archives

Le recensement de la population de Saint-Lieux-lès-Lavaur : analyse du fond

Vous êtes ici : Activités culturelles et pédagogiques / Service éducatif / Ressources pédagogiques / Dossiers pédagogiques / doc 6 - le fond

Présentation du document

Document facile.

Ce dossier propose 3 pages de la liste nominative de la commune de Saint-Lieux-lès-Lavaur pour le recensement de 1836 :
- une première page composée d'un titre, d'un tableau simulé, d'une récapitulation, d'un texte final daté et signé ;
- deux tableaux comportant 14 colonnes.

Les informations sont organisées et répétitives. Le titre annonce le sujet, le tableau simulé propose la méthode. Les documents sont imprimés, et un est paraphé, suggérant leur aspect officiel.


Recherche des informations


Quels sont les éléments du document qui répondent aux questions suivantes :
Pourquoi ? 
Indication dans le titre : Recensement de la population de la commune de Saint-Lieux.


Comment ?
En complétant les tableaux envoyés au maire, en suivant l'exemple, donné en première page et intitulé Opération simulée.


Quand ?
La première page donne la date du 18 juillet 1836.
C'est en 1836 que se généralisent les recensements à base de listes nominatives.


Où ?
Le recensement concerne la commune de Saint-Lieux, arrondissement de Lavaur, canton de Lavaur (titre).


Le département est divisé à cette époque en 4 arrondissements, dont les chefs-lieux étaient : Albi, Castres, Gaillac et Lavaur. La réforme administrative de 1926 n'en conservera que deux (par mesure d'économie) : ceux d'Albi et de Castres.


Qui ?
Qui est à l'origine du document ?
Le document ne donne pas cette information. Mais les documents sont des imprimés à compléter, donc tirés à de nombreux exemplaires. On peut en conclure que l'enquête est officielle.


C'est l'Etat qui est l'instigateur du recensement, relayé par le préfet dans le département. Le maire de chaque commune a la responsabilité des opérations. Il peut, si la municipalité en a les moyens, faire appel à un agent recenseur.

Qui est concerné ?
On voit d'après les tableaux que l'opération consiste à faire la liste de toutes les familles, des membres qui les composent, et des personnes qui vivent avec ces familles, en résumé tous les habitants vivant dans les limites de la commune.

Dans la première colonne, le maire doit attribuer un numéro d'ordre à chaque personne recensée. Ainsi, le dernier numéro donne le chiffre de la population. Ce numéro est imprimé sur la première feuille, le maire devant poursuivre la numérotation, ce qui n'a pas été fait à Saint-Lieux.

 


Qui contrôle ?
Le paragraphe en bas de première page indique certifié par le Maire soussigné... La formule est suivie de la date et de la signature du maire, ici le comte de Saint-Lieux. Le premier magistrat donne le chiffre de la population : 577 habitants.

 

Autres informations

Les diverses colonnes des tableaux donnent de nombreuses informations. En plus des nom et prénoms, sont demandés la profession, le sexe, l'âge (et non la date de naissance), le lieu de résidence.

 

Quels sujets peut-on aborder à partir de ce document ?

- étude de la population (importance, répartition hommes-femmes, enfants, âge moyen, composition des familles) ;
- répartition de la population sur le territoire communal ;
- approche économique (professions, présence de domestiques) ;
- éléments toponymiques ;
- éléments pour la généalogie.

 

                              document précédentpage suivante

 Mentions légales Plan du site Contact