Société des Sciences, Arts et Belles-Lettres du Tarn (SSABLT)

Séances publiques de 16h30 à 18h, à l’auditorium des Archives départementales du Tarn.

Compte-tenu des obligations sanitaires à respecter, merci de vouloir vous présenter vers 16h15 devant l’entrée des Archives départementales.

Programme des séances et des communications - 2022

Mercredi 12 janvier 2022 : « La danse macabre de la canourgue Saint-Salvi à Albi »

« La danse macabre de la canourgue Saint-Salvi à Albi » par Gérard ALQUIER

Unique en Occitanie, cette danse macabre est bien mystérieuse. De nombreuses questions se posent. Comment expliquer sa présence ? Quel message nous transmet-elle ? Et à quel moment a-t-elle été peinte ? Une véritable énigme à résoudre.

Mercredi 9 février 2022 : « De l’engagement politique à la fondation de l’Église réformée d’Albi, Claude Émile Jolibois »

« De l’engagement politique à la fondation de l’Église réformée d’Albi, Claude Émile Jolibois » par Bernard TOURNIER

Si le nom de Claude Émile Jolibois (1813-1894) est familier aux érudits tarnais en tant qu’archiviste et fondateur de la Société des sciences, arts et belles-lettres et de la Revue du Tarn, son engagement religieux à la suite de sa conversion au protestantisme est beaucoup moins connu. Il est représentatif d’un mouvement qui a conduit certains militants républicains à la religion réformée, par réaction anticléricale. Il eut une triple postérité : intellectuelle, spirituelle et familiale.

Mercredi 9 mars 2022 : « Un siècle d’or de la littérature occitane dans le Tarn »

« Un siècle d’or de la littérature occitane dans le Tarn » par Raymond GINOUILLAC

Le XXe siècle a connu une belle éclosion d’écrivains occitans dans le département du Tarn. Trois anthologies en témoignent : « Albigés, país occitan » de Christian Laux, publié en 1980, trente-cinq auteurs y sont présentés, et parmi eux, une vingtaine ont vécu au XXe siècle ; « Escriches de femnas tarnesas » que le conférencier a publié avec l’Institut d’Études Occitanes du Tarn en 2015, où, parmi les quarante-huit femmes présentées, plus de quarante sont du XXe siècle ; « Còr d’Occitània Escrivans del sègle vint », ouvrage collectif, sous la direction du conférencier paru en 2018, qui décline une centaine de noms.

Cette embellie a été favorisée par la création d’écoles félibréennes, le dynamisme de l’Institut d’Études Occitanes et à la création de cercles locaux. Plusieurs auteurs majeurs peuvent être cités, le colonel Teyssier, Paul Prouho, Louïsa Paulin, Marius Valière, Auguste Delfau, Guy Viala, Christian Laux…

La communication sera précédée de l’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE. L’horaire de l’assemblée générale ordinaire vous sera précisé lors de l’envoi de la convocation.

Mercredi 13 avril 2022 : « La guerre d’Albi au XVème siècle entre les deux évêques Casilhac et Dauphin »

« La guerre d’Albi au XVème siècle entre les deux évêques Casilhac et Dauphin » par Xavier NADRIGNY

Entre 1434 et 1462, deux hommes s’affrontent pour s imposer à la tête de l’évêché d’Albi : Robert Dauphin,nommé par le pape Eugène IV sur recommendation du roi Charles VII, et Bernard de Casilhac, élu par le chapitre cathédral, soutenu par la noblesse locale, le concile de Bâle et le Parlement. Ce conflit long et particulièrement violent mobilise d’ importants effectifs militaires et cause de graves dommages au pays albigeois.

En 1876-1877, Émile Jolibois, archiviste du Tarn,lui consacra un long article qui fait encore autorité. Une révision de ce récit s’impose pourtant. Il faut d’abord le confronter à des sources que l’auteur utilise sans les citer. Il faut ensuite renouveler une interprétation qui était trop marquée par un parti-pris républicain et patriotique. Enfin, en élargissant les dépouillements, on découvrira les échos de cette affaire au-delà d Albi, en Languedoc, dans le royaume de France et même dans d’autres pays royaumes européens.

Mercredi 11 mai 2022 : « L’Occitanienne de Chateaubriand et ses amies du Tarn, des jeunes filles en fleur »

« L’Occitanienne de Chateaubriand et ses amies du Tarn, des jeunes filles en fleur » par Graciela CONTESTIRLING

En lisant les Mémoires de Léontine de Villeneuve, on pressent une préférence marquée pour le Tarn, région où elle a passé son enfance et son adolescence. Ses plus anciens souvenirs se rattachent au château d’Aguts, près de Cuq-Toulza. Que ce soit à son château d’Hauterive, aux environs de Castres, ou tout près, dans les ruines du château de Gaïx, Léontine, sa sœur Octavie et leurs amies, toutes ces jeunes filles en fleur sont souvent à la recherche d’innocentes aventures.

Mercredi 14 septembre 2022 : « Pierre de Sales Laterrière, un aventurier tarnais au Québec »

« Pierre de Sales Laterrière, un aventurier tarnais au Québec » par Philippe CORBIERE

Vers 1766, apparaît au Québec un certain Pierre Laterrière, ou Pierre de Sales Laterrière, se disant appartenir à une famille noble de l'Albigeois. Il va progressivement grimper tous les échelons de la société : médecin diplômé de Harvard, maître de forges et, à la fin de sa vie, seigneur des Abysses. Sa vie aventureuse va l’amener à parfois être emprisonné. La parution de ses mémoires va déclencher une vive polémique, jamais éteinte, sur ses origines.

Qui est-il vraiment ? Cette communication a pour but de faire le point : confirmer ou infirmer les différentes hypothèses émises mais aussi grâce à des documents locaux inédits d’ouvrir de nouvelles pistes.

Mercredi 9 novembre 2022 : « Jean Cavaillé, inspecteur du travail du Tarn de 1901 à 1918, un homme au service des travailleurs tarnais »

« Jean Cavaillé, inspecteur du travail du Tarn de 1901 à 1918, un homme au service des travailleurs tarnais » par Paul FAURY

Jean Cavaillé fut inspecteur du travail à Castres de 1901 à 1918. Le conférencier expliquera comment travaillait un inspecteur du travail de la première génération selon une démarche prosopographique qui consiste à donner à voir comment ce groupe social s’est structuré et a construit progressivement une culture métier. L'état de l'économie tarnaise et les relations sociales avant la guerre de 1914-1918 seront décrites.

Jean Cavaillé a enquêté sur le travail de prévention de l'infection charbonneuse qui touchait principalement les ouvriers délaineurs de Mazamet et va devenir le spécialiste français de cette pathologie. Seront notamment abordés les contrôles et les actions menées dans la région albigeoise et le nord du département, essentiellement au Saut du Tarn à Saint-Juéry, à la verrerie ouvrière d'Albi et à celle de Sainte-Clotilde de Carmaux, aux fours à chaux de Ranteil et à la chapellerie du quartier de la Madeleine à Albi.

Mercredi 14 décembre 2022 : « L’artisanat verrier en forêt de Grésigne du bas Moyen-Age à la première modernité »

« L’artisanat verrier en forêt de Grésigne du bas Moyen-Age à la première modernité » par Nina DAVID

Plus d'informations

Télécharger le programme 2022, pdf (192ko)

→ Contacter la SSABLT par téléphone au 05 63 56 84 14, ou par mail.