylaurens ; — autres au nom de l'église de Saint-Pons, par Amalric d'Hautpoul, religieux de cette église, — et par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Testament de Jacques de Montels (de Montillis), de Brousse. — Acte reçu dans le presbytère (caminata) de Notre-Dame de Fournials, portant échange de propriétés entre les frères Cahuzac. — Donation par Jeanne Mestre (Magistra), veuve de Raimond Gauffredi, à ses petits-fils Jean l'aîné, Guillaume, Antoine, Jean le cadet, Remy et Pierre, fils de Jean Gauffredi. — Lausimes par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier, — et par le puissant seigneur Jean de Manens, seigneur d'Algans. — Acquisition par Jean de Benavan, de la paroisse Saint-Remy de Chieutat. — Lausimes par Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, aux frères Benavan, Jean, Guillaume et Sicard, — et par Antoine de Pratviel, bourgeois de Lautrec. — Vente par Guillaume de Sénégas et Bernarde, sa femme, de la paroisse de Ganoubre. — Lausime par Siméon de Lautrec-Saint-Germier, au nom d'Antoine de Lautrec-Montfa. — Vente à noble Bernard de Laroque, seigneur de Provillergues. — Donation par Jacques de Capriol-Mandoul, à Guillaume, son fils, étudiant à Toulouse. — Lausimes par Jean de Lautrec, alias de Voisins, vicomte dudit Lautrec, seigneur d'Ambres, etc. — Divers actes concernant Fortanier Daure, seigneur de Lamotte.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 302 feuillets, papier.
Ce registre est en très-mauvais état.
6 E 1/444*1463-1464
Registre des protocoles de cette année, en très-mauvais état ; il y manque les quatre premiers feuillets et d'autres sont en partie lacérés. — Relaxation d'une vigne donnée à bail par Jean Combalasse, professeur en décrets et précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Testament de Jean Dupuy dit Ruffel. — Vente par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier, fils d'Isarn. — Lausime par Pierre du Taur (de Tauro) religieux de Saint-Benoît de Castres, prieur de Ganoubre. — Reconnaissance d'une dette de 225 livres de pastel. — Échange entre noble Jourdain Calmetas, seigneur de Labessière de Burens et Thomas Roques, dudit lieu. — Arrentement pour trois années, sive tres culhatas levatas par Pierre Cavahier, marchand à Lautrec, à Michel et Barthélemy Auriol, père et fils, d'une borie avec ses dépendances, à Labartié, paroisse de Magreperbeyre. — Bail à gasaille de deux juments au capital de 8 écus d'or — et de deux ânesses (duos azinas sive saumas), l'une de quatre ans, l'autre de deux. — Testament d'Antoine Bardou sartre à Lautrec. — Procurations : par Guillaume Boyer, de Cordes, — et par Jean Combalasse, précepteur de Saint-Antoine. — Compromis sur un partage de biens entre les frères Combalasse, de Lautrec. — Donation entre-vifs, par Raimond Dupuy à Pierre de Quercy, son neveu, attendu que le donateur, qui est avancé en âge, ne peut attendre aucun service de son fils Jean Dupuy, qui se doit à ses affaires. — Obligation de 2 moutons d'or et 5 gros, souscrite par Pierre Alengrin, au profit de Bernard de Solomiac, tondeur de draps, pour le prix d'un cheval avec son bât (cum suo clitello sive basto).
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 183 feuillets, papier.
6 E 1/445*1465-1466
Registre de protocoles dont plusieurs feuillets sont en partie lacérés. — Obligations souscrites par les notaires Durand Bonnet, de Serviès, Pierre de Bonnefoi et Jean Risolières, de Lautrec, au profit de Me Jean de Fanjeaux, notaire à Castelnaudary, commissaire royal pour le marc d'argent. — Obligation de 2 écus d'or, prix d'une pipe de vin, souscrite au profit d'Amalric d'Hautpoul, religieux de Saint-Pons. — Traité entre Antoine Roumégous, clerc solu, des Avalats, et les consuls de Lautrec, pour la tenue des écoles de cette ville. — Nomination de fondés de pouvoirs par Pierre Alazard, religieux de Saint-Pons. — Contestation à propos d'honoraires réclamés par Me Jean Morel, bachelier en médecine, à Jean Gauffredi. Les parties nomment arbitres Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, gouverneur de Lautrec, et Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Obligation souscrite au profit du prêtre Garibern, par Antoine Ysart, de la paroisse Saint-Saturnin, juridiction de Castelnau de Na Marquesa, diocèse d'Albi. — Lausimes par l'abbaye de Candeil. — Testament de Jean de Lafont, de la paroisse de Mazières, reçu à Lautrec, dans la maison de noble Jean Albert. — Dans un procès entre Jacques Génibrouse, marchand à Castres, et François de Solomiac, sont nommés arbitres Vincent Combes et Jacques de Capriol-Mandoul, et tiers arbitre (terssenarium et trinquatorem) Me Pierre Lengari, bachelier ès-lois. — Fondation et collation d'une chapellenie dans l'église Notre-Dame de la Paix, à Lautrec, par Jean Dupuy, bachelier ès-lois. — Obligation par suite d'un accord sur procès relatif au droit de bladade, souscrite au profit de François de Solomiac, en sa qualité de trésorier de Jean de Foix, vicomte de Lautrec. — Testament de Pierre de Prat, de la paroisse Notre-Dame de Provillergues ; il institue héritiers, par égales portions, ses sept fils Bonet, Jacques, Artaud, Jean, Antoine, Raimond et Salomon. — Plusieurs obligations, pour achats de blé, souscrites au profit de Gauffredi, marchand à Lautrec ; de Combalasse, précepteur de Saint-Antoine ; Alexandre Galibern, prêtre de Brousse, et Aragonèse Daure. — Arrentement par le F. Pierre Vernhes, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, précepteur de Carmenelle, de Saint-Sauveur de Lautrec, etc. — Testament de Sicard Karoli, de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 195 feuillets, papier.
6 E 1/446*1465-1489
Registre Actes, lausimes, acquisitions, donations, reconnaisances, baux, quittances, etc., etc., concernant Pierre Dupuy (prudens vir) bourgeois de Lautrec, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Les sept dernières pages contiennent des actes étrangers à la famille Dupuy, de 1475 à 1489, et dans cette dernière partie, au préambule des actes, l'évêque est dit in remotis agens : c'est Jean Armagnac.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 277 feuillets, papier.
6 E 1/447*1465-1486
Échange de propriétés entre les consuls de Lautrec, Bernard Combalasse et Jeanne Fabre, sa femme. — Lausimes par Odet Albert, seigneur de Roquayrolles, demeurant à Sénégas, — et par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Acquisitions par Alexis Dupuy, fils de noble Pierre, seigneur de Cabrilles et du fort de Montcuquet. — Baux par les frères Philippe et Antoine Combalasse, marchands à Lautrec. — Lausimes par le noble Pierre Dupuy de Cabrilles. — Bail de la levée d'une taille de 2,167 liv. tourn., à Guillaume de Solomiac, par les consuls de Lautrec, pour les subsides du roi (1481). — Arrentement d'ouvroirs à Lautrec au nom des nobles Guillaume, Jean, Bernard et Pierre de Saint-Martin, de la ville de Carcassonne. — Lausime par le recteur (le ritou) de Montfa, au nom de noble Antoine de Lautrec, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur de Labruguière, Férals et Montfa. — Autres par Fortanier de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Arrentement par Isarn Cavahier, marchand. — Nouvel acapte par Simeon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, du Laud et du Caylar. — Mariage de Lajania, me maçon (lapicida), fils de Guiraud Lajania, de Saint-FIour Auvergne avec Yssende Duval. — Arrangement entre la ville de Lautrec et l'église de Saint-Pons, relativement à la fortification d'une tour de Lautrec, dite la Tor orba, appartenant à ladite église, à cause du prieuré Saint-Remy. Les conventions sont en langue romane. — Obligation souscrite par Boyer, du mas de Bagas, paroisse de Magreperbeyre. — Acquisitions par Pons Calmetas, seigneur de Labessière de Burens (1484). — Testament de Bertrande Dupuy, veuve Antoine de Quercy.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 205 feuillets, papier.
6 E 1/448*1467-1484
Beaucoup Actes au nom de Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Montcuquet. — Lausimes : par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul ; — par Jean Boysset, abbé Ardorel ; — par Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène, — et par les consuls de Lautrec, en qualité de patrons de l'hôpital Sainte-Marie dudit lieu. — Procuration par lesdits consuls à leur collègue Antoine Combalasse, marchand, pour représenter la communauté à l'assemblée des trois états (in concilio trium lingue occitanie statuum), convoqués par le Roi dans le château de Montpellier (1479). — Lausimes : par Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur de Labruguiére, Férals et Montfa ; — par Isarn de Brassac, seigneur de Montpinier (in borgatam castri de Montepinherio), — et par le noble Jordain Calmetas, seigneur de Labessière. — Testament de Jacques Cadaluinh, de la paroisse Saint-Clément, près de Lautrec. — Lausimes par Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, et par Antoine de Pratviel, seigneur dudit Pratviel. — Reconnaissances féodales audit Antoine de Praviel, par Ramond Descorbiac (Scorbiacii), clerc solu de Castres. — Noble Jacques de Roquefeuille, de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Lautrec et de Carmenelle, donne procuration à son frère Alexandre (1478). — Lausimes par noble Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul. — Bail, par les consuls de Lautrec, de la levée d'une taille de 1,603 liv. 11 s. 6 den. tourn. pour solder les deniers royaux. — Testament de Pierre Duprat [de Prato), de Puycalvel. — Lausimes par noble Antoine de Villespassans, seigneur de Laboulbène. — Testament de Arnaud Franc, de Réalmont. — Contrat de mariage de Thomas Carles, de Lautrec, fils de Jean, avec Antoinette Gasanhes, de Lombers. — Lausimes par noble Pierre de Lengari (de Lengarinho), bachelier ès-lois, au nom de son fils Gaspard, héritier universel de Antoine de Pratviel. — Acquisition par Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Vente à Isarn Cavahier par noble Bernard de Laroque, seigneur du Travel et de Provillergues. — Bail au notaire Philippe Risolieyre, d'une taille de 180 livres tournois, pour les dépenses communales de Lautrec ; 15 livres sont allouées au notaire per ses gatges de las leuaduras. Au cartel des dépenses figurent : les robes consulaires, pour 80 livres ; les cadeaux du jour de Noël ; le notaire du consulat, pour 5 liv. 10 s., un bonnet et des chaussures (sinq lieuras dix soulz, I bonet et sabatos) ; le maître des écoles, pour une pipe de vin et six setiers de froment ; le sonneur de la chapelle Montlausine (per lo sonayre de Monlauzy per las bes de terra mayre, sinq motos) ; les gardiens des portes à cause de la peste de Réalmont (24 janvier 1479), etc. — Partage de biens entre les frères Sicard et Jean Carles de Lautrec. — Noble Raimond de Vezis, seigneur de Pezens (de Pezenchis), diocèse de Carcassonne, donne quittance aux Isarn de Brassac, père et fils, de la dot et verquière de noble Catherine de Brassac, sa femme. — Testament de Aladaxis Vignieyre, de Lautrec, reléguée dans une cabane, au lieu dit à la Arenier, paroisse Saint-Remy, à cause de la peste qui régnait audit Lautrec (apud quamdam cabanam ratione pestis vulgariter dicta bossa quœ regnat in dicto loco), 6 décembre 1474. — Acte Apprentissage de l'art de chaussetier (artem caussaterii) entre Jean Risolieyre, fils du notaire, et Jean Risolieyre, chaussetier de Castres, son parent. Cet apprentissage doit durer deux ans.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 322 feuillets, papier.
Raimond Olivier retour
Minutes retour
6 E 1/500*1482-1505
Testament André Crosat, notaire à Lautrec. — Lausimes par Pons de Manens, seigneur de Nescus et de Saint-Hilaire, — et par François de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Reconnaissances de fiefs à Jean de Foix, vicomte de Lautrec. — Testament de Pierre de Montesauso, recteur de la paroisse Saint-Celse de Puycalvel et Saint-Vincent de Darnac, son annexe. — Acquisition par Guiraud de Lacroix (de Cruce), maître des écoles de Lautrec. — Cédule Appel par Simon de Solomiac, fils de Guillaume, bourgeois de Lautrec, sur une assignation à lui donnée par les commissaires chargés « de faire vuider du pays toutes assemblées de gens de guerre, lacays et autres, mys sus en armes, à la foule du peuple, sans licence du Roy ». Simon devait être ouï sur certains faits qu'on lui reprochait. Les commissaires répondent « qu'ayant treuvé grand Assemblée de lacays et gens de guerre armés et embastonnés ès lieux de Peyregoux et de Montfa, et ledit de Solomiac estre chargé de y avoir tenu la main », ils l'ont fait assigner pour l'entendre « benignement et paysiblement en bonne justice ». Il s repoussent son appel, sauf le respect dû « aux seigneurs Avant lesquieulx il s'efforce dappeler ». — Lausimes au nom du vicomte Jean de Foix. — Mariage entre François de Lautrec, écuyer de la reine Catherine de Navarre, fils de noble et puissant Simon de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier, du Caylar, du Laud, de Mirandol, du Pont-de-Cirou et de Thorène, et Brunette de Lordat, fille de feu Hugues de Lordat, chevalier, seigneur de Caseneuve, diocèse de Pamiers (1501). Les conventions matrimoniales furent arrêtées au château de Pau, en présence de la reine Catherine, et l'acte en fut rédigé à Lautrec. En considération de ce mariage, Simon de Lautrec donne à son fils le château de Saint-Germier et la seigneurie de Saint-Jean-de-Vals, et comme il avait plusieurs enfants de Marguerite de Morlhon, sa femme, fille de Pierre de Morlhon, chevalier, seigneur de Sto Vensano, il ratifia, par un acte particulier, la donation faite à François, l'aîné, en le mariant ; cette ratification se fit au Caylar, en présence des nobles Gaillard de Villespassans, moine Operarius de Sorèze, Antoine de Sobiran, de-Cadalen, et Jean Desmonts, le jeune, de Labessière-de-Burens, ces deux derniers serviteurs dudit Simon de Lautrec. La dot de Brunette était de 1, 200 écus petits, de 27 sous 6 deniers ; mais son frère Corbeyran de Lordat, aussi écuyer de la reine de Navarre, trouva celle dot insuffisante et l'augmenta de 550 livres. Brunette révoqua une cession de droits qu'elle avait faite à Bernard de Lordat, son oncle. — Testament de Catherine Baudyère, veuve de François de Solomiac, bourgeois de Lautrec. — Arrentement par le trésorier du vicomte Jean de Foix, de la ferme du notariat des causes civiles et criminelles dans la vicomté, au prix de 18 livres, pour un an, aux notaires de Lautrec, Pierre Bonnefoy, Bernard de Alano, Jean Viguier, Pierre de Cuelhe et Louis David. — Enquête sur le mode de nomination des consuls et des conseillers de la communauté de Venès. — Donation par Guillaume Del Telh, marchand à Lautrec, à ses fils. — Donation d'une maison de Labessière-de-Burens, par Marguerite Clavelle à Pons de Calmètes, damoisel dudit Labessière. — Donation à Antoine de Solomiac, bourgeois de Lautrec, et Marguerite Bordon, sa femme, par Yssende Duval (de Valle), veuve du notaire Bordon et mère de ladite Marguerite. — Antoine Cavayer, le vieux, marchand à Lautrec, veuf en premières noces de Loysa Alberte et époux en secondes noces Antoinette de Montmore, fait une donation entre-vifs à cette dernière. — Testament d'Isarn de Quercy, de Lautrec. (Dans ce dernier acte on a substitué par surcharge le nom de Perrin à celui de Quercy : Perrini au lieu de Quercini.)
Description physique : (Registre.) — In-folio, 312 feuillets, papier.
6 E 1/501*1513-1520
Répertoire en tête de ce volume. — Vente par Bernard Raysséguier, de Saint-Jean de Vals, à noble Jacques de Laroque, de Provillergues. — Lausimes : par François de Saint-Martin, bourgeois de Carcassonne ; — par Adémar Daure, seigneur de Lamotte. — Acquisitions par Arnaud Carles (Karoli), de Lautrec. — Présentation de cautions par Olivier de Capriol, pardevant Me Guillaume de Brenas, juge de Lautrec, pour le vicomte Odet de Foix, maréchal de France. — Lausimes : par Brenguier Albert, seigneur de Rouquayroles ; — par l'église cathédrale de Saint-Pons, pour des fiefs de la paroisse de Brousse ; — par François Olive, docteur en droit, de Toulouse, — et par Jean de Calmètes, seigneur de Labessière de Burens. — Reconnaissances de fiefs à Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 206 feuillets, papier.
Plusieurs feuillets sont lacérés
6 E 1/502*1484-1515
Répertoire en tête du volume. — Assignation de douaire par Sicard de Quercy à Antoinette Vialette, sa femme. — Acquisition par ledit Sicard, boucher. — Acquisition de censives par noble Matfred Albert, de Sénégats. — Lausimes par Galhard de Marcilhac, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Laselve et de son annexe Saint-Sauveur de Lautrec, — et par Alexis Dupuy, seigneur de Montcuquet et de Cabrilhes. — Lausimes et acquisitions par noble Jacques de Laroque, fils de Jean, seigneur de Provillergues. — Reconnaissances de fiefs à noble Odet Albert, seigneur de Rouquayrolles. — Testament de Jean de Montsahu (de Montesauso) : il choisit sa sépulture dans la chapelle Saint-Grégoire de l'église Saint-Celse, où est inhumé Pierre de Montsahu, ancien recteur de cette église, et liberté, mère du testateur ; il institue héritier universel, mais seulement à titre de jouissance, son père Pierre et après la mort de son dit père, Guillaume et Ramond de Montsahu, frères du testateur. — Quittance par Ramond Gleise (de Ecclesia), maître maçon à Lautrec, et Germaine Crozade, sa femme, fille de défunt André Crozat, à Gaspard Duval (de Valle), aussi maître maçon, oncle de ladite Germaine. — Vente par noble Isarn de Quercy à Guillaume de Lacalm, bourgeois de Lautrec, de la censive du moulin de la Gazounié, ou de Combalasse, sur le Bagas. — Lausimes par Pierre Dupuy, seigneur de Montcuquet. — Procuration par Jean Raffin, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Saint-Sauveur. — Décès de Pierre de Labarlhe ; son héritier François Daure étant mineur, Salvie Grimaude, sa mère, en l'absence de Adhémar Daure, son mari, qui était à l'armée avec les autres nobles de la contrée, fait dresser un inventaire de la succession.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 202 feuillets, papier.
Raymond Margarit retour
Clerc, originaire de Castres, notaire à Lautrec et pour tout le diocèse, de l'autorité de l'évêque dudit Castres
Minutes retour
6 E 1/426*1443
Actes rédigés, apud locum seu forciam de Brussia, et portant reconnaissance pour des biens situés dans ledit lieu de Brousse, au profit de l'église cathédrale de Saint-Pons de Thomières, à cause du prieuré Saint-Remy de Lautrec, uni avec ses annexes à ladite église par le Saint-Siège. — Tous ces biens, maisons, terres, prés, etc., étaient tenus à perpétuel emphitéose, droit de prélation directe et foriscape.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 23 feuillets, papier.
Ce registre est coté XLIIII — LXVII.
6 E 1/427*1445-1446
Lausimes, baux à nouvel acapte, à nouveau cens, etc., par Deodat Costa, abbé d'Ardorel : les biens lausés sont situés à Burens (in parrochia de Burenchis), et les rentes en blé doivent être payées à la mesure de l'hôpital de Lautrec, dite rasclada. — Vente de pâturages à Puegassaut, paroisse de Darnac. — Baux par noble Raimond de Montaigut, fds de Pierre, de Labruguière, en son nom, et pour Bernard de Montaigut, son frère. — Obligations consenties au profit de Pons de Quercy, bourgeois de Lautrec, — et de Bernard de Solomiac, bourgeois audit lieu. — Contrat de mariage de Jacques Dupuy, marchand, fils de Raimond, avec Jeanne Nicholas, fille d'Isarn, marchand. — Arrentement des fruits et revenus du prieuré de Ganoubre, par Antoine de Capriol, religieux de Saint-Benoît de Castres, prieur dudit prieuré. — Baux par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Ventes par noble Jordane, veuve de Me Ramond de Proynas, médecin (physicus), de Castres. — Dette de 29 écus d'or, 7 gros, pour 7 charges et demie de pastel (pastelli agranati). — Traité entre noble Bertrand de Laroque, seigneur du Travet et de Provillerges avec Bastide, pour la culture d'une borie au dit Provillergues. — Lausimes par Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure. — Nicolas Galhard, de Lautrec, donne tous ses biens à l'église Saint-Antoine de Lautrec, sous le préceptorat du frère Combalasse, à la condition d'être nourri et entretenu par le précepteur de ladite église. — Répertoire pour l'année 1445, au milieu du registre.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 188 feuillets, papier.
6 E 1/428*1449-1450
Reconnaissances faites à Pons de Quercy, marchand à Lautrec. — Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, relient une vigne, par droit de prélation. — Obligations consenties au profit de François de Solomiac, marchanda Lautrec. — Lausime pour les marguilliers de la nouvelle église Saint-Pierre de Peyregoux. — Testament de Bernard de Monais, du mas de la Reynaudié, juridiction de Saint-Juéry, se trouvant malade au mas de la Raynié, paroisse de Graissac. — Donation de 25 setiers de froment, par Jean Brenas, bourgeois de Lautrec, à honorable et religieuse personne Dom Antoine de Capriol, bachelier en décrets, religieux et prieur de Soual (Assoal), étudiant en la vénérable université de Montpellier, pour lui faciliter les moyens d'étude. — Acquisition, chez François de Solomiac, marchand à Lautrec, par André Dupin, de Guitalens, et Guillaume Rieupeyroux, de Montlong, de 4 cannes et demie panni bureti de Bretanha, 3 cannes panni gris de frangieras, et 4 palmes panni rubey de Bretanha, certorum jocalium et aliarum diversarum mercatararum. — Autres obligations contractées chez le même marchand. — Partage de la succession de Bernard de Solomiac entre ses enfants François et Béatrix, cette dernière femme de Jean Lacalme, marchand à Lautrec. — Obligations pour acquisitions de blé, à la mesure de Lautrec, dite cum juribus. — Bail par le moine Bernard Ychier, en qualité de syndic de l'abbaye d'Ardorel. — Contrat de mariage de Jean Gay, de la paroisse Saint-Martin de Carbes et Astruge Vitalis. — Lausimes par noble Pierre de Montaigut, de Labruguière. — Obligation de 4 livres 10 sous, pour 9 setiers de froment. — En 1450, le froment se vend 10 sous le setier. — Bail par Deodat Costa, abbé d'Ardorel. — Reconnaissances faites audit abbé, pour des biens situés dans la paroisse de Magreperbeyre (de Macropresbytero). — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, au nom des enfants de noble Adhémar Daure, dont il était tuteur. — Autre don de 25 setiers de froment, par Brenas à l'étudiant Dom Antoine de Capriol. — Autre don de 40 setiers de froment, par le même au même.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 218 feuillets, papier.
Deux paginations : 104 feuillets pour 1449, 144 pour 1450.
Raymond Viguier retour
Minutes retour
6 E 1/429*1446-1460
Le noble Raimond de Cornilhan, seigneur dels Garus, fait vente, du consentement d'Ayméric Brenguier, seigneur de Sémalens, son curateur, à noble Catherine de Montusclat, femme de vénérable homme Jean Dupuy. — Lausimes par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul, — et par Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure, au nom de ses enfants mineurs. — Testament du notaire Raimond Margarit. — Lausimes par Pons de Quercy, au nom de Pierre de Foix, vicomte de Lautrec. — Acquisitions par l'abbaye de Vielmur (1451), Anne de Lautrec étant abbesse. — Répudiation d'hérédité par-devant Jean Dupuy, juge de la vicomté au nom de Pierre de Foix et des autres vicomtes. — Accord entre Hugues d'Arpajon, chevalier de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, précepteur de La Selve, et de Saint-Jean de Saint-Cyr, d'une part, et Bérenger Barbassal, de Cambon-lès-Lavaur, relativement à une donation faite à la commanderie de Saint-Cyr. — Une jeune fille de 10 à 11 ans est amenée par-devant la cour de Cambon-lès-Lavaur. On prétendait qu'elle avait été déflorée par trois religieux carmes de Saint-Paul-Cadajoux, après avoir été enlevée par l'un d'eux, déguisé en laïque, de l'hôtel de noble de Lordat, dudit Cambon. On la fait visiter par des matrones, qui constatent sa virginité, et elle jure elle-même, sur les Saints-Évangiles, qu'elle n'a pas été déflorée : dont acte rédigé par le notaire Viguier, sur la requête des carmes. — Lausimes par Jean de Voisins, chevalier, seigneur de Brousse, vicomte de Lautrec (1453). — Mariage d'Antoine Ricard, de la paroisse de Graissac, avec Béatrix Garibald, de la paroisse Saint-Jacques de Vitrac. — Les consuls de Lautrec, par-devant le juge Jean Dupuy, nomment Jean Perrin, notaire, Pierre Dupuy, bourgeois, et Antoine Dupuy, marchand, pour aller s'entendre, au nom de la communauté, avec le noble et puissant seigneur Aton Castelhan, argentier du Roi, relativement aux tailles et aux arrérages dus par la communauté (1454). — En la même année, Pierre Dupuy, bourgeois de Lautrec, nomme arbitres, dans une affaire pendante par-devant le juge de Réalmont, Pierre Coras (Petrum Corrassii), bachelier ès lois, Pierre-Ramond Vène, tous deux de Réalmont, et le notaire de Lautrec Jean Perrin. — Transaction entre les consuls de Laboulbène et Jean de Lafont, qui avait été saisi injustement par eux pour les tailles. Celte transaction commence ainsi : « Primayrement que patz, amor, dilecrion et fraternetat sia entre lasd. partidas, et que tôt ode et rancor que els aguessen entre os cesse dor en auant » — Enregistrement et publication dans les carrefours de Lautrec des lettres de sauvegarde accordées par le Roi à Robert Vaissade, sa femme, sa famille et ses biens (1455). — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 131 feuillets, papier.
6 E 1/430*1447-1449
Dette de 6 livres tournois de forte monnaie, prix d'un cheval. — Mariage entre Arnaud Grangia, fabricant dépeignes (Pincheverium), de Castres, et Guiraude, fille d'Etienne de Fontbenoît, ancien habitant d'Albi. — Quittance délivrée par noble Pierre d'Hautpoul, seigneur de Saint-Affrique (Sta-Frica), diocèse de Lavaur, pour partie de la dot de Miramonde Daure, sa femme, à Aragonèse, sa belle-mère — Dette de 15 écus d'or, du poids chacun de 3 deniers d'or, prix de deux bœufs. — Testament d'Antoine Hubert, de Lautrec (1447), qui ne laissait que des filles. — Dette de 11 écus d'or, prix d'une paire de bœufs. — Obligation souscrite au profit des vicomtes, (jure baiulii) en compensation d'un vol de jument commis par Raimond Vitalis, sa femme et son fils, de Réalmont, laquelle jument ils avaient vendue à Ambialet. — Autre, par les mêmes, pour dépenses pendant cent trente-deux jours de prison, frais d'enquête, etc. — Autre pour les frais faits à la recherche de la jument. — Dette de deux moutons d'or prix d'une pipe de vieux vin. — Gasailles par Aragonèse, veuve Daure. — Plusieurs obligations, pour achat de blé, au profit de Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul. — Obligation de 6 écus d'or et 2 gros de forte monnaie, au profit du comte de Foix, vicomte de Lautrec, pour la ferme de Moulayrés, adjugée à l'extinction des feux. — Obligation de 2 écus d'or, souscrite par Antoine Olivier au profit des vicomtes, pour la ferme d'un tablier de notaire public (unius tabularii notarie communis), à Lautrec. — Autre tablier de notaire affermé deux écus d'or à Jean Risolières. — Adjudication de la grande ferme (ferme majoris), par le comte de Foix, moyennant 112 écus d'or, à Guillaume Vabret. — Obligation de 11 écus d'or, souscrite au profit du comte de Foix pour la forme des droits de Peyregoux, et de 13 écus pour celle de Saint-Julien du Puy. — Dette de 10 moutons d'or, du poids de 2 deniers d'or chacun, ratione yssaguatgii de deux bœufs tenus en gasaille. — 12 setiers de froment, mesure de Lautrec, coûtent 6 moulons d'or. — Lausimes par Catherine de Monthusclat, femme du juge Jean Dupuy. — Transaction sur procès entre les consuls de Labessière de Burens et Bertrand Calmès, seigneur dudit lieu, relativement aux tailles sur des propriétés que les consuls prétendaient être rurales. — Mariage de Jean Carles, de Lautrec, avec Ramonde, fille de Vézian Martin, de Lombers. — Élections consulaires de Frégeville et de Mandoul. — Lausimes par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 179 feuillets, papier.
6 E 1/431*1450-1452
Vente par Guines de Condat, veuve d'Antoine Hubert, au nom de ses filles mineures Pétronne et Astruge, et de Ramonde, son autre fille, femme de Antoine de Rabastens, tailleur (sartre). — Lausime par Guillaume de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier, et Jacques de Capriol, coseigneur de Mandoul, sur un fief qu'ils possédaient par indivis. — Transaction sur procès entre Hugues d'Arpajon, précepteur de Saint-Cyr, La Selve et Raissac, et Brenguier Barbassal, de Cambon au diocèse de Lavaur. — Testament de Ramond Raffare, de Sorèze, qui lègue à l'église Saint-Martin dudit Sorèze unam caxam abitetis cum IIII pecollis. — Une pipe de vin coûte 2 écus d'or, du poids chacun de 3 deniers d'or. — Fiançailles de noble Pierre de Palhès, du diocèse de Rodez, avec Jeanne de Laroque, fille de Bertrand, seigneur du Travel et de Provillergues : l'acte est fait à Provillergues en présence de Bernard de Soubiran, chevalier, vicomte de Paulin et seigneur d'Arifat ; de Jacques de Capriol, de Fortanier Daure et de Gaillard Daure, de Lautrec ; de Philippe de Vernhole, seigneur de Campans ; de Guiraud de Vernhole, fils, etc. — Une pipe de vin vieux coûte 4 moutons d'or. — Obligations souscrites au profit de Guillaume Barbasa, du mas de Calmelhs, juridiction de Berlats, — et de Jean Comba-lasse, précepteur de Saint-Antoine de Lautrec. — Acte de prêt d'un capital à un cordonnier de Lautrec, par le notaire Guillaume Bourdon. — Contrat de mariage de Jean Dumas, de Lautrec, avec Julianne Vène, de Réalmont. — Quittance par le fondé de pouvoir des exécuteurs testamentaires de l'évêque de Castres Aymeric Natalis, au fermier de la dîme du vin dans la paroisse Saint-Benoît de Guyor en 1425. — Plusieurs obligations au profit d'Aragonése, veuve d'Adhémar Daure, pour achats de blé. — Acquisitions par Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur. — Testament (7 octobre 1451) d'Aragonése, veuve de noble Adhémar Daure et fille de noble Paul de Lagarrigue, originaire de Saint-Ibarre, au comté de Foix. Elle fait des dons aux églises et régie la cérémonie de ses funérailles. Elle veut être enterrée dans le couvent des Frères mineurs de Lautrec et donne à l'église de ce couvent medium marchum argenti pro faciendo quasdam canetas. Après avoir assigné 10 moutons d'or à chacun de ses fils cadets Gaillard et Aymeric ; 1 mouton à chacune de ses filles Guilhelmine, femme de Jacques de Capriol, Miramonde, femme de noble Pierre d'Hautpoul, seigneur de Saint-Affrique, elle institue héritier universel son fils aîné Fortanier. — Suit le testament dudit Fortanier Daure, daté du même jour. Après avoir fait des legs pieux, il assigne 5 moutons à chacun de ses frères, 10 sous à chacune de ses sœurs ; il donne 10 écus d'or à Jean de France (Joh. de Francia), pour services rendus, et institue sa mère héritière universelle ; à défaut de sa mère, Gaillard son frère, et, si celui-ci mourait sans enfants, il lui substitue François d'Hautpoul, son neveu, fils de Pierre, puis, à à défaut de ce neveu, le parent au plus proche degré. — Acquisition de censives par Fortanier Daure. — Obligations souscrites au profit d'Aragonése, tutrice de ses enfants. — Elle arrente un moulin sur le Bagas. — Reconnaissance féodale à Jean de Voisins, seigneur de Brousse, vicomte de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 176 feuillets, papier.
6 E 1/432*1453-1455
Lausimes par Aragonèse, veuve d'Adhémar Daure. — Une pipe de vin coûte 2 moutons d'or ; — une autre 3 ; — une paire de bœufs, 12 écus. — Lausimes par Jean de Voisins, chevalier, seigneur de Brousse, vicomte de Lautrec. — Dette de 9 moutons d'or et 12 doubles (duplos) 1/2, prix de 14 setiers 3 cartières de froment. — Obligation de 15 écus d'or, souscrite au profit de Pierre Raffard, et Jean Robert, campaniers, de Clermont d'Auvergne, pour une cloche (façon et fourniture de 124 livres de métal), qu'ils ont livrée à l'église de Jonquières. — Testament de Raimond Margarit, notaire à Lautrec. Il veut être enterré dans l'église Saint Remy dudit Lautrec, au tombeau de son beau-père Arnaud Trégaud. Il fait des donations à toutes les églises de Lautrec et aux Frères mineurs, aux Frères prêcheurs de Castres, aux Augustins de Fiac, aux Carmélites de Saint-Paul. Il veut qu'après son décès on restitue à son beau-père Raimond Vène, de Réalmont, les 50 moutons d'or qu'il a donnés en dot à Hélix, sa fille, femme du testateur, et il institue Hélix héritière universelle. — Jean Dupuy, bachelier en droit, est juge (1454) pour Pierre de Foix, vicomte de Lautrec. — Acapte par noble Fortanier Daure, de Lautrec. — 1 pipe et 3 ferrats de vin coûtent 3 moutons d'or. — Dette de 8 moutons d'or, prix cujusdam equi bastati ; — de 4 écus d'or et 13 doubles, prix de 2 pipes et 7 ferrats de vin rouge ; — de 2 moutons d'or, pour 6 setiers 1 émine de seigle, mesure de Lautrec, — et de 8 écus d'or, prix d'un bœuf. — Réduction de censives par Gaston, comte de Foix et de Bigorre, vicomte de Lautrec (fév. 1455), représenté par Pons de Quercy. — Acapte par Jacques de Capriol, coseigneur de Mandoul. — Liquidation de créances entre Bernard Gorgaud, notaire, domicilié à Sémalens et précédemment à Lautrec, et le Révérend Père monseigneur Antoine de Cabriol (Cabriolhi sans doute Capriol), illustre professeur en décrets, régent en la célèbre [aima) université de Toulouse. — Dette de 8 moutons d'or prix unius equi sive rossi. — Relaxation d'une terre à noble Bernard de Montaigut, de Lautrec. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 154 feuillets, papier.
6 E 1/433*1456-1460
Trois setiers de froment coûtent 2 moutons d'or. — Gasaille par Fortanier Daure, de Lautrec, qui donne à Antoine Fontèse, de Saint-Julien de Burens, 50 bêtes à laine et 12 chèvres, estimées au capital 12 moutons d'or, et une jument estimée 7 moutons d'or. — Bail à nouveau fief par noble Bernard-Raimond de Montaigut, de Lautrec. — Bail par Jacques Juéry, recteur de Notre-Dame-de Montlausine. — Bail à cens par Jacques de Capriol, coseigneur de Mandoul. — Dans un bail à gasaille, une vache et deux veaux, mâle et femelle, d'environ 8 mois, sont comptés au capital pour 9 moutons d'or. — Dette de 4 moutons 12 d'or, pour la ferme de l'encan de Lautrec et de la vicomté, appartenant à Jean de Foix, fils mineur et héritier de Pierre de Foix, vicomte de Lautrec, ayant pour trésorier François de Solomiac, bourgeois (3 août 4456). — Quœdam equa sive polina est estimée 5 moutons d'or dans un bail à gasaille. — Baux partiels par Guillaume Boyer, commissaire de vénérable homme Me Arnaud Stellot, fermier général de l'équivalent au diocèse de Castres. — Reconnaissance féodale à Pierre Dupuy, de Lautrec, pour le mas de Labordarié ou de Calmelhe. — Jument donnée en gasaille, au capital de 5 moutons d'or. — Cheval acheté au prix de 9 moutons d'or. — Deux boeufs en gasaille estimés 13 écus d'or. — Inféodation (1457), par Antoine de Lautrec, coseigneur de Montfa, représenté par Jean Dupuy, marchand à Lautrec. — Vente d'un cheval au prix de 5 écus et un mouton d'or. — Mariage, à Provillergues, de noble Mathurin Rogier, seigneur de Caus, au diocèse de Carcassonne, avec noble Isabelle de Laroque, fille de Bertrand, seigneur du Travet. — Une jument en gasaille, estimée 3 moutons d'or. — Donation à Jean Combalasse, docteur en décrets, précepteur de l'église Saint-Antoine de Lautrec. — Deux pipes de vin payées 6 moutons d'or. — Obligation souscrite au profit de F. Hugues de Laborma, précepteur de Raissac et de Saint-Jean de Saint-Cyr. — Une pipe de vin vendue 2 écus d'or. — Obligation souscrite au profit de Jean Dupuy et de noble Catherine de Montusclat, sa femme (1458). — Acquisition par noble Siméon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier.
Description physique : (Registre.) — In quarto, 217 feuillets, papier.
6 E 1/434*1460-1469
Testament de Sicard Olivier, du mas de Lacoste, paroisse de Saint-Jean de Magreperbeyre. — Testament et codicille de Guiñes de Condat, femme Dupuy. — Mariage d'Antoine Molis, de la paroisse Saint-Benoît de Gorgos, avec Antoinette de Bompar. — Vente d'une petite maison en ruine à Lautrec, au prix de 10 moulons d'or. — Lausimes par Jean Juéry, recteur de Montlausine (1467). — Vente par le fondé de pouvoirs de vénérable homme M. Bernard Olivier, docteur ès-lois à Toulouse, héritier universel de feu Me Jean Dupuy, de Lautrec, bachelier en droit. — Mariage de Pierre Bonhomme, de Saint-Étienne de Cuq, avec Marguerite Barthe, de Saint-Salvi de Montlong, — et de Jean Sudre, de Saint-Celse de Puycalvel, avec Ramonde de Moussels, de Notre-Dame de Provillergues. — Testament de Ramond Baux, du mas de Lagardiolle, paroisse Saint-Pierre de Peyregoux, et de Germain Romiguière, du mas de Laromiguière, paroisse Saint-Étienne de Graissac. — Mariage de Durand de Villeneuve, de Lautrec, avec Martianne Austri, de Sauveterre, au diocèse de Rodez, — et de Jean Catala, du mas del Clot, paroisse Saint-Étienne de Cuq, avec Astrugue Gauzens. — Acquisitions, partages de biens, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 219 feuillets, papier.
Sicard Gauffredi retour
Minutes retour
6 E 1/361*1396-1405
Subside réclamé par le Roi à cause du mariage de sa fille avec le roi d'Angleterre. — Obligation d'un débiteur envers Yves de Garancières, chambellan du Roi, vicomte de Lautrec, et Brunissende, sa femme. — Baux à gasaille. — Arrentement d'une terre dépendant de la chapellenie fondée par Batut. — Lausime par Guillaume Bosquet, prêtre de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, au nom du chevalier Jean de Plantin, commandeur de Rayssac et de Saint-Cyr. — Acte par lequel le commandeur de la maison Saint-Antoine d'Albi, au nom du commandeur de la maison de Lautrec, donne à bail pour trois années cette dernière commanderie et tous les droits qui en dépendent, moyennant une rente annuelle de 40 livres tournois. — Reconnaissances féodales à Matfred d'Albert, seigneur de Roquayrolles. — Vente par Jean Peyronnet, fils d'Arnaud, notaire. — Quittance de dix livres tournois, prix d'acquisition d'un cheval, (cujusdam ronsini pili bayardi). — Vente par Georges Guilhot, de Lautrec, et Bertrande, sa femme. — Quittance donnée à Philippe de Lévis, par les Frères mineurs de Lautrec capitulairement assemblés. — Vente d'une vigne à Lanogarède, paroisse de Magreperbeyre, à noble Jean Guilhot, de Sénégas, cette vigne tenant à celle de Georges Guilhot. — Arrentement, pour trois années, des églises de Sainte-Cécile de Lastourges et Saint-Étienne d'Artoul, avec tous leurs droits et revenus, par le recteur Sicard de Montclar à Bertrand Du Pouget, prêtre, moyennant 16 livres 2 sous par an. — Partage des biens de la succession de Pierre de Dieu (de Deo), notaire à Lautrec. — Testament d'Astruge, veuve de Sicard de Solomiac. — Arrentement d'un fief dépendant de la commanderie de Saint-Cyr. — Testament d'Arnaude Sabatière, veuve de Pons de Courbarieu (de Curvorivo). — Cens sur un moulin à vent construit à Lautrec, au lieu Al Castel. — Dette de 4 francs d'or et 5 sous tournois, ratione emptionis unius panni burelli vilatgii de Regalimonte, continentis vin cannas. — Beaucoup d'actes concernant la famille Solomiac. — Contrats de mariage, testaments, etc.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 167 feuillets, papier.
6 E 1/362*1398
Lausime par Philippe, vicomte de Lautrec, seigneur de Venès. — Reconnaissance par Gaillard Dupin (de Pinu), de Saint-Élienne de Cuq, pour un fief du mas de la Baraviè, paroisse de Provillergues. — Quittance par la vicomtesse Brunissende, femme de Yves de Garancières. — Inventaire de la succession de Bernard de Ricalens (de Ricalenchis). — Testament d'Alitz, veuve de Pierre Pélissier, de Lautrec. — Lausimes par Olivier de Roquefort, — et par Yves de Garancières, mari de la vicomtesse Brunissende. — Partage de la succession de Aymeric Dupin, entre ses fils Olivier et Ramond. — Mariage de Rernard de Lazerte, fils d'Amiel, avec Rixende Ayraud, fille de Jacques. — Mariage de Raimond de Cardalhac, fils de Pierre, de Lautrec, avec Antoinette Pélissière, fille de Pierre Pélissier de Mailhorgues ; les contractants déclarent leur âge, par serment, la main posée sur les saints Évangiles. — Lettres du 4 janvier, par lesquelles Ramond de Saint-Martin, damoisel, bachelier en droit, juge ordinaire dans le Lautregais, pour le Roi et pour les autres vicomtes, comme aussi de toutes les terres que possédait dans le Castrais et dans l'Albigeois le comte de Foix, dernier décédé, lesquelles étaient tombées en la main du Roi, nomme ses lieutenants en ladite charge de juge, à cause de la multiplicité des affaires, Mes Bernard Molinier et Pierre Dedieu (de Deo). — Lettres du 10 juillet, déléguant les mêmes fonctions à Guillaume de Capriol.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 107 feuillets, papier.
Ce volume a de nombreuses mouillures qui rendent souvent le texte illisible.
Lavaur retour
Arnaud Devoisins retour
Minutes retour
6 E 1/553*1565-1573
Répertoire en tête du volume. — Testaments : la plupart des testateurs désignent leur sépulture dans le cimetière des Claustres de la cathédrale, aux tombeaux de leurs parents. — François Vesia, laboureur, natif d’Ambres, habitant la maison d'En Boisson à Lacalm-Saint-Alain, veut être enterré dans le cimetière de Saint-Alain-le-Vieux. — Vincent de Beausoleil, recteur de Jonquières et prébendier en la cathédrale, veut être enterré devant l'entrée de la porte du chœur, « là où sont sépultures ses prédécesseurs portant son surnom. » Il institue par son testament Léonard Esbrenet, son neveu, héritier universel, et le place sous la tutelle de Jean de Beausoleil, son cousin, qui était alors écolier, et qui deviendra héritier si Léonard meurt sans enfants. Le testateur donne à ce cousin une maison sise à Lavaur, en la rue de Villeneuve, une vigne et un lit ; enfin, il lègue à son frère Jean de Beausoleil tout ce qui peut lui appartenir dans le Limousin, et 3 écus à la paroisse de Bussière-Boffy, dont il était natif. — Me Etienne Pujol, recteur de Saint-André de Magrin, institue héritier universel Me Jean Pujol, son neveu, bachelier en droit. — François Maury, marchand, veut être inhumé dans l'église cathédrale, devant le crucifix et dans le tombeau des Maury. — Gauthier Vernhes, licencié en droit, demande à être enterré dans la cathédrale, du côté du CORPUS DNI, là où sont inhumés son grand-oncle Me Guillaume Roux, prêtre, et son frère Barthélémy Vernhes. — Jean Pachin, marchand, est dans la chapelle Saint-Jacques, près de son père. — Me Simon de Dume, prébendier, est dans la chapelle Sainte-Marthe. — Mathurin Loyseau, désigne pour le lieu de sa sépulture la chapelle où sont inhumés les hebdomadiers ses prédécesseurs. — Jeanne Lombarde choisit le cimetière de la cathédrale, et son corps sera déposé dans le tombeau de sa famille, entre l'église et la chapelle du Saint-Sépulcre. — Pierre Peyroti, prébendier, demande à être enterré dans la cathédrale, « devant le petit relloge ». — Vincent Gorsse, prêtre, natif de Saint-Salvi de Montmoure, doit être inhumé dans le chœur de l'église Saint-Cyriac de Giroussens, Après la promesse qui lui en a été faite par les prud'hommes de la paroisse, lorsqu'il donna un coffre pour renfermer les ornements. — Me Guillaume Borie, prébendier, veut être inhumé dans la cathédrale, devant le CORPUS DNI, près du tombeau de son parent, Mathieu Falgayrac, chanoine.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 280 feuillets, papier.
Barthélémy Pachin retour
Minutes retour
6 E 1/547*1489-1503
Répertoire en tête du volume. — Un habitant de Belcastel était mort depuis douze ans sans avoir testé, laissant deux fils et une fille. La veuve avait élevé ses fils et marié sa fille ; elle abandonne la gestion des biens et demande à ses enfants une pension alimentaire, ce qui se fait légalement pardevant le juge de la baronnie de Belcastel. On accorde à la réclamante, tant qu'elle vivra en viduité, 5 setiers de blé par an, mesure de Lavaur ; une pipe de vin pur et marchand ; une barrique de demi-vin (MEDII VINI) ; un quart de sel ; 10 livres d'huile ; un porc de la valeur de 15 sous ; une robe de deux en deux ans, de 2 cannes et 2 pans, à 2 livres la canne. Elle logera dans la maison que ses deux fils possèdent dans la forteresse de Belcastel, sous la réserve qu'en temps de peste ou de guerre, ils pourront s'y retirer, eux et leur famille. — Acte concernant noble et puissant seigneur Pierre de Lescure, chevalier, seigneur dudit Lescure et baron de Belcastel. — Lausimes par noble Jean de Courcelles, damoisel, de Lavaur. — Vente d'une portion de maison, servant de tannerie, sur le port de Lavaur, avec deux fosses (DUO DOTI SIVE FORAMINA de CALQUIEYRA). — Maison dans la gâche de la porte Carlesse ; terre dans le dîmaire de Montpelat, au lieu dit A LAS FORÇAS VIELHAS. — Lausimes par noble Etienne Bernardi, seigneur de Saint-Jean de Rives, héritier de noble Pierre Bernardi, ALIAS Velac ; — et par les héritiers de Jean de Ripis, père de Pierre. — Vente : d'une terre à l'Hortalice de Lavaur « LOCO DICTO AL FONS DE LAPISSA PROPRE PORTANT DEL PAS » ; — d'un jardin « IN ORTALICIA DE VAURO DE PORTA CARLESSA » ; — par les nobles Pierre et Jean de Ripis, de Labastide du port Saint-Georges. — Conventions faites sous Hector de Bourbon, archevêque de Toulouse et évêque de Lavaur (1499), pour recouvrer les arrérages des fruits de l'évêché dus à l'évêque Jean Vigier, décédé, et dont le sénéchal de Rouergue, Jean de Neuville, était donataire universel.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 296 feuillets, papier.
6 E 1/548*1490-1504
Vente de censives assises sur la borie de Bel-soleil, paroisse Saint-Etienne de Séran. — Acquisition de censives sur la paroisse Saint-Etienne de Cahuzac, consulat de Lavaur, par noble Etienne Dupin (De Pinu). — Bail à nouveau fief, par noble Antoine André, de Lavaur. — Lausimes d'un jardin à l'Hortalice de Lavaur, lieu dit Al Barri, par François Scaluphe, bourgeois de cette ville, au prêtre Jean Dulac (De Lacu), et, par le même, d'une maison en la rue des Mauris. — Vente d'une borie par le chapitre capitulairement assemblé dans la chapelle Saint-Gauthier de la cathédrale, où étaient présents : Simon de Belsoleil, abbé de Montolive, chanoine et prévôt ; Pierre de Campagnac, archidiacre ; Nicolas Pelet, Jean Bernard, Hugues Vaissière, docteur en droits et Antoine Baleu, chanoines. — Lausimes par Pierre de Roserge (De Rosergio), évêque de Lavaur, représenté par le prêtre Gilles de Lissac, son trésorier. — Bail du livre de la taille par les consuls de Garrigues. — Dette de 30 sous, prix de DUODECIM PALMARUM PANNI BURELLI PRESENTIS PATRIE. — Lausimes par Etienne Bernardi, seigneur de Saint-Jean de Rives. — Bail par les Frères mineurs de Lavaur, capitulairement assemblés dans la chapelle des SS. Antoine et Martial, de leur couvent, où étaient présents : Pierre de Rochefort, gardien ; Bernard Boyer, maître en la sainte écriture ; Jean Sornac, lecteur ; Jean Blanchard, Jacques Cressens, Jean Autan, Arnaud Maurin, Guillaume de Ripis, Bertrand Tortelli, Déodat Grole, prêtres ; Jean Tuquet, diacre, et Antoine Rossère, profès conventuel.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 356 feuillets, papier.
6 E 1/549*1492-1504
Répertoire en tête du volume. — Marché fait par les consuls de Lavaur, pour la réparation du pont de Capmaurel. — Acquisition par les frères Guillaume, Bernard, dom Antoine, prêtre, François, Pierre, Jean, le vieux, et Jean Devoisins (ou Devezis), le jeune, fils de feu Vincent, de la borie de Crès, paroisse Saint-Barthélémy de Montpelat, consulat de Lavaur. — Vente à noble Antoinette Vitalis, fille de feu Pierre, de Saint-Paul-Cadajoux, et femme de noble Arnaud Guilhermi, représenté par son frère Antoine Vitalis, le jeune. — Vente d'un jardin à l'Hortalice, lieu dit au Grès ou à Latourrette. — Lausimes par noble Etienne Bernardi, seigneur de Saint-Jean de Rives. — Acquisitions par le prêtre Jean Dulac, de Lautrec. — Vente d'une maison à Lavaur, rue de La Salvetat ou de la porte Carlesse. — Lausimes par noble Pierre de Ripis, le père, et Pierre de Ripis, lé fils, et par Honors Ravanha, femme de de Ripis, le fils, habitants de Labastide du port Saint-Georges de Mares. — Dette de 9 écus et un quintal de fer de Foix, bon et marchand, prix d'un cheval poil bayard. — 23 livres de viande salée sont vendues 23 sous tournois. — Pactes de mariage entre Jacques Clausade, fils de Guillaume, de Saint-Sauveur de Marzens, et Antoinette Rossetta, fille de Paul Ros, de Lavaur. — Lausimes par noble Pierre de Ripis, en son nom et pour les autres héritiers de son frère Jean.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 279 feuillets, papier.
6 E 1/550*1495-1520
Acquisition par Louise Sobiran, femme de Guillaume Dupuy de Roquevidal ; — autre d'une métairie à Lacroisille par le chapelain de Notre-Dame la Belle, chapelle construite près de l'hôpital de Lavaur. — Ventes : d'une maison à Viterbe par Valens Pons, laboureur, du consentement de noble Jean de Montemoreno (Montmour), qui est présent à l'acte ; — d'une terre au Caria, par nobles Vincent et Jean de Rancilhac, frères, habitants de Saint-Etienne de Séran ; — d'une terre par les frères Guillaume et Martin Rivals, laboureurs, de la paroisse Notre-Dame de Bonnecombe, diocèse de Lavaur ; — d'une portion de maison à Lavaur, en la rue de LAS MONGAS, près du verger de Durand Devoisins, à Antoine Devoisins le vieux, prêtre. — Lausimes : par noble Pierre de Ripis, de Labastide-Saint-Georges ; — par les frères Arnaud et Jacques de Ripis, fils de feu Pierre, et par Jean de Ripis, leur neveu, fils d’autre Jean. — Vente d'une partie de maison à Lavaur « IN CARRERIA VOCATA DEL SPITAL DE SANCT JACME QUE TENDIT DE CARRERIA DE SALVETATE AD MACELLOS MAGNOS. — Titre clérical par Me Jean Viguier, notaire Gilles Ferrier, son neveu, clerc solut. — Testament de noble Rainaud Duconseil (De Concilie), de Lavaur, qui voulut être inhumé au chœur de l'église Saint-François, sous la lampe, et dans le costume du couvent. Il institua héritier son fils Jean, en laissant l'usufruit de ses biens à Jeanne, sa veuve. Il cite encore dans son testament sa fille Jacobe, femme de Florent Juéri, marchand à Lavaur, et trois fils nés de ce mariage ; son fils Pierre, son neveu Ramond Duconseil, fils de son frère Nicolas, et Martianne, sa nièce, sœur de Ramond. — Fondation d'une confrérie dans l'église des Frères mineurs de Lavaur, par les marchands drapiers et chaussetiers de cette ville. — Testament de Jean Devoisins, le jeune, fils de Pierre, laboureur au mas de Campans-lès-Lavaur, paroisse Saint-Barthélemy : Il institue héritier son frère Arnaud et laisse à la veuve l'usufruit de ses biens. — Pactes de mariage conclus dans la maison de Flamarens, appartenant aux frères de Sobiran, Guillaume, le chevalier, et Jean, entre noble Garin de Brassac, de Damiatte, et Elise de Bessac, fille de feu Antoine.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 307 feuillets, papier.
Les feuillets de ce registre sont cotés 85-391
6 E 1/551*1499-1509
Lausimes par noble Séguine, veuve de Jean de Ripis, de Labaslide-Saint-Georges ; — par noble Jean de Courcelles, damoisel, de Lavaur, au nom de Jean de Borie, licencié en droit, juge de Villelongue, — et par Antoine Devoisins, prêtre, syndic des administrateurs de l'hôpital et de la confrérie Notre-Dame la Belle, de Lavaur. — Accord sur procès entre les consuls de Lavaur et le lépreux Fortanier de l'Olm (De Ulmo), qu'ils avaient expulsé de la Maladrerie, dont il était le chef : il rentrera dans la maison à condition qu'il n'en dissipera pas les revenus, qu'il ne fera rien sans consulter les consuls, qu'il vivra en paix avec les deux autres lépreux Pierre Viala et Jean Bodo, et qu'il ne les insultera plus. De l'Olm paiera moitié des frais du procès, et, s'il manque aux conditions arrêtées, il s'engage à payer, sur une simple réquisition des consuls, 50 livres, applicables par moitié au Roi et à la réparation de la ville. Cet accord fut conclu le 24 octobre 1504, sur le foirai, à la porte du Bari Cotaudi. — Syndicat formé par les religieux de Saint-François, de Lavaur, sous la présidence du gardien Pierre de Rochefort. — Lausimes par noble Pierre de Ripis, de Labastide-Saint-Georges. — Acquisitions par les frères Guillaume, Antoine, Arnaud et Etienne Clausade, de la paroisse de Prinhac, diocèse de Lavaur, héritiers de leur frère Barthélemy. — Testament (28 mars 1505) de Gauthier de Charasac, prêtre, de Lavaur. Il veut être inhumé dans la chapelle que l'évêque Jean Viguier (Viguierii) a fait construire dans la cathédrale. On y construira à cet effet un tombeau CUM TEGULIS ET SEMENTIS NECESSARIIS, recouvert d'une grande pierre ; mais si les héritiers de l'évêque Viguier voulaient déposer dans ce tombeau les restes du prélat, ils pourraient le faire, et alors le testateur aurait sa sépulture à côté de celle de l'évêque. Le prêtre Charasac fait de nombreuses fondations pieuses ou de charité, entre autres il institue une chapellenie qu'il dote de biens situés principalement dans la paroisse Notre-Dame de Pierrecise. Il fait héritiers universels son neveu Blaise de Charasac, bénéficier du chapitre, et la fabrique de la cathédrale, par moitié. — Testament d'un autre bénéficier du chapitre, Gauthier Dusserre (De Serro), qui veut être inhumé dans la chapelle Saint-Gauthier, dite Chapelle-Neuve. — Reconnaissances féodales à noble Pierre de Peytes de Montcabrier (PETRO PEYTESII DE MONTECAPRARIO).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 350 feuillets, papier.
Il manque à ce registre les 33 premiers feuillet
6 E 1/552*1504-1527
Testaments de Arnaud Vitalis, hebdomadier de Saint-Alain, qui choisit le lieu de sa sépulture dans la nef, chapelle de Sainte-Marie-Madeleine, devant la chapelle du purgatoire ; — Arnaud Fabre, barbier, qui veut être enterré « IN CLAUSTRIS ECCLESIE CALHE-DRALIS VAURENSIS PROPE PORTAM INTROITUS PORTE QUE EST EXTRA ECCLESIAM A PARTE AUSTRI MODICUM PROPE PORTAM, RETRO CAPELLAM INQUA EST SEPULTUS DNS VAURENSIS EPISCOPUS » ; — de Jean de Beausoleil, bachelier en l'un et l'autre droit, chanoine et archidiacre, archiprêtre de Lacroisille, inhumé à l'entrée du chœur, devant la statue de la Vierge, dans le tombeau que fit construire son oncle Simon de Beausoleil, évêque. Il donne tous ses livres à Pierre Normand, son cousin, collégiat à l'université Sainte-Catherine de Toulouse ; 20 sous à l'évêque qui siégera au moment de sa mort ; 20 sous au chapitre et autant à l'église de Lacroisille ; il donne à tous les enfants dont il a été le parrain, à tous ses domestiques et aux pauvres ; il institue héritier universel son frère Simon de Beausoleil, bachelier en droit, chanoine et sacristain en l'église cathédrale ; — de Arnaud Devoisins, le vieux, fils de Pierre, du mas de Campans, paroisse Saint-Barthélémy de Montpelat. Il institue héritiers universels, par égales portions, ses fds Pierre, le vieux, Aymeric, Pierre, le jeune, et Bertrand.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 90 feuillets, papier.
Guillaume Viguier retour
Minutes retour
6 E 1/546*1432-1443
Arrentements, procurations et autres actes du chapitre de la cathédrale Saint-Alain, Jean occupant le siège épiscopal. — Gasaille d'une paire de bœufs, au capital de 10 écus d'or. — Acte reçu dans l'église cathédrale, devant le banc des consuls. — Vente d'une maison à Revel, par Martial Boucher (Bocherii), du consentement de son oncle Jean, évêque de Lavaur. — Marché fait par les chanoines dans la chapelle Saint-Martial, du cloître, où d'ordinaire ils traitent les affaires du chapitre. — Lausime dune maison par le vénérable et circonspect Guillaume Scalusse, licencié en droit à Lavaur. — Acte reçu IN CORNU CLAUSTRI ECCLESIE CATHEDRA LIS, par lequel le chapitre fait acquisition d'une partie du capitoul, dans la rue de La Salvetat (De Salvitate). — Lausime, par l'évoque Jean et le chapitre, d'une borde située à Lavaur, dans la rue de La Cadesse. — Acquisition d'une censive sur une maison « al pia del Castel », par noble Guillaume de Rippis, écuyer, de Labastide-Saint-Georges de Mares (Maresii). — Autre acquisition par Pierre et Guillaume de Rippis, père et fils. — Le chapitre de la cathédrale, représenté par le chanoine Jean de Beausoleil, fait acquisition de censives de Bertrand de Rochefort, chevalier, seigneur d'Engarrevaques et de Nogaret. — Autre acquisition de censives par Dominique Audegau, marchand à Lavaur, sur une maison dite Al Barri, au dîmaire de Saint-Alain. — Lausimes, par l'évêque, d'une maison à Lavaur, rue du Four ; — d'une terre, au même dîmaire, lieu dit à La Carlesse ; — d'une autre terre Al Barri ; — d'une maison à Lavaur, dans la rue dite De Jos Aygas. — Acquisition par le chapitre de la métairie dite de Saint-Genesi, près de Lavaur. — Vente de la métairie de Montbel, INFRA PARROCHIAM SRI PETRI DE CRISSAS (Guitalens). — Jean de Bone avait été, pour certains méfaits, renfermé dans le château de Lavaur et détenu pendant quelques mois ; il en sort, et deux de ses parents s'engagent, pour lui, à payer 6 écus d'or, pour les dépenses de geôle, à noble Antoine de Campans (De Campanis), bailli et châtelain royal dudit Lavaur. — — Arrentement pour 64 moutons d'or, par an, des fruits et revenus du bénéfice de Labruguière, par le recteur de Saint-Sauveur d'Hautpoul, trésorier de l'évêque. — Arrentement Autres bénéfices appartenant â l'évêque : Troupiac, Prades, etc. — Acquisition de biens à Fiac par noble Etienne Belli, damoisel, à Lavaur, et arrentements par le même seigneur. (Jean Belli, évêque de Lavaur était mort en 1433.) — Obligation souscrite par Pierre de Morlaux (Morlavis), seigneur de Saint-Aignan, au profit de Ramond de Morlaux, son frère, de Lavaur, par suite d'un arrangement relatif à la justice du dit Saint-Aignan, que Ramond cédait à son frère. — Beaucoup Actes au nom de Guillaume Borelli, licencié-ès-lois, bachelier en décrets et chanoine de Lavaur. — Rail pour un an, moyennant 60 livres de tournois petits, des fours de Lavaur, appartenant à l'évêque et au chapitre. — Vente de la borie de Rayssac, juridiction de Puylaurens, par noble Etienne Belli, de Lavaur — Prêt de 6 écus d'or, par noble Guillaume de Rippis, écuyer, du Port-Saint-Georges de Mares, qui reçoit en gage des débiteurs une tasse Argent ouvré du poids d'un marc. — Nomination Arbitres pour juger des droits à la cure de Cuq, diocèse de Lavaur, que se disputaient noble Raymond de Lautrec, pourvu de ce bénéfice par le Saint-Siège, et Pierre de Beausoleil, prêtre de Limoux, nommé par l'évêque, représenté par le chanoine Jean de Beausoleil, son neveu.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 161 feuillets, papier.
Jean Cambard retour
Minutes retour
6 E 1/554*1617-1650
Accord entre les frères de Pujol, sur l'exécution du testament de feu Etienne Pujol, procureur du Roi en la judicature de Villelongue. Ce testament fixait la légitime du plus jeune fils, Hugues, prêtre, et instituait héritier universel noble Etienne de Pujol, écuyer, l'aîné de la famille. — Acquisition par noble Pierre de Maury, seigneur de Séran. — Samuel Cormouls, de Lavaur, suivant les finances, donne à gasaille une paire de bœufs au capital de 51 livres et une moisson (redevance) de 12 mégères de blé. — Quittance par Jean-Simon Clausade, bourgeois de Lavaur, fils de feu Jean. — Transport par noble Pierre de Bernardi, fils Autre Pierre, sieur de Bonhoure, à Gaspard de Cailhau, sieur de Villeneuve. — Le cent de coques de pastel se vend 45 sous. — Transport par Bourguine de Gibbert, veuve de noble Guillaume de Rivals, sieur de Pratviel et de Jeulh (Jul), à messire Claude de Ribe, archevêque primat de Narbonne. — Vente moyennant 450 livres, à Etienne Reboul, notaire d’Albenas, par Pierre Milhet, de l'office de notaire royal que feu Florent Milhet, son père, tenait de feu Jean Devoisins. — Procuration par noble Jean-Antoine-Gabriel de Guyot, sieur de Massac, à noble Jean-Antoine de Guyot, sieur de Bonrepaux. — Vente par noble Pierre de Richome, sieur Delbosc — Baux de la fourniture de l'étape du diocèse. — Accord entre noble Barthélémy de Villeneuve, seigneur de Lacroisille ; François de Villeneuve, sieur Avezac, et Tristan de Villeneuve, sieur de Flamarens, mari de Catherine de Soubiran, sœur de feu Nicolas de Soubiran, sieur du dit Flamarens. — Pactes de mariage entre noble Alain de Rivals, sieur de La Pomarède, fils de feu Guillaume, sieur de Pratviel et Jul, assisté de Bourguine de Gibbert, sa mère ; de noble Barthélémy de Rivals, sieur de Pratviel, et de Me Hugues de Rivals, chanoine de la cathédrale, ses frères, d'une part, et, d’autre part, Anne de Toulouse et de Lautrec, fille de feu noble A bel et de Eléonore de Villeneuve, sa veuve ; la fiancée étant assistée de noble Hugues de Villeneuve, sieur et baron de Lacroisille ; de Paul de Villeneuve, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, et de François de Puibusque, sieur de Pauliac, ses oncles. — Bail par noble Paul de Villeneuve, dit le chevalier de Lacroisille, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, en qualité de fermier des biens de la commanderie Ambres, dépendant de la table de l'ordre. — Bail par François de Villiers, sieur de Coucoureux. — Accord par noble Pierre de Villiers, sieur Nougaret, mari de Isabeau de Panis. — Procuration par noble Jean-Antoine-Gabriel de Guyot, sieur de Massac, par ses frères Jean, écuyer, Jean-Antoine, sieur de Bonrepaux, et par ses sœurs Isabeau, Antoinette et Catherine. — Quittance par noble Tristan de Villeneuve Flamarens, et Jean-Marc de Villeneuve, sieur de Navès, son frère, à Barthélémy de Rivals, sieur de Pratviel et Jul, époux de Catherine de Roquefeuil. — Quittance dudit seigneur de Pratviel, à messire Louis de Roquefeuil, prieur et commandeur de Granéjouls en Quercy, présent Martial de Panis, sieur de Sieurac. — Vente par les consuls de Labastide Saint-Georges de Mares, de portion du communal où était anciennement le village. — Pactes de mariage entre noble Alexandre de Rivals, sieur de Boussac, assisté de noble Paul de Corbière, sieur de Saint-André ; de Jean de Rivals, sieur de Langlade ; de Barthélémy de Rivals, sieur de Pratviel et Jul ; de Louis de Gisclard, sieur de Favas, et de Jacques de Verniolles, sieur de La Béraudié, d'une part, et, d’autre part, Cécile de Maury, fille de feu noble Raymond de Maury, sieur de Sèran, assistée de Jeanne de Marc, sa mère ; de noble Pierre de Maury, sieur du dit Sèran ; de Marc-Antoine de Maury, sieur de La Gascarié, ses frères ; de Pierre de Roques, sieur de Jonquières, et de Pierre Maury, sieur de Roullens. — Accord entre noble Jean d’Azalbert, sieur de Latour, pour lui, son frère Pierre, décédé, et sa sœur Madelaine, d'une part, et Marguerite de Montmoure, veuve de Jean-Georges de David et tutrice de ses enfants, d’autre part. — Quittance par noble Pierre de Richome, sieur Delbosc, aux nobles Pierre et Jean de Montmoure, frères, sieurs Du Vernhet. — Vente par Marguerite de Villeneuve, veuve de François de Villiers, sieur de Coucoureux, et François de Villiers, son fils, au sieur Castelbon de Puylaureens ; — par les mêmes et par Jeanne de Villiers, sœur de François, le fils, à l'illustrissime seigneur F. Jean de Bernay de Villeneuve, bailli de Laigle, sénéchal de Malte, pourvu de plusieurs commanderies. — Nomination des deux syndics chargés de représenter à l'Assiette du diocèse les vingt-quatre consulats de la dépendance de Lavaur ; cette nomination faite par une assemblée convoquée par les deux syndics de l'année précédente, en exécution d'un règlement du 3 mars 1635, et composée d'un consul de chacune de ces communautés. — Vente faite par Anne Daguilhon, veuve de Antoine Mathieu, apothicaire à Lavaur. — Cession par Antoinette Duconseil, veuve de Etienne Pujol, procureur du Roi en la judicature de Villelongue. — Quittance par le recteur de Massac à Anne de Bruguière (elle signe Bruyère), veuve de noble Jean de Guyot, sieur de Preignan et Bonrepeaux ; à Jean-Antoine de Guyot, sieur de Bonrepeaux ; à Jean de Guyot, le jeune, écuyer ; à Jean-Antoine-Gabriel de Guyot, sieur de Massac ; à Isabeau, Antoinette et Catherine de Guyot, frères et sœurs. — Marché fait par Horace de Fraissinier, archidiacre de Lavaur, directeur de la confrérie Notre-Dame-du-Montcarmel, fondée en la cathédrale, avec Benoît et Pierre Crouzet, maîtres-maçons dudit Lavaur, « pour continuer la fermure de la chapelle de la dite confrérie sous le clocher de la dite église ». — Accord entre Pierre Banières, bourgeois de Lavaur, et noble Elie de Rivals, sieur de Fontanelles. — Procuration par noble Jacques de Babut de Saint-Salvadour, à Etienne Salvator, de Saint-Sulpice-Lapointe, pour l'arrentement des biens que le dit seigneur possédait à Lugan. — Procuration par le syndic du diocèse à noble Paul Duconseil, écuyer, premier consul de Lavaur ; à noble Jean Marc D'Imbert, sieur de Lavalcrose, premier consul de Puylaurens, et au sieur de Cousin, consul vieux de Lavaur, pour assister à l'Assemblée de la sénéchaussée, convoquée à Gaillac, à l'effet de nommer les députés aux États généraux d'Orléans. — Achat de l'office de juge de Cuq en Lauragais, moyennant 600 livres. — Quittance par Louis de Richome, sieur de Lasalle. — Obligation souscrite par Bourguine de Gibbert, veuve de noble Guillaume de Rivals, sieur de Pratviel, au profit de noble Elie de Rivals, sieur de Lamotte, son fils. — Quittance à noble François de Guyot, seigneur de Preignan, par Marguerite de Guyot de Preignan, veuve de noble Jean de La Gauzié, seigneur de Cornebœuf et Autezac, représenté par son fils noble François de La Gauzié ; présent noble Jean-Antoine de Richome, sieur de Gachapel. — Quittance par noble Hugues de Rivals, sieur de Greusses, à noble Pierre de Corneilhan, sieur de Laboissière. — Fondation d'un obit en la cathédrale, par noble Pierre de Bernardi, sieur de Bonhoure, fils de feu autre noble Pierre de Bernardi, mari de Anne de Rivals, fille de Guillaume. — Quittance par Jacques de Bringuier, sieur de Sémalens. — Gasaille par Catherine de Roquefeuil, femme de noble Barthélémy de Rivals, sieur de Pratviel.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 462 feuillets, papier.
Pierre Antoine Daudegaud retour
Minutes retour
6 E 1/555*1669
Acquisition par noble Guillaume de Rivals, sieur Du Claux et de Gieusses, résidant audit Gieusses, consulat de Cadoul. — Délaissement aux prieur et chapelain de Notre-Dame la Belle, de Lavaur. — Obligation souscrite par Jean de Maynier, sieur Du Verdier, demeurant à Viviers-lès-Lavaur, au profit du sieur Alexandre Joseph de Pujol, sieur de Las Bories. — Inféodation par noble Martial de Panis, sieur de Sieurac, résidant en son château du dit lieu. — Testament de Delphine de Brassac, veuve de noble Jean-Jacques de Villeneuve, seigneur de Maurens, dont la fille, Hélène de Villeneuve, était femme du sieur de Sieurac. Elle veut être inhumée dans le tombeau de sa famille, dans la nef de la cathédrale, à l'entrée du chœur du côté de l'évangile. Elle institue héritier universel son fils Barthélemy de Villeneuve, sieur de Maurens, et héritiers particuliers ses autres enfants, savoir : Hélène, dame de Sieurac ; Jeanne, femme de noble Jean Du Bousquet et Daure, sieur de Lamotte, et Laurent, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui était alors à Malte. — Testament de noble François de Villeneuve, sieur d'Avezac, âgé de 77 ans, et de Marthe de Saint-Sernin de Villeneuve, sa femme. Ils demandent à être inhumés dans l'église d'Avezac, dans le tombeau de Suzanne de Gibbert, mère du testateur, ou, s'ils meurent à Lavaur, dans le chœur de la cathédrale où repose Gaillard de Villeneuve, père du dit testateur. Enfants des testateurs mentionnés dans le testament : Marguerite ; Gaspard, garde du corps du Roi ; Guillaume, prêtre ; Jacques, qui était aux armées depuis quatorze ans, sans avoir donné de ses nouvelles, et Guillaume, sieur de Labécède. Sont témoins : noble Erard de Léaumont, sieur de Razat, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, résidant à Belaval ; Antoine de Boudeaux, sieur de Latour, habitant le château du Mur de Marzens, etc. — Bail par le sieur Pierre Dupin, sieur de Saint-Hilaire, ancien capitaine au régiment de marine. — Acte au nom de Jean d'Azalbert, sieur de Latour. — Procuration par noble Charles de Reynier, sieur de La Roubertié, à son fils François, écuyer. — Déclaration par Eléonore do Roques, veuve de noble Élie de Rivals, sieur de Fontanilles, à ses filles Eléonore et Françoise. — Opposition à la confirmation des syndics du diocèse, signifiée au nom des communautés de Labruguière, Sorèze, Cuq, Saint-Amans, Revel, Puylaurens, soutenant que ces officiers ne pouvaient rester plus de trois ans en charge. — Réquisitions du procureur du Roi, conformes à cette opposition. — Cession par messire Louis Duvergier, trésorier général en la généralité de Toulouse, seigneur et baron de Belcastel, à noble Pierre d'Ebrailh, sieur de Roquevidal. — Sommation au sieur Philibert Chailiou, maître sculpteur à Toulouse, qui avait fait marché pour un rétable destiné à la chapelle des Pénitents bleus de Lavaur, d'avoir à terminer ce travail. — Bail par Jean Dolmière, sieur de Labarthe. — Bail par Pierre de Roques, sieur de Lagrave, représenté par son fils André, sieur de Jonquières. — Transport à noble André Richome, sieur Delbosc. — Protestation contre les prétentions de certains maîtres chirurgiens de Lavaur à empêcher les veuves de maîtres de tenir boutique ouverte, malgré le droit qu'elles en ont. — Quittance au profit de noble Hugues de Rivals, sieur de Canimont, — et par Jeanne de Panis, de Sieurac, à noble Jean de Rivals, sieur de Larivière. — Obligation souscrite par les officiers de la confrérie Notre-Dame de Montcarmel de l'église cathédrale, au profit de Pierre Launet, maître doreur à Toulouse, pour travaux de son état à l'autel et au rétable de la confrérie. — Quittance faite à noble Adrien de Latour, seigneur de Saint-Paulet, au diocèse de Saint-Papoul, héritier de sa sœur Anne, fille de feu Jean-Jacques de Latour, seigneur de Castanet, et de Jeanne de Peytes, de son vivant seigneur de Saint-Paulet ; le dit Adrien représenté près de son créancier par Pierre de Latour, seigneur d'Auteville. — Ratification de ventes consenties au profit de noble Hugues de Rivals, seigneur de Gieusses, et de Guillaume, son fils, seigneur Du Claux, résidant à Gieusses. — Réquisition des habitants d'Aiguefonde, qui avaient logé, par ordre de Schomberg, au mois de novembre 1637, les chevau-légers du chevalier de Crussol, contre les habitants de plusieurs communes des environs qui devaient contribuer à la nourriture de cette troupe. — Saisie de meubles opérée pour couvrir une amende prononcée à l'occasion de la recherche des usurpateurs de noblesse, sur Jean-François Dabain, chevalier de Mons, résidant à Lavaur, où est faite cette saisie, en même temps qu'à Saint-Jean-de-Rives, sur les biens de sa femme Antoinette de Bardichon. Protestation du chevalier.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 632 feuillets, papier.
Lisle-sur-Tarn retour
Antoine Dugourc retour
Minutes retour
6 E 1/557*1616
« Registre des actes et instruments receus par moy Anthoine Dugourc, notaire guarde nottes tabellion royal héréditaire du nombre reduict de la ville de Lisle Dalbi-geois, en l'année mil six cens seitcze. En foy de quoy me suis soubsigné de mon sain acoustumé. Dugourc, not. ». — Répertoire à la fin du volume. — Obligations souscrites au profit du Frère Jacques Fontvielh, prieur des Augustins de Lisle. — Me Etienne Raynalh, docteur en droit, est lieutenant en la judicature d'Albigeois, au siège de Lisle. — Guillaume Leconte, sieur de Larozière, médecin opérateur, né en Bretagne, loue sur la place de Lisle une maison meublée, moyennant 48 livres tournois par an. — Obligation au profit de Nouguiès, docteur en droit à Lisle. — Michel Micquel, tanneur à Cordes, s'engage à prendre, au prix de 3 liv. 5 sous la douzaine, les peaux de tous les moutons qu'un boucher de Lisle pourra tuer de Pâques au premier jour de carême suivant. — Arrentement des immeubles de l'hôpital de Lisle. — Transport d'une créance au profit de Antoine Boisset, bourgeois de Lisle. — Dette reconnue au profit de Antoinette Delherme, veuve de Jean de Clédier, décédé lieutenant au siège de Lisle. — Accord entre noble Balthazar de Laroche, seigneur de Bellegarde, demeurant audit Bellegarde, et noble Pierre D'Amours, de la juridiction de Montans. — Vente par sire Geoffre Boisset, bourgeois. — Dette reconnue par Lucie de Lacam, veuve de noble François de Peirolle, de la paroisse de Lapeyrière. — Acquisition par Me Pierre Moysset, docteur. — Dette reconnue par Françoise de Romaniac, veuve de Me Louis Naves, garde-sacs au palais de Toulouse. — Emancipation de Jacques Facieu. — Cession par sire Guillaume Taffanel, marchand à Albi, ayant droit et cause des héritiers de feu Clément de Taffanel, receveur du domaine du Roi en la Terre-Basse d'Albigeois et Castrais, par donation de Levezonne de Galaup, veuve dudit Clément de Taffanel. — Obligation souscrite au profit d'Etienne Cassanhol, praticien. — Marché fait par les bouchers, pour la vente des peaux de bœufs, de Pâques au Carême, à raison de 9 livres la peau. — Les Gilabert, père et fils, sont autorisés à faire du salpêtre, par Antoine Gallut, maître salpêtrier, commissionné pour Lisle et un rayon de 4 lieues autour de cette ville. Me Antoine Vivent était alors commissaire général des poudres et salpêtres en Languedoc. — Dette reconnue au profit de Arnaud Clédier.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 349 feuillets, papier.
6 E 1/558*1617
Second registre. — Marché fait par le Frère Fontvielh, prieur des Augustins, pour la reconstruction d'une partie du couvent. — Jean Julien, bachelier en théologie, est mis en possession de l'archiprêtré de Lisle, par suite de la résignation de Me Pierre Sepet, docteur et chanoine de Sainte-Cécile d'Albi. — Contrat d'apprentissage du métier de tailleur, pour deux ans, moyennant 30 livres. — Procuration à Me David Vaissète, notaire à Lisle, par noble François de Cahuzac, sieur de Gazelles, et Suzanne de Fenayrols, sa femme. — Nouvelle organisation de la confrérie Saint-Eutrope, dans l'église paroissiale Notre-Dame de Lajonquière, par les tisserands de Lisle. Cette confrérie était ancienne ; mais les titres en avaient été perdus lors de la prise de la ville par les protestants. — Vente par Pierre Dalard, fils de feu Jean, de la juridiction de Rabastens. — Donation par Françoise de Romaniac, veuve du garde-sacs Naves, à Me Antoine Naves, son fils, docteur et procureur du Roi en la judicature d'Albigeois. — Gasaille par noble Pierre D'Amours, demeurant à Montans, au lieu dit Amours. — Vente par noble Louis Dalard, fils de feu Jean, habitant du lieu de Saint-Géry, juridiction de Rabastens, en son nom et en celui de Pierre son frère. — Conventions entre Pierre Ricard, laboureur, de la paroisse Sainte-Cécile d'Avens (Gaillac), et le prieur Fontvielh ; celui-ci prend le fils de Ricard en pension, pendant un an, pour le nourrir, le tenir blanc et net et l'instruire aux lettres, moyennant 60 livres et une barrique de vin. — Cession par Dom Seguy Dugourc, religieux de Candeil, agissant au nom de l'abbé Pierre Conardy, docteur en théologie. — Accord relativement au contrat de mariage de Guillaume Leconte, sieur de Rozières, et Suzanne Delzieu, de Lisle. — Nomination du Père Simplicien Saint-Martin, en qualité de syndic chargé d'affermer les émoluments des couvents de l'ordre des Augustins dans le ressort du parlement de Toulouse. Ces couvents avaient été ruinés par la guerre. Le P. Simplicien, qui était prieur et docteur régent au couvent de Toulouse, subroge à sa place le F. Géraud Calvet. — Reconnaissances féodales aux nobles Alexandre de Capriol et Pierre de Castelnau, seigneurs de Cuq et de Serviès. — Quittance par noble Louis Dalard, fils de Jean et de Jeanne d'Auxillon, décédée, en son nom et au nom de son frère Pierre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 192 feuillets, papier.
6 E 1/559*1618
Troisième registre. — Gasaille par le P. Jacques Fontvielh, gardien des Augustins. — Dette au profit du F. Jean Dumas, prieur de ce couvent. — Codicile de Cécile de Clédier, femme de Philippe de Durand, bourgeois de Lisle. — Obligation au profit de noble Pierre D’Amours, de Montans. — Acquisitions par sire Arnaud de Clédier, bourgeois de Lisle, qui mourut en cette année et eut pour héritier son fils Jacques, écolier à Toulouse. Jacques eut pour tuteur Jacques Toëry, contrôleur en la généralité de Toulouse. — Testament de Me Antoine Boisset, avocat, qui mourut l'année suivante et fut inhumé dans le tombeau de ses ancêtres, en l'église des Augustins. — Testament de Me Jean Daragon, avocat, qui fut aussi inhumé aux Augustins. — Acquisitions par Me Geoffre Bertrand Bournazel, docteur et avocat. — Marché par les consuls de Lisle pour couvrir le chœur de l'église des Augustins et pour faire une salle au clocher, pour y surveiller l'ennemi en temps de guerre. Le prévôt Jean de Clédier était alors premier consul. — Contrat d'apprentissage du métier de potier de terre, à Giroussens, chez Jean Castanier, fils de feu Georges : l'apprenti se nomme Bertrand (Barthélemy) ; il aura la nourriture du maître et restera deux ans sous sa direction, sans rien payer. — Mariage entre Pierre Vernhes, fils de feu Bernard, marchand à Puybégon, et Marie de Durand, fille de sire Philippe, bourgeois de Lisle, et de feue Cécile de Clédier. — Marché fait par le docteur Etienne Raynalh, lieutenant principal, pour divers travaux de menuiserie à exécuter dans sa maison. — 6 pipes et demie de vin se vendent, avec le bois, 156 liv. tourn. — Procuration à M. David Vaissète., notaire, par noble François de Cahuzac, sieur de Cazelles, et Suzane de Fenayrols, sa femme. — Obligation souscrite au profit de Jean Bressolles, marchand à Parisot. — Vente d'une récolle de safran, dans la paroisse Saint-Georges de Saint-Géry, par Anne Mauriague, veuve Gaussailh, assistée de son beau-frère Antoine Gibrat, cuisinier audit Saint-Géry. — Vente de 36 barriques « prestes à empocher vin », pour 39 liv. tourn.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 631 feuillets, papier.
6 E 1/560*1619
Quatrième registre. — Acte relatif à l'exécution du contrat de mariage de Guillaume Leconte, médecin opérateur, avec Suzane Delzieu, dont la dot était de 800 livres. — Contrat d'apprentissage du métier de tisserand : moyennant 20 livres, le maître doit enseigner le métier à son apprenti, faire la dépense de bouche, l'entretenir blanc et net. — Donation entre vifs par Jeanne Daucquo à Nicolas Guiot, chirurgien, son mari. — Contrat d'apprentissage du métier de « cardeur de laine et tireur destam » : cet apprentissage doit durer six ans et le maître doit, moyennant 36 livres, nourrir son apprenti, l'entretenir à la réserve des chemises, l'habiller et le chausser. — Mariage de Jacques Castède, bourgeois de Gaillac, assisté de Me Roch Combettes, juge d'Albigeois, avec Jacquette de Raynalh, fille du lieutenant principal Etienne de Raynalh et de Catherine de Moisset. — Apprentissage de deux ans, chez un cordonnier qui doit, moyennant 33 livres, nourrir son apprenti et le tenir blanc et net. — Acquisition par Etienne Cassanhol, praticien à Lisle. — Marché par les habitants du Taur, avec Arnaut Boudret, fondeur à Toulouse, pour une cloche de 2 quintaux destinée à l'église Saint-Martin : la communauté lui donnera 90 livres et lui fournira 90 livres de vieux métal. — Marché entre un boucher de Lisle et Bernard Loubers, tanneur, des Cabannes (Cordes), pour les peaux des bêtes que le premier tuera dans l'année : la douzaine de peaux de moutons sera payée 4 liv. 17 s. 6 d. et celle des veaux de lait 18 liv. — Obligation au profit du prieur des Augustins Jean Dumas, — et au profil de Me Geoffre Bertrand Bournazel, avocat. — Collation et prise possession d'une chapellenie, fondée en 1575, par Guillaume Mercadier, sacristain de l'église Notre-Dame du Bourg de Rabastens, dans l'église Saint-Pierre de Lapeyrière. — Obligation au profit de Me Mathurin Nouguiès, docteur et avocat. — Dette reconnue par Lucie de Lacam, veuve de François de Peirolle, au nom de ses enfants, envers Me Antoine Boisset, avocat : la somme due comprend- 60 livres, prix d'une jument avec la selle et la bride. Les fils de Lucie, nobles Jean et François de Peirolle ratifient cette reconnaissance. — Vente par David Vaissète, notaire, chargé de procuration de son frère Pierre, praticien au palais à Toulouse. — Baux à ferme par Marguerite de Lomagne, dame Du Claux, veuve de Messire Antoine de Lomagne, seigneur dudit lieu et autres places, elle habitant le château du Claux. — Procuration par Marie de Capriol, du consentement de Dominique Destarac, son mari, bourgeois de Lisle, à Pierre de Capriol, son frère, procureur en la cour du parlement de Toulouse. — Marché par noble Gabriel de Lustrac, sieur de Saint-Sernin, au nom de Bourguine d'Humières, sa mère, dame dudit Saint-Sernin, et par Marguerite de Lomagne, dame Du Claux, pour des réparations aux moulins qu'ils possédaient en commun sur le Tarn, la dite dame d'Humières pour les deux tiers et la dame Du Claux pour un tiers. — Location d'une enclume de forgeron, pour un an, moyennant une émine de blé.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 708 feuillets, papier.
6 E 1/561*1620
Cinquième registre. — Déclaration par noble Louis Dalard, écuyer, en faveur des Cassanhols, relativement à des actes souscrits par Jean Dalard, son père. — Prise de possession de la recto rie de la paroisse Saint-Georges de Saint-Géry, par Jean Cassanhol, bachelier en théologie. — Arrentement par Marguerite de Lomagne. — Obligation souscrite à Marguerite de Combettes, veuve du bourgeois Arnaud Clédier, par Pierre Dusolier, bourgeois de Rabastens, Joseph Boisset et Jean Rivals, Me chirurgien, ces deux derniers habitant Lisle. — Vente d'une maison à Lisle, par sire Dominique Destarac, bourgeois de cette ville, à Antoinette Daragon, fille de feu Jean et femme de Jean Galtier, praticien. — Me Manaud Fondère accepte, pour éviter des frais, la tutelle de ses beaux-frères Jean et François Durand, fils de feu Philippe et de feue Cécile de Clédier, du consentement de Jean de Durand, greffier en la table de marbre de Toulouse, oncle paternel des dits mineurs. — Dette de 300 livres envers le bourgeois sire Joseph Boisset, pour douze pipes de vin clairet. — Obligation souscrite par Marguerite de Lomagne, dame Du Claux, veuve de messire Antoine de Lomagne, habitant alors son château de Belhèse, près de Lisle, au profit de noble Louis de Cazeneuve, seigneur de Laroque, Verfeilh, etc. — Acquisition, à Puycelsi, de vingt pipes de chaux, au prix de 3 liv. 15 s. la pipe rendue à Ayral, consulat de Lapélissarié, ou Me Antoine Lafon, praticien, y résidant, faisait construire une mouline. — Obligation par Lucie de Lacam, veuve de noble Franco de Peirolle, de la paroisse Saint-Etienne de Vionan, souscrite en son nom et pour son fils aîné noble Jean de Peirolle. — Apprentissage du métier de boulanger, pendant deux ans, moyennant douze livres. — Prêts par le prieur des Augustins Jacques Fontvielh. — Mariage entre Me Antoine Massot, praticien, et Marguerite de Vitalis. — Cession de créance à Marguerite de Combettes, veuve de Arnaud Clédier, par sire Pierre Bertrand, bourgeois de Lisle, ayant droit et cause, par transport, de messire Louis-Antoine d'Hebralh, seigneur de Dallon, Lacourtade, etc., héritier de noble Hélène de Rabastens, dame de Labarthe. — Vente, au prix de 35 liv. 10 s., d'une jument de trois ans, par Etienne Cassanhol, à noble André de Laurans, écuyer, habitant la paroisse Saint-Laurent de Lapeirouse, juridiction de Rabastens. — Quittance de Jacques de Clédier, écolier, à Marguerite de Combettes, sa mère. — Obligation par Jacques Bermond, de Lisle, au profit de Me Gabriel Baudouin, prêtre et recteur de Saint-Martin du Taur.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 784 feuillets, papier.
6 E 1/562*1621
Sixième volume. — Abel Duboys, marchand à Lisle, prête du blé à un métayer, pour sa nourriture jusqu'à la moisson. — Apprentissage du métier de tisserand, pendant un an, pour 25 livres. — Ratification d'un acte de vente par Catherine Dyver, veuve de Antoine Maignien, bourgeois de Lisle. — Adjudication de réparations à faire aux murailles de cette ville. — Obligation au profit de Me Etienne Raynalh, docteur et lieutenant au siège. — Prêts par Jacques de Fontvielh, gardien des Augustins. — Testament de Bernard Cavalié, fils de feu Antoine, maître chirurgien : il veut être inhumé au cimetière de Lisle, dans le tombeau de sa mère, en la forme usitée dans le R. P. R. — Testament de Jean Duboys, marchand. — Obligation au profit de David Vaissète, notaire. — Syndicat des paroissiens de Saint-Martin du Taur, pour faire rendre compte aux marguilliers de leur église. — Adjudication de travaux de fortification nécessaires aux portes d'En Périole et de Gaillac. Etaient alors consuls : Me Élie Lingard, ci-devant procureur à Toulouse ; Jean Rivals, maître chirurgien ; Antoine Boisset et Etienne CassanholQuittance par messire Jacques de Lomagne, baron Du Claux. — Mariage de Pierre Vaissière, maître fontainier, avec Marguerite Duboys, fille d'Abel. — Testament dudit Abel Duboys, gisant, malade d'une blessure, dans la maison de Cécile de Laroquebouillac, femme de Louis de Lescure. — Apprentissage du métier de tailleur, moyennant 55 livres pour 3 ans. — Bail de la réparation d'une muraille au fossé de la ville,.vis-à-vis le corps-de-garde dit le Coin de Garre, et servant à contenir l'eau dudit fossé. — Réquisition de Catherine Dyver contre Jacques de Clédier, écolier, parlant à Marie Bousinac, femme du bourgeois Antoine Boisset, chargé des affaires dudit Clédier. — Transport par Antoine Boisset à Me Bernard Boisset, avocat. — Abjuration du protestant Charles Barthe, habitant Lisle depuis quelques jours seulement. — Testament de Jean Jalbert, notaire à Lisle. — Quittance par Bourguine d'Humières, dame de Saint-Sernin, à Louis Aymeric, bourgeois, fermier du moulin d'Arpault. — Un cheval sellé et bridé est vendu 36 livres. — Testament de Jacques Bermond, marchand.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 558 feuillets, papier.
6 E 1/563*1622
Septième registre. — Vente par noble Pierre D'Alard, fils de Jean. — Obligation souscrite au profit de François Daragon, greffier de la foraine à Toulouse ; — au profit de noble Jean Du Bousquet, sieur de Graignague. — Mariage de Charles Barthe avec Philippine de Facieu. — Bail, par les consuls de Lisle, de divers travaux de fortification. — Testament de Antoine Fauré, laboureur, du masage de Lapeyrière. — Prêts par Jacques Fontvielh, prieur des Augustins. — Prêt par Jean et Pierre Dugourc, du consulat de Lapelissarié, à noble Pierre D'Amours, écuyer, demeurant à Montans. — Rétrocession par messire Pierre Desplats, seigneur de Graignague, président au Parlement de Toulouse. — Vente par Catherine Dyver, veuve de sire Antoine Maignien, bourgeois de Lisle. — Testament de Jean Thomas, natif de la paroisse Saint-Martin d'Amours, juridiction de Rabastens, demeurant dans la paroisse de Cotteux, juridiction de Lisle. — Procuration par Eléonore de Denys, à Etienne Cassanhol, son mari, bourgeois de Lisle. — Vente d'une jument, au prix de 30 livres, par Jean de Clédier, prévôt diocésain. — Achat de blé par les consuls, pour faire le pain du régiment de Piémont, de séjour dans cette ville. — Reconnaissances féodales à noble François de Cahuzac, sieur de Gazelles, et Suzanne de Fenayrols de Lafont, mariés, pour des fiefs situés sur le territoire de Lasalle, paroisse Saint-Gérard d'Armissard, juridiction de Lisle, reconnus en 1479 à Guillaume D'Amours ; en 1515 à Galaube D'Amours ; en 1531 à noble Arnaud de Lafont, sieur de Fenayrols. — On lit à la page 711 : « Le xviij octobre 1622 la ville de Montpellier, occupée par ceux de la religion prethendue refformée, rebelle au Roy et par luy assiégée, s'est rendue à son obeyssance et la paix généralle a esté accordée par le Roy à ceux de la dicte religion prethendue refformée. »
Description physique : (Registre.) — In-folio, 711 feuillets, papier.
6 E 1/564*1623
Huitième registre. — Gasaille par Geoffre Bertrand Bornazel, avocat à Lisle. — Mariage de Pierre Maignien, avocat, avec Cécile de Raynalh, fille d'Etienne, lieutenant au siège de Lisle, et de Catherine Moysset. — Cession par Jacques de Clédier à noble Jean de Saurs, écuyer, de Gaillac. — Procuration par Françoise de Romanhac, veuve de Louis Naves, garde sacs au Parlement de Toulouse, à Antoine Naves, son fils, procureur du Roi en la juridicature d'Albigeois. — Gasaille d'une paire de vaches, au capital de 45 livres et sur la moyson d'un setier de blé, par le prévôt diocésain Jean de Clédier, à noble Jean de Frausseilhe, écuyer, sieur Du Claux. — Obligation souscrite au profit de Anne de Portal, veuve de Jean de Senaux, conseiller en la chancellerie de Toulouse. — Mariage de Charles Barta, maître apothicaire à Lisle, avec Flore Pradière — Contrat d'apprentissage de marchand chaussatier : l'apprenti doit rester deux ans chez son maître, moyennant 80 livres ; celui-ci doit lui apprendre le métier, le nourrir et l'entretenir. — Marché fait, par Louis Barbez, écolier, de Lisle, avec Henry Raigade, marchand, qui s'engage à « le norrir et entretenir blanc et net de ses habitz pendant une année », moyennant 135 livres. Ce Barbez était fils du docteur Sernin Barbez. — Acquisition par Abel Duboys, marchand. — Accord entre noble Jacques de Clédier, écuyer, sieur de Quintz, fils de feu Antoine, bourgeois de Lisle, d'une part, et Pierre Maignien, fils de feu Antoine, aussi bourgeois de Lisle, et de Catherine Dyver, d'autre part ; celle-ci fille de feu Louis Dyver. Parmi les témoins figure le prévôt Jean de Clédier, cousin de Jacques. — Donation par noble Pierre D'Alard, écuyer, habitant Saint-Géry, à Pierre Aymeric, fils de Louis, bourgeois de Lisle, son cousin, de tous les biens, droits et actions qui lui viennent de la donation à lui faite par feu Jean D'Alard, son père, lors du mariage de son dit père avec Jeanne D'Auxilhon, le 20 avril 1581. — Sous-arrentement des fruits décimaux appartenant à l’evêque d'Albi dans la paroisse Saint-Salvi de Cotteux, par Jacques Gibert à Hector D'Yversenc, bourgeois, et Guillaume de Paule, marchand à Gaillac. — Testament d'Abel Duboys, marchand. — Vente de fruits par Marguerite de Lomaigne, dame Du Claux, Belbèze et autres lieux — Testament de Sernin Maignien, écolier, fils de feu Antoine. — Transfert par noble Pierre de Gairard, capitaine, sieur de La Nagroulhière, consulat de Rouffiac, demeurant au dit lieu, fils et héritier de noble Olivier de Gairard, écuyer. — Location à Pierre Lafagie, fils de feu Odet, travailleur, pour une année, moyennant 11 livres, d'une maison à Lisle, près de l'hôpital Saint-Louis, et d'un jardin près de la porte Saint-Louis. — Obligation souscrite au profil de messire Pierre Desplats, baron de Graignague, et Françoise de Caulet, sa femme.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 376 feuillets, papier.
6 E 1/565*1624
Neuvième registre. — Prêts par Jacques Fontvielh, prieur des Augustins. — Emprunt par le prévôt diocésain Jean Clédier. — Vente d'un cheval, au prix de 12 livres, par noble Pierre D'Amours, écuyer, du consulat de Montans. — Vente par Pierre Lafagie, fils de feu Odet. — Emprunt de 3 setiers de blé par Philippine de Viguier, veuve du notaire Antoine Rivière. — Procuration par Jean Julien, archiprêtre de Lisle, pour résigner en cour de Rome un obit qui n'exige pas la résidence, au profit de Innocent de Ciron, chanoine de Saint-Etienne de Toulouse. — Acquisition par Antoine Boysset, fils de feu Geoffre, de Lisle. — Testament de Suzanne Dalzieu, veuve de Guillaume Lecomte, décédé médecin opérateur : elle institue héritier universel son fils Jean Lecomte. — Accord entre noble Pierre D'Amours, écuyer, et son neveu François de Fauré, sieur de Lasalvetat, juridiction de Cordes, sur des contestations résultant de l'exécution des pactes du mariage (22 février 1593) conclu entre noble François de Fauré, sieur de Roquefort, et feue Catherine D'Amours ; celle-ci fille de feus nobles Guillaume D'Amours et Isabeau de Soubiran, et héritière de feu Jacques D'Amours, son frère. Lasalvetat faisait partie du douaire de Catherine et fut laissé par Pierre D’Amours à François Fauré qui signe Lasalvetat. — Procuration de Jean Dalzieu, apothicaire, héritier de feu Jean Lecomte. — Accord entre Pierre Lafagie, fils de feu Odet, de Lisle, et Antoine Lafagie, son frère, de Saint-Etienne de Vionan, qui avait un fils du nom de François. Antoine mourut en cette année. — Accord entre noble Jean de Peyrole, écuyer, sieur du dit lieu, habitant la paroisse de Lapeyrière, et Guillaume Audebaud, meunier au dit Lapeyrière, qui prétendait avoir été battu et excédé par Peyrole et autres ses complices, et exerçait des poursuites contre les assaillants. Audebaud abandonne ces poursuites et Peyrole lui fait abandon de 16 setiers de blé qu'il lui avait prêtés.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 612 feuillets, papier.
6 E 1/566*1625
Dixième registre. — Dette reconnue par noble Jeanne Du Bousquet, veuve de Charles D'Azémar, sieur de Cransac, au profit de Bertrande de Bertrandi, veuve de Pierre Gaubert, avocat à Lisle. — Prêts par Jacques Fontvielh, prieur des Augustins. — Association entre deux frères pour vivre en communauté de biens, au moins pendant vingt-cinq ans, « n'ayant qu'un domicile, pot et feu ; l'un sera tenu suporter les infirmités de l'autre » etc. — Quittance de gestion, aux consuls de 1619, Etienne de Raynalh, lieutenant au siège ; Mathurin Nouguiès, avocat, et Antoine Cavalhié, chirurgien. — Arrentement par les consuls de la jouissance des fossés, contrefossés, pâtus, etc., appartenant à la ville. — Prêt par Abel Duboys, marchand, à Georges Verlhac, praticien. — Contrat d'apprentissage de l'art de chirurgie, par Guillaume Duboys, fils d'Abel, chez Pasquier Piètre, maître chirurgien à Lisle. Cet apprentissage doit durer deux ans et l'apprenti paie 120 livres. — Arrentement de deux moulins situés près du château de Belbèze, par Marguerite de Lomaigne, veuve de messire Antoine de Lomaigne, seigneur et baron Du Claux. — Renvoi pardevant arbitres d'une instance pendante entre les consuls de Montans et le sieur Bories, relativement à une maison bâtie sur le fossé ou la contrescarpe de la ville et en perçant la muraille. — Prêt de 700 livres par David Vaissète, notaire, à Marie Vernhes, veuve de Me Antoine Boisset, avocat au siège de Lisle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 285 feuillets, papier.
6 E 1/567*1626
Onzième registre. — Prêt par Geoffre Bertrand Bornazel, avocat. — Dette par noble Jean de Peyrole, écuyer, de la paroisse de Lapeyrière. — Prêts par Jacques Fontvielh, prieur des Augustins, — et par noble Pierre D'Amours, écuyer, du consulat de Montans. — Acquisition par Mathurin Nouguiès, avocat ; parmi les témoins de l'acte figure Balthazar de Liombra, régent des écoles de Lisle. — Arrentement par noble Antoine D'Assier, sieur de Gaulène, résidant à Roumégoux, en qualité de fondé de pouvoir du recteur d'Avignonet. — Marché fait pour la réparation d'une maison appartenant à Me Thomas de Naves, étudiant à Toulouse, ledit marché fait au domicile de Françoise de Romanhac, mère du dit Naves, sur la place de Lisle. — Bail par Me Pierre Moysset, avocat. — Testament de Jacques Facieu, marchand à Lisle. — Arrentement par Hector D'Yversenc, bourgeois de Gaillac, procédant comme fondé de pouvoir de Jeanne de Mirabel, veuve de David Combettes, en son vivant bourgeois de Gaillac. — Enregistrement de lettres patentes accordant, sur la requête du syndic du diocèse, les mêmes exemptions d'impositions aux ecclésiastiques qu'aux nobles. — Cession par François Lengard, bourgeois de Lisle. — Paiement d'une cloche par les consuls de Loupiac, Gabriel Delcung et Jean Pellegry, aux sieurs Claude Jolly et Blaise Seurot, fondeurs lorrains, ladite cloche destinée à l'église paroissiale Saint-Laurent, de cette commune. — Quittance par les consuls de Lisle au séquestre des fruits saisis à leur requête sur messire Gabriel de Lustrac, seigneur de Saint-Sernin. — Contrat d'apprentissage du métier de serrurier : l'apprenti doit rester trois ans à la charge du maître. — Acquisition par François Lafagie, fils de feu Antoine, couturier à Saint-Etienne de Vionan. — Dette reconnue par Pierre Lafagie, fils de feu Odet, laboureur à Favas, juridiction de Lisle. — Contrat d'apprentissage du métier de tailleur.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 471 feuillets, papier.
6 E 1/568*1627
Douzième registre. — Prêts par Jacques Fontvielh, prieur des Augustins de Lisle. — Mariage d'Antoine Maignien, bourgeois de Lisle, avec Philippe Destarac, fille de Dominique et de Marie de Capriol. — Bail par messire Louis de Lescure, baron dudit lieu, de Valdériés et autres lieux, et Cécile de Laroquebouillac, sa femme. — Prêts par Élie Lengard, avocat. — Vente par David Vaissète, notaire. — Le prévôt diocésain, Jean de Cledier, se reconnaît débiteur d'une somme de 306 livres, prix de 17 pipes devin clairet et de vin blanc. — Accord sur procès entre Etienne Raynalh, lieutenant au siège de Lisle, et Marguerite de Lomaigne, dame Du Claux. — Vente par les époux Antoine Boisset et Marie de Bousinac, à Pierre D'Isarn, régent de la cour temporelle d'Albi, agissant en qualité de tuteur de Marie de Moysset. — Accord entre noble Pierre D'Amours, écuyer, du consulat de Montans, et Bertrand Bernenc, marchand à Lisle. Le régent des écoles, Balthazar de Liombra, figure parmi les témoins. — Règlement de comptes entre Abel Duboys, marchand, et François Daragon, fils de feu Jean, avocat au siège de Lisle. — Accord relatif à une vente de biens provenant de la succession de Me Pierre de Paule, qui, par son testament en date du 10 septembre 1591, avait fait héritière ses filles Marguerite, Antoinette et Madelaine de Paule ; cet accord consenti entre Jean Carentel, bourgeois de Gaillac, et Marguerite de Paule, femme de l'avocat Élie Lengard. — Prêt par Jacques Facieu, notaire à Lisle. — Bail à loyer des outils d'un atelier de menuiserie ; inventaire détaillé de ces outils. — Acquisitions par Péronne de Gaubert, femme de Mathurin Nouguiès, docteur et avocat. — Procuration par Jeanne Du Bousquet, veuve de noble Charles D'Azémar, seigneur de Cransac et autres lieux. — Quittance par noble Jacques de Clédier, sieur de Quintz, fils et héritier de feu Arnaud, bourgeois de Lisle. — Amortissement par Françoise de Romanhac, veuve de Me Louis Naves, vivant garde-sacs au palais de Toulouse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 584 feuillets, papier.
6 E 1/569*1628
Treizième registre. — Au premier feuillet se trouvent des notes sur la prise, en 1628, des villes protestantes de Pamiers, Réalmont, Roquecesière et Lamoline, Lacaune, Brassac, Castelnau et Larochelle. — Le notaire a transcrit à la fin de son registre la déclaration du Roi sur la reddition de la ville de Larochelle. — Prêts par Jacques Fontvielh, prieur des Augustins de Lisle. — Contrat d'apprentissage du métier de pourpontier, à Toulouse, chez le sieur Jean Paraire. Cet apprentissage doit durer trois ans. — Prêts par Élie Lengard, avocat. — et par Françoise de Romanhac, veuve du garde-sacs Naves. — Obligations souscrites au profit de Arnaud Naves, fils de la dite Romanhac. — Quittance par Jean Julien, bachelier en théologie, archiprêtre de Lisle. — Echange entre Élie Lengard, avocat à Lisle, et Me François Bruguière, notaire à Saint-Sulpice. — Prêts par Mathurin Nouguiés, avocat. — Testament de Jean Gilbert, cardeur de laine, à Lisle, « allant à la guerre pour le service du Roy ». — Traité pour planter une terre en vigne. Prêt fait par Marie de Bousinac, femme d'Antoine Boisset, bourgeois de Lisle. — Accord sur procès entre les héritiers Valhière et les lépreux de la maladrerie de Lisle, que des questions d'intérêt avaient divisés et qui s'insultaient. — Prêts par Raimond Cassanhol, marchand à Lisle. — Vente par Jacques Bousinac à Me Etienne Raynalh, lieutenant en la judicature d'Albigeois, au siège de Lisle. — Echange de maisons à Lisle, entre Me Mathurin Nouguiès, avocat, et Balthazar Liombra, régent des écoles ; ce dernier agissant tant en son nom qu'en celui de Jeanne Yéché, sa femme. — Testament de Antoine Maignien, bourgeois de Lisle, époux de Philippe Destarac, fille de Dominique et de Marie de Capriol. Le testateur institue héritier universel son frère Pierre Maignien, avocat. — Accord entre messire Louis de Lescure, baron du dit lieu, représenté par Thomas Carrière, son maître-d'hôtel, d'une part, et noble Pierre D'Isarn, régent de la cour temporelle à Albi ; ce dernier agissant en qualité de tuteur de Marie de Moysset, fille de feu Louis et héritière de son aïeul paternel, Pierre de Moysset. — Reconnaissance par Me Pierre Maignien, avocat, à Cécile de Raynalh, sa femme, fille d'Etienne, lieutenant au siège de Lisle. — Bail par Jean Dalbis, avocat à Lisle, et par Geoffre Bertrand Bornazel, aussi avocat. — Obligation souscrite par Bernard Fauré à noble François de Fauré, sieur de Lasalvetat. — Bail de la petite boucherie, pour un an, moyennant 45 livres, à payer à la caisse communale de Lisle. — Bail de la Juratarie de la même ville et qui consiste à faire les estimations des dommages, suivant et conformément à l'ancienne coutume, à donner les assignations, etc., etc. Le bail est consenti pour une année, moyennant 26 livres de cire jaune.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 578 feuillets, papier.
6 E 1/570*1629
Mention de la prise de la ville de Privas par l'armée royale. — Acquisition par Geoffre Bertrand Bornazel, avocat. — Bail fait par Françoise de Romanhac pour la réception de nouvelles reconnaissances des rentes qui lui sont dues. — Emprunt par la communauté de Puycelsi, représentée par Ramon Daudoin, sieur de Lasalle, son premier consul. — Bail d'une métairie par le syndic des Augustins. — Collation d'une chapellenie fondée dans l'église Saint-Pierre de Lapeyrière. — Quittance par Mariet de Clédier, lieutenant en la judicature de Ville-longue, siège de Lavaur. — Prêt par le R. P. Gabriel Gars, syndic des Augustins. — Quittance par Marie de Bousinac, veuve de Jean de Savinhac et épouse d'Antoine Boisset, bourgeois de Lisle, à noble Pierre d'Isarn sieur de Saint-Amans, régent de la temporalité d'Albi. — Bail des réparations à faire au château et au moulin de Belbèze, dont Bernard Mauzy, habitant du dit château, était fermier. — Prêt par le R. P. Gramond, syndic des Augustins.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 497 feuillets, papier.
6 E 1/571*1630
Quinzième registre. — Obligation au profil de Me Jean de Martel, avocat près de la Chambre de l'Edit du Languedoc. — Contrat d'apprentissage du métier de tisserand. Cet apprentissage doit durer un an et il est payé au maître 30 livres. — Donation entre vifs par Françoise Nicole de Berry, veuve de Pierre Reste, bourgeois de Lisle, atteinte de la maladie contagieuse et reléguée dans une métairie, à Pierre de Rodier de Roquereyne-les-Cordes : elle lui donne tout son avoir, à la réserve de 300 livres dont elle désire faire l'emploi à sa volonté. — Quittance par les religieux Augustins à Ramon Cassanhol, marchand, le P. Jean Castel étant prieur et Léonard Gramond, syndic. — Testament de Jeanne Yéché, femme de Me Balthazar de Liombra et veuve, en première noces, de Arnaud Gibily : elle fait des substitutions, craignant que les héritiers désignés ne meurent de la peste. — Bail par le syndic des Augustins de travaux de serrurerie dans un bâtiment que les religieux font construire pour l'agrandissement de leur couvent. — Bail des travaux de charpente pour le même bâtiment. — Vente par noble Pierre de Frausseilles. — Quittance à Me Etienne Raynalh, lieutenant au siège de Lisle. — Créance de noble Pierre D'Amours sur Jean Mauzac, tuilier à Montans. — Bail de terres à cultiver par François de Senaux, ayant pour procureur Jean de Senaux, conseiller au Parlement, représenté par Geoffre Bertrand Bornazel, avocat. — Les consuls du Taur donnent à bail à Lambert, de Graulhet, la confection du cadastre et compoix de leur communauté. — Jean Guascot, marchand et bourgeois, de Lisle, met ses neveux Pierre et Mathieu Chambeau en pension pour un an, au prix de 110 livres pour chacun, chez Balthazar de Liombra, régent des écoles, « pour être instruits aux bonnes mœurs, à la crainte de Dieu, à lire et écrire fidèlement et leur faire la dépense de bouche, les tenir blancs et nets, coucher et lever dans sa maison suivant leur qualité ».
Description physique : (Registre.) — In-folio, 574 feuillets, papier.
6 E 1/572*1631
Seizième registre. — Gasaille par Madelaine de Paule, femme de Élie Lengard, avocat : une paire de vaches de 6 à 7 ans est estimée 50 livres. — Prêt par Mathurin Nouguiès, avocat, — et par L. Gramond, syndic des Augustins. — Obligation souscrite par François Bermond, notaire à Montans, au profit de Gabriel Baudouin, recteur de Saint-Martin du Taur. — Acquisition par Geoffre Bertrand Bornazel, docteur et avocat. — Emancipation de Jean Dugourc. — Acquisition par Léonard Gramond, syndic des Augustins. — Vente de censives à Pierre Moysset, avocat, par Françoise Clédière, fille de feu Jean Clédier et de feue Anne d'Estienne et veuve de Jean Felouse, décédé fouleur de draps à Lisle. — Accord entre les Augustins de Lisle et les consuls d'Annay, sur contestations relatives aux tailles. — Gasaille d'une vache estimée 25 livres. — Arrentement des revenus de la commanderie de Vaour et de ses membres, pour trois années, moyennant 6,009 livres par an, à Abel Duboys, marchand à Lisle, et à Jean Duboys, marchand à Vaour, parle chevalier de Redortier, frère Annibal de Blacas, procureur général du F. Honoré de Villeneuve Villevielhe, commandeur dudit Vaour. Les adjudicataires doivent entretenir le château, où loge Jean Duboys ; en temps de guerre la garde de ce château est, par moitié, à la charge des Duboys et du commandeur et ce dernier s'y réserve, au besoin, un pied-à-terre. La famille Duboys était, déjà depuis plusieurs années, fermière de la Commanderie. — Noël Pelfort donne la maison meublée qu'il possède à Lavaur, à François de Rennaut, juge de Cuq de Lauragais, pour les bons services qu'il a reçus de lui. — Testament de Etienne Raynalh, lieutenant en la juridiction de Lisle : il veut être inhumé dans la chapelle Sainte-Catherine de l'église des PP. Augustins, près de Jacquette Depeyre, sa mère. — Arrentement d'une borie par Dominique Destarac, bourgeois de Lisle. — Bail de la desserte de la paroisse Notre-Dame de Montagut et Saint-Pierre de Lavernhe, son annexe. — Plusieurs actes concernant la famille Cassanhol.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 767 feuillets, papier.
6 E 1/573*1632
Testament de Jean Rivière, apothicaire à Lisle. — Arrentement du moulin de Fongrave, à Rabastens, par Me Jean de Martel, avocat en la Chambre de l'Édit. — Contrat d'apprentissage du métier de marchand chandelier et mangonier, à Lisle : cet apprentissage, pour lequel on paie 40 livres, doit durer deux ans. — Cession par Marguerite Daudie, fille de feu noble Bernard Daudie, sieur de Canimont, à noble Élie de Rivals, sieur de Fontanilhe, de tous ses droits sur Canimont et ses dépendances. — Quittance à Anne de Portal, veuve du conseiller de Senaux. — Prêts par le P. Gramond, syndic des Augustins. — Accord relativement à une dette contractée au profit de noble François de Cahuzac, sieur de Cazelles, en 1625, et cédée par Anne de Lafon de Fenayrols, veuve dudit Cahuzac, à noble François de Boyer, sieur de Mailloc. — Quittance à Me Etienne Raynalh, lieutenant en la juridiction, par noble Guillaume D'Albert, sieur d'Alban, tant en son nom que pour Louis et Seguine D'Albert, ses frère et sœur, et Élie Delcros, son neveu. — Gasaille d'une paire de vaches de cinq à six ans, estimée 30 livres. — David Vaissète, notaire à Lisle, se reconnaît débiteur de Élie Lengard. — Conventions entre le syndic des PP. Augustins et Jean Audoy, d'Annay, débiteur du couvent. — Testament dudit Audoy qui donne 200 livres à son fils et fait héritier le couvent des Augustins. — Homologation par Etienne de Laroquebouillac, baron de Saint-Géry, conseiller du Roi en ses Conseils d'Etat et privé, d'un contrat de cession, au profit des frères Poussoy, marchands à Toulouse, d'une créance sur Louis d'Aymeric, bourgeois de Lisle. — Bail de la levée des tailles de Lisle, à Duranty, praticien, moyennant 1 sou 8 deniers par livre et en donnant 170 livres à la communauté. — Quittance par Constance Du Planté, veuve de Pierre Moysset, avocat. — Prêt par Jean Resclause, bourgeois de Rabastens, à Jean Resclause, son fils. — Transport de créance par Jean Rivals, maître chirurgien, à Jean Dalbis, avocat.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 417 feuillets, papier.
6 E 1/574*1633
Prêt de Élie Lengard à David Vaissète, notaire. — Vente d'une paire de vaches, au prix de 57 livres, par l'archiprêtre de Lisle Jean Julien. — Testament de Esclarmonde Vaissière. — Plusieurs actes au nom de l'archiprêtre Jean Julien : prêts, échanges, ventes, etc. — Testament de Henri Déro, marchand à Gaillac, — et de Abel Duboys, marchand à Lisle. — Bail de la garde d'un bois taillis à Giroussens, par Anne de Portal, veuve de Jean de Senaux, seigneur de Montbrun, conseiller en la Chancellerie de Toulouse. — Adjudication de travaux de maçonnerie dans l'église Saint-Etienne de Vionan, par Amans Lafagie et les autres marguilliers de cette paroisse. — Cession par Jacques Clédier, sieur de Quintz. — Accord entre les PP. Augustins et les consuls de Lisle. Parmi les témoins figure Jean Brousse, prêtre, régent du collège de cette ville. — Sous-arrentement des fruits décimaux de Saint-Etienne de Vionan, à François Lafagie, par noble Antoine Lacaze, de Pampelonne. — Bail de la métairie de La Grassarié, paroisse Saint-Salvi de Coutens. — Vente d'un pré par noble Pierre de Frausseilles, de la paroisse Saint-Guiral Darmissard. — Bail d'une métairie par Pierre D'Amours, écuyer, de Montans, — et de la métairie de Colombans, paroisse Sainf-Cornelly, par Modeste Des-larac, marchand. — Prise de possession de l'église paroissiale Notre-Dame de Montagut et Saint-Pierre Laver-nhère, son annexe, par le prêtre Jean Guibbert. — Créance de Marguerite de Cabrier et de Rebaute, veuve de Guillaume de Seiglar, décédé président du Parlement de Toulouse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 428 feuillets, papier.
6 E 1/575*1634
Contrat d'apprentissage du métier de chapelier, à Lisle. La durée est de deux ans et l'apprenti paie 24 livres. — Pactes de mariage entre Guillaume Mathieu, bourgeois, et Jeanne de Fieuzet, fille d'Antoine, bourgeois de Giroussens. — Règlement de comptes entre Pierre D'Amours, noble Pierre Bertrand, écuyer, de Gaillac, et Thomas Bertrand, marchand, de la même ville, frères, héritiers de Pierre Bertrand, leur père. — Testament de Abel Duboys, annulant le précédent (E. 574). — Vente d'une partie de maison à Lisle, par Arnaud Naves, mari de Marguerite de Pomier, à Barthélemy Naves, son frère, bachelier en théologie. — Gasaille d'une paire de vaches, par Gérard Lavernhe, syndic du couvent des Augustins. — Marché pour la construction d'une maison au masage de Vialar, consulat de Lapelissarié. — Résignation par Me Etienne Raynalh, de l'office de lieutenant au siège de Lisle, dont il avait été pourvu, le 10 juin 1598, par la reine Marguerite, dame des quatre jugeries de Rieux, Rivière, Verdun et Albigeois, au profit de Me Antoine de Naves, docteur et procureur du Roi en la judicature d'Albigeois. — Acte de cession de cet office moyennant 4,200 livres et 20 sous par livres. Le traité fut conclu dans la métairie de Raynalh, paroisse Saint-Georges de Saint-Géry, juridiction de Rabastens. — Naves résigne l'office de procureur du Roi dont il avait été de même pourvu par la reine Marguerite, en 1612, au profit de Jean de Lagarrigue, son neveu ; arrangement entre eux dans la même métairie. Roch de Combettes avait résigné cet office en 1597, et Marguerite l'avait donné à Vital Joussen. — Quittance d'un arriéré de tailles par les consuls de Peyrole aux Augustins. — Vente au nom de l'hospice Saint-Louis de Lisle, par le bourgeois Gassanhol, syndic de cet établissement. — Bail de la levée de l'albergue de 350 livres, due par la communauté du Taur au marquis d'Ambres. — Procuration par les RR. PP. Augustins Charles Lacoste, docteur en théologie, prieur ; Léonard Gramond, syndic, et Larive, à deux de leurs frères, Gabriel Gras et Gérard Lavernhe. — Bail d'une métairie à Lentin, par le chevalier de Redortier, fondé de pouvoir du chevalier Honoré de Villeneuve et Villevielh, commandeur de Vaour. — Antoine Fieuzel, avocat au siège de Giroussens, se reconnaît débiteur de Élie Lengard. — Procuration par les religieuses Augustines de Lisle, Hélène de Sainte-Croix, abbesse, Jeanne de Saint-Augustin, Marie Des Anges et Jeanne de Saint-Louis.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 473 feuillets, papier.
6 E 1/576*1635
Répertoire à la fin de ce volume, le vingtième de ce notaire. — Gasaille par le R. P. Léonard Gramond, syndic des Augustins réformés. — Association entre Vaissète et Pelaprat, du consentement du commissaire général aux salpêtres, pour la fabrication de ce produit dans le district d'Albigeois. Us doivent le livrer au commissaire au prix de 30 livres le quintal. — Pactes de mariage entre noble Pierre de Frausseilles, écuyer, de la paroisse Saint-Guiral, et Marie de Bartez. — Quittance par noble Jean de Taffanel, écuyer, demeurant à Las Graisses, au baron Louis de Lescure. — Vente par Jean de Peyrole, écuyer. — Règlement de comptes de famille entre Élie Lengard, veuf de Jeanne de Moysset, décèdée sans enfants ; Etienne Raynalh, ancien lieutenant au siège, veuf de Catherine de Moysset, fondé de pouvoir des héritiers de Jeanne, et Constance Du Planté, veuve de l'avocat Pierre Moysset. — Mariage de Barthélemy Despiau, marchand à Toulouse, et Gauside de Gallion, fille de David, marchand lapidaire audit Toulouse. — Acquisitions par Pierre D'Amours, écuyer. — Association entre deux laboureurs de Lapelissarié, pour la vie commune, dans la même maison, avec leur famille, au même feu et au même pot. — Quittance de Louis Mathieu, chaussatier, de Lisle, comme mari de Marie Clédier, à David Vaissète, notaire, mari de Jeanne de Clédier, sœur de Marie. — Bail de la tuilerie située à Lisle, près de la porte du Pal, où l'on fait la tuile plate, la tuile-canal et autres.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 372 feuillets, papier.
6 E 1/577*1636
Répertoire à la fin du volume. — Prêt par le syndic des Augustins, Léonard Gramond. — Association pour l'exploitation des fours de Lisle affermés par les consuls. — Obligation au profit de l'hôpital Saint-Louis de Lisle. — Commission, au nom de François Sabatier, fournisseur général des poudres et salpêtres pour tout le royaume, à Pierre Vaissière, mtre fontainier et salpétrier, et à Jean Pelaprat, mtre salpétrier de Fenairols en Rouergue, pour la recherche des terres salpétrées à Lisle et Rabastens, et pour la fourniture du salpêtre à 32 livres le quintal, poids de marc. — Quittance de Abel Duboys, marchand à Lisle, représentant le commandeur de Vaour. — Testament de Pierre Mary, recteur d'Avignonet. — Dette de l'avocat Geoffre Bertrand Bornazel envers sa sœur Jeanne, veuve de Jean Bonnefoy. — Accord entre Jean Dalbis, avocat, et Jacques Facieu, notaire à Rabastens. — Bail de la levée des deniers qui doivent être imposés dans l'année, à Joseph Boisset, bourgeois, par les consuls de Lisle : Élie Lengard, Jean Duranty et Charles Barthe. — Bail en colloge perpétuel de 29 en 29 ans, par le syndic des Augustins. — Acquisition du sotoulh d'une métairie et pâtus en dépendant, à Lasalvetat, juridiction de Cordes, par Pierre D'Amours et François de Fauré, sieur de Lasalvetat, son neveu. — Marché fait par Jacques de Foucaud, conseiller au parlement, avec P. Vaïssière, fontainier pour la distribution des eaux et l'établissement de fontaines et réservoirs dans l'enclos que ce magistrat avait acheté de Maffre et Jean Austry, de Gaillac, ledit enclos situé à la porte dite du Castel del Rey.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 346 feuillets, papier.
6 E 1/578*1637
Répertoire à la fin du volume. — Obligation souscrite par Pierre D'Amours, au profit de Lasalvetat, son neveu. — Testament de Antoine Bornazel, marchand, de la paroisse de Saurs. — Guillaume Vaissière, fils d'Antoine, mtre fontainier de Villefranehe-de-Rouergue, se reconnaît débiteur de Pierre Vaissière, son frère, aussi mtre fontainier. — Accord entre le syndic des PP. Augustins et Pierre D'Amours, relativement à un obit fondé par Élie Alario, veuve de noble Guillaume D'Amours, le dit obit augmenté par disposition testamentaire de Guillaume D'Amours, fils des susdits, en 1551. Pierre était fils d'un autre Guillaume, frère du testateur. — Vente de biens aux religieux Augustins, par noble Jean Darthus, avocat, domicilié à Montans. — Société entre Ramond Salamon, notaire à Parisot, et Me Arnaud Naves, avocat à Lisle, pour l'afferme des fruits décimaux appartenant à l'évêque d'Albi, dans la paroisse Sainte-Sigolène de Lagenevrière. — Contrat d'apprentissage du métier de sarger : 27 livres, pour deux ans. — Bail par François de Fauré, sieur de Lasalvetat, des réparations à faire dans la maison que son oncle Pierre D'Amours lui a donnée en impignoration ; cette maison, située dans le consulat de Montans, en Goudou. — Bail de la métairie du Griffoulet, par le baron Louis de Lescure. — Vente par Jacques de Clédier, sieur de Quintz. — Acquisition par Thomas Naves, bachelier en théologie, de Modeste Destarac, fils de feu Dominique, de Rabastens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 358 feuillets, papier.
6 E 1/579*1638
Bail d'une métairie par Léonard Gramond, syndic des PP. Augustins. — Codicille de Jean Guiraud, bourgeois. — Testament de Etienne Raynalh, ci-devant lieutenant en la judicature. Cet acte est au registre et il s'y trouve « cacheté en troys endroicts avec hostie de son cachet » ; il est mis sous la sauvegarde du notaire par acte signé de sept témoins. — Testament de Jean Rivals, mtre chirurgien. — Arrentement par noble Louis de Causse, en qualité de tuteur de Jean Guiraud, fils de feu Jacques. — Bail par Jean Dourdou, licencié en théologie, recteur de Lapeyrière. — Bail de la métairie dite Aquo de Romagnac, paroisse de Lapeyrière, par Antoinette Romagnaque, fille de feu Guillaume, à Pierre Romagnac, tisserand, dudit lieu de Lapeyrière. — Bail de la levée d'une albergue de 315 livres due par le Taur à Mr d'Ambres. — Vente par Jean Duranty, bourgeois, à Me Jean Dalbis, avocat. — Vente par François Lafagie, tailleur, de Saint-Etienne-de-Vionan.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 368 feuillets, papier.
6 E 1/580*1639
Contrat d'apprentissage du métier de charpentier : 30 livres pour un an. — Vente par noble Pierre Bertrand, écuyer, domicilié à Gaillac. — Créance d'Etienne Raynalh, ancien lieutenant au siège, sur Gineste, de la paroisse Saint-Pierre de Saurs. — Accord entre messire Pierre Desplats, baron de Gragnague, président au Parlement de Toulouse, et Françoise de Carlot, sa femme, d'une part, et noble Louis de Causse, sieur de Boismajour, et Jeanne de Causse, veuve de Jacques Grimaud, bourgeois de Lisle, d'autre part, ces derniers agissant en qualité de tuteurs de Jean Grimaud, fils de Jacques. — Cession par Arnaud de Liombra, marchand à Lisle, fils et héritier de feu Balthazar. — Bail par les consuls du Taur de la levée d'une taille de 571 liv. 15 s. 5 den. sur cette communauté. — Addition aux statuts de la confrérie Saint-Eutrope, érigée en une chapelle de l'église Notre-Dame de Lajonquière, le 8 mars 1617. — Cession par Arnaud de Liombra et Jeanne Yéché, sa mère. — Jeanne de Causse, veuve de Jacques Guiraud, retire son testament des mains de Dugourc et lui en donne décharge. — Accord relativement à la succession de noble Antoine de Frausseilles, écuyer, fils de feu Jean de Frausseilles et de Jeanne de Laprune, ledit Antoine décédé célibataire au mois de juin 1639 : entre noble Pierre de Frausseilles, son oncle, qui s'était emparé de la succession en vertu d'un prétendu testament écrit et signé par Me Jean Daragon, recteur de Saint-Guiral Darmissard, d'une part, et Françoise de Frausseilles, sœur du dit Antoine, qui réclamait la succession, d'autre part. — Françoise de Frauseilles, qui demeurait à Toulouse, donne procuration à Geoffre Bertrand Bornazet. — Depuis le mois d'octobre, les actes portent la mention du contrôle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 384 feuillets, papier.
6 E 1/581*1640
Au verso de la feuille de garde on a transcrit l'extrait d'un arrêt du Parlement de Toulouse, donnant cours forcé « aux espèces d'argent courtes, pour ce qu'elles pèsent ». On les refusait et de grands désordres régnaient à Toulouse. — Acquisition par Pierre Vaissière, mtre fontainier à Lisle. — Collation d'une chapellenie fondée en 1575, dans l'église Saint-Pierre de Lapeyrière, par Antoine Mercadier, sacristain de l'église Notre-Dame du Bourg, de Rabastens. — Vente par Me Antoine Naves, lieutenant au siège, et Thomas Naves, son frère, bachelier en théologie, fondé de pouvoir de Marie Duverger, veuve de Antoine Boisset, bourgeois de Lisle, à François Clavel, avocat à Saint-Sulpice. — Prise de possession, par le P. Léonard Gramond, syndic des Augustins, de la chapellenie fondée par Mercadier dans l'église de Lapeyrière, et que Pierre Mercadier venait de donner aux Augustins, avec le droit de patronage. — Bail de la levée du droit de prémisses, à Giroussens, à Jean Roques, potier de terre au dit lieu, par Thomas Carrière, maître-d'hôtel du baron Louis de Lescure, fondé de pouvoir de messire Alphonse de Lescure, prieur de Giroussens. — Vente par Me Jean Julien, archiprêtre de Lisle. — Marché fait pour la restauration de l'église Saint-Pierre de Saurs. — Sentence arbitrale sur une question de propriété entre noble François de Boyer, sieur de Mailhoc, et Antoine de Périlhe. — Reconnaissances féodales à noble Louis de Causse, sieur de Boismajour, en qualité de tuteur de Jean Guiraud, petit-fils et héritier de feu Jean Guiraud, décédé bourgeois de Lisle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 293 feuillets, papier.
6 E 1/582*1641
Gasaille par Me David Vaissète, notaire. — Acquisitions par l'archiprêtre Jean Julien. — Bail d'une métairie par Abel Duboys, marchand à Lisle, fermier du baron de Lescure. — Vente d'une maison et de terres à Saint-Jean de Tartage, par les Augustins de Lisle, représentés par Louis Prélat, leur supérieur, — Prêt par François Daragon, avocat. — Marché fait pour la construction d'une maison dans la paroisse Sainte-Quitterie, par Pierre Vidal, prêtre, prieur de Loupiac. — Procuration par Abel Duboys à Guillaume son fils. — Prêt par le R. P. Hilarion Lavaur, syndic des Augustins. — Gasaille par Me Jean de Martel, avocat en la Chambre de l'Edit de Castres. — Mariage de François Mercery et Isabeau de Nouvel ; présents : Me Elie Lengard, conseiller en la Chancellerie de Toulouse ; Guillaume de Vaissète, procureur du Roi en la judicature d'Albigeois ; Me François Daragon, avocat ; Jean Galtier, bachelier en droit ; Jean Olivery, bourgetis ; etc. — Quittance par Louis Mathieu, marchand, au nom de Marie Clédier, sa femme, à Jeanne Clédier, sa belle-sœur, femme de David Vaissète. — Constitution de rente en faveur des PP. Augustins, dont le chapitre est composé des PP. Louis Prélat, supérieur ; Hilarion Lavaur, syndic ; Pierre Bergues, Pierre Impérial et Hilaire Latrade. — Bail de la levée de l'albergue de 343 liv. 12 s. 9 d. due par les habitants du Taur à M. D'Ambres. — Testament de Barthélemy Crouzet, fils, de la paroisse de Lavernhe, allant au service du Roi. — Bail par noble Louis de Causse, sieur de Boismajour, au nom de Guiraud, son pupille. — Marché pour la réparation de l'horloge de Lisle, fait par les consuls avec Jean Négrier, serrurier, de Lédergues, — et par les religieux Augustins avec Christophe Paris, maître menuisier, de Gaillac, pour la façon du chœur de l'église de leur couvent, moyennant 1,000 livres, 5 pipes de vin et 5 setiers de blé. Ce travail devait être fait dans dix-huit mois.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 438 feuillets, papier.
6 E 1/583*1642-1643
Sur la feuille de garde se trouvent des notes relatives : à la tenue de l'assemblée des commissaires de la navigation dans la ville de Lisle, au mois de septembre 1642, sous la présidence de M. de Gragnague, président au Parlement, assisté de M. de Saint-Félix, procureur Général ; — à la prise de Perpignan par les Espagnols ; — à la mort de Louis XIII et à l'avènement de Louis XIV. — Gasaille d'une paire de vaches par Destarac, au capital de 45 livres. — Prêt parles Augustins, le P. Ignace Fromant étant syndic et le R. P. Prélat, supérieur — Testament d'un soldat de milice partant pour le service du Roi. — Messire Jacques de Baudan, trésorier général en la Généralité de Montpellier, créancier de Josse Mathieu Degras, contrôleur des notaires à Lisle. — Testament de Abel Duboys, marchand à Lisle. Sont cités dans ce testament : Marguerite Duboys, fille dudit Abel et femme du maître fontainier Pierre Vaissière ; Bertrande, autre fille, veuve Almond ; Marie femme Derro ; Jeanne, femme Murât ; Guillaume, fils, qui est héritier universel. La femme du testateur, Cécile Boucarde était morte. — Renouvellement du bail de la régence des écoles fait avec les Augustins l'année précédente par les consuls, pour une nouvelle année, moyennant 300 livres par an, « pour enseigner et faire la lecture à la jeunesse et escoliers qui iront au couvent. » — Testament de Jeanne de Causse, veuve de Jacques Guiraud : elle institue héritier universel son fils Jean, et, en cas de décès de Jean, Remye, sa fille. A défaut elle substitue Louis de Causse, sieur de Boismajour, son frère. — Amortissement d'une rente par messire Jean de Senaux, président aux enquêtes du Parlement. — Bail de métairie par noble Pierre D'Amours, au consulat de Montans. — Testament de Marie Duverger, veuve de Antoine Boisset. — Procuration par noble Thomas de Calmels. — Bail d'une métairie par le baron de Lescure. — Vente de meubles par Jacques Gélis, marchand à Lisle, à Jacques Lengard, praticien.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 666 feuillets, papier.
6 E 1/584*1644
Prêt par Constance Du Planté, femme de Antoine Boisset, bourgeois. — Gasaille par le P. Nicolas Bonnet, syndic des Augustins. — Marché pour la restauration de l'église Saint-Georges de Saint-Géry. — Dette reconnue par François de Faure, sieur de Lasalvetat, demeurant à Montans. — Quittance par les consuls de Lisle au notaire David Vaissète. — Obligation souscrite au profit de Mathurin Nouguiès, avocat. — Modeste Destarac, bourgeois, se reconnaît débiteur de Raymond Cassanhol, aussi bourgeois. — Arrentement par noble Louis de Causse, sieur de Boismajour, en qualité de tuteur de Jean Guiraud. — Reconnaissance par Geoffre-Bertrand Bornazel à Guilhaumette de Guiraud, sa femme, d'une somme de 300 livres, provenant de Marie de Combettes, veuve de Hector Dyversenc, laquelle somme avait été léguée à la dite de Guiraud par Jeanne de Mirabel, son aïeule maternelle. — Sous-arrentements de l'équivalent de Loupiac, de Lisle et de Rabastens, pour trois années. — Me Etienne Raynalh, docteur et avocat, résigne au profit de son fils Jean, aussi avocat, l'office de commissaire en la confection des inventaires. — Obligation consentie au profit de Me Élie Lengard parles Augustins ; sont présents : les PP. Antoine Frizel, docteur en théologie, provincial de Toulouse ; Pierre Condamund, prieur ; Jacques Resclause ; Antoine Neblou ; Alexandre Frizel et Nicolas Bonnet, ce dernier syndic. — Bail de la fourniture de la petite boucherie de Lisle, pour un an, par les consuls.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 383 feuillets, papier.
6 E 1/585*1645-1646
Les fermiers du droit d'équivalent cèdent, pour trois ans, le droit à percevoir sur le vin que l'hôtelier Pierre Raynalh vendra dans son hôtel, moyennant 10 livres par quartier de 3 mois. — Vente de censives par Antoine Naves, lieutenant en la judicature d'Albigeois. — Élie Lengard, conseiller en la chancellerie de Toulouse, est créancier de Antoine Boisset, bourgeois de Lisle. — Testament de Guillaumette de Guiraud, femme de Geoffre Bertrand Bournazel. — Bail de la levée de la taille de Montans : le total de l'imposition s'élève à 3,606 livres 7 sous, — et de la taille de Lisle dont le total est de 21,904 livres 17 sous 11 deniers. — Bail, pour trois quartiers de trois mois, de l'équivalent à lever sur la viande qui se vendra à la grande et à la petite boucherie de Lisle. — Joseph Chereau, marchand à Toulouse, se reconnaît débiteur des dames religieuses de Lisle, représentées par Hélène de Sainte-Croix, leur abbesse. — Bail de la baillie de Lisle, pour un an, moyennant 35 livres, par la communauté, engagiste du Domaine. — Adjudication de la fourniture de la petite boucherie, pour un an : le mouton se vendra 5 s. 6 den. la livre ; le bœuf 3 s. 6 den. ; le jeune bœuf qui n'a pas travaillé 4 sous ; le veau de lait, comme le mouton. — Bail de la Juratarie, qui consistait à estimer les dommages causés par les bestiaux et à assigner les parties en jugement. — Procuration à Jean Aussaguel, prêtre de Lisle, par les religieuses du couvent de Sainte-Croix de cette ville, capitulairement assemblées, savoir : Hélène de Cousinan, dite de Sainte-Croix, abbesse ; Marie Dumas, dite Des Anges ; Jeanne de Blassou, dite de Saint-Louis ; Marie de Cavallié, dite de Sainte-Suzanne, discrètes ; Suzanne de Raynalh, dite du Saint-Sacrement ; Jeanne de Savy, dite de Jésus ; Isabeau de Boisset, dite de Saint-Joseph ; Jeanne de Manital, dite de Saint-Jean ; Marie de Robert, dite de Sainte-Ursule ; Antoinette de Fontrouge, dite de La Nativité ; Catherine Dumay, dite de Saint-Augustin ; Jacquette de Clédier, dite de Sainte-Thérèse ; Jeanne-Marie de Labat, dite de Saint-Agnès, et Marie Du Conseil, dite de Saint-Paul, professes. — Testament d'Antoine Boisset, bourgeois : il fait des legs à Constance Du Planté, sa femme, à ses neveux et nièces, enfants de Joseph Boisset, puis il institue héritier universel Joseph Boisset, écolier, fils de feu Me Bernard Boisset, son cousin, décédé docteur et avocat à Toulouse. — Dette reconnue au profit de Jacquette D'Ouvrier, veuve de Jacques de Clédier, sieur de Quintz. — Jacquette D'Ouvrier loue, pour trois ans, une maison en la rue du Port, à Lisle, moyennant 6 livres par an. — A la fin du volume se trouve un extrait intitulé : « Estat de lesglize de France. »
Description physique : (Registre.) — In-folio, 542 feuillets papier.
6 E 1/586*1647-1648
Apprentissage de marchand grossier, chez Pierre Deffos, à Albi, pendant trois ans. — Acquisition par Jean Duranty, bourgeois de Lisle. — Etienne Cassanhol, contrôleur des décimes du diocèse de Lavaur, est créancier de Guillaume Duboys, bourgeois de Lisle, héritier d'Abel. Testament de Me Jean Lengard, avocat. — Emprunt par Me Jean Lecarron, archiprêtre de Lisle. — Baux par les Augustins de cette ville. — Vente par Destarac, bourgeois. — Quittance par Élie Lengard, conseiller en la chancellerie de Toulouse. — Cession de créance à David Vaissète, notaire à Lisle. — Obligation au profit de messire Jean de Senaux, président à Toulouse. — Autre au profil de noble Marquis de Nupces, sieur Du Puget, de Gaillac. — Testament d'un milicien de Gaillac appelé au service du Roi. — Procuration par les religieuses Augustines, pour toucher, du clergé de la cathédrale de Lavaur, 2,400 livres à elles dues par contrat du 23 avril 1635. — Testament et codicile de Antoine Boisset, bourgeois. Ils étaient scellés au registre el les sceaux sont rompus ; en marge, mention de l'ouverture de ces deux testaments en 1654. — Transcription d'un arrêt de la cour, concernant le contrôle des actes des notaires (7 avril 1648). — Bail d'une métairie à Coufouleux, par le baron de Lescure. — Edit du Roi sur la suppression des offices du contrôleur des notaires en Languedoc, créés en titre d'offices et héréditaires par édit de mars 1639. — A la fin du volume, mention de l'exécution du roi d'Angleterre, Charles Stuart.
Description physique : (Registre.) — In-folio, su feuillets, papier.
6 E 1/587*1649-1650
Prêts par les RR. PP. Augustins. — Testament de Pierre Marie, recteur de Notre-Dame d'Avignonet. — Liquidation entre les Augustins, représentés par Posside Golayson, leur syndic, d'une part, et Madelaine de Foulquier, veuve de Guillaume Julien, secrétaire du parquet des gens du Roi au Parlement de Toulouse. — Codicille de Gaillard Bourdes, bourgeois de Lisle. — Cession par Arnaud Naves, procureur, à Louis de Seigla, seigneur et baron de Ribaude, héritier, sous bénéfice d'inventaire, de feue Marguerite de Cubières de Ribaute, veuve de messire Guillaume de Seigla, président au Parlement. — Quittance par le syndic des Augustins à François Lafage, laboureur à Saint-Etienne de Vionan. — Prise de possession de l'archiprêtré de Lisle par Pierre Soubsol, recteur de Cabanes, diocèse de Castres, sur la résignation de Me Jean Lecaron. — Prêt de Pierre Delherm, avocat, à noble Jean D'Austry, chapelain de Vieux, demeurant à Parisot. — Cession à Jean D'Olivery, bourgeois, par les RR. PP. Augustins, capitulairement assemblés, savoir : Pierre Minhonde, prieur ; Joseph Vimeney, sacristain ; Posside Golayson, syndic ; Thomas Villeneuve, el Clément, sous-prieur. — Créance de Marguerite de Paule, veuve de Élie Lengard, sur Antoine Gineste, de Saurs. — Testament de Cécile de Mary, veuve de Louis Voulte, marchand. — Sous-arrentement du droit de l'équivalent sur le vin qui se débitera dans la paroisse Saint-Jean de Senespe, moyennant 50 sous par quartier de 3 mois.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 437 feuillets, papier.
6 E 1/588*1651
Quittance de 1,323 livres donnée aux consuls de Lisle par noble Pierre de L'Ardenne, capitaine, dont la compagnie était en garnison dans cette ville, pour la paie de cette compagnie pendant un mois. — Testament solennel de Me Antoine Naves, lieutenant au siège de Lisle. Les sceaux en furent rompus le 1er mai 1656. — Arrentement par l'archiprêtré Soubsol des fruits décimaux de la paroisse Saint-Vincent de l'Albar. — Quittance aux consuls de Lisle par Antoine Malet, hôte, de la somme de 87 livres 8 sous, montant de la dépense faite par le baron de Lamarcousse, capitaine de chevau-légers, logé dans l'hôtel, avec son train, en février 1649. — Plusieurs obligations souscrites au profil de Madeleine de Paule, veuve Lengard, — et des Augustins, dont le R. P. Posside Golayson était syndic, Minhonde, prieur, et Clément, sous-prieur. — Sous-afferme pour cinq ans et demi et moyennant 12 livres par quartier de trois mois, à Raymond Sigeac, hôte de Rabastens, du droit sur le vin qu'il débitera en son logis, faisant assiette de boiveur. — Testament de Jean Raynalh, avocat, — et de Guillaume Guiraud, bourgeois de Lisle. — Bail de la levée d'une taille de 12,012 livres 7 s. 9 den. à Lisle, à raison de 1 sou 8 deniers par livre. — Accord entre Madeleine de Paule, veuve Lengard et Jean Dalbis, son gendre, époux de Jeanne de Lengard, relativement à l'acte de résignation, en date du 17 juin 1647, de la charge de secrétaire audiencier de la chancellerie de Toulouse, au profit du dit Dalbis. — Testament de la dite Madeleine de Paule, qui constitue héritière universelle sa fille Marguerite, femme de Pierre Delherm, avocat. — Testament de l'archiprêtré Pierre Soubsol. — Joseph Bonnet, bourgeois, se reconnaît débiteur envers Me Roch de Druilhet, juge d'Albigeois, d'une somme transmise à ce dernier par Me Roch de Combettes, aussi juge d'Albigeois. — Accord entre les consuls de Lisle et l'archiprêtré Soubsol, relativement à la distribution que ce dernier doit faire, aux pauvres, de la sixième partie des fruits de sa cure. Les consuls se prétendaient en droit d'assister à cette distribution ; ce droit est reconnu et la transaction fixe le sixième à 50 livres. — Suivent, sous le titre de Mémoires, des notes sur les événements politiques de l'année, sur le débordement des rivières dans l'Albigeois, sur la peste et plusieurs prières pour les cas de contagion.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 498 feuillets, papier.
6 E 1/589*1652
Vente à Me François Mercadier, notaire à Lisle, de l'office de notaire que possédait dans la même ville Me David Vaissète, par Guillaume Vaissète, fils, moyennant 4,100 livres. David avait hérité cet office de Guillaume, son père, et celui-ci de Barthélemy, son frère. — Testament de Pierre Aymeric, bourgeois de Lisle. — Profession de Marguerite de Naves, fille d'Antoine, dans le monastère de Sainte-Croix, de Lisle, Hélène de Consiran, dite de Sainte-Croix, étant abbesse. — Emprunt de 800 livres, par les consuls de Lisle, à Pierre Forestier, marchand, de Saint-Salvi-de-Coutens. — Testament de Guillaume Bourdes, bourgeois. — Reconnaissance par noble Pierre de Bertrand, écuyer, domicilié à Gaillac, de divers fiefs situés dans la juridiction de Montans et relevant de noble Pierre de Castelnau, seigneur de Serviès. Ces fiefs avaient été reconnus, en 4 514, à Antoinette d'Olive, mère et tutrice de Maffre de Janin ; en 4 455, à Jean de Serviès ; en 4 436, à Jean de Serviès ; en 4 419, à Olivier de Serviès, et en 4369, à Jean de Serviès. — Bail par les consuls de Lisle de la tenue des écoles pour un an, à Laurent Raynaud et Ambroise Goulesque, moyennant 200 livres et le local. — Vente de 30 pipes de vin, à 22 livres la pipe. — Traité par les consuls de Lisle avec le médecin François Caddelane, de Gaillac : il viendra une fois par semaine à Lisle, pour soigner les malades, moyennant 400 livres par an que lui donnera la ville ; il prendra son droit d'ordonnance ; mais sans pouvoir rien exiger des pauvres. — Guillaume Cadaux, maître fontainier d'Albi, s'engage à entretenir la fontaine de Lisle, de manière à ce qu'il y ait toujours de l'eau dans le bassin ; il réparera les tuyaux, de la source à la cuve ; la ville lui donnera 110 livres pour l'année. — Autorisation de rachat par François Lafage, couturier à Saint-Etienne-de-Vionan, à Me Jean Lafage, son fils, praticien à Lisle. — Obligation au profit de Françoise Du Gaillon, femme du lieutenant de justice Antoine Naves. — Procuration au R. P. Simplicien Saint-Martin, religieux Augustin, professeur du Roi en l'Université de Toulouse, pour représenter l'Ordre, au nom des couvents du ressort du Parlement de Toulouse, ladite procuration donnée à Lisle, dans le chapitre général, où siégeaient : les RR. PP. Jean-Baptiste Romanet, président ; Germain Lonuye, provincial élu ; Simplicien Villeneuve, provincial absous ; les définiteurs Jean Chalup, Prospère Loffanide, Germain Cortade et Clément Dailierre ; Augustin Dumas, visiteur, et Antoine Frizel, in subsidium. — Testament de Guillaume Duboys, bourgeois de Lisle, — et de Geoffre-Bertrand Bornazel, avocat. — A la fin : notes sur les dévastations, pillages, etc., commis par les troupes en quartier d'hiver ou de passage dans le pays, pendant les années 1652-1654 ; — divers secrets pour garantir de la contagion les hommes et les animaux et pour les guérir infailliblement de plusieurs maladies.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 404 feuillets, papier.
6 E 1/590*1653-1654
Marque du papier, à l'encre rouge : un cadre, haut, 0m 07, larg. 0m 06 ; un coq au milieu ; dans l'encadrement, Papier faict a Galhac, et, de chaque côté du coq, ww. ; filigrane : Verdie. — Testament de Jeanne de Cariven, veuve de Guillaume Guiraud, bourgeois. — Acquisitions par les Augustins, le R. P. Minhonde étant prieur. — Prêts par les dits religieux aux consuls de Lisle. — Procuration par David Dugaillon, marchand lapidaire à Toulouse. — Accord entre Anne de Cailus, veuve du baron François de Lescure ; Alphonse de Lescure, sieur de Saint-Marcel, prieur de Giroussens, et Jean de Lescure, sieur de Trébons, d'une part ; et noble Pierre D'Azémar, sieur Descaves, d'autre part. — Délibération des RR. PP. Augustins de la province de Toulouse, sur le rétablissement des couvents de l'Ordre, ruinés par les guerres. Il avait été impossible de convoquer tous les membres du Conseil à cause de la peste et de la guerre. — Les consuls de Lisle unissent à la table du purgatoire de l'église paroissiale, toutes les chapelles dont ils sont les patrons, attendu que le nombre des prêtres servant la dite table n'est pas suffisant. — Testament de Jean Castanier, prêtre et recteur de Notre-Dame d'Avignonet, atteint de la peste : le testateur était près du masage de Paulusset, consulat de Montans, sur le chemin de service du dit masage, et éloigné de vingt-cinq pas du notaire et des témoins. — Autres testaments de pestiférés faits avec les mêmes précautions (août 1653). Pour l'un de ces testaments, le notaire met le Tarn entre lui et le pestiféré. Plusieurs malades étaient relégués dans des huttes, sur leurs terres. — Reconnaissances féodales aux Augustins, Posside Golayson étant sous-prieur. — Bail par les Augustins de la construction d'une tuilerie dans la paroisse Saint-Etienne de Vionan, le F. Félix Davens étant syndic. — Noble Pierre de Bourdes, bourgeois de Toulouse, est créancier de Barthélemy Toëry. — Statuts de la confrérie Saint-Jacques et Saint-Roch, érigée dans l'église Notre-Dame de La Jonquière. — Notes sur les guerres de Flandre, de Catalogne et d'Italie.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 646 feuillets, papier.
6 E 1/591*1655-1656
Accord entre les consuls de Lisle et le charpentier Larroque, chargé de l'entretien de la fontaine. L'eau n'arrivant pas à l'arbre par suite de la mauvaise disposition des tuyaux de conduite, il l'avait enlevé. — Le bail est résilié. — Quittance par Etienne Gélis, greffier au siège de Lisle. — Relaxe à Anne de Fontanac, veuve de Clément de Laroquebouillac, baron de Saint-Géry. — Obligation au profit de Me Jean Dalbis, conseiller en la chancellerie de Toulouse. — Accord sur procès entre l'archiprêtre Valentin de Lacombe, sieur de Gaigarou, et les Augustins, représentés par les RR. PP. Pierre Minhonde, prieur, Posside Golayson, visiteur, sous-prieur, et Félix Davens, syndic. Le procès avait été commence sous le précédent archiprêtre Pierre Soubsol. Il s'agissait des sépultures au couvent. Il est réglé que l'on présentera le corps à la paroisse avant d'aller au couvent et que la cire sera partagée, etc. — Vente des peaux provenant des bêtes tuées à la boucherie de Lisle, à Antoine Loubers, de Cordes. — Acquisition par Jean Compairé, marchand, de la paroisse de Convers, représenté par son fils Guillaume. — Bail par les Augustins, représentés par leur syndic Guillaume Fornier, à François Lafage, fils de feu Antoine, couturier, de Saint-Etienne-de-Vionan. Ce bail fut résilié en 1668, par Raymond Lafage, laboureur. — Testament de Thomas Naves, docteur en droit, demeurant à Monclar ; Marie de Bourdes, sa femme, est héritière universelle, et elle fera héritiers les enfants de feu Antoine Naves, frère du testateur et de Françoise Du Gaillon. — Obligation au profit de Madeleine de Paule, veuve de Élie Lengard, par noble Pierre de Resclause, écuyer, demeurant à Rabastens, agissant au nom de Marie de Bonnefoy, veuve de Jacques de Costecaude, avocat, de Françoise de Costecaude, veuve de David Falc, conseiller du Roi, et de Marguerite de Costecaude. — Quittance par noble Guillaume de Combettes, sieur de Puibeyrol, demeurant à Gaillac, aux Dlles de Costecaude. — Mention du décès du notaire Antoine Dugourc, à la date du dernier avril 1656.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 521 feuillets, papier.
6 E 1/615*1703-1707
Répertoire en tète du volume. — Ouverture du testament de Me Antoine Benoît, curé de Ladin. — Donation par Jean Cassanhol, fils de feu Antoine, bourgeois, à son frère Etienne Cassanhol, avocat. Le donateur parlait pour servir dans le régiment de Champagne. — Mme de Melet, née Marie-Madeleine de Ranchin, prend à bail une partie de la maison de Mc Jean Toëry, avocat à Lisle. — Ledit Toëry, qui avait emprunté à celle dame, pendant qu'il était aux Hauts-Murats, à Toulouse, lui devait encore 2,200 livres et il lui donne en engagement la jouissance de la métairie des Anglades. — Dette reconnue au profit de Marie de Gounet, veuve de noble Jacques Bouzinac, ancien capitoul de Toulouse. — Testaments de Bertrande Desterac et de Jean Facieu, son mari. — Prise de possession par Edmond André Dugourc, clerc tonsuré, des chapelles de Las Coules, fondées dans l'église Notre-Dame de Lajonquière. Il en était pourvu, à la mort du chapelain Me Pierre Clédier, chanoine de Montauban, par noble Jean-François de Boisset, héritier de ses cousines, Marie et Germaine de Boisset, et, à ce titre, patron desdites chapelles. — Bail, par noble Jacques de Foucaud, maire perpétuel. — Quittance, par Me Jean Fauré, avocat à Lisle, à Bernard Fauré, son frère, bourgeois de Castelnau-de-Montmiral. — Obligation souscrite au profit de Jacques Gélis, marchand. — Acquisitions par ledit Gélis et par Etienne Lafage.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 407 feuillets, papier.
6 E 1/616*1708-1710
Bail par le marquis d'Ambres, seigneur du Taur, représenté par Me Joseph Dézirat, lieutenant au siège de Giroussens. — Bail de biens abandonnés par les consuls d'Annay. — Renouvellement d'obligations au profit de noble Jacques de Foucaud, maire de Lisle, héritier de Me Jean Raynalh. — Acquisition par Jacques Gélis aîné, marchand ; sa fille Marie épouse Jean Facieu, marchand. — Testament de Me Bernard Dumas, notaire et procureur au siège de Lisle. — Testament de Thomas Massié, fils de feu Bernard, potier de terre à Giroussens, masage de Raban ; il était frère de Bernard et de Joseph Massié. — Testaments de Jean Facieu et de Antoinette Desterac, sa femme. — Obligation souscrite au profit de Etienne Lafage, marchand. — Titre clérical de Me Edmond-André Dugourc, fils de Pierre et de Cécile Delacroix.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 286 feuillets, papier.
Denis Dugourc retour
Minutes retour
6 E 1/592*mai-novembre 1656
Transaction sur procès entre Picarel et les Augustins. — Subrogation par les religieux Augustins, capitulairement assemblés, savoir : Posside Golayson, prieur ; Pierre Carrière, définiteur ; Pierre Masquère, sous-prieur ; Jean Larive, sacristain ; Guillaume Fornier, syndic. — Françoise Du Gaillon, veuve du lieutenant de justice Antoine Naves, charge Jean Bonafé, praticien à Toulouse, de faire de nouvelles reconnaissances des rentes qui lui sont dues. — Acquisitions par les frères de Moysset : Me Jean, avocat ; Jean-François, écuyer, et Bernard, prêtre, docteur en théologie. — Bail de la levée de la taille de Lapelissarié, s'élevant à 395 liv. 3 s. 4 den. — Ratification à noble Pierre de Castelnau, baron de Serviès, de la reconnaissance de fiefs situés à Montans, au chemin du lieu d'Amours, et tenant aux biens des héritiers de feu Pierre D'Amours. — Constitution de rentes par les consuls de Lisle, au profit des religieuses de Sainte-Croix de cette ville, Suzanne de Raynalh, dite de Jésus, étant supérieure du couvent. — Contrat d'apprentissage du métier de charpentier. Pour 30 livres, le maître doit apprendre le métier à l'apprenti, et de plus « à faire la couldre et sabots », le nourrir et entretenir de la bouche, le coucher et le tenir blanc et net.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 136 feuillets, papier.
Georges Calvet retour
Minutes retour
6 E 1/617*1694-1697
Mariage de Pierre de Rolland, bourgeois de Parisot, avec Marie D'Austry, fille du sieur de Sainte-Colombe. — Acquisition par Pierre Lafage, fils de feu Amans, maçon. Obligation souscrite au profit de messire Robert Du Puget, président à mortier au Parlement de Toulouse. — Reconnaissance féodale consentie à noble Jean d'Olivier, baron d'Encausse, de Montjoire et autres places, représenté par Me Jean Bonnal, professeur de géométrie à Rabastens. — Testament de Mathurin Nouguiès, bourgeois de Lisle. — Le locataire du moulin à draps que le président Du Puget possédait à Lisle, sur le Tarn, cède ses meubles pour prévenir une saisie de la part du propriétaire. — Obligation souscrite au profit de Marie de Gounet, veuve de noble Bouzinac, ancien capitoul. — Testament de Marie de Vèze, veuve de feu noble Raymond Cassanhol, ancien capitoul. Son fils est héritier universel.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 451 feuillets, papier.
Maître Pellegrin retour
Minutes retour
6 E 1/556*1508-1512
Donation par Durand Alard, marchand à Lisle, à son fils Jean, prêtre. — Une pipe de vin rouge se vend 4 écus, l’écu de 7 sous 6 deniers. — Procuration par Pierre Cocheris, bachelier en décrets, prêtre de l'ordre du Saint-Esprit, vicaire général de l'évêque de Montpellier, représenté par le Frère Mathieu Combes, du même ordre. — Le prêtre Antoine Paraire prête au prêtre Jean Chartrou : Unam peciam auri valentem duo scuta parva duas lieras cum dimidiâ ; unum annulum auri valentem unum ducatum, cum una petra turquesa coloris percii existente infra dictum annulum ; unam pressam argenti, deauratam, et unam spateam sive rapieyra valentem unum ducatum. — Titre clérical de Ramond Delacoste. — Lausimes par Me Robert Ruffi, notaire à Lisle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 64 feuillets, papier.
Pierre Dugourc retour
Minutes retour
6 E 1/593*1656-1659
Premier registre, avec répertoire à la fin. — Divers actes concernant les Augustins, le P. Guillaume Fornier étant syndic. — Engagement d'un pré par Joseph Boisset, bourgeois, à M. Roch de Druilhet, juge au pays d'Albigeois. — Prêt aux consuls de Lapelissarié par Jean Dugourc. — Acquisition par Denis Dugourc, procureur au siège. — Transaction sur procès entre Me Guillaume Delacroix, avocat, et Marguerite de Bornazel, fille et héritière de Me Geoffre-Bertand Bornazel. — Bail à demi-fruits par noble Jean de Carré, sieur de Bertier. — Testament de Jeanne Dicher, femme de Pierre Pigeron, bourgeois de Rabastens. — Quittance par noble Antoine Delpuech, sieur de Labastide. — Accord sur procès en féodale entre noble Pierre de Castelnau, baron de Serviès, et Anne Delherm, veuve de Jean Moisset, avocat. — Contrat d'apprentissage de chirurgie chez le sieur Benac, maître chirurgien de Gaillac, moyennant 120 livres : le patron devait apprendre son art à l'apprenti dans l'espace de deux ans, « le tenir blanc et net, couché, et levé » ; mais ce contrat fut cancellé, et le jeune homme fut placé pour deux ans, moyennant 80 livres, chez Dominique Menin, maître chirurgien de Lisle, « pour apprendre l'art et vacation de chirurgie ».. — Obligation souscrite au profit de Madeleine de Paule, veuve de Élie Lengard, par noble Pierre de Taffanel, sieur de Cabanac, habitant Saint-Martin de Lasgraïsses, et Pierre Vernhes, bourgeois de Puybégon. — Bail d'une partie de maison meublée par Françoise Du Gaillon, veuve et héritière de Antoine Naves, à Jean-François Moisset, écuyer, demeurant à Lisle. — Vente d'une métairie dans la paroisse Saint-Pierre de Lavernhière, par David Vaissète, chanoine en l'église abbatiale Saint-Michel de Gaillac. — Acquisition par les consuls de Lisle de 30,000 tuiles plates ou canal, à prendre à la tuilerie, près de la ville, au prix de 15 livres le mille. — Testaments de Pierre Vernhes, bourgeois de Puybégon, et de Jean Guiraud, bourgeois de Lisle. — Vente, moyennant 800 livres, par les frères de Vaissète, Guillaume, procureur du Roi, et le chanoine David, d'une maison à Lisle, sur la grande rue Saint-Louis. — Obligation souscrite au profit de Catherine de Maroulle, veuve de Pierre Barutel, bourgeois de Gaillac.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 573 feuillets, papier.
6 E 1/594*1660-1661
Répertoire à la fin du volume. — Obligation souscrite par les consuls de Lisle, au profit de Marie de Combettes, veuve de noble Roch de Paule, sieur de Labonnette, domiciliée à Gaillac. — Testament de Etienne Verlhac, marchand à Lisle. — Les consuls de Lisle empruntent à l'hôpital de cette ville. — Titre clérical de Pierre Dugourc, de Lapelissarié, bachelier en théologie. — Vente de denrées par Marie de Reid, femme de Me Jean Raynalh, avocat. — Acquisition d'une petite maison à Lisle, par Etienne Gélis, praticien. — Testament de Isabeau de Figuier, femme de François Chéreau, de Lisle. Elle institue son mari héritier universel, et à la mort de celui-ci, s'il n'y a plus d'héritiers directs, l'héritage reviendra à Antoinette de Figuier, sœur de la testatrice, et femme de Me Raymond Cassanhol, avocat. — Obligations souscrites par divers au profit de Etienne Lafage, marchand à Lisle, fils de feu Pierre. — Quittance à Jacquette d'Ouvrier, veuve de feu noble Jacques de Clédier, sieur de Quintz. — Quittance par messire Jean de Solages de Tolet, baron de Saint-Sernin et seigneur de Mailhoc, — et par noble Pierre de Castelnau, baron de Serviès. — Cession par Me Gabriel Jouveneau, procureur, à Etienne Gélis, praticien. — Ratification de contrat entre Françoise Du Gaillon et Joseph Boisset, bourgeois.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 389 feuillets, papier.
6 E 1/595*1662-1663
Répertoire à la fin du volume. — Vente par Etienne Gélis, praticien. — Quittance par noble Pierre de Foucaud, de Gaillac, aux consuls de Lisle. — Déguerpissement par noble Jean de Carre, sieur de Bertier, d'Albi, à noble Pierre de Castelnau, baron de Serviès. — Rapport sur l'expertise d'une maison, à Lisle, par Amans Lafage, maître maçon. — Bail, par les consuls de Lisle, de la levée d'une taille s'élevant à 15,982 livres 8 s. 9 den., moyennant une remise de 1 s. 8 den. par livre. — Quittance d'un arriéré de cotisation pour les dépenses occasionnées par la peste de 1653. — Promesse par messire Louis de Laroquebouillac, baron de Saint-Géry ; Charles Gilet, son valet de chambre ; Jacques Olier ; Jean Crouzet, chanoine de Notre-Dame du Bourg de Rabastens ; Antoine Giscard, recteur de Saint-Géry ; Guillaume Depeyre, marchand ; François Charol, bourgeois, et François Mercadier, notaire, qui s'étaient constitués prisonniers dans les prisons royales de Lisle, sur une instance en excès introduite contre leurs personnes, de payer les droits dé geôle, à dater du 9 décembre 1661, jour où ils se sont constitués, jusqu'au jour où S. M. leur aura donné des juges. — La quittance du geôlier au baron de Saint-Géry est datée du 7 janvier 1662. — Bail à nouveau fief par Isabeau d'Olivier, veuve de noble Pierre de Castelnau, baron de Serviès. — Consignation par Me Guillaume Delacroix, lieutenant au siège de Lisle. — Collation par les consuls de Lisle, de plusieurs chapellenies dont ils sont les patrons, dans l'église Notre-Dame de Lajonquière et dans l'église des Augustins. — Vente par Jean Lafage, fils et héritier de François. — Cession, moyennant 340 livres, d'un bateau muni de tous ses agrès, mesurant 11 cannes et demie de long sur 8 pans et demi de large.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 373 feuillets, papier.
6 E 1/596*1664-1665
Répertoire à la fin du volume. — Arrangement entre noble Pierre D'Auterive, agissant en qualité de mari de Marie de Bourdes, et Françoise Du Gaillon, veuve de Antoine Naves, relativement à l'exécution du testament de Me Naves, avocat, en date du 15 décembre 1655, par lequel il instituait légataire universelle Marie de Bourdès, sa femme, avec retour à la mort de cette dernière, aux enfants de Antoine Naves, frère du testateur. — Bail des tailles par les consuls de Lisle, le rôle montant à 14,764 livres. — Vente par Isabeau de Figuier, femme de François Chéreau, bourgeois de Lisle. — Obligations consenties au profit des Augustins, le P. Etienne Fondère étant syndic. — Georges Naves, avocat, donne à gasaille : trois vaches, deux de 9 à 10 ans, au capital de 66 livres ; une autre de 5 ans, au capital de 34 livres ; deux génisses de 2 ans, 34 livres ; un poulain de 3 ans, 25 livres ; une jument de 5 ans avec son poulain d'un an, 45 livres. Ce cabal, estimé 204 livres, était dans la métairie dite Destarac. — Testament de Ursule de Vernhes, femme de Joseph d'Aymeric, bourgeois.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 413 feuillets, papier.
6 E 1/597*1666
Répertoire à la fin du volume. — Prêt par Antoine Boisset-Amalric, bourgeois, à Me Georges Naves, avocat. — Julianne Blanche, d'Annay, désavoue pardevant les officiers ordinaires de Montans l'accusation qu'elle a portée contre un jeune homme de ce consulat et demande le relaxe de ce prévenu ; le même jour elle déclare au recteur de Parisot que, rejetant le contrat fait par son père, à son insu, elle ne se mariera pas avec Paguo, mais bien avec Massias, qu'il y a contrat entre lui et elle, défendant au recteur de publier ses bans avec Paguo. — Il y a, à la date du 16 mars, quittance de 50 livres par ladite Julianne, pour salaires dus. — Titre clérical de Jean Cambon, de la paroisse Saint-Etienne de Vionan. — Bail de la levée de 18,696 liv. 13 s. 9 den. de taille, par les consuls de Lisle, moyennant remise de 14 den. par livre, à Etienne Gélis, praticien. — Quittance par Guillaume Delacroix, lieutenant principal, — et par Richard Dejean, bourgeois et ancien capitoul. — Bail par Mme D'Olivier, veuve du baron de Serviès. — Beaucoup de reconnaissances de fiefs à Isabeau D'Olivier. — Quittance de 112 livres, par Veyrier, charpentier, à Jean Lafage, peintre, résidant alors à Montauban, pour réparations à la maison que possède ledit Lafage, sur la grande place de Lisle. — Quittance par Jean Lafage à son métayer de Condouniac. — Gasaille par le même. — Quittance par le même à Jean-François Moisset, écuyer, à qui il avait vendu des propriétés.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 406 feuillets, papier.
6 E 1/598*1667
Répertoire à la fin du volume. — Testament de Guillaumette Bousquette, femme de Jean Dugourc, bourgeois, de Lapelissarié. — Bail des fruits décimaux de la paroisse de Montagut et Saint-Pierre Lavernhiére, son annexe, par Me Antoine Breil, recteur de la paroisse, à Etienne Gélis, marchand à Lisle. — Bail de la taille de Lisle, s'élevant à 16,738 livres 19 s. 9 den. par les consuls à Etienne Gélis et Bertrand Rieunier, avec remise de 14 deniers par livre. — Contrat d'apprentissage du métier de charron. Durée : 18 mois ; pension : 25 livres. — Reconnaissances de fiefs à Isabeau D'Olivier, veuve du baron de Castelnau de Venès. — Testament de Marguerite Duboys, veuve de Pierre Vaissière, maître fontainier ; — de Denis Dugourc, procureur : il donne la jouissance de la succession à Catherine de Vernhes, sa femme, et institue héritier universel son fils aîné Pierre Dugourc ; — de Anne Marro, veuve en dernières noces de Jean Gardos : son neveu Gabriel Jouveneau, procureur au siège de Lisle, est héritier universel. — Codicille de Françoise Marro, veuve de Jean Jouveneau : Gabriel Jouveneau, son fils, est héritier universel. — Transaction sur procès entre Me Georges Naves, avocat, et Thomas Naves, écuyer, du consulat de Puycelsi. — Accord entre Marguerite Duboys, veuve du maître fontainier Vaissière, et Guillaume Vaissière, son fils, chirurgien à Cadalen ; inventaire de la succession paternelle dont la veuve avait la jouissance.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 345 feuillets, papier.
6 E 1/599*1668
Répertoire à la fin du volume qui est en partie lacéré, surtout en ce qui concerne les reconnaissances féodales. — Fondation de prières dans l'église du couvent des PP. Augustin », par François Amalric, maître chirurgien, en présence des religieux capitulairement assemblés, savoir : les RR. PP. Jean-Joseph Delherm, prieur ; Jean-Baptiste Roumanet, Hugues Fabri, définiteur ; Antoine Tournamire, sous-prieur ; Pierre Carrière, docteur ; Thomas Verdier ; Grégoire Faure ; Félix Dabau ; Etienne Fondère et Joseph Cabaré, sacristain. — Quittance par Me Guillaume Delacroix, lieutenant au siège de Lisle. — Bail de la levée de la taille de Lisle, montant à 16,729 liv. 5 s. 6 den., avec remise de 6 den. par livre. — Vente de tuiles, à prendre à la tuilerie, au prix de 10 livres le mille. — Pierre Dumas, notaire royal et procureur au siège de Lisle, se démet de son office de procureur postulant, en faveur de son fils Bernard, praticien au palais, — Gasaille par Valentin de Lacombe, sieur de Gargaros. archiprêtre de Lisle. — Règlement de comptes, par Etienne Gélis, marchand, avec les consuls de Lisle. — Subrogation à Etienne Lafage, fils de feu Pierre, de Lisle. — Gasaille par Jean Lafage, peintre, habitant Montauban.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 591 feuillets, papier.
6 E 1/600*1669
Répertoire à la fin du volume. — Quittance par Pierre Dumas, notaire, à Raymond Cassanhol, avocat, ancien capitoul de Toulouse et tuteur des enfants d'Etienne Cassanhol, son frère, lieutenant au siège. — Bail de la levée de la taille de Lisle : 16,200 livres, avec remise de 8 den. par livre. — Marché fait par les consuls de Lisle, avec Antoine Cariven, maître charpentier, pour des réparations au clocher de l'église Notre-Dame de La Jonquière, savoir : fermer les fentes, trous et ouvertures qui sont à l'aiguille et pointe dudit clocher jusqu'à la galerie où est l'horloge, cette galerie comprise ; cramponner le dit clocher avec des barres de fer ; reconstruire l'aiguille et la galerie où il est nécessaire, blanchir ensuite la dite aiguille avec chaux et plâtre ; enfin, réparer les fondements des deux buttées qui sont au fond de l'église, du côté de la caminade. Ces travaux devaient être payés 150 livres. — Prise de possession par Me Guillaume Escaluffe, prébendier de l'église cathédrale de Lavaur, de la chapellenie dite des Saliniers, fondée dans l'église Notre-Dame de Lajonquière, et dont il avait été pourvu par Mathieu Fieuzet, sieur de Las Tours, de Gaillac, patron de la dite chapellenie. — Testament de Me Louis Lengard, praticien. — Bail d'une métairie par Jean Lafage, de Montauban.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 399 feuillets, papier.
6 E 1/601*1670
Vente par Etienne Cassanhol, fils de feu Jacques, marchand, à Me Guillaume Delacroix, lieutenant principal. — Obligations consenties au profit de Etienne Lafage, fils de feu Pierre. — Transaction sur procès entre les consuls de Lisle et le lieutenant principal Delacroix, qui revendiquait la possession d'un banc à l'église : le différend est réglé conformément à une précédente transaction de 4659. — Quittance à Jean Lafage, de Montauban. — La levée de 15,247 livres de tailles est adjugée par les consuls de Lisle à Etienne de Gélis, marchand, avec 8 den. par liv. de remise. — Obligation consentie au profit de Me Guillaume de Vaissète, procureur du Roi en la judicature d'Albigeois. — Levée de la taille de Lapelissarié : 429 liv. 16 s. 9 den., — et du Taur : 500 liv. 48 s. 3 den., avec remise de 14 den. par livre. — Adjudication du creusement des fossés que doit faire la ville de Lisle entre ses propriétés et celles du Roi, au lieu dit de Lasplanes d'en Cariés, paroisse d'Austrières, pour les séparer de la font de Civeux. — Testament d'Antoine Facieu, marchand à Lisle, — et de Remie de Guiraud, femme de Barthélemy Toëry, bourgeois. — Bail de métairie par Jean Lafage, de la paroisse Saint-Etienne de Vionan, masage de Condouniac. — Transaction entre le recteur de Saint-Martin du Taur et les paroissiens assemblés en corps de communauté, relativement à la construction d'un presbytère. — Achat d'une maison par les dits paroissiens. — Mariage de Michel Bridel, maître chirurgien à Labessière-Candeil, avec Marie Bernaduque. — Acte de fondation d'un service particulier en l'honneur du Saint-Sacrement, dans l'église Notre-Dame de Lajonquière, par François Amalric, maître chirurgien de Lisle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 473 feuillets, papier.
6 E 1/602*1671-1672
Répertoire à la fin du volume. — Signification au clergé de Lisle de l'homologation faite par l'évêque de la fondation Amalric (E. 601). — Fondation d'un obit par Georges Naves, avocat, dans l'église des RR. PP. Augustins, en la chapelle Saint-Nicolas, où sont inhumées Marguerite de Pomier, sa mère, et Marquise de Rougé, sa femme. — Quittance par Amans Lafage, maître maçon. — Location d'une maison à Guillaume Batut, maître chirurgien, par Antoine Cassanhol, fils de feu Etienne, décédé lieutenant au siège de Lisle, moyennant 14 livres par an. Cette maison était située sur la place. — Levée de 638 liv. 44 s. 6 den. de tailles pour 4674, au Taur, à 14 den. de remise par livre, — et de 588 liv. 4 s. en 1672, avec remise de 1 s. 2 den. par livre. — Arrentement par le lieutenant principal Delacroix. — Obligation consentie au profit de Jacquette Dagde, veuve de Robert Regnaudin, décédé receveur provincial des décimes à Albi. — Baux par Etienne Lafage, fils de feu Pierre. — Testament de Me Jean Turle, docteur et avocat : il institue héritière universelle Marguerite de Boissel, sa femme, à charge de viduité, et de rendre l'entier héritage à son fils aîné Jean-Joseph Turle. — Obligation souscrite au profit de Me Guillaume Vaissète, procureur du Roi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 588 feuillets, papier.
6 E 1/603*1673-1674
Baux par Me Jean Toëry, avocat. — Codicile de Antoine Boisset-Amalric. — Ouverture de son testament. — Testament de Marguerite Duboys, femme d'André Rouquier, écrivain. Parmi les témoins figure Jean Lafage, de la paroisse Saint-Etienne de Vionan, consul de Lisle. — Levée des tailles, avec 44 deniers de remise : au Taur, 523 liv. 8 s. ; — à Lapelissarié, 520 liv. 16 s. — Quittance par Marguerite de Boisset, veuve Turle. — Jean Toëry, créancier de Jean Lafage, bourgeois de la paroisse Saint-Etienne de Vionan. Lafage se reconnaît débiteur en présence d'Etienne et de Pierre Lafage, père et fils. — Vente, moyennant 2,000 livres, de l'office de procureur du Roi à Lisle, par Louis Delhom à Me Jean Toëry, avocat. — Enregistrement d'une déclaration du Roi, datée de Maëstrichs, et relative aux formules d'actes. — Tarif des droits à percevoir sur le papier timbré, etc. — Avis du Conseil d'Etat relatif à la suppression de certains offices. — Quittance par Me Georges Naves, avocat, agissant au nom de noble Castor de Verdun, baron de Magalas. — Rieunier, créancier de Jean Lafage, de Saint-Etienne de Vionan. — Obligation consentie au profit de Isabeau de Figuier, femme de François Chéreau, bourgeois de Lisle. — Testament de Salvie Picarelle, femme de Jean Roudière, maître chirurgien. — Quittance par noble Augustin Clédier, en qualité de marguillier de la confrérie du Rosaire, aux demoiselles Germaine et Marie de Boisset, filles et héritières d'Antoine Boisset-Amalric. — Tailles du Taur : 513 liv. 8 s. 10 den. Droit de collecte : 14 deniers. — Testament secret de Anne de Figuier, femme de Jean-François Moysset, bourgeois : il est encore scellé. — Déclaration de noble Jean Dalbis et de Jean Dalbis, son fils émancipé, tous les deux écuyers, à l'occasion du contrat de mariage de ce dernier avec Françoise de Cassanhol. — Quittance par Louis de Laroquebouillac, baron de Loupiac, Saint-Géry et autres places. — Cession par Jean Lafage, bourgeois de Saint-Etienne de Vionan.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 509 feuillets, papier.
6 E 1/604*1675-1676
Obligation souscrite par noble Castor de Verdun, sieur dudit Verdun ; — autre souscrite par le R. P. Posside Golayson, syndic des Augustins. — Division de propriétés entre Marguerite de Guiraud, femme de Jean Lafage, bourgeois, demeurant à Condouniac, consulat de Lisle, et Michel Blanc. Jean Lafage était fils de François ; ses biens avaient été saisis pour dette et sa femme intervenait dans l'instance pour sauvegarder ses droits. — Vente par Isabeau de Figuier à Jean Toëry, procureur du Roi. — Tailles : au Taur, 647 liv. 7 s. ; droit de collecte, 14 den. ; — à Parisot, 2,108 liv. 18 s. 4 den. ; droit de collecte, 1 s. par liv. — Bail par Marguerite de Laroche, veuve de noble François de Clédier, sieur Des Quintz. — Obligation souscrite par Amans Lafage, maçon. — Quittance par Rieunier à Jean Lafage, de Condouniac. — Procuration de Marguerite Fargues, veuve de Jacques Lengard, à son fils Pierre, praticien. — Vente par Isabeau Lengard, à son frère Pierre, de ses droits à la succession de leur frère Bernard, décédé. — Reconnaissances de fiefs à Isabeau D'Olivier, veuve de Pierre de Castelnau, baron de Serviès, parles religieuses de Sainte-Croix, de Lisle, savoir : Marie Dumay, dite Des Anges, supérieure ; Jeanne de Savy, dite de Jésus, vicaire ; Suzanne de Raynalh, dite du Saint-Sacrement ; Toinette de Fonrouge, dite de La Nativité ; Jacquette de Clédier, dite de Sainte-Thérèse, et sœur des Innocents, dite de Sainte-Cécile, discrètes. — Fondation d'un obit dans l'église des Augustins, par Marguerite Delaroche, veuve Clédier. — Codicille de Anne de Figuier, femme de Jean-François Moysset. Il est encore scellé. — Levée des tailles du Taur : 557 liv. 14s. ; droit de collecte, 14 deniers par liv. — Quittance par le F. Jordain Aybram, syndic des Augustins ; — autre par Toëry à Jean Lafage, bourgeois de Vionan.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 538 feuillets, papier.
6 E 1/605*1677-1679
Répertoire à la fin du volume. — Quittance par les religieuses de Sainte-Croix aux demoiselles Boisset. — Gasaille par le lieutenant principal Delacroix. — Obligation souscrite au profit de noble Jacques de Clédier de Valjouyouse. — Baux par Etienne Lafage, fils de feu Pierre. — Testament de Me Pierre Lengard, praticien, fils de feu Jacques. — Arrangement par Jean Lafage avec les séquestres de ses biens. — Testament de Jacques Lengard, écolier, fils de feu Jacques, procureur. — Constitution de rente au profit des Augustins, le R. P. Golayson étant syndic. — Baux par Jean Toëry. — Sous-afferme du droit de l'équivalent à percevoir, pendant trois ans, sur le vin qui se vendra à La Barrière, consulat de Lisle. — Quittances de rentes perçues dans le consulat du Taur, au nom du marquis d'Ambres. — Transaction entre Catherine Médalle, veuve de Guillaume Nouvelle, maître cordonnier, et ses deux fils, relativement à la succession paternelle dont la veuve avait la jouissance. Inventaire du mobilier, en présence du curateur. — Cession de créance par Anne de Figuier, femme de Jean-François Moysset, à noble Jacques Bouzinac, écuyer, demeurant à Toulouse. cette créance provenait de Me Raymond Cassanhol, avocat, ancien capitoul de Toulouse, héritier de sa première femme, Antoinette de Figuier, héritière elle-même de noble Antoine de Figuier, bourgeois et ancien capitoul. — Edit du Roi réglant les intérêts à percevoir au denier dix-huit et table de liquidation des rentes par suite de ce nouvel édit.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 667 feuillets, papier.
6 E 1/606*1680-1681
Répertoire à la fin du volume. — Vente par Me Jacques Gélis, vicaire à Lisle, à Joseph Aymeric, bourgeois de cette ville. — Subrogation par noble Pierre de Foucaud, écuyer, demeurant à Gaillac, aux religieuses de Lisle, savoir : Marie Dumay, supérieure ; Cécile Des Innocents, vicaire ; Suzanne de Raynalh, dite du Saint-Sacrement ; Jeanne de Savy, dite Mère de Jésus ; Thérèse de Clédier, dite de Sainte-Thérèse, et Toinelte de Fonrouge, dite de La Nativité, discrètes du couvent, — Obligation souscrite au profit de noble Jacques Bozinac, écuyer, de Toulouse. — Emancipation de Cécile de Boisset, fille de Me Jean Boisset, avocat, et de Françoise de Lengard, sa femme. — Bail des tailles du Taur à Etienne Gélis, marchand à Lisle. Le total s'élève à 517 liv. I s. 11 den. L'adjudicataire percevra 11 den. par livre pour droit de collecte. — Même bail pour les (ailles de Lapelissarié, s'élevant à 316 liv. 7 s. 1 den. — Obligation consentie par Jean Toëry, avocat, au profit de Raymond Cassanhol, avocat et ancien capitoul. — Accord entre Jean-Pierre de Clédier, sieur Des Quintz, mari de Remie Mathieu, avec Jean Mathieu. — Testament secret de Anne de Figuier, femme de Jean-François Moysset. Ce testament, qui est encore scellé, fut ensuite révoqué, ainsi qu'un précédent. — Acquisition par Etienne Lafage, fils de feu Pierre. — Accord entre Etienne Gélis, marchand et les Augustins représentés par le F. Pierre Vigier, prieur et le F. Augustin Segone, syndic. — Testament de Guillaume Vaissière, chirurgien, fils de feu Pierre et de Marguerite Duboys, et époux de Marie Fages, qu'il institue héritière universelle à la condition de faire héritier son fils Jean Vaissière.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 381 feuillets, papier.
6 E 1/607*1682-1683
Répertoire à la fin du volume. — Quittance par Me Jean Raynalh, avocat. — Noble Jacques Bozinac, écuyer, demeurant à Toulouse, est créancier de l'avocat Bernard Bernenc. — Jeanne Dugaillon, veuve du chirurgien Piètre, vend à Pierre Albié, chirurgien, la faculté dont jouit ladite veuve, de tenir boutique ouverte de chirurgien à Lisle, moyennant 8 livres pour une année. — Quittance par noble Jacques Bozinac, de Toulouse, écuyer et capitaine. — Division de propriétés, entre Barthélemy Toëry, bourgeois, mari de Remie de Guiraud ; Jean Lafage, bourgeois, de Coudouniac, paroisse de Saint-Etienne de Vionan, mari de Marguerite de Guiraud, et Jacquette de Guiraud, lesdites demoiselles de Guiraud filles de feu Guillaume Guiraud et de Jeanne Cariven. — Vente par Jean François Moysset à Jean Lafage, susdit. — Construction d'un presbytère pour le recteur de Convers et Saint-Cornelly, son annexe. — Obligation souscrite par Marguerite de Vaissète, veuve de Jean Duranty, bourgeois de Lisle, au profit des religieuses Sainte-Croix des Ormeaux, savoir : Marie Dumay, dite Des Anges, supérieure ; Cécile Des Innocents, dite de Sainte Cécile, vicaire ; Suzanne de Raynalh, dite du Saint-Sacrement ; Jeanne de Savy, dite de Jésus ; Antoinette de Fonrouge, dite de la Nativité ; Jacquette de Clédier, dite de Sainte-Thérèse, discrètes du couvent. — Acquisition d'une métairie par les dites religieuses, et bail de cette métairie. — Délibération de Nos Seigneurs des Etats en faveur des notaires, concernant le papier timbré.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 521 feuillets, papier.
6 E 1/608*1684-1685
Répertoire à la fin du registre. — Aprentissage de « la vacation » de chirurgien par Etienne Agar, frère de Pierre, maître-peintre, de Villemur, chez Antoine Rivière, maître chirurgien de Lisle Cet apprentissage doit durer deux ans et se paie 100 livres. — Quittance par Jeanne Naves, fille de feu Georges, celui-ci fils d'Antoine. — Quittance par Me Guillaume Delacroix, lieutenaut principal au siège de Lisle, mari de Marguerite de Bornazel, à Etienne Lafage, marchand. — Quittance par Messire Joseph de Combettes, trésorier de France, en la Généralité de Montauban, héritier d'Antoine, aussi trésorier de France. — Autre par Jeanne Naves, à noble François de Paule, sieur de Candastre. — Autre aux religieuses du couvent de Sainte-Croix de Lisle. — Autre par Blanche Jullia, veuve de Me Jean Faure, avocat. — Titre clérical de Jean-Denis Dugourc, acolyte, fils de Denis Dugourc, procureur, et de Marie Vernhes, sa femme. — Testament de Jacquette de Guiraud, veuve de Pierre Forbet, maître chirurgien. — Vente à Me Jean Raynalh, avocat, par noble Antoine de Cordurier, écuyer, habitant en la juridiction de Castelnau de Montmiral, et noble Pierre de Ponsard, seigneur de Berriac-lès-Carcassonne, résidant à Gaillac. — Quittance par les religieuses du couvent de Sainte-Croix, Cécile Des Innocents étant supérieure, à Marguerite de Vaissète, veuve de Jean Duranti, bourgeois de Lisle. — Accord entre Blanche Jullia, veuve de Me Jean Faure, avocat, et Jean-François Faure, bourgois de Lisle, fils de Hugues Faure et de Françoise Du Verdier. — Quittance par les Augustins, le F. Vaisse étant prieur et le frère Basile Dusolier, syndic. — Quittance par noble Arnaud de Guyot, sieur de Saint-Sauveur, fils de feu François Alain de Guyot et de feue Françoise de Castelverdun, à noble Joseph de Guyot, seigneur de Preignan, son frère, présent noble Jean Dazémar, sieur de Lantaniac. — Quittance par noble Joseph Dazémar, sieur de Pepeyrou, de la paroisse Saint-Salvi de Coûteux, à noble Jean Dazémar, sieur de Lantaniac, son frère, héritier de noble Pierre Dazémar, sieur Des Caves et de Anne de Rigaud de Baudrulhe, ses père et mère. — Bail de l'entretien de la fontaine de Lisle. — Vente par Isabeau de Figuier, veuve de François Chéreau, bourgeois de Lisle, à Me Henri-Guillaume Rouger, avocat et premier consul de Gaillac — Vente par Françoise de Bourdoncle, veuve de Jean Vernhes, bourgeois de Puybégon, et Bernard son fils, au R. P. Martin Vaisse, prieur des Augustins.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 616 feuillets, papier.
6 E 1/609*1686-1687
Répertoire à la fin du registre. — Quittance par Pierre Lafage, maçon, fils de feu Amans, — et par les religieuses du couvent de Sainte-Croix, Cécile Des Innocents étant supérieure. — Vente par noble Jean Dazémar, sieur de Lantaniac. — Emprunt par les religieux Augustins, le F. Basile Dusolier étant syndic du couvent. — Quittance par Breil à Compairé, témoins Etienne et Jean-Pierre Lafage, père et fils. — Bail des tailles à Lapélissarié : 379 liv. 19 s. 7 den. ; — au Taur : 595 liv. 2 s. 9 den. ; droit de collecte accordé par les deux communautés : 11 den. par livre. — Quittance par Barthélemy Roques, lieutenant principal en la viguerie d'Albi, siège de Briatexte, à Etienne Cassanhol, son beau-père, bourgeois de Lisle. — Procuration par Marguerite de Laroche, veuve de François de Clédier, sieur Des Quintz, à Jacques de Clédier de Beljouyouse, son beau-frère. — Transaction sur procès entre Anne de Toulouse de Lautrec, de Lavaur, veuve de noble Alain de Rivals, sieur de la Pomarède, et les religieuses du couvent de Sainte-Croix à Lisle, savoir : Cécile Des Innocents, supérieure ; Suzanne de Raynalh, vicaire ; Jeanne de Savi, Toinette de Fonrouge, Jacquette de Clédier, et Thérèse de Lôrdat, dite de Saint-Augustin, relativement à la. possession de la métairie de Laselve, consulat de Lavaur. — Subrogation à Me Guillaume Delacroix, lieutenant principal, par nobles Jean Dalbis, écuyer, et Jean Boisset, bourgeois de Lisle. — Bail par noble Jacques de Foucaud, écuyer, à Barthélemy Coste, arpenteur à Rabastens, pour faire les nouvelles reconnaissances des fiefs que ce seigneur possède à Rabastens. — Bail à ferme par Bernard Faure, fils de feu Jean, avocat — Testament de Marguerite de Guiraud, femme de Jean Lafage, de Condouniac ; elle a deux filles mariées ; Jeanne à Pierre Lafont, praticien ; Marie, à Jean Lagarrigue, marchand à Rabastens, et deux autres filles, Marie-Anne et Marguerite. Elle institue son fils Jean héritier universel et donne la jouissance des biens à son mari. — Prêts par Etienne Lafage. — Bail à nouveau fief par Jean Lafage, bourgeois de Coudouniac. — Compromis entre Clément Naves, procureur du Roi à Rabastens, et Mathurin de Nouguiès, bourgeois de Lisle. — Vente de renies aux religieuses Sainte-Croix de Lisle, par noble Jacques de Foucaud.de Gaillac, fils de feu Pierre. — Prêts par Jean Raynalh, avocat à Lisle. — Pierre Ségur, de Saint-Lieux-lès Lavaur, étant au service des Augustins et désirant y mourir, fait abandon de tous ses biens au couvent qui avait alors pour prieur Marlin Vaisse, pour sous-prieur Justin Treilhou, pour sacristain Melié et pour syndic Basile Dusolier.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 608 feuillets, papier.
6 E 1/610*1688-1690
Répertoire à la fin du volume. — Gasaille par Guillaume Delacroix, lieutenant principal en la judicature. — Dette reconnue au profit des religieuses de la Croix, de Lisle, Cécile Des Innocents étant supérieure du couvent. — Quittance par noble Joseph Delherm, écuyer, de Rabastens, au nom de Marguerite Lengard, sa mère, — et par Jacques de Foucaud, écuyer, âgé de moins de vingt-cinq ans, demeurant à Gaillac, fils et héritier de Pierre de Foucaud, docteur et avocat au Parlement Cette quittance fut ratifiée par Jacques de Foucaud, lorsqu'il eut atteint ses vingt-cinq ans en 1689. — Acquisition par Etienne Lafage, marchand à Lisle. — Bail de la levée de la taille à Lapélissarié : 354 liv. 19 s. 6 den. Il est accordé au percepteur 11 d. par livre. — Bail par Germaine et Marie de Boisset, filles de feu Joseph, bourgeois de Lisle. — Mariage de Jean-Pierre Lafage, fils d'Etienne, avec Antoinette Compayré, de la paroisse de Convers. — Reconnaissance féodale au chapitre collégial de Notre-DameduBourg.de Rabastens. — Me Jean Raynalh, avocat, créancier de noble Jean-Pierre de Clédier, sieur Des Quintz, de la paroisse de Convers. — Testament secret de M0 Jean Raynalh. (Il est encore clos et scellé.) — Quittance par Marguerite Delaroche, veuve de noble François de Clédier, sieur Des Quintz. — Arnaud Azémar, docteur en théologie, archiprêtre de Lisle, afferme les fruits décimaux de son archiprêtre, moyennant 800 livres par an. — Bail de la levée d'une taille de 3,079 liv. à Montans ; — de 606 liv au Taur ; — de 384 liv. à Lapélissarié. — Bail à engagement, impignération et antichrèse, par Marguerite de Fargues, veuve de Jacques Lengard, décédé procureur à Lisle. — Gasaille à Raimond Lafage, fils de Raimond, laboureur à Saint-Pierre de Reste, par les religieuses de Lisle, savoir : Cécile Des Innocents, supérieure ; de Lordat, sœur de Saint-Augustin, vicaire ; de Fontrouge, sœur de la Nativité ; de Dumas, sœur Sainte-Hélène ; de Clédier, sœur Sainte-Thérèse ; de Reyniès, sœur Sainte-Ursule ; de Fontrouge, sœur de la Vierge ; de Gayrard, sœur Sainte-Catherine ; de Plasse, sœur Sainte-Marie ; de Moly, sœur Sainte-Croix ; de Cassanhol, sœur Saint-Salvi ; de Duranty, sœur Saint-Hyacinthe ; de Boisset, sœur Saint-Joseph, et de Duranty, sœur Saint-Nicolas. — Testament de Bernard Bernenc, avocat. — Quittance par Marie de Vaissète, veuve Jean Duranty, bourgeois de Lisle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 633 feuillets, papier.
6 E 1/611*1691-1693
Répertoire à la fin du volume. — Vente par Mathurin Nouguiès, bourgeois, aux religieuses de Lisle, Cécile Des Innocents étant supérieure du couvent. — Bail de la levée d'une taille de 3,294 livres à Montans ; — de 741 liv. au Taur ; — de 466 liv. à Lapélissarié. — Mariage de Jean Mercery, marchand, avec Madeleine Turle. — Un fils prie son père de vouloir bien autoriser son mariage avec une fille qu'il a rendue mère. — Vente de censives par noble Jacques de Foucaud, fils de Pierre et de Jeanne de Castède. — Testament de Germaine de Boisset, fille de Joseph : sa sœur Marie est héritière universelle. — Bail d'une levée de 3,743 livres de tailles à Montans ; — de 928 liv. au Taur, — et de 692 liv. à Lapélissarié. — Quittance par Marguerite de Vaissète, veuve de Jean Duranty, bourgeois de Lisle, à Pierre Bressolles, de Parisot. — Jean-Pierre Lafage, bourgeois de Lisle, créancier de Capus. — Testament de Me Jean Raynalh, docteur et avocat, fils de feu Etienne. Le testateur fait des legs aux églises, aux couvents, à l'hôpital et à d'autres établissements religieux et de charité ; il institue héritier universel noble Jacques de Foucaud, écuyer, fils de sa nièce Jeanne de Castède. (1692, ouvert en 1698). — Anne de Siton, fille de noble François seigneur d'Espine et de Isabeau de Brandouin, fait profession dans le couvent des religieuses de Lisle, dont Thérèse de Lordat, sœur de Saint-Augustin, est supérieure. — Cession d'une rente, par les prêtres obituaires de Lisle, à Marguerite de Laroche, veuve de François de Clédier. — Les religieuses de Lisle nomment leur homme vivant et mourant à l'effet de renouveler au baron de Saint-Géry, la reconnaissance féodale faite en 1676 à messire Louis de Laroquebouillac pour les biens qu'elles possèdent dans la directe du dit baron, à Lisle, à Rabastens, à Montans et à Lapélissarié. — Testament de Me Antoine Benoît, curé de Ladin. (Il est encore fermé et cacheté).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 701 feuillets, papier.
6 E 1/612*1694-1697
Acquisition par Etienne Lafage, marchand, représenté par son fils Jean Pierre. — Cession de rentes par les Augustins de Lisle, le P. Bernard Basteros étant syndic du couvent, à Marguerite Delacroix, veuve de François de Clédier. — Testament de Anne de Figuier, femme du Bourgeois Jean-François Moysset, — et du dit Moysset. — Cession par Pierre Prouho, avocat à Toulouse, à Me Jean Raynalh, maire de Lisle. — Testament de Marguerite de Guiraud, veuve de Jean Lafage, de Coudouniac. Son fils Jean est héritier universel. — Acquisition par les Augustins, le P. Jean Rey étant syndic du couvent. — Antoine Cassanhol, bourgeois, donne une pièce de terre en engagement à noble Jean d'Azémar, sieur de Lantaniac. — Procuration par les religieuses de Lisle, ayant pour supérieure Thérèse de Lordat, dite de Saint-Augustin, et pour vicaire Marie de Dumas, sœur de Sainte-Hélène. — Testament de Denis Dugourc, procureur à Lisle. — Codicille de Jean Raynalh, maire perpétuel de Lisle. — Il résigne son office de maire au profit de son neveu Jacques de Foucaud, moyennant 4,400 livres. Raynalh jouissait de cet office depuis 1693, et il en avait remboursé la finance à Jean Baudounet premier pourvu. — Prise de possession par le prêtre Jean-Denis Dugourc, de la chapelle fondée, sous le nom de Magrin, dans l'église Notre-Dame de Lajonquière de Puybégon. — Codicille de Jean Raynalh, ancien maire. — Tarif des droits à payer aux gardes du petit-scel, pour les actes passés pardevant les notaires. — Ordonnance relative aux droits de contrôle sur ces actes.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 517 feuillets papier.
6 E 1/613*1698-1703
A partir de 1700, les actes sont reçus par Antoine Dugourc, successeur de Pierre.
Lisle. — Pierre Dugourc, notaire, à qui succède Antoine Dugourc en 1700. — Ouverture des testaments et codicilles de Jean Raynalh, ancien maire perpétuel et héréditaire de Lisle. — Quittance à noble Jacques de Foucaud, héritier universel du dit Raynalh, par le R. P. Zozime Guingaud, sous-prieur du couvent des Augustins. — Vente par Etienne Lafage, marchand. — Procès entre Jacques de Foucaud et les Augustins, relatif à l'exécution des clauses du testament de Raynalh, en ce qui concerne le legs de 4,000 livres fait au couvent. Les religieux se soumettent à l'exécution de toutes ces clauses. Alors le P. Causse était prieur ; le P. Hierôme Molinier, définiteur ; le P. Philippe Boudereau, sous-prieur ; Lazare Lafleur, prédicateur ; Agatange Dusolier, sacristain ; Benoît Pouzagacs, syndic, et Thomas Bouges, lecteur de philosophie. — Subrogation d'hypothèques par Jacques de Foucaud à Jean d'Azémar, seigneur de Lanlaniac. — Testament de Marie-Madeleine de Ranchin, femme de noble Louis d'Olive, lieutenant-colonel au régiment de Languedoc, résidant alors à Lisle. — Quittance à Jacques de Foucaud, par les religieuses de Lisle, sœur Marie de Gayrard étant supérieure du couvent et Marie-Anne d'Espine, vicaire — Testament de Jean-Pierre Lafage, fils émancipé de Etienne. — Gasaille par Marie-Anne de Chevery, veuve de noble Georges d'Artus, sieur de Latourène, demeurant à Albi. — Apprentissage de la vacation de chirurgie, chez Rivières, de Lisle. Cet apprentissage doit durer deux ans et se paie 135 livres. — Ouverture du testament de Marie de Boisset. — Nombreux actes au nom de noble Jacques de Foucaud, héritier de Jean Raynalh.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 731 feuillets, papier.
Les feuillets 174 à 176 ont été arrachés (signalement salle de lecture 13/08/2010).
Répertoires retour
6 E 1/614*1656-1700
Répertoire général.
Pierre Dugourc, notaire. Répertoire général des registres contenant les actes reçus par ce notaire, qui vendit son étude à Antoine Dugourc, par acte du 28 août 1700, Mercadier, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 175 feuillets, papier.
Pierre Jalbert retour
Minutes retour
6 E 1/618*1741-1742
Obligation au profit de messire Guillaume-Joachim Du Puget, président à mortier au Parlement de Toulouse. — Résignation, moyennant indemnité, d'un contrat d'apprentissage du métier de tisserand. — Contrat de mariage de Jean Dugourc, fils de feu Pierre, et de Marie de Boisset, celle-ci fille de Jean-François de Boisset et de Anne de Bouzinac, était veuve de Hyacinthe d'Azémar, sieur de Lantaniac. La mère du futur est présente.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 40 feuillets, papier.
Ce registre incomplet est côté 145-185
Lombers retour
Benoit Magaudi retour
Minutes retour
6 E 1/619*1477-1490
Vente de censives par Aymeric Barravi, marchand à Lombers, à noble et religieuse dame Jeanne de Lapalu, religieuse de La Salvetat, fille de feu Pierre Raimond de Lapalu, autrefois seigneur de Brassac, ladite dame autorisée par noble Gauside de Sobiran, prieure du monastère, — Vente d'une maison aux barris de Laboutarié, par noble Pierre de Sercamanens, habitant de la ville d'Albi. — Acquisition d'un champ à Puylanier, près du chemin de la Caussade, par noble Jean de Castelnau, marchand à Albi. — Inféodation par le lieutenant du châtelain de Lombers, au nom du comte de Castres, Bouffil de Juges (nov. 1485). — Vente par Antoine Marlhaves, fils de feu Guy, de Lombers. — Bail de la taille royale et de quatre communs, par les consuls de Lombers. — Acquisition par noble Marie Amielle, veuve de noble Pons de Manens, demeurant à Saint-Hilaire. — Accord sur procès entre Jacobe Capdelane, veuve de Me Guillaume Dupin [Pini] ; Jean Dupin, son fils, et Catherine, saillie, d'une part ; Jean de Frégeville, recteur de Saint-Lieux, fils de feu Barthélemy, marchand à Réalmont, et Jean de Frégeville, frère du recteur, aussi marchand à Réalmont ; ledit accord consenti pardevant Jean Textoris, marchand à Lombers, lieutenant du baile châtelain de la baronnie pour le comte Bouffil de Juges (mars 1484). — Donation par Guillaume Gasquet, citoyen de la cité d'Albi, à noble Antoine Gasquet, son fils, marié deux ans auparavant à noble Guilhelmine de Castilhon ; ladite donation faite aux barris de Laboutarié et près du pont de pierres. Noble François de Gasquet, frère d'Antoine, était religieux à Saint-Pons. — Prise de possession de la cure de Sieurac, dépendant de l'église d'Aurillac, la présentation faite à l'évoque d'Albi par le prieur commendataire de ladite cure. — Acte souscrit par le chapitre des religieuses de La Salvetat, composé de la prieure du couvent, Anne Gasc ; de la " sous-prieure Catherine Massipe, de la sacristine, de sept religieuses ou professes et de trois novices. Le vicaire perpétuel de Laboutarié était syndic de la communauté. — Procuration par noble Bérenger Peyrusse, seigneur de Boissezon, pour le représenter en Parlement, contre Pierre de Nupces, licencié.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 449 feuillets, papier.
Ce registre est incomplet des feuillets 171 à 281
Jacques Vencène retour
Notaire, de l'autorité des capitouls de Toulouse
Minutes retour
6 E 1/620*1529-1541
Ce volume est un recueil d'actes de plusieurs notaires venus en la possession du dit Vencène. — Ordonnance de Me Jean Delaroche, juge de la terre et comté de Castres, cédant à Me Barthélemy Bone, notaire à Fauch, baronnie de Lombers, les minutes de Me Isarn de Cassanel, prêtre et notaire à Roumégous, baronnie du dit Lombers au comté de Castres. Me Cassanel était décédé. — Vente de censives par noble Antoine de Montmoure, écuyer, seigneur de Saint-Affrique, à noble Jacques de Capriol, écuyer, seigneur de Cuq. (1537). — Nomination de syndics par les FF. mineurs de Lautrec, capitulairement assemblés, savoir : Jean Bonpar, Hiérôme Graissaguel, Tridol Darmen, Pierre Fabre, Michel Gontier, Jean Aymetis, Alexis Sanson, Benoît Bonpar et Barthélemy Mozels. — Inféodation par noble Jean de Lordat, dit Monseigneur de Cambon, et Thomase de Calmctles, sa femme. — Vente par noble Arnaud Cavayer ; comme il n'avait que vingt ans, il produit l'autorisation de ses père et mère, Mariono Cavayer et Catherine Dupuy. — Procuration par noble Brenguier Albert, écuyer, sieur de Roquayrols, pour comparaître en son nom pardevant le juge de la Terre-Basse, au siège de Lamyatte (Damiatte). — Acquisition de censives par noble Jean de Capriol, seigneur de Puechassaut. — Arrentement, pour sept ans, du bénéfice de Saint-Barthélemy de Cheffols, par le recteur de cette église, moyennant une rente annuelle de 75 livres tournois.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 127 feuillets, papier.
6 E 1/621*1529-1550
Recueil d'actes reçus à Lombers, à Gaillac, à Lavaur, etc. — Vente de biens de mineurs, par autorité de justice, après enquête sur l'utilité de cette vente dans l'intérêt des dits mineurs. — Vente d'une maison dans la ville royale de Lombers, par le maçon Jacques Parayre, au notaire Raimond Grimaldi. — Acquisition d'une terre à Lombers, par noble Raimond Peyrusse, seigneur de Boissezon de Matviel. — Testament de Jean Blanc, dit Prohome, de Brens, malade de la peste et se tenant près de sa borie à Rieucourt (1530). — Arbitrage sur des différends intervenus entre noble et puissant seigneur Philippe-Jean de Rabastens, vicomte de Paulin, et les fermiers de son moulin de Gaillac. — Vente par Me Jean Albinhac, prêtre, de Labaslide Saint-Georges de Maresco, au diocèse de Castres, à Me Jean Tilhet, prêtre de la cathédrale de Lavaur et recteur d'Hautpoul. — Une femme de Rabastens, mariée et qui avait été violée par un individu de la même ville, abandonne les poursuites, moyennant i livres, sous le bon plaisir du Roi et de la Cour. — Accord sur procès entre noble Jacques de Rodorel, écuyer, seigneur de Poulan, et Alexis Dupuy, écuyer, seigneur de Moncuquet. — Testament de Antoine de Ripis, chirurgien, de Lombers ; il institue héritier universel le notaire Antoine de Ripis, son fils. — Acquisition (1531) par noble Vital de Castelnau, écuyer, seigneur de Serviès, Cuq de Lauraguais, les Farguettes, Poulan vieux, et châtelain de Lombers pour le Roi. — Ordonnance du Sénéchal de Castres, Jean de Lapalu, seigneur de Brassac, Pomardelle, etc., pour la recherche et l'expédition d'actes notariés, sur la requête de noble Guillaume d'Escarlhan, citoyen de la cité d'Albi. — Accord entre Pons Deffos et noble Guillaume Manens, seigneur de Saint-Hilaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 268 feuillets, papier.
6 E 1/622*1543
Répertoire en tête du volume. — Testament de Raimond Galibern, de Saint-Salvi de Montlong. — Bail d'un moulin à Graulhet, sur le Dadou, par noble Paule de Montagut, damoiselle de Fenayrols. Ce moulin était construit al gua de Mr Jorde ; il avait trois meules et un moulin paradou en dépendait. — Arrentement par Jeanne de Dolcel, damoiselle de Massaguel, veuve de noble Charles de Lautrec, écuyer, seigneur du Bousquet, tutrice de son fils Jean de Lautrec. L'acte de cet arrentement fut cancellé en 1554, par ordre de Jean de Lautrec. — Ratification, au château de Fenayrols près de Lautrec, par Paule de Montagut, d'un acte de vente consenti par Arnaud de Fenayrols son fils. Cette vente consistait en censives cédées au chapitre de l'église Sainte-Cécile d'Albi. — Nomination de fondés de pouvoir par noble Anne de Caumont, dame de Bruilhes, fille de noble Aymeric de Caumont. — Nomination d'un syndic par les consuls de Lautrec pour soutenir un procès relatif au droit de bladade, en instance entre la communauté et Guy de Laval, mari de Claude de Foix, vicomtesse du dit Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 87 feuillets, papier.
6 E 1/623*1543-1544
Obligation souscrite au profit de Me Ramond de Fonta, maître des écoles de Lautrec. — Acquisition par noble Pierre de Solomiac, de Lautrec, licencié ès lois. — Testament de Antoine Laurens, de la bourgade de Montpinier, paroisse de Saint-Pierre de Mazières. — Lausime par noble Salvie de Grimoard, dame de Villebrunier, veuve de noble Adhémar D'Aure, seigneur de Lamotte. — Reconnaissance féodale consentie à Jeanne de Crussol, dame D'Ambres, — et à François D'Aure, sieur de Lamotte. — Lausimes à Brametorte par Jeanne de Crussol, mère et tutrice de François de Voisins, vicomte de Lautrec et baron d'Ambres. — Obligation souscrite au profit de Paule de Montagut, veuve de noble Guillaume de Lafont, sieur de Fenayrols. — Acte d’affrayrement entre les frères Bès, de la paroisse Saint-Martin de Scabrinh, pour vivre, eux et leurs familles, en communauté, sous le même toit et au même pot. — Bail de la levée de 19 quistes (tailles) par les consuls de la communauté de Cuq, — et de 17 quistes et demie par les consuls de Montpinier. — Affrayrement des frères Roques, du mas de Laferailhe sive de Lacaune, paroisse de Graissac, juridiction de Venès
Description physique : (Registre.) — In-folio, 150 feuillets, papier.
Mandoul ( Montgey ) retour
Antoine Sabatier retour
Minutes retour
6 E 1/624*1609-1618
Tables générale et annuelle des actes de ce notaire qui sont en liasses et de ceux qui ont été transcrits sur ses registres. — Procuration par noble Jacques Dupuy, sieur de Cabrilhes, et demoiselle de Montagut sa femme, — et par noble Jean de Capriol, prêtre, syndic du chapitre de Saint-Pons. — Obligation au profit de noble Jacques de Solomiac, sieur de Saint-Julia. — Beaucoup d'actes au nom du sieur de Mandoul, qui avait pour mère Brunette de Solomiac. — Jean de Capriol, seigneur de Mandoul et de Marvignol, avait pour frère Jacques de Capriol. — Enregistrement des lettres d'anoblissement de la famille Solomiac. — Obligation souscrite au profit de Goffre, sieur de Fongaudran et de Caraven ; — autre au profit de noble Pierre de Castanier, écuyer. — Donation par Dlle Marquise de Lordat à noble François de Lordat, sieur de Cambounet. — Transport par Jacques de Montrais, écuyer. — Procuration par Jean Cavayer, sieur de Provillergues ; — autre par noble Jean de Glavenas, sieur de Roquerouge. — Reçu souscrit au profil de noble Sicard de Raymond, sieur de Garçonnières. — Vente par dame Alexis de Mellet, veuve de Jean de Béal. — Réquisition faite à noble Charles de Soubiran, sieur d'Arifat. — Procuration par noble Jacques Dupuy, sieur de Cabrilhes, à ses beaux-fils nobles Natanaël et Jacques de Solomiac, sieurs de Saint-Julia et de la Brasse-gaye. — Demoiselle Hélène de Lautrec, créancière de demoiselle Claude de Gontier, femme de M. de Monfrais. — Obligation au profit de Marguerite Dufaur, veuve du sieur de Burta, juge de Lautrec ; — autre, souscrite au profit de Jean de Coras, bourgeois de Saint-Julien Du Puy. — Acte de réquisition par Robin, régent des écoles de Lautrec. — Plusieurs obligations souscrites au profit du sieur de Puechassaut. — Dette de noble Louis Dusolier, sieur de la Vialette. — Procuration par Anne de Montrais au sieur de Bartherouge, son fils. — Obligation au profit de Guillaume de Gontier, sieur du Bousquet. — De Marlhaves, sieur de Lapauze, est créancier de la Dlle d'Escarlhan. — Reconnaissance féodale, consentie par noble Charles Du Bousquet et D'Aure, sieur de Lamotte, par noble Jean de Cavayer, sieur de Provillergues, et Françoise de Lautrec, sa mère. — Obligation au profit de noble Isaac-Etienne de Grandis, — et de Me Pierre de Grandis, chanoine de Burlats. — Vente par Dlle Claude de Gontier, veuve de Jacques de Monfrais, écuyer.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 156 feuillets, papier.
Montdragon retour
Antoine I Blatgier retour
Minutes retour
6 E 1/625*1585-1586
Acquisition par noble Tristan de Castelnau, chevalier de l'ordre du Roi, baron de Serviès et de Comelles, capitaine commandant pour le Roi au château de Lombers. Une lettre du baron, signée Serviès, est jointe à l'acte de cette acquisition. — Testament de Me Jean Cabanis, bénéficier de l'église Saint-Pierre de Burlats ; — autre, de noble Alexis Dupuy, sieur de Moncuquet, gouverneur de Mondragon ; — autre de Lucie Tensonne, veuve de Bernard Fabre, de Laboutarié réfugié à Mondragon, à cause des troubles.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 183 feuillets, papier.
Jean Mouzels retour
Minutes retour
6 E 1/626*1600-1601
Protestation par la Dlle de Laboutarié, Marthe de Malenfant, veuve de M de Barrau. — Actes de réquisition par les consuls de Saint-Julien du Puy, contre plusieurs collecteurs qui avaient à rendre compte des deniers levés pendant les troubles. — Arrentement par noble Jacques de Génibrouse, seigneur du Travet et de Roquecourbe. Il signe Travet. — Baux de la taille à Mondragon, à Saint-Julien du Puy et à Lamartinié, à o sous par écu pour droit de collecte. — Obligation au profit de sire Jean Viguier, marchand à Mondragon. — Bail de la levée des censives dues à noble Gabriel de Barrau, seigneur de Laboutarié. Ce seigneur signe Labotterye. — Affranchissement de censives par le même. — Obligation au profit des Dlles Denise et Hélène de Lautrec. — Arrentement de Saint-Michel del Bosc, par le sieur Du Travet. — Partage entre les frères Roquelaure. — Pacte du mariage conclu entre Jean Malacal, notaire royal de Lempaut, assisté de son frère, Antoine Malacal, et Suzanne Corbine, fille de sire Claude Corbin. — Réquisition à noble Gabriel d'Aymeric, parlant à Marthe de Barrau, sa femme. — Baux de la levée de la taille à Mondragon, à Saint-Julien du Puy et à Lamartinié. Comme l'année précédente, il est accordé au collecteur 5 sous par écu.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 288 feuillets, papier.
Table et pagination particulière pour chaque année : 1600, folios 1-70 ; — 1601, folios 1-218. — Le registre de 1600 ne commence qu'au 1er juillet
6 E 1/627*1602
Obligation consentie au profit de noble Jean d'Izarn Saint-Amans, écuyer, régent de la temporalité, à Albi. — Créance de Jean Viguier, marchand à Mondragon. — Gasaille par Jean Jacme, marchand. — Jacques Jacme, sieur de Puechduc, fils de Michel, se reconnaît débiteur de François Balinhe, marchand. — Plusieurs obligations souscrites au profit dudit Batinhe. — Sous-arrentement de partie des fruits décimaux appartenant à l'évoque de Castres, à Saint-Pierre de Mondragon et à Saint-Michel del Bosc ; adjugés à Antoine Blatgier, notaire à Mondragon. — Testament de Etienne Calmettes, mari de Alice Batinhe. — Plusieurs actes au nom des frères Roquelaure.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 174 feuillets, papier.
6 E 1/628*1603-1604
Bail de la levée de la taille à Saint-Julien-du-Puy et à Laboutarié, qui accordent 20 den. par livre au collecteur, et à Lamartinié, 13 den. — Obligations souscrites au profit des marchands sire Jean Viguier, François Batinhe, Jacme Ramond, sire Claude Corbin et sire Guillaume Tournier. — Testament de Pierre Roquelaure. — Sommation faite à noble Anne de Montbrun, prieure de La Salvetat, de faire réparer l'église Saint-Michel del Bosc, de Lamartinié. — Testament de sage homme Jean Laporte, maître tuilier au Cayla. — Sous-arrentement du tiers du four de Mondragon. — Bail d'une métairie à Saint-Julien-du-Puy, par Jean Coras, marchand à Réalmont. Il signe de Coras. — Arrentement par noble Guillaume Deffos, seigneur de Parisot, demeurant à Mondragon. — Dette de noble Marguerite de Molinier, religieuse à La Salvetat — Réquisition au recteur de Saint-Jean de Laboutarié, de faire, le jour de Pâques après les vêpres, une procession à Saint-Amans de Coras, comme annexe de Saint-Julien. Il répond qu'il n'y est pas tenu et qu'il a des difficultés avec les religieuses de La Salvetat. — Damoiselle de Cousinier, veuve de noble Antoine de Frégeville, fait une donation à sa servante qui se marie. Les nobles Guillaume de Foi, sieur de Parisot et Guillaume de Bages, d'Albi, sont témoins de cette donation. — Vente par la Dlle Dupuy, femme de noble Guillaume de Foi, sieur de Parisot.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 372 feuillets, papier.
6 E 1/629*1605
Répertoire à la fin du volume. — Obligations souscrites au profit de sire Jean Viguier, marchand ; de François Batinhe ; de Jean Sercamanens ; de Salvi Mazas, chirurgien ; de Claude Corbin et de sire Guillaume Tournier, marchands, et de noble Jean d'Izarn Saint-Amans, régent de la temporalité à Albi. — Inventaire dans un moulin, sur le Dadou, donné à bail, par noble Guillaume Deffos, sieur de Parisot. — Gasaille par noble Guillaume de Bages au métayer de noble Claude Teyssier. — Obligation souscrite au profil de sire Jean Marlhaves, marchand. — Testament de sage homme Bernard Auriol. — Arrentement d'une partie du four de Mondragon. — Procuration par noble Guillaume Deffos, aîné, sieur de Parisot, à son frère Guillaume Deffos, le jeune, pour donner quittance à Abel Deffos, maître apothicaire à Castres, de l'administration de leurs biens, dont feu Jacques Deffos, aussi apothicaire et père d'Abel, était chargé en qualité de tuteur. Ils avaient hérité de Guillaume Condomines, sieur de Parisot, et ils étaient poursuivis par Marguerite de Catelan, fille de feu Me Guillaume Catelan, avocat à Carcassonne, et femme d'Abel, à l'occasion de cette quittance, qui est donnée à la condition de remettre tous les papiers de la succession.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 315 feuillets, papier.
6 E 1/630*1606
Répertoire à la fin du volume. — Beaucoup d'obligations souscrites au profit des marchands de Mondragon, Viguier, Batinhe, Corbin, Ramond et Tournier. — Déclaration par les frères Guillaume de Foi, héritiers de feu noble Guillaume de Condomines, sieur de Parisot, au noble Guillaume de Bages et à son fils, du même nom, ce dernier héritier d'Antoine de Bages, relativement à un règlement de comptes. — Vente d'un office de notaire à Sieurac, vicomte de Lautrec, par Me Barthélemy Périé à Me Jacques Laroque, praticien à Lautrec. Cette vente est faite moyennant 200 livres. Le notariat de Sieurac avait été acheté par Périé, en 1587, de Ramond Cabanier. — Arrentement du bénéfice de Saint-Martin de Coras, par sire Jean Viguier, pour la partie appartenant au sieur d'Elbène. — Testament de sage homme sire Jean Viguier, marchand. — Accord entre noble Jean Pelapoul, sieur de Léjos et recteur de Saint-Martin del Py, et Pierre Gaubert, maître praticien à Lamillarié, pour la levée des droits féodaux appartenant au dit Pelapoul. — Acquisition par Madeleine Dupuy, femme de Guillaume Deffos, sieur de Parisot. — Obligation au profit de noble Pierre de Castanier, sieur Delfau.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 214 feuillets, papier.
6 E 1/631*1607
Testament de sage homme Barthélemy Mauriès ; — autre de sage homme Jean Vène. — Obligation au profit de noble Jean d'Izarn, régent de la temporalité, à Albi. — Baux de la taille à Lamartiniè et au Bruc avec remise de 19 et 20 deniers aux collecteurs. — Testament de André Mauriès, fils de feu Etienne. — Pactes du mariage conclu entre Me Salvi Mazas, chirurgien, et Marguerite Boudrette. — Arrentement du revenu des bénéfices de Mondragon, par Anne de Montbrun, prieure de La Salvetat, — et de la partie des revenus de Saint-Salvi du Sérail, appartenant au chapitre de Castres. — Guillaume Deffos, sieur de Parisot, donne à bail les biens de son frère Guillaume qui était mort laissant veuve Alix de Bages avec deux filles, Ramonde et Marguerite. — Arrentement, par les religieuses de La Salvetat, de leur moulin situé sur le Dadou, près du pont de Trotoco. — Don gratuit du greffe de Saint-Lieux à Me Gabriel Barthe, par Rose D'Aure, dame de Villebrunier, veuve de messire Jean de Bernui, baron de Villeneuve, etc., au nom de messire David de Bernui, son fils, gentilhomme de la chambre du Roi, baron de Villeneuve, Mauvezin, seigneur de Saint-Lieux, etc. — Donation, au même titre et par la même dame, de l'office de procureur juridictionnel de Saint-Lieux, à Ramond Alquié, capitaine du dit lieu, pour reconnaître ses services. — Arrentements au nom des religieuses de La Salvetat. — Procuration, par les habitants de Saint-Julien-du-Puy, à Me Jean Fontvieille, pour les instances pendantes au Parlement d'Aix, à propos du droit de bladade, entre eux et le marquis d'Ambres. — Noble Jean d'Izarn Saint-Amans, régenta Albi, est créancier de dame Hélène de Labarthe, veuve de Tristan de Castelnau, baron de Serviès. — Alix de Bages donne procuration à Guillaume de Bages, son frère, citoyen d'Albi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 298 feuillets, papier.
6 E 1/632*1608
Répertoire à la fin du volume. — Testament de sage homme Jean Lacroix, fils de feu Guillaume. — Obligations souscrites au profil des marchands François Batinhe et Guillaume Tournier. — Bail de la levée de la taille à Laboutarié, à raison de 20 deniers par livre. — Me Jean Vernhes, recteur de Saint-Sauveur de Brousse, donne la desserte de celle église à son neveu Jean Vernhes, moyennant 20 livres par an, 12 setiers de blé et 3 barriques de vin. — Testament de sage homme Abel Auriol, fils de feu Jacme. — Procuration donnée par Anne de Montbrun, prieure de La Salvelat. — Bail de semences par les nobles dames Isabelle de Roux, Anne de Viguier et Hélène de Ribot, religieuses du couvent de Saint-Pierre de La Salvelat, ordre de Saint-Benoit. — Obligation signée au profit de Guillaume Deffos, sieur de Parisot. — Bail par noble Pierre de Calmels, d'Albi, sieur de Tourtiniac. — Obligation au profit de honorable femme Anne Fosse, veuve de Jacme Viguier, de Mondragon. — Autre obligation au profil de Isabeau de Nautonnier de Castelfranc, femme de Me Dumas, de la paroisse de Sainte-Cécile-de-Lastourges.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 268 feuillets, papier.
6 E 1/633*1610
Répertoire à la fin du volume. — Noble Anne de Montbrun, prieure de La Salvelat, donne à Jean Sercamanens, prêtre et syndic du monastère, une quittance générale pour son administration. — Obligation consentie au profit de François Batinhe, marchand. — La levée des tailles de Lamartinié est adjugée à 13 deniers la livre pour droit de collecte. — Bail de l'agrimensation de Lamartinié et rédaction du compoix, passé par les consuls de cette communauté avec Charles Lambert et Jean Bugarel, agrimenseurs de Graulhet, ce dernier notaire. Ils devaient avoir des propriétaires 13 den. par chaque sétérée ; 1 den. par canne carrée de maison, la canne mesurant 8 pans.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 170 feuillets, papier.
6 E 1/634*1614-1615
Répertoire à la fin du volume. — Règlement de comptes entre Alix de Bages, veuve de Guillaume Deffos, de Saint-Julien-du-Puy, et Jean de Coras, marchand à Réalmont. — Quittance par noble Pierre de Capriol, seigneur de Puechassaut et de Saint-Hilaire en son nom et comme fondé de pouvoir de Louise de Manens, sa mère. — César d'Izarn, chanoine et archidiacre de Sainte-Cécile, créancier de Tesseyre, locataire d'un Moulin appartenant aux héritiers de Jean d'Izarn, régent de la temporalité d'Albi. — Arrentement des fruits décimaux de Saint-Amans-de-Coras par Isabeau de Ferrandi, prieure de La Salvetat, à sire Jean Viguier marchand à Mondragon, — et des fruits décimaux de Saint-Michel-del-Bosc au forgeron Jean Martel. — Bail de maisons, terres, vignes à Roudonnier, par Guillaume Tournier. — Bail d'une métairie par Barthélemy Andouin, maître tuilier du Cayla. — Arrentement des revenus des bénéfices de Saint-Amans et Saint-Martin-de-Coras, appartenant à l’évêque d'Albi. — Vente à noble Pierre d'Izarn, régent de la temporalité à Albi. — François Batinhe, marchand, créancier de noble Etienne de Barrau, sieur de Laboutarié. — Quittance par la prieure Ferrandi aux meuniers de Trotoco. — Obligation au profit de Catherine de Poussou, religieuse de La Salvelat. — Dépôt, chez un marchand de Lautrec, par le sieur de Puechassaut, d'une somme de 300 liv. qu'il devait au sieur de Saint-Lieux et de Vindrac, mineur, héritier d'Antoinette de Berbiguier, veuve de noble Montfalcou, de la ville de Réalmont, la dite somme devant être payée au dit mineur à sa majorité. — Gasaille par sire Jean de Coras, marchand à Réalmont.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 231 feuillets, papier.
6 E 1/635*1616-1617
Répertoire à la fin du volume. — Affranchissement de censives, par noble Pierre de Capriol, seigneur de Puechassaut et de Saint-Hilaire. — Bail de la levée de la taille de Saint-Julien-du-Puy, à neuf den. par livre, et de celle de Lamartinié, à 7 den. — Obligation consentie par Barthélemy Batinhe, à sa mère Denise Fournèse, femme de François Batinhe. — Obligation au profil dudit François Batinhe. — Testament de sage homme Marc Viguier, — et de sage homme Ramond Lieutard. — Obligation au profit de César d'Yzarn (sic sign.) chanoine de Sainte-Cécile d'Albi. L'acte est cancellé en vertu d'une lettre qui y est jointe. — Bail de la levée de la taille de Saint-Julien-du-Puy, pour 1617, à Jean de Coras, à 20 deniers par livre. — Le bail de la taille de Lamartinié est adjugé à 14 deniers par livre. — Contrat, signé dans la Borieblanque « bâtie de tout neuf », au consulat de Réalmont, portant vente par Charlotte de Tournier, veuve de Michel Goffre, à noble Élie de Capet, écuyer, demeurant à Albi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 116 feuillets, papier.
6 E 1/636*1618-1619
Testament de Ramond Fontvielhe, fils de feu Antoine ; il fait héritiers ses deux fils par égales parts. — Vente par noble Pierre de Capriol, seigneur de Puechassaut. — François Batinhe est créancier de Anne de Clergue de Linardié, veuve de Jacques Jacme, sieur de Puech-Duc, qui n'avait laissé que des filles. — Ladite veuve est reconnue créancière de son frère, Georges de Clergue, sieur de Guitalens et Cestayrols. — Bail de la levée de la taille de Saint-Julien-du-Puy, à Jean de Coras, à 16 den. par livre, — et de celle de Lamartinié à 15 den. — Vente par noble Pierre de Castanier, sieur Dufau, demeurant à Mondragon. — Guillaume de Tournier, écuyer, de Mondragon, en présence de Jean d'Andréas, aussi écuyer, résidant à Graulhet, se reconnaît débiteur de noble Jean-Jacques de Durant, sieur Du Breil, demeurant à Las Voûtes, consulat de Lamotte. — Obligations souscrites au profit de l'archidiacre César d'Yzarn.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 85 feuillets, papier.
Première année 68 feuillets, le premier manquant ; deuxième année 17 feuillets.
6 E 1/637*1637-1639
Répertoire à la fin du volume. — Noble Philippe Dumas Saint-Julien, consul de Saint-Julien-du-Puy, donne en cette qualité décharge de certains papiers à Me Raymondi, recteur de l'église Saint-Jean de Laboutarié. — Bail d'un moulin appartenant au monastère de La Salvetat, par Isabeau de Ferrandi, prieure de la communauté. — Obligations souscrites au profit de noble Pierre d'Izarn, sieur de Saint-Amans et de Mailhoc. — Gasaille par Marguerite de Lavabre, de Saint-Sernin en Rouergue. — Quittance de Pierre Lafage, écuyer, de Lacapellié, au diocèse d'Albi, à François Viguier, sieur Delbosc. — Pactes de mariage entre Pierre Corbin, me chirurgien, fils de feu Claude, de Graulhet, et Jeanne Periére. — Reconnaissances au chapitre Sainte-Cécile d'Albi, le chanoine François de Blanquet étant syndic de la communauté. — Bail par noble Philippe de Rollande, sieur de Beaupré, fait dans sa maison de Belleserre, à Laboutarié, au nom de Charlotte Dufaur, belle-mère du sieur de Beaupré. — Quittance à Anne de Roque, femme de noble Guillaume Deffos, sieur de Parisot. — Noble Pierre d'Izarn, sieur de Saint-Amans, Mailhoc, Mouzieys, etc., donne à bail son moulin des Plégats, au sieur Guillaume Roquelaure.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 229 feuillets, papier.
6 E 1/638*1640-1641
Obligation au profit de Jean Coras, bourgeois de Saint-Julien-du-Puy. — Echange entre François Viguier Delbosc et Fontvielh. — Noble Martin de Char-mois, seigneur de Loure, secrétaire du maréchal de Schomberg, est créancier de Anne de Roque, femme de Guillaume Deffos, sieur de Parisot. — Partage des biens de feu Claude Corbin entre ses enfants. — Vente par noble Gabriel d'Aymeric, sieur de Lalèze. — François Viguier, sieur Delbosc, donne à bail une maison à Mondragon à Hélène de Cavayer, veuve du sieur de Laguimarié. — Vente par noble Philippe de Rollande, sieur de Beaupré, demeurant à Laboutarié. — Obligations souscrites au profit de noble Pierre d'Izarn, seigneur de Mouzieys, Mailhoc et autres lieux. — Noble Jean de Carel Delcros, écuyer, de Saint-Sernin de Lombers, se reconnaît débiteur de noble Philippe de Rollande-Beaupré, aussi écuyer. — Gasaille par noble Guillaume de Tournier, écuyer.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 176 feuillets, papier.
6 E 1/639*1642
Gasaille par Pierre Corbin, maître chirurgien à Graulhet. — Actes par Lucrèce de Coudol, Anne de Lamotte et Antoinette de Labauve, religieuses de La Salvetat. — Bail par Me Etienne Rey, lieutenant en la juridiction de Labessière-Candeil, agissant au nom de noble Laurent de Guarave, mari de Marthe de Minot, fille de feu Geoffre, sieur Desplats, demeurant au Castéra en Gascogne.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 87 feuillets, papier.
6 E 1/640*1650-1651
Répertoire à la fin du volume. — Arrentement par noble Lucrèce de Bernuy-Villeneuve, prieure de La Salvetat, moyennant 156 liv. par an, des fruits décimaux de Mondragon. — Rail de la métairie de La Salvetat par la même religieuse. — Rail de terres en non valeur par les consuls de Mondragon, autorisés à cet effet par les conseillers de la communauté. — Bail par le sieur de Beaupré. — Bail des fruits décimaux de Saint-Pierre de Mondragon et de Saint-Chamaux par la prieure de La Salvetat à Jean-Dominique Dutilh, recleur de Saint-Barlhélemy de Cheffouls. — Acquisition par François Viguier, sieur Delbosc. — Bail des non valeurs par les consuls de Laboutarié. — Accord entre Me Pierre Bouffard, notaire à Castres, et Remy Fontvielh. — Arrentement du four de Mondragon par les consuls. — Obligation souscrite au-profit de noble Guillaume de Tournier, écuyer, demeurant à Mondragon. — Arrentement par les consuls de Mondragon, moyennant 34 liv. par an, du droit de péage au dit lieu et à Laboutarié, droit appartenant à la communauté de Mondragon — Bail de la garde des pourceaux, dans la même commune, moyennant trois boisseaux moins un quart de grains par pourceau.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 224 feuillets, papier.
6 E 1/641*1652-1653
Répertoire à la fin du volume. — Arrentement du four communal de Mondragon par les consuls. — Bail par noble Pierre de Capriol, seigneur de Puechassaut, des moulins de Saint-Hilaire et de Lalouque, sur le Dadou, avec une lettre pour la cancellation de cet acte, datée de Saint-Alari, 1653, et signée Péchassaut. — Vente par Jean-Dominique Dutilh, prêtre, à Me Antoine Blatgier, notaire. — Bail de la levée de la taille à Laboutarié, moyennant 20 den. par liv. — Baux : de la métairie de Lezert, par la supérieure de La Salvetat ; — par noble Gabriel d'Aymeric, sieur de Lalèze ; — par Jean de Coras, bourgeois de Saint-Julien-du-Puy. — Obligation souscrite au profit de Guillaume de Tournier, écuyer, de Mondragon. — Echange entre Pierre de Capriol, seigneur de Puechassaut, et Barthélemy Sabatier. — Obligation souscrite en faveur de haut et de puissant seigneur frère Jean de Bernuy, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, grand dignitaire de l'ordre. — Procuration par noble Lucrèce de Bernuy, prieure de La Salvetat.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 217 feuillets, papier.
6 E 1/642*1654-1655
Répertoire à la fin du volume. — Arrentement du péage de Mondragon et de Laboutarié, au prix de 31 liv. par annuité, par les consuls dudit Mondragon, et du greffe de la justice civile et criminelle, moyennant 50 livres pour cinq ans. — Le greffe de Laboutarié est adjugé au prix de 4 liv. par annuité. — Nouvel arrentement des fruits et revenus des bénéfices de Montels et Saint-Sernin de Rouergue, par l'illustrissime frère Jean de Bernuy-Villeneuve, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, bailli de Laigle, comte de Condat, baron.de Villeneuve, commandeur de Saint-Aularye, Trenquetaille et Condat. (Il signe Villeneuve baille de laigle.) — Isabeau d'Olivier, femme du baron de Castelnau, prend à bail une métairie à Serviès. — Arrentement par le prieur de Saint-Marlin-de-Coras des fruits décimaux de son prieuré. — Bail, moyennant une annuité de 20 livres du carnenc, du bénéfice de Lamartinié. — Marché fait par les consuls de Mondragon pour la fourniture de la boucherie : la livre grosse du mouton et du veau de lait à 7 sous 6 den. ; le gros veau à 6 sous ; le bœuf et la vache à 4.sous. Les habitants ne peuvent tuer que les porcs qu'ils ont nourris dans leurs maisons. — La levée des tailles s'adjuge à 10 den. par livre à Mondragon et à 20 dans les consulats de Lamartinié, le Bruc, Fragments du registre de 1656
Sieurac et Laboutarié. — Bail de.la garde des pourceaux à Mondragon. On donne par pourceau trois boisseaux trois quarts et demi de grains, moitié moussole et moitié seigle. Le gardien est « tenu de régir et gouverner les dits pourceaux en bon mesnagier et pere de familhe. » — Cession à noble Guillaume de Tournier, par noble Louis Dulac, sieur de Prat de Bosc. — Obligation souscrite par Dlle Cécile de Jammes de Puech-Duc, veuve de François Viguier, sieur Delbosc. — Abel Coras, bourgeois de Réalmont, se reconnaît débiteur de noble Guillaume de Tournier, écuyer. — Obligation au profit de Lucrèce de Bernuy, prieure de La Salvetat. — Gasailles par Jean de Coras, bourgeois de Saint-Julien du Puy. — Bail par Delphine d'Arifat, veuve du sieur de Puechassaut. (Sign. Delfino Darifact.) — Testament de Dlle Isabeau de Fonlenay : Gabrielle de Fontenay, sa sœur, femme du sieur de Beaupré, est instituée héritière universelle pour disposer de la succession en faveur de Charlotte de Rollande, fille du dit de Beaupré. E
Description physique : (Registre.) — In-folio, 336 feuillets, papier.
6 E 1/643*1658-1659
Répertoire à la fin du volume. — Arrentement par Lucrèce de Bernuy, supérieure de la communauté de La Salvetat. — Bail du four de Mondragon par les consuls. — Engagement contracté par noble Georges Dartus de Puechmouret, sieur Du Pujol, demeurant à Sieurac, envers noble Jean de Tournier, écuyer, de Mondragon. — La levée des tailles à Sieurac et au Bruc, est adjugée à 20 den. par livre et à 18 den. à Lamartinié. — Bail par messire Pierre de Corneilhan et Bernuy, baron de Villeneuve, Lamartinié, Saint-Lieux, etc. — Philippe de Rollande, sieur de Beaupré, donne à bail sa métairie de Laserre, consulat de Laboutarié. — Obligation souscrite au profit de Claire de Lafont, femme de Pierre Batinhe, — autre, au profit de Jean de Coras. — Donation entre vifs, à Philippe de Rollande, sieur de Beaupré, par Gabrielle de Fontenay, sa femme, et Isabeau de Fontenay, sa belle-sœur. — Quittance par Cécile de Jammes de Puech-Duc et Pierre Viguier, sieur Delbosc, son fils, en présence de noble Pierre Dumas, sieur de Latour. — Testament de Catherine de Tournier, veuve de Jean Dusolier Desbaldit.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 270 feuillets, papier.
6 E 1/644*1660-1661
Noble Jean de Tournier, écuyer, de Mondragon, est créancier de Job Raffin, bourgeois de Réalmont. — Testament de Jean-Jacques Toron, prêtre, recteur de Mondragon : il institue héritier universel Me Bernard Azémar, son oncle, recteur d'Ardialle, en qualité d'usufruitier. Comme le dit héritier est vieux, caduque et qu'il n'a que des parents protestants, le testateur veut que la succession revienne, après la mort- du dit Me Azemar, à Jean-Jacques et à Guillaume Ducros, frères, ses filleuls, et dans le cas où ceux-ci n'auraient pas d'enfants, l'héritage serait partagé par moitié entre l'église de Mondragon et l'hôpital fondé au dit lieu par Guillaume de Tournier. — Acquisitions par Pierre Corbin, chirurgien. — Transports de créances par noble Jacques d'Aymeric, sieur de Lalèze, fils de Gabriel. — Obligation au profit de noble Jean de Tournier ; — autre au profit de noble Dartus de Puechmouret, sieur Du Pujol. — Bail par Jeanne de Capriol Saint-Maurice, prieure de La Salvelat.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 282 feuillets, papier.
6 E 1/645*1662-1663
Gasaille par noble Jean de Tournier. — Obligation consentie au profil de Me Charles Moulinet, recteur de Mondragon, demeurant au masage de Mirepoix. — Cession par Jean de Coras, de Saint-Julien-du-Puy, à Me Jean-Dominique Dutilh, prêtre de Mondragon, de tous les biens achetés des Mauriès par Isabeau de Coras, sa sœur. — Acquisition par noble Pierre Viguier, sieur Delbosc. — Bail d'une métairie, par Jean de Coras, de Saint-Julien-du-Puy. — Réception, dans la communauté des religieuses de La Salvetat, de Marie de Durand, fille de noble Barthélemy, sieur de Magarros, et de Claire Devoisins. Jeanne de Capriol de Cuq Saint-Maurice était alors prieure ; Lucrèce de Bernuy, Isabeau de Janin de Gabriac, Ambroise de Gontier, Marie de Callagues, Françoise de Madron, Jeanne de Passemar, Marie de Viguier et Marie Dulac, religieuses. — Me Jean-Jacques Tournon, recteur de Mondragon donne tous ses biens à Me Etienne Ducros, ecclésiastique.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 191 feuillets, papier.
6 E 1/646*1661-1665
Obligation souscrite au profit de noble Jean de Tournier, écuyer. — Autre à Jean-Dominique Dutilh, prêtre. — Autre à Jean de Coras, de Saint-Julien-du-Puy. — Testament de Me Jacques Fontvielh, prêtre. — Titre clérical de Jean de Viguier, sieur de Ladurantié, clerc tonsuré, par Cécile de Jammes de Puech-Duc, sa mère, veuve de noble François de Viguier, sieur Delbosc. — Prise de possession dans l'église de Mondragon, par le recteur de Laboutarié, Charles Moulinet, d'une chapellenie dont était patron Guillaume Albert, marchand au dit Mondragon. — Cession par dame Catherine Dusolier, fille de feu Jean, de Mondragon, à son oncle noble Jean de Tournier, écuyer. — Testament de Me François Batinhe, recteur de Saint-Julien-du-Puy. — Bail par noble Pierre de Verniholles, sieur de Gombarnal.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 183 feuillets, papier.
6 E 1/2851*1606-1607
Description physique : Fragments et table.
Maître Barrau retour
Minutes retour
6 E 1/648*1666-1667
Acte portant vente d'un âne, au prix de 5 liv. 10 sous. — Gasaille par le sieur de Puech-Duc. — Bail par Marguerite de Viguier, veuve de Me Jean Mouzels. — Obligation souscrite au profit de noble Jean de Tournier, écuyer, à Mondragon. — Gasaille par Pierre Ducros, avocat au dit Mondragon. — Obligation au profit de Me Pierre Corbin, chirurgien à Graulhet. — Bail par Jean de Coras, de Saint-Julien-du-Puy. — Bail de terres en non-valeur, par les seigneurs directs de ces terres. — Arrentement par les consuls de Mondragon, moyennant 40 livres par annuité, du péage de Mondragon et Laboutarié appartenant à leur communauté. — Bail par noble Jeanne de Capriol de Cuq Saint-Maurice, prieure de La Salvetat. — Vente par Jean Riquet, maître potier de terre à Graulhet, résidant à Castres. — Cession par Marguerite de Linet, veuve de Philippe Dumas. — Louis Moulinet, bourgeois de Mondragon, donne à bail au sieur Roquelaure, le moulin qu'il possède sur le Dadou. — Obligation au profit de noble Charles de Nupces, sieur de Lapaulinié, de Lautrec. — Testament de Marguerite de Tournier, qui institue héritier universel son frère Jean de Tournier, écuyer.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 297 feuillets, papier.
6 E 1/649*1668-1669
Bail par Jean Dominique Dutilh, prêtre. — Pactes de mariage de Me Pierrede Boné, avocat, fils de Pierre, bourgeois de Réalmont et d'Isabeau de Belloc, avec Esther de Batinhe, fille de Pierre, bourgeois de Mondragon et de Claire de Lafont de Raissac. — Rail par Jean de Coras, bourgeois de Saint-Julien du Puy. — Baux passés au château de Belleserre, consulat de Laboutarié, par noble Pierre de Verniholles, sieur de Combarnal. — Testament de Me Jacques Bugarel, notaire à Saint-Julien-du-Puy. — Transaction entre Clément de La Roquebouillac, prieur de Taix, et noble Georges Dartus de Puechmouret, sieur Du Pujol, sur le partage des biens de Catherine de La Roquebouillac, femme de Du Pujol. — Autre transaction entre Charlotte de Rollande, veuve de Henri de Cadrain, sieur de Latour, et noble Pierre de Verniholles, sieur de Combarnal, héritier dudit sieur de Latour, son cousin.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 144 feuillets, panier.
6 E 1/650*1673-1677
Acquisitions par le sieur Jean de Tournier, de Mondragon. — Accord entre noble Madeleine de Capriol veuve de noble Guillaume de Passemar, seigneur de Cantalauze, et son fils Guillaume de Passemar de Capriol Saint-Maurice, seigneur de Cuq, de Cantalauze, vicomte de Saint-André, dont la sœur, Jeanne de Passemar, était religieuse de La Salvetat, d'une part, et Me Jean Dominique Dutilh, recteur de Laboutarié. — Réception de Dlle Claire de Fabre, du diocèse de Lodève, dans la communauté de La Salvetat. Elle était fille de feu Pierre de Fabre, seigneur de Pégairolles et de Anne Defrance. Son frère, noble Jean François de Fabre, était seigneur de Pégairolles. — Acquisition par le sieur Alphonse Bonne, sieur de La Salvetat, demeurant à Labastide-Denat. — Bail du moulin de Trotaque (Trotoco) à Guillaume Roquelaure, par Jeanne de Capriol de Cuq Saint-Maurice, prieure de La Salvetat. — Bail par Antoine de Coras, de Saint-Julien-du Puy. — Acquisition par Me Clément de Taffanel, sieur de Saint-Martin, recteur de Puybégon. — Réception à La Salvetat de Jeannette et Cécile de Mayréville, du diocèse de Carcassonne. — Règlement d'intérêts entre noble Gaspard de Bonvilar, sieur de Lavernède, et messire Pierre de Corneilhan, baron de Villeneuve-le-Comtal, sieur de Saint-Lieux, Lamartinié, etc. — Arrentement par le F. Jean-Philippe de Soubiran d'Arifat, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, au nom de Messire de La Roquetaillade, commandeur de Laselve. — Arrentement du moulin et de la métairie de Bagas. — Bail par noble Vital de Roux, sieur de Revel, prieur de Sieurac. — Nouvelle agrégation de la communauté de La Salvetat à la Congrégation des Bénédictins de la nation gallicane. Les religieuses avaient perdu leur ancien titre d'agrégation, leur couvent ayant été incendié pendant la guerre de religion. L'acte est signé par le R. P. Etienne de Maurel, de l'abbaye de Caunes, visiteur provincial. Composition de la communauté : noble Jeanne de Capriol de Cuq, prieure ; Ambroise de Gontier, Marie de Callagues, Françoise de Madron, Jeanne de Passemar, Marie de Viguier, Marie Dulac, Eléonore de Durant, Marie de Durant, sa sœur, Françoise de Bertrand, Marguerite de Foucras, Claire de Fabre, Cécile de Mayréville et Jeanne de Mayréville. — Bail de la rédaction du cadastre de Mondragon. — Vente par noble Jean de Tournier, sieur de Puechmille, demeurant à Vielmur. — Déclaration, par noble Marquis de Lafont, sieur de Rayssac, demeurant audit lieu, à noble François de Soubiran, seigneur du Travet, habitant le château de Lamartinié, au diocèse de Castres. — Pactes du mariage conclu entre Pierre Viguier, sieur Delbosc, paroisse Saint Salvi-du-Sérail, consulat de Saint-Julien-du-Puy, et Françoise Dutilh, de Lautrec. — Quittance par noble Charles de Nupces, sieur de Lapaulinié, de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 340 feuillets, papier.
6 E 1/651*1680-1681
Quittance par Antoine Coras, de Saint-Julien-du-Puy. — Testament de Marguerite de Viguier, veuve de Me Jean Mouzels. Elle institue héritier universel son fils aîné Dominique Mouzels. — Testament de Jeanne de Corbin : son neveu Pierre de Corbin, fils de François, héritier universel. — Quittance par Jean de Tournier, bourgeois de Mondragon.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 194 feuillets, papier.
6 E 1/652*1682-1683
Le registre contient 2 répertoires et il y a en + du détail sur la nature des actes. Répertoire à la fin du volume. — Autre répertoire pour les années 1684 à 1687. — Bail de la levée des tailles à Mondragon, Saint-Julien-du-Puy, Laboutarié et Lamartinié, avec remise de 11 den. par livre. — Obligation souscrite au profit de noble Pierre de Batinhe, sieur de Lagrèze. — Quittance par Jean de Tournier, bourgeois de Mondragon. — Obligation souscrite au profit de Catherine de Fabre, femme de Jean de Tournier. — Mariage entre noble Maurice de Saint-Pierre, sieur de Lavernière, fils de feu Gabriel et de Marguerite de Montgranier, demeurant à Montagut, diocèse de Toulouse, et Dlle Marguerite de Tournier, fille de Jean et de Catherine de Fabre, de Mondragon. — Quittance par noble Anne de Castellane, veuve de noble Jacques de Soubiran d'Arifat, sieur de Lacaselle, à noble François de Soubiran, son fils, seigneur du Travet, habitant le château de Lamartinié. — Testament de Jean de Tournier, de Mondragon : il veut être inhumé dans la chapelle Notre-Dame de l'église de Mondragon, chapelle que son cousin Guillaume Tournier a t'ait construire ; il institue héritier universel son fils Jacques Tournier, sieur de Laroque. Le testateur avait huit garçons et trois filles.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 156 feuillets, papier.
6 E 1/653*1686-1687
Le répertoire est au volume 6 E1 652. — Acquisition par Me Barthélemy de Batinhe, avocat à Mondragon. — Le même Barthélemy et noble Pierre de Batinhe, sieur de Lagrèze, vendent une maison située à Mondragon, au lieu dit al Fort ciel. — Cession par noble Jacques de Perrin, sieur de Cabrilhes, à Marie de Batinhe, femme de noble Charles de Druilhet, sieur de Saint-Martial, demeurant à Gaillac. — Quittance par Esther de Batinhe, femme de noble Jacques de Perrin de Cabrilhes, à son frère Pierre de Batinhe, sieur de Lagrèze, héritier de feu François de Batinhe, son oncle. — Autre quittance par Marie de Batinhe à son dit frère Pierre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 206 feuillets, papier.
6 E 1/654*1688-1689
Acquisition par noble Pierre de Batinhe, sieur de Lagrèze, seigneur de Mondragon ; — autre par Pierre Viguier, sieur Delbosc. — Arrentement par noble Jeanne de Pujol Castelpers, abbesse nommée par le Roi au monastère de La Salvelat, des rentes en blé que la dite abbesse lève sur les bénéfices de Montredon et de Lamartinié ; cet arrentement fait pour trois ans, moyennant 200 livres par an. Alors le prêtre Pierre Lagrave était aumônier de la communauté. — Bail par messire Pierre de Batinhe, sieur de Lagrèze et de Mondragon, trésorier général de France en la généralité de Toulouse. — Le prêtre Dutilh, recteur de l'église Saint-Jean-Baptiste de Laboutarié, est créancier de noble Pierre de Vernhiolles, sieur de Combarnal.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 160 feuillets, papier.
6 E 1/655*1690-1691
Le registre contient 2 répertoires et il y a en + du détail sur la nature des actes. Répertoire des années 1690 à 1695 à la fin du volume. — Vente par Pierre Viguier, sieur Delbosc, du fief de la Durantié, près du masage de Revellat à Saint-Julien-du-Puy, lieu de sa résidence, à noble Pierre de Batinhe, seigneur de Lagrèze et de Mondragon, trésorier-général de France. — Acquisition par Pierre Abrial, de Graulhet. — Baux par Jean de Tournier de Mondragon. — Bail à locatairie perpétuelle, par Jean-Jacques Ducros, en qualité de mari de Marguerite d'Albert, à Jean Dutilh, recteur de Laboutarié, de tous les biens que lesdits époux possédaient audit lieu. — Jeanne de Pujol Castelpers, prieure de La Salvelat, donne procuration à un notaire pour la cancellalion des actes de vente des fiefs nobles que la communauté possédait dans la juridiction de Saliès, et qui avaient été aliénés par la prieure Lucrèce de Bernuy-Villeneuve, en faveur de Jean de Fontvieille, viguier d'Albi, seigneur de Salies et Orban — Procuration par noble Marquis de Nupces, sieur de Maussans, capitaine au régiment d'Auvergne, à Marie de Batinhe, veuve de Charles de Druillet, pour vendre une vigne qu'il possédait à Gaillac. — Testament de Françoise de Cabaussel, veuve de Jean de Coras, demeurant à Lamalhourguié, consulat de Saint-Julien-du-Puy : elle veut être inhumée près de son mari, dans l'église Saint-Julien. Elle ne laissait que des filles et l'aînée avait épousé Me Nicolas Dumas, avocat. Elle institue héritiers universels Suzanne Dumas, veuve du sieur Antoine Coras et Antoine Coras, fils de ladite Suzanne.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 187 feuillets papier.
6 E 1/656*1692-1693
Répertoire à l'article 6 E 1 655. — Accord relativement à un arrérage de censives, entre messire Pierre de Batinhe, seigneur de Lagrèze, Mondragon, etc., et noble Pierre de Verniholles, sieur de Combarnal, habitant le château de Belleserre. — Baux par Jean de Tournier de Mondragon. — Prêt de 1,000 livres par messire Pierre de Batinhe à noble Jean Antoine de Lafont, seigneur de Saint-Lieux, demeurant à Lafabrié, consulat de Moncouyoul. Le débiteur lui fait transport de pareille somme sur celle de 4,000, qui lui est due par les héritiers de François de Soubiran, seigneur du Travet, par suite de l'acquisition de la terre du Travet par ledit Soubiran, ainsi qu'il résulte de l'acte du 29 avril 1678, reçu par Me David Coras, notaire à Réalmont. Lafont signe Saint-Lieux de Raissac. — Obligations souscrites au profit de Pierre Corbin, marchand à Mondragon. — Le sieur Jean de Tournier de Mondragon délaisse à son fils Antoine, lieutenant au régiment de Thianges, tous les biens qu'il possède à Brousse, pour lui faciliter les moyens de continuer le service du Roi, auquel il est attaché depuis huit ans. — Procuration par Pierre Abrial, marchand à Graulhet. — Testament de Pierre Corbin, marchand à Mondragon.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 282 feuillets papier.
6 E 1/657*1694-1695
Répertoire à l'article 6 E 1 655. — Acquisition par Pierre Deffos, marchand, demeurant au Fau, consulat de Lautrec, et par le prêtre Dutilh. — Baux par messire de Batinhe-Lagrèze et par le sieur Jean de Tournier. — Obligations souscrites au profit des sieurs de Batinhe, de Tournier, Dutilh, Ducros et Blatger. — Gasaille par Suzanne de Dumas, veuve du sieur Antoine de Coras, demeurant à Lamalhourguié, consulat de Saint-Julien-du-Puy. — Transaction sur procès entre messire Pierre de Batinhe, trésorier général de France en la généralité de Toulouse, seigneur de Lagrèze et Mondragon, baron de Cestayrols, agissant en qualité d'héritier des sieurs Pierre Batinhe, son père, François Batinhe, son oncle, et Barthélemy Batinhe, son cousin, d'une pari, elle sieur Carel, bourgeois de Saint-Sernin de Lombers, d'autre part.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 269 feuillets, papier.
6 E 1/658*1696-1697
Vente par Julien Philippi, notaire à Boissezon-d'Augmontel. — Aliénation par Charles Lacroix, avocat à Lautrec, au nom de ses enfants mineurs, héritiers de Jean-Dominique Dutilh, recteur de Laboutarié, par Reine Dutilh, leur mère, nièce dudit recteur. — Acquisition par le sieur Pierre Corbin, marchand à Mondragon. — Bail d'un moulin par Jean de Tournier. — Vente par Suzanne Dumas, veuve d'Antoine de Coras, de Lamalhourguié. — Bail par Antoine Dauzade, marchand à Lautrec. — Reconnaissance par le meunier de Saint-Amans, au consulat de Mondragon, des meubles mis en dépôt chez lui par son beau-frère, partant pour le service du Roi. — Obligation souscrite au profit du sieur de Batinhe, baron de Cestayrols. — Testament de Pierre Corbin, marchand à Mondragon. Il institue héritière universelle sa sœur Marie Corbin, femme de feu Georges Dauzade, marchand à Graulhet, à la condition qu'elle transmettra l'héritage à son fils aîné Joseph Corbin, lorsqu'il aura vingt-cinq ans.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 195 feuillets, papier.
Répertoires retour
6 E 1/647*1666-1681
Répertoire général.
Barrau, notaire. — Répertoire des actes inscrits sur les registres de ce notaire pendant cette période de quinze ans.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 33 feuillets, papier.
Orban retour
Jean Deffos retour
Minutes retour
6 E 1/4963*1600
6 E 1/4964*1602
Michel Deffos retour
Minutes retour
6 E 1/4965*1637
Pampelonne retour
Guillaume Bernard retour
Minutes retour
6 E 1/659*1561-1562
Vente par noble Géraud d'Hébrard, seigneur de Carmoulx (Carmaux), de la métairie de Carsulhié, paroisse de Saint-Jean de Marcel. — Procès entre les consuls anciens de Pampelonne et les consuls modernes, relativement aux frais faits dans l'instance criminelle contre Antoine Clusquier, exécuté à mort de l'autorité des dits consuls. — Rétrocession d'un pré acheté par noble Antoine d'Hébrard, recteur de Sainte-Gemme et syndic des prêtres de Pampelonne et Prunet. — Procuration par Me Pierre Lasalle, prêtre de Telhet, juridiction de Pampelonne, à Me Pierre Ciron, son neveu, aussi prêtre à Telhet. — Vente par Antoine Besomps, le vieux, de Moularès — Procuration par noble Pierre de Valéry, seigneur de Farguettes. — Vente d'un chenevier dans la juridiction de Sainte-Gemme, au lieu dit als Messels sive a Merdialou. — Lausimes par sire François Dalmas, marchand à Sauveterre, seigneur de Thorène en Rouergue. — Plusieurs actes concernant la communauté des prêtres de Pampelonne : acquisitions, aliénations, créances, etc. — Lausimes par noble Géraud d'Hébrard, seigneur de Carmoulx, habitant Pampelonne. — Quittance par Jean Maffre, chapelain de La Maffrezia de Lunaguet, juridiction de Pampelonne. — Gasaille par Me Jean Besombes, de Pampelonne. — Procuration par Guiraud d'Hébrard, pour suivre un procès contre noble de Laprune, mère de noble Guyon d'Arpajon de Berbiguier. — Vente d'une pièce de terre à La Motette, juridiction de Pampelonne. — Testament de Jean Maffre, du masage de Bebel, juridiction de Pampelonne. — Antoine Delbès, du masage de Villenenve, juridiction de Valdériès, est débiteur de Géraud d'Hébrard, seigneur direct de ce masage.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 333 feuillets, papier.
Les deux premiers feuillets manquent
Langue et écriture : Langue vulgaire
Paulin ( Paulinet ) retour
François Cadaluen retour
Notaire résidant au masage de Goutines
Minutes retour
6 E 1/661*1707-1710
Bail par messire Jean de Latour de Gouvernet, marquis de Laroche, vicomte de Paulin, capitaine au régiment royal des carabiniers. — Obligation souscrite au profit de messire Louis de Bayne, seigneur de Rayssac de Janes. — Quittance par Mc François de Contai, avocat, habitant Frayssinel, comté de Lacaze, diocèse d'Albi. — Bail par noble Charles Daniel, sieur de Lasaigne, demeurant à Pendillières. — Transaction sur procès entre Louis Pujol, sieur Duverdier, capitaine de bourgeoisie, demeurant à Labole juridiction de Paulin, et Charles Pujol, sieur de Montredon, avocat et juge de Rayssac de Janes, accusés d'avoir injurié et maltraité par voie de fait Me François Dumas, avocat au Parlement de Paris, sénéchaussée de Larochechalais, résidant à Lacoste, juridiction de Paulin, d'une part, et le dit Dumas, d'autre part. Deux gentilshommes de Castres, pris pour arbitres, avaient condamné Duverdier à deux mois de prison, Montredon à un an et ils devaient, l'un et l'autre, en sortant de prison aller faire des excuses à Dumas Celui-ci les exempte de la prison et se contente des excuses. — Le seigneur de Rayssac est créancier de noble Gayrard de Comte, sieur de Blaumont, habitant Laveaute, juridiction de Janes. — Quittance par Dlle Anne de Brès, veuve de Jacques de Régis, sieur de Lasouque. — Acquisition de censives par Abel Sers, marchand à Roquecésière en Rouergue.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 198 feuillets, papier.
6 E 1/662*1713-1716
Acquisition par messire Louis de Bayne, seigneur de Rayssac de Janes. — Vente par Antoine de Brandouin, sieur de Larouquelle, bourgeois de Frayssinel, comté de Lacaze. — Acquisition par David Bruniquel, sieur du Thérondet, demeurant au masage de Grailhac, juridiction de Janes. — Vente de censives par le sieur Jean Alquier, sieur de Fontorbe, et son fils Jean-Louis. — Obligation souscrite par Marguerite de Pujol, veuve de noble Louis de Corbière, sieur de Peyrebrune, demeurant à Lacombe, vicomte de Paulin. — Terre donnée en engagement au sieur Antoine Gay, bourgeois de Montlaur, en Rouergue, et Germaine de Loubier de la Loubière, sa femme, héritière de Catherine Darvieu, sa mère. — Les époux Cros « se voyant dans une extrême misère à cause de la cherté des grains, ayant vendu tout ce qu'ils avaient au monde pour faire subsister leur famille, composée de trois garçons et deux filles », vendent leur maison et ses dépendances, moyennant 10 livres. — Me Antoine de Pujol, sieur de Latapie, lieutenant en la cour ordinaire de Paulin, augmente la dot de Jeanne de Pujol, sa fille, femme de François de Régis, sieur de Lasouque. — Vente par noble François de Corbière, sieur de Lon, à David Bruniquel, sieur du Thérondet. — Aliénation par les nobles Charles de Daniel, sieur de Lasagne, et Pierre de Daniel, sieur de Puechgaric, demeurant à Pendillières. — Vente par messire Marc-Antoine de Cabrol, seigneur de La Verdussié, et de La Bancalié, héritier de messire Pierre de Cabrol, son père. — Quillance par Marguerite de Pujol, veuve de messire Louis de Bayne de Rayssac fils de feu Nicolas. — Arrentement perpétuel par Alexis de Brassac et noble David de Galan, seigneur de Calouse, mm de Dlle Hippolyle de Brassac. — Accord entre Charles de Villeneuve, sieur de Lamotte, demeurant à Réalmont, d'une part ; Dlle Alix de Brassac, fille de feu Charles, et noble de Galan, sieur de Calouse, son beau-frère, d'autre part, relativement à un legs fait par Pauline de Novar, femme de Charles de Brassac, à Pauline, sa fille, femme d'Antoine de Villeneuve, avocat au Parlement en 1664 et père du sieur de Lamotte. — Noble Gayrard de Comte, sieur de Blaumont, émancipe son fils, Jacques Moïse, sieur Ducros. — François de Régis, sieur de Lasouque, est créancier de noble Louis de Corbière, sieur de Ladevèze, demeurant à Moncouyoul. — Ouverture du testament de messire Louis de Bayne, seigneur de Rayssac et de Janes, décédé le 14 sept. 1713. Il prie son beau-frère, M. Pujol de Lagrave, d'assister de ses conseils Marguerite de Pujol, sa veuve, et ses enfants, savoir huit cadets : Jonatan-Louis, Pierre, Jean-Jacques, Jean-Noë, Louis, Paul, Jacques-Nicolas, autre Jean-Jacques, et quatre filles : Françon, Marie, Marie-Jeanne-Philippe et Marie Madeleine. Il institue héritier son fils aîné Jean, en laissant la jouissance des biens à la veuve il choisit sa sépulture à Saint-Martin de Pruines, sa paroisse. — Quittance par Jean de Bayne, seigneur de Rayssac. — Vente par César de Brandouin, sieur de Laroquette.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 568 feuillets, papier.
6 E 1/663*1719-1721
Relaxe par Pierre Rabaud, marchand à Labrandié. — Vente par David Espérou, sieur de Lanadal, fils et héritier de Jacques, bourgeois à Lacombe Descoubillac, juridiction de Lacaune — Transport de créance par noble Jean de Bayne, seigneur de Rayssac. — Testament de Jean-Pierre Enjalbert, de Vabre, pareur de drap, parlant pour le service du Roi, dans le régiment de M. de Malauze. — Acquisition de biens dans la baronnie de Sénégats, par Me Jean-Jacques de Brus, lieutenant principal au Sénéchal de Castres. — Quittance du prix de vente de la métairie du Bousqnet, à messire Daniel de Durand de Bonne, marquis de Sénégats. — Prise de possession du prieuré de Saint-Paul de Massuguiès, par noble Alexandre Paul Louis de Pins, clerc tonsuré. — Quittance par Me Charles Barthe, sieur de Bousquairens, juge de Massuguiès, à Jean de Terras, sieur de Lablache, de Réalmont, capitaine de dragons. — Déclaration de messire Joseph de Perrin, sieur de Cabrilles. — Quittance par Alexandre Vèzes, héritier de David Vèzes, son frère, armurier à Paulin, présent noble Pierre de Brandouin, seigneur Du Puget. — Acquisitions par Antoine de Brandouin, sieur de Larouquette, présents Philippe Comtal sieur de Labaume et André de Brandouin. — Gasaille, par noble Géraud de Reynès, écuyer, demeurant à Albi. — Le seigneur de Rayssac donne à bail, à Louis Sers, sa métairie du Castelas, juridiction de Janes.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 581 feuillets, papier.
6 E 1/664*1722-1723
Vente par Antoine de Brandouin, sieur de Laroquette, bourgeois de Frayssinel, comté de Lacaze, à André Brandouin, son cousin, aussi bourgeois de Frayssinel. — Vente par messire Jean de Bayne, seigneur de Rayssac de Janes. — Pactes du mariage conclu entre François de Régis, sieur de Lasouque, fils de feu Jacques et de Anne de Brès, bourgeois des Goutines, et Dlle Isabeau de Thonnac, fille de Jean, bourgeois, et de Isabeau de Sérignol, demeurant à Aubièges, vicomté d'Ambialet, présents : Jacques de Guiraud, du château de Gignac, juridiction de Valence ; noble Louis de Corbière, sieur de Ladevèze, de Lacombe, vicomte de Paulin ; Hyacinthe de Thonnac, oncle de la future ; Me Antoine de Gisclard, avocat au Parlement, et Me Antoine Martin, avocat à Ambialet. — Obligation de 600 livres, souscrite par les consuls de Massuguiès au profit de noble Louis de Truel, prêtre, de Jean-Jacques de Comtal, sieur de Montaunous, et de Jean Maurel, demeurant à Pouzats, pour pouvoir subvenir aux frais d'un procès en instance contre le seigneur. — Prise de possession de la cure de Saint-Simplice de Massals, par Me Joseph Bouissou, chanoine de Rabastens.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 218 feuillets, papier.
6 E 1/665*1724-1728
Obligation au profit d'Antoine de Brandouin sieur de La Rouquette. — Procuration par Pierre Clerc, bourgeois de Connac, vicomte de Paulin. — Prise de possession par Me. François Barthe, curé de Montfranc au diocèse de Vabres, de la cure de Saint-Paul de Massuguiès et Saint-Léonard son annexe. — Désistement au profit du seigneur de Rayssac, par Guillaume Barthe, du Truel-Terreclapier, paroisse de Saint-Salvi de Fourestés. — Quittance par messire Louis de Bayne, lieutenant d'infanterie, à son frère Jean, seigneur de Rayssac, en présence de noble Pierre de Salvan, capitaine de cavalerie. — Quittance par messire Jean de Bayne seigneur de Rayssac, en son nom et pour son frère le lieutenant Jean-Noé de Bayne, sieur de Labessière, à sa sœur Marie, héritière de leur mère. Cette quittance faite en présence de leur frère Paul de Bayne sieur de Castilhon, lieutenant au régiment royal des carabiniers. — Marie de Bayne s'acquitte de la part de succession revenant à son frère Jean-Jacques. — Dlle Marthe Maroulle de Pradal, fille de Me Abel de Pradal, avocat, et de Pauline de Laval, donne à Pierre Mialhe, bourgeois de l'Albanie, l'autorisation d'aliéner. — Jean de Rônel de Bonne est témoin. — Messire Jean de Bayne s'acquitte du legs fait par son frère à Marie-Jeanne Philippe de Bayne, sa sœur, en présence de Raymond-Louis de Fontvielle, seigneur de Saliès et de Jean-Jacques de Guiraud, du château de Gignac.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 523 feuillets, papier.
Maître Combes retour
Minutes retour
6 E 1/660*1580
Vente par Bernard de Cunac, du masage des Gauberts, terre de Paulin, à Etienne Carcenac, du masage de Rayssac, terre de Janes. — Testament de Barthélemy Puech, du masage de Goutines, vicomte de Paulin. — Vente par Bernard Cabrol, de La Ville-Dieu, terre d'Arifat, à sire Ramond Bruniquel, marchand, du masage d'Arthuson, terre de Sénégats. — Vente d'un pré au masage de l'Albieyres, vicomte de Paulin. — Acquisition par sire Pierre Delhom marchand, de la mouline de Janes. — Acquisition par Pierre Jacme, du masage de Lamothe, terre de Senegals. — Autre par Me Antoine Masenc, notaire à Paulin. — Testament de noble Sébastien Le Rouyer, écuyer, seigneur de Labastide, reçu au château de Paulin. Le testateur était mari de Lucrèce de Nupces ; il institue héritier universel son fils aîné, Nicolas Le Rouyer. — Acquisition d'une maison à Labrandié, par le notaire Raulin Comte.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 35 feuillets, papier.
Rabastens retour
Pierre Albine retour
Minutes retour
6 E 1/666*1461-1484
Vente par dame Girmonde de Mareux, fille de feu Philippe, bourgeois de Rabastens. — Arrentement par discrète personne Me Gérald Boyssonèse, chanoine de Saint-Salvi d'Albi, prieur de Saint-Laurent de Loupiac. — Vente par noble Pierre Raimond de Lapalu, seigneur de Brassac, demeurant à Rabastens, à Antoine Dupin (de Pinu), hôte dudit lieu. — Procuration par le prud'homme Antoine de Bages, d'Albi. — Obligation de 69 écus 1/2 d'or, prix de 17 pipes de bon vin, souscrite au profit de Pierre Raimond de Lapalu, seigneur de Brassac. — Vente par les FF. mineurs du couvent de Rabastens. — Le chanoine Gérald Boyssonèse arrente les dîmes de son prieuré de Loupiac. — Bail par Guillaume de La Taosque, fils de Jean, ancien habitant de Rabastens. — Arrentement du péage de Rabastens pour un an, moyennant 27 livres 1/2, par Guillaume Bertrandi, bailli royal, et noble Pierre Raimond dé Lapalu, seigneur de Brassac. — Pacte du mariage conclu entre Guillaume de la Taosque, fils de Jean, et Antoinette Ayral, fille de Me Gaillard Ayral, bachelier en médecine, de Rabastens. — Me Guillaume de Champanhat, religieux de Moissac, prieur de Notre-Dame du Bourg de Rabastens, bénéfice dépendant dudit Moissac, vient prendre possession afin d'assurer ses droits. — Le prêtre Pierre Aurivelier, de Rabastens, reconnaît avoir reçu en prêt des consuls de cette ville, du consentement du vicaire général de l'évêque d'Albi, un bréviaire romain, relié en bois et couvert d'une peau blanche, exposé dans l'église Notre-Dame du Bourg, dans une caisse (caxa), où il est retenu par une chaîne ; il signale le commencement et la fin de plusieurs feuillets de ce livre et promet de le réintégrer dans la caisse et de l'y enchaîner de nouveau, avant la fête de sainte Marie-Madeleine. L'acte de ce prêt est à la date du 9 juin 1464. — Quittance à Guillaume de Taosque fils et héritier de Jean et de Ramonde Goduilhe, de Rabastens. — Accord entre les prêtres de Notre-Dame du Bourg pour l'accomplissement de certains services de fondation. — Mariage de Pierre-Bernard Passeron, notaire à Rabastens, avec Jeanne Taosque, fille, de Jean. — Me Géraud Boyssonèse, chanoine de Saint-Salvi, prieur de Loupiac, arrente les dîmes de ce prieuré et de ses annexes Saint-Salvy de Fieuzet et Sainte-Quitterie de Lentin. — Transaction entre les consuls de Rabastens et les fabriciens de l'église Sainte-Marie de la chapelle du Château, d'une part, et le prêtre Guibert Las Marias, relativement à un legs. — Gasaille par Guillaume de Taosque, assisté de ses curateurs, Me Gaillard Ayrail, bachelier en médecine et Guillaume Dauson. — Procuration par noble Folcard de Marieys, seigneur de Las Massieyras, diocèse de Rodez, à noble Guillaume Aurivelier, son parent, pour lever les rentes qu'il a le droit de percevoir dans la juridiction de Monestiés au Mas de Valareux ou de Rosieyras. — Arrentement des droits à percevoir au pont de Rabastens par les fermiers de la baillie royale Guillaume Bertrandi et noble Jean Astorg, seigneur de Montbartier, en présence de Georges de Baulat seigneur de Loupiac, de Ferragude et de Saint-Géry (et hospitii de Sto Jorio). — Obligation souscrite au profit de Hugues d'Olibes (de Olibus) religieux résidant au prieuré de Rabastens. — Vente au seigneur de Montbartier par le médecin Gaillard Ayrail et Pétrone de Taosque, par Jean Trebosc et Cécile de Taosque par Guillaume de Volpilhac et Jeanne de Taosque, maris et femmes. — Conventions entre noble Jean d'Albigés, seigneur de Grandlieu, et Guillaume Charpentier le vieux, pour la levée des droits féodaux dont jouit ce seigneur dans les lieux de Rabastens, Lisle, Salvagnac et la Rivière de Couffouleux. — Obligation souscrite au profit de Pierre Raimond de Lapalu, fils d'autre Pierre Raimond, seigneur de Brassac. — Arrentement du prieuré Saint-Victor de Couffouleux par le prieur Antoine de Bonne, chanoine de Saint-Salvi d'Albi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 188 feuillets, papier.
Roquecourbe retour
Pierre Chabbert retour
Minutes retour
6 E 1/3666*1600
Saint-Genest-de-Contest retour
Maître Cabanyer retour
Minutes retour
6 E 1/348*1565-1568
Vente à Mondragon « d'un debas de bottique sive tinal et communément appelé selié ». — Sommation aux consuls nommés dudit Mondragon, de remplir les devoirs de leur charge. — Demandes en décharge au compois par des taillables de Lamartinié. — Obligation par Jean de Solomiac, écuyer, seigneur du château d'Aragon, au lieu dit Saint-Sernin. — Autres obligations cancellées. — Certificat délivré par les consuls de Lamartinié et constatant que Me Pierre de Barrau, licencié en droit, lieutenant principal pour le Roi en la judicature de Terre-basse d'Albigeois et Castrais, n'a pas quitté le château de Lamartinié, appartenant à M. de Montfa ou à Anne de Bruel et de Caumont, sa belle-mère, depuis le 3 oct. 1567 jusqu'au 20 déc. de ladite année, date du certificat, si ce n'est le premier dimanche d'octobre, pour aller au château de Montfa assister aux noces du seigneur et revenir le lendemain à Lamartinié, et que par conséquent il n'a pu prendre part aux troubles pendant cet espace de temps ni commettre aucun dégât. — Accord entre les héritiers de Jean Paute et les Dlles Lucie et Françoise Albertes, sœurs, religieuses au couvent de Vielmur, sur le payement d'une obligation contractée par ledit Jean envers noble Olivier Albert, leur frère, seigneur de Lajanié. — Vente d'une maison au masage de Lasalesse, paroisse de Saint-Germier, consulat de Montfa. — Acquisitions, ventes, échanges, partages de biens, pactes de mariage, Testaments, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 92 feuillets, papier.
Saint-Paul-Cap-de-Joux retour
Giliot Tinhol retour
Minutes retour
6 E 1/668*1584-1587
On a joint à ce registre, incomplet pour les deux dernières années, le répertoire de 1587, dont les actes n'existent plus. — Dette de noble Jean de Ravassier, seigneur de La Bousquetié. — Procuration par Dlle Françoise Des Casses, à son père noble Philippe Des Casses, écuyer, seigneur dudit lieu, et par noble François Des Casses audit Philippe son père, pour recevoir tout ce qui leur revient de la succession de Claire de Castelnau, leur mère. François se porte fort pour ses sœurs Marquise et Françoise. Il s'agissait de régler le compte de la succession avec noble Tristan de Castelnau, sieur de Serviès. — Obligation souscrite par Marguerite Dupuy, veuve du seigneur de Laperruque, au profil de noble Pierre Dupuy, seigneur de Laroquette et Lalagade. — Acquisition par Jean Pradelles. — Sous-arrentement à noble Jean de Ravassier, seigneur de Labousquetié, des fruits décimaux appartenant à l'évoque de Lavaur, dans la paroisse Sainte-Cécile de Planneselve, consulat de Saint-Paul. — Vente à noble Guillaume Vielate, seigneur del Vermet, de Damiatte, par noble Sébastien de Châteauverdun, Marie Dupuy, sa femme, et noble Pierre Dupuy, sieur de Laroquette. — Déclaration faite par noble Ramon Dupuy, seigneur de Peyreux, à noble Pierre Dupuy, seigneur de Cabrilles et de Lasoulade. — Déclaration de noble Jean-François de Bonvilar, seigneur de Lavernède et de Lacam, aux habitants de Damiatte, qu'il ne peut accepter le poste de gouverneur de leur ville, pour lequel ils voulaient le présenter à Montmorency, et pour leur désigner le sieur de Lacapelle s'il leur faut absolument un gouverneur. Les habitants répondent qu'un gouverneur n'est pas nécessaire, mais que si Montmorency en veut un ils acceptent Lacapelle (43 février 4 586). — Réquisition par noble Sébastien de Châteauverdun, seigneur de La Reyzanié, et Marie Dupuy, sa femme, fille de Pierre, à Jean D'Arnaud, seigneur de Fulies, et Marguerite de Lautrec, sa femme. — Accord entre les frères Madières, laboureurs, du consulat de Saint-Paul. — Vente à Guillaume Ségalar, chirurgien à Saint-Paul, par noble Guillaume Dupuy, seigneur de Laroquette et de Magring, agissant au nom de noble Pierre Dupuy, seigneur de Lalagade, son père. — Table de 1587. — Vente par Jean de Capriol, seigneur de Mandoul. — Arrentement par noble Sébastien de Nupces, sieur Du Castellet. — Bail d'un moulin par Marguerite Dupuy, veuve du sieur de Laperruque. — Obligations au profit de noble Jacques Dupuy, fils de Pierre, sieur de Lalagade, — de noble Pierre Dupuy, fils de Pierre sieur de Laroquette et Lalagade, — de Marie de Robert, veuve de Salvi Génibrouse, de Castres, — et de noble François de Châteauverdun, sieur de Puycalvel. — Gasaille par Jeanne de Châteauverdun, veuve du juge-mage de Carcassonne
Description physique : (Registre.) — In-folio, 189 feuillets, papier.
6 E 1/669*1595
Répertoire en tête du volume. Achat par le sire Georges Rivals, marchand à Lavaur. — Arrentement du greffe du siège royal de Fiac, de la baillie et de la leude pour trois ans, moyennant 26 écus par annuité, par Me Antoine Affinies, receveur aux sièges de Damiatte et Fiac, agissant au nom de DIle Jeanne de Perrin, veuve de Me Jean de Lacger, juge royal à Castres, et encore au nom de Jeanne de Bouffard. — Arrentement, par le même receveur, du greffe de la cour royale de Damiatte pour un an, moyennant 30 écus. — Vente par noble Jacques Dupuy, seigneur Descalibert. — Arrentement du quart des fruits décimaux de la paroisse Saint-Amans de Mouzens, consulat de Saint-Paul. — Acquisition, par noble Pierre Dupuy, écuyer, seigneur de Sabournac, et par noble Jean D'Arnaud, sieur de Fuliès. — Noble Antoine de Cor-neilhan, seigneur de Puybelou, est débiteur de sire André Roques, bourgeois de Puylaurens. — Noble Jacques Dupuy, seigneur Descalibert, est débiteur de Marie de Lautrec, veuve du sieur de Mailhoc, habitant Lamotte-les-Revel. — Noble Alexandre de Capriol, écuyer, seigneur de Bosquillon, demeurant à Serviès, est créancier de noble Antoine de Corneilhan de Puybelou. — Sire Jean Guibaud, marchand à Viterbe, réfugié à Saint-Pons, doit à noble Jean d'Hébrail, seigneur de Lalagade-Gineste, à sire Paul Madère, marchand à Saint-Pons et autres, qui ont fait prisonnier de guerre Me Ramond Francès dit Lagrave, prêtre de Lavaur, 33 écus, 20 sous tournois, pour la rançon dudit prisonnier dont Guibaud s'était rendu caution. — Obligation au profit de noble Antoine de Châteauverdun, seigneur de Puycalvel. — Pactes du mariage conclu entre François Alary, capitaine et marchand à Castres, et Suzanne de Salvinhol, veuve du capitaine Jean Mazières, qui commandait le lieu de Lux, en Lauragais, tous les deux de l'église réformée. — En la maison des Salvinhol à Saint-Paul, Jacques Salvinhol, tuteur des enfants du capitaine Mazières, donne quittance à sa sœur Suzanne, femme Alary. — Réquisition par Nicolas de Labauve, seigneur d'Arifat, au syndic du diocèse de Lavaur Me Pierre Dupin, de Saint-Paul.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 170 feuillets, papier.
La fin de ce registre (171 à 231) manque
Jacob Tinhol retour
Minutes retour
6 E 1/670*1606-1607
Vente par noble Charles de Vidal de la Moissanguèze. — Procuration de Louise de Lamy, veuve de Me Giliot Tinhol, notaire, à noble Jean de Bonvilar, sieur de Lavernède, faite à Guitalens, dans le château de Pierre Dupuy, seigneur de Sabournac et Guitalens. — Bail par noble Guillaume Dupuy, écuyer, seigneur de Laroquette et Magring. — Echange entre noble Barthélemy Dupuy, sieur de Cabrilles, écuyer, et Jean Longanier. — Quittance par sire Jean de Latger, bourgeois de Puylaurens, demeurant à Texode et Antoinette de Canals, sa femme, à noble Pierre de Canals, sieur de Lamartelle, frère d'Antoinette. — Obligation au profit de Rose de Chauvet, veuve de Paul de Courrech, conseiller à la Chambre de l'édit rétablie à Castres. — Réquisition de Sire Paul Pons, de Sorèze, à Madeleine de Saint-Maurice, veuve de noble Jean Dupuy, seigneur de Cabrilles et tuteur de ses enfants. — Dette du sieur de Vidal de la Moissanguèze. — Sous arrentement de l'équivalent à lever sur les communautés de Saint-Paul, Texode, Viterbe, Guitalens et Prades — Bail d'une métairie par noble Jean D'Arnaud, seigneur de Fulhet, et Marguerite de Lautrec, sa femme. — Créances diverses de Jean de Luco, notaire à Saint-Paul. — Arrentement d'un moulin sur l'Agoût, près de Damiatte. Cette usine appartenait par indivis à Pierre Dupuy, seigneur de Sabournac et Guitaleux et à Roger de Vialette, seigneur de Vernuit. — Quittance à noble Guillaume Dupuy, seigneur de Laroque et Magring. — Testament de sire Jean Pastre, marchand à Saint-Paul. — Procuration par noble Gaspard de Corneilhan, sieur de Magring, à son beau-frère noble Louis de Virven.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 352 feuillets, papier.
Ce volume est formé de deux cahiers cotés 1 à 122-1 à 230
Maître Gasc retour
Minutes retour
6 E 1/667*1554
Acquisition par noble Antoine de Vassailh, seigneur de l'Albarède, grand archidiaire de l'église cathédrale de Castres. — Compte de Pierre Dupuy, sieur de Laroquette, avec son métayer. — Echange par les religieux du couvent Notre-Dame des Carmes de Saint-Paul, Antoine Luganh étant prieur. — Acquisition par Barthélemy Dupuy, sieur de Cabrilles. — Division de biens entre les Massol et noble Germaine Defaur, femme de François de Veliers, seigneur de Coucoreux, faite au Mas de la Girardié ou des Gélis, consulat de Saint-Germier. — Acquisition par noble Jean de Corneilhan sieur de Labonnyé. — Accord entre ledit Corneilhan et Me Guillaume Viguier, chanoine de la collégiale de Saint Paul. — Acquisition par Dupuy sieur de la Rizeryé. — Obligation souscrite au profit de noble Pierre Dupuy sieur de Lalagade. — Quittance par noble Jean de Mons, seigneur de l'Artésié et Marthe de Nupces, sa future épouse, à noble Jean de Nupces, sieur d'Olmon, en son château de Damiatte. — Vente de fruits par noble Olivier Vidal, sieur de Belvèze, à noble Barthélemy de Virven sieur Delpuech et coseigneur d'Algans. — Obligation au profit de sire François Boffard, sieur de Lagarrigue, demeurant à Castres. — Noble Barthélemy Dupuy, sieur de Cabrilles, souscrit une obligation de 9 livres tournois, au profit du nautonnier du port royal de Salamon qui, pour cette somme, que Cabrilles peut se dispenser de payer en faisant bâtir une petite maisonnette près du port du côté de la ville, est obligé de passer et repasser ce seigneur, pendant toute la durée du bail, lui, sa famille et son bétail. — Quittance par noble Claude de Soubiran, jeune, fils de Guillaume, à noble Claude de Soubiran de Flamarens, son frère aîné. — Acquisition par noble André de Rivals, sieur de Bossac. —. Acquisition par noble Jean de Montmore, sieur de Jonquières. — Autre par Barthélemy Dupuy, sieur de Cabrilles. — Quittance à noble Barthélemy de Virven, seigneur Del Pech et coseigneur d'Algans, par Gilles Dupuy, sieur de Laroquette. — Accord entre Antoinette de Capriol et noble Paul de Corneilhan, sieur de Puybelou. — Acquisition par noble Bernard Galan, sieur Dusellier, de Damiatte. — Autre par noble Jean de Corneilhan, sieur de Labounié. — Acquisitions par Antoine Escorbiac, de Teyssode ; par noble Olivier de Montmore, sieur de Laboissière, et par noble Guillaume de Verniholles de Campans. — Obligation au profit de noble Philippe de Montmore, écuyer, de Viterbe.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 226 feuillets, papier.
Paul Tornier retour
Minutes retour
6 E 1/671*1657-1658
On lit sur la première page : « Nostre ayde soist au nom de Dieu qui a faict le ciel et la terre. Ainsin soit. Premier cajer des actes et instrumens prins et receus par moy Paul Tornier notaire royal du lieu de Saint-Paul, la présante année mil six cens cinquante-sept. Tornier.
» Et surtout sois moy fauorable,
Lorsque sur ton trone espouuantable
Tu feras tout trembler d'effroy ;
Alors traicte moy comme père
Et non comme juge seuère,
Car nul nest juste deuant toi. »
— Notification par demoiselle Anne Dupuy, veuve de noble Jean-Charles Dupuy, sieur de Roquetailhade, aux héritiers de noble Jean-Jacques de Durand, sieur des Voultes, relativement à une dette de feu noble Guillaume Dupuy, sieur Descalibert son frère, qu'elle n'est pas héritière dudit Guillaume mais bien Marie de Dupuy sa veuve. — Noble Sébastien de Châteauverdun, sieur de Lacondomine, créancier des nobles Sébastien et Gaillard de Salvignol, frères, sieurs de Lajonquières et Roquemaure. — Procuration par Rose Dupuy, veuve de noble Henri de Villeneuve sieur de Maureux, à noble Guillaume Dupuy, sieur de Lalagade, son frère. — Acquisition par Marthe Dupuy, femme de noble Antoine de Châteauverdun, sieur de Lajeaulanié. — Testament de David Defranc, bourgeois de Damiatte, protestant. — Bail par noble Jean de Vareilhes du Reclot. — Obligation souscrite par les consuls de Teixode au profit de noble Jean-Scipion Dupuy, sieur Descalibert et Roquetailhade. — Accord entre noble Fulcran de Chacornac, écuyer, et les frères Barthès, maçons à Saint-Paul, sur des contestations relatives à des travaux exécutés au bâtiment de Cabrilles. — Acte d'abandon de tutelle par Isabeau de Bouffard, veuve du sieur de Roux, à noble Jean de Bouffard, sieur de Madiane, son père. — Mariage de Scipion Dupuy, sieur Descalibert, avec Isabeau de Bouffard-Madiane, Scipion était fils du sieur de Roquetailhade et de Anne Dupuy. — Me Jean Devoysins, docteur en théologie, pasteur des églises réformées de Saint-Paul, et Damiatte, reconnaît avoir reçu de Suzanne de Jougla, sa belle-mère, veuve de Joseph Cayré, bourgeois de Roquecourbe, 2,000 livres formant la dot de Françoise de Cayré sa fille, fille de la dite Suzanne. — Transport par le dit Me Devoysins à noble François de Bouffard, sieur de Lagarrigue, d'une créance sur noble Scipion Dupuy Descalibert. — Cession faite dans le château de Labosquetié, consulat de Saint-Paul, par noble Noë de Nupces, sieur du Castellet. — Obligation au profit de noble François de Puech, sieur de Fontblanc. — Bail par noble Paul de Terson, sieur de l'Albarède. — Transport par noble Jean