archives

Paléographie niveau intermédiaire

Vous êtes ici : Paléographie / Accès aux textes par thèmes / Vie familiale et quotidienne

Testament de sire Julie Pascaly 1587
(Arch. du Tarn, 3 E 3/182, folio 112)

Julie Pascaly, marchand d’Albi du XVIe siècle, rédige son testament en faveur d’un autre marchant du Castelviel, Antoine Farssat. Il évoque que son épouse et ses enfants sont déjà décédés, que sa mère, Catherine Reyol, est en vie en 1587, au moment de la rédaction du testament. Les sommes annoncées pour le service funèbre sont importantes et laissent percevoir que cet homme est aisé.

 

Voir le document

 

Pour s'exercer (texte + transcription dès que la souris passe sur le symbole)

 

Télécharger la transcription au format PDF

Glossaire

Prince Henry : il s’agit d’Henri III, né le 19 septembre 1551 à Fontainebleau et mort assassiné le 2 août 1589 à Saint-Cloud. Il a été roi de Pologne de 1573 à 1575 et roi de France de 1574 à 1589. Il est dernier roi de la dynastie des Valois.
Quatrième fils du roi Henri II et de la reine Catherine de Médicis, Henri n'est pas destiné à régner. Sous le règne de son frère Charles IX, il s'illustre comme chef de l'armée royale en remportant sur les protestants les batailles de Jarnac et de Moncontour. À l'âge de 21 ans, il se porte candidat pour le trône vacant de Pologne et le 11 mai 1573, il est élu sous le nom d'Henryk Walezy, roi de Pologne et grand-duc de Lituanie. Son règne ne dure pas plus d'un an, puisqu'à l'annonce de la mort de son frère, décédé sans descendant mâle, il abandonne son royaume pour lui succéder sur le trône de France.
En devenant roi de France, Henri III hérite d'un royaume divisé où son autorité n'est que partiellement reconnue. Son règne est marqué par de sérieux problèmes religieux, politiques et économiques. Quatre guerres de religion se déroulent sous son règne. Henri III doit faire face à des partis politiques et religieux soutenus par des puissances étrangères, qui finissent par venir à bout de son autorité, le parti des Malcontents, le parti des protestants et pour finir celui de la Ligue qui parvient à le faire assassiner. Il meurt à Saint-Cloud le 2 août 1589 après avoir été poignardé par le moine Jacques Clément.

Sénéchaussée : division administrative d’une province ; ces divisions datent de 1209. Au départ, on comptait dans le Languedoc, trois sénéchaussées : Carcassonne, Toulouse et Beaucaire. Puis en 1528, une sénéchaussée est créée à Béziers par démembrement de celle de Carcassonne et en 1554, une sénéchaussée du Lauragais, démembrée de celle de Toulouse. Les sénéchaussées étaient divisées en vigueries.

Testament nuncupatif : un testament est appelé nuncupatif lorsqu’il contenait les noms des bénéficiaires des legs ordonnés par les testateurs ; aucun des membres de la famille ne devait être oublié alors même qu’il ne figurait pas parmi les bénéficiaires d’un legs.

Chaussatier : fabricant et aussi marchant de chausses ; ces marchands étendaient leur activité au commerce de la laine et de la soie.

Praticien : homme d’affaires ; c’étaient des conseillers officieux assistant tous ceux qui devaient contracter devant notaires soit pour une reconnaissance de dette, pour un acte d’obligation, une vente, une division de biens, soit pour un compromis ou pour une transaction, une association, une assignation, un dépôt. L a plupart des actes notariés signalent la présence de praticiens parmi les témoins ou les assistants. Ce sont des agents subalternes bien que le plus souvent leur nom soit précédé du qualificatif « maître » ; ils occupent le rang le plus inférieur dans la hiérardchie des auxiliaires de la justice et affaires ; cependant, ils se placent au-dessus des agents d’exécution, tels que les huissiers.

 Mentions légales Plan du site Contact