Série E (document de travail)



Eléments de l'instrument de recherche
Page de titre
Plan de classement
Corps de l'instrument de recherche


Page de titre retour


Archives départementales

du Tarn


 

 

 

 

 

 

 

Série E (document de travail)

 

 

 

Albi

2010








Plan de classement retour

Titres féodaux
  Vicomté d'Ambialet
  Vicomté de Lautrec
Titres de famille
  Classement par noms de famille
  Classement géographique





Corps de l'instrument de recherche retour

  Titres féodaux retour
  Vicomté d'Ambialet retour
Dates : 1388-XVIIIe siècles
E 11388-1390
Extrait de l'acte par lequel Jean de Bourbon seigneur de Feuillet (de Folheto), plus tard comte de Lamarche et de Vendôme, vend à Berenger, alias Menoni, chevalier, baron de Castelpers et de Benavent, la vicomté et terre d'Ambialet (castra loca et forlalitia de Ambileto et de Mosieys et totum vicecomitatum ac terram Ambileli et Ambiladesii, Albiensis diocœsis et senescalliœ carcossonensis prout contiguatur cum terra regia Valenciœ, flumine Tarni in medio, et cum terra Crimalesii et cum vice-comitatu de Paulinh el cum pertinentiis Villœfranchœ), moyennant 3,400 francs d'or. Caslelpers paya au Roi, pro rachapto et quinto denario, 680 francs d'or. — Actes de foi et hommage au Roi par le nouveau vicomte. Jean de Bourbon avait fait hommage au roi Charles, à Courtrai, le 11 décembre 1382.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, papier.
E 21435-1449
Actes de reconnaissance reçus par Jean Besset, notaire à Valence, auctoritate venerabilis capituli tolosani, en faveur d'Aymeric de Castelpers, chevalier, seigneur vicomte d'Ambialet et Ambialèdes, seigneur baron de Saint-Jean de Castelpers — Lieux de la vicomté où les fiefs sont situés : Adrech Destels, Albiaguet , Albiac (aujourd'hui Gravasse), Aussedats, Algrens, Bennac, Belrouvre, Bourdariés de la font del mas de Guiolle, Burg, Coste Tourrenque, Cantagach, Caplongue (aujourd'hui Salam), Cambieu, Calmette, Combe del Noguié (près Labarthe), Crueyo, Combe del Bouys, Fraysse Lafage (Faia), Fabrié, Garceval, Graulhiac, Grifoul, Garric, Gouyran, Lalause, Lucante, Moulin de La-roquette, Moulin à Vaurs (près Bennac), Moulin de fer à Lafage, Moulin à Vaux, Moulin de Lafabrié, Moulin du Tarn, Mas de Lavarède, Massalguettes, Masnau ou Mas-Petit, Mas de la Gleyo, Ourtiguet, Puech Périé, Puech Sicro, Rieu Mazet, Rosières, Rieu de Trieux, Raynaudèse, Sallès, Salam Salveyre, Tourrenque, Ténégal, Vaysse et al Périer, Vergnet, Vergne, Vernayrolle. — Répertoire en tête. — Langue romane.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 55 feuillets, papier.
E 31452-1462
Reconnaissances de fiefs situés dans la vicomté d'Ambialet, en faveur : de Gui de Castelpers vicomte dudit Ambialet, fils et héritier d'Aymeric ; actes reçus par Jean Besset, notaire de Valence d'Albigeois ; langue romane ; lettres initiales ornées ; — de Jean de Castelpers, vicomte d'Ambialet ; actes en latin reçus par le notaire Jean Polier ; les fiefs sont tenus du vicomte in emphiteosim et pagesiam perpétuam. — Les feuillets sont cotés 66-147.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 82 feuillets, papier.
E 41604-1620
Reconnaissances de fiefs dans la vicomté d'Ambialet, faites à dame Violante de Lordat dame de Pujols et Castelpers, vicomtesse dudit Ambialet, femme de Arnaud Dufaur, conseiller du Roi en ses conseils d'État et privé, gouverneur de Montpellier ; ladite dame représentée par Pierre Dassier, sieur de Lavernhe. — Actes reçus par Serignol, notaire à Ambialet. — Les consuls du chef-lieu de la vicomté, en exécution d'arrêts de 1536 et 1541, reconnaissent : 1° que Violante est seigneuresse d'Ambialet, qu'elle y a toute justice haute, moyenne et basse, mixte impaire et exercice de justice avec juges an ordinaire et d'appeaux, baile, greffier, maître des eaux et forêts, sergents ; qu'elle crée chaque années les consuls nouveaux et tient procureurs et autres officiers de justice ; 2° que ladite dame a un château de garde, deux tours, leudes, péages et les traverses de ladite vicomté ; beaucoup de censives, rentes, gerbes et autres droits ; 3° que la communauté lui donne 30 livres d'albergue ; 4° que le port appartient au seigneur ; 5° que ledit seigneur lève la pesade dans toute la vicomté ; 6° que les habitants doivent porter les matériaux nécessaires à la construction du château, depuis le rivage du Tarn, où ils seront déchargés, jusques dans ledit château ; 7° que les vacants appartiennent au seigneur ; 8° que les habitants tiennent les clefs de la ville en son nom, ainsi que le consulat et la juridiction dont ils jouissent et qui s'exerce sur toute la vicomté ; 9° enfin, qu'ils sont hommes de ladite vicomtesse Violante, avec les libertés contenues dans une charte de 1136, insérée tout au long dans l'acte de reconnaissance. — En 1607, les reconnaissances sont reçues par le fondé de pouvoir Dassier, au nom de Jean-Jacques de Brunet, seigneur et baron de Pujols, Castelpers, vicomte dAmbialet ; en 1620, elles sont reçues par Catherine Dufaur, femme dudit de Brunet.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 101 feuillets, papier.
E 51604-1759
Reconnaissance, hommage et dénombrement par les consuls d'Ambialet au nom de la communauté, à dame Violante de Lordat, femme de messire Arnaud Dufaur. Dans le dénombrement est insérée la charte des privilèges et libertés de ladite communauté. — Extrait de l'hommage et dénombrement fournis par Jean de Glèses, seigneur de Larivière, docteur en droits à Saint-Sernin du Rouergue, à Jean-Jacques de Brunet, chevalier, seigneur et baron de Pujols, Castelpers, Lestels, etc., vicomte d'Ambialet, pour les fiefs qu'il possède dans ladite vicomté. — Pièce d'un procès des habitants avec le seigneur relativement au droit de pesade.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, papier.
E 61747-1749
Perche et arpentement des fiefs de la vicomté. — En tête du volume, plan d'ensemble de la terre du Frayssé ; chaque fief de cette terre a un article particulier, avec un numéro de renvoi au plan, mis en marge à l'encre rouge. — Pour les autres fiefs, le plan particulier précède chaque article du procès-verbal. — Lettres initiales ornées de dessins à la plume, assez grossièrement faits et coloriés ; on y remarque le curé au lutrin, un bourgeois dans le costume du temps, etc. — Répertoire des emphytéotes.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 270 feuillets, papier.
E 71775
« Perche et arpentement général des fiefs situés dans la terre d'Ambialet et ses dépendances, appartenant à très-haut et puissant seigneur Guillaume, marquis de Castelpers, vicomte de ladite terre d'Ambialet, seigneur et baron de St Hipoly (Saint-Hippolyte), Balma, Monredon, coseigneur de la ville et baronnie de Monestiez et autres places, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, habitant en la ville de Toulouse » ; par Jean-Jacques Rustan, feudiste et arpenteur royal de la ville d'AIbi ; ledit arpentement fait à la sétérée de 324 perches de 18 pans. Plans de tous les fiefs, dans le corps du procès-verbal. Répertoire des emphytéotes en tête. A la fin du volume, résumé des opérations. — Il est fait mention de reconnaissances remontant à l'année 1411. Quelques fiefs dépendaient de la baronnie de Curvalle, section de Villeneuve-du-Tarn.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 669 feuillets, papier.
E 81777
Extraits, non signés, des reconnaissances féodales faites à Guillaume de Castelpers, vicomte d'Ambialet, par les tenanciers de la vicomté. La mouline du Frayssé, avec moulin à blé et scierie, était soumise à la redevance d'une livre de poivre bon et suffisant.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 257 feuillets, papier.
E 9XVIIIe
Perche et arpentement des fiefs dépendant de la vicomté d'Ambialet, avec un plan pour chaque fief. — En tête deux répertoires, l'un pour les emphytéotes dont les noms sont inscrits dans l’ordre alphabétique, l’autre pour les noms de fiefs
Description physique : (Registre.) — In-folio, 137 feuillets, papier.
  Vicomté de Lautrec retour
Dates : 1242-XVIIIe siècles
E 101338-1718.
— Acte de cession, au comte de Foix, de moitié de la vicomté de Lautrec que le Roi avait eue, par échange, de Bertrand de Lautrec.
— Transaction entre le vicomte François de Voisins, d'une part, Guillaume et Pierre Seguyez, d'autre part, relativement au bois de Montbel, paroisse Notre-Dame de Baunhac, consulat de Cuq, que les Séguyez avaient usurpé.
— Règlement sur l'exercice de la justice, par le roi Henri IV, héritier de la vicomté.
— Inventaire des pièces relatives à l'engagement du domaine de Lautrec par le Roi au marquis d'Ambres, dressé pour satisfaire à un arrêt du Conseil d'Etat.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 111242-1583
Reconnaissances, lausimes et autres actes par les vicomtes de Lautrec, des maisons de Lautrec, d'Ambres, de Foix, et par d'autres seigneurs possédant des fiefs dans la vicomté. C'est une espèce de cartulaire contenant le sommaire des archives de la seigneurie. Les titres concernant Lautrec sont cotés en chiffres romains de I à CCXIIII ; les autres sont classés dans l'ordre des mots de certaines prières, chaque acte étant désigné par un de ces mots ; ainsi, pour Brametourte, l'archiviste a pris le Pater, puis l’Ave, Maria, et encore le Pater, dont chaque mot porte la mention bis ; pour Lamartinié, c'est deux fois le Credo ; pour Saint-Julien du Puy, deux fois le Salve regina ; pour Cuq, le De profundis ; pour Serviés, le Miserere ; pour Mandoul, ln manus Domini ; pour Verdalle, le Confiteor ; pour Saint-Gauzens, le Magnificat ; pour les sacs du procès avec les Cazenove, relativement à la mouline à fer de Laprade-Haute, Agimus tibi gratias — Ces cotes se retrouvent sur les titres originaux qui ont été conservés.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 319 feuillets, papier.
E 121267-1346
Reconnaissances et lausimes de fiefs situés dans la vicomté de Lautrec, paroisses Saint-Étienne de Cuq, Notre-Dame de Baunhac, etc. — Plusieurs chartes-parties. — Langue romane. — On remarque l'investiture d'une maison par le don d'un verrou : tradendo sibi in signum possessionis verrolium dictarum domorum ; et l'investiture d'une vigne par le don de branches d'arbres et de sarments : tradendo sibi de branquis arborum et de vitibus ipsius vineœ.
Description physique : (Liasse.) — 13 pièces, parchemin.
E 131306-1445
Transaction entre les habitants de Lamartinié et Pierre des Cabannes (de cabanis), leur seigneur, sur des contestations relatives au droit de bladade, auquel les habitants reconnaissent être soumis, sur l'arbitrage de Pierre Stephani, recteur de Mondragon, et de F. Guillaume de Malhorgues, donat du couvent de Saint-Pierre de Lasalvetat. — Reconnaissances (1370) en faveur de Catherine, dame d'Ambres, vicomtesse de Lautrec, pour un quart de la seigneurie, avec mention du renouvellement de ces reconnaissances (1445). Les fiefs reconnus sont situés sur les territoires de Lautrec, Brametourte, Lamartinié, Pueg-Bazet (paroisse Saint-Jean de Laboulbène), Sainte-Cécile de Lastourges, Mandoul, Servies, Cuq, Expertens, etc. — Répertoire au milieu du volume ; les deux premiers feuillets sont manquants et les derniers, qui contiennent la transaction de Lamartinié, sont en partie détruits par l'humidité.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 143 feuillets, papier.
E 141371-1778
Reconnaissances en faveur de Berenger et de Hugues d'Arpajon, vicomtes de Lautrec. — Reconnaissances en faveur d'autres seigneurs de Lautrec. — Lausimes ; à Venès, par Hugues de Caraman, vicomte de Lautrec seigneur de Venès ; — à Cuq, par Jean de Lautrec aliàs de Voisins ; — sur la paroisse Saint-Jean de Laboulbène, par le vicomte Pierre de Foix ; — à Saint-Remy de Lautrec, aux Teulous de Cuq, à Sainte-Catherine de Lautrec, à Serviès et à Lamartinié, par Jean de Voisins ; — par Gui de Laval, au nom de Claude d'Albret sa femme ; — par Maffre de Voisins ; — par Jeanne de Crussol, dame d'Ambres ; — par Jean de Lautrec seigneur Du Bousquet ; — par François de Voisins ; — par Louis de Voisins et par François de Gélas. — Dénombrements fournis au roi Henri IV par les habitants du Pujol, de Fréjeville et de Vielmur. — Lettre du sieur de France-Mandoul, relative à l'hommage qui lui était réclamé. — Demandes féodales par François de Gélas à Jacques de Châteauverdun et autres tenanciers. — Hommages de Dame Gabrielle de Barrau de Campouillès, veuve de Jean de Madières, à Philippe de Noailles, nouveau vicomte de Lautrec, pour des fiefs situés sur la paroisse Saint-Nazaire de Mandoul, près du chemin tendant aux anciennes masures du château.
Description physique : (Liasse.) — 12 pièces, parchemin ; 17 pièces, papier.
E 15XIVe
Reconnaissances à la Dame d'Ambres, vicomtesse de Lautrec, pour des fiefs situés sur les territoires de Cuq, Lautrec, Serviès, Vielmur, Expertens, Labessière, le Contrat, Ganoubre, etc. — Les trois premiers feuillets sont manquants.
Description physique : (Cahier.) — In-folio, 34 feuillets, papier.
E 161406-1443
« IHS-MARIA. — Sec se lo abreviat de certanas reconoycensas de fieus e cesses de fromen, civada, argen, conils, anguilas e pebre apertetenens al noble e poderos senhor a mossor lo vesconte de Lautret senhor d'anbros, dels fieus que a al loc de Lautrec et en Lautregues, recebudas per mi Sicart Gauffre notre public de Lautret sus los ans e dias en cascuna R. contenguts. » — Tous les extraits sont signés par le notaire. — En tête est un répertoire (taula e rubrica) où les tenanciers sont inscrits par communautés, savoir : Lautrec (Lautret), Saint-Etienne d'Artoul et Saint-Julien du Puy (S. Stephe Dartol et S. Jolia del Pueg), Lamartinié (Martinia), Saint-Genest de Contest (S. Ginieys de Contest), Brousse (Brossa), Brametourte (Bramatorta) ; Serviés (Servias), L'Albarède (La Albareda), Le Pujol (Lo Poiol), Labessière (Labessieyra) et Provillergues (Provilherguas).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 170 feuillets, papier.
E 171410
« Ensegon ce les ces remdes et possession appertenant à monsr D'ambres au viscontat de Lautrect et de Lautreigues de l'an mil CCCC. X, fait par Johan Castilhon. » — Ce volume, qui contient le relevé des cens et rentes du seigneur d'Ambres vicomte de Lautrec, est divisé en deux parties : la première, de 156 feuillets, comprenant les redevances de Lautrec, Brametourte, Serviès, Cuq, Lamartinié, Sainte-Cécile, Provillergues et Pueg-Bazet ; la seconde de LVI feuillets.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 212 feuillets, papier.
E 181414-1425
Extraits de reconnaissances de fiefs faites par les tenanciers en faveur du vicomte de Lautrec. Ces extraits sont certifiés par le notaire Gauffredi. — Mention finale : « Copia est abstracta et correcta cum originali in se continens quadraginta quinque f'olia in aliquo non viciata neo cancellata ». Le premier feuillet manque. Le quarante-sixième contient un résumé du volume. — Langue romane.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 46 feuillets, papier.
E 19Reconnaissances de feisf pour le vicomte de Lautrec (1432-1491).
Sec se lo abreviat de certanas reconoycensas de fieus et cesses de fromen, civada, argen, conils, galinas, anguilas et pebre apertenens al noble et poderos ssor a mossor lo vesconte de Lautrec senhor d'Anbres, dels fieus que a al loc de Lautrec et en Lautregues, receubudas tant per moss. Johan Posaqua capela et notaire habitant deldig loc de Lautrec sus los ans et dias en cascuna reconoycenssa contengutz.
II y a des mutations jusqu'en 1491.
En tête se trouve un répertoire des lieux-dits et des emphytéotes.
Dates : 1432-1491
Description physique : (Registre.) — In-folio, 190 feuillets, papier.
E 201435
Reconnaissances féodales faites en faveur du seigneur de Montfa et reçues par le notaire Jean Amans. — Pierre de Lautrec, chevalier, seigneur du château de Montfa et vicomte de Lautrec, est représenté par Jean Juéry, prêtre de Lautrec et recteur de l'église paroissiale Saint-Martin Dauzats.
Description physique : (Cahier.) — In-4°, 20 feuillets, papier.
E 211440-1578
Extraits, par le notaire Boyer, des actes de lausimes passés par les vicomtes de Lautrec ayant pour procureurs, savoir : Gaston de Foix, Pons de Quercy ; Guillaume Bordonis, notaire ; — Odct de Foix, les mêmes de Quercy et Bordonis ; — Pierre de Foix, les mêmes ; — Jean de Foix, François de Solomiac, son trésorier, Jean Dupuy, Guillaume de Solomiac, Isarn de Quercy, Antoine Bruguière et François Perrin, le vieux ; Guillaume Bordonis étant notaire de la vicomté, puis Bernard de Lale (de Ala), Pierre Bonnefoy et Jean d'Albert (Alberty) ; — Odet de Foix, François Perrin, le vieux, et Jean Perrin, d'Albert étant notaire ; — Gaston de Foix, Jean Perrin, Antoine Bonnefoy, notaire ; — Henri de Foix, les mêmes ; — Claude de Foix, femme du comte Gui de Laval, les mêmes ; — le roi de Navarre, héritier de la vicomté, Fourton de Mouzels son commis, Antoine de Bonnefoy étant notaire ; — enfin, en 1578, le roi de Navarre a pour représentant Jean Puech, rentier des émoluments de la vicomté, et les actes sont reçus par le notaire Jean Boyer.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 135 feuillets, papier.
E 221442-1449.
Reconnaissances faites en faveur de Jean de Lautrec alias de Voisins, pour des fiefs situés à Lautrec et à Lamartinié. Margarit, notaire. — Répertoire à la fin du volume. Plusieurs feuillets déchirés.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 117 feuillets, papier.
E 231443-1448
Reconnaissances de fiefs en faveur de Jean de Lautrec aliàs de Voisins, chevalier seigneur d'Ambres vicomte de Lautrec, seigneur de Coufouleux, Lagrave et coseigneur du lieu ou fort de Lamartinié, reçues par Raimond, clerc, originaire de Castres, habitant Lautrec, notaire de la cour dudit lieu et de tout l'évêché de Castres, de l'autorité de l'évêque. — Lausimes du même seigneur Jean de Voisins ayant le plus souvent pour procureur Déodat Trégaud, sutor de Lautrico. — Les 20 premiers feuillets de ce registre sont manquants, plusieurs autres sont lacérés.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 180 feuillets, papier.
E 241446-1573
Extraits, par Pierre Boyer, notaire à Lautrec, à la requête de François de Châteauverdun sieur de Puycalvel et Moulayrès, d'actes de reconnaissances, lausimes, etc., relatifs à des fiefs situés dans le consulat dudit Puycalvel et dépendants de la directe des vicomtes de Lautrec de la maison de Foix. — En tête, répertoire des fiefs et des tenanciers.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 65 feuillets, papier.
E 251447-1542
Extraits, par Pierre Boyer, notaire à Lautrec, à la requête de François de Châteauverdun sieur de Puycalvel et Moulayrès, d'actes de reconnaissances, lausimes, etc., relatifs à des fiefs situés dans le consulat dudit Moulayrès et dépendants de la directe des vicomtes de Lautrec de la maison de Foix. — Répertoire à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 84 feuillets, papier.
E 261447-1578
Extraits, par Pierre Boyer, notaire à Lautrec, des reconnaissances et lausimes de fiefs situés dans le consulat de la bastide de Moulayrès. Toutes les maisons du fort payaient un cens. — Deux répertoires, l'un en tête et l'autre à la fin du volume. — De même, deux paginations de 56 et 47 feuillets. — Il est dit en note qu'au XVe siècle la mesure de perge de Saint-Paul était de 24 perges de 16 palmes et que plus tard on la composa, comme celle de Puylaurens, de 30 perges de 16 palmes. Celle de Lautrec était, en 1650, de 16 perges de 16 palmes.
Description physique : (Registre.) — 103 feuillets, papier.
E 271450-1452
« Recognitiones et laudimia et nova acapita pertinentia nobili Antonio de Lautrico, recepta per me Ramundum Margariti notarium de Lautrico. » — Dans ces actes, Antoine de Lautrec, seigneur de Montfa et coseigneur de Labruguière, est représenté par Antoine Batailher, faber de Montefano.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 12 feuillets, papier.
E 281452-1719
Hommages et dénombrements par : Anne de Lautrec, abbesse de Vielmur, à Pierre de Foix, chevalier, vicomte de Lautrec ; — Hugues Vitalis seigneur de Serviès, au même vicomte ; — Alexandre de Capriol sieur de Serviés et du Bosquillon, au Roi, pour les deux tiers de la seigneurie de Serviès, l'autre tiers appartenant aux héritiers de Roger de Castelnau ; — les consuls de Lautrec et ceux de Serviès, au Roi, puis à François de Gélas ; — Pierre de Carlot, conseiller en la Chambre de l'Édit, baron de Cestayrols, Massuguiès, etc., à François de Gélas, ainsi que tous les feudataires qui suivent : Nicolas Dumas ; — Isabeau d'Olivier, veuve du baron de Castelnau ; — le chapitre Saint-Pons de Thomières ; — Jean de Burta, conseiller au parlement de Toulouse, donataire dudit François de Gélas, en récompense de services rendus ; — Guillaume de Passemar Capriol Saint-Maurice, baron d'Alban et seigneur de Cuq ; — Louise d'Arpajon, abbesse de Vielmur ; — Jean Luc de Nogaret de Lestang, vicomte de Trélan et autres lieux ; — Marguerite de Castelnau, femme de Alexandre de Montesquieu Sainte-Colombe, seigneur et baron d'Auriac, le Faget, etc., elle coseigneuresse de Serviès. — Consultation relative à la possession de la sixième partie de la seigneurie du Laux.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 26 pièces, papier.
E 291453-1585
Fiefs indivis entre le roi de Navarre, vicomte de Lautrec, et le sieur de Massaguel. — Actes de reconnaissances de ces fiefs au profit : d'Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec et seigneur de Montfa (1453-1482) ; — de Charles de Lautrec, sieur de Massaguel et du Bosquet (1530-1539) ; — de Jean de Lautrec sieur du Bosquet (1547-1572) ; — de Jeanne Delhom, veuve de Jean de Lautrec seigneur du Bosquet et de Massaguel. — Chacune des quatre périodes forme un cahier particulier avec répertoire en tête.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 94 feuillets, papier.
E 54471453-1780.
— Lausimes par Izarn de Brassac, seigneur de Montpinier ; par Jacques de Capriol, seigneur de Mandoul et par Guillaume de Lautrec, chevalier, seigneur de Saint-Germier. Fontbenoît, notaire (1453-1455.)
— Vente de censives à Fortanier Daure, seigneur de Lamotte, par Jordain Calmettes, seigneur de Labessière de Burens et Flore Salamone sa femme, et par Isarn de Brassac, le vieux, et Isarn de Brassac, le jeune, père et fils, au même Fortanier Daure. Fontbenoît, notaire (1462-1463).
— Vente de censives par Balaguier d'Artoul, à Pierre Dupuy, seigneur de Moncuquet et de Cabrilles. Fontbenoît, notaire (1475).
— Vente de censives par Simon de Lautrec, seigneur de Saint-Germier, à Pons de Calmettes. Fontbenoît, notaire (1483).
— Lausimes par noble Pons de Manens, seigneur de Vescusse. Bonnefoy, notaire (1493).
— Vente par Jolia de Provillergues à Pons Puech, marchand à Lautrec. Remizal, notaire (1539).
— Reconnaissances féodales au marquis de Noailles, vicomte de Lautrec, par Bonnafous, de Roquecourbe. Bugarel, notaire (1780).
Description physique : (Liasse.) — 4 pièce, parchemin ; 8 pièces, papier.
Ancienne cote 1 : 6 E 1/678
E 301481
« Assit principio Virguo Maria meo. — Sequuntur recognitiones feudorum generose Domine Magdalene de Armanhaco filie et heredis egregii et potentis viri Domini Johannis de Armanhaco, militis, vicecomitis Lautricensis et aliarum terrarum quas acthenus tenebat in patria Albigesii Dominus Comes de Vilaris quondam, ad cameram dicti vicecomitatus Lautricensis contingentes. » — Ces reconnaissances sont reçues par le vicaire du château de Castelnau de Bonnafous, fondé de pouvoir de Marguerite de Saluces, veuve de Jean d'Armagnac, chevalier, vicomte de Lautrec, tutrice de Madeleine d'Armagnac, sa fille, héritière dudit vicomte. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 18 feuillets, papier.
E 311481
Reconnaissances reçues par Guillaume Dupuy, prêtre et notaire, au nom de Jean de Lautrec ou de Voisins, seigneur d'Ambres et vicomte dudit Lautrec, pour des fiefs situés dans le consulat de Lautrec et dans le ressort de la juridiction de Brametourte. — Autres actes, lausimes, acquisitions, etc. — Tables des fiefs et des tenanciers.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 145 feuillets, papier.
E 321481-1482
Reconnaissances reçues par Guillaume Dupuy, prêtre et notaire, au nom de Jean de Lautrec ou de Voisins, seigneur d'Ambres et vicomte dudit Lautrec ; lausimes, acquisitions, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 104 feuillets, papier.
E 331481-1490
« Recognitiones Domini de Ambricio factœ per egregium et potentem Dominum Johannem de Vicinis, quondam vicecomitem de Lautrico, Dominumque de Ambricio, de Sancto Gaudencio, de Bramatorta et plurimorum aliorum locorum in dicto loco de Lautrico et Lautriguesio, receptœ per discretum virum dominum Guilhermum Podii, presbiterum parrochie sancti Salvi de Montelongo. » Les actes sont grossoyés par Me Pierre de Paulhe, notaire à Lautrec, détenteur des notes et protocoles de Dupuy, que son grand âge rendait incapable de les expédier. De Paulhe lui est substitué par lettres de conimittimus du vicaire général de l'évêque de Castres. — Il y a des censives en deniers melgoriens, deniers ramondins, sous et deniers tournois, bonne et forte monnaie ; des redevances en gélines, chapons, froment, avoine, figues, conils, journées de vendange, etc. ; un marchand de Lautrec devait, à certain jour, deux roses l'une blanche et l'autre rouge ; un autre, moitié de la moitié de XX deniers tournois, d'une géline, de trois gélinots et d'une émine de vin. — Actes de reconnaissances, d'acquisitions, lausimes, etc., sous Jean de Lautrec aliàs de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur des baronnies et lieux d'Ambres, Saint-Gauzens, Brametourte, etc. — Lettres initiales ornées. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 164 feuillets, parchemin.
E 341481-1533
Livre noir de la vicomté. — Actes de reconnaissances, acquisitions, lausimes, dons à nouvel acapte, etc., sous le vicomte Jean de Voisins, tirés par le notaire Pierre Paulhe des notes de Guillaume Dupuy, prêtre et notaire de Saint-Salvi de Montlong. Ces actes sont relatifs à des fiefs situés à Lamartinié et Brame-tourte. — Relevé des censives de Brametourte : froment, 103 setiers ; avoine, 60 setiers 3 cartières ; argent, 9 livres 10 sous 8 deniers ; vin, 7 setiers ½ ; gélines, 35. — Les consuls de Lamartinié payent une redevance annuelle de 2 sous 6 deniers tournois ; ils reconnaissent que le seigneur a dans leur communauté la justice basse jusqu'à 60 sous tournois et le 1/4 de la haute, ayant audit lieu un juge, un baile, un notaire, un sergent et les autres officiers de justice ; ils lui reconnaissent également le droit de bladade ainsi perçu : l'habitant qui a une charrue complète (aratrum munitum) doit une journée de cette charrue au seigneur, quand il lui plaît, pourvu que l'annonce en soit faite aux vêpres ; les animaux et le bouvier sont aux dépens du seigneur (facit expensa animalibus boherio et boyrallo) ; de plus, chaque charrue complète doit un setier de froment, mesure de Lautrec. La demi-charrue doit de même une journée au seigneur et une émine de blé, aux mêmes conditions. Les habitants qui n'ont pas de charrue doivent chacun, homme ou femme, une journée à leur seigneur et à ses dépens, et une cartière de froment. Tout habitant peut avoir un four à Lamartinié et le seigneur y peut cuire le pain, à sa volonté, en fournissant le bois. — Investitures de fiefs à Serviès, Brametourte, Mandoul, Verdalle, Saint-Julien du Puy, Saint-Genest de Contest, etc., par Maffre de Voisins. — Reconnaissance pour une maison à Lautrec, par Simonne de Castelnau, femme de Fortanel de Solomiac, en exécution d'un jugement de la cour de Briseteste (Briatexte). — Latin et roman. — Répertoires.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 146 feuillets, parchemin.
E 351491
Reconnaissances de fiefs dépendants des seigneuries de Serviès et Ambres, reçues par le notaire Jaconi, au nom de Jean de Voisins, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, etc. — Répertoire en tête.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 36 feuillets, papier.
E 361491
Reconnaissances de fiefs dépendants des seigneuries de Serviès et Guitalens, reçues par Pierre Bonnefoy (Bonafe), notaire à Lautrec, au nom de Jean de Voisins, vicomte dudit Lautrec, et grossoyées d'après les notes de Bonnefoy, par Antoine Bonnefoy son successeur, en 1541, à la requête de Maffre de Voisins. — Lettres initiales ornées.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 104 feuillets, parchemin.
E 371494
« Recognitiones incepte sub anno Domini millesimo quadringentesimo nonagésimo quarto pertinentium magnifico et potenti viro domino Johanni de Fuxo vicecomite loci de Lautrico et de Villamuro Dominoque de Barbasano. » — Bernard de Lale (de Alano), notaire à Lautrec. — La première reconnaissance est celle des habitants de la bastide de Moulayrès et elle est reçue « apud locum sive fossatum forcie loci de Molayresio » : le vicomte est seul seigneur de tout le consulat ; il y a toute justice haute, moyenne et basse ; les habitante tiennent de lui le consulat et les clefs de la bastide ; les élections se font le 1er janvier, les élus prêtent serment entre les mains du juge seigneurial et ils reçoivent de lui les clefs de la bastide ; après leur installation, les consuls doivent donner à dîner au juge, à leurs dépens, puis après une collation de 5 sous de forte monnaie ; les habitants tiennent encore de leur seigneur, en emphitéote et perpétuelle pagésie, un bois où se trouve une garenne « quemdam peciam nemoris in quo est cassinum sirogallorum, scitum propre locum sive fortaliciam de Molayresio ». — Répertoire à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 50 feuillets, papier.
E 381494
Extraits des reconnaissances de fiefs appartenant à Jean de Foix, vicomte de Lautrec et de Villemur, seigneur de Barbasan, lesdits fiefs situés à Moulayrés et Saint-Julien-du-Puy. — Déclarations des consuls de la bastide de Moulayrès et de ceux du fort de Saint-Julien-du-Puy.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 156 feuillets, papier.
E 391505-1520
Lausimes de fiefs dans la vicomté de Lautrec, par Hélène de Lévis, dame d'Ambres et vicomtesse dudit Lautrec. — Actes reçus par Paulhé, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 20 feuillets, papier.
E 401527-1568
Registre tenu par le secrétaire de M. de Lautrec. — Lettres de provision des officiers de la vicomté : Denis Duvernet, juge ; Jean Perrin, trésorier ; Antoine Bonnefoy, greffier ; Jean Olivier, procureur ; Pierre Becquié, bailli. Les premières lettres émanent des tuteurs du jeune Henri de Foix ; celles du bailli, datées de 1539, sont expédiées de Paris, sous forme de lettre missive, par le vicomte lui-même ; il s'y plaint des contestations et des procès qu'il a avec M. d'Ambres. — Acte de présence pour rendre hommage, délivré à Jacques de Brassac, écuyer, seigneur de Montpinier, fils et héritier de Gaspard et celui-ci fils d'Isarn. — Réception de Bertrand de Bonnecaze, bailli nommé en remplacement de Becquié, décédé (1539), et d'Antoine Fornials, nommé lieutenant-du juge Duvernet qui suivait la procédure commencée contre Guillaume Dupuy, détenu pour excès commis dans la vicomté. — Présentation d'hommage par : Antoine de Mély, de Castres, coseigneur de Lagardié, comme héritier testamentaire de Jean de Quercy ; — de Jean Laudes, de Castres, aussi pour Lagardié, par acquisition de Alexandre de Quercy. — Réception de Jean Perrin, lieutenant de juge. — Confirmation des officiers de la vicomté par Gui, comte de Laval, mari de Claude de Foix, sœur et héritière du vicomte Henri. — Présentation d'hommage par François Bouffard, marchand, de Castres, fils et héritier de Dominique. — Lettres de provision, par Gui de Laval, en faveur de Jean de Borderie, avocat à Toulouse, comme juge et super-lieutenant du vicomte dans tout le ressort de Toulouse (1544). — Présentation d'hommage par Jean Dupuy, écuyer, sieur de Cabrilles ; Jacques Dupuy et Alexandre de Calmettes de Labessière de Burens, fils de feu Bertrand. — Lettre missive de Claude de Foix, ordonnant des poursuites pour les meurtres, crimes et scandales qui se commettent dans la vicomté (1547). — Ramond de Fonta est nommé lieutenant de juge. — Présentation d'hommage par Catherine de Lapalu, veuve de Alexandre de Calmettes de Labessière. — Publication (1551) d'un règlement de justice pour la cour de Lautrec, au nom du roi de Navarre, héritier de la vicomté. — Réforme de la justice. — Installation (1568) d'un régent nommé par le sénéchal de Carcassonne, le juge de Cabrier ayant embrassé la réforme religieuse. — Les autres officiers de justice embrassent aussi la Réforme et sont de même remplacés. — A la fin du volume et dans le sens inverse de la première partie, sont transcrits des actes de lausimes faits sous les vicomtes Odet et Gaston de Foix, de 1527 à 1530.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 165 feuillets, papier.
E 411553
« C'est le libre du domayne du roy de Navarre seigneur et visconte du lieu de Lautrec, comaensant l'année 1553, étant trésorier sire Fortis de Mozels, bourgeois de Lautrec. « — Liève des revenus des seigneuries de Lautrec, Moulayrès, Peyregoux, Cuq, Puycalvel, Saint-Julien du Puy et Labertrandié. — Alors le sou tournoi d'argent valait 2 sous 1 denier ; le sou ramondin, 18 deniers ; le sou bon et forte monnaie, 1 sou 3 deniers ; le sou malgorien, 1 sou 8 deniers ; le sou comptant, 12 deniers ; le sou tournois, 15 deniers ; un setier de vin, 2 ferrats, et une émine de vin, 1 ferrat.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 71 feuillets, papier.
E 421554
Extrait des reconnaissances de fiefs insérées dans les livres rouge et noir de la vicomté de Lautrec, ledit extrait fait par Claude Du Bosquet. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 63 feuillets, papier.
E 431563-1607
Actes de reconnaissances et de lausimes reçus par les notaires Bonnefoy et Boyer, pour des fiefs de la vicomté de Lautrec, au nom de la reine de Navarre, vicomtesse, représentée par le receveur de son domaine, puis au nom du roi de Navarre devenu roi de France.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 91 feuillets, papier.
E 441584
Extrait de divers actes du XVe siècle, relatifs à des fiefs situés dans le consulat de Saint-Julien du Puy et devenus la propriété du roi de Navarre, vicomte de Lautrec. — Boyer, notaire. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 248 feuillets, papier.
E 451593
« Registre des recognoissances que je ay prinzes et receues pour le seigneur d'Ambres visconte de Lautrec. » — Faiegaltier, notaire. — Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, Labruguière, le Contract et autres lieux, vicomte de Lautrec, représenté par Mathieu Seguy, bourgeois de Lautrec. — Régnant Charles, par la grâce de Dieu, roi de France. — En tête se trouve la valeur de la « monoye vielhe : soul malgoyres, I S. T. VII den. ; soul ramondes, I S. T. VI den. ; soul d'or, I S. T. III den. ; soul bon, I S. T. III den. ; soul tournes, XII den. ; soul blanc, XII den. ; soul nègre, XIII den. ; le ferrat de vin, XX pintes ».
Description physique : (Registre.) — In-folio, 50 feuillets, papier.
E 461593
Brevet des reconnaissances contenues aux terriers rouge et noir et servant de liève pour les fiefs de la juridiction de Brametourte, et des paroisses de Scabrins, Saint-Salvi de Montlong, Saint-Vincent de Darniac et Saint-Sulpice. — Les feuillets 378 à 383 sont manquants.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 401 feuillets, papier.
E 471593
Liève des fiefs que possède le seigneur d'Ambres dans la vicomté de Lautrec, divisée par paroisses, et indiquant pour chaque fief le nom du tenancier et les censives dues au seigneur.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 415 feuillets, papier.
E 481593
« Pergeat du seigneur d'Ambres visconte de Lautrec et Serviès, faict par moy Rey agrimanseur dalby. « — Extraits des reconnaissances faites au vicomte pour les fiefs situés à Guitalens, Lalbarède, Serviès et aux barris de Serviès. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 116 feuillets, papier.
E 491593
Perge de Lamartinié, de la paroisse Saint- Etienne de Graissac (Lautrec) et de Saint-Genest de Contest, pour les fiefs appartenant à M. d'Ambres vicomte de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 139 feuillets, papier.
E 501593
Perge des fiefs de Cuq, appartenant au roi de Navarre, vicomte de Lautrec, d'après les reconnaissances faites au vicomte Jean de Foix, en 1490 et 1491. — Recueil composé de quatre cahiers paginés : 72-20-45 et 7 feuillets. — Répertoires.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 144 feuillets, papier.
E 511593
Perge des fiefs de Peyregoux appartenant au roi de Navarre, vicomte de Lautrec, d'après les reconnaissances faites au XVe siècle en faveur des vicomtes de la maison de Foix, dont le roi de Navarre était héritier. Boyer, notaire. — Répertoire en tête.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 170 feuillets, papier.
E 521593
Perge des fiefs de Moulayrès appartenant au roi de Navarre, vicomte de Lautrec, d'après les reconnaissances faites aux XVe et XVIe siècles en faveur des vicomtes de la maison de Foix, dont le roi de Navarre était héritier. Boyer, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 104 feuillets, papier.
E 531593-1594
Reconnaissances faites par les tenanciers à Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, vicomte de Lautrec, représenté par Bernard Salesses, receveur du domaine du vicomte à Brametourte, ou par sire Mathieu Séguy, bourgeois. Ces reconnaissances sont reçues au château de Brametourte par Rieupeyrous, lieutenant en la judicature de Puycalvel et notaire. — Quelques procurations jointes aux actes. — Répertoire à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 400 feuillets, papier.
E 541593-1595
Reconnaissances faites par les tenanciers à Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, vicomte de Lautrec, capitaine de cinquante hommes d'armes, etc., représenté par Mathieu Séguy. — Faiegaltier, notaire. — Le roi Charles régnant. — Le noble Jean Alary tient une maison à Lautrec, rue du Mercadial, pour laquelle il doit une censive annuelle et perpétuelle de deux roses, l’une blanche et l’autre rouge, payable le jour de la Pentecôte. — Ce volume, qui ne contient plus que 142 pages, est très-incomplet : il était paginé 1-226 ; mais les feuillets 1-84 et 186-191 manquent. — Répertoire à la fin.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 142 feuillets, parchemin.
E 551593-1599
Reconnaissances de fiefs dépendants des seigneuries de Lautrec, Lamartinié, Saint-Genest de Contest, Brametourte et Saint-Julien du Puy, faites en faveur de Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, vicomte de Lautrec, représenté par Mathieu Séguy. — Faiegaltier, notaire. — Chaque tenancier promet au vicomte d'être bon et loyal phiefvatier — Jusques à l'année 1596, les actes sont datés du règne du roi Charles. — Il y a quelques lausimes dans ce volume.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 279 feuillets, papier.
E 561593-1618
Reconnaissances pour des fiefs situés dans la vicomté de Lautrec et principalement à Saint-Julien du Puy, faites par la famille Mouzels, en faveur : de Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, vicomte de Lautrec, représenté par Mathieu Séguy, bourgeois de Lavaur ; Faiegaltier, notaire ; — du roi Henri IV, vicomte, représenté par le juge de Burta ; Boyer, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 26 feuillets, papier.
E 571598-1601
Hommages rendus au roi Henri IV, héritier de la vicomté de Lautrec. — En tête, le procès-verbal du commissaire Philippe de Fresne de Canaye, conseiller du Roi en son Conseil d'État et privé, président au parlement de Toulouse et Chambre de justice établie en la ville de Castres, assisté de Jean de Lacger, maître des requêtes de la maison de Navarre et juge au comté de Castres. Réquisitions par Olivier Viguier, procureur du Roi en la vicomté ; présents, le juge de Burta et les consuls. — Ce procès-verbal, qui n'est pas compris dans la pagination, contient 48 feuillets ; suit la table qui remplit deux autres feuillets. — Hommages et dénombrements, par : le syndic du chapitre de Saint-Pons ; — Jacques Dupuy, sieur de Cabrilles, Cabannes, Montpinier, etc., en son nom et pour Anne de Brassac, sa femme ; — Jean de Capriol, sieur de Mandoul et de Marvignol ; — François de Châteauverdun, sieur de Puycalvel, pour lui et son frère Antoine ; — Louis de Perrin, sieur de Laroque ; — Charles de Perrin, sieur de Lapérinié, tant pour lui que pour Françoise de Lacalm, sa femme, héritière de Marquise Alberte, veuve du feu sieur de Lengary ; — Jean de Cavayer ; — Louis de Brenas, sieur de Lacappeyronnié, pour lui et son frère Antoine, sieur de Laphilippie ; — Charles de Castelpers, sieur et baron de Trévien ; — Bernard Ramond de Lafont, sieur de Fenayrols ; — Josias Du Bosquet, sieur de Montgaillard, pour lui et ses frères Jonathan et Charles, sieurs de Verlhiac et de Lamothe ; — Jean de Capriol,sieur de Cuq, représenté par François de Châteauverdun, sieur de Puycalvel, le sieur de Cuq était en Savoie pour le service du Roi, en la compagnie du connétable ; — Dominique de Burta, sieur de Mauriène, juge en la vicomté ; — Jean de Solomiac, sieur d'Aragon, et Matelline Dupuy, sa femme ; . — Paul de Roux, sieur de Montausel, Provillergues et le Travet ; — sire Goffre Ramondy, de Serviès ; — Ramond Viguier ; — François de Morlas.sieur de Lagarde et d'Aussac, mari de Comtesse de Lacalm ; — François de Vernhiolles, écuyer, seigneur de Campans ; — Jean d'Héretier, sieur de Malacam ; — Gabriel de Ribes, sieur de Lavacaresse et de Laboulbène ; — Esther et Elisabeth Dupuy, sœurs, héritières de sire Michel Dupuy, bourgeois de Réalmont ; — Rose Daure, Dame de Villeneuve le comtal, femme de noble Jean de Bernuy ; — Samuël de Cuech, écuyer, sieur de Varagnes ; — Louise d'Albert, dame de Roquayrols ; — Paul de Saint-Laurens, sieur de Lagardié ; — le sieur de Puéchassaut ; — Marguerite de Guilhot, dame de Ferrières, Lacrouzette, etc. ; — sire Jean Vaucène, bourgeois de Lautrec ; — sire Michel de Mouzels, bourgeois ; — les prêtres obituaires de Lautrec ; — le syndic de l'église Sainte-Cécile d'AIbi ; — le sieur de Lagarrigue, par son oncle Lagrange ; — Philippe Dumas ; — l'abbé d'Ardorel ; — l'abbesse de Vielmur.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 588 feuillets, papier.
E 581593-1642
« C'est le registre de la réception du serment des consulz des consulatz de la ville et viscomté de Lautrec, faicte pardevant monsr Maistre Dominicque de Burta, docteur ez droitz et juge de lad. viscomté, commensé en l'année 1593, en laquelle y avoit suspention d'armes pour la province de Languedoc, et continué pour les années suyvantes, retenu par moy Pierre Boyer nothaire, par requeste de Mr le séneschal de Carcassonne, a cauze du decès de mon père quy décéda en lad. année et le soir de la feste de St Jean Baptiste. Dieu par sa saincte grace luy aist volleu fayre miséricorde. En foy de quoy je me suis sous signé. Boyer notaire ».
Description physique : (Registre.) — In-folio, 587 feuillets, papier.
E 591600
Hommages et dénombrements rendus au roi Henri IV, vicomte de Lautrec, reçus par Philippe de Canaye, sieur de Fresne, et le juge de Lacger, commissaires à ce délégués, assistés du juge Dominique de Burta, des consuls de Lautrec et du notaire Boyer, secrétaire, par les vassaux de la vicomté (E. 57).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 569 feuillets, papier.
E 601603
Arpentement des fiefs du consulat de Saint-Julien du Puy, appartenant au Roi, vicomte de Lautrec, fait par Antoine Desgars, agrimenseur dudit Lautrec, en exécution d'un traité passé, pour cette opération, avec Dominique de Burta, juge de la vicomté, et Olivier Viguier, procureur du Roi. — Pierre Boyer, notaire. — Ce volume contient le dénombrement des fiefs, les noms des tenanciers et l'indication des censives et autres droits seigneuriaux à percevoir. — Répertoire en tête.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 317 feuillets, papier.
E 611604
Arpentement des fiefs du consulat de Peyrégoux, appartenant au Roi, vicomte de Lautrec, fait en exécution de lettres patentes scellées du grand sceau de Navarre, du 5 mai 1601, pour la conservation du domaine de Navarre, par Antoine Desgars, agrimenseur de Lautrec. — Monte ledit arpentement, suivant le canon, à 38 setiers de froment, raselat, mesure de Lautrec ; 9 setiers d'avoine, raselat, 20 gélines et 34 sous 11 den. tourn. ; contenant le terroir audit canon d'après les titres, 296 sétérées 1 cartairée 1 boisselée, mesure de perge de Lautrec. L'agrimenseur eut pour ses vacations 4 sous par sétérée, soit 59 livres 5 sous 3 den. — En tête : table des fiefs et table des tenanciers.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 189 feuillets, papier.
E 621604-1606
Reconnaissances des fiefs de Peyrégoux, reçues par Dominique de Burta, docteur en droit, maître des requêtes de la maison et couronne de Navarre, juge de la ville et vicomté de Lautrec, commissaire député par le Roi pour la confection des reconnaissances dans sa dite vicomté de Lautrec. Pierre Boyer, notaire. — Le second acte est la reconnaissance des consuls de Peyrégoux : ils tiennent du Roi le consulat, le fort et les clefs dudit fort, démoli et démantelé à cause des guerres civiles ; ils tiennent encore du Roi le puits communal des Ortalisses et les emprieux, le tout étant commun aux habitants ; ils doivent deux albergues, l'une de 7 sous 7 den., forte monnaie, à cause de la séparation, faite ci-devant, de leur consulat de celui de Lautrec ; l'autre de 32 sous 2 den. de forte monnaie, pour l'amortissement du droit de bladade, anciennement dû aux vicomtes de la maison de Foix, dont le Roi est héritier.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 33 feuillets, papier.
E 631604-1607
Reconnaissances des fiefs de Saint-Julien du Puy, reçues par le juge Dominique de Burta, commissaire député par le Roi pour la confection des reconnaissances dans sa vicomté de Lautrec. Pierre Boyer, notaire. D'après la déclaration des consuls, le fort était ruiné ; la communauté devait une albergue de 24 sous 2 den., à cause de la séparation du consulat de celui de Lautrec. — Répertoires.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 208 feuillets, papier.
E 641618-1619
Liève des censives appartenant au seigneur d'Ambres, vicomte de Lautrec, dans les consulats de Lalbarède, Serviès et Damiatte, commencée en 1619. — Arpentement des fiefs de ces consulats appartenant à messire Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, Brametourte, le Contrast, Saint-Gauzens et autres places, vicomte de Lautrec, maréchal de camp des armées du Roi. — Ce volume renferme donc deux parties qui occupent, la première 48 feuillets, la seconde 270. — Tables.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 318 feuillets, papier.
E 651636-1641
Liève des censives dues au Roi, vicomte de Lautrec, dans le consulat de Saint-Julien du Puy : froment, 41 setiers ; — seigle, 16 ; — avoine, 2 ; — argent, 4 liv. 6 sous 2 den. ; — gélines, 9.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 25 feuillets, papier.
E 661639-1642
« Lief du droict de bladade que Sa Majesté a accoustumé de prendre sur les habitans et bien tenants de sa visconté de Lautrec », à Saint-Julien du Puy, Brousse, Lamartinié, le Laux, Saint-Jean de Vals, Saint-Germier, Montpinier, Laboulbène, Labessière, Cuq, Mandoul, Gibrondes, le Pujol, Frégeville, Carbes, Puycalvel, Lalbarède et Vielmur. Toutes ces communautés devaient encore des albergues, ainsi que celles de Serviès, Peyrégoux, Provillergues et Cabrilles. Montfa et Moulayrès ne devaient que la bladade. Des masages d'autres consulats étaient aussi soumis à ce droit.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 58 feuillets, papier.
E 671645-1647
Reconnaissances des fiefs que possède dans les paroisses de Lautrec, Lamartinié, Sainte-Cécile de Lastourges et Saint-Etienne d'Artoul, le seigneur d'Ambres, vicomte de Lautrec, représenté par Suzanne de Lahire de Vignolles, veuve de Hector de Gélas et de Voisins, marquis de Leberon et d'Ambres, comme mère et tutrice de ses enfants. Caussé, notaire. — Reconnaissances des fiefs appartenant au même seigneur dans les paroisses Saint-Jean de Serviès, Sainte-Cécile de Lastourges, Saint-Julien du Puy, Saint-Remy de Lautrec, Saint-Michel del Bosc, Saint-Genêt, Notre-Dame de Provillergues, Saint-Pierre de Guitalens, Saint-Pierre de Rouzieux et dans la baronnie du Contrat. — Il y a deux paginations : la première de 251 feuillets, la seconde de 117. — Répertoires.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 368 feuillets, papier.
E 681645-1647
Reconnaissances féodales faites en faveur des enfants de Hector de Gélas et de Voisins, marquis de Leberon et d'Ambres, vicomte de Lautrec, réprésentés par leur mère et tutrice Suzanne de Lahire de Vignolles, pour des fiefs situés à Lautrec, à Cuq, à Fréjeville, au Pujol, et dans les paroisses Saint-Benoît de Gorgos, Saint-Sulpice, Saint-Rémy, Saint-Salvi de Montlong, Saint-Martin de Scabrins, Saint-Pierre d'Expertens, Saint-Jean de Jonquières, Saint-Cyr (Saint-Cirgue), Saint-Vincent d'Arnhac, Notre-Dame de Baugnac, Saint-Sauveur de Brousse, Saint-Sernin de Ganoubre, Saint-Nazaire de Mandoul, Saint-Jean de Magrepérière et Saint-Martin Dauzats. Caussé, notaire. — Répertoires.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 487 feuillets, papier.
E 691645
Brevet ancien de l'arpentement des fiefs de Brametourte, dans les paroisses Saint-Salvi de Montlong, Saint-Martin de Scabrins, Saint-Vincent d'Arnhac, Saint-Cels, Saint-Cirgue, Saint-Sulpice, Saint-Benoît de Gorgos, Saint-Remy, Sainte-Cécile et Saint-Pierre d'Expertens.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 470 feuillets, papier.
E 701645
Brevet des reconnaissances faites au marquis d'Ambres, des fiefs qu'il possède dans la paroisse Saint Salvi de Montlong. Caussé, notaire. — Répertoire à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 32 feuillets, papier.
E 711646-1647
Relevé des arrérages de censives dus à Suzanne de Lahire de Vignolles, veuve d'Hector de Gélas, marquis de Leberon et d'Ambres, vicomte de Lautrec et tutrice de ses enfants. — Actes rédigés par Caussé qui a signé les quittances avec le sieur Blain, praticien, procureur de la vicomtesse.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 59 feuillets, papier.
E 721675
Hommages rendus à François de Gélas et de Voisins, chevalier, marquis d'Ambres et vicomte de Lautrec, lieutenant général en Guyenne, reçus par le notaire Bezombes, en présence de Henri de Bailhon, bailli du vicomte ; Louis de Tournié sieur de Labessarié, premier consul de Lautrec ; Louis de Lagrillière sieur de Lagarrigole ; Jean de Bancalis de Pruines, etc. — Lesdits hommages rendus par : Nicolas Dumas, fils et donataire universel de Raymond, son père ; — François Polier, marchand ; — le syndic de l'hôpital de Lautrec ; — César d'Avessens, seigneur de Moncal, demeurant à Montesquieu en Lauraguais ; — Jean-Georges Dumas, fils de Philippe ; — Abel de Cavayer, sieur de Provillergues ; — Pierre d'Assier, sieur de Puychival et de Pomayrols ; — Jacques de Ligonnier sieur du Fraysse, avocat à Castres ; — le chapelain de la chapelle Montlausy ; — Jean-Melchior Dulac et Daure, seigneur de Montvert ; — Jacques de Châteauverdun , sieur de Belbèze ; — Bertrand de Capriol, sieur de Puechassaut ; — Paul de Capriol, sieur de Puechnautier ; — Jacques de Perrin, sieur de Cabrilles ; — François Batigne, sieur de Saint-Martin ; — Jean de Benavent de Salles, sieur de Vinassant ; — Alexis de Perrin, sieur de Labessière ; — Guerin de Foucaud, sieur de Bartherose, mari de Jeanne Daure, fille de feu Jean Daure, sieur de Lamothe ; — François de Bouffard , sieur de Lagarrigue, avocat ; — Louis Ducros, avocat tant pour lui que pour ses frères, Gabriel, chanoine de Castres, et Jean-Jacques, héritiers de Guillaume, leur père ; — Pierre de Corneillan Bernuy, seigneur et baron de Villeneuve, Magrin, Saint-Lieux, etc. — Charles de Perrin, sieur de Lengary ; — Godefroi Leroy, sieur de Lafabrié ; — Antoine de Gontier, sieur de Pratdaucou ; — Charles de Morlas, sieur de Lacam ; — Louis de Lagrillière, sieur de Lagarrigole, écuyer ; — Jeanne de Capriol de Cuq Saint-Maurice, religieuse de Lasalvetat, représentée par ledit sieur de Lagarrigole ; — Jean France, sieur de Mandoul, procureur en la cour de Parlement et Chambre de l'Édit, à Castelnaudary ; — Marquis de Corneillan, sieur de Labrunié ; — Jean de Perrin, sieur de Montpinier ; — Jean de Capriol, sieur de Mandoul ; — Louis Dulac, sieur de Prat de Bosc ; — Jacques de Portes, sieur de Latourenquié ; — Anne de Favarel, dame de Campans, veuve de Jean-Jacques Rosel-Brignac ; — Jean de Tournier, sieur de Puechmille, pour lui et au nom de Madeleine de Capriol Saint-Maurice, veuve de Guillaume de Passemar, seigneur de Cantelauze et baron d'Alban ; — Daniel Dolier, avocat, sieur de Laboulbène ; — messire Pierre de Bayard, seigneur baron de Ferrières, Burlats, Lacrouzette et Saint-Benoît ; — Louis de Toulouse-Lautrec, sieur de Saint-Germier ; — Marc-Antoine Noir, sieur de Cambon et du Puget ; — Pierre de Carlot, conseiller au parlement de Toulouse et chambre de l'Édit, baron de Cestayrols, seigneur de Massuguiès, etc. ; — Timoléon de Martin, seigneur de Viviers-les-Montagnes ; — Hélène de Grandier, veuve de Olivier de Perrin, sieur de Ricalens ; — Isabeau d'Olivier, veuve de messire Pierre de Castelnau, baron dudit lieu ; — Jean-Antoine de Capriol, sieur d'Aragon ; — messire Jean-Antoine de Thomas, sieur de Lavernue, etc., conseiller en la Cour des Comptes de Montpellier ; — messire Bernard de Castelpers, baron de Trévien, Almayrac, Ledergue, etc. ; — et autres.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 140 feuillets, papier.
E 731678-1685
Reconnaissances féodales faites à François de Gélas et de Voisins, marquis d'Ambres, de Leberon et de Vignoles, seul vicomte de Lautrec, lieutenant général pour le Roi en Guyenne, reçues, au nom dudit vicomte, à Brametourte, par Henri de Bailhon, écuyer, son bailli, puis à Lautrec, par Alexandre Lugan, procureur du Roi en chef au pays de Villelongue. — Ce volume est incomplet et paginé 147-278.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 131 feuillets, papier.
E 741679-1685
Réception de foi, hommages, aveux et dénombrements dans le château de Brametourte, au nom de François de Gélas, marquis d'Ambres, vicomte de Lautrec, etc., par le bailli-juge de la vicomté Henri de Bailhon, puis par Marc-Antoine Dussap. — Hommages des consuls de Brousse, Laboulbène, Labessière de Burens, Cuq, Carlus, Frégeville, Gibrondes, Saint-Germier, Saint-Julien du Puy, Lalbarède, Lautrec, Mandoul, Montpinier, Lamartinié, Moulayrés, Puycalvel, le Pujol, Peyrégoux, Serviés, Saint-Jean de Vals et Vielmur. — Répertoire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 145 feuillets, papier.
E 751679-1690
Reconnaissances féodales faites à François de Gélas, marquis d'Ambres, seul vicomte de Lautrec, etc., et reçues au nom dudit vicomte dans le château de Brametourte, par son procureur en chef Alexandre Lugan, puis par Marc-Antoine Dussap. — Belaval, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 144 feuillets, papier.
E 761681
Reconnaissances du consulat de Moulayrés, reçues par Alexandre Lugan, procureur du Roi au pays de Villelongue, magistrat royal au siège de Puylaurens, au nom de François de Gélas, marquis d'Ambres et de Leberon, seul vicomte de Lautrec, seigneur de Fiac, Giroussens et leurs dépendances, le Taur et autres places, lieutenant général pour le Roi en Guyenne. — Belaval, notaire.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 371 pages, papier.
E 771681-1684
Reconnaissance du domaine de la vicomté de Lautrec, à Saint-Salvi de Montlong et Peyrégoux, passées en faveur de très-haut et très-puissant seigneur monseigneur François de Gélas, marquis d'Ambres et de Leberon, seul vicomte de Lautrec, etc., représenté par Alexandre Lugan, procureur du Roi au pays de Villelongue. — Belaval, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 657 pages, papier.
E 781682
Reconnaissances du consulat de Saint-Julien du Puy, passées en faveur de très-haut et très-puissant seigneur François de Gélas, marquis d'Ambres et de Leberon, seul vicomte de Lautrec, etc., représenté par Alexandre Lugan, procureur du Roi au pays de Villelongue. — La première reconnaissance est celle des consuls : ils tiennent de lui le consulat et le fort qui a été ruiné et démoli pendant les troubles et guerres civiles. — Belaval, notaire. — Répertoire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 454 pages, papier.
E 791682-1683
Reconnaissances de Saint-Julien du Puy, passées en faveur du marquis d'Ambres, seul vicomte de Lautrec (suite). — Répertoire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 307 pages, papier.
E 801682-1691
Actes de réception des foi et hommages, serments de fidélité, aveux et dénombrements des vassaux de la vicomté de Lautrec, par Marc-Antoine Dussap, avocat au Parlement, juge du marquisat d'Ambres, commissaire délégué à cet effet par François de Gélas, marquis d'Ambres, de Leberon et de Vignolles, seul vicomte dudit Lautrec, seigneur de Colonges les Royaux, Fiac, le Taur, etc., lieutenant général du Roi en Guyenne. — Vassaux : l'abbé d'Ardorel ; — Jean-François de Bouffard, sieur de Lagarrigue ; — les consuls de Labessière et Brousse ; — Gaspard de Bonvilard, sieur de Lavernède ; — Jeanne de Bouffard-Madiane, veuve de Jean-Jacques Rozel, seigneur de Campans ; — Charles de Barthes, sieur de Bouscayrenc, donataire de Jean de Barthes sieur Du Fau, son frère, et celui-ci de messire Henri de Bourbon, marquis de Malause, acquéreur des fiefs et rentes nobles ayant appartenu aux sieurs d'Albert et dépendants de la seignerie de Rouquairols ; — Pierre, François et Barthélémy de Batigne ; — Marc de Corneillan ; — les consuls de Carbes et de Cuq ; — Paul de Capriol, sieur de Penautier ; — Guillaume de Passemar Cantelause Saint-Maurice et de Capriol, sieur de Cuq, baron d'Alban et vicomte de Saint-André ; — Charles de Castelpers, vicomte d'Ambialet, seigneur et baron de Trévien, Ledergue, Almayrac, Castel-Raynal et coseigneur de Monestiés ; — Bertrand de Capriol, sieur de Puéchassaut ; — Jean-Étienne de Capriol, seigneur de Mandoul ; — César d'Avessens, sieur de Moncal ; — François de Noir, sieur de Cambon ; — Jeanne Daure, veuve de Guérin de Foucaud, sieur de Bartherose, et Jean-Antoine de Foucaud, sieur de Braconac, son fils ; — Pierre-Louis Ducros, fils de Guillaume, avocat ; — Jean Defos ; — Jean-Melchior Dulac, sieur de Montvert ; — Marie de Fabre, femme de Marc-Antoine Dulac, sieur de Bellegarde, héritière de Abel de Cavayer, sieur de Provillergues ; — Louis de Frégeville-Lastours, avocat ; — les consuls de Saint-Germier ; — Antoine de Gontier, sieur de Pratdaucou ; — les consuls de Saint-Julien et Saint-Jean de Vals ; — Pierre d’Izarn Saint-Germier et Du Cayla ; — Benoît d'Izarn, greffier en chef du parlement de Toulouse ; — Godefroi Leroy, sieur de Lafabrié-Cionac ; — les consuls du Laux et de Lautrec ; — Louis de Ligonnier, sieur de Moncuquet ; — Charles de Saint-Laurens, seigneur de Lagardié ; — Louis de Toulouse-Lautrec, seigneur de Saint-Germier ; — les consuls de Moulayrès, Mandoul, Montpinier et Lamartinié ; — Charles de Morlas, sieur de Lacam ; — Timoléon de Martin, seigneur de Viviers ; — Charles de Nupces, sieur de Lapaulinié ; — Daniel Dolier, sieur de Laboulbène ; — les consuls de Peyrégoux ; — Jean de Perrin, sieur de Montmille ; — Charles de Perrin, sieur de Lengary ; — Jacques de Perrin, sieur de Cabrilles ; — Jacques de Portes, sieur de Latorrenquié ; — le chapitre de Saint-Pons ; — Alexis de Perrin, seigneur de Labessière ; — le chapitre de Saint-Paul Cap-de-Joux ; — Guillaume de Seguin, sieur Deshons ; — le prieuré de Lasalvetat ; — les consuls de Vielmur ; — Jean de Benavent et de Sales, sieur de Vinassant ; — l'abbesse de Vielmur. — Répertoires.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 803 feuillets, papier.
E 811728-1729
Reconnaissances du consulat de Lamartinié, reçues par Jacques Guy, bourgeois de Lautrec, au nom de Louis-Hector comte de Gélas, marquis d'Ambres, seul vicomte de Lautrec, brigadier des armées du Roi, seigneur haut, moyen et bas dudit Lamartinié, ayant par succession droit et cause de feu Pierre Corneillan de Bernuy. — Jullia, notaire à Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 24 pages, papier.
E 821731
Liève nouvelle des censives du patrimoine de Brametourte, renouvelée sur la vieille, à la demande du marquis d'Ambres, vicomte de Lautrec. — Cette liève comprend le consulat de Lautrec et ses dépendances : Brametourte, Graissac et Saint-Martin Dauzats, Brousse, Saint-Julien du Puy, Lamartinié, le Contrat, Provillergues, Laboulbène, Mandoul, Cuq, Serviès et Lalbarède, le Pujol qui doit la censive du poivre. — Répertoire :
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 362 feuillets, papier.
E 831731
Liève nouvelle des rentes et censives du domaine de la vicomté de Lautrec, renouvelée sur la vieille, à la demande du marquis d'Ambres, vicomte dudit Lautrec. — Consulats : Lautrec, Puycalvel, Cuq, Vielmur, Gibrondes, Laboulbène, Peyrégoux, Graissac, Lamartinié, Saint-Julien du Puy, Moulayrès. — Albergues : Laboulbène, Lalbarède, Brousse, Carbes, Puycalvel, Lamartinié, Saint-Julien du Puy, Serviès, Vielmur, Moulayrès, Frégeville, Cuq, Montpinier, Saint-Germier, Labessière, le Pujol, Gibrondes, Saint-Jean de Vals, Mandoul, Peyrégoux et le Laux. — Péages : Lautrec, les Fournials, Vielmur, Cuq, Bouteiller, Lafenasse, Peyrégoux et Moulayrès. — Le greffe de Lautrec. — Répertoire.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 306 feuillets, papier.
E 841773-1780
Reconnaissances des censives et autres droits sur des fiefs situés à Cuq, au Pujol, à Vielmur et dans les paroisses de Gorgos, Saint-Remy et Saint-Sulpice, faites en faveur du vicomte de Lautrec, Philippe, comte de Noailles, grand d'Espagne de 1re classe, duc de Mouchy, prince de Poix, marquis d'Arpajon, baron d'Ambres et des États du Languedoc, chevalier des ordres du Roi et de la Toison-d'or, grand-croix de Malte, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur et capitaine des chasses, représenté par Me Jean-Louis Cuq, avocat et juge de la vicomté dudit Lautrec. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 138 feuillets, papier.
E 851774-1776
Copie des reconnaissances féodales du consulat de Lamartinié, reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 161 feuillets, papier.
E 861774-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Moulayrès, reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 112 feuillets, papier.
E 871774-1780
Copie des reconnaissances féodales du consulat de Moulayrès, reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Copie de E. 86.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 94 feuillets, papier.
E 881774-1790
Registre des recettes provenant de la bladade dans la vicomté de Lautrec, consulats de Puycalvel, Vielmur, Cuq, le Pujol, Frégeville, Carbes, Mandoul, Gibrondes, Saint-Jean de Vals, Montfa, Saint-Germier, Peyrégoux, Laboulbène, Montpinier, Labessière, Lalbarède, Moulayrès, Saint-Julien du Puy, Lamartinié, le Laux, Brousse. — État nominatif des débiteurs pour chaque consulat.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 520 pages, papier.
E 891775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Saint-Julien du Puy (domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 117 feuillets, papier.
E 901775-1780
Copie des reconnaissances féodales du consulat de Saint-Julien du Puy (domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Copie de E. 89, jusqu'au feuillet 82.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 65 feuillets, papier.
E 911775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Saint-Julien du Puy (patrimoine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 144 feuillets, papier.
E 921775-1780
Copie des reconnaissances féodales du consulat de Saint-Julien du Puy (patrimoine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Copie de E. 90, moins le premier et les huit derniers articles.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 122 feuillets, papier.
E 931775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Cuq (domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 162 feuillets, papier.
E 941775-1780
Copie des reconnaissances féodales du consulat de Cuq (domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Copie incomplète de E. 93.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 128 feuillets, papier.
E 951775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Saint-Salvi de Montlong (patrimoine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 136 feuillets, papier.
E 961775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Saint-Salvi de Montlong (domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec , par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire. — Il manque à ce registre les feuillets 168 à 215.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 226 feuillets, papier.
E 971775-1780
Copie des reconnaissances du consulat de Saint-Salvi de Montlong (patrimoine et domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Copie des registres E. 95, E. 96.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 318 feuillets, papier.
E 981775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Lamartinié (patrimoine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire. — Il manque à ce volume les feuillets 1 à 46.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 186 feuillets, papier.
E 991775-1780
Reconnaissances féodales du consulat de Peyrégoux (domaine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 86 feuillets, papier.
E 1001775-1780
Copie des reconnaissances féodales du consulat de Peyrégoux (domaine), des consulats du Pujol et de Vielmur (patrimoine), reçues au nom du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, par Jean-Louis Guy, juge de la vicomté. — Bugarel, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 105 feuillets, papier.
E 101XVIIIe
Plans d'adaptation aux reconnaissances féodales faites en faveur du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, pour des fiefs situés dans le consulat de Lautrec, aux lieux dits Lapause, Lavalette, le Jonquas, Davizols, fontaine Saint-Louis, Saint-Sulpice, Ferrebouc, le Coustal, Ricardié ou Las Nauzes, Barri-Bouteiller, Fenials, La Recluse, Malpas, etc.
Description physique : (Liasse.) — 18 plans, papier.
E 102XVIIIe
Plans d'adaptation aux reconnaissances féodales faites en faveur du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, pour des fiefs situés dans la paroisse Notre-Dame de Baunhac, consulat de Cuq, aux lieux dits le Bouissou, Puech-Aymet, Montbel, Cabanac, etc., et dans la paroisse Saint-Jean deJonquières, même consulat, aux lieux dits Teulous, Pont-d'Escots, Labagassarié, Canals, Bugarel, Garrisol, Colombier, Puechnore, Neguelouses, Poujal sive Anaquo den Capela, sol del Deyme, Puech-Agut, Bagas, Fontorbe, Lembanel, Thérondel, Puechlong, Barrière, Mas de Lassale, Massaco, Al Perayrol, la Peyrade, Lacam, Saint-Martin, etc.
Description physique : (Liasse.) — 32 plans, papier.
E 103XVIIIe
Plans d'adaptation aux reconnaissances féodales faites en faveur du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, pour des fiefs situés dans les consulats de Lamartinié, Venés, Saint-Genest de Contest, etc, aux lieux dits Lagardié, Larouquette Vieille, Prat de Saint-Pierre, Al Gleyatge, Lacarquetié, La Brugue, La Miatte, Negosoumes, Sementey sive Cantereyne, Al Pas de la Leude, etc.
Description physique : (Liasse.) — 15 plans, papier.
E 104XVIIIe
Plans d'adaptation aux reconnaissances féodales faites en faveur du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, pour des fiefs situés à Puycalvel, aux lieux dits Las Grezes, la Malhade, le Colombier, Lourtalanié, la Compostié ou Saliège, Saint-Guiraud, la Gaufrezié, Minhonac, la Bertrandié, la Galibernié, Lavasière, la Montalbanié, Bosc del Rey, Mas de la Rosselié ou Saint-Salvi, Corbieros, Mas del Banquet ou Merigues, etc.
Description physique : (Liasse.) — 14 plans, papier.
E 105XVIIIe
Plans d'adaptation aux reconnaissances faites en faveur du comte Philippe de Noailles, vicomte de Lautrec, pour des fiefs situés dans les consulats de Saint-Julien du Puy, Serviés et Vielmur. — Plusieurs plans sans désignation de paroisse.
Description physique : (Liasse.) — 35 plans, papier.
  Titres de famille retour
  Classement par noms de famille retour
E 106Adhémar à Alauze.
Adhémar (1427-1687).
— Lausime par Raimond d'Adémar (Ademarii) de Ginhac ;
— bail à colloque de métairies à Saint-Juéry, par Fines Adhemare veuve de Antoine de Teyssier, juge en la temporalité d'Albi ;
— testament de François Adhémar, prêtre et recteur de Saint-Laurent de Soulègre.
Alary (1545-1790).
— Transaction sur procès entre Géraud Alary, licencié en droit, et Marguerite Alary, sa sœur, veuve de Antoine Aldias juge royal de Saint-Sernin de Rouergue, et femme en secondes noces de Aymar Albert sieur de Roquayrols ;
— commission de Henri de Joyeuse au sieur Alary, syndic du diocèse d'Albi, pour activer la levée des impôts ;
— pactes de mariage entre Jean Alary, de Sénégas, et Françoise de Régis, et pièces relatives à cette famille ;
— convention entre Françoise Danise, veuve d'Olivier Alary, syndic du diocèse, et Géraud Alary, son fils, procureur du Roi en la viguerie d'Albi ;
— donations entre vifs, par ladite Danise à ses enfants ;
— acquisitions à Laroque, consulat de Labastide-Montfort, par Jean Alary, écuyer ;
— donation par Jean Alary, praticien, de la mouline à fer de Granval à sa fille ;
— extrait du testament de Pierre d'Alary, ancien président trésorier général, instituant héritier universel son fils Pierre, aussi trésorier général ;
— transaction entre ce dernier et son oncle Jean, prêtre ;
— cession par ledit Pierre à François d'Alary, son frère, sieur de Laroque ;
— extrait du testament de Marguerite de Chacornac, femme du sieur d'Alary sieur de Linières ;
— cession par Pierre d'Alary, trésorier de France, et Elix, sa mère, à François d'Alary sieur de Laroque ;
— testament de Géraud Alary sieur de Linières, écuyer ;
— pièces du procès entre François Alary, feudiste, et Marie Madeleine Bozat, mariés, d'une part, et Jean-Baptiste Bozat, pour l'exécution d'une donation.
Alauze (1648-1669).
— Testament de Fleur Artigues, femme de Bernard Alauze, et acte de décès de ce dernier.
Dates : 1427-1790
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 25 pièces, papier (1 imprimée).
E 1071490-1789
Albert (1490-1789). Reconnaissances de fiefs possédés dans la vicomté de Lautrec par Odet d'Albert sieur de Rouquayrols ; — cession de la dîme des foins du fief de Lacaze à Abel Albert, marchand à Castres ; — transaction entre les frères Jean-Grégoire Albert, prêtre, et Jean-Baptiste Albert, marchand de Lisle-d'Albi, relativement à la succession paternelle. — Alengri (1476). Acte d'achat d'une maison au fort de Laboutarié. — Alric (1535-1571). Acte de propriété d'une vigne, par Jacme Alric ; accord entre sire Guillaume Alric, marchand à Àlbi.et Douce de Lapalue veuve Frotard. — Amiel (1520-1641). Lausimes de fiefs à Caudecoste ou Campescher, juridiction de Carlus, par Ramond et Jean Amielly, licenciés, héritiers de Jeanne Viladière ; — testament dudit Jean Amielly, qui fait héritier universel son fils Jean, licencié. — Antoine Amielly, écolier d'Albi, en son nom et pour son frère François et sa sœur Salvie, nomme à une chapellenie fondée par ses ancêtres dans l'église Saint-Michel de Gaillac ; — reconnaissances audit Antoine pour les fiefs de Costecaude ; — compte de la dépense faite par Antoine Amiel, fils, pendant la maladie de son frère Jean, prêtre à Saint-Salvi, mort de la peste en 1631 ; — mariage d'Antoine Amiel, bourgeois d'Albi, avec Jeanne de Cassaignol. — Andorre (1630). Testament d'Eglantine Andorre, femme de Barthélémy Toulze, d'Albi. — Andrieu (1651-1789). Acte d'acquisition du moulin bladier de Lamontaudié, sur le ruisseau de Malepique, consulat de Montredon, par Antoine Andrieu, et du moulin sur l'Agoût, au consulat de Viterbe, par Jean-Jacques Andrieu, dudit lieu ; — acte de profession dans la communauté des filles de la Croix de Lavaur, par Anne Andrieu, d'Aussenac, consulat de Lestap, paroisse de Viviers-les-Montagnes.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 33 pièces, papier.
E 1081527-1749
Ansart (1536). Pactes de mariage entre Jean Ansart, marchand d'Albi, et Louise d'Escarlane, fille de Guillaume. — Anticamaretta (1749). Acte de notoriété constatant que Louis-Alexandre D'Anticamaretta, fils de noble Antoine et de Anne de Glavenos, a été baptisé le 17 novembre 1749. — Arbus (1723-1764). Mariage d'Arnaud Arbus, de Lisle-d'Albi, avec Jeanne Bru ; — quittance des religieuses Augustines de Lisle à la veuve Arbus ; — testament de François Arbus fils d'Arnaud ; — Les filles de la veuve Arbus renoncent à une reddition de compte de la part de leur mèr? ; — mariage de Jean-Pierre Daydé avec Denise Arbus. — Arnal (1722). Certificat d'aptitude au grade de bachelier en théologie, délivré à François Arnal, prébendier de l'église métropolitaine d'Albi, par François Boutaric, recteur de l'université de Toulouse. — Arnaud (1527-1600). Reconnaissances féodales en faveur de Guillaume Arnaud, Jacques Arnaud dit Prébosc, Jean Arnaud, écuyer, capitaine de Giroussens, tous seigneurs de Niffyes, et Etienne Chabbailh, coseigneur de Labessière-les-Arifat et de Satarn, comme mari de Jeanne d'Arnaud, fille de feu Jean, seigneur de Niffyes, pour des fiefs situés à Laraygade près du masage des Bories, juridiction d'Albi. — Arpajon (1630). Sentence arbitrale entre messire Louis vicomte d'Arpajon et de Monclar marquis de Sévérac baron de Salvagnac, etc., d'une part, la veuve et les créanciers de Jacques Férail, condamné à être pendu par le juge d'Albigeois au siège de Lisle, d'autre part, sur le partage des biens confisqués. — Artaud (1691). Pactes de mariage entre Jean Artaud et Marie Bellevie, d'Albi. — Artigues (1696). Échange de censives et biens entre François Artigues, recteur de Labastide-Gabausse, et Jean Gisclard, recteur de Ginestières, ce dernier agissant au nom de Marquise de Martrin sa belle-sœur, domiciliée à Sérénac.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 109Artouilhe à Aubijoux.
Artouilhe (1631).
— Testament de Antoinette Artouilhe, de Mondragon.
Artus (1581-1626).
— Quittance par l'archevêque d'Albi julien de Médicis (signature), à Jean Artus, le vieux, marchand et rentier de la claverie d'Alban pour le prélat.
— Poursuites par Georges d'Artus, chanoine théologal en l'église cathédrale de Castres, contre des débiteurs de cens, en sa qualité de chapelain de la chapellenie Pezous, fondée en l'église de Labastide episcopale.
Astoul
— Plan de parcelles appartenant à Astoul, lieux dits à la Gorse, à Rouzinière, Al Garric (s.d., XIXe siècle, issu de l'article 3 E 1/10443).
Arvengas (1785-1789).
— Baptistaire de Joseph-Salvi Arvengas, fils de Pierre, notaire et premier consul de Penne.
— Acquisition d'une terre dans la paroisse de Laval, consulat de Puycelsi, par Pierre Arvengas, négociant.
Astorg (1785).
— Testament de Salvi Astorg, meunier au moulin de Roumégoux, paroisse de Cabanès, consulat de Campagnac.
Astruc (1730).
— Mortuaire de Jean Astruc, notaire à Labruguière.
At (1683).
— Testament de David At, bourgeois d'Albi.
Aubijoux (1598).
— Pactes de mariage entre François d'Amboise, seigneur d'Aubijoux, fils de messire Louis d'Amboise, comte d'Aubijoux, chevalier de l'ordre du Roi, conseiller en ses conseils d'Etat et privé, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, et de feue Blanche de Lévis, d'une part, et Elisabeth de Lévis, tille et héritière de feu Jean-Claude de Lévis, sénéchal gouverneur du pays de Foix, seigneur de Daudan.
Dates : 1581-XIXe
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 7 pièces, papier.
E 1101500
Audoin. Reconnaissances féodales en faveur de noble Guillaume Audoy, des rentes et fiefs par lui acquis, de Maffre Bocard, notaire de Puycelsi ; ledit Audoy, absent et représenté par son fils Antoine. Les actes sont reçus par Maffre Bocard, qui les a signés. — Table des fiefs, à la fin du registre qui est paginé 62-68.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 7 feuillets, papier.
E 1111507-1514
Audoin (suite). « Enseguon se las rendas apartenans als nobles mossrs Anthoine, Peyre et Johan Audoys, las qualas ayé adquisidas del noble Peyre de Causac et de mossr Natalis Bergomh, coma apart per instrument ressaubut per my notaire ». — Lausimes et reconnaissances, et aussi pour des cens au Verdier, partageables entre lesdits frères Audois et Maffre Bergonho, bénéficier de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, fondée en l'église dudit lieu par Jean Bergonho. — Antoine Audoy ou Audoin était chapelain ; ses frères étaient verriers. — La formule des actes est en latin ; la désignation des fiefs est en roman. — Répertoire à la fin du registre.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 83 feuillets, papier.
E 1121527
Audoin (suite). « Segon se las reconoyssensas appertenens als nobles homes Johan et autre Johan Audoys, honcle et bot, habitans de Gratagalina, de la juridiction de Pena d'Albiges comensades lan Ml Vc XXVII, et lo ter jorn del mes de octobre presas per mi steve Bocard notarii del loc de Puechelsi, en la forma et maniera que se ensec. Lo dich Johan Audoy, filh de Peyre, per las doas partz dels cesses jotzscritz. » — Jean Audoy ou Audoin, l'oncle, était fils de Guillaume. — Acquisitions faites par les tenanciers de nobles hommes Bertrand de Salas, de Penne, et Paul de Cajarc, de Cordes, et du notaire Maffre Bocard. — La formule des actes est en latin ; la désignation des fiefs, en roman. — Répertoire à la fin du registre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 69 feuillets, papier.
E 1131553
Audoin. Reconnaissances féodales en faveur de nobles Jean et Antoine Audoys sieurs des Périllac et de Lasalle-Basse, retenues et expédiées par Me Pierre Guérin, notaire. — En tête un répertoire des fiefs, détaché du registre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 39 feuillets, papier.
E 1141610-1666
Audoin (suite). « Libre d'achaptz et recognoissances pour noble Louys D'Audoin sieur de Lasale. » Bail à nouveau fief par Antoine Audoin, sieur de Lasalle, du masage de Mespel, juridiction de Puycelsi, d'une terre reconnue en 1553, de nobles Jean D'Audoin de Périllac et Antoine D'Audoin sieur de Lasalle. — Les premières reconnaissances sont faites en faveur de Antoine Audoin, qui quelquefois partage avec Géraud Costes, recteur de Gorgalhac. — En 1625 commencent les actes qui concernent Louis D'Audoin, acquéreur de Raymond son frère. Il est dit sieur de Lasalle, habitant Puycelsi, et il paraît qu'il était devenu possesseur, par acquisition, de toutes les rentes de la famille. — Guérin et Sinas, notaires. — Répertoire à la fin du registre.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 87 feuillets, papier.
E 1151624-1646
Audoin (suite). État des cens et rentes reçus par Louis D'Audoin sieur de Lasalle, pour le compte des héritiers de noble Louis D'Audoin et Catherine D'Ambrière, ledit de Lasalle étant tuteur de Catherine D'Audoin sa cousine, et fondé de pouvoir de Marie, Cécile, Claire et Jeanne, sœurs de sa dite pupille. Il s'agit de fiefs situés dans la paroisse d'Andillac, juridiction de Cahuzac. — Quittance finale par les héritiers.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 39 feuillets, papier.
E 1161627-1670
Audoin (suite). Recueil d'actes reçus par les notaires Guérin et Sinas, au nom de Louis D'Audoin sieur de Lasalle : acquisitions, donations, échanges, quittances, etc. — Partages, transactions, accords entre les membres de la famille.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 91 feuillets, papier.
E 1171642-1661
Audoin (suite). Répertoire des noms et surnoms de ceux qui font vente à noble Louis D'Audoin sieur de Lasalle. — Recherche et arpentement des fiefs mouvant de la directe de Louis D'Audoin, en la judicature de Puycelsi, et division de ces fiefs entre les tenanciers. — Répertoire. — Baptistaire du 19 août 1673, de Simon D'Audoin, fils de noble Antoine et de Véronique de Mailhoc, sa femme, extrait des registres de la paroisse de Saint-Martin.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 86 feuillets, papier.
E 1181649-1675
Audoin (suite). Livre de raison de Louis D'Audoin. Indication des contrats faits en son nom, des créanciers et des dettes, etc. — A la date de 1659 il est écrit : « sera mémoire que mon frère Raymond D'Audoin desseda le dis huitiesme août 1659, au lieu de Mespel, et feut ensevely le lendemain dans leglize Nre Dame dud. Mespel. »
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 136 feuillets, papier.
E 1191661-1669
Audoin (suite). Actes d'acquisition de rentes par Louis D'Audoin, sieur de Lasalle, demeurant à Puycelsi. Guérin, notaire.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 15 feuillets, papier.
E 1201663
Audoin (suite). Vérification et arpentement des fiefs que possède, dans la juridiction de Montmiral, Balthazare de Lapeyre, veuve de Antoine D'Audoin, sieur de Lasalle, de la juridiction de Puycelsi, ledit arpentement fait par Guillaume Ygon, agrimenseur dudit Montmiral. Ces fiefs étaient sur les paroisses de Brunhac et de Saint-Martin de Lespinas.
Description physique : (Registre.) — ln-folio, 118 feuillets, papier.
E 1211785-1788
Audoin (suite). Actes mortuaires de Bernard Audoin, de Puycelsi, et de Jeanne Deymier, sa femme.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, papier.
E 1221383-1783
Audouy (1590-1788). Échange entre Bernard Audouy, d'Annay, et Jacques Rodes ; — arrangement de famille par Jean Audoy, dudit Annay, tuteur des enfants de Jacme, son frère ; — lettres de provision de la vicairie perpétuelle de l'église de Saint-Antonin-Lacalm, délivrées à Audouy, de Dénat, par Louis de Forbin-Gardane, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Gap et de Raissac, sur la résignation de Louis de Lebrun ; — achat d'une maison par George Audouy, de la paroisse Saint-Pierre de Messenac. — Audoy (1783) Baptistaires de Joseph-Victor et de Guillaume-Hippolyte Audoy, fils de Pierre Séverin, avocat à Lavaur, et de Marie-Henriette-Louise Clausade de Riols de Mazieu. — Aurel (1660). Fondation d'une chapellenie, sous le titre de Saint-Pierre, dans l'église de Noailles, par Jacques Aurel, recteur de Vindrac. — Auret (1787). Acquisition d'un jardin à Lautrec. — Auriol (1604-1671). Pactes de mariage entre Pierre Auriol, sieur Du Quintal, demeurant à Castres, et Marguerite de Moret ; — saisie par Pierre Auriol, bourgeois, de Saint-Julia de Grascapou, sur Jean de Lamy, chanoine de l'église Sainte-Cécile d'Albi ; — procès à la suite de cette saisie, avec Antoine de Lamy, sieur de Puechoursy. — Aussac (1383). Inventaire de la succession de Hugues D'Aussac, de Soual, dont les sœurs n'acceptent l'héritage que sous bénéfice d'inventaire. Hugues D'Aussac, fils d'Ermengaud et frère de Ramond, religieux de Saint-Benoit de Castres, est le fondé de pouvoirs de ses nièces
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 8 pièces, papier.
E 1231471-1784
Aussaguel (1728-1764). État des biens que possède Balthazar Aussaguel, sieur de Las-bordes, conseiller au parlement de Toulouse, dans la baronnie de Brens, sous la directe de Jean-Pierre de Foucaud, président aux enquêtes et baron dudit Brens ; — état des biens dont le même conseiller a hérité de Charles D'Escarlhan, lesdits biens mouvant de la directe de Jean-Louis de Janin de Gabriac, coseigneur de Cadalen ; — deux lettres d'affaires de M. de Lasbordes au prêtre Esbaldit ; — acte de réception de Marguerite Aussaguel, de Graulhet, dans la congrégation des Dames de la Croix de Lavaur. — Aussenac (1783). Mariage de Jacques Aussenac avec Marguerite Benazech. — Austri (1700) Mariage de Jean Austri, de Lescure, avec Catherine de Carrière, nièce du chanoine François de Carrière, vicaire général d'Albi. — Austrui (1502-1779). Testament d'Etienne Austrui, prêtre de Briatexte (Britesta), enterré dans la chapelle Saint-Loup de l'église de cette commune ; — acte de donation par Guillaume Austrui, d'Albi, de tous ses biens à son fils ; — acte qui concerne le moulin de Dauzou, à Cordes, appartenant à Jean Austrui ; — testament de Jean-Pierre Austrui, de Labastide-Gabausse. — Avessens (1777-1778). Vente du domaine de Perredou, par Antoine-François D'Anticamaretta, de Fenols, à Jacques-Paul-Marie D'Avessens, résidant dans son château d'Aguts ; — constitution de rente par le diocèse de Castres, en faveur de Louis D'Avessens de Saint-Rome, habitant de Castres. — Aygaleux (1505). Accord sur procès entre Saura Vesconta, veuve de Gérard Aygaleux, au nom de ses enfants, et Gutel, marchand à Albi. — Aymeric (1471). Deux lausimes par Jean D'Aymeric, marchand, de Lisle. — Ayrai. (1587-1782). Testament de Antoine Ayral, bourgeois, d'Albi ; — acte de réception de Pierre-Marie Ayral dans la congrégation des Filles de la Croix de Lavaur. — Azaïs (1726 1733). Baptistaires de Jean-Antoine et de Baptiste-Joseph Azaïs, fils de Antoine, greffier consulaire de Castres, et de Marie Auriol. — Azam (1599). Saisie sur Jean Azam et vente de la moitié d'un moulin à Cestayrols.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 20 pièces, papier.
E 1241454-1789
Bacou (1685-1698). Donation par Léon de Bacoue, évoque de Glandève, à son neveu Gabriel de Bacoue, lieutenant criminel au siège de Casteljaloux ; — autre donation pour la fondation d'un séminaire à Glandève. — Bages (1483-1656). Acquisition à Carlus, par Antoine de Bages, marchand à Albi, de Vierne de Saint-Benoît de Frégefont (de sancto Benedicto de Freiasfons propè bastidam episcopalem) ; — factum de Jean de Bages, chanoine, pour être maintenu en la possession du prieuré de Cambon. — Baisse (1787). Poursuites contre l'abbé Baisse, chanoine de Castres, en aveu de billet. — Baldini (1454-1482). Baux à colloque de terres situées à Rouffiac, par Philippe et Bernard Baldini, marchands à Albi. — Balitran (1764). Pièces du procès de Jean-Pierre Balitran avec les consuls de Gaillac qui lui avaient fait saisir vingt-cinq fûts de vin ; injures aux consuls ; transaction. — Barada (1780-1787). Extrait du testament de Jean Barada jeune, de Toulouse, qui institue héritière universelle Marie Daudrier sa femme ; — extrait du contrat de mariage de la veuve Barada avec Louis-Guillaume Dubernard, professeur à la faculté de médecine de Toulouse ; — cession par Dubernard d'une créance sur le diocèse de Castres, aux Chartreux de Villefranehe-de-Rouergue. — Baraillé (1644). Acquisition d'un moulin et d'une scierie au masage de l'Albine, commune de Saint-Amans. — Barbaste (1644). Pactes de mariage entre Bernard Barbaste, avocat à Gaillac, et Anne de Larroque. — Bardin (1767-1789). Baptistaire de Louise-Françoise de Bardin de Lagrèze ; acte de sa profession dans la congrégation des Filles de la Croix de Lavaur. — Barral (1766-1778). Constitutions de rentes sur le diocèse de Castres, en faveur de Marie-Félicité de Barral de Rochechinard et du vicaire général Pierre-Alexandre de Barral.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 40 pièces, papier (1 imprimée).
E 1251392-1763
Barrau. Elargissement sous caution, de Jehan Barrau, de Toulouse, dans la ville de Paris et dans un pourtour de deux lieues ; — acquisitions à Laboutarié, par Bernard et Antoine Barrau ; — sentence arbitrale adjugeant à Pierre-Ramond Barrau, prêtre, un moulin à pastel audit Laboutarié, lieu dit à la Barrière, dont le prêtre de Mazières lui contestait la propriété ; — acquisition d'un cellier au fort de Laboutarié, par Antoine Barrau, marchand audit lieu ; — échange par le même ; — acquisition par Jean Barrau, d'une maison au fort ; quittance de censive par Jean Barrau comme tuteur du fils de feu Bernard Barrau, de Laboutarié ; — acquisitions à Lombers, par Pierre Barrau, dudit lieu ; — acquisition d'une maison dans le fort de Laboutarié, par Barthélémy Barrau ; — échange par le même ; — autres actes d'acquisition ; dans l'un, Barrau est qualifié noble et seigneur de Laboutarié ; — testament de Jean Barrau, fils de feu Antoine, du masage de Lateulière, consulat de Rônel ; — acte par lequel Pierre Barrau, de Montauban, propriétaire du moulin de Lalbarède, forme une société avec les propriétaires des moulins de Sapiac et de Sapiacou, pour l'exploitation de ces usines ; — pièces relatives à l'insinuation, au diocèse d'Albi, des degrés de Jean Barrau, prêtre, docteur en théologie, de la communauté Saint-Maurice-les-Paris ; — testament de Jean Barrau, docteur en théologie, ancien curé de Gaillac et bénéficier de l'église Sainte-Cécile d'Albi ; — obligation consentie en faveur de Jean-Auguste-Michel de Barrau, seigneur de Campouliès et de Muratel.
Description physique : (Liasse.) — 18 pièces, parchemin ; 10 pièces, papier.
E 1261559-1788
Barthe (1559-1788). Achat d'une vigne par Jean Barthe, marchand à Lascaylaniès, juridiction d'Albi ; — donation par Darde Barthe, prébendier de Lavaur, à sa sœur ; — partage de biens entre Salvi, Jacques et Blaise Barthe, du masage del Banquet ou de Labarthe ; — mariage de Barthélémy Barthe, cordonnier d'Albi, avec Floure Benazech, de Cordes ; — testament de Jean Barthe, prébendier de Sainte-Cécile ; — constitutions de rentes sur le diocèse de Castres, au profit de Jean Barthe, curé de Saint-Sernin de Brousse, puis chanoine de Castres et théologal. — Barthélémy (1706). Testament d'Etienne Barthélémy, bénéficier de l'église Saint-Salvi d'Albi. — Barthès (1693). Extrait du contrat de mariage de Pierre Barthes, bourgeois d'Albi, et Louise de Dupuy, fille de Bernard, seigneur de Poulan.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 1271630-1641
Barutel. « Registre des recognoissences faictes en faveur du sieur Pierre Barutel, bourgeois de Gaillac, sur l'arpantement des phiefs faict par Etienne Cassanhol, arpanteur, retenues par moy, Berthelemy Delmur, notaire royal de la ville de Gaillac, tabellion herédicte de nombre réduict. Requis me suis signé. Delmur. »
Description physique : (Registre.) — In-folio, 201 feuillets, papier.
E 1281568-1783
Basset (1747). Bail du moulin de Cayrol sur la Durenque, appartenant au chapitre de Castres, à Jean Basset, papetier des Salvages. — Batigne (1679-1685). Mariage de Pierre de Batinhe sieur de Lagrèze, et Marie-Charlotte de Montesquieu Sainte-Colombe ; — ouverture du testament de François de Batinhe sieur de Saint-Martin, oncle de Pierre, qu'il institue héritier universel. — Batut (1777). Testament d'Antoine Batut, de Castres. — Baux (1783). Pactes de mariage entre Pierre-Roger Baux, bourgeois de Bordeaux, fils émancipé de Pierre et de dame Papal, du pont de Sénégas, d'une part, et Marie Esther Houlés, fille de feu Pierre, du Bez, et de Marie-Esther Mialhe. — Bayne (1728-1759). Lettres de M. de Bayne de Raissac à plusieurs de ses créanciers. — Bayonne (1568-1708). Acquisition d'une partie de bois à Carlus, par Jean Bayonne ; — Esther de Laroque veuve de Jean de Nupces, seigneur baron de Rouffiac et Maussans, tutrice de ses enfants, reprend par droit de prélation des terres achetées par Blanc de Ramond Bayonne, de Carlus, et dont on voulait lui payer les droits de lods ; accord, à ce sujet, entre ladite dame et Bayonne ; — pactes de mariage entre Jean Baionne, maçon, de Carlus, fils de Ramond, et Jeanne Bories, fille de Guillaume, cordier du Bout-du-Pont d'Albi ; — codicille de Jean Bayonne, d'Albi, portant que le legs qu'il a fait à sa sœur Marie, doit faire retour à Françoise de Bonne, sa petite fille, et à son mari Claude Wite de Beaulieu, prévôt. — Beaudecourt (1767). Pactes de mariage entre Pierre de Beaudecourt, citoyen de la ville de Castres, demeurant à Paris, et Jeanne Elisabeth Delphine de Bedos Campans, fille de Jean Gaston, seigneur de Campans, Saint-Sernin de Montlong, et citoyen de Puylaurens, demeurant aussi à Paris.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 18 pièces papier.
E 1291346-1788
Bécus (1436). Testament de Flore Bécuse, veuve de Bertrand Taurines : elle choisit sa sépulture dans l'église de l'hôpital Saint-Antoine d'Albi, devant l'autel de la Vierge ; elle fait héritier universel le précepteur de Saint-Antoine, son neveu, et c'est dans ledit hôpital qu'elle teste, hors de la ville d'Albi. — Bedos (1703). Pactes de mariage entre André de Bedos, fils de Louis et de Delphine de Fargues, de Puylaurens, et Marguerite de Saïx, fille de Jean, seigneur de Campans, et de Jeanne Du Poncet ; le contrat fut signé dans le château de Campans, consulat d'Anglés, diocèse de Saint-Pons. — Bégonier (1491). Etienne Bégonier {Begonerii) achète de Jean et Pons, ses frères, un airal ou casal à Albi, au lieu dit à la Peyralesca. — Belard (1555). Testament de Jean Belard, recteur de Saint-Pourquier, juridiction de Rabastens, qui fonde une chapellenie dans l'église Saint-Georges. — Belcastel (1346). Acquisition d'un cens d'une demi quartière de seigle, par Imbert de Belcastel (de Bello Castro). — Bellegarde (1644-1723). Testaments de Pierre Bellegarde, de la paroisse de Lapeyrière, juridiction de Lisle, et de Jean Bellegarde, forgeron au masage de Pennabrune, même paroisse. — Belle-Isle (1724). Extrait du procès-verbal des commissaires chargés de l'évaluation des biens échangés entre le Roi et Charles-Louis-Auguste Fouquet comte de Belle-Isle, parmi lesquels figurent : une rente de 13,000 livres due au Roi par le diocèse d'Albi pour le droit de pesade ; les domaines de Villemur, Penne, Montmiral, Puylaurens et Castelnau-de-Brassac ; les seigneuries de Lacrouzette et Roquecourbe ; les paroisses de Janes, Moncouyoul, Lacaune et Arifat, faisant partie du comté de Castres. — Benavent (1709). Testaments de François de Benavent, et de Salles, fils de feu Jean sieur de Vinassant et d'Isabeau de Solomiac, et de Marguerite-Léonore de Basset, sa femme, tous deux demeurant à Lautrec. — Benazet (1782). Acte de vêture et de profession de foi de Jacques Benazet dans l'église des Capucins de Toulouse. — Bène (1788). Acquisition de la métairie dite des Aribats, à Murât, par François-Pierre René de Bène, chevalier, seigneur de Barre, Gos, etc. — Béral (1356). Lausime à Milhars par Arnal Béral « donzel senhor de Sassac et de Milhars ». — Bergeret (1783). Bail du moulin d'Albias, à Négrepelisse, par Pierre-Jacques-Onésime Bergeret, receveur général des finances, demeurant à Paris. — Bergondi (1494). Procuration générale donnée par Jean Bergondi, prêtre de Labruguière, à Bernard Magistri aliàs Rosergue, marchand dudit lieu.
Description physique : (Liasse.) — 6 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier (1 imprimée).
E 1301484-1558
Bergonhou. « Sensego se las recognoissensas metgieiras am lou discret home mossen Johan Bergonhou, capela delz alas (Alos), e los heretiers de Johan Boissou, fachas per lodict Bergonhou e mossen Peire Audoy, licentiat en cascung drech, demoran a Tolousa, comensadas en lou loc de Pechcelsi lan milla cinq cens e quatorze lou xxvii journ de decembre per my Bocard notary ». Les reconnaissances sont reçues par Bergonhou et par la noble Jeanne Audoyne pour son fils Jean Boissou, Jeanne est elle-même représentée par Pierre Audoy. — Jean Bergonhou avait acheté des fiefs de noble Salvi de Lapierre ; d'autres fiefs provenaient de Maffre de Cajarc (de Cajarco), représenté par Antonin son fils. — Reconnaissances reçues (1484) par Maffre Bocard, pour des fiefs appartenant a Jean Mata, fils de Gaubert et à Bernard Mata, fils de Jean, de Puycelsi. — Bergonhou avait acheté des Mata plusieurs fiefs que tenaient les prébendiers de Cordes.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 400 feuillets, papier.
E 1311510-1549
Bergonhou (suite). « Sego se las reconoyssensas megieras am lo discret home mossen Johan Bergonho cappela dels Alas et los heretiers de Johan Boysso, fachas per lodit Bergonho et mossen Peyre Audoy, licentiat en cascun drech, demorant à Tholosa, comensadas en lo loc de Pechelsi lan mila cinq cens et quatorze.., » Il s'agit de cens et rentes achetés de divers particuliers. Bergonhou en possédait la moitié, et le reste était à François Boyssoi, fils de Jean, représenté par Jeanne Audoyne, sa mère. — Autres reconnaissances reçues par Me Maffre Bocard et son fils Etienne, notaires à Puycelsi, pour des fiefs achetés par Jean Bergounhou, de Bernard de Salles, de Penne, juridiction de Puycelsi. — Autres, pour des fiefs achetés de Salvi Lapierre, des Mata, du sieur de Livers, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 90 feuillets, papier.
E 132Bermond à Beteilhe.
Bermond (1625-1773).
— Sentence arbitrale à propos d'une créance entre Jacques Bermond, marchand à Liste, et son fils, avocat à Montans.
— Acquisition d'une maison au masage de Lavernussié, par Bernard Bermond, de Saint-André d'Alban.
— Mariage de Jean-Jacques Bermond de Lasaudarède, avocat et juge, et Marie de Faramond.
Bernard (1601-1643).
— Collation de la chapellenie des Rech en l'église de Monestiés, en faveur de Simon Bernard, sous-diacre.
— Testament et codicille dudit Bernard, prébendier en l'église Sainte-Cécile.
Bernadou (1718-1724).
— Testament de Pierre Bernadou, bourgeois d'Albi, qui fonde un service religieux dans l'église Saint-Affric de cette ville.
— Nomination, par sa veuve, du prêtre chargé de ce service.
Berne (1672-1788).
— Achat d'un pré, dit de Cussac, à Saint-Grégoire, par Pierre Berne, prêtre, de la veuve de Charles de Berne, seigneur de Cussac.
— Testament dudit Pierre de Berne.
— Acte mortuaire de Charles de Berne, sieur de Caussanel, au château de Cussac, à l'âge d'environ 106 ans.
— Testament de Jean-Jacques de Berne de Brassac, chevalier, ancien officier de dragons, habitant ordinairement son château de Cussac et malade au château de Teillières, paroisse de Faussergues.
Bertrand (1667-1783).
— Testament de Pierre de Bertrand, curé de Seysses Tolosanes.
— Bail des fruits décimaux des paroisses de Saint-Baudille et du Vintrou, par Jean-Jérôme Bertrand, archiprêtre de Saint-Baudille, moyennant 3,275 livres par an et 500 gerbes de paille.
Bessoles (1752-1789).
— Baptistaire et acte de profession de François Bessoles, dit frère Félix d'Onet, du couvent des capucins d'Albi.
Beteilhe (1564-1747).
— Pactes du mariage projeté entre Bernard Beteilhe, de la paroisse Saint-Cornély, juridiction de Lisle, et Jeanne Giberte.
— Acquisition d'un fief à Salvagnac, par Pierre Beteilhe.
— Contrat de mariage de Jean Beteilhe et Raymonde Cavalier.
Dates : 1564-1789
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 18 pièces, papier.
E 1331480-1790
Bienes (1778). Acquisition par Pierre Bienes, père et fils, du moulin de Saint-Gauzens, sur le Dadou. — Blanc (1483-1647). Testament de Jean Blanc, bourgeois d'Albi ; — acquisition d'une terre à Lisle, par Antoine Blanc, de Pierre Desplas, seigneur et baron de Gramague, président au parlement de Toulouse. — Blanquet (1554-1778). Procuration à Antoine Blanquet, juge de Lagrave, par Antoine de Voisins, seigneur de Lagrave et de Belcastel ; — contrat de mariage de Charles Blanquet et Emilie-Bernarde Prats, de Toulouse. — Blaquière (1720-1742). Baptistaire de Jeanne-Françoise Blaquière, et sa réception dans la congrégation des filles de la Croix de Lavaur. — Boisset (1559-1790). Procuration à sire Jean Boisset, marchand à Lisle, pour faire reconnaître une rente au profit de l'hôpital de Toulouse ; — testament de Françoise de Boisset, femme d'Antoine Rouger ; — testament d'Antoine Boissel-Amalric, bourgeois de Lisle ; — baptistaire de Jean-Baptiste-Henri-Charles de Boisset, fils de François-Augustin de Boisset-Glassac. — Bonald (1580). Testament de Etienne de Bonald, conseiller au parlement de Toulouse. — Bonavent (1522). Obligation par Galabert de Larecuquelle, envers Pierre Bonavent, de Labruguière, d'une certaine somme, pour un bœuf qu'il tenait en gasaille dudit Bonavent et qu'il avait vendu. — Bonhomme (1480-1503). Bail à fief par Michel Bonhomme, seigneur direct de Lanogarède, coseigneur d'Hautpoul ; — testament dudit Bonhomme.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 12 pièces, papier.
E 1341406-1785
Bonne. Levée, par un sergent royal d'Hautpoul, du séquestre mis au nom du Roi sur le bois de Rasières (de Raseriis) appartenant à Pierre-Raymond de Bonne, coseigneur de Montgardal (de Montegardallo ; litteris in romancio et layca lingua explicatis) ; — lausime à Gailhard Luques, de Poulan, par Pierre de Bonne, seigneur de Margarides : — testament de Bernard de Bonne, seigneur d'Hautpoul et de Margarides ; — lausime d'une terre à Albi, par Pierre de Bonne, seigneur de Margarides et de Missècle, demeurant à Albi ; — reconnaissance du fief del Molinar, juridiction de Marsal, en faveur de Pierre de Bonne, seigneur direct de Margarides et de Missècle ; — note sur le fief de Gourgoulhenque, aliàs à Lagualmarie ou à Fonpeyreigne, territoire de Lamillarié, appartenant à François de Bonne, seigneur de Margarides ; — lausimes à Pouzols par François de Bonne, seigneur de Margarides et Missècle, représenté par Louis de Bonne, canonge (chanoine) de Saint-Benoît de Castres ; — bail d'une maison à Albi, à Mascareux, par Achille de Bonne, fils et héritier dudit François ; — accord pour la directe sur certains fiefs à Poulan, entre Pierre de Lafon, seigneur de Fenayrols et de Poulan, et Achille de Bonne ; — perge nouvelle du fief de la Borie-Nègre ou del Broe sive à Moret, juridiction du Castelviel, appartenant à Achille de Bonne de Margarides ; — perge nouvelle du fief de Lasgarrigues, au consulat du Séquestre, au même seigneur ; — reconnaissance à Sébastien de Bonne, seigneur de Margarides, reçues par François Gorsse, notaire d'Albi ; — bail à fief d'un pâtus, à Viviers-les-Montagnes, par le chapitre de Castres seigneur direct dudit lieu.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 1351516-1618
Bonne (suite). Reconnaissances en faveur de François de Bonne, seigneur de Margarides et Missècle, pour des fiefs situés à Albi, au Castelviel et à Saint-Benoît, d'après un terrier présenté par Balthazar de Bonne, qui avait vendu partie de ces fiefs à Elie Dupuy sieur du Castelviel. Lieux dits : « a las Bordas, Canabyeras, a la Sanha del Castelvielh, Lascamps, al sequestre del Rey, als Yssartz, a Carlusset aliàs a la Granda rasa, a Seaux, a Fonlabour, al Seraissol del Castelvielh sive à la Trinquada, a Lescapadou, a Grataurelhe, a Lacaussada, a l'Orl den Pestre sive Semetery nou, al Poutz den Pereyrols, a la Carieyra Roqua Laura, » etc., etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 230 feuillets, papier.
E 1361397-1790
Bonnefoi (1716-1736). Baptistaire de la demoiselle Jeanne de Bonnefoy et sa réception dans la congrégation des Filles de la Croix de Lavaur. — Bonnet (1682-1773). Vente d'une pièce de terre à Soual, par la famille Prat, aux frères Bonnet ; — pactes de mariage, entre Pierre de Bonnet, écuyer, homme d'armes de la compagnie du connétable, et Catherine d'Aussaguel, — et entre le même Bonnet, capitaine , et Jeanne de Castilhon, de Monestiés ; — testament dudit capitaine, domicilié à Albi ; — inventaire des biens, meubles, titres et papiers de Pierre Bonnet, notaire à Curvalle ; — Bail par Jean Bonnet, bourgeois de Vernhe, paroisse de Gaicre, du moulin de Poumayrac, sur le ruisseau de Gaicre ; — pactes de mariage entre Jean-Pierre Bonnet, avocat, de Gaicre, et Cécile Lacombe. — Bonsom (1748-1790). Baptistaire de Jean Bonsom, de la paroisse de Sainte-Croix, diocèse de Rieux ; sa profession dans le couvent des Capucins sous le nom de frère Bonaventure. — Bordier (1397). Testament de Ramond Bordier, de la paroisse Saint-Pierre de Fronze, consulat d'Aiguefonde (Aquafonda). — Mories (1613-1629). — Acte de notoriété pour constater que Jean Bories, marchand à Albi, est majeur de 25 ans, étant né dans la maison de son père, sous le pont de Verdusse, sur la fin de l'année 1587, qui suivit à Albi l'année de peste ; — pactes de mariage entre Arnaud Bories, de Marssac, et Cécile Soulet ; — testament de Guye Bories, femme de Pierre Jourde, de Marssac ; — testaments de Jacques Bories, charpentier à Albi, et de Catherine Austrine, sa femme. — Bosc (1627-1775). Arrentement, par Jean Bosc, notaire à la Guillonié, baronnie de Montredon, du moulin de Boulade, sur le ruisseau de Bardes, dans ladite baronnie ; — mariage entre Jean Bosc, de la paroisse de Laval, consulat de Puycelsi, et Madeleine Aldebert ; — arrangement de famille après le décès dudit Bosc ; — donation entrevifs par Antoine Bosc, soldat, fils de Jean, à Pierre, son frère. — Bosco (1513), reconnaissances de fiefs en faveur de Antoine de Bosco, coseigneur de Monestiés.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 19 pièces, papier.
E 1371338-1790
Botet (1338). Arrangement de famille, par suite du mariage de Sicard Botet, de Fréjeville, avec Sicarde Garine. — Boucherimbaut (1689-1720). Obligations sur le diocèse d'Albi, passées en faveur de Jacques de Boucherimbaut de Caste, écuyer, demeurant à Albi ; — transport d'une rente par le chanoine Carrière à Madeleine de Caste, héritière de Jacques de Boucherimbaut ; — déclaration du notaire Rouzières portant que ladite Madeleine est bien héritière de Jacques de Boucherimbaut, son frère ; — clause testamentaire de Madeleine Boucherimbaut de Caste, instituant héritier universel le marquis Alphonse de Lescure. — Boude (1630). Reconnaissances de fiefs au marquis d'Ambres par Paul Boude, bourgeois de Fiac. — Boudet (1548-1773). Testament de Guillaume Boudet, recteur de la paroisse d'Arsac, juridiction de Cahuzac ; — congé et certificat de bonnes vie et mœurs délivrés à Élie Boudet, de Montmiral, sergent au régiment de Conti. — Boudousquié (1526). Extrait du testament de Amiel Boudousquié, curé de Vindrac, en ce qui concerne une donation faite à l'église dudit lieu. — Bouffard (1777). Contrat de mariage de Paul de Bouffard-Madiane, ancien mousquetaire du Roi, seigneur de Campans, Brignac, Tourène, coseigneur de Navès, fils de Henri et de Marie Pradelles de Latour-Dejean, avec Honorée-Madeleine-Antoinette de Falguerolles, fille de Godefroi Louis, seigneur de Burlats, Gandels, Roumens, etc., et de Louise de Rotolp de Ladevèze. — Bouffil (1771-1790). Vente d'une métairie, à Fiac, par Louis Bouffil-Cambournac, bourgeois de Lavaur ; — pactes de mariage entre Guillaume-Féréol Bouffil, fils de Louis, avec Marie Pontier ; — baptistaires d'enfants nés de ce mariage ; — emprunt au sieur Bonhiol de Giroussens, étudiant, son père le représentant, par Louis Bouffil ; — acte mortuaire de Guillaume-Féréol Bouffil ; — testament et acte mortuaire de Louis Bouffil, père dudit Féréol, du lieu d'En Bouffil, à Fiac.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 19 pièces, papier.
E 1381488
Bouffil (suite). Extrait, sous forme de terrier (libre fach per manieire de terria), des reconnaissances féodales faites au comte de Castres Bouffil de Juges, par les tenanciers d'Espérausses, et reçues par Bernard Roques, notaire dudit lieu, « de toutz les fieus et aultras pocessions que teno en acapte et en perpétual pagesia et en directa aulta et bassa, senioria et de toutz droitz de prélation et de encors de retention ». — Reconnaissance par les consuls d'Espérausses, au nom de la communauté, pour une terre, pour les bois, les devèses, les herbages et les eaux de toute la juridiction ; « Item, per ung hostal scituat dedins la fortaleza deld. loc soubres lo portal de la barbacana faisant mur de doas partz... », et pour un pâtus tenant à l'église.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 85 feuillets, papier.
E 1391488
Bouffil (suite). Reconnaissances des fiefs que possède à Espérausses le comte de Castres Bouffil de Juges, seigneur direct dudit lieu, reçues par Bernard Roques, notaire audit Espérausses.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 89 feuillets, papier.
E 140Bouillon à Boyals.
Bouillon (1694).
— Mémoire pour le duc de Bouillon, comte de Négrepelisse, contre les habitants d'Albias, relativement au droit de bladade. Bouissou (1749-1773).
— Contrat de mariage d'Antoine Bouissou, chirurgien à Puycelsi, et Marianne Rouziers, d'Albi.
— Mortuaire dudit Bouissou et son testament.
Boulade (1714-1779).
— Baptistaire de Pierre Boulade, fils de Paul, sieur de Peyramen.
— Baptistaire de Marc-Antoine Boulade, fils de Louis, bourgeois d'Ouillas.
— Mariage de Louis-Guillaume Boulade, fils de Louis, avec Anne Du Terrail, de Lacaune.
— Baptistaire de Paul-Christine Boulade, fils de Guillaume sieur de Larcayrié.
— Accord sur leurs droits de légitime entre les frères Guillaume et Pierre Boulade-Peyramen.
— Baptistaire de Gabriel-Honoré Boulade, fils du sieur de Larcayrié.
— Mariage de Anne-Marguerite, fille de Guillaume, avec Antoine Cabannes, bourgeois de Valès.
Bourdes (1633).
— Testament de Guillaume Bourdes, de Lisle.
Bourguet (pièces issues de 3 E 1/10443).
— Quittance de censives dues au marquis de Saint-Sulpice (1734-1740).
— Quittance pour Antoine Bourguet de Castanet, d'un terme de 3 livres de rente qu'il a consenti à Etienne Cros, chirurgien à Castelnau (8 septembre 1778).
Bourjade (1778).
— Acquisition, par Claude Bourjade, d'un moulin à blé, dit La Mario, sur le Sant, à Verdalle.
Boursinhac (1789).
— Contrat de mariage entre François-Florent Boursinhac, avocat à Bieupeyroux, et Gabrielle-Angélique de Génibrouse de Lasalle, paroisse de Tels d'Albigeois.
Bousquet (1638-1837).
— Prise de possession par Guillaume Bousquet, recteur de Saint-Martin d'Amours, au consulat de Rabastens, de la chapellenie Saint-Eutrope et Sainte-Catherine, fondée dans l'église abbatiale Saint-Michel de Gaillac.
— Liquidation de la succession de François Bousquet, curé de Lombers.
— Mariage de Jean-Baptiste Bousquet, de Montmiral, et Anne Caussé.
— Lettre de change de 150 francs de Pierre Bousquet propriétaire à Alos pour son frère Jean Pierre Bousquet, habitant à Gaillac (14 octobre 1837, issue de 3 E 1/10443).
Boutaric (1770).
— Mariage de Jean-François-Marie-Claude Boutaric, de Lavaur, ancien capitaine, et Elisabeth-Fleurence Maury-Lapeyrouse.
Bouteille (1607).
— Testament d'Antoine Bouteille, laboureur du masage des Bouteilles.
Bouzinac (1673).
— Titre clérical de Jean Bouzinac.
Boyals (1643-1674).
— Actes de Philippe Boyals, de Fauch, paroisse de Salles, comme tuteur de son neveu Jean Boyals : vente de meubles ; afferme de biens et « criée de la dépense au moins disant à nourrir de bouche ledit Jean Boyals, pendant trois ans ». La veuve prit cette charge moyennant 23 livres par an.
— Acte de décharge de cette tutelle par le juge d'Albigeois qui donne à Jean, majeur de 14 ans, un avocat pour curateur en ses causes.
Dates : 1607-1837
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 32 pièces, papier (1 imprimée).
E 1411338-1505
Boyer (1338-1476). Acquisition par Guillaume Boyer, laboureur, de deux pièces de terre, au Castelviel d'Albi ; — acquisition de censives, par Jean Boyer, prêtre. — Boyer (1520-1550). Livre de raison de Pierre Boyer, marchand, à Albi. Acquisitions diverses ; mariage de ses filles : Jehanne avec Jehan Salvaniac, marchand, à Albi ; Marie, avec Guillaume Calmels, chaussatier de Graulhet ; Marguerite, avec Jean Melos, de Réalmont. — Prise de possession par Jean Boyer, son fils, de la chapellenie Sainte-Catherine, à Notre-Dame de Caussanel, et de la maison du plô Saint-Fric, dépendant de cette chapellenie. — Boyer (1547-1595). Acquisition d'une vigne à Puech-Cambié, par Me Jehan Boyer, prêtre d'Albi ; — lausimes par Elix Boyère, fille et héritière de Me Antoine Boyer, notaire d'Albi ; — testament de Jean Boyer, prêtre de Sainte-Martianne d'Albi, qui institue héritier universel son frère Guillaume, marchand ; — abandon à Pierre Boyer, fils de feu Hugues, cordonnier à Gaillac, de la succession de son débiteur Arnauld de Boucherenbaud, mort à l'armée ; — transaction par Guillaume Boyer d'Albi, pour des arrérages de censives qu'il doit à Louis de Raffin, dit de Flavin, écuyer et seigneur de Ville-longue, coseigneur de Monestiés et de Labastide-Gabausse.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 4 pièces, papier.
E 1421628-1694
Boyer (suite). Comptes que rend par-devant le juge temporel d'Albi, François Solier, marchand à Albi, comme tuteur de son neveu Raymond Boyer, écolier, héritier de Pierre, son frère, et, avec celui-ci, de Guillaume, leur père. Pièces à l'appui de ce compte, savoir : inventaire des biens de Pierre ; frais d'inhumation et de maladie ; baux de biens de la succession, etc. — Inventaire de meubles laissés à la garde de François Solier, par Raymond Boyer, son neveu. Bail à gazaille, d'une ânesse sous poil blanc, par ledit Raymond, avocat à Albi. Pièces relatives aux poursuites dirigées contre lui, pour complicité dans la faillite Garrigues : mémoires, actes judiciaires, auditions de témoins, correspondance, etc. Obligation de 117 livres, envers ledit Raymond Boyer, par Louis Andorre, trafiquant de Montsalvi, pour le prix d'une paire de mules, âgées d'environ dix ans. Testament de Louis Boyer, cousin de Raymond. Transport aux prêtres de Sainte-Martianne d'Albi, par François-Antoine de Boyer, trésorier général des finances, fils et héritier de Raymond, pour le legs à eux fait par son père. Testament de Raymond Boyer, tuilier du Bout-du-Pont d'Albi, laissant de Françoise Gausserand, sa femme, trois enfants : Salvi, héritier universel, Marianne et Marie.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 65 pièces, papier.
E 1431691-1787
Boyer (suite). Pièces d'un procès entre François-Antoine Boyer, trésorier de France, fils de Raymond, et Balthazar de Lasbordes, à propos d'une rente colloque sur la métairie de Boismejé, consulat d'Ambialet. — Pactes de mariage entre Philippe Boyer, marchand au Bout-du-Pont d'Albi, et Toinette de Carrière. — Acte de vente d'un moulin, situé aux Cabannes, à Antoine Boyer, meunier audit lieu. — Arrentement des revenus du prieuré Saint-Lambert, près de Millau, par François-Victor de Boyer, chanoine d'Albi, vicaire général du diocèse de Vabres, prieur de ce prieuré.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 18 pièces, papier (9 imprimées).
E 1441779-1789
Boyer (suite). Registre des dépenses de la maison de madame de Boyer. — Castan, intendant qui la servait depuis vingt-quatre ans, avait 300 livres de gages ; le valet de chambre 150 et 24 de culottes ; le cocher 120 et 24 de culottes ; la femme de chambre, 150 livres ; le cuisinier 200 ; le laquais 80 et un louis de culottes ; le jardinier, 30 livres ; la fille de cuisine, 30. Le maître de danse recevait 6 livres par mois. Payé 168 livres à M. l'archevêque de Damas, coadjuteur d'Albi, pour une harpe qui appartenait au vicomte de Bernis, et 20 livres pour une couverture à trois points destinée à la comtesse de Broglie. Un tapis d'Aubusson coûte 14 livres l'aune. Madame achetait trois livres de tabac par mois, à 4 livres l'une. La carotte de tabac coûtait 13 livres 8 sous. Étrennes : à Castan, deux paires de bas de soie et 19 livres ; à chaque domestique, 6 livres ; à deux filleuls, six livres. Madame de Boyer fut marraine d'un enfant de Castan, le 12 mars 1780 et elle dépensa 39 livres pour habiller son filleul ; le bonnet blanc et argent coûta 17 livres ; pour le fourreau, il fallut deux aunes et demie de basin et cinq de futaine pour deux cotillons. Elle donna à la nourrice 6 livres ; à la garde 6 ; à la porteuse 6 ; aux pauvres 6, et elle distribua pour 10 livres de dragées. Il y a au registre plusieurs articles de dépense pour la lanterne magique. Quatre livres de beurre ont coûté 2 livres 16 sous ; deux fichus de gaze 3 livres ; trente livres de merluche 18 livres ; quatre livres de truffes 3 livres 18 sous ; une soupière de Moustier, en Provence, 8 livres ; la pinte d'eau-de-vie d'Andaye 18 sous ; 20 pintes de vin muscat 22 livres 8 sous. Vins de Xérès, de Malaga, du Saint-Esprit, de Rota et autres. Achat de livres, ent'rautres : l’Encyclopédie, l’Almanach royal et l’Almanach militaire ; abonnements au Mercure et à la Gazette. Une paire de sabots pour madame 4 livres 4 sous ; un parapluie de taffetas cramoisi 18 livres ; la livre d'huile 13 sous ; deux fromages de Roquefort 18 livres ; une pièce de vin de Tavel 42 livres, et, de plus, le port de Tavel à Nîmes, 14 livres, et de Nîmes à Albi 73 livres. La carte de la ville d'Albi 3 livres. Une bouteille de fleurs d'oranger coûte 3 livres 18 sous ; la livre de chandelles onze sous. Payé pour le Roi et la Reine en plâtre 4 livres 16 sous. La rame de papier à lettres 5 livres. La pipe de vin de Ranteil, de l'année, 24 livres. Il y a des quittances données sur ce registre et on y a joint deux lettres du chanoine de Labastide qui faisait à Toulouse les commissions pour la maison. Madame de Boyer partit pour la Bretagne et la Normandie le 24 octobre 1781 ; elle assista à l'embarquement de M. de Boyer et revint à Albi le 22 septembre 1782. A la date du 7 novembre, même année, on remarque un reçu du sieur Jouqueviel-Miramont, des papiers qui se trouvaient en la possession du chevalier, son fils, mort à Brest, et dont le marquis de Boyer, lieutenant-colonel au régiment de Champagne, avait bien voulu se charger. Madame de Boyer écrit à la fin du registre : « Aujourd'hui, 23 mai 1789, nous partons pour l'Alsace et la Normandie et j'emporte 79 louis. »
Description physique : (Registre.) — In-folio, 81 feuillets, papier.
E 1451505-1748
Boyssière (1505-1539). Testaments de Salvi et de Bonne Boyssière. — Boyssonis (1526). Échange de propriété avec les habitants de Montmaur, par Hugues Boyssonis, seigneur du lieu. — Bozat (1604). Bail à ferme des moulins de Tourène, sur le Viaur, par Jean de Bozat. — Braille (1615-1655). Mariage de Jean Braille, maître cordonnier, avec Jeanne Desuplicy, d'Albi ; — testament d'Antoine Braille, père dudit Jean ; — liquidation de la succession desdits Braille, père et fils. — Braille (1629-1748). Baptistaire de Jacques Braille, à Denat ; — acquisition d'une partie de maison audit lieu, par ledit Jacques Braille, marchand ; — contrat à gazaille, d'un ânon et d'une ânesse, par le même ; — contrat de mariage de Raymond Braille, praticien, fils dudit Jacques, avec Madeleine de Maignen ; — bail du carnelage de Denat et ses dépendances, audit Raymond, par François Regnaudin, premier archidiacre d'Albi ; — baux de la métairie de Jardel, consulat de Fauch, par Raymond Braille ; — le même prend à ferme les censives de la chapellenie de Notre-Dame de Roquefort, fondée dans l'église de Denat ; — testament de Madeleine Maignen ; — Raymond Braille est sous-fermier des droits du pied-fourchu dans le diocèse d'Albi, pour les communautés de Denat, Labastide, Puylanier, Fauch, Fréjairolles et Lamillarié, moyennant 16 livres par an ; — il prend à bail une vigne de Pierre de Pujol, seigneur de Rônel et baron de Lagrave ; — l'intendant, en exécution d'un arrêt du Conseil d'État, le nomme syndic-consul de Fauch, avec Cariven, les rendant personnellement responsables de la levée des impôts dans cette communauté ; — vente d'un pré à Raymond Braille, par Jean-Baptiste de Capet, de Lamillarié ; — testament de Rose Braille, fille dudit Raymond, qui donne tout à l'hôpital d'Albi, où elle s'est retirée, et à l'église, à l'exception d'un legs en faveur de Me Braille, notaire à Albi, et dépositaire de ce testament. — Braille (1678-1716). Quarante et une lettres de M. Dupuy, conseiller au parlement de Toulouse, adressées aux sieurs Jacques et Raymond Braille, père et fils, chargés de la gestion de ses biens à Denat et aux environs.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 65 pièces, papier.
E 1461481-1785
Branque (1744-1772). Baptistaire de Antoinette-Marie-Marguerite Branque, fille de Jean, de Rabastens ; — constitution de rente par ledit Jean, au profit des religieuses de Saint-Sulpice ; — testament par lequel il fait héritier universel son fils Pierre-Marguerite Branque, ancien officier d'infanterie. — Brassac (1479). Lettre du sieur de Voisins (signée De Vezis), vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, à Brassac, qu'il charge de mettre le sieur de Puycalvel en possession des leudes de la vicomté — Breuil (1690-1785). État des effets que Martianne de Metgé a apporté dans la maison de Me François Breuil, son mari, juge de la temporalité d'Albi ; — séparation de biens entre lesdits époux ; — pactes de mariage entre Pierre Breuil, avocat, fils de François, avec Marie de Martin ; — testament de Pierre-Bernard-Clair Breuil, archidiacre d'Albi. — Broa (1559). Acquisition d'une vigne blanche à Gaillac, par Jean. Broa le vieux, de la Borie d'Empé. — Bruel (1669). Donation par Louis Bruel, docteur en théologie, à Cécile Bruel, sa nièce ; — émancipation de cette dernière par son père Me Bernard Bruel, notaire à Albi. — Brugas (1481). Acquisition d'une terre à Caucalières, près du chemin de Castres, par Pierre Brugas, le jeune, de Labruguière. — Brugis (1734). Contrat de mariage de Jean Brugis, chirurgien au Bout-du-Pont d'Albi, avec Marguerite Pinel. — Brun (1686). Testament de Cécile de Brun ; elle donne cinq sous à chacun de ses héritiers naturels, leur imposant silence au sujet de sa succession et institue héritier universel Jean de Marlhaves, écuyer, son neveu.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 1471522-1784
Brunel (1522-1528). Donation d'une terre à Brens, par Jean de Montpezat, marchand audit lieu, à Etienne Brunel, marchand à Albi ; — acquisition d'une vigne à Brens, par Durand Brunel — Brunet (1784). Reconnaissance féodale pour un fief situé à Lautrec, par Etienne Guy, hebdomadier du chapitre de cette ville, à Marie Brunet de Lambert, chevalier, marquis de Villeneuve, baron de Ces-tayrols, Montredon, etc. — Bruniquel (1569). Guillaume Bruniquel, marchand, à Arifat, acquéreur, par adjudication publique, de biens situés à Castres, provenant du temporel ecclésiastique et vendus par ordre du roi de Navarre et du prince de Condé, savoir : la place ou pâtus du couvent de la Trinité avec les ruines de ladite maison ; une partie du grand jardin des Cor-deliers et une maison rue de la placette de la Trinité, appartenant aux religieuses de Vielmur. — Brus (1783). Bail à ferme, par Jacques Brus, curé de Péchaudier, chapelain de la chapelle des Brus, de deux vignes dépendant de cette chapelle. — Burta (1677-1731). Extrait du compoix de Lautrec, en ce qui concerne les propriétés de Henri de Burta, conseiller au Parlement ; — extrait du testament de ce magistrat qui institue héritière universelle Isabeau Dufaur, sa femme ; — testament de cette dame instituant héritière universelle Thérèse de Burta, sa fille, femme du président Joseph de Caulet ; — procuration de la dame de Caulet, pour toucher des intérêts à Albi.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 7 pièces, papier.
E 1481413-1775
Cabanes (1413-1661). Donation par-Jean Cabanes, de Saïx, à sa fille Jehanne, en faveur de son mariage avec Pierre Galaub, de Labruguière ; — Pierre Cabannes, de Lacaune, prend à bail le droit de tasque ou champart de Malinguet, dans la juridiction de Boissezon-de-Matviel et Nages, baillie de Lacaune, ce droit faisant partie des droits seigneuriaux réunis par acquisition au consulat de Lacaune. — Cabrol (1665-1775). Extrait du contrat de mariage de Jean Cabrol, avec Marie de Bonnal ; — bail à gazaille, de 60 bêtes à laine et deux chevaux, par Jeanne de Cabrol, fille de feu Charles, seigneur de Larroque ; — donation par cette dame à Louise, sa sœur, femme de Achille de Bonne de Marguerite ; — acquisition par Louis Cabrol, meunier du moulin d'Arrazat, consulat de Boissezon-d'Augmontel, d'une rente sur ce moulin, et quittance des droits de lods par le sieur de Labeloterie. — Cadalen (1650). Assignation à la Cour des comptes de Montpellier, à la requête de Jacques Cadalen, marchand, fermier du droit de coup, à Castres. — Cahours (1694). Testament de Jean-Louis Cahours, avocat au siège de Cadalen. — Cahuzac (1742). Acte de l'abjuration et profession de foi catholique de Suzane de Cahuzac, protestante. — Cailus (1757). Reconnaissance féodale par Pierre-François Borel, prêtre et prieur de Venès, en faveur de Joseph-François marquis de Cailus, seigneur de Cailus, Venès, coseigneur de Réalmont, etc. — Cajarc (1520). Reconnaissances de fiefs appartenant aux frères Félix et Paul de Cajarc, et situés dans les environs de Taïx. — Calmels (1613-1682). Acte de foi et hommage au Roi, comte de Castres, pour un fief situé à Lacaune, par les frères Gédéon et Etienne de Calmels ; — instance féodale introduite par Pons de Calmels, conseiller au Parlement, pour des fiefs situés au consulat de Saint-Julien du Puy ; — requête de Pierre Calmels, avocat à Albi, et autorisation pour la construction d'une chapelle près de l'église de Montels ; notice sur cette église.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 11 pièces papier.
E 1491448-1790
Calmettes (1660-1664). Mariage de Joseph Calmettes, de Graulhet, avec Catherine Laroque ; — lettres royaux relatives au partage de la succession de Sébastien Laroque, père de Catherine. — Calmont (1448-1540). Lausimes par Arnaut de Calmont, seigneur de Briols et Mirandol ; — sommation à Antoine Daleux, chanoine de l'église cathédrale d'Albi, par Me Marc de Calmont, protonotaire de Saint-Siège, seigneur de Briols en Rouergue, Tayac, Pont de Camarès et Mirandol, agissant comme seigneur direct du village de Boysset, de la Pélegrynée et dépendances, de prendre investiture des fiefs, qu'il tient dans la mouvance de cette seigneurie ; — procuration de Calmont pour poursuivre Daleux en justice ; — Marc étant mort l'année suivante, les poursuites sont faites au nom de Philippe de Calmont, son héritier, sous la tutelle de Rose de Navas sa mère, veuve de Philippe de Calmont. Marc avait lui-même hérité d'Alexandre à qui les biens du chevalier Jean de Calmont, de Briols, avaient été adjugés par le Grand Conseil en 1528. — Calvel (1675). Lettres de provision de l'office de Viguier d'Albi, délivrées à Jean-Baptiste Calvel, avocat, et acte de sa réception. — Camaret (1790). Inventaire des effets de Honoré-Dominique-Hubert de Camaret, ancien capitaine, né à Perne, au comtat Venaissin, décédé à Albi où il était de passage, et acte de remise de ces effets au frère du défunt, Thomas-Augustin de Camaret, lieutenant des maréchaux de France, au comtat Venaissin. — Cambefort (1736-1774). Acquisition d'une mouline à Puylaurens, par Samuel Cambefort, marchand, du sieur Alexandre de Corneillan de Laboissière, seigneur de Prades, autorisé à cet effet, comme protestant, par un brevet du Roi ; — baptistaire de Paul-Marie de Cambefort, fils d'Etienne, avocat, seigneur de Saint-Théodart. — Cambiayre (1729). Testament de Jean-Etienne Cambiayre, curé de Cadix.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 1501425-1718
Cambolas (1501). Acquisition de diverses propriétés sur le territoire de Calmels, en Rouergue, par Bernard Cambolas. — Cambon (1621). Lettres de provision pour un des deux offices d'huissier audiencier au siège royal de Castres, avec pouvoir d'exercer dans tout le royaume, créés par édit de 1587, données à Pierre Cambon, et signées au camp devant Saint-Angély, le 6 juin. — Canorgue (1425-1470). Actes d'acquisition par Ramond Canorgue, de Monestiés, fils de Bernard ; — lausime par Durand Canorgue, de Lisle, clerc-régent de la chapellenie, fondée par Guy de Passet ; — acte d'acquisition par Barthélémy Canorgue, originaire de Narbonne et domicilié à Monestiés ; — Barthélémy Canorgue, cède ses droits à la succession de Bernard Canorgue et ceux qu'il pouvait avoir en qualité d'héritier d'Arnaud, son frère, à Durand Canorgue, prêtre et recteur de l'église Saint-Martin de moribus de Lisle-d'Albigeois. — Capet (1600-1718). Instances féodales introduites contre Antoine Maignen, par Elie de Capet, écuyer, pour des fiefs situés à Lamillarié, et qui appartenaient à Julie d'Escarlhan, femme dudit Capet ; — plainte en dépaissance par Jean-Baptiste de Capet, habitant sa métairie de Lamillarié.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 3 pièces, papier.
E 1511394-1786
Capriol. Lausime d'un fief à Moulayrés, par Guillaume de Capriol (Caprioli) ; — acte d'investiture par Jacques de Capriol, expédié en 1517, à la requête de Olivier de Capriol ; — reconnaissances à Moulayrés, en faveur de Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul ; — accord sur des contestations relatives au prieuré de Puygairaude, au diocèse de Lavaur, entre Jean de Capriol et Guy d'Hautpoul, religieux de Saint-Benoît de Castres, ce dernier représenté par Hugues d’Hautpoul, curé de Serviès ; cet accord se fit « apud quemdam mansum vocatum de la Fornesia prioratus de Podio Gayrauda » ; — reconnaissances à Peyregoux et à Lautrec, en faveur de Guillaume de Capriol, seigneur de Mandoul ; — lausime par le même à Moulayrés ; — son testament (1516) : il choisit sa sépulture dans l'église Saint-Nazaire de Mandoul ; il était marié à Antonie de Lafon ; il institue héritier universel son fils Olivier, et lui substitue, à défaut d'enfant mâle, sa fille Catherine, fiancée à Louis Auriol, seigneur de Montagut, et à défaut de Catherine, Jean de Capriol, son neveu, fils de Guillaume ; il a trois autres filles : Antonie, veuve du sieur de Moret, licencié en droit ; Beatrix et Antonie, religieuses à Lasalvetat ; — investitures par Olivier ; — arrangement de famille après le décès de Gabriel de Capriol, fils de Pierre, seigneur de Mandoul et de Marvignol et de Antoinette de Caraman ; les enfants de Gabriel et de Brunette de Solomiac étaient sous la tutelle de Jean de Solomiac sieur d'Aragon, leur aïeul maternel ; — pactes de mariage de Gaspard de Capriol, écuyer, fils de Jean, seigneur de Puechassaut, avec Louise de Manens, fille du sieur de Saint-Hilaire ; — reconnaissances de fiefs à Anne de Comminges, veuve de Alexandre de Capriol, à Jean, son fils, sieur de Bousquillon, et à Pierre et Hélène de Castclnau, enfants du sieur de Comelles, pour des fiefs situés à Serviès ; — reconnaissances féodales à Jean de Capriol, sieur de Mandoul, Marvignol, Latour-d'Aragon, etc. ; — pactes de mariage entre Jean-Antoine de Capriol d'Aragon, fils de Jean, sieur de Mandoul, et de Madeleine de Calmels, avec Anne de Génibrouse, fille de Nicolas, baron de Saint-Amans, Boissezon, Lédergues, etc. ; — transports par Jean-Antoine de Capriol, sieur d'Aragon, à Louis, son frère ; — transport d'une rente sur le diocèse par Jacques et Antoine de Capriol, le premier sieur de Sieurac, à Louis, leur frère, sieur de Lasalle ; — reconnaissances pour des fiefs à Lautrec, en faveur de Jean de Capriol, sieur de Mandoul, en son château de Latour-d'Aragon ; — transaction sur procès relativement aux successions de Antoine de Capriol sieur de Ladadié, et de Pons de Calmels, conseiller au Parlement de Toulouse, entre Anne de Génibrouse, veuve de Jean-Antoine de Capriol, Pierre-Antoine de Capriol de Ladadié, Jean-Etienne de Capriol, sieur de Marvignol et de Mandoul, son frère, sénéchal de Castres, d'une part, et la dame de Villeneuve, veuve de Pons Dulac de Laclause, d'autre part ; — demandes féodales par le sénéchal Jean-Etienne de Capriol, sieur de Mandoul et de Ladadié ; — procuration par Anne de Génibrouse de Saint-Amans, veuve du sieur d'Aragon, à son fils Pierre-Antoine de Capriol de Marvignol, demeurant avec sa mère, au château d'Aragon ; — testament dudit Marvignol instituant héritière universelle sa femme Cécile de Bouteilles, et après le décès de ladite dame, Jean-Etienne de Capriol de Mandoul, frère du testateur (1716) ; quittance donnée par Jacques de Génibrouse, marquis de Boissezon de Matviel, baron de Lédergue, etc., en son château de Boissezon, en qualité d'héritier de Marie-Anne-Françoise de Capriol, sa femme ; — acquisition à Brousse, par Pierre-Gaspard de Capriol, résidant à Puéchassaut dans ladite commune.
Description physique : (Liasse.) — 12 pièces, parchemin ; 26 pièces, papier.
E 1521618-1620
Capriol (suite). « Libre terrier des recognoissances et lausimes des fiefs nobles, assis au lieu et juridiction de Serviès et de La Miatte, soy mouvans de la directe de noble Jean de Capriol sieur de Bousquilhon, et demoizelle Anne de Cumenge sa mère, et de noble Pierre et Haleyne de Castelnau, enfans à feu Monsieur le baron de Comelles, tous conseigneurs de Serviès, que des autres fiefs quy sont par indivis avec le sieur baron d'Ambres, visconte de Lautrec, de nouveau recogneus... ». — En tête quinze feuillets de plans figuratifs des fiefs reconnus, entr'autres de « las borios de la Bernardié, de la Bosquarié et del Claux, a présent toutes détruites et ne y a nulle aparance de bastiment ». — A la fin du volume, quelques reconnaissances au profit de Louis de Voisins, baron d'Ambres et vicomte de Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 171 feuillets, papier.
E 1531635
Capriol (suite). « Recognoissances de noble Pierre de Capriol sieur de Puechassaut, Saint-Illaire et autres lieux, commensant en la paroisse Saint-Salvy del Sérail ». — Les déclarations sont reçues par un notaire, en présence de témoins. Les actes du 23 au 30 avril sont signés Puéchassaut ; il y a aussi les signatures de quelques déclarants, comme celles de Barthélémy et Michel Abrial, marchands tanneurs de Graulhet, de Maffre Foulquier, du masage de Foulquier, paroisse Saint-Etienne d'Artoul, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 174 feuillets, papier.
E 1541666
Capriol (suite). « Arpantement des fiefs que noble Bertrand de Capriol, sieur de Vilabosquet, Puéchassaut et Saint-Illaire, a assis dans la vicomté de Lautrec ». — Paroisses Saint-Salvi du Sérail et Saint-Sauveur de Brousse ; consulats du Bruc et de Graulhet ; paroisses Saint-Etienne d'Artoul, Saint-Etienne de Graissac, Sainte-Cécile de Lastourges, Saint-Sulpice, Saint-Julien de Burens, Saint-Genest de Contest et Saint-Rémy de Lautrec ; consulat de Mondragon. — Répertoire pour chaque paroisse ou consulat.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 357 feuillets, papier.
E 1551460-1787
Carbonnières (1686). Lettres d'Antoine Cloche, général de l'ordre des frères Prêcheurs dans la province de Toulouse, nommant Raymond Carbonnières chef de la mission dans l'île de la Guadeloupe (sceau du général). — Carel (1572). Testament de .Jean Carel, du masage de Saint-Sernin, consulat de Lombers. — Carion (1755). Partage entre Henri-François de Carion, marquis de Nisas et de Murviel, donataire contractuel de la moitié des biens de Henri de Carion, marquis de Nisas, lieutenant-général des armées, et de Anne-Gabrielle de Murviel, ses père et mère, d'une part, et Henri-Guillaume de Carion-Nisas, vicomte de Paulin, capitaine de cavalerie ; Jean-François de Carion, baron de Nisas, mari de Marie-Thérèse de Carion de Nisas, dont il a procuration, et de Marie Marguerite-Françoise de Carion-Nisas, femme de Ferdinand Spinola, marquis d'Arquata, d'autre part, de la succession dudit lieutenant-général leur père, marié en 1712, à Anne-Gabrielle de Murviel. Lors du mariage du marquis de Nisas et de Murviel, en 1744, avec Henriette-Madeleine-Julie-Joseph de Crussol Saint-Sulpice,ses père et mère lui avaient donné la moitié de leurs biens pour en jouir après leur mort arrivée au mois de novembre 1754. — Carles (1460-1516). Achat de terres à Lescapadou, juridiction d'Albi, par Guillaume Caries, verrier, et d'un airal ou pâtus dans cette ville, rue Bonnecombe, par Bernard Carles, aussi verrier. — Carlot (1708). Bail emphitéotique de pièces de terre et bois aux habitants de Pomardelle, par Claude-Thomas Carlot, Madeleine et Marguerite ses sœurs, enfants de feu Marquis de Carlot, seigneur de Massuguiès et Pomardelle. — Carme (1775-1787). Titres de la chapellenie de Combettes, en l'église Notre-Dame de la Paix de Lautrec, et de celle de Massol, en l'église Saint-Etienne de Cabanes en faveur de Jean-Jacques Carme, curé de Sainte-Cécile de Lastourges ; — bail par l'évêque de Castres, au curé Carme, des terres dites le Gleysage, dans les paroisses de Lastourges et d'Artoul. — Carre (1697). Testament de Germaine de Gontier, femme de Louis de Carre, écuyer, habitant d'Albi. — Carrier (1631-1740). Testaments de Me Jean Carrier, hebdomadier à Albi, et de Jeanne Carrier, femme de Guillaume Calmettes, tanneur à Graulhet.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier.
E 1561458-1710
Carrière (1697-1710). Extrait du contrat de mariage de Joseph de Carrière, de Briatexte, et Françoise d'Huteau, fille du lieutenant au siège de Gaillac ; — testament de François de Carrière, prévôt de l'église métropolitaine d'Albi ; — testament de François Carrière, docteur en théologie, chanoine de Sainte-Cécile d'Albi. — Casilhac (1458-1537). Acquisition de censives par Jean de Casilhac, chevalier baron de Casilhac, au diocèse de Cahors ; de Noailles et Alayrac, au diocèse d'Albi ; — reconnaissances de fiefs au mas de Ratayrens, paroisse Saint-Projet, juridiction de Cordes, au profit de Ramon Béral, alias de Casilhac, chevalier seigneur de Sassac, diocèse de Cahors, de Milhars, diocèse d'Albi, etc ; — lettres ne lite pendente accordées à Bertrand de Casilhac, chanoine et archidiacre d'Albi, en procès pour les territoires de Lalamel et Las Tapias (Noailles), avec Elisabeth de Cardaillac, veuve de François de Penne, et tutrice de son fils héritier de Jean de Penne, chevalier seigneur de Cestayrols ; — lausimes par Pierre de Casilhac, chanoine de l'église cathédrale d'Albi et recteur de l'église paroissiale Saint-Salvayre de Salles ; — accord entre les consuls de Noailles et Jean de Casilhac, leur seigneur, relativement à l'albergue, cet accord fait ante foras castri de Noailhiis ; — reconnaissances féodales en faveur de Antoine de Casilhac alias Béral, chevalier baron dudit Casilhac, de Noailles, Alayrac, Milhars (Milhartium), etc. — Cassairé (1644). Collation à Guillaume Cassairé, vicaire de l'église Saint-Pierre de Marcenac, d'une chapellenie fondée en l'église de la Peyrière, juridiction de Lisle.
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 1571501-1789
Cassan (1604-1647). Acquisition de Pierre Fleyres, marchand à Albi, par Barthélémy Cassan, aussi marchand, d'une maison à la Grande-Place ; — transaction de Georges Cassang, marchand à Marssac ; — vente à Jean Cassan, sarger, par les religieuses de Sainte-Claire, d'une maison à Albi, rue Bonnecombe, provenant d'un legs fait par les frères de Larivière, d'Albi ; — transaction entre Jean Cassan, conseiller au parlement de Toulouse, et Aldonce de Peyrusse, dame de Carbonnières, Boissezon, etc., relativement au patronage d'une chapellenie fondée au XVe siècle dans l'église de Réalmont, par Jeanne de Montbrun, et dotée de la métairie de Scabrins, châtellenie de Lombers. — Cassanhol (1774-1777). Testament de Marie Cassanhol, de Lisle ; — titre clérical de Jean-François Cassanhol, de Labessède, commune de Lisle. — Castagner (1501-1781). Vente de biens à Albrespy, au mas de Lafarge, juridiction d'Hautpoul, aux frères Castagner ; — autre vente, aux mêmes, de biens situés à Négrin (apud burgatum de Nigrinhio) ; — échange d'une pièce de terre à Albrespy-Haut, appartenant à l'église de Négrin, contre un pré des Castagner ; — vente d'un pré à Négrin, par la veuve Castagner et sa fille, de la bourgade de Négrin, à Pierre Castagner, du mas de Lafarge. — Castellane (1789). Vente de biens fonds, sur le territoire du Faget et sur celui de Scopont, par Jean-Joseph Peyronnet, capitaine châtelain d'Anglés, habitant son domaine du Galinet, consulat de Labastide-Rouaïroux, à Marie-Charlotte Andrieu de Moncalvel, marquise de Castellane, femme de Joseph Léonard, marquis de Castellane Saint-Maurice, major au régiment de Médoc, demeurant à Toulouse. — Castelnau (1517-1732). Partage entre les frères Antoine et Vital de Castelnau, fils et héritiers de Jean de Castelnau ou de Farges, de la cité d'Albi ; — donation par Raymond de Castelnau, seigneur de Gignac et de Laroque, juridiction de Valence, à un prêtre, son cousin, pour la fondation d'une chapellenie ; — testament de Jacques de Castelnau et de Clermont, évêque de Saint-Pons, qui institue héritier universel son petit neveu Alexandre de Castelnau et de Clermont ; — reconnaissances féodales en faveur de Pierre de Castelnau, seigneur de Cuq, baron de Serviès, puis de sa veuve Isabeau d'Olivier ; — reconnaissances faites à Jeanne-Thérèse-Pélagie d'Albert de Luynes, marquise de Saïssac, comtesse de Clermont, baronne de Castelnau et de Venés, etc., représentant Guy Constance de Castelnau, comte de Clermont, son fils unique, pour des fiefs dépendant de la baronnie de Venés.
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 1581649-1669
Castelnau (suite). Reconnaissances pour des fiefs dépendant du château de Serviès, reçues par Jacques Lugan, praticien audit Serviès, au nom de Pierre de Castelnau, baron de Castelnau et coseigneur de Serviès, de son chef et comme ayant droit, cause et créance sur les biens de feue Anne de Comminges et de Jean de Capriol sieur de Bousquillon, fils de ladite dame. A dater de 1666 les reconnaissances sont faites à dame Isabeau d'Olivier, veuve de Pierre de Castelnau. — Ce sont des extraits délivrés par Alexandre Lugan, notaire à Serviès, en 1670. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 114 feuillets, papier.
E 1591651-1669
Castelnau (suite). Reconnaissances de fiefs faites à Pierre de Castelnau, baron de Castelnau et coseigneur de Serviès, puis à Isabeau d'Olivier, sa veuve, pour des fiefs que ce baron avait achetés de Philippe de Varagnes sieur de Biés, et celui-ci de Pons de Manen sieur de Nusques. — Mention de reconnaissances faites pour ces fiefs, en 1467, à Jean de Manen, chevalier, demeurant à Revel, et en 1474, à Pons de Manen, seigneur de Saint-Hilaire et de Nusques — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 39 feuillets, papier.
E 1601708-1718
Castelpers. Reconnaissances pour des fiefs situés à Virac, reçues par Jean Boyals, notaire à Rabastens, au nom de Guillaume de Castelpers, marquis de Trévien, vicomte d'Ambialet, seigneur de Castel-Raynal et Saint-Hippolyte, coseigneur de Monestiés, etc., représenté par Bleys de Lavasière, avocat et juge de Trévien. — Répertoire en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 135 feuillets, papier.
E 1611746-1751
Castelpers (suite). Reconnaissances pour des fiefs situés à Virac, reçues par Pierre Campmas, notaire royal à Carmaux, au nom de Guillaume de Castelpers, marquis de Trévien, vicomte d'Ambialet, seigneur de Castel-Raynal et Saint-Hippolyte, coseigneur de Monestiés, etc., représenté par Jean Bernet. — Il y a, en 1746, une reconnaissance au même, pour un fief dans la juridiction de Monestiès, et une autre, à la fin du volume, pour un fief de la juridiction de Salles.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 196 feuillets, papier.
E 1621482-1782
Castelpers (suite. XVIe siècle). Jugement des Etats accordant la préséance à Bertrand de Châteaupers, vicomte d'Ambialet, baron de Châteaupers et de plusieurs lieux du Rouergue et de Gévaudan, sur Poilfort de Rabasteux, vicomte de Paulin ; — testament de Castelpers, qui institue héritière universelle Anne de Lévy, sa femme, et fait des legs particuliers à ses fils Antoine, Jean, David, Samuel, et à ses filles Jeanne et Marguerite ; la veuve doit remettre l'héritage à l'aîné, et à défaut d'héritier mâle, cet héritage fera retour à chacun des enfants, successivement par ordre de primogéniture, aux mâles d'abord, et à défaut, aux femmes ; le testateur confie la tutelle de ses enfants à Jean d'Arpajon de Sévérac, son cousin ; à Jacques de Voisins, vicomte de Monclar, son neveu ; aux sieurs de Postel et de Lavernhe, ses beaux-frères ; ce testament est fait au château de Thoëls — Cathala (1559-1681). Mathieu Cathala, sergent royal à Cordes, donne la moitié de ses biens à Catherine Cathalane, sa fille, femme de Jacques Melet, peintre, ayant déjà donné l'autre moitié à son fils aîné ; — prise de possession de-la chapellenie de Gayral, en l'église Saint-Affric, d'Albi, par Jacques Cathala, curé de Vabre, prévôt de Fabas et prébendier de l'église métropolitaine. — Cauba (1556). Echange de propriétés à Gaillac, entre Thomas Cauba, chaussatier, et Marguerite Yversenhe, veuve de Jacques David. — Caussé (1482-1782). Acquisition d'une terre par Bernard Caussé, de la Borie de Lavelanet, commune de Parisot ; — pactes de mariage entre Antoine Caussé, de Castelnau-de-Lévis, et Guillemette Falconne, d'Albi ; — vente par Jean Daure sieur de Lamotte, à Jean de Caussé, de Lautrec ; — fondation d'un obit dans l'église de Bernac, par Pierre Caussé, étudiant au collège d'Albi ; — contrats de mariage : de Jean-Antoine Caussé, de Saint-Paul, avec Jeanne Garach ; de Jean Caussé, meunier, avec Marie Vergnes, du masage de Bigau ou Belpech, et de Jean Caussé, meunier à Campagnac, avec Marie-Anne Robert d'Angély ; — baptistaire de Marie-Rose Caussé, de Boismajore, et acte de réception de cette fille dans la congrégation des filles de la Croix de Lavaur.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 1631524-1787
Cavanhac (1783-1785). Commission de brigadier des gabelles, tabacs et fermes générales du Roi, délivrée à Antoine Cavanhac, de Bruniquel. — Cayres (1628-1632). Inventaire, après décès, des biens meubles de Louis de Cayres et d'Entraigues, baron d'Auterive ; — reconnaissances pour la terre et seigneurie de Montledier, indivises entre Rustan-Louis de Cayres et d'Entraigues d'Hautpoul, baron d'Auterive, Confoulens, etc., et Jacques de Villettes, seigneur dudit Montledier, lesdites reconnaissances reçues par Me Audibert, notaire, du Pont de Larn. — Cazalet (1751). Testament de Me Vincent-Antoine Cazalet, avocat à Gaillac. — Cesquière (1711). Accord entre Marguerite d'André, veuve d'Olivier Cesquière, docteur en médecine, avec Claire de Cesquière, sœur unique du docteur et femme de Dominique de Vesian, receveur des tailles à Albi. — Chabbert (1524). Reconnaissances de fiefs à Poulan (de Polanhio), ces fiefs achetés de Jacques de Rodorelle, seigneur dudit lieu, par Guillaume Chabbert, d'Albi. — Chaffort (1777), Vente d'une maison à Lavaur, aux frères Chaffort. — Chalvet (1626-1747). Procuration par Henri de Chalvet, seigneur du Buzet, à David Vaissete, notaire royal à Lisle ; — reconnaissances consenties en faveur de frère Henri-Louis de Chalvet, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Laselve, pour des fiefs situés dans la vicomté de Lautrec, et reconnus, au XVIIe siècle, au frère Thomas-Albert de Riquety Beaumont Mirabeau et à plusieurs autres commandeurs de Laselve. — Chambal (1780-1787). Reconnaissances pour des fiefs situés à Lautrec, consenties en faveur de Jean-Antoine Chambal, conseiller avocat du Roi, aux requêtes du palais à Toulouse ; — bail à ferme, par ledit Chambal, des métairies de Cadalen et Labourialte, territoire de Lautrec.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 12 pièces, papier (2 imprimées).
E 1641575-1774
Chaslard (1774). Collation par droit de régale, à Jean de Chaslard, grand archidiacre de Castres, de la chapellenie de Palhérolles, fondée dans l'église cathédrale de Castres, et de celle de Gijounet, fondée dans l'église de Viane. (Brevet du roi Louis XV.) — Choulet (1752). Rescision d'un contrat de mariage passé dix ans auparavant entre Pierre Choulet et Marie Vaïsse, le mariage n'ayant pas été consommé. — Ciron (1575-1735). Ordonnance du président de Cheverry reconnaissant aux commissaires ordinaires de l'Assiette d'Albi le droit de présider en l'absence du commissaire principal, contrairement aux prétentions du juge temporel Antoine de Ciron ; — vente à François de Ciron , archidiacre de l'église métropolitaine d'Albi, par les religieuses de la Visitation Sainte-Marie, des maisons et terres du Puechmirol, que lesdites religieuses avaient achetées dans l'intention, qui n'a pu se réaliser, d'y établir leur communauté ; — transport par Jean de Ciron, sieur de Lapeyroux, fils de feu Jean, avocat ; — transaction sur procès entre l'archidiacre François de Ciron, héritier de Me Innocent de Ciron, son oncle, chancelier de l'université de Toulouse, et le syndic du chapitre Saint-Salvi, relativement à une dette du chancelier ; — quittances par l'archidiacre de Ciron et par ses nièces Gabrielle et Isabeau de Ciron, pour une rente due par l'hôpital par suite de la cession qui lui avait été faite du jardin de l'archidiacre ; — appointement à la requête du syndic de l'hôpital à Charlotte de Ciron, veuve et héritière d'Emmanuel de Crussol, marquis de Saint-Sulpice, pour le payement de ce qui reste dû d'un legs fait audit hôpital par Georges de Crussol de Montmaur, frère du marquis, et dont elle était également héritière ; — acte mortuaire d'Isabeau de Ciron, et quittance au nom de son héritier Jean-Baptiste de Ciron, archidiacre d'Albi, pour ce qui restait dû de la rente sur l'hôpital. — Clausade (1679-1698). Testament de Guilhaumette de Cathelan, veuve de Pierre de Clausade, écuyer, de Rabastens, instituant héritier universel Pierre de Cathelan, son frère, prêtre et ancien chanoine de Rabastens, domicilié à Albi, à la charge de rendre les biens de la testatrice à Jean Clausade, son fils. Ledit Pierre, sieur de Saint-Amarans, était également héritier universel de Catherine Cathelan, sa tante. — Clayrac (1669). Pactes de mariage entre Clément de Clayrac sieur de Laroque, fils de Jacques et de Isabeau de Lantilhac, et Antoinette de Roquefort, fille de défunt Louis, baron de Marquin, Salles, Brassac, etc., et de Gabriel le de Roquefeuil.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 14 pièces, papier.
E 1651400-1760
Clédier (1506-1543). Baux par les frères Clédier, marchands à Albi, de fiefs situés dans les paroisses Saint-Vincent d'Avens (Sancti Vincentii de Avenchis), Saint-Pierre de Lavernière (de Vernheria), et de Saurs, commune de Lisle ; — échange de propriétés entre Jean Clédier et les frères Vielhs. — Clergue (1503-1760). Lausimes par Ramond de Clergue, du mas de Lagarde, juridiction de Senouillac (de Cenolhaco), de terres audit Senouillac, lieu dit « a bosc comtal que se confronte avec lo camy Rodanes », à Bonneville, à Labastide-de-Lévis, etc. ; — contrat de mariage entre Blaise Clergue, d'Albi, et Marie de Jacme ; — testament de Marie de Jacme ; — testament de Jean Clergue, recteur de Saint-Pierre de Rouzède ; — requête de Louis de Clergue en rescision d'une vente faite par Blaise, son père ; — prise de possession, par Paul de Clergue sieur de Labessière, de la chapellenie Saint-Maurice fondée en l'église de Plaisance (Aveyron), par Raymond de Saint Maurice, et dont il avait été pourvu par Paul de Passemar, vicomte de Saint-André. — Clerici (1400). Vente de censives à Pierre Clerici, d'Albi, par Pierre Bernardi de Monestiés, chevalier seigneur de Monestiés « et bastide de Bonis Favis aliàs de Salvaterra ». — Colombier (1425). Vente de biens au Reclot (mansus de Recloto), par Jean Glories, à Pierre Colombier, dudit lieu.
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 5 pièces, papier.
E 1661638-1786
Combettes. Aveux et dénombrements : par David Combettes, docteur en droit, pour les biens qu'il possède à Puybérol, dans la baronnie de Brens au comté de Castres ; — par Guillaume de Combettes, fils de David et de Marie Tournier, pour tous les biens nobles et les émoluments dépendant de la baronnie de Brens, ayant été subrogé aux droits de Antoine de Gailhardi, trésorier général de France, baron de Trébas, acquéreur par engagement de ladite baronnie de Brens, dont Guillaume résilia le bail deux ans après ; — par le même Guillaume Combettes, pour un bois ou terre inculte à Brens, dépendant d'une métairie achetée par David Combettes, père du déclarant, en 1632, de Jacques Dupuy, sieur de Labastide, et pièces produites à l'appui du dénombrement. — Sommation à David Combettes, de Gaillac, d'avoir à faire hommage au Roi pour ce qu'il possède dans la juridiction de Bonneville ; — hommage d'Antoine Combettes, avocat à Gaillac, fils de Guillaume, et celui-ci fils de Guillaume, sieur de Puybérol, pour ses possessions de Brens et de Montans ; — publications de son dénombrement dans ces deux paroisses. — Publications à Brens, Montans et Gaillac, du dénombrement fourni par Charles-Joseph de Combettes, prêtre doyen du chapitre de Gaillac, et par Claire-Marie-Françoise de Rolland, veuve de Jean-Paul de Combettes, au nom de ses enfants, pour des fiefs provenant de la succession de Me Antoine Combettes, chevalier d'honneur au bureau des finances de Montauban ; — quittance de la taxe payée par Claire-Marie-Françoise de Rolland, au nom de ses fils Charles-Marie et François-Louis de Combettes, descendants en ligne directe de Antoine de Combettes, décédé en 1681, pourvu d'un office de trésorier de France au bureau des finances de Montauban, et d'autre Antoine, décédé en 1735, avocat du Roi au même bureau, pour confirmer ses dits enfants et leurs descendants dans tous les droits et privilèges de noblesse.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 17 pièces, papier.
E 1671697-1703
Combettes (suite). Reconnaissances faites à Guillaume de Combettes, sieur de Labourelie (Laboureilhe), demeurant à Gaillac, pour des fiefs situés sur le territoire dudit Gaillac et dans la ville même.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 55 feuillets, papier.
E 1681681-1789
Combettes (suite). Lettres de capacité pour la tonsure cléricale, délivrées par le vicaire général d'Albi, à Roch Combettes, fils de Guillaume et de Julie de Pélisson. — Inventaire des effets de Antoine de Combettes, fait à la requête de Jeanne de Vaissète, sa veuve, et de ses enfants Joseph, Barthélémy, Marie-Rose, Jean-Joseph-Lazare de Combettes, ce dernier, curé de Verrières, au diocèse de Paris ; arrangement entre les héritiers. — Contrat de mariage entre Jean-Paul de Combettes-Labourelie, fils d'Antoine, chevalier d'honneur au bureau des finances de Montauban, et de Marie de Teulier, d'une part, et Marie-Claire-Françoise de Rolland. — Baptistaires de Marie-Anne, François-Louis et Charles-Marie de Combettes, enfants nés de ce mariage. — Achat par François-Louis de Combettes, conseiller au parlement de Toulouse, de Charles-Marie, son frère, officier au régiment de Champagne, de la portion des rentes censives, directes et colloques qui lui revenait de la succession paternelle. — Baptistaire de Pierre-Marie-Joseph-Casimir, fils de François-Louis de Combettes-Labourelie et de Jeanne-Raymonde Joulia.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 8 pièces, papier.
E 1691728-1781
Combettes (suite). Pièces relatives à Jean-Joseph-Lazare de Combettes, fils de Antoine et de Jeanne de Vaissète : — titre clérical de 100 livres de rente ; — bail des revenus de sa cure de Verrières, et marché pour la refonte d'une cloche de l'église paroissiale ; — compte de fournitures faites audit Combettes, alors chanoine théologal à Albi et vicaire général ; — lettre de l'archevêque de Larochefoucaud relative à la nomination d'un vicaire à Vieux ; — lettre de l'abbé Deydier concernant l'adoption du bréviaire de Paris ; — fourniture d'objets d'orfèvrerie ; — mémoire d'un apothicaire ; — testament du chanoine Combettes : il fait des legs à Jeanne-Marie-Françoise de Combettes, sa nièce, femme de M. de Montault de Méglos ; à son neveu Jean-Joseph-Lazare de Combettes-Caumont, conseiller au Parlement ; à son autre neveu Henri de Pascal, sieur de Rochegude, officier de marine ; à Marie de Pascal de Rochegude, sa mère ; à son frère Joseph Combettes de Caumont, avocat du Roi au bureau des finances de Montauban ; aux religieuses Sainte-Claire et à la Marmite, d'Albi ; il donne sa chapelle au chapitre Sainte-Cécile et institue héritier universel l'hôpital d'Albi. — Lettre de compliments par sa nièce Combettes de Montault, à l'occasion du nouvel an. — Lettre de son neveu de Rochegude, datée de Paris le 18 février 1781, huit jours après la mort du destinataire. — Correspondance de M. Combettes-Caumont et autres, relative à la succession. — Etat des objets d'or et d'argent, estimés 5,985 livres, remis à M. de Combettes-Caumont, en exécution du testament. — Copie de lettres écrites par les administrateurs de l'hôpital aux intéressés dans la succession.
Description physique : (Liasse.) — 21 pièces, papier.
E 1701127-1769
Combettes (suite). Première liasse des pièces relatives au prieuré de Rompon, de l'ordre de Cluny, diocèse de Viviers, dont Jean-Joseph-Lazare de Combettes était titulaire : extraits d'actes relatifs à ce prieuré et aux cures de Lavoute et Royas qui en dépendaient ; — procès-verbal de visite du prieuré et de ses dépendances ; — transaction entre le prieur et le sacristain ; — accord entre les Augustins et le curé de Lavoute, relativement à la cure de cette paroisse ; — titre de collation du prieuré à M. de Combettes, par M. de Larochefoucaud, ancien archevêque d'Albi, promu à Rouen ; indulte de la cour de Rome, et acte de prise de possession ; — mémoire sur l'importance de ce bénéfice, état de ses revenus dans les paroisses de Rompon, Lavoute, le Pouzin et Privas ; — correspondance du fermier Dupin, notaire à Lavoute ; — accords avec le curé de Rompon et avec celui de Lavoute ; — lettre de l'évêque de Viviers, relative à la collation de la cure de Lavoute ; — payement de la redevance due par le prieur à la table abbatiale de Cluny ; — bail de la levée des dîmes de Rompon ; — réparations à l'église de Lavoute ; — compte des revenus du prieuré ; — collation de la cure du Pouzin ; — bail du prieuré de Rompon pour 3,850 livres ; — état des réparations et des fournitures faites ou à faire dans l'église de Rompon et dans les autres dépendant du prieuré ; — lettres des curés à ce sujet.
Description physique : (Liasse.) — 49 pièces, papier.
E 1711769-1781
Combettes (suite). Deuxième liasse des pièces relatives au prieuré de Rompon, de l'ordre de Cluny, diocèse de Viviers, dont Jean-Joseph-Lazare de Combettes était titulaire : lettres des curés de Rompon, Lavoute et Royas, réclamant avec instance ce qui manque à leurs églises ; — remise d'effets mobiliers au curé de Lavoute, par les Augustins ; — correspondance et comptes du fermier Dupin, notaire à Lavoute ; — réclamation des arrérages de la redevance à la table abbatiale de Cluny ; — difficultés avec dom Gallias, prieur de l'Etoile, réclamant au prieur de Rompon, codécimateur, une part de la dépense faite pour réparer l'église de l'Étoile ; — ordonnance de visite de l'église du Pouzin par l'évêque diocésain et mémoire du curé ; — le prieur de Rompon, codécimateur de Livron, est tenu de participer aux dépenses d'entretien de l'église de cette paroisse ; — pièces relatives à un vol commis dans les églises de Rompon et du Pouzin, et à la découverte des vases sacrés faite quelque temps après dans une muraille en ruine ; — lettres de l'évêque de Viviers qui se plaint de l'irréligion qui règne dans le royaume et félicite le prieur de l'empressement qu'il a mis à pourvoir aux besoins des églises dépouillées, etc. — Notes tirées du procés-verbal de la visite des églises dépendant de Rompon, faite par l'évêque quelques jours avant la mort du prieur. — Lettres de M. de Saint-Vincent, procureur général de l'ordre de Cluny, réclamant les arrérages de la redevance à la table abbatiale.
Description physique : (Liasse.) — 44 pièces, papier.
E 1721511-1781
Combettes (suite). Pièces relatives au prieuré de Francillon uni à celui de Rompon, dont Jean-Joseph-Lazare de Combettes était titulaire : extraits d'anciennes reconnaissances ; — bail à ferme par les prieurs Jean Gouyn, Joseph Bourgct, Claude Didier, doyen de l'église primatiale de Vienne, et Jean-Pierre Didier Du Barry, chanoine de Vienne ; — collation du prieuré de Francillon , à la mort de Du Barry, par l'évêque comte de Die, en faveur de Louis Brunet, vicaire d'Àouste ; opposition du prieur de Rompon, arrêt du Conseil favorable à M. de Combettes, désistement de l'abbé Brunei ; — réclamation du curé de Francillon, en exécution d'une ordonnance de visite de son église ; — correspondance du fermier Dupin ; — bail à ferme des revenus de Francillon ; — difficultés avec le curé pour le droit de clerc et avec la commune pour un terrain près de l'église, correspondance et procès ; — nouvelle ordonnance de visite ; — comptes de Dupin ; — lettre du marquis Dupoët, écrite après la mort de M. de Combettes et relative à une proposition de surenchère sur le bail du prieuré.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 47 pièces, papier
E 1731749-1779
Combettes (suite). Pièces relatives au prieuré Saint-Pierre de Veyrage, près Romans, dépendant de celui de Rompon dont était titulaire Jean-Joseph-Lazare de Combettes : baux à ferme par le prieur Jean-Pierre-Didier Du Barry ; — démission de la chapellenie de Veyrage entre les mains du patron, le prieur de Combettes ; — bail à ferme du prieuré par ledit prieur ; — correspondance relative à la confection du terrier et inventaire des pièces remises au notaire de Romans, François, chargé de ce travail ; — correspondance de ce notaire.
Description physique : (Liasse.) — 18 pièces, papier.
E 1741761-1778
Combettes (suite). Papiers de Jean-Joseph-Lazare de Combettes, prieur de Rompon, tenu comme codécimateur de contribuer aux réparations de l'église de Privas : état des novales de cette paroisse, arrêté entre le prieur et le curé ; — correspondance du curé Saladin et de Dupin, fermier de Rompon, relative à l'entretien de l'église de Privas ; — difficultés entre le prieur et le curé, qui adresse requête au Parlement ; — mémoire ; — le prieur Combettes est condamné à payer au curé Saladin la portion congrue, à raison de 500 livres par an ; le curé est maintenu dans le droit de lever les dîmes novales, etc. ; toutes les conclusions du prieur sont rejetées ; — appel au Conseil supérieur et arrêt de partage ; — arrangement entre les parties par arbitres.
Description physique : (Liasse.) — 26 pièces, papier.
E 1751772-1781
Combettes (suite). Pièces relatives à l'abbaye de Saint-Hilaire, ordre de Saint-Benoît, diocèse de Carcassonne, dont Jean-Joseph-Lazare de Combettes était titulaire : brevet du roi Louis XV (signature) donnant à Combettes cette abbaye, vacante par la démission du sieur Morin de Teintot ; — autre brevet du même Roi (signature), gratifiant le nouvel abbé des fruits de son bénéfice depuis le jour de sa nomination jusqu'au jour de sa prise de possession ; — acte de profession de foi de l'abbé de Combettes, pardevant Armand Bazin de Bezons, évêque de Carcassonne ; — état de frais pour l'expédition de la bulle de provision en cour de Rome ; — acte de l'enregistrement de cette bulle au parlement de Toulouse ; — reçus de la somme de 2,050 livres versée par MM. Quinel, chanoine d'Albi, etRotrou, de Paris, pour l'expédition des bulles de M. de Combettes ; — acte de prise de possession de l'abbaye ; — lettre de l'abbé Teintot donnant des conseils à son successeur ; — difficultés entre eux relativement aux réparations à faire aux différents membres de l'abbaye ; — estimation des réparations reconnues nécessaires ; — état des meubles de la maison abbatiale ; — rapports des experts Jean Dolbeau, architecte-ingénieur-géographe, et Jean-Antoine Duffour, professeur de géométrie et de perspective à l'académie des beaux-arts de Toulouse ; — correspondance du feudiste Négral chargé de la rédaction du terrier de l'abbaye ; — vente de coupes de bois ; — consultation relative au mode d'exploitation des bois de l'abbaye ; — lettre du curé de Corneille pour des réparations à l'église de sa paroisse dont l'abbé était décimateur ; — état des meubles laissés dans l'abbaye par l'abbé de Combettes ; — lettre écrite à l'abbé quelques jours avant sa mort, arrivée le 10 février 1782, pour le féliciter sur le rétablissement de sa santé.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 37 pièces, papier.
E 1761781-1788
Combettes (suite). Pièces relatives à la liquidation de la succession de l'abbé Jean-Joseph-Lazare de Combettes qui avait institué l'hôpital d'Albi héritier universel : état du mobilier trouvé à Albi dans la maison de l'abbé ; — réclamation des religieux Augustins de Lavoute ; — note sur les comptes de M. Dupin ; — récépissé des papiers relatifs à l'abbaye Saint-Hilaire remis au nouvel abbé ; — autre récépissé pour les papiers relatifs au prieuré de Rompon remis au prieur nouveau, l'abbé Baillet de Floranssac ; — procès-verbal de visite des églises dépendant de l'abbaye ; — lettre de l'archevêque de Vienne relative aux excellentes dispositions de l'abbé Dolomieux, successeur de M. de Combettes, à l'égard de l'hôpital ; — lettres de cet abbé ; de l'abbé Rolland, chanoine théologal de Carcassonne ; de M Laurent, directeur des économats à Toulouse ; de M. Marchai de Sainsy, autre directeur ; de l'évêque d'Autun ; de l'abbé de Boyer, vicaire général ; du vicaire général Puységur ; du sieur de Saint-Vincent, procureur général de l'ordre de Cluny ; de l'abbé de Monblanc, du feudiste Negral, du notaire Dupin, etc., etc. — Consultations, mémoires, notes, etc., relatifs à la liquidation de la succession par les syndics de l'hôpital.
Description physique : (Liasse.) — 80 pièces, papier.
E 1771457-1771
Compayré (1709-1771). Testament de Me Jean Compayré, praticien de Bessède, juridiction de Lisle ; — mariage entre Jean-Pierre Compayré, bourgeois, fils de feu Jean et d'isabeau de Clédier, et Françoise de Seignour ; — testament dudit Jean-Pierre ; — contrat de mariage entre Jacques Compayré, bourgeois de Lisle, fils de feu François, maire de Lisle, et de Marie Lafage, et Marguerite Vialar, de Gaillac ; — correspondance relative au partage de la succession de François Compayré. — Corbière (1457-1736). Reconnaissance féodale par Ayral à Pierre Corbière, de Moncouyoul (de Montecuculio), diocèse de Castres, pour le mas de Terrabusset et d'autres fiefs de la juridiction de Paulin ; — acquisition d'un champ par Jean Corbière, de Labruguière ; — autre acquisition au même lieu par Pierre Corbière, bourgeois de Castres ; — acquisitions au masage de Bellevie, consulat de Labruguière, par le capitaine Abraham Corbière, dudit Labruguière, fils de Pierre ; — arrêt de la Chambre de l'édit, relatif à la liquidation de la succession dudit Pierre Corbière, Abraham ayant laissé sa succession à Jeanne, sa fille, femme de Géraud Artigues ; — autre arrêt pour l'exécution du précédent ; — Pierre Corbière, menuisier à Murat, terre de Boissezon de Matviel, prend à locaterie perpétuelle un moulin audit Murat. — Cordèses (1488). Acte par lequel Delphine Cordesas, de Cahuzac, femme de Pierre Varné, cordonnier, fait abandon à son père et à son frère, du consentement de son mari, de tous ses biens (bona paternalia, maternalia et fraternalia) et de tous ses droits, en raison des services que lui a rendus son dit frère et de la dot que lui a faite son père, savoir : 25 livres tournois, un baquet de savetier, un lit et les habits nuptiaux (vigenti quinque libris tur. plechino affactorie, lectoque et veste nubcialibus), dont elle se contente. — Corneillan (1673-1695). Dénombrement fourni par Marquis de Corneillan sieur de Labrunié, pour des fiefs situés dans le consulat de Moulayrés, vicomté de Lautrec, à lui échus par le décès de Pierre de Corneillan, son frère, qui les tenait lui-même de Rose deCapriol, sa femme, celle-ci les ayant eus en dot de Pierre de Capriol, son père, sieur de Mandoul, en 1590 ; — accord pour une prise d'eau destinée au moulin d'En Guibaud, entre le propriétaire de la grange de Lacorbelarié et Samson-Louis de Corneillan de Labrunié, habitant le château dudit Labrunié, consulat de Damiatte ; — vente de ce moulin par Alexandre de Corneillan de Laboissiôre, autorisé à cet effet par brevet du Roi, le vendeur étant protestant.
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier.
E 1781425-1788
Corp (1700). Provisions, à Philippe Corp, de l'office héréditaire de greffier du prévôt particulier de la maréchaussée d'Albi. — Corras (1644). Cession par le diocèse d'Albi, à Cyprien Corras, licencié en droit, de tous les arrérages des droits seigneuriaux de la baronnie de Lombers, moyennant 4,500 livres. — Corraze (1425). Mandement délivré à Issoudun, au nom du Roi, le 18 février, pour payer au chevalier Bernard de Corraze 4,500 livres tournois que le Roi lui devait pour les cent hommes d'armes et cinquante hommes de trait qu'il avait tenus sans paye en sa compagnie, sur la frontière de Guyenne contre les Anglais, depuis le 20 du mois de décembre, et qu'il a promis d'entretenir jusqu'au 10 juin prochain, et aussi pour ses gages. — Corrège (1603). Vente par l'hôpital d'Albi à Jean Corrège, laboureur, moyennant 20 livres, de « ung de hault de petite maison ruyneuse et caduque » dont le bas lui appartenait, ladite maison située rue de l'Ort-en-Salvi. — Cortassole (1526-1572). Reconnaissances de fiefs à Saliès (loci de Saleriis), par la famille Rey, au profit de Bernard Cortassole et Catherine Pezous (Pezossa), sa femme ; — testament de Cécile Cortassole, femme de sire Jean Rochereau, bourgeois d'Albi. — Coste (1540-1762). Certificat d'études en l'université de Toulouse, délivré à Antoine Coste, de Carmaux (de Carmouxio), et sa présentation pour le premier bénéfice vacant ; — extrait du testament de Bernard Coste, curé de Rivières. — Costecaude (1715-1788). Baptistaire de Marie-Marguerite-Rose Delherm et mariage de ladite Delherm avec Félix-Clément Costecaude ; reconnaissance de Marie, enfant naturelle née de leurs œuvres ; — baptistaires de Jean-Jacques Marie, de Honoré-Marie-Jean-Joseph et de Jeanne-Marie-Félicité-Anne-Claire-Victoire, enfants nés de ce mariage ; — arrangements de famille à la mort dudit Costecaude (1763), laissant héritier son fils aîné Félix-Marie de Costecaude Saint-Victor ; — vente du domaine de Saint-Victor par ledit Félix-Marie, mousquetaire de la 1re compagnie à cheval, à Louis Poteins, écuyer, ancien capitaine ; ledit domaine situé dans la mouvance du Roi, paroisse de Saint-Victor, taillable de Couffouleux , juridiction de Giroussens. Cette vente, faite au prix de 64,000 livres, comprend tout ce qui revient à Costecaude dans la succession paternelle ; — baptistaire de Félix-Joseph-Marie de Costecaude, né à Paris, fils de Félix-Marie, écuyer, ancien mousquetaire, lieutenant-colonel d'infanterie, et de Marie-Charlotte Lesage d'Imbert ; parrain, Joseph-Marie de Costecaude Saint-Victor, officier dans les grenadiers royaux, demeurant à Rabastens ; marraine, Marie-Louise-Sophie-Jacquette, sœur de l'enfant.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 1791350-1780
Cornus (1350). Cession de censives par Raymond Cornus à Raymond Cotolun, lesdites censives relevant de Guillaume de Rochefort, coseigneur de Grandlieu (de Magno loco) au diocèse d'Albi, qui en investit ad censum et acapitum Cotolun et sa femme Honorée (Honorœ). — Courbatieu (1542). Testament de Jeanne Courbative, veuve de Etienne Hugon, d'Albi, reçu par Antoine de Ripis, l'un des deux notaires royaux de cette ville. — Courtois (1650). Bail à colloque du moulin d'Energues, sur le Lezert, par Pierre de Courtois, sieur d'Energues, y résidant, à Jean Riguail. — Cousin (1715-1775). Testament de Charles Cousin, maître d'hôtel de l'archevêque d'Albi Henri de Nesmond. Il résulte de-cet acte que le maître d'hôtel du prélat portait une épée à poignée d'argent, un manteau d'écarlate, un habit de drap brun garni de boutons et de galons d'argent, une cravate et des manchettes garnies de dentelles. — Testament de Gabriel de Cousin, de Saint-Sulpice, mari de Marie-Thérèse de Boyer de Sorgues : il laisse l'usufruit à sa veuve, institue héritier universel son fils aîné Clément-Marie-Marc-Joseph-François de Cousin de Lavallière, et donne 12,000 livres à chacun de ses autres enfants, Gabriel-Joseph-Marie son second fils et Jeanne-Marie-Elisabeth sa fille. Acte mortuaire dudit testateur. — Crespon (1666-1694). Bulle du pape Alexandre VII et lettres de Louis Abelly, évêque de Rodez ; de Hiérôme de Lamothe Houdancourt, évêque de Saint-Flour ; de Gabriel de Voyer de Paulmy, évêque de Rodez ; de Pierre de Bertier, évêque de Montauban, relatives aux grades pris par Pierre Crespon dans l'ordre ecclésiastique (bulle de plomb et sceaux aux armes des évêques). — Cros (1717-1780). Bail à locaterie perpétuelle d'un moulin-foulon, sur le Vernasobre, par le syndic des Chartreux de Castres à Joseph Cros, d'Escoussens ; — vente de deux moulins à blé et d'un moulin à scie à Labastide-Saint-Amans, par Clément-Louis Cazes-Laribaute, citoyen de Toulouse, à Jacques Cros, d'Albine, annexe de Labastide. — Crozes (1667). Cession à Jean Crozes, fils de Pierre, marchand à Albi, d'une créance sur Biscons, du masage de Moularès le viel, baronnie de Lescure, en payement d'une dette, par Jeanne de Lamotte de Vernhes, fille de Pierre de Vernhes sieur de Lacapelle et veuve de Jacques de Roquefeuil sieur de Labessière, fils de Melchior. Elle agit au nom de son fils Jacques.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 17 pièces, papier.
E 1801669-1766
Crussol. Donation de la moitié de la baronnie de Castelnau de Bonnafous, par madame D'Amboise, baronne de Castelnau, Graulhel, Labastide-Beauvoir, etc., femme de Jacques de Crussol, marquis de Saint-Sulpice, à Emmanuel Crussol son fils ; — correspondance du vicomte de Crussol, de la marquise de Saint-Sulpice et de la comtesse D'Amboise, relative à un legs réclamé par l'hôpital d'Albi ; — baptistaire de Charles-Emmanuel-Marie de Crussol, marquis de Graulhet, fils de Philippe-Emmanuel de Crussol Saint-Sulpice D'Amboise et de Marie-Antoinette D'Estaing ; — testament dudit Philippe-Emmanuel de Crussol qui institue héritier universel son fils aîné Charles-Emmanuel-Marie ; — état des arrérages de censives dus au sieur Gibert, fermier de la baronnie de Castelnau appartenant au marquis de Saint-Sulpice ; — état des droits de lods et ventes dus dans les terres de Castelnau, Labastide-Montfort et leurs dépendances, etc.
Description physique : (Liasse.) — 14 pièces, papier (1 imprimée).
E 1811750-1752
Crussol (suite). Liève universelle des censives de la baronnie de Castelnau de Bonnafous, tirée du nouvel arpentement des fiefs fait en 1714 et mise en usage depuis 1750.
Description physique : (Cahier.) — In-folio, 89 feuillets, papier.
E 1821482-1789
Cruvelyère (1482). Testament de Béatrix Cruvelyère, veuve de Ramond Robert, dAlbi. — Culhié (1525). Arrangement, pour le partage de la succession paternelle, entre Antoine Culhié, fils d'Antoine, originaire d’Albi mais habitant en Espagne depuis plus de quatorze ans, et Antoine Culyère, sa sœur, femme d'Antoine Bernard. — Cuq (1531-1604). Pièces de procédure entre Madelaine de Cuq, veuve de Jean Aldias, et Pierre de Luquesse sieur de Fenols et Montels ; — vente de biens à Labruguière de Carlus, par Antoine, Jean et Pierre Cuq, à Simon Saunal, marchand à Albi ; — testament de Louis de Cuq élisant sa sépulture dans la chapelle qu'il a fait construire dans l’église Saint-Pierre du Pouget, à Florentin ; — quittances délivrées par Jean Aldias et Madelaine de Cuq, sa femme, pour des biens vendus par Jean Cuq, père de ladite Madelaine ; — testament de Jean de Cuq, marchand, fils de Louis, du masage de Gotal, à Florentin ; — compte présenté à Madelaine de Cuq, veuve Aldias, par son neveu ; — sentence de Carcassonne, sur appel, relativement à une donation entre vifs faite par les époux Aldias en 1596, à Luquesse, sous la réserve de l'usufruit. — Cossac (xviiie siècle). Requête de la dame de Cussac, Marie-Thérèse de Salettes de Massia, veuve de Jean-Joseph Guyon de Berne seigneur de Brassac et dudit Cussac, pour obtenir que l'office divin soit célébré dans son château de Cussac, attendu que le chapelain de la chapelle fondée par ses prédécesseurs dans l'église Saint-Grégoire ne peut y officier faute de fonds suffisants et de vases sacrés.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 25 pièces, papier.
E 1831684-1789
Daguilhon (1788-1789). Contrat-d'accord entre Jean Daguilhon-Manelphe et la veuve du sieur de Bonnac, relativement à la succession dudit Bonnac ; — testament de Pierre Daguilhon-Pujol. — Daire (1774-1785). Pièces relatives à la régie des biens de Charles-Paul-Augustin Daire, chevalier, seigneur de Mouzieys et Puygouzon, saisis à la requête de Marie-Thérèse-Alexandre de Gohin, son épouse ; — certificat du marquis de Castries, ministre de la marine, constatant que ledit sieur Daire, lieutenant des volontaires d'Afrique, est mort au Sénégal le 6 septembre 1782 ; — contrat de mariage de cet officier, fils de Jacques-Paul Daire, seigneur de Malhoc, Mouzieys et Puygouzon, avec ladite de Gohin ; — intervention du père en faveur de ses petits-enfants. — Dalby (1779-1782). Testament de Jean-Robert Dalby, écuyer, commensal dans la grande fauconnerie du Roi, seigneur baron de Saint-Sulpice, résidant au château dudit Saint-Sulpice ; — acte mortuaire dudit seigneur, décédé à Saint-Sulpice le 28 mai 1781 ; — renonciation par Roques, ancien agent de la famille Dalby, au profit de Louis-Gabriel-Mathieu Dalby, à une pension viagère qu'il tenait du père dudit seigneur. — Dalens (1684). Collation, en faveur de François Dalens, frère collègié, de la vicairie perpétuelle de l'église Saint-Pierre de Gaillac.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin, 41 pièces, papier.
E 1841460-1551
Daleux. Partage de biens entre les frères Daleux, de Lescure ; — acquisition d'une vigne par Déodat, l'un d'eux ; — abandon des biens de famille par Jeanne Dalenca, fille de Déodat, à Antoine Daleux son frère ; — pièces relatives à la chapellenie Sainte-Catherine, fondée en l'église de Rabastens et dont la possession était contestée à Antoine Daleux ; — vente d'un jardin à Lescure par Corbière, de Terssac, à Antoine Daleux, recteur de Montredon ; — mémoire relatif à deux maisons achetées par Antoine Daleux de Antoine Boucherembaut, héritier de Durand de Caste, pour moitié, avec Adhémar de Caste ; lesdites maisons situées à Albi près du poids de la farine, dans la rue de Lasouque ; — Guyne Garrigues, femme de Raymond Vialar, de la juridiction de Labastide Bouissonis (Labastide-Gabausse) « ad subveniendum victui tam sue persone quam suorum liberorum ne fame perirentur », vend à Antoine Daleux, chanoine de la cathédrale d'Albi (1531), doyen de Mascle, prieur de Magrin et recteur de Beselle, « quoddam foris tium talhate et bartasade », situés audit lieu et près de la bartasade dudit Daleux, avec un pâtus où se trouve « quoddam. barthas » (un hallicr), le tout pour 2 livres tournois, et s'il y a plus-value, ladite Garrigues en fait don pur et simple entre vifs à Daleux ; — autres acquisitions par le même, au même lieu et à Valarens, juridiction de Monestiés, à Saint-Benoît et à Combefa (Combafaux) ; — dénombrement des fiefs tenus dans la sénéchaussée de Toulouse par le chanoine Daleux et dans les seigneuries de Tréviein, Mailhoc et Virac ; — acte de vente audit Daleux, de 2 quintaux de suif (ceu), savoir : 120 livres de suif de chèvre et 80 de bœuf, par Salvi Martin, de Blaye ; — traité de Daleux avec Belheuil, de Cestayrols, pour la garde de ses bois pendant trois ans ; — trois pièces d'un procès entre Daleux et Adam Audry, ancien trésorier des évêques d'Albi Charles et Jacques de Robertet, qui avait été l'hôte du chanoine de 1518 à 1531 ; curieux détails sur les mœurs du temps ; — acquisitions par Daleux à Labastide Gavousse ; — extrait du testament d'Antoine Daleux par lequel il institue l'hôpital d'Albi héritier universel (1551).
Description physique : (Liasse.) — 27 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 1851478-1763
Daliez (xviie siècle). Factum pour Antoine Daliez, seigneur et baron de Caussade, contre les habitants dudit lieu. — Dalin (1478). Bail à colloque d'une terre, à Salles, par Pierre Dalin, pelletier à Albi, à Pierre Mazeux, du mas del Bosquet, paroisse de Saint-Sauveur de Salles. — Dalles (1667-1763). Transfert par Germaine de Fontvicille, veuve de Jacques Dalles sieur de Boisse, maître des eaux et forêts en Comminges, à Antoine-Ignace de Dalles sieur de Latour, son cousin ; — collation de la vicairie perpétuelle de Lacapelle-Ségalar, par Louis de Fourbin Gardanne, commandeur de Raissac, en faveur de Nicolas Dalles, prêtre du diocèse d'Albi ; — lettre relative au capitaine Dalles, blessé au siège de Barcelonne (1697) ; — note relative au testament de Valentin Dalles de Boisse, curé de Raust, juridiction de Rabastens, héritier universel de Jean-Hugues Dalles Bosredon de Boisse, son neveu, celui-ci fils d'Albert ; il fait des legs à ses deux sœurs Germaine et Marie, à Marie Dalles de Lévizac, sa nièce, fille de feu François Dalles, baron de Marlieu, seigneur de Lévizac, et à son autre frère Jean Dalles Saint-Clair.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 8 pièces, papier (1 imprimée).
E 1861404-1588
Dalyères. Vente à Beringuier Dalyères, de Labruguière, par Guillaume Balesta et sa femme, de la borie de Cayrols, près du ruisseau de ce nom ; — acquisition d'un pré, au même lieu, par ledit Beringuier ; — vente de censives à la borie de Lestap (de stapo), autrement dit Lavayssette, par Bertrand de Laroche (de Ruppe), seigneur du Travet, à Pierre Dalyères, de Labruguière ; — lettres de relaxe par les commissaires sur le fait des francs-fiefs et nouveaux acquêts, accordées à Pierre Dalyères, qui présente les lettres de noblesse que le Roi lui a accordées et prouve qu'il vit noblement ; — acte par lequel Guillaume Fabri reconnaît tenir du Roi et de Pierre Dalyères un fief en perpétuel emphytéose, pour lequel il doit le droit de tasque, c'est-à-dire la neuvième partie de tous les fruits ; — procuration par Jean Dalyères, pour l'hommage à rendre des nouveaux acquêts qu'il a faits de la justice, des droits divers, tasque, etc., que possédait Antoine de Lautrec, vicomte dudit Lautrec, seigneur « de Serralibus castrorum, de Montefano, de Roqueta » et pour le tiers de Labruguière (1483) ; — acte par lequel Philippine Dalyères abandonne à son frère Jean, fils de Jean, tous ses droits à la succession paternelle, en reconnaissance de la dot que lui a faite son frère lors de son mariage avec Bertrand Darel ; — acte de vente par les frères Fabri, de leur quart du moulin du Thoret, dit de La Quintane, à Jean Dalyères, coseigneur de Larecuquelle ; — pactes de mariage de Jean Dalyères, seigneur de Larecuquelle, avec Catherine d'Hugues (Hugonis), fille de Pierre, seigneur de Montespieu (de Montespieuto) ; — ratification par le chapitre de Castres, seigneur en partie de Saix, de la vente d'une vigne audit lieu, faite à Jean Dalyères, sous la réserve des droits seigneuriaux ; — vente par François de Pins (de Pineto), seigneur de Caucalières, à Jean Dalyères, d'une redevance en blé que celui-ci lui devait ; — arrangement entre Jean Dalyères et Jean Batalher, son débiteur, qui lui cède le moulin du Thoret ; — confirmation par le prieur de Labruguière, de la vente faite à Sobirane Dalyères, femme de Jean de Saint-Juéry, seigneur d'Hauterive, d'une vigne audit Labruguière, sous la réserve des droits seigneuriaux ; — acte par lequel François Bastié, accusé d'avoir frappé un homme de Lacrouzette (de Crozeta) sur le territoire de Larecuquelle, transige per modum oblationis, avec Jean Dalyères, seigneur dudit lieu, moyennant 13 sous 6 deniers tournois pro reparatione dicti delicti et satisfactione ejusdem, dans la tour de Larecuquelle, en présence de quatre témoins et d'un notaire (1527) ; — résiliation par Antoine Séguier, de Salettes, juridiction de Labruguière, du bail d'une terre que lui avait donnée Dalyères, moyennant une redevance annuelle (pensio) de deux cartières de blé ; ce bail était renouvelable de 29 en 29 ans, mais Séguier ne pouvait pas payer la redevance, et Dalyères lui donna acte de cette résiliation ; — plusieurs actes d'acquisition et d'échange par Jean Dalyères ; — transaction sur procès entre Gabriel Dalyères, coseigneur d'Hautpoul et Jean Dalyères, seigneur de Larecuquelle, relativement à la tasque de la borie de Fontvidal achetée par Pierre Dalyères ; — actes relatifs à la borie de Salettes, juridiction de Labruguiére ; — Germaine Dalyères, religieuse à Vielmur, fille de Jean, fait abandon de tous ses droits paternels, maternels et fraternels, moyennant 200 livres que son père donne à l'abbaye, avec la promesse d'offrir un pourceau salé et d'autres provisions lorsque sa fille recevra la bénédiction du prélat ; toutes les religieuses de la maison sont nominativement désignées dans l'acte ; — baux à fiefs ; — lettres d'appel relevées par Jean Dalyères, écuyer, coseigneur de Larecuquelle, contre Isabeau de Lescure, tutrice de François de Toulouse, dit de Lautrec, sieur de Montfa, dans une instance relative aux honneurs qui lui étaient dus dans l'église ; — attestatoire de maladie pour dispenser du ban et arrière-ban le seigneur de Larecuquelle, délivré par les consuls de Labruguiére, « juges en matière de passages et servitudes, d'eaux et chemins, divisions, estimes, bornes, conservateurs des foires, marchés et autres privilèges et libertés donnés aux habitants. » (Petit sceau de la ville armorié d'un B couronné de bruyères) ; — acquisitions par Anne Dalyères, femme de Pontus de Rozet sieur de Laprade-lès-Mazamet ; — testament de François Dalyères, seigneur de Larecuquelle, époux de Guiraude de Tourène : il lègue l'usufruit de ses biens à sa femme et fait héritières ses sœurs Germaine et Anne (1571) ; — acquisition d'une maison à Labruguiére par Germaine Dalyères ; — donation à Anne Dalyères, par Jean Puech, prêtre, à Labruguiére.
Description physique : (Liasse.) — 32 pièces, parchemin ; 2 pièces, papier.
E 1871485
Dalyères (suite). Procédure suivie au nom de Philippe de Voisins, chevalier, seigneur de Montaut, et Jean Dalyères, de Labruguiére, co-seigneurs de Larecuquelle, consulat de Labruguiére, contre Perrone Guilaberte, de Larecuquelle, accusée de relations avec le diable et de plusieurs crimes par sortilèges et maléfices. Elle fut brûlée sur le chemin de Labruguière à Larecuquelle. C'est une expédition de cette procédure réclamée par Dalyères pour être conservée dans ses archives et lui servir en cas de besoin. Il y a cinq feuilles de parchemin cousues l'une à l'autre, mesurant ensemble une longueur de 3m 30c sur 0m 68c de largeur.
Description physique : (Rouleau.) — 1 pièce, parchemin.
E 1881497-1688
Darquier (1681). Résignation de la cure Saint-Martin de Montans, par Jacques Darquier, docteur en théologie, nommé chanoine de l'église métropolitaine. — Dartus (1670). Ordonnance de l'intendant de Bazin, condamnant comme usurpateur de noblesse Jean Dartus, seigneur de Pemouret, ses enfants et ses neveux. — Dassier (1620-1688). Reconnaissances de fiefs situés à Assac, entre autres du fief de Lavernhie, paroisse d'Assac, juridiction de Valence « où souloit avoir un village », en faveur de Pierre Dassier sieur de Lavernhie, ayant droit et cause de Jean, son frère, sieur de Candou, par acquisition faite en 1571 ; — pactes du mariage de Louis Dassier sieur du Lâtet, fils de François, sieur de Nougaret, avec Gabrielle de Saint-Hilaire (saint Ylari) ; — vente de censives par Emmanuel Timbronne à Pierre Dassier, sieur de Pomayrols, résidant à Pouses, communauté d'Andouque ; — lettres de provision de la cure de Saint-Mémy (sancti Mammetis seu Mamantis) et ses annexes Saint-Jean de la Rive et Sainte-Marie de Bespleaux, en faveur de Pierre Dassier, par suite de la résignation du titulaire, du même nom ; — pactes de mariage de Louis Dassier sieur du Lâtet, de la paroisse Notre-Dame de Montels lès Valderiés, juridiction de Lescure, fils de Louis et de Gabrielle de Saint-Hilaire, avec Béatrix de Vésian, fille de Charles et de Antoinette de Clary. — Daure (1497-1558). Vente par les sieurs Vène, père et fils, à Adhémar Daure, d'une métairie située à Laribayre, paroisse et juridiction de Réalmont ; — inventaire raisonné des productions faites par Charles Daure, fils, petit-fils d'Adhémar, seigneur d'Arfage, consulat de Montfa, contre François de Toulouse et de Lautrec, seigneur dudit Montfa.
Description physique : (Liasse.) — 10 pièces, papier.
E 1891456-1474
Daure (suite). Reconnaissances de fiefs situés dans la vicomté de Lautrec, reçues par Raymond Viguier, notaire audit Lautrec, au nom de Fortanier Daure, fils de Adhémar.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 115 feuillets, papier.
E 1901493-1501
Daure (suite). Reconnaissances de fiefs nobles situés dans la seigneurie de Lamothe, vicomte de Lautrec, reçues par Pierre Bonnefoy, notaire audit Lautrec, au nom de Adhémar Daure, seigneur de Lamothe, représenté par Pierre de Labarthe, son fondé de pouvoir. — On lit sur la couverture de ce registre : La Mota vocor. — Vive le Roy.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 118 feuillets, papier.
E 1911514-1785.
Dauriol (1514). Pactes de mariage entre Louis Dauriol, écuyer, fils de Jean, seigneur de Montagut, et de Anthoinette de Borrassier, d'une part, et Antboinette Cabriole (Capriol), fille de Guillaume, écuyer, seigneur de Mandoul (Mandoilh) et de Malvinhol, et de Anthoinette de Lafont, d'autre part. (Original très-raturé et signé par les parents des deux conjoints.) — Davasse (1781). Testament de Bernard Davasse de Virvens, ancien capitoul, receveur des tailles du diocèse de Lavaur. — Daverano (1624). Reconnaissance de fiefs situés à Drignac, paroisse Notre-Dame de Ladrèche, juridiction de Castelnau, en faveur de Guillaume Daverano, lieutenant particulier de la sénéchaussée de Toulouse, héritier de Françoise de Nupces, sa mère, fille et héritière de Claude de Nupces, ancien lieutenant particulier au même siège, et femme de Mariet Daverano, juge-mage. — David (1525-1785). Commandement par l'officialité de Castres (signé Portalis) à Mtre Louis David, notaire à Lautrec, de délivrer une expédition en forme (expédiat, deliberet, grosset) d'un acte relatif au temporel de la confrérie de la Sainte-Trinité de Lautrec ; — achat d'une pièce de terre à Ronelles, près du Théron-viel d'Albi, par François David, chanoine de l'église Saint-Salvi et prieur de Cambon ; — acquisition d'un bois à Sérénac, près de la forêt royale de Valence, par Jean-Antoine David de la Gauterie, seigneur dudit lieu. — Davy (1579-1681). Exploit de saisie des biens de feu François Davy, de Fréjairolles, à la requête du viguier d'Albi, en exécution d'un arrêt du Parlement obtenu par lui contre les héritiers dudit Davy ; — reconnaissances de fiefs situés à Fréjairolles, à Fauch, à Cambon, etc., en faveur de François Davy, héritier d'autre François ; — autres reconnaissances féodales en faveur de Bernard Davy, chanoine de Saint-Salvi ; — testament de Jeanne Davy, fille de François, bourgeois d'Albi, et l'une des sœurs du tiers-ordre de Saint-Dominique ; — vente de son mobilier. — Deffos (1559-1694). Vente d'une rente en blé par Bernard Deffos, couturier d'Albi, à sire Bernard Aussaguel, marchand ; — testament de Henrique Deffos, fille de Pierre, du consulat d'Orban ; — testament de Jean Deffos, qui fonde une chapelle dans l'église dudit Orban et pièces relatives à l'exécution de ce testament. — Defons (1714). Testament de Toinette Defons, au château de Sainte-Gemme, instituant héritier universel son cousin Louis de Corcoral, sieur de Sainte-Gemme. — Deimes (1740). Lettres de procureur et syndic de la Terre-Sainte accordées à Guillaume Deimes, de Ramel (sceau de l'office de la Terre-Sainte).
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 18 pièces, papier (2 imprimées).
E 1921447-1769
Delbosc (1447). Bail à cens de terres à Rouffiac, par Guillaume de Lolm, recteur de l'église Saint-Julien d'Albi, fondé de pouvoir de Cécile Maurel, veuve de Bernard Delbosc, licencié en droit, tutrice de son fils Barthélémy, étudiant à Toulouse. — Delmas (1528-1551). Vente à Jean Delmas, ofanaire (travailleur), de Cahuzac, d'une pièce de terre à Lagarrigue, paroisse dudit Cahuzac, à charge d'un cens dû à M. de Massuguiès ; — quittance de la dot constituée par Pierre Delmas, marchand à Rodez, à sa fille Isabelle ; — testament de Pierre Delmas, marchand à Albi. — Deloum (1537-1696). Cession de droits héréditaires par Astrugs Rigaud à Guillaume Deloum ; — certificat délivré par François Delau, sieur de Bonhoure, demeurant à Briatexte, maréchal des logis aux cuirassiers du Roi, duquel il résulte que Jean Bonnafous, de Castres, l'a servi comme valet pendant deux campagnes, en Hollande et dans le Brandebourg, et qu'il est mort à l'hôpital de Bezel ; — Jean Deloulm, docteur en théologie, chanoine de l'église métropolitaine d'Albi, résigne son canonicat ; — partage de la succession de Louis Deloum, avocat, entre ses filles : Louise, femme de Jacques de Genton, baron de Villefranche ; Marguerite, femme de Charles de Moly, écuyer, seigneur d'Azérac, et Catherine ; succession dont le frère du défunt, Jean, chanoine et trésorier de l'église métropolitaine, avait l'usufruit ; — contrat du mariage de Catherine Delhoum avec Pierre de Pujol, baron de Lagrave, capitaine de cavalerie, fils de feu Jean, ancien mestre de camp. — Delpech (1769). Contrat de mariage entre Jean-Jacques Delpech, marchand à Castres, et Marie-Catherine Fosse. — Denys (1542-1573). Vente de biens dans la juridiction de Poulan, par Antoine de Castelnou, d'Albi, aux frères Jean et Simon Denys, marchands audit Albi ; — partage de biens entre lesdits frères ; — pièces d'un procès entre Marie Rouge, veuve de Jean Denys, et Jean Fabri, docteur en droit, époux de Jeanne Denyse, fille d'une première femme dudit Jean Denys ; — compte des frais de sépulture de Jean Denys ; — contrat de mariage entre Rose Denyse, fille de Jean, et Jacques Maignen ; — frais de sépulture de Marie Rouge. — Derrouch (1740). Reconnaissance du fief de Ginestières, vicomté de Paulin, consentie par les habitants à Michel Derrouch, curé et seigneur dudit lieu.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 18 pièces, papier.
E 1931344-1789
Descombes (1536). Bail de la reconstruction de la paissière du moulin de Trotoco, sur le Dadou, par Guillaume Descombes, marchand à Viviers, et conventions à ce sujet avec Seguine Debar, abbesse de Lasalvetat, représentée par Bernard de Soubiran, curé de Laboutarié. — Deshaises (1718-1750). Baptistaire et titres de promotion dans les ordres ecclésiastiques de Christophe-Gabriel-Marie Deshaises, de Paris (signature et sceau aux armes de l'archevêque Christophe de Beaumont). — Despaigne (1389). Mandement des trésoriers du Roi, à Paris, au receveur de Toulouse, de payer annuellement à messire Rogier Despaigne, chevalier, châtelain et garde du château de Penne en Agenais, la somme de 2,000 livres. — Devoisins (1700-1789). Collation par Pierre de David, sieur de Coffinal et de Beauregard, habitant son château de Beauregard, à Joseph Devoisins, archiprêtre de Lacrouzille, d'un obit fondé dans l'église Saint-Martin de Sorèze par Ramond de David, en 1454 ; — refus de la cure de Puylaurens par cet archiprêtre ; lettre de l'évêque de Lavaur à ce sujet ; — autre lettre du même prélat, datée de Paris et adressée à Joseph Devoisins ; — titre d'admission à la tonsure à Joseph De-voisins, fils de Jean-Marie et de Guilhermette D'Estadens, de Lavaur, par l'évêque Nicolas Malezieu (signature et sceau) ; — titre de la chapellenie Notre-Dame de Pitié en Saint-Michel de Semalens, dont Devoisins était curé ; — accord entre les enfants de Marius Devoisins, avocat, pour le partage de la succession paternelle et des biens maternels ; — pièces relatives à l'échange de la cure de Semalens pour celle de Jonquières entre Jean-François Puginier et Joseph Devoisins ; — actes de plusieurs acquisitions faites par ledit Devoisins ; — partage de la succession de Jeanne-Thérèse Devoisins ; — obligation du sieur Villeneuve-Jonquières fils, au profit de Joseph Devoisins. — Doladoyre (1622). Testament de Marcelin Doladoyre. (Il est encore clos.) — Dominici (1344). Quittance de 20 livres tournois au profit de Etienne Dominici. — Donarel (1528). Bail à colloque, de terres, prés et bois, par Geneviève Donarel, de Réalmont, aux frères de Fahet, lesdits biens situés au Bugarel, paroisse Notre-Dame de Dénat, consulat de Laminarié.
Description physique : (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 30 pièces, papier.
E 1941487-1775
Dordonis (1487). Titre clérical par Pierre Dordonis, de Rouffiac, à son fils. — Dubuisson (1680-1775). Nomination de Louis Lebeau Dubuisson, en qualité de juge de Ferrières, par Michel Tubeuf, évêque de Castres (signature) ; — marché pour des réparations à faire au moulin de Lacaze, appartenant audit Dubuisson ; — il est chargé de procuration par les héritiers de l'évêque Tubeuf, pour poursuivre les débiteurs du prélat ; — acquisition d'une maison à Castres, par Louis Dubuisson ; — requête relative à son moulin de Lacaze qu'on voulait taxer comme bien noble et qui est taxé bien rural par l'intendant ; — divers états des réparations à faire à cette usine ; — reconnaissance pour une vigne, par Dubuisson à Paul de Falc de Puechberton, adjudicataire des droits féodaux appartenant au Roi dans le consulat de Castres ; — mémoire d'apothicaire ; — lettres et actes relatifs à la succession de Louis Lebeau Dubuisson, par Camus-Dubuisson, son héritier, par Antoine Lebeau Dubuisson, orfèvre, héritier substitué, et par la veuve de ce dernier. — Ducayla (1770), cornette de la compagnie d'Hautpoul ; état de ses services ; il eut un cheval tué sous lui au passage du Rhin et fut blessé aux batailles de Raucoux et de Crevelt. — Ducros (1583-1759). Testament de Françoise Desoubs, fille de feu Etienne, seigneur de Briatexte, et veuve d'Antoine Ducros, avocat ; ses héritiers sont Jean et Etienne Ducros, ses fils ; — vente à Jean-Pierre Ducros, marchand à Castres, delà métairie de la Priourée, du moulin de Tartas et des terres en dépendant, par Jean-David Dumas, capitaine au régiment de Latour-Dupin, citoyen de Bordeaux, autorisé à cet effet par brevet du Roi. — Dueymes (1676). Testament de Guillaume Dueymes, avocat, demeurant à Mailhoc.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 29 pièces, papier.
E 1951635-1789
Dulac. Baptistaire de Melchior Dulac, fils de Louis sieur de Prat de Bosc et de Rose Daure ; — vœu de religion dans le monastère de Lasalvetat par Marie Dulac, sœur de Melchior ; — émancipation de Melchior Dulac, sieur de Montvert, âgé de 25 ans et marié à Jeanne de Pelepoul ; — transaction relativement au fief de Pechsieura, consulat de Labruguière, entre Isabeau de Villette, veuve de Melchior Dulac de Laclause, résidant en son château de Latour, à Labruguière, en son nom et au nom de Joseph Dulac, fils, d'une part, et Jean Crozes, écuyer, sieur de Pechsieura, garde du Roi ; — contrat de mariage entre Joseph Dulac, chevalier, ancien lieutenant-colonel du régiment des dragons d'Orléans, seigneur et baron de Labruguière, Montledier, Pont-de-Larn, etc., fils de Melchior, chevalier, seigneur de Latour, et de Isabeau de Villette, et Catherine-Françoise de Cabrol de Grualgue, fille de Louis et de Anne de Garrigues de Najac ; — lettre du chevalier Pierre-Melchior Dulac, ancien capitaine de dragons, frère de Joseph, pour être payé de la pension qui lui a été accordée et qui lui est due depuis six ans ; — testament du marquis Joseph Dulac, décédé, le 12 août 1770, au château de Latour et enterré le 15 dans la chapelle Saint-Jean de l'église Saint-Thyrs de Labruguière ; il laissait trois fils : Jean-Pierre-Joseph-Melchior, l'aîné, qui fut l'héritier universel ; Emmanuel-Jean-Joseph-Marie et Annibal-Marcel-Remi-Eustache, et deux filles : Marguerite-Thérèse-Louise-Elisabeth et Marie-Jacquette-Henriette ; — pièces relatives à l'exécution de ce testament : inventaires des titres, du mobilier ; estimation des biens, etc., etc. ; — testament de Melchior Dulac, ancien capitaine de dragons, décédé au château de Latour, le 22 septembre 1771 ; il institue héritier universel son neveu Jean-Pierre-Joseph-Melchior et fait une pension à sa sœur Marguerite ; — vente de la garde-robe du défunt, etc. ; — compte de gestion par les exécuteurs testamentaires de Anne-Marguerite Dulac, veuve de Alcxandre-Annibal Dulac, ancien capitaine de dragons, ci-devant résidant à Castres ; elle avait institué héritiers ses neveux Pierre-Honoré-Gabriel et Olivier-Robert-Marie Dulac, fils mineurs de feu Pierre-Abraham Dulac, chevalier, seigneur de Montvert, capitaine de vaisseau ; — certificat d'étude du droit canon, délivré par le recteur de la faculté de Toulouse à Pierre-Alexandre Dulac-Montvert, et diplôme de bachelier en droit signé par le recteur Pierre de Brian ; — testament de Catherine-Françoise de Cabrol de Grualgue, décédée le 24 juillet 1779 ; ce testament fait au château de Dulac, le 16 janvier 1775, ne fut ouvert que le 1er septembre an ii de la République, l'héritier étant émigré ; les deux filles et leur frère Annibal résidaient au Pont-de-Larn ; pièces relatives à la liquidation de cette succession ; — quittances de sommes payées par le marquis Dulac à ses beaux-frères, de Montredon, de Caragulhes et le baron de Grave.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 55 pièces, papier.
E 1961556-1784
Dumas (1556-1579). Quittance de Delfine à Pierre Dumas, marchand à Rodez, son beau-père ; — donation par dame Soubeyrane Passague, femme dudit Dumas, à autre Pierre Dumas, fils de son dit mari, elle n'ayant pas d'enfants ; — acquisition d'une terre à Carlus, par Pierre Dumas ; — transaction entre Pierre Dumas, marchand à Albi, donataire de Soubeyrane Passague et Pierre Lacalm de Saint-Ginieys qui se prétendait aussi donataire. — Dupin (1769-1784). Mariage entre Jacques-Joseph Dupin Saint-André, seigneur de Missècle, et Anne Rivals de Lapomarède, fille de François-Alexandre, seigneur de Paulin ; — constitution d'une rente viagère de 100 livres, par ladite Rivals, en faveur du chevalier Pierre de Largillière, capitaine aide-major du fort royal de La Martinique ; — testament du père de ladite dame qui l'institue héritière universelle ; il y avait une autre fille, Jeanne-Martine, mariée à l'ancien capitoul Marquié ; — codicille de la même, portant donation en faveur de Jean-Baptiste-Joseph Dupin de Saint-André, son petit-fils.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 5 pièces, papier.
E 1971264-1719
Dupuy. Copie des lettres de rémission accordées par l'Inquisition à Guillaume Dupuy. chevalier, d'Albi, dont le père avait été condamné comme hérétique et était mort sans avoir accompli la pénitence qui lui avait été imposée ; — lausime d'un jardin à Labruguière de Carlus, par Guillaume Dupuy, seigneur de Peyzens (Pezeu à Carlus) ; — note sur des acquisitions de terres à Labruguière, par Jean Dupuy ; — extrait du cadastre de Castelnau de Bonnafous, en ce qui concerne les propriétés de Jérôme Dupuy ; — dénombrement fourni au Roi (1608), par François Dupuy, pour la seigneurie de Saint-Juéry, qui comprend Marsal, Bellegarde et moitié de Puygouzon ; — quittance de droits de lods et vente par Dyzarn et Dupuy, seigneurs de Saint-Juéry ; — reconnaissances de fiefs à Poulan, faites à Pierre Dupuy, seigneur dudit lieu, étant au lieu et place d'Elie de Gasquet ; — transaction par Pierre Dupuy, sieur de Labastide-Dénat, relativement à une créance sur les héritiers du sieur de Lebrun ; — autre transaction par Germaine Seigels, veuve de Pierre Dupuy, fils de Jacques ; — quittance de censives par Vincent Braille, d'Albi, au nom d'Antoine Dupuy, sieur de Saint-Juéry ; — cession d'arrérages de censives à Jacques Braille, marchand, à Dénat, par Jean Dupuy, seigneur de Labastide-Dénat et Puylanier ; — demandes féodales par le même seigneur habitant son château de Crespin, consulat de Labastide ; — procuration donnée à Jacques Braille par Jacques Dupuy, conseiller au parlement de Toulouse, pour la gestion de ses intérêts à Dénat ; — vingt-neuf lettres à Braille par Dupuy, au sujet de cette gestion (1675-1714) ; — dénombrement des fiefs que possède Jacques Dupuy à Lamillarié ; — plusieurs lettres de committimus obtenues pour ce seigneur contre ses débiteurs, notamment contre les héritiers de Antoine de Fontvieille, viguier d'Albi ; — arrangement avec Antoinette de Salvan, veuve dudit viguier ; — procuration à Braille par Pierre-Antoine Dupuy, archidiacre de la cathédrale de Castres ; — clauses du testament de Rose d'Elie, veuve de Guillaume Dupuy de Lalagade, de Saint-Paul, en faveur de son fils Jean ; — bail à ferme d'un moulin sur l'Agoût, par François Dupuy, sieur de Lalagade ; — procuration de Marie de Lafont, veuve du conseiller Jacques Dupuy, à Jacques Braille, pour recevoir les nouvelles reconnaissances des fiefs que possédait son mari dans le consulat de Lamillarié, lesdits fiefs provenant d'Elie de Capet, avocat ; — reconnaissance consentie pour le fief de Belpuech, par Anne de Boyer, veuve dudit Capet, tutrice de ses enfants ; — lettres de committimus obtenues par la veuve du conseiller Jacques Dupuy, contre ses débiteurs ; — procuration spéciale à Braille, par Raymond Dupuy, conseiller au Parlement, seigneur et baron de Gaure, au nom de Marie de Lafont, sa mère ; — obligation par Jean Dupuy, bourgeois d'Albi, en faveur de Marie de Lafont ; — codicille de Louis Dupuy sieur de Saint-Juéry, époux de Marthe de Dupuy et veuf en premières noces de Renée de Lautrec-Montfa ; il était frère de feu Antoine ; il institue héritier universel Antoine de Gontier, sieur de Badaucou, son neveu ; — Raymond Dupuy donne à ferme tous les biens qu'il possède dans le diocèse d'Albi à Jacques et Raymond Braille, père et fils ; — Actes d'enrôlements faits par Raymond Braille, au nom de Dupuy, capitaine au régiment royal ; — lettre de sauvegarde accordée à Raymond Dupuy, conseiller au Parlement ; — quittance du sieur de Labastide au conseiller Dupuy ; — état des sommes dues par le diocèse d'Albi à Louis Dupuy, sieur de Saint-Juéry, demeurant à Albi, héritier d'Antoine Dupuy de Saint-Juéry, son frère ; — testament de Marthe Dupuy, veuve de Louis Dupuy de Saint-Juéry ; elle institue héritier universel son neveu Pierre de Brandouin, seigneur du Puget.
Description physique : (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 70 pièces, papier.
E 1981532-1787
Durand (1666-1778). — Arrêts de la Chambre de justice et de la Cour des Grands-Jours contre Charles de Durand de Bonne, baron de Sénégas et autres lieux, Marthe de Montcamp, sa femme, leurs fils et leurs parents ; Jean de Saint-Paul, sieur de Bonneval, et autres, en grand nombre, pour péculat, rébellion, assassinats, etc., etc. ; — dénombrement de Jean-Louis de Durand de Bonne de Sénégas, pour les seigneuries de Escroux, Berlats et autres, qu'il tient de Isabeau de Bayne, sa femme, lesdites seigneuries précédemment dénombrées par Philippe de Bayne (1672) et pour le fief de Cambou, consulat de Castelnau de Brassac, par Pierre de Gautran (1668) ; Louis-Daniel Durand de Bonne de Sénégas, fils de Jean-Louis, vendit en 1778 à la famille Espérou ; — cession de l'appui d'une chaussée de moulin, sur la rivière du Rancé, par Louis-Pierre de Durand de Bonne, seigneur marquis de Sénégas, Trévisi, Plaisance, Verdun, Curvalle, etc., moyennant une censive annuelle de 2 sous. — Durre (1787). Contrat de mariage entre Pierre-Honoré-César Durre, officier, demeurant à Millau, et Marie Luce de Paulo. — Duserre (1713-1784). Obligation consentie par Etienne Chazalon à Louis Duserre, receveur des tailles du diocèse de Castres ; — rentes sur ce diocèse à Jeanne-Esther de Rabinel, veuve de Louis Duserre, aïeule et tutrice de Marc-Antoine Duserre, fils du trésorier de France Louis ; — cession de semblables rentes à la même, par Louis-Joseph de Bonne de Missècle ; — constitution de rente au profit de Marc-Antoine Duserre ; — brevet des fiefs du Claux et de la Mouline, appartenant audit Marc-Antoine, trésorier de France ; plans desdits fiefs situés dans la paroisse Saint-Martin de Damiatte. — Dutemps (1532). Acquisition d'une vigne à Albi, par Pierre Dutemps, prêtre de Sainte-Cécile. — Duval (1786). Autorisation de construire un moulin sur l'Aveyron, accordée au sieur Duval de Varayre, président en la Cour des Aides de Montauban, seigneur de Lamothe d'Ardus, près dudit Montauban.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 19 pièces, papier (3 plans).
E 1991283
Ebral. Acte d'association commerciale entre Ebral, de Castelnau-dc-Montmiral, en présence et du consentement de Guillaume, son père, d'une part ; Raymond de Berenxs (Brens), et Nyzarn, son frère. — Le premier reconnaît que les autres lui ont donné « en cabal et en companhia » 2,400 liv. tourn. ; lui a apporté dans la société 1,200 liv. tourn. Capital social 3,600 livres. Les parties doivent agir toujours d'accord : « Essems e mescladament tant per mi quant per vos ben e leialment et a bona fe. » Ebral promet d'employer l'apport social « per bonas et en bonas leials mercadarias e per mar et per terra e per aiga dousa en totz e per totz logals leialment e a bona fe » ; qu'il rendra bons et fidèles comptes à toute réquisition de ses associés ou de l'un d'eux, et qu'il ne prendra rien de la société, « ni de cabal ni de gazahn » sans leur consentement ; il s'engage encore à n'entrer dans aucune autre société commerciale. La société doit durer autant que le voudront les associés ; en cas de dissolution, il y aura partage du capital, les deux tiers aux frères de Berenxs, l'autre tiers à Ebral, en raison du cabal de chacun ; quant aux bénéfices que Dieu aura donnés, ils seront partagés par moitié « lo gazahn el creu el be el profieg que Dios i auria donar en la dicha companhia deven partir mieg et mieg entre mi e vos. » Les frères reconnaissent que la société doit à Ebral 300 liv. dont il touchera les bénéfices que Dieu donnera. — Cet acte fut fait en double, à Cordes, par Bernard Begonis, notaire. Les deux chartes-parties sont au dossier et portent des échancrures indiquant un règlement de comptes. Ces pièces ont servi de couvertures à deux registres de notaire.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin.
E 2001459-1482
Ebralh. Lausimes de biens situés à Lacourtade, à Broze, etc., par Salvi Ebralh, damoisel, seigneur de Lacourtade, Rivières et Cornebouc ; par François Ebralh, seigneur des mêmes lieux, héritier de Salvi, sous la tutelle de son oncle Jean, recteur de Saurs et vicaire perpétuel de Frégeville. — Lausime de terres à Rivières, pour y bâtir des maisons. — Marguerite de Micglos, fille du chevalier Arnaud de Micglos, décédé seigneur de Daulon, constitue son mari François Ebralh, son procureur, pour tout ce qui concerne le règlement de la succession de son dit père et faire les serments de fidélité. — Ce cahier est paginé 1 — 24 ; 1 — LXXXI.
Description physique : (Cahier.) — In folio, 105 feuillets, papier.
E 2011479-1496
Ebralh. Lausimes par Otho Ebralh, damoisel, seigneur deTonnac ou par son procurenr Ramon Ebralh, recteur de Saint-Etienne de Tonnac, demeurant à Montmiral. Les fiefs donnés à cens sont situés dans la juridiction de Puycelsi. — Procurations données par le même Otho, pour recevoir des reconnaissances et donner des investitures, à Raymond Delrieu (De Rivo), fils de Jean, de Puycelsi, et à Dominique Noyrit, prêtre dudit Puycelsi.
Description physique : (Cahier.) — In folio, 25 feuillets, papier.
E 2021575-1782
Ebrard (1748). Certificat d'étude délivré par le recteur de l'université de Toulouse à Jean-Baptiste-Pie Ebrard, de Rabastens. — Emboulas (1782). Testament de Jacques Emboulas, laboureur à Montdurausse. — Enchizes (1575). Testament de Jacques-Philippe Enchizes, balestier, de Lombers. — Enjalbert (1681) résigne la cure de Frayssines. — Enjalran (1663), Antoine, chapelain de la chapellenie de Mondragot, en l'église Saint-Etienne d'Albi, est détenteur d'un jardin dépendant de cette chapellenie.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 2 pièces, papier.
E 2031578-1748
Esbaldit. Testament et codicille de Géraud d'Esbaldit, notaire et secrétaire du Roi, maison et couronne de France, à Paris, mort en 1592. Il avait hérité de son frère qui était lui-même avocat et secrétaire du Roi, à Paris, et il institue héritières ses soeurs Anne, Juliette et Françoise. Il veut que tous ses biens soient vendus et que, du produit, il soit acheté aux environs d'Albi une terre et seigneurie qui portera le nom d'Esbaldit. Dans le cas où les sœurs n'auraient pas d'enfants mâles, la seigneurie, le nom et les armes d'Esbaldit reviendront au plus proche parent, en ligne directe, à l'exclusion de ceux qui sont hérétiques. — Pièces relatives à l'exécution de ce testament. — Ce Géraud était fils d'autre Géraud, licencié en droit à Albi, dont le frère Pierre avait eu deux fils, Pierre et Arnaud. — La substitution donna lieu à un très long procès entre les descendants de Pierre, d'une part, François Dusolier, sieur de la Resclaus, et Jean, son frère, fils de Françoise, la dernière des sœurs du testateur Géraud. — Papiers du capitaine Jean Esbaldit (1593-1626), et lettre de l'évêque d'Albi à son adresse. — Pièces diverses relatives à la famille d'Esbaldit (1578-1703). — Un membre de cette famille accusé de meurtre. — Mariage de Pierre Esbaldit, marchand, avec Marguerite Deloulm. — Frais de sépulture d'Arnaud, père dudit Pierre. — De Pierre naquit Be-ranger ; de celui-ci Barthélémy, qui eût pour frère Guillaume. — Mariage de Béranger avec Jeanne Ricart. — Société commerciale de Pierre et Béranger Esbaldit, père et fils, avec Pousade. — Titre clérical par Béranger et sa femme à Simon Esbaldit, leur fils cadet. — Testament de Jeanne Ricart en faveur de son mari. — Donation par Béranger à Barthélémy, son fils, qu'il émancipe. — Donation de Simon à Barthélémy, son frère. — Succession de Barthélémy Esbaldit, bedeau de St-Salvi, décédé le 29 septembre 1722. — Son testament institue héritière universelle Catherine de Boutaric, femme de Raymond d'Aussaguel de Lasbordes, conseiller au parlement de Toulouse, et le testateur se reconnaît débiteur envers Guillaume d'Esbaldit, clerc tonsuré. — Ledit Guillaume se constitue un titre clérical. — Il est pourvu de la chapellenie de Roudille, en l'église St-Grégoire, par Simon de Berne, seigneur de Brassac, habitant son château de Cussac. — Contestations et procès entre ledit seigneur et Esbaldit. — Inventaire des biens, meubles, livres et effets de Guillaume Esbaldit, décédé, à Albi, le 3 août 1745. — Comme ce prêtre était bâtard, bien que reconnu fils du bedeau Barthélémy, l'archevêque, seigneur d'Àlbi, fut son héritier, et transmit la succession à l'hôpital. — Pièces relatives à la liquidation de cette succession.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 78 pièces, papier.
E 2041438-1784
Escande (1762). Testament de Jean Escande, prévôt du chapitre de Castres. — Escarlhan (1438-1700). Hommage à Bernard et à Jacques d'Armagnac, comtes de Castres, par les frères Antoine et Forton d'Escarlhan, pour les fiefs qu'ils possèdent dans la châtellenie de Lombers. — Pièces relatives à la succession de Louis d'Escarlhan, qui laissait deux filles, Isabeau et Esther, sous la tutelle de Catherine d'Alary, leur mère. — Jean, frère de Louis, et époux de Fines Dupuy, était aussi mort laissant des enfants en bas-âge. — Il y avait encore la succession de Guillaume d'Escarlhan, qui avait laissé deux fils, François et Antoine, morts peu de temps après leur père, et deux filles mariées : Marie, à Antoine Aussaguel, et Jeanne, à Antoine Rossignol, bourgeois d'Albi. — Testament de Guillaume, qui avait épousé Levezone de Bonauld. — Arrentement perpétuel des biens de l'église St-Sernin de Lombers, par Me Jacques d'Escarlhan, recteur de St-Martin dudit lieu. — Noble Pierre d'Escarlhan, sieur de Léjos, consul de Lamillarié. — Bail à demi-fruit par Antoine d'Escarlhan, sieur de Lamolière, de Lombers, au nom de Jeanne-Paule d'Escarlhan, sa sœur, héritière d'Antoine de Molinier, son mari, sieur de Peirusson. — Mariage du fils dudit Molinier avec Jeanne Dassier. — En 1700, Charles d'Escarlhan, sieur de Labarthe, est gouverneur du fort St-André, en Franche-Comté. — Escrive (1639). Pactes de mariage entre Antoine Escrive, du masage des Escrive, à Graulhet, et Antoinette Escudière. — Espérou (1662). Vente par Melchior Cahuzac, Me chirurgien, fils de Jacques, Me apothicaire de Lautrec, à Antoine Espérou, de Labruguière (Carlus), de différents biens situés à Lautrec, entr'autres d'un moulin en ruine sur le Bagas, lieu dit à Fourlou, paroisse de Magreperbeyre, avec les paissière, bezal, emprieux, tous les meubles et terres en dépendant. — Esquirol (Joseph) prend possession de l'office de bedeau dans la cathédrale de Castres (1755). — Il a pour successeur (1784), Jean-Jacques-Joseph Esquirol, son neveu.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 24 pièces, papier.
E 2051277-1784
Fabier (1784). Mariage de Jean-Pierre-François Davisols Fabier et Hippolyte Rivals de Langlade. — Fabre (1277-1783). — Cession de biens à Labruguière, par Bachon aux frères Guillaume et Jean Fabre. — Pactes du mariage de Pierre Fabre, fils de Guillaume, avec Bernarde de Ulmo, de Cambounet. — Testament de Pierre Fabre, l'ancien, qui fait héritière sa fille Bernarde, femme de Jean Ricart. — Acquisition d'une pièce de terre et d'un bois, à Escoussens, par Pierre Fabre, dit Prunelh, de Labruguière. — Vente d'une pêcherie dans le Thoret, par Guillaume Fabre à Guillaume Rulliac. — Jeanne Fabre donne à l'hôpital d'Albi une terre, située dans la juridiction de Castelpers, diocèse de Rodez. — Partage de biens entre les héritiers de Guillaume Fabre. — Acquisition du moulin Mérault, consulat de Verdalle, par les frères Fabre, meuniers à Sorèze. — Testament de Pierre Fabre, de Puechmalou, vicomte de Paulin. — Acquisition de la métairie de Lavalette, consulats de Cambounés et Boissezon, par Jean Fabre, aîné, négociant, seigneur de Massaguel. — Fabri (1599). Codicille de Anne de Fabri, femme de Antoine Jordain, bourgeois de Graulhet.
Description physique : (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 7 pièces, papier.
E 2061531-1785
Falc (1773). Arpentement et plans d'application des fiefs de Blima et Cassagnes, consulat de Montespieu, appartenant à Marc-Antoine de Falc de Puechberton, ancien capitaine d'infanterie, habitant son château de Puechberton (Navés), etc. — Falguerolles (1691-1785). Pièces relatives à une créance de 18,000 livres, de dame Blanche de Falguerolles, veuve de Salomon de Faure, seigneur de Roumens, sur la sénéchaussée de Carcassonne. Cette créance passe successivement à Philippe de Julien, sieur de Lafage, fils d'un premier lit de ladite Blanche ; à Jacques de Faure-Ferrier, prieur de Saint-Vivant, par cession dudit Lafage ; à Paul Ferrier Du Terrail, neveu dudit prieur ; à Madeleine Ferrier Du Terrail, sœur de Paul ; à François de Puech de Fonblanc, et enfin, par cession, aux héritiers du sieur Chàlard, grand archidiacre de Castres. — Extrait de l'acte de vente d'un moulin à blé et un moulin à papier à Burlats, par Pierre de Bayard, à Godefroi-Louis de Falguerolles. — Extrait du contrat de mariage de François-Louis de Falguerolles, fils de Godefroi-Louis, avec Anne-Marie-Antoinette Léonard de Latour. — Falguière (1775-1783). Baptistaire de Joseph-Séverin-Antoine et Jean-François Robert Falguière, fils de Gabriel, ancien contrôleur général des finances, domaines et bois de la généralité de Toulouse, demeurant à Rabastens. — Faralh (1531). Vente d'une terre à la Pagésie, par Calmeyre à Guillaume et Jean Faralh.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin, 18 pièces, papier (3 plans).
E 2071605-1790
Faure (1605). Vente par Jacques de Durand, sieur de Labruguière, à Salomon de Faure, du château, de moitié de la terre de Saint-Amancet, et de tout ce que ledit de Durand avait acheté de Guillaume de Villespassant, en 1597. — Sept plans de fiefs, situés à Saint-Amancet, et appartenant à M. de Faure Saint-Maurice, seigneur dudit lieu. — Fauré (1654-1713). Lettres de tonsure cléricale délivrées par l'évêque d'Albi, à François Fauré, de Gaillac. — Traité par lequel ledit sieur Fauré, bedeau du chapitre Saint-Michel de Gaillac, s'engage, moyennant 40 livres par an, à tenir la classe de troisième au collège de cette ville. — Inventaire de la succession de Fauré, père. — Lettres d'admission, en la même année, au diaconat et à la prêtrise, de Guillaume Fauré, sous-diacre du diocèse d'Albi, par l'évêque de Lavaur. — Titre clérical de François Fauré, clerc et acolyte. — Prise de possession d'une prébende dans l'église Notre-Dame du Taur de Réalmont. — Certificat de Jean Rochette, recteur du collège des Jésuites d'Albi. — Lettres de prêtrise délivrées par l'évèque de Vabres. — Exeat délivré à Fauré. — Lettres intimes de la sœur Marie-Joseph, du couvent de la Visitation Sainte-Marie, d'Albi, à Fauré, qui était alors au séminaire de Villefranche de Rouergue. — Pièces relatives à des poursuites commencées par Fauré, pour la jouissance d'un canonicat dans l'église cathédrale de Rodez, et abandonnées par lui. — Prise de possession par Fauré, d'un obit fondé dans l'église Notre-Dame de Montels. — Il est pourvu d'une chapellenie fondée par le sieur Duteau, dans la chapelle de l'hôpital Saint-André, de Gaillac. — Jean Raffis lui donne la moitié de ses biens. — Pièces relatives à une prébende de l'église Saint-Salvi d'Albi, fondée par de Boucherembaut, dont Fauré est pourvu, ce qui donne lieu à un procès relatif au droit de patronage. — Droits d'amortissement dus par Fauré, prébendier en l'église métropolitaine, en sa qualité de chapelain de la chapellenie fondée au Petit-Lude, par une disposition testamentaire de l'évêque Daillon Du Lude, et dotée de 4,000 livres. — Acte d'acquisition d'une maison par Fauré. — Par son testament (1713), il institue héritiers les pauvres de l'hôpital d'Albi. — Fauré (1761-1790). Baptistaire de Jean-François-Eustache Fauré, de Montpellier, et sa prise d'habit dans le couvent des Capucins d'Albi, sous le nom de frère Célestin de Montpellier. — Férailh (1560). Testament de Clément Férailh, vicaire en l'église Saint-Pierre de Gaillac. — Féral (1750). Lettres de provision pour l'office du maire de Cahuzac, délivrées par le Roi, à Marc Féral. — Ferran (1631). Testament de Guillaume Ferran, greffier des capitouls de Toulouse, mort de peste.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 79 pièces, papier.
E 2081741
Ferret. Arpentement général des fiefs que Pierre Ferret, bourgeois de Dénat, possède dans le consulat de Lamllarié, fait et dressé par Jean-Antoine Cluzel, feudiste d'Albi. Ce procès-verbal d'arpentement contient le plan de chaque fief avec indication du nom du tenancier, de la contenance et des redevances à percevoir. — Répertoire en tête.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 106 feuillets, papier.
E 2091479-1789
Fieuzet (1788). Testament de Jean de Fieuzet, juge de la Terre-Basse d'Albigeois, au siège principal de Cadalen. — Flottes (1630-1745). Testament de Durand Flottes, prêtre, vicaire de Vertus, consulat de Rabastens. — Bail à colloque du nouveau moulin de Fenouillet-sur-le-Cérou, consenti par Bernard Flottes, bourgeois de Monestiés. — Testament de François de Flottes, seigneur de Laribaute, paroisse d'Albine, annexe de Saint-Amans, décédé au château de Laribaute. — Foard (1479). Vente d'un pré à Jean Foard, recteur de Panens, bénéficier de Sainte-Cécile d'Albi, ledit pré situé dans la juridiction de Pouzols. — Fongaudran (1728-1789). Vente d'une maison, àLautrec, par Pierre de Foucaud et Daure, seigneur de Braconac et Saint-Juéry, sénéchal de Castres, aux frères Pierre-François Subsol, du chapitre de Burlats, et Jean-André Subsol de Fongaudran, bachelier en droit. — Liquidation d'arrérages de rentes entre le sénéchal de Foucaud et Esprit-Protais Subsol, sieur de Fongaudran, fils et héritier de Jean-André. — Contrat de mariage dudit Esprit-Protais avec Elisabeth de Maurel de Lapomarède. — Liquidation de la succession paternelle entre Esprit-Protais de Fongaudran, Elisabeth, sa sœur, et François, sieur de Lavalade, son frère. — Saisie sur Subsol de Fongaudran, pour dettes. — Fontvieille (1593-1671). Cession de censives à Puygouzon et Saint-Benoit, avec toute domination et directe, par Philippe de Rabastens, baron de Paulin, à Pierre de Fontvieille, viguier d'Albi, seigneur de Saliès et Sequestre, coseigneur d'Orban. — Pièces de la procédure suivie par le syndic du diocèse, contre Antoine Fontvieille, viguier, comme usurpateur de noblesse. — Jugement de Claude de Bazin, intendant, qui déclare ledit Fontvieille, usurpateur.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 21 pièces, papier.
E 2101388-1786.
Fos-Laborde (1786). Procès-verbal d'adjudication de la baronnie de Lacourtade, mise en vente avec ses dépendances, par Catherine-Françoise Castanier de Couffoulens, comtesse de Clermont-Lodève, marquise de Sérignan, baronne de Couffoulens, etc., veuve de Louis-Marie marquis de Poulpry, lieutenant général des armées, ladite baronnie adjugée à Jean-Antoine-Edouard Fos-Laborde, docteur médecin, demeurant à Gaillac. — Foucaud (1715-1752). Reconnaissances de fiefs situés à Saint-Juéry, dans la vicomté de Lautrec, à Pierre de Foucaud et Daure, seigneur de Braconac et Saint-Juéry, demeurant à Lautrec. — Fourmen (1698). Testament de Jacques Fourmen, avocat, de Castres. — Fournials (1658). Lettres de l'évêque de Lavaur pour la prise de possession de l'église de Castelnau-dc-Brassac, par Jacques Fournials, chanoine de Castres. — Franc (1538). Transaction entre Jacques Franc, bachelier en droit, et Antoine Franc, son frère, sur le partage de la succession de Berthomieu, leur frère. — Fréjeville (1584-1764). Sire Antoine de Fréjeville, bourgeois de Réalmont, reconnaît tenir en fief de Marguerite de Caraman et de Foix, vicomtesse de Lautrec, baronne de Venès, etc., la métairie d'En Contié, juridiction de Venès, paroisse Saint-Laurent du Laux, dont les bâtiments ont été ruinés pendant les dernières guerres ; — contrat de mariage entre Jean de Fréjeville, ancien capitaine de cavalerie, fils de Gui-Henri Gau de Fréjeville et de Elisabeth de Bernard, et Elisabeth de Thomas de Labarthe, fille de Pierre et de Elisabeth Dauriol ; — baptistaire (1748) de Jean-Henri-Gui-Nicolas de Fréjeville, né de ce mariage. — Testament de Elisabeth de Thomas, femme du sieur de Grandval ; — codicille de Louise de Fréjeville, veuve de Etienne de Bourguet, de Réalmont. — Frésouls (1388). Rédaction en acte public de conventions matrimoniales arrêtées par parole quinze ans auparavant, à l'époque de la réalisation du mariage. — Frésouls (1727). Lettres de père spirituel délivrées à Pierre Frésouls, de Peyregoux, par le frère Armengaud, gardien du couvent des Cordeliers de Lautrec. (Cachet du couvent.).
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 10 pièces, papier (1 imprimée).
E 211Gaches à Galaup.
Gaches (1556-1770).
— Acquisition d'une maison au mas du Brolhet, juridiction de Rouffiac.
— Assignation à Antoine Gaches, devant l'ordinaire de Labastide-Montfort, pour se voir condamner à se charger sur le compoix d'une pièce de terre qu'il possède à Las Trémades (10 octobre 1770, acte issu de 3 E 1/10443).
Gailhardy (1631-1652).
— Testament et codicille d'Antoine Gailhardy, prêtre, seigneur et baron de Trébas, Gaicre et des Avalats, qui veut être enterré au chœur de l'église Saint-Salvi, au tombeau de son frère Guillaume, chanoine de ladite église ; il institue héritier son neveu Antoine Gailhardy, fils de feu François, bourgeois de Salers en Auvergne.
— Assignation à Caldaguès, par Antoine de Gailhardy, trésorier général de France, seigneur des Avalats, en procès avec ses créanciers.
— Reconnaissance par ledit Antoine, seigneur et baron de Trébas, Gaicre et les Avalats, à Marie de Fleyres, sa femme, en exécution de ses pactes de mariage.
Galaub (1398-1411).
— Vente d'une maison à Labruguière, à Antoine Galaub, par Bernard Fabre, fils de Sicard, et d'un jardin, par Sicard le jeune.
Galaup (1652-1720).
— Mariage de Jean Galaup, marchand à Puylaurens, avec Madeleine de Cambon, fille de feu Pierre, notaire de Castres. — Cession de la métaire du Gô de Satarn à Claude de Galaup, bourgeois d'Albi.
— Acte sous seing privé, signé au château du Gô, par lequel le sieur de Galaup loue sa maison au sieur de Rotolp, notaire, pour deux ans, moyennant 110 livres par an.
— Nomination de Jean-Antoine de Galaup, prêtre, à la chapellenie fondée en l'église Sainte-Cécile, en 1365, par Jean de Foissens, prêtre de ladite église, en l'honneur de saint Blaise et saint Laurent, ladite nomination faite par Jérôme Rouffiac, tisserand d'Albi, descendant de l'ancienne famille des Rouffiac, et à ce titre patron de la chapellenie des Foissens ; prise de possession ; cession de droits au prêtre Pierre Rouffiac.
Dates : 1398-1770
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 12 pièces, papier.
E 2121294-1783
Galiber (1770-1783). Pierre Guibal, papetier à Saint-Sauveur de Mazamet, vend à Galibert, de Castres, avec l'autorisation du Roi, étant protestant, une papeterie et un moulin-foulon sur la Durenque ; — acte de partage entre Galibert et son fils, qui exploitera la papeterie. — Galtier (1513). Cession par Delacroix (de Cruce) à Raymond Galtier, notaire à Castres, de rentes et créances à solder, en partie, par Jean de Ligonier, (Ligoneri) aliàs Godri, hôte dudit Castres. — Gan (1583). Testament d'Elisabeth Gane femme d'Armengaud, blancher, demeurant à Castres. — Garcias (1294). Acte reçu par Jean de Prémiac, notaire à Albi, par lequel Ramond Garcias, pour lui et son frère Narnaut, donne à bail un maillol à Renteil (une jeune vigne) à Durant Espero. — Garin (1463). Acte d'obligation hypothécaire par Pierre Ribot, de Lombers, à Jean Garin, qui lui avait vendu un jardin. — Garrabuou (1499). Acquisition d'une maison au Buzet, par Antoine Garrabuou, marchand, de Lisle. — Garrigues (1677-1681). Pièces relatives à la banqueroute de François Garrigues, manufacturier, du Bout-du-Pont d'Albi, et au procès intenté à Raymond Boyer, docteur et avocat à Albi, accusé de complicité dans cette banqueroute. Pièces de procédures, mémoires, correspondance des conseillers de Nupces, de Lasbordes et autres avec la Dlle de Boyer. Sentence favorable à Boyer. — Garrigues (1745). Vente de la terre et château de Rosières, par Antoine Paulin de Solages, de Carmaux, donataire contractuel de feu François Paul de Solages, son père, à Jean Joseph de Garrigues de Citon Naujac et de Lespine, habitant de Lasalvetat. Le château était en ruines.
Description physique : (Liasse.) — 6 pièces, parchemin ; 32 pièces, papier.
E 213Garrouste à Gasc.
Garrouste (1643).
— Lettres de provision et de réception de Mathieu Garrouste, huissier audiencier au sénéchal de Castres.
Gary (1535-1827).
— Noble Jean Gary, résidant dans la borie du Caylar, consulat d'Andillac, mais originaire de Rinhodes, diocèse de Rodez, cède un bien, appelé Lagazelle, à Jean de l'Olm (de Ulmo), le vieux, marchand à Cordes, en échange de la dite borie du Caylar (1535).
— Fragment d'un registre de reconnaissances (paginé 4-17), par Jean Gary, marchand à Cordes, pour des fiefs qu'il tient à Réalmont et à Lombers (1552).
— Quittances diverses pour Pierre, Joseph et Antoine Gary, de Gaillac (1685-1827, 60 pièces issues de 3 E 1/10443)
Gasc (XVe siècle).
— Fragments de registres de reconnaissances et lausimes (deux cahiers paginés : 117-136 ; 138-153, et 6 feuilles détachées) des fiefs appartenant à Guillaume Gasc, d'Arthès, seigneur de Besellé, de Labastide-des-Vassals et du castel de Las Fargas, en son nom et comme fondé de pouvoirs de son frère Ramon. Ces fiefs situés à Saint-Juéry, à Lasgrèses, à Cahuzaguet, à Labastide-des-Vassals (Saint-Grégoire), à Marsal, à Crespinet, à Marcel, et au castel de Fargues. Actes extraits des notes de Guillaume Mercadier, prêtre et notaire, par Jérôme Stephane, notaire royal.
Dates : 1435-1827
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 10 pièces, papier.
E 2141402-1430
Gasc. Lausimes par noble Ramond Gasc (Ramundus Vasconis), donsel, seigneur de Besellé de Labastide-des-Vassals, et par Bertrand Àdémar, coseigneur des Vassals et époux d'Esclarmonde de Paulin. — « Ave Maria gra. plena. — In nomine sante Trinitatis pris et filii etspûs sti. Amen. Noverint universi quod anno dni mill quadringentissimo secundo et die septima mensis februarii, apud stûm Gregorium fuerunt accepta laudimia quœ sequntur, scripta in presenti libro per me Petrum Faie, not. reg. Albie, ut sequitur. » — Les actes sont reçus à Saint-Grégoire, aux Farguettes (apud locum ou apud turrim de Las Fargas), à Albi, à Puech Mergo, à Lescure, à Saint-Juéry, à Taïx etc., — En 1417. Berthomieu de Ramyre, donsel du château de Lescure, représente Ramond Gasc, seigneur de Besellé et de Taïx (Tais).
Description physique : (Registre.) — In-folio, 118 feuillets, papier.
E 2151455-1605
Gasquet. Reconnaissances féodales au profit de Bernard Barravi et Guillaume Gasquet, marchands à Lombers, extraites des registres de divers notaires, à la requête d'Elie de Gasquet, seigneur d'Azérac, afin de faire reconnaître les droits qu'il prétend lui appartenir sur des fiefs, situés principalement dans les consulats de Lombers et de Réalmont, fiefs ruinés pendant les guerres du XVIe siècle. Les reconnaissances sont du XVe siècle et, à la suite, sont deux actes de 1519 et 1521, portant l'un transaction, l'autre échange par Antoine Gasquet, marchand à Albi.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 157 feuillets, papier.
E 2161477-1775
Gasquet (1558-1583). Reconnaissances féodales à Antoine de Gasquet, d'Albi, par sire Gélis Gutel, marchand, de la même ville, pour des fiefs à Pouzols. — Poursuites féodales par Elie de Gasquet, seigneur d'Azérac-les-Terssac. — Gaubilh (1491). Obligation consentie par Pierre Gaubilh, de la paroisse de Lapeyrière, juridiction de Lisle, en faveur de Pierre Cassayre, du même lieu. — Gauffredi (1477). Lausimes de terres dans la paroisse de Graissac, par Antoine Gauffredi, marchand à Lautrec. — Gausserand (1607-1749). Inventaires des successions de Laurent et Pierre Gausserand, père et fils, notaires à Saint-Juéry. — Vente par Bernard Audibert, bourgeois, à Joseph Gausserand, archidiacre de Sainte-Cécile d’ Albi, d'une maison sise dans cette ville rue Saint-Etienne. — Gayrail (1477). Échange de propriétés entre Jean Gayrail teinturier à Albi et Guillaume Rossel, du mas de Bardières, paroisse de Saint-Jean-de-Queye. — Gayrard (1573). Décret du viguier d'Albi adjugeant à Guillaume Gayrard, chanoine de la métropole, une maison située près de l'église du Castelviel, saisie sur Barthélémy Montfrais, prêtre dudit Castelviel, à la requête du chapitre Sainte-Cécile. — Gazaignes (1775). Réception de Françoise Gazaignes, de Gaillac, à la profession de religieuse au couvent de Notre-Dame de Longueville, ordre de Saint-Benoît.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 7 pièces, papier.
E 2171551-1791
Gélis (1663-1791). Titre clérical de Jacques Gélis, fils de feu Jacques, marchand à Lisle. — Vente de la métairie du Pigeonnier, paroisse de Gradille, par Etienne de Gélis, trésorier honoraire en la généralité de Montauban. — Lettres royaux pour la rescision de cette vente. — Donation de cette métairie par de Gélis à Jean Antoine Jalbert. — Génibrouse (1551-1789). Inféodation par le Domaine du bois de Lagrange-les-Castres, au profit de Sébastien de Géni-brouse, seigneur de Saint-Amans. — Prise de possession de la terre et vicomté de Paulin par Jacques de Génibrouse, seigneur de Saint-Amans, vicomte de Boissezon, Murat, etc., à lui adjugée, moyennant 64,552 livres, par décret contre Gaspard de Latour-Gouvernct, vicomte dudit Paulin (1680). — Bail à ferme par Jacques de Génibrouse, marquis de Boissezon, seigneur et baron de Lédergue etc., demeurant à Lautrec, veuf de Marianne-Françoise de Capriol, fille et héritière de Jean Etienne de Capriol, seigneur de Mandoul, sénéchal de Castres. — Reconnaissance féodale en faveur de Jacques de Génibrouse, de Lédergue, pour un fief à Sieurac. — Quittance par Gabriel de Génibrouse, seigneur de Lédergue, Boissezon, Milhars, Lasalle, Latour, Marvignol etc., étant dans son château de Lasalle. — Pactes de mariage entre Gabriel Maurice de Génibrouse, comte de Boissezon, habitant son château de Lédergue, fils de Jacques, marquis de Boissezon, et de feue Marianne-Françoise de Capriol, représenté par son oncle paternel Jacques de Génibrouse, chevalier de Saint-Amans, d'une part, et Marie-Thérèse de Roquefeuil, fille de Joseph, seigneur de Lasalle-Padiés, paroisse de Tels, et de Marie de Roquefeuil, d'autre part (1764). — Baptistaire (1769) de Jean-Louis-Marie de Génibrouse, fils de Pierre-Jean-François de Génibrouse comte de Castelpers et de Anne Alexandrine de Mun de Sarlabous de Devèze ; parrain : Louis Gabriel, marquis de Génibrouse ; marraine : Marie de Binos, marquise de Sarlabous. — Vente d'un moulin à Boissezon par Maurice de Génibrouse, héritier de Jacques, sous bénéfice d'inventaire. — Assignation à Gabriel Maurice de Génibrouse, comte de Boissezon, seigneur de Lédergue, Lasalle-Padiés etc., et à Marie Thérèse de Roquefeuil, sa femme, fille et donataire de messire de Roquefeuil, à la requête d'Etienne de Roquefeuil, de Valence, frère du donateur, fils de Pierre et de Marie de Roquefeuil, pour voir procéder à la composition du patrimoine desdits époux Pierre et Marie de Roquefeuil, décédés. — Gervain (xvIIIe siècle). Plans de fiefs situés dans la vicomté de Lautrec, dépendant de la seigneurie de Moncuquet, et appartenant au sieur de Gervain. Lesdits plans dressés sur d'anciennes reconnaissances faites à Dupuy de Cabrilles. Calcul des censives qui sont dues au château de Moncuquet.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 52 pièces, papier (36 plans).
E 2181559-1712
Ginolhac (1559-1687). Partage de biens entre Pierre de Ginolhac, notaire à Albi, et Jean, son fils, docteur en droit, d'une part, et Guillaume Boyer. — Arrêt du parlement de Toulouse en faveur de Jean de Ginolhac, fils de Germain, marchand à Toulouse, héritier de Anne de Bermond sa mère, celle-ci héritière substituée des frères Alexandre et Antoine Teyssier ; ordonnance pour l'exécution de cet arrêt. — Perge des fiefs appartenant à Germain de Ginolhac, juge en la cour temporelle d'Albi, sieur de Belbèse et Lasfargucs, lesdits fiefs situés à Saint-Benoît et Lamillarié. — Lettres de provision de l'office de viguier d'Albi, délivrées à Bonaventure de Ginolhac, avocat, par suite de la résignation de Jean Louis de Janin de Gabriac. — Extrait du testament de Germain de Ginolhac. — Golinhac (1567-1649). Mariage entre Etienne Golinhac, bachelier en droit, fils de Ramond lieutenant de juge au Bout-du-Pont, et Marguerite de Ro, fille de Guillaume, marchand, et de Marguerite de Fréjaville. — Quittance de la dot de Marguerite de Ro. — Mariage entre Guilhaume Golinhac, docteur en droit, fils d'Étienne, avec Madeleine de Maignen, fille de Jacques, lieutenant principal en la cour temporelle et de Rose Denise. — Lettres de prêtrise de Étienne Golinhac, frère dudit Guillaume. — Il est pourvu d'une prébende dans l'église Saint-Salvi d'Albi. — Acte de prise de possession. — Gonnet (1704). Arrêt du Parlement dans une instance féodale entre Joseph Étienne Gonnet, capitaine d'infanterie, mari de Claudine de Randon, fille et héritière de Jean, procureur en la Chambre de l'Édit de Castres, d'une part, et Guillaume de Passemar de Capriol, vicomte de Saint-André, baron d'Alban et Timoléon Martin, seigneur de Viviers, d'autre part. — Gontier (1668-1712). Obligation envers le sieur Batinhe, de Mondragon, par Pierre de Gontier, sieur de Pratdaucou, et François de Gontier, chanoine de Burlats ; tant en leurs noms qu'en celui de Marie de Lebrun, veuve de Pierre d'Isarn, seigneur de Saint-Amans, Mouzieys, Puygouzon etc., de François d'Isarn, archidiacre de Sainte-Cécile d'Albi, et de François d'Isarn, chevalier seigneur de Saint-Amans, Mailhoc, Mouzieys, Puygouzon etc., enseigne des gardes du corps du duc d'Orléans. — Constitution de rente par le chapitre Sainte-Cécile, au profit de François de Gontier, archidiacre. — Achat de la métairie de Planquetorte, consulat d'Albi, par François de Gontier et Louis de Carre. — Pactes de mariage entre Antoine de Gontier sieur de Pratdaucou, fils de Pierre, chanoine de Burlats et de feue Madeleine Dupuy, et Marguerite de Cassaignau, fille du sieur de Cassaignau, conseiller au Parlement. — Pièces relatives à la succession de l'archidiacre de Gontier : son testament ; donation entre vifs par l'archidiacre à son neveu Antoine de Gontier et à Germaine, sa nièce, épouse du sieur de Carre ; répudiation de la succession. — Testament de Germaine de Gontier. — Inventaire de la succession. — Contestation entre l'hôpital d'Albi, héritier bénéficiaire de Germaine, les héritiers de Carre, etc. — Transactions.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 41 pièces, papier.
E 2191450-1786
Gorsse (1507-1780). Echange entre de Pleus, marchand à Albi, et les frères Gorsse, de Puygouzon. — Contestation entre Bernard Gorsse, avocat, lieutenant principal en la cour temporelle, et Jean François Gorsse, son frère, relativement au testament de leur père, François Gorsse, avocat, et à la succession de Jacquette Dupuy leur mère. — Bail par Jean Gorsse, bachelier en théologie, fils de François. — Cession d'une rente sur l'hôpital par Jean Gorsse, chanoine de Saint-Salvi. — Lettres du capitaine de Lafont, d'Energues ; de l'abbé de Lafont, de Toulouse, son frère ; du sieur Estadieu, de Réalmont et de l'archevêque de Cambray au sieur Gorsse, régent de la temporalité, en sa qualité de syndic de l'hôpital d'Albi. — Constitution de rentes, par le diocèse d'Albi, au profit des sieurs Raymond et Raymond-Antoine-Olivier Gorsse, avocats. — Prise de possession d'un canonicat de l'église Sainte-Cécile par Jean-Antoine Gorsse, prébendier. — Goudon (1461-1786). Reconnaissances de fiefs à Lacaune, au profit de M. de Goudon, et plan d'application de ces fiefs qui appartenaient dans l'origine à Pierre de Galaud. — Gralhet (1513). Bail à fief d'un pré à Lisle, par Guillaume Gralhet, marchand. — Grandis (1741). Testament de Louis de Grandis, curé de Soulègre. — Granet (1453). Testament de Guillaume Granet, de Labruguière. — Grasset (1780). Vente à Jean Grasset, papetier, des moulins à papier et à huile de Salvages, par Armand Donadieu de Pélissier Dugrès, ancien officier, héritier de Jean Henri son frère aîné et fils de Marc-Antoine, ancien capitaine d'infanterie. Le vendeur qui était protestant, est autorisé à vendre par brevet du Roi.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 29 pièces, papier (1 plan).
E 220Graves à Gutel.
Graves (1710).
— Extrait du testament de Anne de Graves.
Guilhot (1777).
— Contrat de mariage de Jean Jacques Guilhot, marchand, avec Anne Boulade, d'Oulias, consul de Castelnau-de-Brassac.
Guiran (1709-1711).
— Testament de Michel Guiran, chanoine de l'église métropolitaine d'Albi, et de Jean de Guiran, aussi chanoine. Celui-ci veut être enterré dans l'église métropolitaine, au tombeau de Michel son oncle.
Guirard (1746-1783).
— Baptistaires des enfants nés de Louis de Guirard, sieur de Sérénac, et de Marianne de Panis son épouse.
— Testament de Jean Martin, médecin, instituant héritier Jean Louis de Guirard-Montarnal, fils de Louis, seigneur de Sérénac, habitant Trébas.
— Mortuaires dudit Jean-Louis et de Charles son fils qui institue héritière Marianne de Panis, sa mère.
Gurgy (Jean), avocat à Albi (1571-1590)
— Son contrat de mariage avec Anne Dausard ;
— son testament fait en temps de peste ;
— inventaire des meubles et papiers qu'il laisse à son décès.
Gutel (1483-1583).
— Contrat de mariage de Gilles Gutel de Rebais, diocèse de Meaux, résidant à Albi, avec Jeanne Aygualinca, de Lescure. Cet acte est curieux ; il commence ainsi : In illius nomine qui Evam junxit sociam prothoplaustro, etc.
— Donation par Gilles, marchand à Albi, à son fils Jean qui épouse Antoine Guillaberte.
— Quittance de tous droits donnée par Guillemette Gutel, femme d'André Vieusseux, de Lombers, à Gilles son frère.
— Actes de diverses acquisitions faites par Jean Gutel, à Albi et aux environs de cette ville.
— Procédure relative à la succession de Jean Gutel, entre Suzane, sa fille, femme de Guillaume Gerland, avocat, Gilles, son frère, marchand, et les autres enfants dudit Jean.
— Accord entre les parties.
— Testament de Gilles qui institue héritière universelle sa femme Jeanne Vieusseuse.
— Extraits du cadastre de Pouzols relatifs aux propriétés de la famille Gutel.
Dates : 1483-1783
Description physique : (Liasse.) — 11 pièces, parchemin ; 18 pièces, papier.
E 2211259-1779
Hairal (1621). Testament de François Hairal, marchand à Albi. — Hardy (1680). Lettres délivrées à Claude Hardy, prébendier en l'église métropolitaine, portant pouvoir d'exercer dans tout le diocèse (signature et sceau du prélat). — d'Haussonville. Instruction pour messire François d'Haussonville de Vaubecourt, évêque et seigneur de Montauban, défendeur contre le chapitre de cette ville. — d'Hautpoul (1259-1779). Bail à nouvel acapte par Narnaut R. Dautpol, seigneur d'Auterive, du Valat de son ort, de Las Canals. — Notes sur les dénombrements fournis par Jean d'Hautpoul, fils d'Izarn, seigneur d'Auterive ; par Nicolas d'Hautpoul ; par Delphine veuve du dit Nicolas par Baudoin, seigneur d'Auterive. — Obligation de Jacques de Capriol envers Pierre d'Hautpoul, pour les effets donnés en dot à Miramonde, femme du dit Capriol. — Reconnaissance faite au chapitre de Castres par Michel d'Hautpoul, religieux de Saint-Benoît de Castres, pour des fiefs situés à Viviers-les-Montagnes. — Reconnaissance de Jean Corbière, marchand à Labruguiére, en faveur de George d'Hautpoul, seigneur d'Aussillon, coseigneur d'Hautpoul, Labruguiére, etc. — Promesse de vente par le chapitre de Castres à Pierre d'Hautpoul, baron de Caucalières, des droits seigneuriaux de Saint-Alby, Mazamet, Hautpoul et ses dépendances. — Testament de Madeleine de Cardaillac-Saint-Martin, native de Labruguiére, résidant à Salettes : elle institue héritière sa sœur Antoinette, femme de Louis d'Hautpoul, et lègue 2,000 livres à sa mère Anne d'Hautpoul. — Mariage de Joseph d'Hautpoul, fils de Louis, seigneur de Salettes, avec Françoise Dufay, veuve de Jean-Baptiste de Negry, seigneur de Villarlong, demeurant à Conques. — Mort de Louis d'Hautpoul, au château de Salettes (1751). — Mariage de Joseph d'Hautpoul, seigneur de Salettes, avec Antoinette de Verdun. — Mort d'Antoinette de Cardaillac. — Obligations par Joseph d'Hautpoul envers Marguerite de Verdun de Fontès, femme de Antoine-Joseph Adhémar de Lantaignac. — Donation par Marie d'Hautpoul, fille de Louis, à Jean-Pierre-Joseph d'Hautpoul, son neveu.
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier (3 imprimées).
E 2221391-1755
Hébrail (1391-1536). Règlement d'eau pour le moulin Roudier, situé sur la Vère et appartenant à Hoto Hébrail, donsel, seigneur de Tonnac et de Rouyre. — Hoto Hébrail donne à cens le moulin de Cornilhes, sur la Vère, aux frères Courdurier. — Bail à cens, par le même, de terres situées dans la juridiction de Puycelsi. — Bail, par lui, du moulin de Cornilhes à noble Bertrand Cordurier. — Vente par Thomas Molinier à Salvie Hébrailhe, coseigneur de Blan, d'une pièce de terre au lieu de Blan-Vielh. — Fragment d'un registre de lausimes, par Pontus Hébralh, seigneur de Lacourtade. — Hébrard (1602-1755). — Reconnaissances féodales à Hercule de Hébrard sieur de Carmouls, par les habitants de Fontfayne, consulat de Pampelonne. — Testament de Jean Hébrard, laboureur, du masage d'En Hébrard, paroisse de Saint-Martin-du-Carla, diocèse de Lavaur. — Testament d'Arnaud Hébrard, marchand à Albi, époux de Catherine Chamayou ; il laissait quatre enfants : Thomas, André, Jean et Pierre. — Mariage de Thomas avec Jeanne Rodos. — Cession d'un métairie à Aussac, à Pierre, par sa mère, en paiement d'un legs de 800 livres que lui avait fait son père. — Procès-verbal constatant l'envoi de balles de pastel au sieur de Luzène, à Maringues, par André Hébrard, marchand à Albi. — Lettres de première tonsure cléricale, délivrées par l'évêque d'Albi à Antoine Hébrard, fils d'André, marchand, et de Françoise Paulet, et lettres d'admission aux ordres de prêtrise. — Lettres de prêtrise de André Hébrard, fils d'autre André, d'Albi. — Donation par André Hébrard, hebdomadier en l'église métropolitaine, à Arnaud Hébrard son cousin. — Exeat pour quinze jours, accordé à cet hebdomadier par l'archevêque, pour aller à Toulouse accomplir un vœu. (Sceau de l'évêque de Lavaur, Charles Legoux de Laberchère, archevêque désigné d'Albi.) — Correspondance relative à un procès tendant à faire augmenter les revenus des hebdomadiers d'Albi. — Brevet aux armes dudit André Hébrard, hebdomadier, délivré par d'Hozier en 1698. — Mémoire concernant un legs de 1,000 livres, fait verbalement en faveur de l'hôpital d'Albi, par le sieur Hébrard, marchand et ci-devant hebdomadier, se trouvant malade à Rieupeyroux. — Brevet du roi Louis XIV autorisant Martin Hébrard, marchand de cuivre à Albi, â établir un marteau à cuivre sur un rocher qui s'élève dans le Tarn entre Saint-Juéry et Arthés. — Certificat d'étude délivré par le chancelier de l'université de Toulouse, Jean de Cairol (sceau), à Jean-Baptiste-Pie Ebrard, de Rabastens. — Lettres d'admission du dit Ebrard aux divers ordres de prêtrise ; — sa promotion à la cure de Mareux et à certains bénéfices.
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 39 pièces, papier.
E 2231601-1635
Hébrard. « Libre de recognoissances et sensives deues a noble Hercules de Hébrard, sieur de Carmoulx et Saint-Félix, faites en l'an mil sis cens ung, par moy Lacroix, clerc ». — Les fiefs sont situés en partie dans le Rouergue, en partie en Albigeois, juridictions de Mirandol, Pampelonne, Lunaguet, etc. — Ledit Hébrard demeurait à Pampelonne, où en 1617 François de Boyer, seigneur de Lacoste, en Rouergue, mari d'Antoinette Hébrarde, lui donne quittance de la somme de 5,000 livres formant la dot de la dite Antoinette.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 92 feuillets, papier.
E 2241628
Hérétier. Inventaire des biens meubles, titres et documents de feu noble Jean d'Hérétier, sieur de Malacam, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi. Il laissait veuve Catherine de Burta et héritière, sous bénéfice d'inventaire, sa fille Margot. — L'inventaire dura du 4 au 12 mai. Comme il eut été dangereux, à cause du voisinage des ennemis de Castres et de Roquecourbe, de se rendre dans les métairies de Malacam, Laferrière, Ricalens, Lamiatte et Saint-Clément, on interrogea les fermiers. L'héritier avait été tué par les révoltés, quelques jours auparavant. On remarque surtout, dans cet inventaire, la partie relative à la garde-robe du gentilhomme et à sa bibliothèque.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 92 feuillets, papier.
E 2251516-1784
Hourde (1631). Reconnaissance de maître Jean Hourde, peintre à Albi, au profit de Jeanne Bosquette, sa femme, fille de maître André Bosquet, notaire à Mondragon. — Hugo (1527-1539). Reconnaissances de fiefs à Pierre Hugo, marchand à Albi, co-seigneur de Saint-Grégoire, et lausimes du mas de Lagalinarié par ledit Hugo. — Hugonet (1516). Testament de Pierre Hugonet, de Lombers. — Huteau (1784). Vente de fiefs, rentes et moulines à Castelnau-de-Montmiral, moyennant 12,488 livres, par le marquis Emmanuel-Marie-Valentin Du Puget, officier au régiment des carabiniers, fils mineur et donataire de feu Henri Gabriel Du Puget, président à mortier au parlement de Toulouse, au comte Louis Étienne Constance d'Huteau, lieutenant de Roi en la province de Languedoc, seigneur dudit Montmiral.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 4 pièces, papier.
E 2261224-1776
Imbert (1783). Bail du domaine de Poncy, consulat de Lacaune, moyennant 2,000 livres par an, par Charles Marie d'Imbert, chevalier, comte Du Bosc, baron de Miramont, Roquefère etc., capitaine de dragons, habitant son château du Bosc, diocèse de Rodez. — Itier (1553). Donation à Salviette Itière, femme du sieur Vielh de Gaillac, par Marguerite Ser-camanenta, sa mère. — Izarn (1224-1776). Nouvel acapte fait par B. Izarn, d'un fief situé à Auterive à R. Catala. (Charte-partie en langue vulgaire). — Noie relative au testament de Hugue Yzarn, fait à Albi, le 24 juin 1571, et à celui de Jacques, son fils, fait à Toulouse le 18 mai 1573. — Vente par Jean Puech, fils et héritier de Jacques, bourgeois d'Albi, à César d'Izarn Saint-Amans, archidiacre d'Albi, de deux métairies situées à Mouzieys-Teulet, moyennant 2,500 livres que touche Anne d'Escarlhan, veuve dudit Jacques, au nom de Jean son fils et son débiteur ; elle paye 2,000 livres qu'elle devait à Elie Dupuy, seigneur du Castelviel, comme héritière de son frère Antoine d'Escarlhan, décédé sans enfants. — Echange entre François d'Izarn sieur de Saint-Amans, archidiacre d'Albi et Louis de Reynès, gentilhomme ordinaire de la Chambre du duc d'Orléans. — Bail à ferme du moulin situé au bout du pont de Laguépie, par Jean Casimir d'Izarn Fraissinet de Roquefeuil, baron de Laguépie et autres places. — Vente d'une partie de la métairie de Rouyrié, consulat de Saint-Paul, à François et Jean Izarn, père et fils, de Viterbe, diocèse de Lavaur, par Jean de Verdiguier, seigneur de Puycalvel et Lasalle, demeurant à Castres.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 5 pièces, papier.
E 2271559-1658
Jacme. Mariage de Barthélemy Jacme, de la juridiction de Labessière-Candeil, avec Jehanne Monclare, d'Aussac, et quittance de la dot. — Testament de Marie Jacme, de Salies, fille de Jean, de Lamartinié. — Pièces relatives à la métairie de Douarre, juridiction de Florentin, devenue propriété de l'Hôpital d'Albi, par suite du testament de Jean Jacme, prêtre, qui institua héritier les pauvres de cet hôpital. Ledit Jean était fils de feu Antoine Jacme, marchand à Florentin, et de Marguerite Bures. — Mortuaire de Jean Jammes, prêtre curé de Bruyères, diocèse de Paris. — Liquidation de la succession Jacme : inventaires, sentences, ventes de meubles, etc.
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 20 pièces, papier.
E 2281595-1778
Jalabert (1723-1770). Mariage de François Jalabert, marchand à Albi, avec Lucie Clergue. — Baptistaire de Jean Baptiste François, leur fils. — Son acte d'apprentissage de chirurgie et barberie. — Lettres d'acolyte et de sous-diacre délivrées à François Victor Jalabert, du diocèse d'Albi, par l'évêque de Castres de Barrai (signat, et sceau). — Jalbert (1597-1778). Livre de raison et pièces relatives à la famille Jalbert, de Lisle : mariage de Jean avec Madeleine Grèzes ; testament de ladite Madeleine ; mariage d'Antoine Jalbert avec Bertrande de Lengard ; mariage de Pierre Jalbert avec Marie Jammes ; actes de partages, d'acquisitions ; notes diverses. — Jalenques (1595). Bail à colloque de vingt-neuf en vingt-neuf ans, à perpétuité, de la métairie ruinée de Lamillarié, consulats de Saint-Benoît et Lamillarié, juridiction de Lombers, par Anne de Castelnau, dame de Mareux, juridiction de Rabastens, y demeurant, veuve de Tristan de Jalencques, chevalier de l'ordre du Roi. — Jalguet (1655-1690). Partage de la succession de Jean Jalguet, bourgeois d'Albi. — Cession à Marie de Jalguet, veuve Mazeux, par son cousin Antoine Jalguet, bourgeois d'Albi, de la maison du Bout-du-Pont, dite la Teinture, provenant de la succession de Jean Jalguet frère de ladite Marie. — Testament de Marguerite Jalguet, femme du bourgeois Gilles Vène. — Cession par le chanoine Jean Baptiste de Galaup, à Françoise de Galaup, sa sœur, femme d'Antoine Jalguet. — Testament dudit Antoine Jalguet et pièces relatives à sa succession. — Testament de Françoise de Galaup qui institue son héritier Pierre de Galaup, écuyer, résidant à Albi.
Description physique : (Liasse.) — 30 pièces, papier.
E 2291519-1789
Janin (1677). Lettres de provision de la viguerie d'Albi, délivrées par le Roi à Jean Louis de Janin sieur de Gabriac. — Jauzion (1789). Pièces d'un procès entre Jean Pierre Jauzion et le chapitre de Lautrec, relatif aux dîmes des légumes dans la paroisse Saint-Martin de Dauzats. — Jean (1701-1770). Vente par le diocèse d'un des offices d'archer de la prévôté, à Guillaume Jean, d'Albi, moyennant 100 livres. — Acquisition de la métairie de Ferrières, vicomte de Paulin. — Joffroy (1511). Lausimes par Henri Joffroy, archidiacre de l'église d'Albi. — Johannis (1519-1538). Vente d'une vigne et de terres à Larecuquelle, par Fabre de Labruguière, à Guiraud Johannis. — Johanny (1514). Reconnaissance à Maffre Johanny, baron de Roqueserière, de fiefs situés dans les juridictions de Montans, Lisle, etc. — Jolia (1541). Arrangement de famille entre les frères Nicolas, Jean et Bernard Jolia, de Blaye. — Joubert. Abjuration du protestantisme, à Albi, par Laurent Joubert, avocat en la Cour des aides de Montpellier. — Jougla (1702-1768). Poursuites par Pierre Jougla, collecteur de Lestap, contre plusieurs contribuables, entr’autres contre François de Bérenguier, sieur de Semalens. — Titre de la chapellenie des Thomas, en l'église Sainte-Martianne d'Albi, fait par Clément de Taffanel de Lajonquière, seigneur de Guitalens, à Paul Tristan de Jougla de Poulan, vicaire de Poulan. — Julien (1739). Mortuaire de Pierre de Julien, seigneur de Scopon, décédé à Lahaye. — Justy (1733-1789). Commission de substitut de la Cour des aides de Montpellier, près la cour royale de Réalmont, délivrée à Jean Justy, puis à Jean-Louis Justy. — Vente de l'office de garde-marteau au département de la maîtrise de Castres, audit Jean-Louis Justy ; prestation de serment et installation. — Kyvot (1752). Provision de la cure de Bonœil, diocèse de Paris, par l'archevêque Christophe de Beaumont (signature) en faveur de Claude-Jérôme-François de Kyvot, prêtre du diocèse de Saint-Brieuc.
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 22 pièces, papier.
E 2301750-1771
Labauve. Aveu et dénombrement par Jean David de Labauve, seigneur d'Arifat ; acte d'opposition des officiers royaux. — Pièces d'un procès féodal entre ledit sieur d'Arifat, d'une part ; le sieur Marc-Antoine de Falc de Puechberton, résidant en son domaine de Puechberton, consulat de Saïx, engagiste des tasques du Domaine dans le comté de Castres, et Marie de Chazalon, d'autre part : rapports d'experts ; arrêt de la Cour des aides autorisant la procédure ; arpentement des fiefs appartenant aux héritiers de Jean David de Labauve et situés dans le consulat de Castres ; plans de ces fiefs, savoir : la Métairie-Neuve, le Bouriou, Clot sive Bellecombe, Saint-Hippolyte, les Digues à Aigrefeuille, le vignoble de Puechcartier, les Digues à Puechmelou, Rotolp-Haut, Puechtalossel, Lapique, Puech-Durand, le Mazel, Tuilerie-Neuve, Tuilerie du Pesquié, le vignoble de Puechnaudaine.
Description physique : (Liasse.) — 20 pièces, papier.
E 2311682-1782
Lacassaigne (1686-1693). Testament de Dalmassy Lacassaigne, maître chirurgien à Albi. — Fondation de l’Inviolata dans la chapelle des Trois-Rois de l'église Sainte-Martianne d'Albi, par Cécile Lacassaigne veuve Monclar. — Lacaze (1682-1701). Contrat de mariage de Louis Lacaze, de Lagardeviaur, avec Jeanne de Bories, fille de Jean, docteur-médecin à Graulhet, et de Marguerite de Graves, ledit acte passé en la maison de François de Graves, archidiacre de l'église métropolitaine d'Albi. — Obligation de 200 livres, en faveur de Louis Lacaze, par Jacques de Saunhiac, sieur de Flavin, coseigneur de Tanus, habitant son château de Flavin, consulat de Tanus. — Lacger (1752-1782). Cession d'une rente de 500 livres à François de Lacger, brigadier des armées du Roi, seigneur de Navès, par Joseph Dulac, ancien lieutenant-colonel des dragons d'Orléans, seigneur de Montlédier et Pont-de-Larn, baron de Labruguière. — Donation de 6,000 livres par le dit de Lacger à Blanche de Thomas de Labarthe, sa petite nièce à la mode de Bretagne, fille de Pierre de Lacger, seigneur de Cuq et femme de Jacques-Louis-Alexandre de Séguin Deshons, capitaine au régiment de Brissac ; — transport de cette somme par la dame Deshons aux frères de Ligonnier. — Donation de la terre de Navès et ses dépendances, par François de Lacger à Marc-Antoine Lacger-Clot, son cousin. — Cession et transport de créances par Pierre de Julien de Boisset, ancien commandant au régiment d'Auvergne et héritier de François de Lacger, son cousin, à Marie-Marguerite-Jeanne-Suzanne de Boyer, veuve en dernières noces de Louis de Lacger Saint-Laurent, aussi commandant au régiment d'Auvergne. — Transport de 8,000 livres par ladite de Boyer à Elisabeth de Lacoste de Belcastel veuve de Joseph d'Avessens Saint-Rome de Ségreville, ancien capitaine de dragons. Renouvellement d'un acte de constitution de rente par Paul de Juges de Montespieu, héritier des frères Daniel et Louis de Ligonnier, ce dernier sieur de Pemyre, cessionnaires de Blanche de Thomas de Labarthe, au profit de Jean-Pierre-Joseph-Melchior Dulac, marquis Dulac, capitaine de dragons fils et héritier de Joseph Dulac.
Description physique : (Liasse.) — 11 pièces, papier.
E 232Lacombe à Lafitte.
Lacombe.
— Attestation du baptême de François Lacombe né à Penne en février 1670 (1707, pièce issue de 3 E 1/10443).
— Reconnaissances de fiefs à Badailhac, paroisse de Négremont, juridiction de Curvalle, au profit de Guillaume de Lacombe aliàs Bérail, et de Bertrand de Lacombe, prêtre, son frère, demeurant à Trébas.
— Acte de vente de la vicomté de Monclar, de la baronnie de Salvagnac, des seigneuries de Lasclottes, Montdurausse, Laroquette, et du domaine de Puycelsi, à l'exception des paroisses de Saint-Martin et de Larroque déjà vendue à M. de Tauriac, les dites terres situées dans le pays de Quercy, sénéchaussée de Montauban, par Gaspard-François Legendre, chevalier de Monclar, Salvagnac et autres lieux, à Pierre de Lacombe, chevalier, seigneur de Monteils, etc., brigadier des armées du Roi.
— Pactes de mariage entre Eugène Lacombe, fils de maître Jean Lacombe, prêtre et coseigneur de Saint-Michel-de-Vax, et de feue Marianne de Bancalis de Lormet, sa femme, avec Narcisse-Marie-Antoinette de Bancalis de Pruines.
— Cession de 5 000 livres, par le sieur Bayne, d'Alos, à Pierre Lacombe, capitaine d'artillerie au régiment de Toul, demeurant à Saint-Aubin, canton de Neufchâtel (Suisse), fils d'Eugène, de Saint-Michel de Vax.
— Pièce relative à un passage d'eau pour arroser le pré de Caussels, acquis du sieur Cassan, de Jalrard, par Delecouls, marchand à Albi, et cédé au sieur Lacombe, aubergiste, etc.
Lacoste (1747-1785).
— Baptistaire de Jeanne Andrine Louise de Lacoste, fille de Simon de Lacoste, seigneur de Capdaurat et de Canteloube, et de Catherine d'Anticamareta.
— Extrait du testament de Elisabeth de Lacoste Belcastel, veuve de Joseph Davessens Saint-Rome de Ségreville.
Lacroix (1633-1787).
— Acte par lequel Antoine Lacroix, paysan de Labastide, sur les menaces qui lui ont été faites par de hauts personnages, renonce devant le juge royal d'Albi à toute poursuite contre François Monestiés qu'il a fait condamner à mort par contumace, exécuter par effigie, tout en déclarant qu'il cède à la crainte et qu'il se réserve le droit de reprendre plus tard la suite de cette affaire.
— Instruction sommaire pour les demoiselles Delacroix, en rescision d'un acte de vente.
— Résignation d'un bénéfice à Lautrec, par François Lacroix, hebdomadier, au profit de Jean François Borderiès, de Vialas, paroisse de Damiatte.
Lafitte (1782).
— Testament de Jean Jacques de Lafitte de Pelleport, seigneur de Gourdas et Mareux, demeurant à Rabastens, mari d'Elisabeth de Lafitte. Il institue héritier universel son fils unique Gilles Marguerite, marié à Louise Lucrèce de Laserre.
Dates : 1449-1790
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 2331640
Lafont. Répertoire des titres et papiers de la famille de Lafont de Fenayrols, formant soixante dix-sept liasses, et relatifs aux seigneuries de Calmont, Pont-de-Camarès, Mirandol, Labastide-Gabausse, Poulan etc. — Il est fait mention de titres du XIIIe siècle. Les de Lafont héritaient des de Calmont. On trouve à la fin quelques notes sur les alliances de la famille de Lafont. Traité fait par Guillaume de Lafont, seigneur de Fenayrols, avec Pierre Arbus, de Lombers, pour la construction d'une maison de plaisance dans la vicomté de Lautrec. Cette maison devait être faite dans l'année et Lafont donnait à Arbus 150 livres, de 20 sous chacune, monnaie courante, 80 setiers de blé mossole, mesure de Lautrec, dix pipes de vin rouge, bon et marchand, 10 quintaux de viande salée, un demi quintal d'huile d'olive et un setier de sel, mesure de Castres. Ce traité fait dans les premières années du XVIe siècle.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 159 feuillets, papier.
E 2341517-1704
Lafont (1517-1690). Reconnaissances féodales par les habitants du lieu de Bourdellès, territoire de Salles, à Marie d'Albaroque, dame de Camalières, Benoît de Lafont et autres. — Obligation envers Benoit de Lafont, seigneur de Camalières. — Lausimes par Armand de Lafont, seigneur des Fenayrols, de fiefs situés dans la juridiction de Marssac. — Dénombrement fourni par Henri de Lafont, fils et héritier de Marie d'Albaroque. — Testament dudit Henri. Il laissait de Marie Anne de Gaillard, sa femme, six filles et trois fils : François, Pierre et Benoît ; quatre de ses filles étaient mariées, savoir : Françoise, à sire Jean de Pleus ; Marie, à sire Loys Brandier ; Francizette, à Gabriel Rastel ; Juliette, à Alexandre Dayre ; Anne et Marguerite n'étaient pas mariées. — Livre des rentes dues à la veuve dans la juridiction de Cordes. — Dette de ladite veuve envers Brandier, son gendre, marchand à Albi. — Cession d'une rente ayant appartenu à Catherine de Lafont, sœur de Henri. — Autre cession faite aux dames Ursulines de Toulouse par François de Lafont, sieur de Raissac, habitant son château de Crébassières, consulat des Graisses, et mari de Anne Dartus. — Lamy (1679-1704). Note relative au mariage de Jean de Lamy, écuyer, avec Marie de Jalran et à la naissance de leurs fils Jean Baptiste et Pierre-François. — Saisie, à la requête du collecteur des tailles, sur les héritiers d'Antoine de Lamy, écuyer. — Testament de Marguerite de Rossignol ; veuve du sieur Antoine de Lamy ; elle institue héritier universel son fils Bernard, de Puéchoursy.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 14 pièces, papier.
E 2351622-1789
Lapanouse (1627-1789). Note relative au mariage de François de Lapanouse, sieur de Garceval, avec Anne de Corbière, et lettres royaux pour la recherche des pactes de ce mariage, à la requête d'Antoine de Lapanouse. — Contrat de mariage de Pierre de Lapanouse, sieur de Garceval, demeurant au château de Gignac, fils de François, sieur de Pailharet et de Christine de Lacombe, avec Cécile de Calmels. — Extrait du testament de Jean Baptiste Calmels, chanoine de Saint-Salvi d'Albi, en ce qui concerne la donation de la métairie del Périé, paroisse de Sérénac, à François de Lapanouse, neveu du testateur, et d'un pré à Christine de Lapanouse, sa nièce, femme du sieur de Tourrel, avocat à Ambialet. — Mariage de François de Lapanouse, fils de feu François et de Louise de Corneillan, avec Rose Dupuy. — Lapeyre (1519). Arpentement des fiefs mouvant de la directe du sieur Paul de Lapeyre, achetés par lui de M. de Tonnac et situés dans les juridictions de Montmiral et Puycelsi. — Lapeyrière (1622). Contrat de mariage de Pierre de Lapeyrière, sieur de Labastide d'Autejac, avec Françoise de Marssa. — Laprune (1748). Testament de Charles Louis, comte dé Laprune, chevalier, marquis de Salvagnac, seigneur de Saint-Clair, Anglars, Tonnac, Cardonnac, Labarthe, Roquereyne, etc., demeurant à Albi. Il était fils de Louis Gaston de Laprune-Montbrun et de Marianne de Solier, et mari de Jacqueline de Bassuéjouls de Roquelaure. L'héritier institué est le fils aîné Louis François Charles, qui était, en 1776, officier des gardes françaises. Il y avait deux autres fils, François-Marie et Emmanuel-Marie et une fille unique, Marie.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 2361603
Arpentement des fiefs mouvant de la directe de François de Laprune, seigneur de Cardonnac, lesdits fiefs situés à Cordes, Mouzieys-Panens, Corrompis, Vindrac, Loubers, Sarmazes, Itzac, Leverdier, Alayrac, Tonnac, Donnazac, Virac, Livers, Cazelles, Bournazel, Saint-Bauzile. Cet arpentement avait été l'ait sous la direction du sieur Ferran et le volume portait le nom de Perge-Ferran.
Description physique : (Registre.) — In folio, 328 feuillets, papier.
E 2371552-1702
La Reynie (1702). Reconnaissance féodale par les religieux de Saint-Bernard, ordre de Cîteaux, du couvent de Saint-Sulpice, à Gabriel-Nicolas La Reynie, conseiller du Roi en son Conseil d'Etat, baron de Saint-Sulpice, et Gabrielle de Garibal sa femme. — Laroque (1552) vente de la métairie d'Alméras, juridiction de Saint-Juéry, à sire Antoine de Laroque, ladite métairie reprise par droit de prélation par le sieur de Marguerites, seigneur direct. — Laroquebouillac (1592-1699). Saisie au château de Laguimerie « édiffié à quatre estaches », sur François de Laroquebouillac, mari de Françoise de Rouyré, à la requête de Marie de Lustrac, veuve de Arnaud de Clergue, capitaine des gardes, sieur de Laguimerie. — Bail à ferme par le recteur de Salles, Flotard de Laroquebouillac, chanoine de la cathédrale d'Albi. — Reconnaissance de fiefs au masage de Raissac, juridiction et paroisse de Marsal, au profit de Clément de Laroquebouillac, sieur de Laguimerie. — Pièces relatives à des instances suivies par George de Laroquebouillac, recteur de Taïx, tuteur des enfants de Clément. — Arrêt cassant la donation faite par Arnaud de Clergue, sieur de Laguimerie, à Philippe de Rabastens, baron de Paulin, au profit de Georges de Laroquebouillac, fils de Clément ; intervention des héritiers de Lustrac ; transaction entre les parties. — Bail à colloque par George. — Extrait du cadastre de Loupiac, article de Louis de Laroquebouillac, seigneur haut moyen et bas de Laroque et Bouillac, Loupiac, Saint-Géry etc. — Instance pour dette entre ledit Louis et Françoise de Rolet, sa femme, d'une part, et Antoine Regnaudin receveur des décimes, d'autre part. — Transaction sur le partage de la succession paternelle entre Antoine de Laroquebouillac, sieur de Lafeuillade et Louise sa sœur. — Poursuites en reconnaissance féodale par George Jules de Laroquebouillac seigneur et baron de Bar, Rouffiac, Maussans, etc. — Donation à l'hôpital d'Albi par ledit George Jules, seigneur de Rouffiac, et plainte de ce seigneur contre Marie de Nupces, sa femme qui, à l'aide « de divers coupe-jarrets » de Charles, Alphonse et Louis ses enfants et de ses domestiques, aurait fait enfoncer les portes de la maison dudit sieur de Rouffiac et volé ses titres et papiers, notamment la donation à l'hôpital.
Description physique : (Liasse.) — 20 pièces, papier.
E 2381415-1781
Larroque (1754). Mariage de Jean Salomon de Larroque-Dubuisson, officier d'infanterie, fils de Jacques, co-seigneur des paroisses Saint-Jean de Tourtrac et Saint-Étienne de Florac, avec Marie Madeleine de Malacare de Lagayé, fille de Jean David, tous deux domiciliés à Puylaurens. — Lassus (1711). Testament de Blaise Lassus, prêtre se préparant à faire profession dans le couvent des Capucins d'Albi. — Latour (1622-1781). Procuration par André Philippe de Latour, sieur de Pouzols, à Moïse de Calmels, lieutenant principal en la baronnie de Lombers. — Brevet de pension de 3,000 livres sur l'abbaye de Lannoy à Jean Baptiste de Latour Saint-Paulet, vicaire général de Castres, par le roi Louis XVI (signature). — Laure (1415). Testament de Jacques Laure, de Labruguière. — Laurency (1621). Présentation et nomination de Charles Laurency à une vicairie en l'église Saint-Salvi, vacante par le décès de Agnès de Bonneville. — Laurens (1556). Vente d'une vigne, à Gaillac, à Jean Laurens. — Acquisition des biens d'Antoine Vidal, par François Laurens, sieur de Bonnac, habitant le consulat de Cuq-Toulza. — Lauthier (1619). Testament de Charles Lauthier, receveur du diocèse d'Albi et certificat de son confesseur relatif à un legs fait à l'hospice par ledit Lauthier, pendant sa maladie. — Lautrec (1505-1595). Lausimes par Antoine de Lautrec, vicomte de Lautrec, seigneur de Montfa, etc. — Acquisition de la métairie de Salettes par Pierre de Lautrec, seigneur baron de Labruguière, etc., ladite métairie située à Labruguière, paroisse Sainte-Cécile des Montagnes. — Reconnaissance de fiefs à Antoine de Lautrec, seigneur de Saint-Germier. — Reconnaissance à Jeanne de Lolm, veuve de Jean de Lautrec, seigneur de Massaguel et du Bousquet, héritière de Françoise, sa fille, et tutrice de Marie son autre fille.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 2391537-1545
Lautrec. Registre des reconnaissances faites par divers tenanciers à Pierre de Lautrec, écuyer, baron de Labruguière, fils d'Antoine, vicomte de Lautrec et seigneur de Montfa, avec quelques lausimes par le même. Ce registre était dit le Fraxio, du nom du notaire royal de Labruguière, Jacques del Fraysse, qui avait reçu les actes et qui signait Fraxio. — Il y a 214 actes. Les derniers sont signés de Brenguier Bergoing, notaire à Labruguière de l'autorité des capitouls de Toulouse, et Pierre de Bonavent, notaire royal.
Description physique : (Registre.) — In folio, 548 feuillets, papier.
E 2401547-1651
Lautrec Lausimes, reconnaissances et autres actes reçus par Pierre David, notaire à Lautrec, au nom de Jean de Lautrec, seigneur de Massaguel et du Bousquet en 1547 et expédiés vingt ans après par le notaire Cazals, à la requête de Jeanne de Lolm, veuve dudit Jean de Lautrec. — Reconnaissances faites à ladite veuve, comme héritière de Françoise de Lautrec sa fille et tutrice de Marie, son autre fille. — Reconnaissance à Isabeau de Narbonne, veuve de Jean de Perrin sieur de Labessière, tutrice des enfants dudit Labessière, acquéreur des censives de la seigneurie de Saint-Germier et du Bousquet. — Reconnaissances faites à Alexis de Perrin sieur de Labessière, fils et héritier de Jean, sous bénéfice d'inventaire ; ledit Alexis étant au lieu et place de feue Marie de Lautrec fille de Jean ; celui-ci ayant droit de Simon, seigneur de Saint-Germier ; ledit Simon, d'Antoine vicomte de Lautrec seigneur de la baronnie de Montfa ; enfin Antoine ayant acquis les droits de Hugues d'Arpajon, vicomte dudit Lautrec.
Description physique : (Registre.) — In folio, 197 feuillets, papier.
E 2411502-1770
Lavesque (1770). Extrait du testament de Antoine Lavesque, écuyer, citoyen de Castres, instituant héritier Jacques de Bardy, ou son fils, tous deux conseillers au parlement de Toulouse. — Lavolvène (1643). Nomination de Jean de Lavolvène, chanoine de Saint-Michel de Gaillac, à un office d'hebdomadier de l'église métropolitaine d'Albi ; prise de possession et résignation. — Lavoulte (1547). Partage de la succession de Jean de Lavoulte. — Lebrun (1595-1675). Etat des biens de Gérauld Lebrun, receveur du diocèse d'Albi, tenus en fiefs de Jean de Nupces, baron de Rouffiac ; — des biens dépendant de la seigneurie des Fargues (Cunac) possédée par ledit Lebrun, — et des biens du fief de Raissac (Marsal) que ledit Lebrun, seigneur de Saint-Hippolyte, avait acquis du sieur de Laguimerie. — Compte de succession entre Louis de Lebrun, conseiller à Toulouse, fils de Gérauld, et Jean de Fontvielle, viguier d'Albi, son beau-frère, mari de Françoise de Lebrun. — Déclaration des biens tenus en fief du chapitre Saint-Salvi, par Antoinette de Lebrun, dame de Saint-Hippolyte, fille et héritière de Louis. — Lecaron (1598). Reconnaissances faites à Charles Lecaron, pour des fiefs situés à Terssac et ayant anciennement appartenu au sieur de Bonne de Margaride. — Legendre (1716). Extrait de foi et hommage au Roi, pour la baronnie de Salvagnac, par Gaspard-François Legendre, maître des requêtes de l'hôtel, qui avait acquis cette baronnie de Catherine-Françoise d'Arpajon, femme de François de Royé de La Rochefoucaud, comte de Roussi. — Lengard (1502-1705). Pièces relatives à la chapellenie fondée par Jean Sabatier dans l'église Notre-Dame de Jonquières et à celle de Saint-Antoine, dite de Peyrolle, en l'église paroissiale de Lisle. Ces chapellenies possédées par François Lengard, prêtre dudit lieu, de 1650 jusques 1662, année où il fut nommé vicaire perpétuel de Labruguière. Il est en outre pourvu de la chapellenie fondée par Raymond Rollac dans l'église de Labruguière. Dénombrement des biens dépendant de cette chapellenie.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 37 pièces, papier.
E 2421292-1674
Léonard (1553-1558) Jean Léonard, de Lombers, arrente une moitié de vigne et rodorier au dit lieu, moyennant une redevance annuelle de trois charges de rodon (herbe des tanneurs), de 312 livres chacune. — Bail perpétuel à Jean Léonard, d'une pièce de terre au moulin d'Ambrosi, consulat de Lombers. — Lescure (1292-1674). Charte-partie portant bail à cens du tiers du Mas de Bocarlèse, à Pierre Redon, par Vesias de Lescure, écuyer. — Obligation au profit du baron Louis de Lescure. — Bail colloque par Faramond de Lescure, seigneur de Ledou, d'un moulin dépendant de sa terre de Ledou. — Pension dotale de 5,000 livres à Anne de Lescure, novice dans le couvent des Carmélites de Montauban, par Anne de Caylus, veuve de François de Lescure, seigneur-baron dudit lieu, de Valdériés, Marcel, etc. — Acte d'obligation envers Louis de Lescure. — Certificats de publication dans les églises de Saint-Martin de Besellé, Saint-Pierre d'Arthès et Notre-Dame de Caussanel, du dénombrement fourni par Anne de Caylus.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 8 pièces, papier.
E 2431766-1793
Recettes et dépenses de la terre et baronnie de Lescure. — Tapies, intendant. — Les recettes d'une année varient de dix à quinze mille livres. — Chaque année l'intendant envoyait à Madame de Lescure, à Clisson, en Poitou, dix ou douze barriques de vin de Cunac et des fromages de Roquefort. — Dépenses pour des enfants trouvés qui, presque tous, meurent après quelques mois de nourrice. — En 1791 le régisseur rend aux braconniers les fusils saisis ou les indemnise si ces fusils ont été vendus. — Plusieurs envois d'argent au duc de Coigny, à Paris ; le dernier, en mars 1792, est de 4,000 livres. — Le 9 mai 1792, envoi à M. de Lescure, chez Mme de Lorge, au Louvre, de 6,000 livres, dont 2,000 en assignats. — Au 1er mai 1793, il restait en caisse 7,899 livres ; le compte est clos à la date du 29 décembre de cette année et le régisseur versa dans la caisse des Domaines nationaux 6,488 livres.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 165 feuillets, papier.
E 2441776
Lespinasse. Arpentement des fiefs possédés dans la juridiction de Pampelonne par Pierre-Antoine de Lespinasse, baron de Taïx, etc., conseiller au parlement de Toulouse, fait par Serres, notaire et feudiste de Carmaux, et reconnaissances desdits fiefs ; ledit seigneur agissant tant en son nom que pour Guillaume-François-Joseph-Catherine marquis de Lespinasse, son fils. Il était veuf de Françoise-Madeleine de Nupces. — Ces fiefs avaient été reconnus : en 1752, à Guillaume de Nupces, président à mortier, père de ladite Madeleine dame de Lespinasse ; — en 1727, à Jean-Georges de Nupces, président au Parlement, père de Guillaume ; — en 1680, à Bertrand de Nupces ; — en 1644, à François de Nupces ; — en 1604 à Bertrand de Nupces ; — en 1531, à Bertrand de Saint-Jean, sieur de Taïx ; — en 1504, à Paul Rigaud, seigneur de Taïx ; — en 1456, à Philippe Rigaud ; — en 1389, à Gérauld de Bellafas, seigneur de Taïx.
Description physique : (Registre.) — In-4° ; 139 feuillets, papier.
E 2451779
Lespinasse. Arpentement et reconnaissance du fief de Silhac, comprenant les hameaux de Silhac, du Bosc de Lafont et des Remèses, situés dans les paroisses de Saint-Jean de Marcel et Moularés. La directe de ce fief appartenait à Pierre-Antoine de Lespinasse, baron de Taïx, par indivis avec le seigneur de Cadepau. — Serres, notaire et feudiste à Carmaux. — Ce fief avait appartenu à Bertrand de Nupces, conseiller au Parlement, baron de Taïx, et à François de Teyssier, puis à Guillaume de Nupces et à Jeanne de Teyssier, fiancée à Jacques Bernard, capitaine. — Plan du fief de Silhac, en tête du volume.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 122 feuillets, papier.
E 2461779
Lespinasse. Renouvellement des reconnaissances des fiefs nobles, de la juridiction d'Aussac, provenant de la famille de Nupces et possédés par messire Pierre-Antoine de Lespinasse, conseiller au parlement de Toulouse, marquis dudit Lespinasse, vicomte de Marssac, baron de Taïx, seigneur de Champeaux, Terssac, etc. — Serres, notaire et feudiste. — Répertoire en tête.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 283 feuillets, papier.
E 2471780
Lespinasse. Terrier et liève raisonnée des censives levables sur les fiefs dépendant du marquisat de Lespinasse, et situés dans la juridiction d'Aussac. — Serres, notaire et feudiste, à Carmaux. — Ces fiefs appartenaient à Pierre-Antoine, marquis de Lespinasse, conseiller au parlement de Toulouse, baron de Taïx et de Terssac, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 372 feuillets, papier.
E 2481522-1740
Lespinasse (1522-1560). Pactes du mariage de Pierre de Lespinasse, fils de Jean, avec Jeanne de Saint-Germain, fille de Philippe. — Consultation relative aux conditions de ce mariage. — Arrêt de la Cour des Aides déclarant, au profit de Pierre de Lespinasse, écuyer, seigneur de Torrène et de Satarn, que sa métairie de Satarn ou du Gô, consulat d'Albi, est noble. Hommages cités dans cet arrêt : en 1510, de Philippe de Saint-Germain, de Lescure, à l'évêque Louis d'Amboise II ; — en 1480, de Antoine de Saint-Germain, à Louis d'Amboise Ier ; — en 1350, de Bernard Ratier, à l'évêque Pictavin, Philippe de Saint-Germain étant viguier. — Ligonnier (1636-1679). Lettres de bachelier en droit civil, délivrées par le chancelier de l'académie de Cahors, à Jacques Ligonnier, du Frayssé. — Autres lettres semblables à Jean de Ligonnier, de Castres. — Dispense de parenté, pour mariage, accordée par le Roi à Abel de Ligonnier, de Castres, fils d'Antoine, et à Suzanne Rauly, fille de Jean, tous de la religion réformée. — Lombard (1538). Reconnaissances au Roi, pour deux maisons à Lisle, par Guillaume Lombard, prêtre dudit lieu. — Lombri (1740). Admission de Marguerite de Lombri, de Puylaurens, dans la maison des filles de la Croix de Lavaur. — Lordat (1697). Testament de Jean-Gabriel de Lordat, seigneur de Castaignac, Ledergue, etc. — Pièces produites par Jean-François-Marquis de Lordat, condamné pour fait de chasse, afin de prouver qu'il a agi dans la plénitude de son droit. — Loubens (1640). Inféodation de deux moulins à Verdalle, par Louise d'Arpajon, femme de Hugues de Loubens, seigneur baron dudit Verdalle, du Contrast, de Loubens, etc.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier (1 imprimée).
E 2491619-1772
Loubers (1652). Testament de Raymond Loubers, bourgeois d'Albi, mari de Bertrande Delpuech. — Lugan (1772). Vente à Paul Lugan, du moulin d'Olivery, sur la Vère, consulat de Puycelsi. — Lustrac (1619). Marché fait par Gabriel de Lustrac, sieur de Saint-Sernin, avec le sieur Benne, dit Panurge, meunier à Saint-Jean de Rives, « maître à faire les moulins et paissières »,pour la réparation d'un moulin sur le Tarn, à Lisle ; ledit moulin appartenant pour deux tiers à la dame Bourguine d'Humyéres, mère de Gabriel de Lustrac et veuve de Philippe de Rabastens, baron de Paulin, et, pour l'autre tiers, à Marguerite de Lomaigne, dame Du Claux. — Luzignan (1707). Mémoire des religieux de l'abbaye de Bonnecombe contre le sieur de Luzignan, leur abbé. Cet abbé avait été nommé par le Roi en 1707, sur le refus de cette abbaye par l'évêque de Langres, puis par le cardinal de Latrémouille, qui lui préféra celle de Grandselve. Il s'agissait de la succession de l'abbé de Laborlie, condamné par le Parlement, en 1706, à avoir la tête tranchée, pour crime de haute trahison.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, papier.
E 2501559-1760
Mablat (1559). Testament de Georges Mablat, bénéficier de la cathédrale d'Albi, originaire d'Argenton, diocèse de Bourges. — Madalle (1652). Déclaration de grossesse par Barthélemye Madalle, accusation contre un chanoine. — Madaule (1760). Arpentement des fiefs appartenant aux demoiselles Louise et Elisabeth Madaule, à Peyregoux. — Madières (1747). Inventaire des titres de noblesse de Jacques de Madières d'Aubaignes. — Maignien (1563-1666). Réception de Jacques Maignien, en qualité de lieutenant en l'officialité d'Albi. — Pièces relatives à l'exécution de son testament. — Testament de Rose Denise, sa veuve. — Pactes de mariage entre Antoine Maignien, fils de Jacques, avec Marie Montauban, veuve Valsse. — Dissolution de société commerciale entre Guillaume Maignien et les frères Lauthiers, d'Albi. — Pactes de mariage entre Charles Maignien, notaire à Saint-Juéry, fils de feu Antoine, aussi notaire, et de Martianne de Blanc, et Marie Martine, fille de Pierre Martin, marchand, et d'Antoinette Pélissière, de Flaujac, en Rouergue. — Acquisition d'un jardin, au quartier de Rônel, à Albi, par Jacques Maignien, bénéficier de Saint-Salvi, frère de Charles. — Saisie sur Guillaume Maignien, à la requête de sa sœur Madeleine, veuve de Guillaume de Golinhac, avocat. — Mariage de Guillaume Maignien avec Isabelle Alary. — Fondation dans l'église de Saint-Juéry, par Marguerite de Maignien, veuve d'Antoine Fabre, marchand à Albi, et fille d'Antoine, notaire audit Saint-Juéry. Antoine Maignien était fils de Georges, aussi notaire. — Testament de Guillaume Maignien, bourgeois d'Albi. — Testament de Jacques, prébendier de Saint-Salvi. — Bail d'une métairie à Lamillarié, par Gabrielle de Guillabert, femme de Guillaume Maignien, bourgeois d'Albi. — Mailhot (1723). Acquisition d'une maison à Castres, par Jean-Pierre Mailhot, chanoine de Saint-Benoît ; de Louis de Juges, marquis de Brassac, seigneur du Bez, Cambounès, Pont de Camarès, etc. — Maillard (1646). Testament de Jean Maillard, marchand à Toulouse, originaire d'Albi : legs nombreux et considérables aux établissements religieux de ces deux villes.
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 19 pièces, papier.
E 2511471-1736
Mainadier (1588). Acquisition d'une partie de jardin à Aupillac, juridiction de Labruguière, par Paul Mainadier, laboureur. — Malafosse (1684). Nomination de Vital Malafosse, à la vicairie perpétuelle de Saint-Martin de Guiddal et Saint-Étienne de Teyssode, son annexe, vacante par la mort d'Antoine Marinier. — Malartic (1700). Factum de la communauté de Monricoux contre An ne-Angélique de Malartic, seigneur dudit lieu. — Malause (1736). Bail à ferme du moulin de Gijounet, par Louis-Auguste de Bourbon, marquis de Malause, comte de Lacaze, etc. — Malroux (1693). Notes généalogiques sur cette famille, à l'occasion d'un procès entre Ursule de Malroux, dame de Colombines, baronne de Laguépie, d'une part, et Jean, Gabrielle et Ursule de Saint-Hilaire, frère et sœurs, d'autre part. — Manelphe (1564). Sentence arbitrale sur procès entre Antoine de Cavayer, d'une part, Pierre et Barthélemy Manelphe, frères, d'autre part, relativement à l'exécution d'une fondation faite dans l'église de Villefranche, par Arnaud Manelphe, ancien chanoine de Sainte-Cécile. — Manens (1471-1474). Reconnaissances féodales faites à Pons, Gaillard et Jean Manens, frères, fils de feu Jean, seigneur de Gars, domiciliés à Revel. Les fiefs reconnus sont tous situés dans la vicomté de Lautrec. — Un cahier de 59 feuillets, papier, contient exclusivement des reconnaissances à Pons Manens, seigneur de Neusque et de Saint-Hilaire, reçues par le notaire Pierre Bonnefoy, et extraites des minutes de ce notaire, en 1627, par Pierre Boyer, notaire royal à Lautrec.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 10 pièces, papier (1 imprimée).
E 2521391-1590
Manens. Lausimes et reconnaissances dans la vicomté de Lautrec, appartenant à la famille de Manens. L'acte le plus ancien (1391), est au nom de noble Ermesende de Capriol et Pons Manens, son mari, de Réalmont. En 1405 les reconnaissances sont faites à Gaillard et Antoine, leurs fils ; Ermesende est veuve. — Cette famille possédait la seigneurie de Saint-Hilaire, et Jean Ier, sans doute frère de Pons, habitait Revel. Viennent ensuite Jean II, Pons II et Gaillard II, fils de Jean Ier. Pons épouse Marie Amielle, que nous trouvons veuve et tutrice de Jean III, son fils, en 1488. Deux autres fils majeurs, Pons et Guillaume. Ce dernier, époux de Marie Verdalle, était mort en 1529, laissant un fils, Louis, le dernier dont il soit fait mention en 1552. — Dès 1472, une partie des fiefs reconnus sont possédés par Bernard Olive, conseiller au Parlement de Toulouse ; il les tenait de Jean Delpuech ou Dupuy, juge à Lautrec, et son fils Amiel Olive en hérita puis Jean Olive, avocat du Roi au Parlement, et celui-ci les vendit en 1545, à Jean de Capriol, seigneur de Puéchassant. — Ces fiefs étaient situés dans les paroisses de Lautrec, Saint-Benoît de Gorgos, Saint-Michel Delbosc, Saint-Étienne d'Artoul, Sainte-Cécile de Lastourges, Saint-Vincent d'Arniac, Saint-Sulpice, Saint-Salvi de Montlong, Saint-Étienne de Graissac, Notre-Dame de Provillergues, Saint-Germier, Saint-Rémy, Notre-Dame de Brousse, Saint-Martin Delpuy, Saint-Julien Baurens, Saint-Salvi de Séralh et Saint-Jean de Vals. — Table des fiefs et des tenanciers à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-4°, 226 feuillets papier.
E 2531450-1772
Manihanus (1561). Certificat d'étude délivré par l'université de Toulouse à Jacobus Manihanus (Magnan), de Saint-Juéry, diocèse d'Albi. — Manso (1506-1528). Testaments d'Antoine de Manso, prêtre, de la paroisse de Bourgnounac ; de Barthélémy de Manso, prêtre, professeur ès-arts et en sainte théologie, pénitencier d'Albi, mort le 18 juin 1516, et de Jean de Manso, alias de Lafromentié, prêtre et recteur de Marssac, du Mas de Calmels, près de Sainte-Radégonde, diocèse de Rodez. — Marchette (1502). Testament de Catherine Marchette, veuve de Géraud Vilet, d'Albi, portant fondation d'une chapellenie dans l'église Sainte-Martianne de cette ville. — Margari (1559). Procuration par Marguerite Margari, veuve de Jean de Guillot, seigneur de Ferrières, et de sa sœur, femme de Géraud d'Alary, marchand à Albi, filles d'Isabelle, veuve de Alric Malgari, notaire à Castres. — Marinier (1499). Testament de Durand Marinier, marchand à Albi. — Marliaves (1450-1772), Reconnaissance d'un fief à Fenols, par Pierre Marliaves à Dorde Guitbaud. — Cession de créance par Jean de Marliaves, écuyer à Albi, à François Gorsse, hebdomadier en l'église métropolitaine. — Baptistaire de Henri-Maurice-Hyacinthe-Joseph de Marliaves. — Marmande (1703). Testament de François Marmande, avocat à Gaillac, époux de Françoise de Trinquier. — Marmiesse (1754-1765). Testament de Madeleine de Canitrot, veuve de Pierre-Joseph de Marmiesse, président à mortier au parlement de Toulouse, ouvert à la requête de Jean de Marmiesse, son fils. — Arrêt du Conseil d'État qui met en possession des biens de Jean-Louis Duponcet, fugitif pour fait de religion, les dames Madeleine de Canitrot, veuve du président de Marmiesse, et Marie de Vezins, épouse de Jean Galabert d'Aumont.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 2541566-1717
Martin (1566-1616). Acquisition de la métairie del Garic Gros, juridiction de Lombers, par sire Jean Martin, marchand, de la ville d'Albi. — Saisie sur les héritiers d'Antoine Martin, marchand à la requête de François D'Amboise, comte d'Aubijoux, baron de Castelnau de Bonnafous, Labastide, Graulhet, Villefranche, Puybégon, etc., héritier de Louis d'Aubijoux, son père. — Arrangement de famille après la mort de Anne Pelouse, veuve en premières noces de Jean Delhom et, en secondes, de Jean Martin, marchand à Albi. — Martin (1668-1709). Pièces d'un procès poursuivi par Marie de Martin contre Antoine de Martin, son frère, commissaire des guerres, puis contre les héritiers dudit Antoine, en partage de la succession paternelle : généalogie des descendants de Antoine de Martin, lieutenant principal en la juridiction de Monestiés ; mémoires et instructions ; suppliques de la demoiselle de Martin au chancelier ; liquidation de droits ; etc. — Martin (1686-1717). Autres pièces du même procès : testament de Jeanne de Bataillier, veuve d'Antoine de Martin, père ; baptistaire d'un enfant du commissaire des guerres, il a pour parrain son oncle Jean-Baptiste de Martin, sieur de Lanause, brigadier des mousquetaires du Roi ; pactes du mariage d'Anne de Martin, fille du lieutenant principal de Monestiés, avec Pierre Gardès, bourgeois d'Albi ; inventaire de la succession d'Antoine de Martin, père ; procurations ; arrêts de la Cour des comptes et du Parlement ; estimation des biens ; transaction entre les parties. — Martin (1686-1717). Correspondance relative à ce procès et aux relations entre les divers membres de la famille de Martin ; lettres de la marquise de Saint-Sulpice, du marquis d'Alègre, de la vicomtesse de Calmon, de M. de Boyer, etc.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 280 pièces, pap. (2 imprimées).
E 2551522-1786
Martrin (1685-1756). Extrait de la généalogie de la famille de Martrin. Mariage d'Alexis de Martrin, sieur du Pouget, avec Marie de Saint-Alaric (Saint-Hilaire), veuve de Charles Sicard, sieur de Carufel. — Transaction entre Jean de Saint-Hilaire, frère de Marie, et ledit Alexis de Martrin. — Baptistaire de Joseph-Marie de Martrin. — Mascarenc (1554). Acquisition d'un pré à Saint-Juéry, par Sire Jacques Mascarenc, marchand à Albi. — Massé (1724). Extrait des lettres de provision de Germain Massé, nommé viguier d'Albi, en remplacement de son père. — Massol (1681-1786). Exeat délivré par l'archevêque d'Albi au prêtre Pierre Massol. — Contrat de mariage entre Jean Massol, marchand à Albi, et Lucie de Parlhan. — Baptistaire de Antoine Massol, de la paroisse Saint-Amans de Lincarque, et sa profession au couvent des Capucins d'Albi. — Mariage entre Antoine-Pierre Massol, chevalier de Saint-Louis, du Bout-du-Pont d'Albi, et Marie-Françoise Oziouls. — Sentence d'ordre et arrêt de la viguerie d'Albi, au profit de Jean-François Massol, chanoine de l'église métropolitaine, fils de François, contre Bonnes, père et fils, débiteurs saisis. — Massot (1630). Testament d'Antoine Massot, marchand à Lisle. — Massuguier (1564). Sentence arbitrale sur procès, relativement à la possession d'une chapellenie, entre François Massuguier, prêtre de Lombers, et Clément Massuguier, prêtre de Sieurac. — Mateux (1522). Contrat de vente de deux pièces de vignes sur le territoire de Gaillac, à Guillaume Mateux.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 2561448-1712
Matha (1484-1779). Reconnaissances de fiefs à Puycelsi, à Jean et Bernard Matha, marchands dudit lieu. — Vente de biens fonds par François d'Amiel, sieur de Puechaunou, et Jacques, son frère, fils de feu André, tous les deux capitaines, à Jean Matha, bourgeois de Miolles, baronnie de Curvalle. — Cession par Victor de Brandouin, chevalier, seigneur de Balaguier, à André Matha, bourgeois de Miolles, de droits féodaux engagés par Jean de Capriol Saint-Maurice, seigneur de Cuq et Saint-André, et Marguerite de Maurel, sa femme, à François d'Imbert de Nougairol, habitant de Cazevieille, baronnie de Curvalle ; Balaguier tenait ses droits de Jacques de Brandouin, son aïeul, subrogé par Nougairol. — Testament de Antoine de Matha, avocat, ancien capitoul, demeurant à Miolles. — Mathieu (1477-1505). Acquisition de la métairie des Fagets ou de Fontolmière, à Cadalen, par Jean Mathieu, prêtre de la cathédrale d'Albi. — Testament dudit Mathieu. — Matusson (1448). Quittance signée Matusson, secrétaire du Roi, d'une somme de 30 livres à lui assignée sur les recettes du Languedoc. — Maurel (1599). Testament de Martial Maurel, prébendier en l'église Sainte-Cécile d'Albi. — Mauriès (1603). Acquisition de biens fonds à Réalmont, par sire Moïse Mauriès, marchand, de Louise de Gautran, veuve de Pierre de Milhon. — Maynard (1693-1712). Acquisition de la métairie de Satar ou del Gua, territoire d'Albi, par Guillaume Maynard, marchand de cette ville, de Jacques de Soubiran de Satar, son neveu, docteur et avocat, demeurant à Meur-de-Barrès, diocèse de Rodez, fils et héritier de Louis, sieur de Calvayrac. — Donation de cette métairie à Marie Villeneuve, par testament de Guillaume Maynard, manufacturier à Albi, oncle de ladite Villeneuve. (Voyez E. 296.)
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier.
E 2571379-1782
Mazars (1776-1782). Baptistaires : de Pierre-François-Simon-Aymé-Joseph-Bernard et de Germain Mazars d'Alayrac, fils de Barthélémy et de Marguerite-Jeanne-Françoise de Labroue, — et de Jean-François-Joseph-Louis Mazars, fils de Jean-Pierre-Germain, avocat, et de Jeanne-Catherine Lacombe, tous les trois nés à Cordes. — Mazel (1746). Lettres de prêtrise délivrées à Louis Du Mazel, de la société de Jésus, par l'archevêque de Paris Christophe de Beaumont (sig. et sceau aux armes). — Mazens (1638-1721). Pacte de mariage de Guillaume Mazeux, marchand, avec Marie de Jalguet, d'Albi. — Quittance par ladite de Jalguet, des legs faits à ses enfants par Pierre Cardon, bourgeois de Paris. — Mariage de Guillaume Mazeux, bourgeois, fils des précédents, avec Martianne de Metgé. — Inventaire des meubles appartenant à la dot de Marie de Jalguet. — Vente de cent charges de pastel par Guillaume Mazeux, du Bout-du-Pont, à Gorsse. — Pièces d'un procès entre ledit Guillaume Mazens fils, et Pierre, son frère, avocat, à l'occasion de la succession paternelle : requêtes, mémoires, etc. — Inventaire fait à la mort de Guillaume Mazens, à la requête de Martianne de Metgé, sa veuve, qui épousa en secondes noces François Breuil, juge de la Temporalité. — Testament de Pierre Mazens, avocat, époux de Marguerite de Laurency ; il institue Ignace, son neveu, fils de Guillaume, héritier universel. — Reddition de comptes de tutelle par Breuil à Ignace Mazens. — Certificat d'inscription dudit Ignace sur le registre des étudiants de l'université de Cahors. — Il poursuit des débiteurs. — Mémoires de l'apothicaire et du barbier de Pierre Mazens. — Menescalc (1379). Acquisition d'un pré à Salies (de Saleriis), par Jean Menescalc, prêtre d'Albi.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 41 pièces, papier.
E 2581554-1789
Mercadier (1554-1745). Actes d'acquisition de maisons, terres, vignes, etc., par Antoine Mercadier, prêtre, demeurant à Lapeyrière, juridiction de Lisle, puis sacristain à Rabastens. — Autres actes d'acquisition à Lapeyrière et aux environs, par Guillaume Mercadier, satre (tailleur) dudit Lapeyrière. — Appointement portant restitution de fruits en faveur de Pierre et François Mercadier, père et fils, contre Étienne Cassanhol et Pierre Picarel. — Reconnaissances des fiefs de la juridiction de Mirandol, appartenant à Jacques Mercadier, feudiste, du village de Rentières, paroisse Saint-Pierre de Gil, par suite de l'acquisition qu'il en avait faite de Catherine de Fontvieille de Saliès, en 1747. — Mercery (1639-1789). Testament de François Mercery de Lisle « allant à la guerre pour le service du Roy ». — Bail d'un moulin sur le Tes-counet, paroisse de Lasauzière, par Antoine Mercery-Lasauzière, bourgeois de Lisle. — Baptistaire et acte de profession, dans le couvent des Capucins d'Albi, de François Mercery, fils dudit Antoine. — Mercier (1559-1562). Pièces relatives à l'envoi en possession de Ramond Mercier, prêtre, de la cure Saint-Pierre de Toleux, qui lui était disputée par Jean Cambon. — Merle (1767). Commission d'archer de la maréchaussée délivrée à Jean Merle par le roi Louis XV (sig).
Description physique : (Liasse.) — 18 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 2591471-1783
Metgé (1681-1712.) Présentation à l'archevêque d'Albi de Bernard Metgé, chanoine de Sainte-Cécile, pour un bénéfice vacant dans cette église. — Lettres de provision de l'office de viguier d'Albi délivrées à Jean de Metgé, sieur de Labruguière, que le Roi avait déjà fait noble et écuyer. — Trois lettres de Metgé, dont l'une datée du camp de Tournay, renferme de curieux détails sur le siège de Lille ; par la dernière, datée de Paris, il annonce que le Roi l'a autorisé à vendre sa compagnie et qu'il va revenir à Albi. — Testament de Jeanne de Metgé. — Milhau (1763-1783). Contrat de mariage entre Jean-Pierre Milhau, capitaine au régiment de Cambis, demeurant à Castres, et Suzanne Bosviel Lagoutine-Lapeyrouse. — Procuration de Jean-Joseph-François de Milhau, de Castres, à Marie-Gabrielle de Gaston de Cambiac, sa mère, veuve de Jean-Jacques de Milhau, pour l'administration de ses biens. — Quittance donnée par ladite dame en cette qualité, par son fils lui-même, curé d'Avits, et par les autres héritiers de Marie de Milhau. — Brevet des reconnaissances des fiefs appartenant à Joseph de Milhau, seigneur de Saint-Martin, Roquerlan, etc., lesdits fiefs situés dans le consulat de Castres. — Mirabel (1471-1579). Reconnaissances faites à Antoine de Mirabel, seigneur de Monestiés, Rosières, Saint-Hippolyte, etc., et lausimes par Guittard de Mirabel. — Ledit Guittard donne à cens la métairie d'Arifat, terre de Saint-Hippolyte, acquise par Pierre de Paulin, ancien seigneur. — Reconnaissances pour le masage de Lacoste, près de Saint-Hippolyte, à Jean-François de Mirabel, seigneur de Monestiés, Rosières, Saint-Hippolyte et de la baronnie de Conac, en Roussillon. — Vente de Saint-Hippolyte, Rosières et dépendances, à la demoiselle D'Olmières, femme de Durand de Lustrac, chevalier de l'ordre du Roi, et dame de Saint-Sernin, au diocèse d'Albi, par Antoinette de Caraman et de Foix, baronne de Conac, en Espagne, héritière universelle de Blaise de Mirabel, son mari, décédé en Espagne, où ils étaient allés pour revendiquer la possession des biens qui leur appartenaient dans ce royaume. L'acte de vente est daté de Barcelone.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 15 pièces, papier.
E 260Moisset à Monglas.
Moisset (1644)
— Collation d'une chapellenie dans l'église de Lisle, par les consuls de celte ville, à Bernard Moisset, écolier, et prise de possession.
Molinier (1605-1696).
— Testament de Jean Amiel, avocat, époux de Antoinette Molinier.
— Testament de ladite Antoinette.
— Donation de Françoise Blanque à Marie de Molinier, fille d'Étienne, juge de la Terre-Basse d'Albigeois, et de Marie d'Alary.
— Testament et codicille de Catherine de Molinier et liquidation de la succession.
Molinier (1680-1789).
— Abjuration du calvinisme, par devant le vicaire général d'Albi, par Jacques Molinier Saint-Étienne, natif de Milhau, lieutenant au régiment de Vendôme.
— Bail à locaterie perpétuelle à Jacques Molinier, négociant à Saint-Pons, des biens de Jean Molinier, condamné aux galères pour fait de religion, et arrêt confirmatif du Conseil d'État.
— Contrat de mariage dudit Jacques Molinier avec Louise Tournier.
— Testament de Jacques Molinier, père.
— Mariage de Jacques Molinier, d'Hautpoul, fils de Jacques et de Louise Tournier, avec Elisabeth Rives.
— Mémoire en maintenue des biens de Jean, par ledit Jacques, son neveu.
Monclar (1523-1673).
— Actes d'acquisition de biens à Cadalen (de Cadalonhio), à Aussac (de Aussaco), par Antoine Monclar, laboureur.
— Acte par lequel Antoine Raffel et Françoise de Lagrange, sa femme, du mas de Colombier, juridiction de Lasgraïsses, reconnaissent devoir à Antoine et à Jean Monclar, père et fils, du mas de Lagarrigue-Rossa, le reste de la dot ou verquieyra de Catherine Raffelle, leur fille, épouse de Jean Monclar.
— Acte d'abandon de droits par ladite Catherine, à ses parents.
— Échange entre Jean Monclar, fils d'Antoine, et Jalran.
— Actes d'acquisition par le même.
— Achat d'une maison à Aussac, par Gaspard Monclar, et investiture par Louis de Voisins, baron d'Ambres, seigneur direct.
— Testament de Catherine Burguieyre, femme de Guillaume Monclar, mangonnier (revendeur), d'Albi.
— Mariage de François Monclar, marchand à Fenols, avec Cécile de Lacassaigne, fille de Guillaume, marchand aux Barrières de Lescure.
— Baptistaire de Jean, né de ce mariage.
— Testament dudit François Monclar.
— Quittance de 3 livres à Cécile Lacassaigne, par le curé de Sainte-Martianne d'Albi, pour le tombeau du fils de ladite Cécile, dans cette église.
Monestiés (1417-1542).
— Reconnaissance à Guillaume de Monestiés, chevalier, seigneur du château de Trévien (Treyvienh), et en partie de Monestiés.
— Acquisition d'un jardin à l'Hortalice, près de la Porte-Neuve, à Albi, par Raymond de Monestiés, prêtre et bénéficier de Sainte-Cécile.
— Reconnaissances en faveur de noble Gabriel de Monestiés (1542, cahier issu de 6 E 10/101).
Monglas (1781).
— Brevet des reconnaissances des fiefs que possède par indivis M. Monglas, dans la terre de Montlédier, et répertoire alphabétique.
Dates : 1417-1789
Description physique : (Liasse.) — 15 pièces, parchemin ; 23 pièces, papier.
E 2611781
Monglas. Brevet de reconnaissances de fiefs à MM. de Monglas et Dulac, seuls seigneurs avec justice haute, moyenne et basse, de Pont-de-Larn et Montlédier. Ces fiefs avaient été reconnus, savoir : en 1632, à Rustan-Louis de Cayres d'Entraigues-Hautpoul, seigneur baron d'Auterive, Montlédier, Hautpoul, Couffoulens, etc., et à Jacques de Villettes, seigneur de Montlédier, et en 1678, à Fulcran Guilhem de Clermont, seigneur vicomte Du Bosc, baron d'Auterive, Hautpoul-Mazamet, Pont-de-Larn, et à Jean de Villettes, seigneur par indivis, avec le baron d'Auterive, de la terre de Montlédier. — Ce brevet contient 1319 articles. — Répertoires des noms des tenanciers et des lieux-dits, avec indication des quantités de foin de tasque dues à M. de Monglas, pour ses fiefs particuliers et pour les fiefs indivis entre les deux seigneurs.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 257 feuillets, papier.
E 2621343-1782
Montagut (1402). Lausime d'un jardin à Labruguière, près de la rue Salinière, par le noble Bertrand de Montagut. — Montesquiou (1782). Testament de Joseph Gaspard de Fézensac, comte de Montesquiou, seigneur d'Algans, capitaine d'infanterie à la suite du régiment de Dilon, né à Lautrec, fils de François et de Eléonore de Bénévent. Ledit testament reçu par un notaire dans l'hôpital de la Charité, au Cap. Il fait héritier universel son frère utérin Perrin de Lengary. — Montfaucon (1651). Bail à locatene perpétuelle de deux moulins et de terres à Algans, par Pierre de Montfaucon de Rogles, seigneur baron d'Autheville, Périeux, Belloc, Algans, etc. ; ledit bail fait au château de Belloc. — Montfaves (1343-1352). Baux à fief d'une maison et d'un jardin à Noailles, par Guillaume de Montfaves, seigneur dudit Noailles (Noalha). — Acquisition de rentes à Noailles, par Arnaud de Montfaves, de Raimond Béraud de Lescure. — Montheil (1781). Acte de partage de la succession de Bernard Montheil de Lacipière, de Penne, entre ses quatre sœurs. — Montsarrat (1463). Acquisition d'une maison avec jardin, à Saint-Germain, diocèse de Lavaur, par Pierre Montsarrat, dudit lieu. — Moret (1555-1627). Cession à Antoine de Moret, chevalier, seigneur de Vielhvie, Montlausi, Monternal, Cadeyrac en Rouergue, etc., par Brenguier, fils de feu Antoine, seigneur baron Darvieu, secrétaire du Roi, son débiteur par suite de reddition de comptes. — Brevet du roi Henri IV (sign.), donnant à Pierre Moret, aumônier de la Reine, les biens de Bernardin Baruffe, gentilhomme romain, décédé à Toulouse, lesdits biens échus au roi par droit d'aubaine. — Procuration audit abbé Moret, docteur en théologie, par Marie Vasson, veuf de Baruffe, pour recueillir ce qu'elle possède en Italie. Moret est représenté par noble Elie de Capet, son neveu. L'acte est daté de Graulhet. — Testament de Marie de Vasson, instituant héritiers les PP. Jésuites d'Albi.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 2631540-1788
Najac (1540-1788.) Demande féodale par Antoine de Najac, pour des fiefs situés sur le territoire de Labruguière-Carlus. Ces fiefs qui appartenaient au XVe siècle à Martial de Najac, avaient été cédés en 1484, avec faculté de rachat, aux frères Jean et Pierre de Nupces, puis repris par ledit Martial en 1505 ; Martial eut Antoine pour héritier de ses droits. — Bail à locatene du moulin de Plégats, sur l'Assou, territoire de Labruguière, par Jean-Pierre de Najac, sieur dudit Labruguière et fils de Charles, demeurant à Poulan. — Lettre du sieur de Najac au syndic de l'hôpital d'Albi, pour la recherche des titres concernant sa famille dans les archives de cet établissement. — Narbonne-Pelet (1777-1780). Constitutions de rentes sur le diocèse d'Albi, au profit de Hélène-Françoise de Bernis, veuve de Claude de Narbonne-Pelet. — Nesmond (1689-1790). Inventaire des meubles et effets de Nicolas-Auguste de Nesmond de Lirac, chanoine de la métropole d'Albi, et pièces produites pour prouver que ce chanoine était oncle, à la mode de Bretagne, de Claude-Modeste-Huguet de Bussy. — Nicolaï. Pièces d'un procès entre Joseph de Nicolaï, baron de Sabran, réclamant l'hommage du sieur de Gaste, son vassal : généalogie de la maison de Nicolaï ; mémoires contenant l'histoire abrégée de la baronnie de Sabran, etc. — Nicolet (1740-1776). Pactes de mariage entre Jean-Pierre Nicolet, médecin à Lavaur, et Rose Poux. — Baptistaire de Cécile-Gabrielle, née de ce mariage, et sa réception dans la congrégation des filles de la Croix. — Constitution de rente par Joseph de Nicolet, de Lavaur, au profit de Jeanne-Marie de Carrère, femme de Gaspard de Vaissète.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 24 pièces, papier (3 imprimées).
E 264XVIIIe
Nogaret. État des fiefs situés sur les rives du Rancé et du Tarn, et appartenant à Claude-Renée de Nogaret, marquise de Pont, seigneur de Labastide (Plaisance, dans l'Aveyron), dressé d'après des reconnaissances de 1628. Les plans de ces fiefs sont intercallés dans le texte. — Le premier et le dernier feuillet manquent.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 246 feuillets, papier.
E 2651461-1788
Noir (1788). Bail à ferme du moulin du Pradel, sur le Lignon, consulat de Lacrouzette, par Jeanne Ladevèze, veuve du sieur de Noir de Cambon, résidant au château de Cambon. — Nougarède (1686.) Décret des biens de feu Pierre Bausse, par la Chambre de Castelnaudary, et adjudication de la métairie de Lagoutte, à Mazamet, au profit de Pierre Nougarède, bourgeois de Castres. — Nouguier (1716). Jugement de l'intendant déclarant usurpateur de noblesse Jean-Pierre Nouguier, sieur de Labruguière, demeurant à Poulan. — Nupces (1461-1715). Lausime d'un bois à Castelnau de Bonnafous, par les frères Jean et Rogier de Nupces, marchands à Albi. — Sommation à Jean de Nupces de payer, pouf la maison qu'il possède à Saint-Juéry, les droits dus au comte de Castres. — Lausime du mas de Pelenhia, paroisse de Rouffiac, par ledit Jean, fondé de pouvoirs de Alixendre de Rives, femme de Raymond de Cahuzac, habitant d'Albi. — Autres lausimes, par Jean, dans la juridiction de Carlus. — Reçus de l'en tes payées par François de Nupces, marchand à Albi. — Transaction entre les consuls d'Albi, d'une part ; Claude de Nupces, lieutenant au sénéchal de Toulouse, et François de Nupces, bourgeois, frères et héritiers de Jean, relativement à la réparation d'un pont construit près de la mouline desdits de Nupces, sur le grand chemin public allant d'Albi à Lescure, Saint-Juéry, les Avalats, etc. (1546). — Pièces d'un procès entre Claude de Nupces, représenté par Jean de Nupces, chanoine de Sainte-Cécile d'Abi, père de François, oncle et tuteur de Jean de Lavedan, marchand à Albi, relativement à des redevances féodales. — Lausimes par Claude de Nupces, lieutenant au sénéchal de Toulouse (1559-1564), puis par Anne de Nupces, fille et cohéritière dudit Claude. — Poursuites contre des tenanciers, par Henri de Nupces, bourgeois de Florentin, et par Jean, son fils et son héritier. — Vente de biens à Géraud Lebrun, bourgeois d'Albi, par Galharde de Nupces, veuve du viguier Antoine de Larivière, et Catherine d'Aussaguel, veuve de Bernard de Larivière, fils et héritier dudit viguier, procédant comme tutrice de Galharde de Larivière, fille et héritière de Bernard. — Vente par Jean de Nupces, fils de Henri, de Florentin (1593). — Lausimes par Bertrand de Nupces, seigneur et baron de Taïx et Florentin, conseiller au parlement de Toulouse. — Procuration par Esther de Perrin et de Larroque, veuve de Jean de Nupces, baron de Rouffiac et Maussans. — Accord entre cette dame et Jean Monclar, marchand à Fenols. — Acquisition (1636) par Louise de Pasquet, femme de Marquis de Nupces, sieur du Pouget. — Acquisition par Joseph de Nupces, sieur de Lux. — Note tirée du contrat de mariage (1641) de Louis de Nupces, baron de Rouffiac et Maussans, fils de Jean, avec Madeleine de Capriol, fille de Jean, sieur de Mandoul. — Transaction entre ledit Louis et le syndic de l'hôpital d'Albi. — Mémoire par Jean-Georges de Nupces, président à mortier au parlement de Toulouse, sur la nobilité de la terre de Preignes, diocèse d'Agde. — Jugement de l'intendant déclarant Albert de Nupces, demeurant en son château de Lévizac, usurpateur de noblesse.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 25 pièces, papier (1 imprimée).
E 2661527-1785
Olivain. Commission de brigadier des gabelles, tabacs et fermes générales du Roi, délivrée à Jean-Claude Olivain, du Puy en Velay. — Olivier. Vente du moulin de Labressolle (1772), consulat de Graulhet, par Thomas-Elisabeth D'Olivier, marquis Du Faget, baron D'Auriac, etc., demeurant à Toulouse. — Olme (1527-1542). Reconnaissances et lausimes des fiefs nobles que possède, dans la vicomté de Lautrec, Jean D'Olme, avocat du Roi au parlement de Toulouse (Johannis Olmo dominus de Turno-Buxo) ; cahier de 62 feuillets, avec répertoire. — Olombel. Acquisition (1785), d'un moulin en ruine, à Mazamet, sur le canal de la Nougarède, par Pierre Olombel, fils, négociant.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, papier.
E 2671770-1774
Ouvrier. Liève raisonnée des fiefs de M. D'Ouvrier, vicomte de Bruniquel, dans la baronnie de Penne dont il était seigneur, par Jacques Arvengas, notaire audit lieu. — A la suite : articles dont on ne connaît pas les propriétaires ; — vacants des fiefs dudit vicomte ; — département des fiefs appartenant à M. le vicomte, dans sa baronnie de Penne, avec indication de la contenance et du revenu de chaque fief. — A la fin se trouve un répertoire alphabétique avec les chargements et les déchargements.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 488 feuillets, papier.
E 2681773-1789
Liève des redevances en blé, avoine, argent et gélines, et des gélines du fouage à payer à M. D'Ouvrier, vicomte de Bruniquel, dans la baronnie de Penne, dont il était seigneur. — Récapitulation : Blé, 79 setiers 1 boisseau ; avoine, 12 setiers ; gélines, 36 ; argent, 38 livres 4 sous 9 deniers. — Répertoire des masages à la fin du volume.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 136 feuillets, papier.
E 2691445-1788
Padiès. Lausimes par Jean de Padiès, damoisel de Lombers, ou par Bernard de Fayet, son gendre, et Guarin de Padiès, son fils, « ad laudandum, recognoscendum, afranquimendum et ad primum censura et novum acapitum tradendum pheuda et dominationes que habet in loco de Saleriis (Saliès) et in aliis locis ». — Autres lausimes par Endie de Padiès, femme de Bernard de Fayet (de Faeto). — Fondation d'un Requiescat in pace, par Madeleine de Padiès, femme de Laurent Adhémar, notaire à Albi, dans l'église Saint-Juéry, en commémoration de Guillaume de Padiès et de Jeanne Blanquette, ses père et mère, inhumés dans ladite église. — Pagèze. Acte par lequel Pierre-Paul de Pagèze, marquis de Saint-Lieux, demeurant à Lavaur, émancipe Louis-Philippe, son fils (1777), et lui fait donation de tous ses biens à certaines conditions. — Transaction sur procès à la suite de cette donation. — Ledit Louis-Philippe vend, moyennant 300,000 livres, à MM. Louis et Barthélemy-Hercule- Athanase-Chastenet Puységur, la baronnie de Salvagnac, la terre de Lasclottes et la ci-devant seigneurie domaniale de Puycelsi. Le vendeur traitait encore comme héritier universel de Louise-Henriette Pagèze, sa tante, veuve de Mérinville.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, papier.
E 2701789-1792
Pagèze. Livre de dépense du marquis de Saint-Lieux, fils, arrêté par le sieur Comberieu, régisseur du marquis, et visé le 13 octobre 1792, par le directoire du district de Lavaur. — Du 9 mars 1789 au 9 mars 1790, les recettes se sont élevées à la somme de 19,256 livres et les dépenses à 18,832 livres. — Payé 3 livres 10 sous, l'once de graines de vers à soie ; 6 livres, le quintal de foin ; 18 sous, la livre d'huile fine, et 14 sous, l'huile commune ; 25 sous, la journée du maçon ; 20 sous, celle du menuisier et celle du charpentier ; 10 sous, la livre de poudre à poudrer, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 107 feuillets, papier.
E 2711577-1788
Paillet. Acte de vente de biens à Lavitarelle, par Pierre-Antoine Prat, marchand à Castres, à Marc Paillet, aubergiste audit Lavitarelle, consulat de Lagarrigue de Gaix, avec la quittance des droits de lods payés au baron de Gaix. — Palhiès. Actes de Pierre Palhiès, marchand à Rouffiac, et réfugié à Albi depuis longues années, par lesquels il se plaint (1669), des excès commis à son préjudice, par les sieurs Georges de La Roquebouillac, sieur de la Guimerie, et Georges-Julien de La Roquebouillac, baron de Bar et seigneur de Rouffiac, fils dudit Georges, qui ont dévasté les biens du plaignant. — Panat (1577-1758). Pactes de mariage, entre Jean de Castelpers, vicomte de Panat, fils de feu Jean et de Jeanne de Clermont, et Anne de Lévis, fille d'Antoine de Lévis, comte de Caylus, capitaine de cinquante hommes d'armes des ordonnances de Sa Majesté, sénéchal et gouverneur du Rouergue, et de Balthazare de Montpezat, sa première femme ; les fiancés assistés de leurs oncles maternels, Jacques de Clermont et de Castelpers, évêque de Saint-Pons, et Jacques de Montpezat, évêque de Montauban. — Acte de revente à perpétuité et de prise de possession de la baronnie de Lombers, adjugée audit vicomte de Panat ; difficultés suscitées par Samuel de Gâches, qui refusa d'ouvrir les portes du château, et par les habitants de la baronnie. Ce domaine avait été adjugé, en 1537, à François de Clermont, cardinal-légat d'Avignon ; il le légua à son neveu François de Clermont, qui eut pour héritier le vicomte Jean de Panat, au profit duquel se fit la revente en exécution d'un nouvel édit. — Contestations et procès entre le vicomte et les habitants de la baronnie, relativement aux droits seigneuriaux. — Arrêt du Conseil d'Etat rectifiant une sentence arbitrale, qui termine un différend pour le partage de la succession de vicomte Jean de Panat, entre la veuve Anne de Lévis, et ses enfants Antoine et David de Castelpers, comte et vicomte de Panat. — Etat des fiefs du consulat de Fréjairolles, baronnie de Lombers, appartenant au vicomte de Panat. — Edit du Roi subrogeant les syndics du diocèse d'Albi pour racheter, au nom de Sa Majesté, la baronnie de Lombers, du vicomte de Panat. — Deux obligations au profit de Joseph de Brunet de Castelpers, seigneur comte de Panat, représenté par Françoise de Saint-Maurice, veuve de Jean de Toulouse-Lautrec, vicomte de Montfa. — Quittance à Joseph de Pujol de Brunet, comte de Panat, capitaine de vaisseau, ci-devant seigneur de Plégades et Terreclapier.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 11 pièces, papier.
E 2721383-1784
Paraire. Acte par lequel Bernard Paraire (Bernardus Paratoris, parator pannorum) donne quittance de la dot de Gaillarde Minette, sa fiancée (ejus jurate et uxoris future). — Obligations sur le diocèse d'Albi, cédées à Raymond Paraire, chanoine et chantre de la cathédrale d'Albi. — Lettres royaux, portant que le pigeonnier construit par ce chanoine sur la porte de sa métairie de Lasbordes, consulat du Castelviel, ne sera imposé qu'après la publication d'un second compoix. — Ouverture du testament dudit chanoine. — Transport de créances sur le diocèse, par Raymond d'Aussaguel, sieur de Lasbordes, conseiller au parlement de Toulouse, héritier du chanoine Paraire, son oncle. — Parlhan. Mariage de François Parlhan, bourgeois d'Albi, avec Cécile Descaffre. — Pasalac. Lettres du père spirituel des religieux de la régulière observance de Saint-François, du couvent de Castres, délivrées à Antoine Pasalac, de Saïx. — Passebosc (1383-1429). Charte-partie contenant les pactes du mariage de Barthélemy Passebosc, de Boissezon, demeurant à Labruguière, avec Ramonde Mondonnet, de Curvalle, paroisse Saint-Barthélemy du Truel — Acquisition de terres à Labruguière, par Barthélemy Passebosc. — Chartie-partie portant constitution de dot par ledit Barthélemy, à sa fille Saysse, qui épouse Jean Auriolle. — Testament de Bernard Passebosc : il fait des legs à ses trois filles et institue héritiers universels ses trois fils, par portions égales ; à défaut des fils, les filles hériteront, et si les filles mouraient aussi, l'héritage reviendrait aux neveux du testateur, Barthélemy et Étienne, fils de son frère Jean. — Inventaire du mobilier dudit Bernard, testateur, fait à la requête du tuteur de ses fils. — Passemar. Acte par lequel Guillaume de Passemar, seigneur de Cantalause, cède aux paroissiens d'Alban, une cloche pour leur église, en échange d'un pré qui restera en la possession dudit Passemar tant que les paroissiens conserveront la cloche (1601). — Transaction sur procès entre Jean Delacroix, sieur de Bosnoir et Louis d'Albert, sieur d'Alban, — le premier, fils de Jean, qui l'avait fait son héritier, et de Jeanne d'Albert ; l'autre, fils de Jean d'Albert et neveu de Delacroix, — par laquelle le sieur d'Alban cède à Delacroix la métairie appelée lou Biscaye, dans la vicomté d'Ambialet (1611). — Autre transaction (1621), entre Guillaume d'Albert, sieur d'Alban, et Guillaume de Passemar, sieur de Cantalause : le premier, pour satisfaire ses créanciers, notamment Jean Delacroix, sieur de Bosnoir, cède la seigneurie d'Alban à Passemar. — Lettre de Cantalause à M. de Lasbordes, conseiller au parlement de Toulouse, relative à des contestations entre parents ; elle est signée Cuq de Cantalause, et datée de Cuq. — Transaction (1647) entre les frères Jean et Raymond Delacroix, le premier, sieur de Bosnoir, l'autre, sieur de Biscaye, et Guillaume de Cantalause, seigneur d'Alban, héritier de son père, du même nom. — Autre, entre les mêmes et Madeleine de Capriol Saint-Maurice, veuve de Guillaume de Passemar, sieur de Cantalause (1656), et tutrice de ses enfants. — Sentence au profit de Raymond Delacroix, sieur de Biscaye, demeurant à Albi, contre César de Passemar, sieur du Bure, demeurant à Viviers. — Testament (1686), de César de Passemar, sieur del Bure, habitant sa, maison de Fonginières, au diocèse d'Albi. — Transaction entre Paul de Passemar, vicomte de Saint-André, au château de Saint-André, d'une part, le curé et les habitants d'Alban, d'autre part, relativement à la cloche cédée en 1601 : le curé rentre en possession du pré en payant la cloche (1755). — Lettres d'affaires de M. de Saint-André à divers ; lettres du prieur de Labastide à ce seigneur, relativement à des chapellenies dont le vicomte était patron. — Pièces relatives à l'exécution du testament de Paul de Passemar, vicomte de Saint-André, seigneur de Cuq, en date du 7 juin 1761, publié en 1771, à la requête de Jean-Joseph Raynaud, sieur de Martinet, époux de Gabrielle de Passemar, fille dudit Paul et son héritière ; discussions entre Martinet et Louis-Auguste de Passemar de Saint-André, petit-fils et légataire ; mémoires, correspondance, etc.
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 44 pièces, papier.
E 2731770
Passemar. Inventaire de la succession de Paul de Passemar, seigneur de Cuq, vicomte de Saint-André, veuf de Catherine de Bernardy, décédé dans le château de Cuq, le 30 avril 1770. — Par son testament en date du 7 juin 1761, il faisait un legs particulier à Henriette, sa fille, épouse de Jean-Henry de Fornié de Fenairol, ancien capitaine d'infanterie, et donnait à Guillaume-Louis-Auguste de Passemar, son petit-fils, fils de Jean-Paul, mort en Amérique, et de Victoire de Capriol, — ledit petit-fils légitimé par lettres-patentes du mois de janvier 1760, — la terre et seigneurie de Saint-André, les fiefs qu'il possédait dans la baronnie de Curvalle, les fiefs de Nogaret, les métairies de Puygairol et Belsert, dans les terres de Saint-André, les droits, rentes, etc., sous certaines charges et conditions. Ladite Gabrielle de Passemar, épouse de Jean-Joseph de Raynaud de Martinet, n'accepta que sous bénéfice d'inventaire.
Description physique : (Registre.) — In-quarto, 92 feuillets, papier.
E 2741285-1746
Paule. Sept feuillets détachés d'un livre de raison de la famille de Paulhe, de Gaillac, contenant mention : du mariage de Jehan de Paulhe avec Anthonye Aymerigua, fille d'Antoine Aymeric, marchand à Gaillac (1523) ; — de la naissance de trois de leurs enfants qui meurent en bas âge ; — de la mort d'Aymerigua (1527) ; — de la mort de Jeanne Barutelle, fille de Jean, apothicaire, seconde femme de Jehan de Paulhe, décédée de peste au mois de septembre 1529, cinq mois après son mariage, dans sa métairie de Candastre, où elle s'était réfugiée. — Transport d'une rente par Roch de Combettes, juge d'Albigeois, à Maffre de Paulhe, bourgeois de Gaillac, et à Roch de Paulhe, sieur de Labonnette, père et fils. — Baptistaire de Marie-Anne de Paul, de Lavaur, et son acte de réception dans la congrégation des filles de la Croix. — Paulet. Quittance, par Julien, des sommes qu'il a reçues d'Antoine Paulet, son neveu, recteur de Sainte-Croix, pour la pension de 100 livres qu'il a retenue sur ce bénéfice lors de la résignation qu'il en a faite (1641) en Cour de Rome. — Nomination et réception dudit Paulet à un bénéfice d'hebdomadier, dans l'église Sainte-Cécile d'Albi, par résignation de Jean de Lavolvène. — Il fait acquisition d'une maison à Albi, petite rue Sainte-Cécile, et d'un jardin en commun avec son frère Jean, prébendier. — Cession de ce jardin par Antoine à André Ébrard, son beau-frère. — Lettre de remerciments de M. Duchalard à Antoine Paulet pour services rendus. — Paulin (1423-1450). Lausimes par Pierre de Paulinh, coseigneur de Monestiés et par Jean de Paulinh, damoisel, coseigneur de Monestiés, seigneur de Saint-Hippolyte et de Camalyères. — Paydiu (1285). Vente par Arnaud Hagbaut, aux frères Paydiu, d'une maison située Al Pas de Tartanel, dîmaire de Saint-Thyrs de Labruguière.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 17 pièces, papier.
E 2751372-1778
Pélégri (1402-1470). Sentence arbitrale prononcée in manso de Polhoniaco, sur un règlement de compte entre Bernard Mathey, de Monestiés, et Gérard, Adhémar, Pierre Pélégri, fils de Barthélemy, dudit mas de Poulhounac. — Acte par lequel Pierre Pélégri, du mas de la Pélégrinié, parochie beate Marie de Gravausanis, Albensis diocesis, donne à Ramond, son fils, la moitié de tous ses biens après sa mort, à certaines conditions. — Acquisition de terres à Saint-Benoît de Carmaux, par Guillaume Pélégri, du mas de la Pélégrinié, juridiction de Labastide-Bouissonis (Labastide-Gabausse). — Pélissier (1378-1778). Donation par Bernard Pélissier, de Labruguière, à Jeanne, sa fille, en faveur de son mariage. — Sentence du juge de Labruguière au profit de Guillerma, femme de Jean Pélissier, aliàs Portai (1425). — Contrat de mariage (1665) entre Jean de Pélissier, avocat à Albi, et Jeanne de Martin, fille d'Antoine, lieutenant principal à Monestiés. — Factum pour Marc-Antoine Donadieu de Pélissier, sieur Dugrès, ancien capitaine d'infanterie, contre Roques et sa femme, fermiers de son moulin sur l'Agoût. — Contrat de mariage entre Jean Pélissier de Réalmont, et Suzanne Astié, d'Arifat. — Subrogation à un bail à locaterie perpétuelle, par Colombier, en faveur de Maurice de Pélissier, ancien mousquetaire du Roi, fils de feu Abel. — Pendariès. Testament de Sydoina Pendarieyra, fille de feu Antoine Pendariès et femme de Durand Bonnel, marchand à Albi. — Testament de Brenguier Pendariès, laboureur à Albi, demeurant « derrière le four appelé de Brenguière lès la Porte-Neuve. » — Arrangement entre Jean Pendariès, mari de Martianne Lauthière, fille de Jacques Lauthier, et les héritiers de ce dernier. — Contrat de mariage entre Antoine Pendariès, greffier, à Albi, et Isabeau Dassier, fille de Jean, marchand. — Lettres d'admission de Jean Pendariès, acolyte du diocèse d'Albi, au sous-diaconat.
Description physique : (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier (1 imprimée).
E 2761251-1787
Penne. Échange entre les frères Olivier Bernard de Penne, et Alphonse, fils du roi de France, comte de Poitiers et de Toulouse, marquis de Provence, etc. — Les, deux frères cèdent le château de Penne et ses dépendances, savoir : 62 albergues d'hommes (albergia) nominativement désignés, appartenant à Olivier ; 65 albergues aussi désignés appartenant à Bernard ; des cens, des rentes, etc. — On remarque dans l’énumération des moitiés d'hommes, des quarts d'enfants, etc. Alphonse donne en échange à Olivier le château de Cestayrols, ses dépendances et tout ce qu'il possède dans ce lieu dont il retient la seigneurie majeure (senhoria major), et à Bernard l'albergue du château de Beaufort, au diocèse de Cahors, avec le château de Laguépie (Guepia), ses dépendances et tous les droits qu'il y possède, retenant aussi la seigneurie majeure ; toutes les choses cédées devaient être tenues en fief du comte de Toulouse. — Cession par Pierre Lobat, notaire, à Cahuzac (1437), à Olivier de Penne, chevalier, seigneur de Laguépie, de douze setiers de froment à prendre sur une métairie dudit Cahuzac et livrables à Cordes, au grenier du chevalier. — Perrin. Reconnaissances au profit de Guillaume de Perrin, sieur de Malacam et de Lengary. — Baptistaires de Charles-Étienne de Perrin, né à Lautrec (1714), fils de Joseph et de Françoise de Batigne de Cestayrols, — et de Jean-Antoine de Perrin, né aussi à Lautrec, fils de Jean-François, seigneur de Labrassager, et de Léonore-Gabrielle de Benavent. — Titre de la chapellenie fondée dans l'église Notre-Dame de la Paix, de Lautrec, délivré à François-Honoré de Perrin de Cabrilles, chanoine de Castres, par Joseph de Perrin de Cabrilles, vicomte de Varagnes et de Lalbarède, et Thimoléon de Martin, seigneur de Viviers-les-Montagnes, patrons de cette chapellenie. — Baptistaire de Joseph, fils d'Alexis de Perrin et, de Victoire de Puechassaut. — Contrat de mariage entre Charles-Étienne de Perrin de Cabrilles et Jeanne de Juges de Saint-Aignan. — Bail du moulin neuf sur le Dadou, par Jacques-Joseph de Perrin de Cabrilles, sieur de Varagnes, de Lalbarède, de Cestayrols, etc. — Brevet de reconnaissances faites à Alexis de Perrin de Durfort, seigneur de Labessière de Burens, pour des fiefs situés dans la paroisse de Saint-Jean de Vals et de Saint-Vincent de Lacapelle, son annexe. — Extrait du testament de Jacques-Joseph de Perrin de Cabrilles, vicomte de Varagnes, baron de Cestayrols et des Etats d'Albigeois, mari de Jeanne de Goudon de Malviès. Il institue héritière universelle Marguerite-Josephe-Mathurine, sa fille unique, et, en cas de décès de cette héritière, les frères du testateur Étienne et Charles de Perrin. Il fait un legs à son autre frère, François Honoré, chanoine de Castres (1773). — Poursuites par ce chanoine contre un créancier.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 17 pièces, papier.
E 2771644-1660
Perrin. Cahier de reconnaissances féodales faites à Guillaume de Perrin, sieur de Lengary, jusqu'en 1657, et de 1657 à 1660, à Charles de Perrin, aussi sieur de Lengary, son frère. En cas d'absence ce dernier est représenté par Olivier de Perrin, sieur de Larouquette, chanoine de Lautrec. — Les fiefs reconnus appartenaient anciennement à la famille de Pratviel, et ils étaient situés dans la vicomte de Lautrec, paroisses Saint-Étienne de Graissac, Saint-Julien du Puy, Saint-Salvi du Sérail, Saint-Jean de Jonquières, Saint-Remy de Lautrec, Saint-Martin de Dauzats, Saint-Salvi de Montlong, Saint-Étienne de Cuq, Saint-Sulpice de Lautrec, Saint-Pierre de Peyregoux, Saint-André d'Alayrac, Saint-Benoît de Gourgues, Notre-Dame d'Aigoux, etc.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 106 feuillets, papier.
E 2781312-1770
Perrusse. Lausime par Charles de Teyssier (Textoris), fondé de pouvoir de Pierre-Raymond de Perrusse, chevalier, seigneur de Boissezon de Matviel, résidant à Lombers. — Testament de Pierre de Perrusse, seigneur de Boissezon de Matviel, allant à la défense de Genève assiégé (1582). Il était fils d'Antoine, défenseur de la religion réformée, et frère d'Aldonse, femme de Sébastien de Génibrouse, seigneur de Saint-Amans, qu'il institue héritière universelle en faisant un simple legs à sa mère Ségine de Caraman et de Foix. — Pesos (1491-1514). Acquisition d'une maison à Albi, rue droite du Vigan, par Jacques de Pesos, prêtre de Labastide-épiscopale. — Acquisition, par le même, de moitié de la métairie de Lamadalié, juridiction de Lombers, de cens et rentes à Saliès. — Peyres. Charte-partie (1312), contenant quatre lausimes par P. de Peyras, donzel, seigneur de Noailles (Noalha), à des habitants de Cestayrols. — Peyrussel (1386). Partage des biens de Guillaume de Boissaison, et de Jacques et Arnaut, ses fils, entre les frères Peyrussel. — Pryrtjsset. Contrat de mariage entre Pierre Peyrusset, bourgeois de Labruguière, et Marie Fournès. — Philipa. Testament (1407) de Philipa, veuve de Vitalis Amelius, du mas de Larroque, juridiction de Labruguière. — Pigasse. Brenguière Caussé, femme Pigasse, donne à ses parents quittance de sa dot.
Description physique : (Liasse.) — 6 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 2791434-1778
Pigot. Pactes de mariage entre Pierre Pigot, d'Annay, et Guillaumette Gaussé. — Acte par lequel Pierre Pigot assigne sur ses biens une pension annuelle à Claire Pendariane, sa femme. — Pins. Testament (1778), de Claude-Louis de Pins, seigneur baron de Caucalières en Albigeois et de Caucalières en Toulouse, seigneur de Lacalmette et coseigneur de la baronnie d'Hautpoul, résidant dans son château de Caucalières en Albigeois : il lègue des pensions à Marianne de Saint-Paston, sa veuve, à Marie-Madeleine de Pins, veuve Deshons, sa sœur, et institue héritier universel Jean-Jacques-Louis de Pins, son frère cadet ; à défaut d'enfant mâle de celui-ci, il lui substitue Antoine-Paul-Joseph de Pins Monségou, son cousin, fils aîné de feu Marc-Claude, son cousin germain, et encore, à défaut, Jean-Jacques-François de Pins, second fils de Marc-Claude. — Planchis. Vente de terres à Rouffiac, par Isarn et Jean de Planchis, et par Jean, fils d'Isarn (1434). — Plat. Jugement de l'intendant, déclarant usurpateur de noblesse Antoine de Plat, sieur de Fargues. — Poitiers. Reconnaissance féodale par Joseph Cabanes, de Latour, juridiction de Labruguière, à Marie-Geneviève-Henriette-Gertude de Bourbon, baronne dudit Labruguière, veuve de Ferdinand-Joseph, comte de Poitiers. — Portal. Pièces relatives à des arrangements de famille entre les héritiers de Arnaud Portal, capitaine de Dénat. — Potier. Injonction (1514), du roi François Ier, à la Cour des Comptes de Paris, de clôturer les comptes de Pierre Potier, père, et Pierre Potier, fils, receveurs des amendes et exploits et des gages des officiers du parlement de Toulouse. — Poulpri. Bail à ferme (1773), de la terre des deux Saint-Amans, par Catherine-Françoise Castagnier de Couffoulens, comtesse de Clermont de Lodève, vicomtesse Du Bosc, marquise de Sérignan, baronne de Couffoulens, seigneur des deux Saint-Amans, etc., veuve de Louis-Marie de Poulpri, lieutenant-général des armées du Roi. — Pousa. Testament (1547), de Antoine Pousa, femme de Jean Girma, de Montels. — Poussoy. Obligations envers Louis et Jean Poussoy, marchands à Albi, par les habitants de Réalmont et de Lombers, des deux religions, par suite d'emprunts contractés pour payer les tailles de ces deux communautés.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 2801443-1529
Pradal. Actes de lausimes, reconnaissances, ventes et acquisitions de la famille de Pradal, pour des biens situés à Lescure, Albi, Carmaux, Saint-Benoît, Rosières, Marssac, Rouffiac, Labruguière de Carlus, Dénat, Castelnau de Bonnafous, Sérénac, Valence, Sainte-Gemme et Souel. — Ces actes sont faits d'abord au nom de Philippe de Pradal, licencié-ès-lois, juge royal d'Albi et d'Albigeois, et Hélix de Valette, sa femme ; puis, au nom de Vital de Pradal, et, depuis 1493, c'est Pilefort de Pradal qui comparaît ; en 1506 il prend le titre d'écuyer, et en 1529 il agit en son nom et comme fondé de pouvoir nobilis domicelle Jacobe de Laboygas.
Description physique : (Registre.) — In-4°, 40 feuillets, papier.
E 281Pradal à Puységur.
Pradal.
— Vente d'une vigne à Albi (1443), par Durand de Pradal, marchand, à Bernard de Bosco, licencié-ès-lois. — Rôle des cens que lève ledit de Pradal à Terssac et à Rouffiac.
Pradel.
— Bail à locaterie perpétuelle des biens formant la dotation de la chapellenie dite de Lengounié, fondée dans l'église Saint-Martial de Lavalette, consulat de Cambounés, dont était chapelain Gabriel Pradel de Lavaux, chanoine de Saint-Pierre d'Uzerche, et qui avait pour patrons les religieux de Saïx.
Prades (1511-1599).
— Testament de Cabiscole Prades, femme Got, d'Albi.
— Prise de possession, par Antoine Revellat, prêtre d'Albi, de la chapellenie fondée dans l'église Saint-Étienne de cette ville par le testament de la femme Got.
Pradier.
— Testament de Jean Pradier, ancien procureur au siège royal de Rabastens.
Prajes.
— Jugement de l'intendant déclarant usurpateur de noblesse le sieur Jean de Prajes, seigneur et baron de Rieux.
Prat (1480-1633).
— Jacobe de Prat, fille de Ramond, du consulat de Saint-Germain et de la paroisse de Soual, femme de Simon Rives (Ribas), donne quittance de sa dot.
— De même par Cécile de Prat, fille de Pierre, laboureur, du même lieu, femme de Durand Bérailh.
— Acquisition par Raymond de Prat d'une vigne au consulat de Saint-Germain, lieu dit Geladieu.
— Pactes de mariage entre Louis Dulac, seigneur de Prat de Bosc et de Laclause, et Rose Daure, fille de Jean, seigneur de Lamothe, et de Marie de Châteauverdun.
Puget.
— Bail par Françoise Des Plats, veuve de François Du Puget de Gau, président à mortier au parlement de Toulouse.
— Achat de biens fonds par Guillaume-Joachim Du Puget, président à mortier au parlement de Toulouse (1736), et par Henri-Gabriel Du Puget, baron de Castelnau-de-Montmiral et aussi président à mortier (1761).
Puibusque (1779).
— Compte de recette et dépense rendu par Me Pierre de Voisins, avocat en parlement, à la veuve de Puibusque Saint Padou, née Marie Jeanne Françoise de Gruy, habitante de Lavaur (pièce issue de l'article 6 E 5/595).
Pujol (1499-1771).
— Testament de Jean Pujol, chanoine de l'église cathédrale d'Albi, qui veut être enterré dans l'église de Villefranche, au tombeau de son père.
— Testament de Jean Pujol, bourgeois d'Albi, fils de Valier : il règle les droits de Catherine Guasquet, sa femme, et veut qu'en temps de peste on lui donne une maison de refuge à Ville-franche, à la borie de Lasgraisses ou à celle de Saint-Amarand.
— Minute d'un certificat pour constater qu'en 1680, Jean de Pujol, seigneur baron de Lagrave, capitaine de cavalerie dans le régiment de Bligny, et Françoise Bornier de Teilhan, sa femme, ont abjuré le protestantisme.
— Transaction par ledit baron de Lagrave (1690), lieutenant-colonel au régiment de Praslin, relativement à la finance de l'office de greffier en chef de la Cour des Comptes de Montpellier, que possédait Pierre Pujol, son père.
— Bail à locaterie perpétuelle par Jean-Louis de Pujol de Latour, seigneur de Provillergues, demeurant à Lautrec.
— Bail d'un moulin à Arfons, par Pierre-Jean-Philippe-Louis Pujol, écuyer.
Puylaurens (1546).
— Échange d'une pièce de terre entre Guillaume de Puylaurens, de Saint-Pierre de Lavernière, juridiction de Lisle, et les fils de Ramond de Puylaurens, de la paroisse de Saint-Genyès de Lausafaut, juridiction de Rabastens.
Puységur (1758-1789).
— Extrait du testament de Pierre-Herculin Chastenet de Puységur, seigneur de Barrast.
— Quittance au profit de Barthélemy-Hercule-Athanase de Chastenet, vicomte de Puységur, brigadier des armées du Roi, baron de Trévien, Castel-Raynal, etc.
— Obligation du vicomte de Puységur au profit de Bonnavenq et quittance de ce créancier.
— Extrait du testament d'Armand-Pierre de Chastenet de Puységur, chanoine et archidiacre de la métropole d'Albi, vicaire général du cardinal de Bernis.
— Obligations signées par le comte de Puységur, secrétaire d'État au département de la guerre, au profit du sieur Roquier, du curé Massol, de Gaujarenques et de Roquier, ancien brigadier des gardes du corps du Roi.
Dates : 1443-1789
Description physique : (Liasse.) — 6 pièces, parchemin ; 26 pièces, papier.
E 2821431-1746
Quappelle. Testament (1431) de Bernard Quappelle, de Labruguière. — Querssy. Reconnaissances faites (1439-1446) à Poux de Querssy, bourgeois de Lautrec, pour des fiefs situés à Saint-Julien du Puy. — Rabastens. Reconnaissances à Philippe de Rabastens, seigneur haut, moyen et bas de Campagnac, de Mezens et vicomte de Paulin. — Décret de biens au profit de Hélène de Rabastens, damoiselle de Paulin et de Labarthe. — Acquisition de biens-fonds à Cestayrols par cette dame. — Rabinel. Copie de la commission de maire de Cadalen délivrée à Philippe de Rabinel. — Raffin (1571-1672). Pactes de mariage entre Géraud Raffin, fils de Barthélemy, du masage de Laraffinié, juridiction de Castelnau de Bonnafous, et Marie Rogière. — Testament dudit Barthélemy. — Pactes de mariage entre Guillaumette Raffine, fille du premier mariage de Géraud, et Antoine Cathala. — Achat d'une vigne à Castelnau, par Géraud. — Quittance de la dot de sa femme, par Géraud. — Échange de propriétés entre ledit Géraud et Pierre, son frère. — Acte d'acquisition de biens-fonds, avec la quittance des droits de lods et vente signée par le seigneur de Castelnau, C. D'Amboise, et par le sieur de La Roquebouillac, syndic du chapitre Sainte-Cécile d'Albi. — Pactes de mariage entre Barthélemy Raffin, fils de Géraud, et Martianne Crosette. — Testament de Marie Rogière. — Mention du décès de Barthélemy, mari de la Crosette ; son testament. — Pactes de mariage entre Jean Raffin (ou Raffi), fils dudit Barthélemy et Catherine Olmière.
Description physique : (Liasse.) — 9 pièces, parchemin ; 10 pièces, papier.
E 2831254-1788
Raigade. Six actes d'acquisition de biens-fonds par Jean Raigade, jeune, forgeron, fils de Jean, de la paroisse Saint-Pierre de Lavernière, juridiction de Lisle. — Rainaud. Contrat de mariage entre Jean-Paul Raynaud de Martinet, fils émancipé de Joseph-Félix, seigneur de Cuq, et de Gabrielle Passemar de Saint-André, citoyens de Saint-Pons, et Marie-Jacquette-Robert-Ursule de Vésian, fille de Dominique, écuyer, ancien officier de dragons, domicilié à Albi, et de Thérèse de Compagnon. — Rames. Jugement de l'intendant déclarant usurpateur de noblesse Antoine de Rames, de Saint-Benoît de Carmaux. — Ramyères (1509). Procès-verbal de l'enquête faite à la requête des habitants de Lescure pour prouver que le prêtre Ramyères est ladre et qu'il y a danger pour la paroisse où il administre les sacrements. — Ranchin. Baptistaire de Jean-Jacques de Ranchin, fils de Jean-Isaac et de Marie Saunier. — Promesse de bail par Charles-Annibal de Ranchin de Burlats, citoyen de Puylaurens. — Ratier (1254). Vente de censives sur des maisons d'Albi, par Ramond Ratier et sa femme Guillelme, Mercière, à Pierre Titball. — Raucoules (1518-1782). Renseignements sur la chapellenie fondée en l'église d'Aussac, par Guillaume Raucoules, prêtre dudit lieu. — Testament de Guillaume Raucoules, vicaire de Massaguel. — Extrait du testament de Anne Chabbert, veuve de Étienne Raucoules, foulonnier, de Massaguel, instituant Jacques, son fils, héritier universel. — Ravaille. Testament de Catherine de Moisset, femme d'Étienne Ravailh, lieutenant au siège de Lisle. — Cession de créance par Pierre Ravaille, sieur de Roqueplane, ancien chanoine de Sainte-Cécile d'Albi, commandeur de l'ordre de Saint-Lazare, premier archiprêtre de Montpezat, diocèse de Cahors, à Marc-Antoine Rollandes, écuyer, secrétaire des commandements de Mademoiselle, souveraine de Dombois. — Regnaudin. Factum de Me Antoine Regnaudin, docteur en théologie, contre Me Bernard Desinnocents, ralativement à la possession du canonicat en Saint-Salvi d'Albi et du prieuré de Cambon, vacants par le décès de Jean de Bages. — Testament de Marie de Regnaudin, veuve de Jean Buleau, sieur de Launay, bourgeois d'Albi. — Lettres de l'archidiacre d'Albi Regnaudin et du sieur Guilloteau, relatives à des affaires de famille.
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 16 pièces, papier (2 imprimées).
E 2841339-1789
Renaud. Contrat de mariage entre Simon-Pierre-Martial de Renaud, fils de Bertrand et d'Elisabeth de Clausade, de Lavaur, et Marie-Blanche de Terson, fille d'Elie et d'Elisabeth Salvignole de Roquemaure. — Rességuier. Constitution de rente, sur les aides et gabelles, au profit de Jean-Raptiste de Rességuier, chanoine de Sainte-Cécile d'Albi. Cette rente échut, par héritage, à Jean-Jérôme de Rességuier, lieutenant principal à Albi. — Reveixat. Baptistaire et lettres de prêtrise de Pierre Revellat, de la paroisse Notre-Dame de Tels. Les lettres sont de l'archevêque d'Albi, Henri de Nesmond (sig. et sceau). — Reversac. Transport de rente à Pierre-Marie-Emmanucl de Reversac de Celés, comte de Marsac, marquis de Roquelaure et Rieutort, etc., conseiller au parlement de Toulouse, héritier d'Hélène de Celés, sa sœur, épouse de Henri-Marquis de Roquefeuil, capitaine au régiment royal dragons, par Maurice-Gabriel de Génibrouse, comte de Boissezon, baron de Ledergue, Lassalle, etc., habitant son château de Lassalle en Albigeois. — Reynès. Lausimes de biens, situés dans les environs de Lescure et d'Albi, par Jean Reynès, père et fils (1339). — Acquisition de censives par Rogier Reynès (1525). — Transaction sur procès entre Bertrand Reynès, bourgeois d'Albi, et divers particuliers, relativement aux cens assis sur la métairie de Lavasière, juridiction de Rouffiac (1568). — Arrêt de la Cour des Comptes en faveur de Guy de Reynès, marchand à Albi, héritier de Rogier, son père, ancien exacteur de tailles (1600). — Sentence au profit de Pierre Reynès, chanoine de l'église Sainte-Cécile, contre un débiteur. — Obligation et transport au nom de Louis de Reynès, gentilhomme ordinaire de Monsieur, frère du Roi, héritier du chanoine Pierre, par les sieurs de Prat-de-Bosc et de Mandoul. — Demande en féodale par ledit Louis. — Cession à Catherine de Reynès, fille de Pierre, décédé écuyer à Albi, par Françoise de Brandoin de Balaguier, seconde femme dudit Pierre. — Testament de Raymond de Reynès, écuyer, instituant héritière universelle ladite Balaguier, sa mère. — Testament de Pierre Reynès, prêtre à Albi. — Jugement de l'intendant déclarant Géraud de Reynès, écuyer à Albi, noble et issu de noble race, après production de preuves.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 16 pièces, papier.
E 285Ricard à Rivenc.
Ricard (1557).
— Acquisition d'une terre à Fauch, par Georges Ricard, d'Albi.
— Donation entre vifs, par Endie Trouche, veuve Maurel, du village de Lasavanié, juridiction de Lassalle-Padiès, à Jean Ricard, marchand à Albi.
— Vente d'un des six offices d'archer héréditaire, faite par le syndic du diocèse d'Albi à François Ricard, moyennant 100 livres. L'archer devait jouir de l'exemption du logement des gens de guerre ; de l'exemption de tutelle et curatelle ; de la faculté d'exploiter et mettre à exécution tous arrêts, sentences et jugements dans l'étendue du diocèse ; gages s'élevaient à 37 livres 12 sous 2 deniers par an.
Richard (1449).
— Quittance de 20 livres tournois, payées par le trésorier général du Languedoc à Lorens Richard, chevaucheur.
Rieu
— Vente (1491), d'une pièce de terre au Castelviel d'Albi, par Bonnafous à Martial Rieu, sartre (tailleur).
Rigailh.
— Testament de Antoine Rigailh, de Gaillac, frappé de la peste (1529).
— Extrait tiré du compoix et cadastre de la ville de Lavaur pour les biens de Jean Rigailh, fils d'Honnoré, habitant de la paroisse Saint-Cirgue, consulat dudit Lavaur (1600-1694, pièce issue de l'article 6 E 5/595).
Rivals
— Contrat de mariage entre Jean-François Rivals, bourgeois de Gaillac, et Marguerite de Tancalet.
— Baptistaire de Anne de Rivals, fille de Joseph, sieur de Castanet, et acte de sa réception dans la congrégation des filles de la Croix.
— Obligation contractée par Joseph-Marie-François de Rivals, ancien capitaine, seigneur de Poudeux.
Rivenc
— Pactes de mariage entre Jean Rivenc l'aîné, fils d'Arnaud, de Magrin, et Catherine Gayraude, fille de Bertrand.
— Abandon de tous droits paternels et maternels, par Madeleine Scorbiague, veuve, en premières noces, de Bertrand Gayraud, et femme, en secondes noces, de Arnaud Rivenc.
Dates : 1449-1787
Description physique : (Liasse.) — 7 pièces, parchemin ; 5 pièces, papier.
E 2861411-1768
Rives. Vente de la métairie de Boutounel, à Mazamet, par Jacques Escande à Jean-Elisée Rives, négociant. — Rivis (1411-1450). Vente de censives à Cestayrols et Bonneville, par Aymeric de Calmont, seigneur de Saint-Saturnin outre-Tarn, diocèse d'Albi, à Antoine de Rivis, licencié-ès-lois. — Testament dudit de Rivis, domicilié à Albi. — Roisert (1461-1654). Testament de Ramond Robert, cordonnier à Albi. — Prêt à la communauté de Sorèze, par Abraham de Robert, gentilhomme-verrier, demeurant à Arfons. — Rochereau. Testament de Jean Rochercau (1585), d'Albi, instituant héritière universelle sa fille Catherine Rochereau, femme du conseiller au Parlement Antoine de Ciron. — Rocolas (1480). Lausime d'une maison, à Aussac, par le chapitre Sainte-Cécile d'Albi, à Guillaume de Rocolas, hôte dudit Aussac. — Rodorel (1473). Vente, pour 100 écus d'or, à Jean de Rodorel, recteur de Cabanes et de Pouzols, et à Pierre Rodorel, seigneur de Pouzols, frères, par Bérenger de Soubiran, fils et héritier de Gilbert, coseigneur de Brassac de Belfortès, de censives, rentes et autres redevances et droits seigneuriaux qu'il possédait, sous le nom de la renda del cartz, à Poulan, Pouzols, Saint-Benoît, la Millarié, aux Conils et dans la baronnie de Lombers. — Rolland. Bail à fief par Julien-Victor de Rolland, écuyer, demeurant à Toulouse, d'un moulin à vent dans la paroisse de Montlouge, consulat de Rabastens.
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 4 pièces, papier.
E 2871593-1786
Roquefeuil. Accord entre Arnaud de Roquefeuil et Jean de Lavernhe, seigneur de Jouqueviel, qui avaient acquis la place de Padiès du baron de Lescure. — Reconnaissance des tenanciers du masage de Cathusse, juridiction de Lombers, à Antoine de Roquefeuil, baron de Grandval, Labarthe, Sauveterre, etc. — Quittance signée par ce seigneur A. de Roquefueil (sic). — Transaction sur pièces en restitution de fruits, par ledit Antoine de Roquefeuil, gentilhomme ordinaire du Roi. — Quittance autographe du même. — Ouverture du testament de Louis de Roquefeuil, sieur de Saint-Marcel, veuf de Antoinette de Farrals, à la requête de Antoine de Roquefeuil, seigneur de Lassalle-Padiès et Mirandol, son petit-neveu et héritier universel. Le seigneur de Saint-Marcel fut enseveli dans le tombeau de ses ancêtres, en l'église Notre-Dame de Tels. L'ouverture de son testament, où se trouve un legs en faveur de Charles de Roquefeuil, sieur de Lacrousette, son autre neveu, se fit en présence de Marc-Antoine de Roquefeuil, sieur del Bosquet, et de Jeanne de Roquefeuil, veuve du sieur de Treilhe, de la ville de Ledergue. — Mémoire relatif au payement de la dot de Renée de Suc, mariée en 1664 à Antoine de Roquefeuil, coseigneur d'Arthès. — Ouverture du testament de Anne de Blanc, veuve de Jean de Tiravielle et femme de Jean de Roquefeuil, sieur de Labessière, qu'elle fait héritier universel, instituant Jean-Jacques de Roquefeuil, sieur de Lavalette, son fils, héritier particulier. — Emancipation dudit sieur de Lavalette qui demeurait à Ledergue. — Pièces relatives à l'exécution du testament de Anne de Blanc. — Jugement de l'intendant déclarant Pierre de Roquefeuil, sieur de Lasserre, demeurant à Cassagnes, consulat de Curvalle, usurpateur de noblesse. — Vente d'une maison à Valence par Augustin de Roquefeuil, sieur de Campels, à Angélique de Roquefeuil, sa sœur, veuve de Jacques Feral, habitant le château de Cadoul, paroisse de Lacapelle. — Contrat de mariage entre Jacques-Germain de Roquefeuil, sieur de Gignac, fils d'Antoine, ancien capitaine de cavalerie, et de Gabrielle Amiel Du Burg, de Villeneuve-du-Tarn, et Marie-Gabrielle-Marthe-Jacquette-Caroline de Genibrouse-Boissezon, fille de Maurice-Gabriel et de Marie-Thérèse de Roquefeuil, habitant Lasalle. — Baptistaire d'Antoine, né de ce mariage (1783). — Arrêt de Toulouse, sur l'exécution d'un bail à locaterie, en faveur d'Antoine de Roquefeuil, officier au régiment royal des vaisseaux, ayant cause de Jacques-Aymar de Roquefeuil, son frère (1786).
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 16 pièces, papier.
E 2881424-1777
Roquefort. Codicile de François de Roquefort, chanoine d'Albi (1527), léguant sa maison, rue de Lasouque, au chanoine Daleux ; le chapitre Sainte-Cécile était héritier universel. — Jugement de l'intendant déclarant usurpateurs de noblesse les sieurs Barthélemy Roquefort de Marquain et Jean-Sébastien de Roquefort de Marquain, seigneur de Salles et Labastide. — Roquelaure. Bail du moulin d'Ambrosy, consulat de Lombers, à Pierre Roquelaure, par Jean et Antoine Mauriès, père et fils, de la religion protestante, autorisés à cet effet par brevet du Roi, à la condition que l'intendant surveillera l'emploi des fonds. — Contrat de mariage entre Jean-Jacques Roquelaure, fils de Pierre, avec Jeanne-Marie Gineste. — Roques (1446). Antoine Roques, de Florentin, fait abandon de ses droits à l'héritage paternel à son frère Jean. — Attestatoire, après inquisition el sommaire apprise (1562), par les consuls de Cordes, que Gaillard Roques « est home de bien, de boune vie et honneste conversation et n'est poinct diffame désire lerron ny d'avoyr commis aulcung acte digne de reprention. » (Sceau fruste de la commune.) — Testament de Marguerite de Roques, veuve de George Verlhac, bourgeois de Lisle. — Mariage de Bernard Roques, de Lisle, avec Jeanne-Marie Texte. — Baptistaire de Jean-Pierre Roques, fils de Louis, avocat à Graulhet. — Contrat de mariage entre François Roques, fils d'Antoine, meunier, au masage d'Escapat, consulat de Labessière-Candeil, et Jeanne-Marie Batigne. — Roquette (1424). Acquisition d'une terre dans la juridiction d'Albi, à la Talhafenia, par Roquette. — Roquier. Pactes de mariage entre François Roquier, d'Albi, fils de feu Antoine, et Peyronne Parette (1582). — Acquisition d'un bas de maison à Albi, rue de l'Ort-en-Salvi, par François Roquier, boucher (1585). — Accord entre Jacques Roquier, marchand à Albi, et Marguerite Braille, sa mère, veuve dudit François. — Testament de François Roquier, compagnon chirurgien, fils de Jean.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 17 pièces, papier.
E 2891405-1776
Rosières. Mariage de Guillaume Rosières, avocat à Albi, avec Marguerite de Pujol, fille de feu Jean-Louis de Pujol, seigneur baron de Lagrave et de Gabrielle de Foucaut. — Rossignol. Baptistaire de Pontiau Rossignol, fils de Barthélemy, marchand à Gaillac. — Son certificat de première tonsure cléricale, par l’évêque d'Albi Daillon Du Lude (sign, et sceau). — Titre clérical au même. — Mariage de Marc-Antoine Rossignol, avocat à Castelnau de Bonnafous, avec Françoise de Rudelle. — Titre clérical de Jean Rossignol, né de ce mariage. — Constitution de rente sur le clergé, au profit de Guillaume Rossignol, chanoine de Saint-Salvi d'Albi. — Roumégoux. Arpentement de la terre de Lablanquié, donnée à bail par Roumégoux. — Testament de Jacques Roumégoux, peigneur de laine à Albi. — Rouquès. Pactes de mariage (1623) entre Jean Espine, teinturier à Albi, et Anne Rouquès. — Arrangement de famille à la mort de Pierre Rouquès, marchand, au Bout-du-Pont, père d'Anne. — Testaments de Jean Espine et d'Anne Rouquès. — Mariage de Bertrand Rouquès, docteur en médecine, de Rabastens, avec Marie Duconseil, et de leur fils Jean-François-Joseph, aussi médecin, avec Antoinette Fauré. — Baptistaires d'enfants nés de ce dernier mariage, à Rabastens. — Testament de Marguerite Duconseil. — Testament et acte mortuaire de son mari. — Rovinhac (1405). Charte-partie contenant pactes de mariage entre Jehan Rovinhac et Alamande Passebosc, tous deux de Labruguière. — Rouzet. Transaction (1570) sur l'exécution du contrat de mariage de François Du Rouzet, écuyer, sieur de Tersses, avec Jeanne de Clergue, entre Jean Du Rouzet, fils des précédents et mari de Catherine de Luquisse, fille de Pierre, baron de Montels, habitant près de Florentin, et Du Rouzet, père (1601). — Jugement de l'intendant déclarant usurpateur de noblesse Charles de Rouzet, sieur de Lagrèze, domicilié à Puycelsi.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 23 pièces, papier.
E 2901384-1774
Rouzières. Contrat de mariage entre Antoine Rouzières, avocat à Albi, et Jacquette d'Escaffre. — Rovinhole. Lausimes à Moulayrés, par Bernard de Rovinhole, seigneur dudit lieu (1384). — Royre. Arrêts de la Chambre de l'édit de Castres, signifiés à la requête de Pierre Royre, lieutenant en la châtellenie de Cabardès, ayant cause de Marie de Vignevieille, sa femme, fille de Jean, et relatifs à la saisie des biens et à l'allocation des eréanciers dudit Jean, sieur de Négrin, qui avait épousé en 1605 Judith de Cordes. — Transaction avec Royre. — Arrêt contre Royre, en faveur de Jean de Villettes, sieur de Montlédier, fils et héritier de Jacques. — Autres arrêts. — Transaction entre Martial de Royre, sieur de Négrin, y demeurant (1710), et Pierre, son frère, seigneur de Puéchoursi, résidant à Mazamet, fils de Guillaume, sieur de Lagrave, maître des eaux et forêts de Saint-Pons, sur des différents relatifs à l'exécution du testament de leur père, décédé en 1710. Estimation des biens de la succession : le château de Négrin est estimé 2,700 livres, avec la grange et le jardin. — Actes d'acquisition de biens fonds par ledit Martial, coseigneur d'Hautpoul, maître des eaux et forêts de Saint-Pons, en résidence à Mazamet. — Rente constituée à son profit sur les tailles. — Quittance de Pierre de Royre, seigneur de Puéchoursi, citoyen du mas de Cabardès, à son frère Martial (1719). — Jugement du présidial en faveur de Martial, contre Catherine de Codier, veuve de Guillaume de Royre, seigneur de Lagrave. — Rozel. Transport de eréance sur le diocèse de Castres à Louis de Rozet, seigneur de Cors et d'Espérausses. — Rozet. Bail à fief, à David Bernadou, manufacturier à Mazamet, du droit de construire un moulin-foulon sur le canal noble de Lanogarède, par François de Rozet, seigneur et baron de Lanogarède, représenté par Marquis, de Rozet, son oncle. — Ruffel. Testament (1575) de Antoine Ruffel, prêtre à Salles. — Nomination (1772) de Etienne Ruffel, en qualité de vicaire de Saint-Pierre de Belleserre et Saint-Martin de Paleville, son annexe, par Jean-Antoine de Castellane, évêque de Lavaur (sig. et sceau). — Bail à ferme, par ledit vicaire et le curé Rocaché, de biens dépendants d'un obit fondé dans ladite église.
Description physique : (Liasse.) — 18 pièces, parchemin ; 6 pièces, papier.
E 291Saint-Amans à Salles.
Saint-Amans.
— Lettre de Terride (1562) relative à la restitution d'une certaine quantité de pastel qui avait été prise au sieur de Saint-Amans, consul d'Albi.
Saint-Hilaire.
— Jugements de l'intendant déclarant usurpateurs de noblesse les sieurs François de Saint-Hilaire, sieur de Bosc, domicilié à Valence, et Marc-Antoine de Saint-Hilaire, sieur de Landrié, domicilié à Salles.
Saint-Martin.
— Lausimes (1423) à Labruguière, par Ramond de Saint-Martin, licencié-ès-lois.
— Procès-verbal de délimitation de la forêt de Serre-Haute, où, en exécution de lettres patentes accordées à Claire de Saint-Martin, veuve de Ramond Sabatier, procureur général au parlement de Toulouse, et tutrice de Gabriel de Saint-Martin, l'on peut couper le bois pour faire le charbon nécessaire à la forge de La Galaube (1550).
Saint-Maurice.
— Transaction (1482) passée à Négremont (Curvalle) entre les habitants du fief de Gaillardac et Galhot de Saint-Maurice, relativement à des redevances réclamées aux tenanciers de ce fief.
— Sentence du sénéchal de Toulouse (1678) repoussant la demande de Pierre de Saint-Maurice, baron de Saussenac, en acquittement de certains droits seigneuriaux qu'il réclamait aux habitants, et transaction qui termine le différend.
Salat
— Quittances diverses pour Pierre Salat, du château de l'Hom de Gaillac (1692-1705, issues de 3 E 1/10443).
Salinier (1502).
— Codicille de Ramond Salinier, marchand à Lombers.
Sallelles.
— Bail, par Marie-Thérèse-Catherine de Massia de Sallelles, veuve de Jean-Joseph Guyon de Berne, de tous les droits, censives, etc., qu'elle possédait à Arthès et à Lescure.
Salles.
— Acte de vente par Marguerite Durand, veuve de Jean Salles, coseigneur de Cuxac, et Louis, son fils, à Antoine Mahul, bourgeois du Mas Cabardès, de tout ce qu'ils possédaient dans le consulat de Mazamet, notamment le château de Roquerlan et ses dépendances, la forêt de Nore, la justice, etc.
Dates : 1423-1779
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier.
E 2921477-1506
Salles. Reconnaissances extraites par Etienne Rocard, notaire à Puycelsi, de fiefs audit lieu, appartenant par indivis, en 1477, à Aymar de Salas, de Penne, pour la moitié ; à Christophe de Cajarc, de Bruniquel, et Marguerite de Laures, sa femme, pour un quart, et aux frères Arnaut et Jean Laures, de Cordes, pour l'autre quart ; ces derniers héritiers de Jacques Laures, de Bruniquel. — En 1506, ces fiefs étaient reconnus, pour la moitié, à Bernard de Salles, fils d'Aymar ; à Guillaume de Cajarc, recteur de Saint-Jean de Valerose, en Quercy, tuteur de Paul de Cajarc, pour un quart ; à Guillaume Audoyn, de Cantegaline, pour un huitième, et à Me Maffre Bèce, notaire de Puycelsi, pour un autre huitième.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 60 feuillets, papier.
E 2931525
Salles. « IHS. MARIA. Registre des titres et documentz de la maison de M. Jean Salles, procureur en la souveraine cour de parlement de Thoulouse et chambre de leedit à Castres, reculis en l'année 1610, pour continuer tant qu'il plerra à Dieu. » — Echange de propriétés à Albi, entre Bernard Soulatge et Pierre Thuriès, capitaine royal de Florentin. — Pactes de mariage entre Antoine de Cuq, de Florentin, et la Dlle Soulatge. — Autres actes concernant la famille Soulatge. — Testament de sire Bernard Soulages, marchand à Albi, ancien consul de cette ville, époux de Catherine Esbaldit. — Baptistaire de Jean Salles, à la date du 12 août 1578 ; il eut pour parrain son oncle Jean Salles et pour marraine Jeanne de Soulages, sa tante, étant fils de Marie Soulages. Salles prend note qu'il est né entre le dimanche et le lundi 10 août, au signe du Sagittaire, sous le pontificat de Grégoire XIII et le règne de Henri III, et sous l'évêque d'Albi Julien de Médicis. — Il fut reçu, en 1595, dans la confrérie des pénitents noirs d'Albi et dans celle du cordon de Saint-François. — Admis à la tonsure en 1599. — Substitut du greffier de la cour temporelle. — Procureur près de la Chambre de l'édit de Castres (1605), par résignation de Pierre Chanut, dont il devait épouser la fille. — Notaire apostolique en 1606 et greffier de l'officialité de Castres. — Son mariage avec Béatrix Chanut (1610). — Le dernier acte est de 1613.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 214 feuillets, papier.
E 2941530-1789
Salomon. Lettres de prêtrise délivrées à Jean Salomon par l'évêque de Castres Jean-Sébastien de Barral (sig. et sceau). — Salvan (1559-1736). Vente d'une vigne à Gaillac, par Jacques Combettes, marchand en cette ville, à Pierre Salvanh. — Accord portant reconnaissance de droits en faveur de Barthélemy Salvan, bourgeois d'Albi, par les habitants de Gignac aliàs Lavaisse, juridiction de Castelnau-de-Lévis, paroisse Notre-Dame de Ladrèche. Ledit Barthélemy avait hérité de Guillaume Salvan, son père, et de Louis, son oncle, acquéreurs de Jérôme Dupuy, écuyer, et celui-ci ayant-droit de Hercule d'Hébrard, sieur de Carmaux. — Lettres patentes portant provision en faveur de Louis de Salvan, de l'office de juge en la ville et viguerie d'Albi, vacant par la résignation de Etienne Salvan. — Testaments : de Martianne de Salvan, veuve de Jean de Metgé, bourgeois d'Albi ; héritier universel : François Metgé, son fils, contrôleur triennal des tailles ; — du juge Louis Salvan, héritier universel : Hyacinthe Salvan, son fils, et de Cécile Bouzinac ; — de Catherine de Salvan, veuve de Pierre d'Alary, trésorier général de France ; héritier universel : François d'Alary, son fils. — Acte mortuaire de Hyacinthe de Salvan, laissant une fille unique, Louise, mariée à Antoine de Monsérat, conseiller au parlement de Toulouse. — Samson. Lettres adressées à Samson, professeur de dessin au collège de Sorèze, par MM. de Verdalle, de Caloge, prieur de la Rode, et le marquis Dulac, relatives à des projets de constructions dont Samson avait dressé les plans. — Sapetz. Prise de possession de la cure de Saint-Martin d'Amours, juridiction de Rabastens, par Gaspard de Sapetz, prêtre du diocèse de Valence, pourvu de ce bénéfice par le Pape. — Saunal (1530-1598). Extrait du testament de Simon Saunal, marchand à Albi, en ce qui concerne un legs à l'hôpital de cette ville ; il instituait son fils Jean, héritier universel. — Arrêt du parlement de Toulouse contre les héritiers dudit Saunai et en faveur du chapitre Saint-Salvi, relativement au legs fait à l'hôpital et à une fondation dans l'église Saint-Salvi. — Sauveterre. Locatene perpétuelle par le marquis d'Auxillon de Sauveterre, seigneur direct de Sémalens. — Savillac Certificat de l'évêque d'Albi constatant que Jacques Savillac, de Saint-Jean-d'Angéli, a abjuré le protestantisme (1669) dans l'église de la Madeleine, à Albi.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 22 pièces, papier.
E 2951407-1789
Sébé. Lettre de cachet (1789) contre le sieur Sébé, curé de Saint-Pierre-Trévisy (sig. du Roi). — Séguier (1462). Testament de Gérard Séguier, curé de Saint-Etienne d'Artoul, diocèse de Castres. — Sicard (1606-1675). Vente d'une moitié du moulin dit de la Castellane, à Albi, par Pierre Sicard, fils de Jean, qui l'avait fait reconstruire, à Pierre Sicard, son oncle, et Jean Lamotte, son beau-frère, avec faculté de rachat et pour payer les dettes contractées par son père, lors de la reconstruction dudit moulin. — Le vendeur fait cession du droit de rachat à Ramon d Royer, ayant-droit de Pierre Sicard, l'oncle. — Vente par ledit Royer, avocat, à Bernard Martin, bourgeois d'Albi. — Revente .à Antoine Viguier, meunier audit moulin. — Contrat de mariage entre Charles Sicard, sieur de Caruffel, fils de feu Jean, dudit Caruffel, consulat de Fauch, et de Marthe de Saint-Pol, et Marie de Saint-Alary (Saint-Hilaire), fille de Marc-Antoine et de Marie de Malroux. — Consultation sur l'exécution de ce contrat. — Siméan (1667). Mémoire des dettes payées pour feu Siméan, peintre, qui mourut le 19 septembre 1667. Ce mémoire ou compte en recettes et dépenses est signé : Sr Marie-Joseph de Framond de la Visitation Ste Marie d'Albi. Siméan avait un assez grand nombre de tableaux en gage chez son hôtelier de Rodez, qu'il n'avait pas pu payer ; c'est avec ces tableaux et quelques nippes partagés entre les eréanciers que les dettes ont été payées, ainsi que 306 messes pour le repos de son âme. L'abbé Fauré, d'Albi, a eu la plupart des tableaux ; le portrait de Mr d'Albi est resté en la possession de l'hôtelier de Rodez. — Solages. Vente d'un pâtus ou casal, à Rouffiac, par Antoine-Paulin de Solages, chevalier, marquis de Carmaux, seigneur de Rosières, Vers, Laguimerie, Rouffiac, Maussans, Fenols, etc., époux de Marie Guyonne de La Roquebouillac. — Extrait du contrat de mariage de François-Gabriel de Solages et Elisabeth-Gabrielle de Clary (1772). — Vente par Joseph-François de Foulquier, ancien conseiller au parlement de Toulouse, intendant de la Guadeloupe, représenté par Sébastien, son fils, au dit François-Gabriel de Solages, fils de Gabriel, maréchal de camp, de la terre de Labastide-Gabausse, avec justice haute, moyenne et basse, droit de faire des consuls et des officiers de justice, plus le château de Lafulié, avec ses tours, fossés, chapelle, etc. — Solomiac (1407-1651). Echange du moulin de Cabanès, sur le Ragas, consulat de Lautrec, entre Louis de Cabanès et Jean Solomiac, marchand audit Lautrec. — Quatorze actes de reconnaissances au même Solomiac, pour des fiefs situés à Cuq. — Transaction, relativement à des censives, entre ledit Jean de Solomiac et Raimond Alquier, après sentence de Isarn de Capriol de Lautrec, tiers-arbitre. — Cahier de lausimes, par Louis Solomiac et Jacques, son fils. — Bail du moulin de Cabanès, par François de Solomiac. — Reconnaissances féodales faites audit François. — Reconnaissances à Claude Dupuy de Cabrilles, femme de Nathanaël de Solomiac, sieur de Saint-Julien, cohéritière substituée à Jean Dupuy, sieur de Cabrilles, son aïeul paternel.
Description physique : (Liasse.) — 33 pièces, papier.
E 2961409-1769
Soubiran. Lausimes à Labruguière, par les frères Pierre et Raymond de Montaigut, ensemble pour moitié du fief lausé, et Jeanne de Sobira, seigneur de Brassac de Belfortès, pour l'autre moitié (1409) ; charte-partie, texte roman. — Obligation des sieurs de Ripis, notaire à Albi, et Caldaguès, bourgeois, au profit de Jacques de Soubiran, sieur de Lacazelle (1637). — Lettre de Mr d'Arifat à Mme de Villeneuve, sa cousine, pour réclamer le payement d'une eréance. — Reconnaissance féodale par Antoine Barthe, notaire royal à Larivière, juridiction d'Arifadés, au Roi, seigneur pour moitié de la terre d'Arifat, et aux sieurs Alexandre de Soubiran, chevalier, seigneur du château d'Arifat, et Guillaume de Calvière, seigneur de Cambous, coseigneurs pour l'autre moitié de ladite terre (1672). — Requête à l'official de Castres, en légitimation de mariage, par Barthélemy de Laurens, fils d'Olivier, sieur de Castelet et d'Isabeau de Soubiran, fille de feu Olivier de Brassac, sieur de Erusy, et de Marthe de Soubiran, d'une part, et Suzanne de Soubiran, fille d'Alexandre, seigneur d'Arifat, et de Claire de France, ledit Alexandre, fils de Charles, seigneur d'Arifat, et d'Isabeau de Capriol, d'autre part ; lesdits conjoints ayant reconnu, après leur union, qu'ils étaient parents au degré prohibé (1679). — Contrat de mariage entre Jean-Charles de Soubiran, sieur de Rieumauran, fils d'Alexandre, seigneur d'Arifat, et de feue Claire de France, et Marie de Larroque-Garceval, fille de Jean-François et de Françoise de Bessuéjouls de Roquelaure (1686). — Reconnaissance à Jean-Charles de Soubiran par les habitants du fief de Lautardié, reconnu par leurs ancêtres, en 1513, à Antoine Soubiran d'Arifat. — Lettre de l'archevêque d'Albi à Marie Garceval : il ne peut rien pour la maintenir dans la maison qu'elle occupe à Albi ; mais si quelqu'un voulait lui faire injure, il lui ferait rendre prompte et bonne justice. — Lettres à la même dame par diverses personnes, relatives à des affaires de famille et au loyer de la maison d'Albi. — 41 lettres de sa sœur, Mme de Saint-Geniès, du lieu de Roucoules : dans la dernière (1743), il est fait mention d'une bataille près du Rhin, où furent blessés mortellement le comte de Roquelaure et le fils du comte de Vesins. — Accord entre Marie de Garceval, veuve du seigneur d'Arifat, décédé le 13 novembre 1709, et Henri de Soubiran, marquis d'Arifat, frère dudit seigneur et son héritier testamentaire. — Quittances signées par les parties contractantes. — Quittance du loyer et reçu de l'ameublement delà maison que Mme d'Arifat occupait à Albi. — Conventions fixant à 100 livres, puis à 175, la pension servie à Mme d'Arifat, d'Albi, par Mme d'Arifat, de Paris, Brunette de Pineton de Chambrun, veuve de Henri de Soubiran, marquis d'Arifat, maréchal de camp, tutrice de ses enfants (1726-1727). — 14 lettres à Mme d'Arifat d'Albi, par le sieur de Garceval, datées de Roucoules. — Inventaires dressés à la mort de Marie de Garceval, décédée à Albi, le 17 février 1744. — Comptes divers de la succession dont héritait l'hôpital de cette ville. — En 1736, Alexandre-Henry de Soubiran, marquis d'Arifat, était lieutenant au régiment des gardes-françaises ; Jean-Charles de Soubiran était son frère. — Papiers relatifs à l'administration des biens du domaine d'Arifat. — Lettres de change tirées sur les fermiers de ce domaine, au profit de l'abbé Bonnafous Du Terrail, grand archidiacre de Castres, prieur de Saint-Vivant, et acquittées par lui. Ces lettres sont signées Pineton d'Arifat, jusqu'en 1753, et, depuis, elles portent la signature du marquis. — Correspondance des intendants, des fermiers, etc., de 1736 à 1753. — Reçus du marquis aux fermiers Sers, Baux et Martel qui lui payaient, chaque année, 5,450 livres, 3 setiers d'avoine et 3 charretées de foin. — Les derniers comptes sont présentés à Albert de Soubiran, chevalier, seigneur marquis d'Arifat, lieutenant aide-major au régiment des gardes-françaises, à l'armée le sieur Jean-Pierre Batigne. — En cette année, Baux et Boffinial deviennent fermiers et ils rendent compte aux héritiers d'Albert, les de Ferrand de Puginier, du Laurens du Castelet, de Pineton du Cayla et de Pineton de Charbonnel. — Pièces relatives à la nobilité de la métairie de Satarn ou del Gua, à Albi, dont les Soubiran avaient hérité des Darnaud et que Hugues de Soubiran de Satarn, avocat, vendit en 1693 à Guillaume Maynard. (Voyez E. 256.)
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 156 pièces, papier (1 imprimée).
E 297Taffanel à Thermes.
Taffanel.
— Accord sur le partage de la succession paternelle entre les frères Jean et Pierre de Taffanel Lajonquière, fils de Clément, receveur du domaine en la judicature de Terre-basse d'Albigeois et pays Castrais, et de Levezone de Galaup, sa femme.
— Jugement de l'intendant déclarant usurpateur de noblesse Jean de Taffanel, sieur de Cabanac.
— Bail de la Borie-Neuve, sive Baljalade, à Lasgraisses, par Clément de Taffanel de Lajonquière, capitaine d'une compagnie franche de la marine et lieutenant de vaisseau (1752).
— Codicille du testament de Jean de Taffanel de Cabanac-Lajonquière, prêtre, ancien doyen de la cathédrale de Québec (Canada), demeurant à Lasgraisses, frère de Clément, capitaine de vaisseau, brigadier des armées du Boi, seigneur de Guitalens.
Tartanel (1554).
— Testament de Jehan Tartanel, prêtre, bénéficier de Saint-Salvi d'Albi.
Taverne (1405).
— Obligation de 25 écus, par Pélicier, dit Portai, de Labruguière, à Ramond Taverne, taillandier.
Terraille (1508).
— Acquisition de biens fonds par Ramond Terraille, prêtre, de Labruguière.
Terréne.
— Contrat de mariage entre Pierre-Antoine Terréne, de Rabastens, et Catherine-Thérèse Gaubert, de Giroussens (1768).
— Constitution de rente par ledit Terréne, procureur, en faveur de Anne de Porcelet Maillane Saint-Sernin, dudit Rabastens.
— Cession de rente au bureau des pauvres de Roquemaure, sur ledit Pierre-Antoine Terréne, par Jean Terréne, curé de Saint-Pierre de Bracou, son frère.
— Accord entre Pierre-Antoine Terréne et ses beaux-frères Joseph Gaubert, avocat, et Pierre Lacoste, notaire à Mondar.
Terson.
— Lettres de Me apothicaire-juré délivrées à Samuel de Terson, pour exercer à Puylaurens.
Teyssier (1569-1695).
—Transaction entre Claude de Teyssier, régent de la temporalité d'Albi ; Jacques de Carre, marchand, Ponthus et Jean Barondel, aussi marchands à Albi, relativement à la métairie de Caussels que les Barondel tenaient de Anne Dupuy, femme de Jean Escarlhan, dit del Castela, et que ladite Dupuy avait hérité de son père, Guy Dupuy.
— Prise de possession d'une chapellenie, à Labruguière, par Louis Teyssier (1580).
— Mémoire concernant la succession du chanoine François de Teyssier, de Saint-Denis.
Thermes
— Quittance de Jules Constant pour François Thermes, briquetier à Gaillac (12 mars 1837, issue de 3 E 1/10443).
Dates : 1405-1837
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 2981721
Thézac La perge de Mouzieys-Teulet, seigneurie de Mr de Thézac, avec répertoire alphabétique. — Répertoire des fiefs ou des seigneuries situés dans les juridictions de Villefranche, Terreclapier, Paulin et Fauch, dans l'ordre alphabétique. — Répertoire des emphythéotes dans les mêmes seigneuries. — Mesures en usage : perge de Mouzieys, 324 lattes de 17 pans ; sétérée de Villefranche, 324 lattes de 18 pans ; sétérée de Terreclapier, 324 lattes de 18 pans ; sétérée du colloque de la Négairié, 324 lattes de 18 pans.
Description physique : (Registre.) — In-folio, 814 feuillets, papier.
E 2991331-1781
Thomas. Achat d'une maison avec jardin, à Castres, par Jean-Antoine de Thomas, conseiller à la Cour des comptes de Montpellier, de François de Bouffard, sieur de Lagarrigue, fils et héritier de Samuel (1669). — Factum par ledit de Thomas contre Louise d'Arpajon, veuve de Hugues de Loubens, comte de Verdalle, et Jacques, son fils, le sieur de Thomas poursuivant la mise en vente des terres saisies sur Arnaud de Rigaud, baron de Vaudreuil (1678). — Baptistaire de Adélaïde-Sophie-Perrette de Thomas Labarthe, fille de Claude, brigadier des armées du Roi, et de Anne-Sophie de Bouillon (1772). — Rédaction en acte public, en vertu d'un brevet du Roi, du bail, sous seing-privé, d'un moulin-foulon, à Castres, par Pierre de Thomas de Labarthe. — Obligation par le même. — Transaction relative à la possession de certains droits féodaux entre Claude de Thomas comte de Labarthe, maréchal de camp et gouverneur de Castres, agissant tant en son nom qu'en celui de Pierre, son père ; Bousquet, prêtre du diocèse de Lavaur, et Joseph de Montesquiou, comte de Fezensac, capitaine de cavalerie, au nom de François, son père, ancien mousquetaire, seigneur d'Algans et autres lieux, habitant son château d'Algans. — Acte de vente, par Hérail de Masclaret, de la métairie de Bessous, consulats de Viviers et Saint-Affrique, portant obligation au profit de Pierre de Thomas de Labarthe, écuyer, domicilié à Castres (1781). — Thurin. Plan de terres données à nouveau fief par Jean-François de Thurin, baron de Massaguel. — Tieys (1673). Bail du moulin de Saint-Hugon, sur l'Agoût, à Teyssode, par Jean de Tieys, sieur de Puybelou, du consulat de Saint-Paul. — Tonnac. Extrait du compois d'Itzac (1544), en ce qui concerne l'allivrement de Antoine de Tonnac, seigneur de Calhavié. — Échange de biens-fonds, au château de Tonnac, entre Ramond d'Hébrail, seigneur de Tonnac et Louise de Cach, sa femme, d'une part, et Pierre Izarn, bourgeois de Castres. Parmi ces biens figure une maison où il y a six ereux pour tenir grains (1646). — Tornier (1331-1365). Achat d'un jardin, à Labruguière, par Jacques Tornier et inféodation de ce jardin, par Guillaume, vicomte de Lautrec, coseigneur de Labruguière. — Charte-partie portant échange entre Arnaud et Jacques Tornier, de biens-fonds qu'ils possédaient par indivis.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin : 9 pièces, papier.
E 3001466-1788
Toron (Jean), procureur en la chambre de l'Édit de Castres, se démet de sa charge en faveur d'Etienne Grazelery, praticien. La Chambre décide que le prix de cette charge appartiendra à la femme et aux enfants de Toron, sans que les eréanciers aient rien à y prétendre. — Toulouse. Contrat de mariage entre Pierre-Joseph de Toulouse de Lautrec, lieutenant de carabiniers, fils d'Antoine, seigneur de Saint-Germier, lieutenant-colonel de carabiniers, représenté par Jean-David de Labauve, seigneur d'Arifat, et de Charlotte de Persin de Clermont Du Bosc, représentée par Jean-André-Hercule-Louis-Joseph de Toulouse de Lautrec, chanoine de Saint-Pierre de Montpellier, frère du contractant, et Elisabeth, domiciliée à Montpellier, assistée de Thomas Goulard, professeur de chirurgie (1755). — Règlement de comptes par lesdits conjoints avec Goulard, tuteur d'Elisabeth, et avec son débiteur Jean Daniel-Eléonard Rouzier, seigneur de Boutonnet. — Baptistaire de Baudouin-Pierre-Joseph de Toulouse-Lautrec, fils du comte Charles-Joseph-Constantin de Toulouse-Lautrec, des comtes de Toulouse, chef du nom et des armes de sa maison, vicomte substitué de Lautrec et de Montfa, et de Jeanne-Marie-Françoise Darroux de Lasserre ; son parrain fut Pierre-Joseph, aussi des comtes de Toulouse, seigneur de Saint-Germier, brigadier des armées, colonel du régiment de Condé, cavalerie, son cousin. — Vente audit Pierre-Joseph de Toulouse-Lautrec, au château de Saint-Germier, d'une pièce de terre située dans le consulat. — Tourrel. Sentence au profit de Philippe Tourrel, en maintenue de la chapellenie dite des Montels, fondée en l'église Saint-Benoît de Monlels, par Thomas Calmels, prêtre en 1523, et pièces relatives à cette chapellenie. — Toutdoux. Prise possession d'une vicairie perpétuelle dans l'église Sainte-Cécile d'Albi, par Guillaume Toutdoux, enfant de chœur (1572). — Testament de Claude Toutdoux, vicaire (1597). — Échange de biens-fonds entre Jean Gardés, prébendier et Catherine Toutedouce, veuve de Pierre Aurel (1605). — Trebosc (1466-1474). Acquisitions à Saint-Benoît de Carmaux, par Jean Trebosc, dudit lieu. — Trelhou. Certificat de bonnes vie et mœurs, délivré à l'abbé Trelhou, par l'archevêque d'Albi.
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 12 pièces, papier.
E 3011637-1777
Tridoulat. I. Pièces concernant la famille Tridoulat, d'Albi. — Acquisition d'une terre à Castelginest, par Antoine Tridoulat, marchand, à Albi. — Signification au sieur Tridoulat, hebdomadier de Sainte-Cécile d'Albi, d'un arrêt du Conseil d'État, relatif aux pensionnaires du diocèse de Pamiers. — Mémoire de médicaments fournis à Tridoulat, fils, docteur en théologie (1680). — Publication du mariage de Philippe Tridoulat, marchand, fils de François, et de Cécile Espine, avec Louise d'Icher (1682). — Arrangement entre les religieuses claristes d'Albi et Cécile Tridoulat, héritière d'Antoinette, sa sœur, veuve de Me Antoine de Rotolp notaire, qui avait fait un legs à ces religieuses. — Inventaire des meubles de François Tridoulat, après son décès (1707). — Contrat de mariage de François Tridoulat, marchand, fils de Philippe, avec Catherine Lacaze (1710). — Obligation signée par le chanoine Jean Lacaze et par Jean-Denis Tridoulat, prieur de Cambon, au profit de Guillaume André (1744). — Requêtes des sieurs Louis Tridoulat, avocat, et Louis Gaspard, son fils bourgeois d'Albi, relatives à la reconnaissance des biens appartenant à la sucession du chanoine Lacaze, qui leur était échue. — Quatre lettres de Tridoulat, cadet, soldat, à sa famille. — II. Papiers relatifs à la succession du chanoine Jean Lacaze, échue à la famille Tridoulat : titres relatifs à des propriétés dans la juridiction de Pampelonne, depuis le XIVe siècle ; — reconnaissances de fiefs acquis par Antoine Lacaze en 1633, de Hercule d'Hébrard, seigneur de Carmaux ; — dénombrement en 1673, par Louis Lacaze, bourgeois de Pampelonne ; — nomination de Jean Lacaze, chanoine, à la chapellenie Sainte-Catherine, fondée par Louis D'Amboise, dans le couvent des religieuses Sainte-Claire d'Albi ; — consultation relative à cette chapellenie ; — nomination dudit chanoine au bureau des décimes par l'archevêque de Choiseul (sig.) etc., etc. — III. Pièces relatives à la succession Graves, qui était également échue à la famille Tridoulat : testament de François Graves, archidiacre d'Albi ; — mémoire des dépenses occasionnées par ses funérailles, etc., etc.
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 86 pièces, papier.
E 3021429-1783
Trincas. Testament de Philippe Trincas, prêtre de Lombers (1516). — Trosselier. Vente par Marieu à Jean Trosselier, clerc de Carlus, ancien exacteur, pour se libérer envers lui et envers d'autres eréanciers. — Trueil. Jugement de l'intendant déclarant usurpateur de noblesse Jacques-Jean Trueil. — Truel. Échange entre Jean Truel et Ramond Routoulp, du village de Pousacx, juridiction de Massuguiès, de terres sur le ruisseau d'Ambrosselle. — Mariage de Pierre Truel avec Marianne Arnal, de Lafabrègue (Curvalle). — Vabre. Testament de Pierre de Vabre, sieur de Cadoul, fait en sa maison de Cadoul : ayant doté sa fille Antoinette, en la mariant avec le sieur Del Bosquet, il distribue les biens qui lui restent et fait un legs à l'hôpital d'Albi. — Vaissière. Certificat délivré par Jean-François Icart, professeur et démonstrateur en chirurgie, à Castres, constatant qu'Anne Vaissière, de Saint-Amans Valtoret, a obtenu le second prix du cours d'accouchement (sceau pendant de l'évêque de Castres) 1781). — Autre, constatant qu'elle a assisté aux cours avec assiduité pendant trois ans, « et qu'en cette considération elle doit être la seule employée dans la communauté à l'importante fonction de sage-femme ». — Valady. Requête et mémoires contre le marquis Dulac, pour Marie-Charlotte de Guilhem de Clermont, marquise de Valady. Curieux mémoire sur les seigneurs de Labruguière et Haute-Rive. — Valat. Reconnaissance féodale par Jean Valat, de Montredon, au comté de Castres, diocèse d'Abi (1429). — Testament de Pierre Valat, prêtre, vicaire de Saint-Salvi de Couters, juridiction de Lisle. — Valmalette. Note des biens acquis dans les environs d'Albi par le sieur Valmalette Du Coustel, savoir : de Bernard, comte de Foucaud, sénéchal de Castres, demeurant au château de Braconac, et de Honoré de Foucaud, vicaire général, son frère, fils de Pierre, les immeubles de Saint-Juéry et de Dénat, château, moulin à papier sur le Tarn, etc. ; — de Cécile-Rose Brandouin de Frégefond, femme de Pierre Girard Du Mesjan, fille et héritière de François-Ignace, des immeubles et droits à Saint-Jean de Marcel, à Valdériés, etc., — et de Pierre Lambert, bourgeois de Toulouse et ci-devant d'Albi, le domaine et la seigneurie du Castelviel, etc.
Description physique : (Liasse.) — 6 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier.
E 3031410-1780
Vaureilhan. Acte mortuaire du chanoine Vaureilhan, de l'église Saint-Salvi d'Albi. — Vène. Testament de Martianne Vène, femme de Jean Blanchi, notaire à Albi. — Acquisition, aux enchères publiques, de la métairie de Comte et du moulin de Raco, dans les consulats de Lombers et d'Orban, par Luc Vène, représenté à l'adjudication par Françoise-Marie-Thérése de Lannoy, dame Derval, marquise d'Arifat, seigneur de Larroque-Travanet, épouse de Antoine de Villeneuve, seigneur de Puechauriol, demeurant à Réalmont. — Verdier. Vente (1410) d'une maison à Pouzols, au lieu dit à Pueg-na-Rica, par Béatrix Du Verdier, femme de Jean Debar, à Ramonde Lemousine, femme de Jean Boyer. — Verdun. Acte de profession dans l'abbaye de Bolbonne, par Dom Guillaume Verdun, de Montmiral. — Thèse de philosophie dédiée par lui à M. de Clermont-Tonnerre, évêque et comte de Châlons. — Vézian (1653). Reconnaissance du fief de Lacondomine de Vero, consulat de Cahuzac, par Ladevèze, à Charles de Vézian, seigneur de Livers. En 1754, ce fief appartenait à Jacques-Philippe-Joseph de Roquefeuil, seigneur de Livers, Cahuzac, etc., qui en demande nouvelle reconnaissance. — Vialar. Testament de Pierre Vialar, maître de musique au chapitre de la cathédrale de Castres. — Vialettes. Testaments de Guillaume Vialettes, l'aîné, du mas de Lavalette, juridiction de Castelnau, et de Pierre Vialettes, marchand à Albi, qui avait fondé la chapelle Saint-Sébastien dans l'église Saint-Etienne de cette ville. — Requête en règlement de compte par Jean Vialettes, le jeune, marchand, contre Antoine de Boucherembaut, se disant héritier d'Adhémar Coste. — Autre requête du même contre Antoine Dalens, chanoine. — Lettres de l'official ordonnant la publication d'un monitoire pour retrouver le testament de Bernard Vialettes, de Sainte-Gemme, ou en établir les dispositions. — Testament de Marguerite Vialettes, qui institue héritier universel Me Jean Clary, licencié en droit, et sa femme Antoinette Vialettes, d'Albi. — Vidal. Arrêt de la Cour des Comptes de Montpellier, contre Jean Vidal, fermier du droit de coupe à Castres, au profit du prince de Condé et de Isabelle-Angélique de Montmorency, veuve du duc de Coligny (1650).
Description physique : (Liasse.) — 2 pièces, parchemin ; 13 pièces, papier.
E 3041330-1788
Vieu. Contrat de mariage entre Jean-Mathieu Vieu, négociant, à Labro, paroisse Saint-Martin de Lavalette, et Marie-Thérèse Escande, de la paroisse Saint-Jean de Boissezon. — Vieusseux (1500-1545). Quatre actes d'acquisition, par Antoine Vieusseux, marchand, à Albi ; l'un de ces actes est reçu par un notaire de Lombers, en présence du lieutenant de Arnaud de Guallart, écuyer, seigneur de Lasalle, baile et châtelain dudit Lombers, pour Alain d'Albret, ledit lieutenant sedente supra unam capsam, more majorum, pro tribunali (1503). — Trois autres actes d'acquisition par Arnaud Vieusseux, marchand, à Cordes. — Vigier (1330). Inféodation d'une pièce de terre à Labruguière, à Raymond Vigier, de Castres. — Vigne-vieille. Sentence des consuls d'Hautpoul et Mazamet, assemblés à Négrin, sur la réquisition de Jean Vignevieille, de Mazamet, et des frères Meslier, de Négrin, sur un différend relatif à une prise d'eau et à un chemin, ladite sentence reçue par un notaire, ses témoins présents. — Acquisition par ledit Vignevieille, pareur de draps à Mazamet. — Les consuls lui engagent moyennant 250 livres, le pré de Notre-Dame de Négrin. — Sentence des consuls sur la division des eaux du mas de Lafargue, entre Jean Vignevieille, Pierre Castaing, dudit mas, et autres. — Acquisition de biens-fonds à Mazamet, par Jacques Vignevieille (1594), avec la quittance des droits de lods, signée Lanogaréde. — Vente par Jacques de Rozet, seigneur de Lanogaréde, audit Jacques, des biens qu'il possède à Lamolière. — Contrat par lequel le sieur Pierre Rouyre, beau-fils de Jean de Vignevieille, sieur de Négrin, s'engage à satisfaire le sieur de Thomas, sieur de Roquecourbe, eréancier dudit Jean, afin d'éviter la vente d'une métairie déjà saisie.
Description physique : (Liasse.) — 15 pièces, parchemin ; 1 pièce, papier.
E 305Viguier à Villemor.
Viguier
— Versement à François de Viguier de 2 700 livres dues par un contrat du 17 juin 1660 (1672, pièce issue de l'article 6 E 5/595).
— Projet de transaction entre Marie de Corneillan, veuve de Joseph de Tournier, écuyer, coseigneur de Mondragon, et Dominique Viguier-Latour-Delbosc, son coseigneur, sur un procès suscité par la marquise de Valady, aux droits de laquelle Viguier se trouvait substitué.
— Arrêt du parlement de Toulouse qui déclare communs au sieur Delbosc, sieur de Latour, les arrêts concernant la préséance des seigneurs directs, hommagers du Roi, sur les consuls. Il fait défense de chasser et pêcher dans ses fiefs, et à toute personne d'envoyer paître sur ses propriétés (1775).
— Requête dudit Dominique Viguier à l'intendant et ordonnances de ce dernier, relatives à une assemblée illicite du conseil de la communauté et à des règlements de comptes.
Viladier (1454-1566).
— Lausime par Pierre de Viladier, notaire royal à Albi.
— Échange entre ce notaire et Eustache Puech.
— Acquisition d'un jardin à Albi, à la Reillette, par Arnaud Viladier, marchand à Albi.
— Lausimes par le même Arnaud.
— Testament de Pierre Viladier, prêtre d'Albi, frère d'Arnaud, qu'il institue héritier universel.
— Demande féodale aux tenanciers du hameau de Caudecoste (Carlus), par Jeanne Viladiere, fille et héritière d'Arnaud. Elle venait d'acheter cette seigneurie des héritiers Vilaris.
— Testament de ladite Jeanne, veuve de Pierre Rey, marchand à Albi : héritier universel Jean Amielly, licencié en droit.
— Lausimes et notes des fiefs de la famille Viladier.
Villemor
— Requête aux consuls d'Albi et au syndic de l'hôpital par Marie de Villemor, d'une ancienne et noble maison de Champagne, qui étant septuagénaire, veuve et aveugle, se trouve encore, par suite des derniers événements (1632), privée de la pension que lui faisait Mme D'Elbène, en récompense des services qu'elle lui avait rendus ; elle demande un secours et il lui est accordé 40 sous par mois. Au dos de la requête elle est désignée sous le nom de veuve Chaubert.
Dates : 1454-1778
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 9 pièces, papier (1 imprimée).
E 3061593-1788
Villeneuve. Vente de biens fonds par Fabre à Gaspard de Villeneuve, sieur de Larecuquelle. — Procuration par ledit Gaspard à son frère Tristan, protonotaire à Laerousette et chanoine de Pamiers, pour poursuivre ses débiteurs. — Acquisitions à Larecuquelle par Gaspard. — Quittance par le même, au nom de Catherine de Rozet, sa femme, absente. — Réception de Hélène de Villeneuve, fille de Gaspard, dans le monastère Notre-Dame de Prouille, ordre de Saint-Dominique. — Transport par Marguerite de Villeneuve-Larecuquelle, veuve de Pons Dulac, seigneur de Laclause. — Bail du moulin de Flamarens, sur l'Agoût, par Tristan de Villeneuve, sieur de Flamarens. — Afferme de la terre et seigneurie de Flamarens, par Jean-Sauveur de Villeneuve. — Jugement de maintenue de ce seigneur en la possession de la seigneurie de Flamarens, contre le Domaine. Il prouve que la juridiction a été vendue à ses auteurs en 1494, et produit un acte de 1274 par lequel le roi Philippe confirme Sicard Lanel en la possession de ladite terre. — Vente du moulin, par Jean-Sauveur-Sébastien de Villeneuve, fils aîné émancipé de Jean-Sauveur, agissant tant en son nom qu'en celui de Guillaume-Dominique vicomte de Villeneuve, son frère (1782). — Lettres du sieur Villeneuve de Puechauriol au sieur Braille et autres, relatives à l'administration de ses biens. — Arrentements perpétuels par Charles de Villeneneuve, sieur de Lamotte. — Arrangement avec le syndic de l'hôpital d'Albi, à ce titre eréancier de la famille Villeneuve, par le sieur de Lamotte, héritier d'Antoine, son père, et de Jacques, son frère. — Compte d'arrérages dus par Charles de Villeneuve de Lamotte, à Jacques Braille, de Dénat. — Constitutions de rentes sur le diocèse de Castres au profit de Marie de Villeneuve, femme de Louis-Joseph de Bonne, sieur de Missècle. — Reconnaissances de fiefs appartenant à Marc-Antoine de Brunei de Pujols-Castelpers et Lévis, chevalier, marquis de Villeneuve, vicomte de Lautrec, baron de Montredon et des Etats du Languedoc, représenté par Marie Lambert de Brunet, chevalier, comte de Villeneuve, son fils (1772). — Partage de succession entre Guillaume-Maurice-Elisabeth ; Joseph-Guillaume, chanoine, de Castres ; Jean-Joseph-Marie et Maurice-Gabriel de Villeneuve, frères (1781). — Mariage de Louis-Florent-Marie de Villeneuve, officier au régiment royal dragons, domicilié à Réalmont, fils de feu Antoine et de Marie-Thérèse-Françoise de Lannoy, marquise d'Arifat, seigneur de Larroque-Travanet, Puechauriol, etc., avec Marie-Anne-Joséphine de Caylus, de Toulouse, fille de Pierre-Joseph-Hyacinthe, comte de Caylus, baron de Venés, etc., et de Anne-Rose Dassiés de Mondoville (1787).
Description physique : (Liasse.) — 6 pièces, parchemin ; 25 pièces, papier.
E 3071414-1789
Villepassant. Investiture d'une pièce de terre par Pierre de Villepassant (de villis passantibus), au nom de son père, seigneur de Laboulbène (1448). — Villiers. Acquisitions par Jean-François de Villiers, capitaine au régiment de Conti, infanterie, fils de feu François et d'Isabeau de Clayrac, demeurant à Salles. — Procès-verbal d'ouverture des testaments des dits père et mère. — Le père de ladite Clayrac était enterré dans l'église de Salles. — Enfants des testateurs : Jean-François, Louis-Marc-Antoine, Marie-Catherine, Cécile. — Titre clérical de Louis-Marc-Antoine. — Accord et partage entre Jean-François de Villiers de Salles et Jean-Baptiste-François Dodenoffe, ancien capitaine, habitant son château de Ledou, paroisse Saint-Pierre de Gil, héritier de la dame de Clayrac dont l'héritage se trouvait confondu avec celui du sieur de Villiers, son mari. — Vente de rentes par ledit Dodenoffe et le prêtre de Villiers, au chanoine de Baissa, de l'église Saint-Salvi d'Albi. — Cession par Louis-Marc-Antoine de Villiers, curé de Giroussens, en son nom et pour ses deux soeurs pensionnaires au couvent de l'Annonciade à Albi, à François-Louis-Benoît de Bérail-Solages-Armagnac de Saint-Sernin, baron de Mazerolles, en Rouergue, y demeurant. — Vente d'un pré par le même, alors curé de Virac. — Bail par Cécile. — Vibot (1414). Testament d'Arnaud Virot, de Valdurenque (de Valle Durenqua, parrochia Bte-Marie de Nualhaco). — Vitalis (1451-1492). Lausimes par Hugues Vitalis, seigneur de Servies. — Cahier de reconnaissances féodales faites aux frères Geoffroi, Antoine et Ramond Vitalis, seigneurs de Servies, flis de Jeanne de Servies. — Voisins. Contrat de mariage (1597) entre Louis de Voisins, seigneur et baron d'Ambres, vicomte de Lautrec, chevalier de l'ordre du Roi, capitaine de cinquante hommes d'armes, et Louise de Lachâtre, fille de feu Gaspard, assistée du cardinal et du duc de Joyeuse, ses parents ; ledit contrat fait à Vierson. — Wincierl. Constitution de rente par la province du Languedoc, au profit de Jean-Valentin de Wincierl, seigneur de Roussy, commissaire ordonnateur des troupes du Languedoc. — Testament de ce seigneur qui lègue 400 livres à l'hôpital d'Albi. — Yéché. Notification à Jean Yéché, notaire à Albi, à la requête de Pierre de Batigne, seigneur de Lagrèze, demeurant à Mondragon, d'un arrêt de Toulouse réglant les droits de tous les eréanciers des successions d'Anne d'Izarn de Saint-Amans, de l'archidiacre François d'Izarn, son frère, et du capitaine Pierre d'Izarn.
Description physique : (Liasse.) — 3 pièces, parchemin ; 31 pièces, papier (1 imprimée).
  Classement géographique retour
Modalités entrée : Les liasses rattachées à ce titre proviennent de l'ancien fonds des notaires (6 E 1). Leur contenu et leur classement géographique n'a pas permis de les maintenir dans l'inventaire des archives notariales.
E 5448Blaye.
Censier établi vers 1630.
Dates : [vers 1630]
Ancienne cote 1 : 6 E 10/101
E 5439Anglès à Castelnau-de-Montmiral.
Anglès.
— Accord entre Jean d'Houlès, sieur de la Fontésié, et Daniel Alquier, sieur de Larenbergue, pardevant Icher, notaire (1667).
Brassac.
— Vente par noble Georges Curvalle, d'Espérausses, à Maître Antoine Calvairac, chapelain dudit lieu ; Jean Gondailh, notaire (1545).
Cahuzac (1385-1392).
— Conventions entre de Lapierre et Martin, pour l'établissement d'un four.
— Acquisition d'un bois par de Lapierre ; Saint-Just, notaire.
Carmaux.
— Rôle des testaments reçus par Me Pierre Coste, notaire de 1553 à 1580.
Castelnau-de-Lévis (1607).
— Remise des papiers et protocoles du notaire Jean Brunet, décédé, à Maître Guillaume Barthe, aussi notaire, par Antoine Martin, beau-frère de Brunet, qui les avait eus aux enchères, moyennant 23 livres.
— Inventaire des actes.
Castelnau-de-Montmiral.
— Règlement d'eau au moulin sur la Vère, appartenant à Otto Hébrail, notaire (1391).
Dates : 1381-1667
Description physique : (Liasse.) — 4 pièces, parchemin ; 4 pièces, papier.
Ancienne cote 1 : 6 E 1/675
E 5440Castres.
— Vente d'une portion de maison dans cette ville par Jean Mossoleux, semellier (solerius), à Maître Jacques Vilin, bachelier en droit. Ramon Corbière, notaire ; Jean Parravi et Thomas Garrin, dépositaires des actes de Corbière (1447-1474).
— Testament de Jean Cavalles, prêtre de Viane, demeurant à Castres. Etienne Vignevieille, notaire (1556).
— Reconnaissance de fiefs par noble Paul de Soubiran, sieur de Beaufort, à noble Jean Jacques Rozel-Brignac, seigneur de Campans. Molinier, notaire (1670).
— Accord portant engagement de la métairie grande de Campans, entre Jeanne de Bouffard, veuve dudit Rozel, et noble Jacques de Portes, sieur de la Tourenquié, héritier de Paul de Soubiran de Beaufort. Jean Forest, notaire (1683).
— Vente de l'étude de Maître François Alba, par le corps des notaires de Castres. Jacques Tailhades, notaire (1784).
Dates : 1447-1784
Description physique : (Liasse.) — 5 pièces, parchemin ; 3 pièces, papier.
Ancienne cote 1 : 6 E 1/676
E 5441Castres.
— Partage entre les fils de feu Jean Houles, du hameau de Redondet, à Angles ; Benedicti, notaire (1555).
— Barthélémy Houles cède à son frère Jean ses droits sur Redondet, Bosinhac, notaire (1556).
— Echange entre Jean Houles et Ychier. Celerier, notaire (1563).
— Revente à Jean Houles, par Sapte, marchand à Labastide de Saint-Amans ou Valtoret. Cocurin, notaire (1573).
— Acquisition à Anglès par Jean Houlès, marchand à Castres. Goudailh, notaire (1573).
— Acquisition par le même, au Contrast. Auret, notaire (1574).
— Relaxation au même de biens situés à Compistre d'Anglès. Banquet, notaire (1583).
— Acquisition au Redondet, par le même. Alain, notaire (1591).
— Autre acquisition par le même, des frères Ychier. Banquet, notaire (1592).
— Autre par le même, des frères Sire, à Angles. Sébastien Rozier, notaire (1595).
— Echange entre ledit Jean Houles et Bernard Ychier. Barrau, notaire (1601).
— Transaction entre ledit Houles et Armengaud. Fabre, notaire (1607).
— Accord entre ledit Houlès et Gleize. Fabre, notaire (1608).
Dates : 1555-1608
Description physique : (Liasse.) — 43 pièces, parchemin.
Ancienne cote 1 : 6 E 1/677
E 5442*Lasgraïsses.
Registre des actes passés par Pierre Puech, habitant de Lasgraïsses, et reçus par divers notaires.
Dates : 1591-1617
Ancienne cote 1 : 6 E 6/219
E 5443*Lasgraïsses.
Actes passés par Jean Dumas, marchand de Lasgraïsses, et reçus par divers notaires.
Dates : 1656-1689
Ancienne cote 1 : 6 E 6/145
E 5444Lisle.
— Lausimes d'un fief au lieu dit Revelaria, par les héritiers d'Etienne Dului, docteur en droit à Toulouse (1441) ; — par Jean Claude d'Espagne, fils de feu Galaube (1519).
— Acquisition d'une charge de notaire à Lisle par Maître Pierre Vinel, au prix de 385 livres (1608).
— Revente de cette charge à Maître Antoine Rivière et informations sur les mœurs du nouveau titulaire (1609).
— Acquisition de la charge de Rivière par Antoine Jalbert, notaire à Lisle, documents relatifs à sa réception ; supplément de finance pour l'hérédité ; arrêt du Conseil ordonnant à tous les notaires de remettre leurs lettres de provision ; maintien de Jalbert en possession de sa charge (1607-1663)
— Acquisition par Jean Voile de la charge de Jean Jalbert, notaire à Lisle, frère d'Antoine susdit et de Pierre Jalbert, tailleur (1621).
— Antoine Dugourc, notaire à Lisle. Extrait de l'état des personnes qui ont pris la qualité de messire, chevalier, noble ou écuyer, dans les actes reçus par ce notaire (1668).
— Pierre Jalbert, notaire à Lisle. Lettres de possession ; mémoire à consulter au sujet de cette concession ; arrêt du Conseil relatif à la réunion des offices de notaires de compromis à ceux qui sont héréditaires, moyennant certaine taxe (1673-1674).
Dates : 1441-1674
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 22 pièces, papier (2 imprimées).
Ancienne cote 1 : 6 E 1/679
E 5445Lombers à Réalmont.
Lombers.
— Prise de possession de la rectorie de Saint-Martin de Lombers par Me Olivier de Goffre, bachelier en droit canon. Mouzels, notaire (1613).
Mondragon.
— Pactes de mariage entre Salvi Mazas, maître chirurgien, et Marguerite Boudrette. Albert, notaire (1607).
— Réception dans le couvent de La Salvetat, par la prieure Anne de Montbrun, de demoiselle Catherine de Patris, fille de noble François et de Isabeau D'Escarlan, de Rodez.
— Procuration à cet effet par Isabeau à noble Jean de Canard, sieur de Provillergues et de l'Alfanié et Esther d'Escarlan, sa femme, sœur de la constituante. Bédoret, notaire (1609).
Montredon.
— Procuration par le seigneur d'Arifat au sieur Rodière, notaire à Labessonnié (1604).
Puybegon.
— Acquisition de la charge de notaire de cette localité, ayant appartenu à Bernard Clédier, par Maître Jean-François Deffos, praticien. Dugourc, notaire (1654).
Réalmont.
— Attestatoire par le juge de Réalmont que la maison du feu conseiller de Coras, au dit lieu, vendue par son fils Jacques Coras à Dupuy est en ruine et inhabitable (1575).
— Actes du notaire Cazalens, en original : sous-arrentement des fruits décimaux appartement à l'évêque d'Albi sur les territoires de Saint-Lieux-Lafenasse, Avizou, Saint-Antonin-Lacalm et Saint-Jean de Prémiac, par les fermiers des droits à percevoir dans la claverie de Réalmont, Maître Samuel de Pradal, docteur en médecine ; sire Jean Delcros, bourgeois de Lombers ; sire Louis de Marroule, bourgeois de Réalmont, et Charles Lecaron, maître d'hôtel du comte d'Aubijoux.
— Même acte pour Réalmont.
— Association pour la levée de ces dîmes entre Pradal, Marroule et Barthélémy de Frégeville, marchand à Réalmont.
Dates : 1575-1654
Description physique : (Liasse.) — 1 pièce, parchemin ; 6 pièces, papier.
Ancienne cote 1 : 6 E 1/680
E 5446Saint-Germier au Vintrou.
Saint-Germier.
— Reconnaissances féodales à messire Pierre-Joseph comte de Toulouse-Lautrec, seigneur de Saint-Germier, par Bonnafous, de Roquecourbe. Pezet, notaire (1780).
Saint-Salvi de Monlong (Puycalvel) .
— Lausime par noble Marguerite de Châteauverdun, dame de Puycalvel. Bordon, notaire (1439).
Valence.
— Actes concernant la famille Cabot, de la Rouxairié, paroisse Saint-Michel Labadié ; la famille Rigal, de Lasalguié, et une instance introduite contre Antoine Rigai par noble Jacques Germain de Roquefueil, de Valence (1756-1789).
Vaour.
— Lettre de provision d'une charge de notaire au dit lieu en faveur de Jean Aymes, par la reine Marguerite de Navarre ; enquête sur les mœurs du titulaire, etc. (1583).
Venès.
— Reconnaissances féodales consenties en faveur de Joseph François, marquis de Caylus, seigneur du dit Caylus, de Venès, coseigneur de Réalmont, etc. Rollande, notaire (1761).
Verdalle.
— Noble et puissant seigneur Jean de Voisins, chevalier, vicomte de Lautrec, seigneur d'Ambres, a vendu à Isabelle de Laroche, veuve de noble Fortanier Daure et tutrice de ses enfants, la moitié de Verdalle, avec justice haute, moyenne et basse, et comme il ne peut aller mettre cette dame en possession de cette seigneurie, il délègue à cet effet noble Bernard Ramond de Montaigu, de Labruguière. Dupuy, prêtre notaire (1479).
Vielmur.
— Baux à ferme du port de Vielmur par les abbesses Jeanne de Cardaillac (1643) et Louise d'Arpajon (1679). Serin, notaire.
Vintrou (Le) .
— Relaxation à noble Pierre de Says, seigneur du Vintrou, d'un bien consistant en champs, bois et prés, au masage des Saints-Pères, à Anglès (1578).
Dates : 1439-1788
Description physique : (Liasse.) — 8 pièces, parchemin ; 11 pièces, papier.
Ancienne cote 1 : 6 E 1/682