archives

Glossaire

Vous êtes ici : Activités culturelles et pédagogiques / Service éducatif / Ressources pédagogiques / Dossiers pédagogiques / Glossaire

Aiguière : récipient doté d’une anse et d’un bec destiné à contenir de l’eau et à la servir.

Airain : synonyme de bronze : alliage de cuivre et d’étain.

Albigeois (l’) : correspond aux trois diocèses d’Albi, Castres et Lavaur.

Arpentement, aujourd’hui arpentage : action d’évaluer la superficie d’un terrain.

Assemblée des Etats : assemblées qui réunissaient les représentants des trois ordres (clergé, noblesse, tiers-état) dans le cadre d’une province donnée, ici le Languedoc (actuelles régions de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon).

Barbacane : ouvrage de fortification avancé, généralement circulaire ou demi-circulaire, qui protégeait un passage ou une porte.

Becs : parties en saillie sur les piles du pont sur lesquelles s’appuient les maisons.

Censive : impôt médiéval, synonyme de cens, dû par celui qui possède la « propriété utile » d’un fonds, d’une terre ou d’une maison (c’est-à-dire celui qui exploite ce fonds et en recueille les fruits), à celui qui en possède la « propriété éminente », appelée seigneurie (c’est-à-dire celui qui possède les droits de propriété du fonds sans l’exploiter lui-même).

Colombages : construction en pan de bois dont les vides sont remplis par une maçonnerie légère

Coquemar :récipient de forme fermée, à col court, avec une anse et sans bec verseur.

Emphytéotes : nom donné au locataire du fonds, celui qui en possède la « propriété utile » .Le bail d’emphytéose était souvent de très longue durée (le plus souvent de 99 ans) et imposait au locataire le devoir d’améliorer le fonds.

Faix : charge, fardeau.

Hourd : construction en charpente au sommet des murailles ou des tours permettant aux défenseurs d’en surplomber le pied. Il est peu à peu remplacé par un chemin de ronde bâti de pierres.

Lauragais : région située entre Toulouse et Carcassonne.

Madriers : pièce de bois très épaisse employée en construction.

Maille : une maille valait un demi-denier ; douze deniers valaient un sou ; vingt sous valaient une livre tournois (monnaie, à ne pas confondre avec la livre, unité de masse, valant entre 380 et 552 grammes au Moyen Age selon les régions).

« Palenc » ou palanques : fortifications, murs de retranchement constitué de troncs d’arbres, de gros pieux, plantés côte à côte et verticalement.

Poix : matière collante et noire constituée de résines et goudrons ; elle était utilisée pour se défendre : versée du haut d’une muraille, elle brûlait les soldats ennemis qui, massés au pied des remparts, tentaient d’investir la cité.

Pontanier  ou pontonnier : celui qui perçoit le droit de péage.

Prévôt royal : parfois appelé viguier (dans le Sud), exerçait la fonction la plus basse dans la hiérarchie des juges royaux ; sa juridiction s’étendait au domaine royal et il dépendait directement du sénéchal.

Quarteron : équivaut à un quart de livre (unité de masse).

Sénéchaussée : circonscription territoriale administrée par un sénéchal qui y possédait tous les pouvoirs (politique et militaire, administratif, financier et judiciaire). Lorsque le Parlement sera créé au XVème siècle, les sénéchaussées deviendront des tribunaux royaux intermédiaires entre celui-ci et les juridictions ordinaires (viguerie, prévôté…). L’actuel département du Tarn était essentiellement divisé entre trois sénéchaussées (Toulouse, Castres et Carcassonne).

Subsides : impôts occasionnels accordés par le souverain.

Terriers : registres contenant les lois et usages d’une seigneurie, la description des biens la composant, les droits et les obligations des personnes qui y vivent, ainsi que les redevances qui y sont imposées.

Vidimus : copie certifiée d’un acte antérieur.

 Mentions légales Plan du site Contact