archives

La bibliothèque des Archives

Vous êtes ici : Accès aux fonds / Bibliothèque et périodiques / La bibliothèque

Politique d’acquisition

La bibliothèque des Archives départementales est spécialisée dans les ouvrages d’histoire : histoire locale, histoire générale (et plus particulièrement Moyen Age et Ancien Régime), histoire administrative, généalogie, sciences auxiliaires de l’histoire… Chaque année, un budget permet de compléter les collections.

Depuis le début de l’année 2008, un réseau d’acquisition partagée des ouvrages a été mis en place, associant les Archives départementales, la médiathèque Pierre-Amalric d’Albi et l’université Champollion. Cette concertation permet à ces institutions d’être complémentaires, en se spécialisant dans un domaine. Une charte d’acquisition est en cours de rédaction.

Il est possible à tout lecteur, par mail ou en salle de lecture, de faire des propositions d’achat d’ouvrages, dans la mesure où elles portent sur les domaines de compétence des Archives départementales.

Quelques chiffres clés

Le premier ouvrage a été enregistré le 2 janvier 1884. Actuellement plus de 38 700 ouvrages ont été acquis, soit plus de 600 mètres linéaires... :

- le fonds local (série C) : 73 m.l. ;

- ouvrages antérieurs à 1810 : 6,70 m.l. (soit 303 ouvrages) ;

- le fonds général (série A) : 124 m.l. ;

- les manuscrits et dactylogrammes (série MS) : 19, 20 m.l. ;

- les ouvrages en usuel en salle de lecture : 44 m.l.

Documents patrimoniaux

Dans les bibliothèques, les ouvrages antérieurs à 1810 sont considérés comme anciens.

Les livres anciens

Les ouvrages antérieurs à 1810 ont été inventoriés et catalogués par une stagiaire du Département Archives et Médiathèque, et sont conservés dans une « réserve ». L’ouvrage imprimé le plus ancien est de 1521. Actuellement,  303 ouvrages du fonds local et un du fonds général ont été repérés.

L’ouvrage imprimé le plus ancien recensé dans la bibliothèque date de 1521 (fonds général).
Opera divi Caecilii Cypriani episcopi Catharginensis, ab innumeris mendis repurgata, adjectis nonnullis libellis ex vetustissimis exemplaribus, quae actenus no[n] habebantur, ac semotis ijs, quae falso videbantur inscripta, una cu[m] annotatiunculis. Arcq[ue] haec omnia non bis praestitit ingenti labore Suo Erasmus Roterodamus, vir juuandis optimis studiis natus / Saint Cyprien. – Apud inclytam Basileam : Ex officina Froben Jana, 1521. – [24], 515, [1 bl., 16] p. (sig. a-z6 A-Y6 Z8 2A8) : ill. gr. s. b. ; in-folio.
Frontispice, lettrines, bandeaux. – Rel. plein veau, motifs dentelle doré sur dos à 5 nerfs, pièce de titre en maroquin rouge (rel. 17e siècle). Ex-libris manuscrits : "Joannis Petri Saquet presbiteri", et au titre " Ex-libris Chauvand p[res]b[i]teri none viro J. P. Saquet etiam p[res]b[i]teri". Exemplaire annoté Cote BIB A 3305.

Certains ouvrages recensés sont qualifiés « d’ouvrages rares », comme par exemple l’ouvrage coté BIB C 111 : Mémoire pour le sieur Pierre-Paul Sirven, Feudiste, habitant de Castres appelant contre les Consuls & Communauté de Mazamet, Seigneurs Justiciers de Mazamet, Hautpoul & Hautpoulois…- Imprimerie de Joseph Dalles, Imprimeur-Libraire aux Arts & Sciences, 1770, in-8, sans reliure, 163 + LIIJ.

Certains ouvrages ne sont pas répertoriés dans la bibliothèque proprement dite et sont conservées dans d’autres séries d’archives. Pour mémoire, on signalera les ouvrages suivants :

Les manuscrits médiévaux

Le « Flores Sanctorum » [69 J 1]
(La vie des Saints), provenant de Sorèze, ancienne abbaye bénédictine. XIVe siècle avec enluminure.

Les manuscrits littéraires

Pierre Hyacinthe AZAÏS (Sorèze, 1766-Saint-Emilion 1845), 288 EDT S 1 à 12 (soit environ 1 m.l.)
« Journal Anniversaire » commencé à Versailles le 1er janvier 1811. Journal tenu entre 1811 et 1844.
C’est un journal fondé sur les dates anniversaires, revenant chaque année sur les événements intimes ou publics du même jour des années précédentes pour démontrer le balancement des destinées humaines entre une part égale du bonheur et de malheur.

Les manuscrits historiques

- Matthieu BLOUIN, manuscrit en français [1 J 1319/2].
Mémoires de Matthieu Blouin sur les troubles de Gaillac au XVIe siècle (1559-1895). Il existe plusieurs copies de ce manuscrit, tous antérieurs à la publication de 1865, en occitan et en français : 32 J 133 et  32 J 166 : copies XIXe siècle.

- Bibliothèque du Colonel Teyssier (Albi, 25 août 1821-1er novembre 1916) : 1 0,30 m.l. [113 J /1 à 570].

Communication au public

En salle de lecture

La communication des ouvrages obéit au même règlement que pour la communication des archives : toute consultation d’ouvrage s’effectue uniquement sur place. Il est aussi à noter que le prêt extérieur et interbibliothèque n’est pas possible.
La cotation des ouvrages est spécifique aux Archives départementales du Tarn et n’a pas de lien avec les classifications traditionnelles que l’on trouve dans les bibliothèques publiques.
Une sélection d’ouvrages est en accès libre sur un présentoir en salle de lecture.
Attention : les notices des ouvrages ont été informatisées à partir de 1993. Actuellement, pour accéder aux ouvrages acquis avant 1993, seul le fichier manuel permet de trouver la cote de l’ouvrage.

Pour connaître la cote d’un ouvrage, on pourra consulter :

- un fichier manuel alphabétique : les auteurs et les matières sont regroupés jusqu’en 2004 ;

- 3 fichiers informatiques « HTML » en réseau interne : 1 fichier fonds général, un fichier fonds local et un fichier ouvrages antérieurs à 1810) via un ordinateur portable au service des lecteurs.

Dans un premier temps, seuls seront consultables les fichiers du fonds local et des ouvrages antérieurs à 1810.
Ces fichiers recensent tous les ouvrages acquis depuis 1993 à nos jours. Pour effectuer des recherches pertinentes et rapides, la consultation des index suivants est conseillée : 

- auteurs ;

- titres ;

- matières ;

- géographiques.

Grâce à l’accès aux notices des ouvrages, le chercheur pourra ainsi consulter la liste détaillée des ouvrages (nom de l’auteur, titre de l’ouvrage, lieu d’édition, nom de l’éditeur, année d’édition, nombre de pages, mention d’illustration, bibliographie, et notes diverses, n° ISBN et la cote qui permettra de demander l’ouvrage).

Comment demander un ouvrage ?

- en consultant le fichier manuel (acquisition jusqu’en 2004) ;
- en consultant les bases bibliothèques en réseau (ouvrages acquis depuis 1993).

Pour demander la consultation d’un ouvrage, chaque cote devra être précédée du code BIB.

De nombreux ouvrages sont en libre accès en salle de lecture et sont répartis selon les thèmes suivants :

- Dictionnaires et encyclopédies générales (hors histoire) ;

- Sciences auxiliaires ;

- Art – Archéologie – Architecture ;

- Histoire générale ;

- Histoire religieuse (y compris locale) ;

- Histoire régionale ;

- Histoire locale (département du Tarn) ;

- Tarn (département).

Modalités de reproduction

La photocopie d'une partie d'ouvrage peut être autorisée. Toutefois, la photocopie intégrale d'un ouvrage est interdite ainsi que la reproduction de pages d'un ouvrage relié.

L’auteur d’un ouvrage jouit, au terme de l’article L. 122-1 du Code de la propriété intellectuelle, d’un droit de représentation et d’un droit de reproduction de son œuvre. La reprographie est une forme de reproduction, permettant une représentation supplémentaire de l’œuvre de l’auteur (article L. 122-3 du CPI). La reprographie relève du droit de copie, mais seulement d’une partie de ce droit puisque le suffixe «graphie» la limite dans la loi française en vigueur aux reproductions mécaniques sur papier.

 Mentions légales Plan du site Contact