La Grande Collecte

Vos archives sont une part de l'histoire de France !

Ces documents qui ont certainement une valeur sentimentale et émotionnelle pour vous constituent un véritable trésor qu’il convient de préserver, de partager et de transmettre pour enrichir la mémoire collective.

Organisée par les Archives de France, la Grande Collecte est une opération durant laquelle les services d’archives de toute la France accueillent les personnes qui souhaitent partager leurs archives personnelles sur une thématique donnée.

Quels sont les thèmes de ces collectes ?

→ La Grande Guerre. Voir le dossier de presse, pdf (906ko)

En novembre 2013 et 2014, à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre et en collaboration avec la Mission du Centenaire, les Français ont été invités à faire connaître les souvenirs de leurs ancêtres, combattants ou civils, datant de la Première Guerre mondiale.

Cette opération offre une vision unique sur la Grande Guerre, sous des angles d'approche très variés. Par son ampleur et sa durée, ce conflit a touché l'ensemble de la population française. De très nombreux documents ont été rédigés de manière spontanée par les soldats mais également par leurs proches, famille et amis. Ils sont restés principalement conservés dans le domaine privé. La Grande Collecte permet de constituer un corpus qui offrira aux passionnés de cette période historique (chercheurs et autres) de belles découvertes. 

→ Afrique et France. Voir le dossier de presse, pdf (1mo)

La Grande Collecte 2016 s’est attachée aux souvenirs des relations entre l’Afrique et la France depuis le XIXe siècle. Elle a embrassé tous les aspects de cette communauté de destin : échanges commerciaux, scientifiques ou culturels, collaboration économique, colonisation et décolonisation, immigration, mais aussi événements politiques, militaires et diplomatiques, permettant ainsi d’enrichir deux siècles d’histoire franco-africaine, en mettant en lumière l’action des populations civiles et la réalité des parcours individuels.

→ Archives de femmes, histoire des femmes. Voir le dossier de presse, pdf (891ko)

Depuis le 9 juin 2018, un grand appel est lancé au public afin de collecter et de numériser des archives de femmes et des archives éclairant l’histoire des femmes. La Grande Collecte embrassera tous les domaines d’activité : action politique, militantisme féministe, recherche scientifique, création artistique, activité professionnelle, loisirs, etc. Les personnes ou les familles conservant des documents tels que des journaux intimes, des carnets et notes manuscrites, des correspondances, des photographies, des tracts et affiches sont invitées à les faire connaître auprès des services partenaires afin de les sauver de l’oubli.

Quels documents apporter ?

  • Un premier critère à prendre en compte est celui de l’authenticité et de l’originalité du document que vous souhaitez apporter : un carnet autographe dont vous connaissez le contexte de rédaction a plus de valeur qu’un numéro de L’Illustration, journal tiré à des centaines de milliers d’exemplaires et déjà conservé dans les bibliothèques et les services publics d’archives.
  • La priorité sera donnée aux documents touchant le Tarn. Pour le reste, l'archiviste saura vous montrer dans quelle mesure le document que vous lui apportez ajoute à notre connaissance de l’histoire. 
  • Dans la mesure du possible, efforcez-vous avant votre visite de retrouver au minimum l’identité du personnage auquel se rattachent les documents que vous apportez.
  • Enfin, la Grande Collecte est prioritairement destinée à la collecte des documents : images, lettres, carnets.

Comment participer ?

→ Prendre contact avec les Archives départementales

Après un premier contact téléphonique, un rendez­ vous est pris aux Archives départementales ou s'il le faut au domicile des particuliers afin de prendre connaissance des documents.

Un premier entretien débute afin d'avoir un aperçu des documents apportés : fragilité des documents, état de conservation, différenciation des documents en fonction de la personne concernée (si le contributeur vient avec des documents ayant appartenu à plusieurs personnes) et classement par ordre chronologique s'il ne l'a pas déjà fait.

Avant de débuter la numérisation, et si les documents apportés sont trop volumineux, l'archiviste décide si l'ensemble est à numériser ou si le fonds peut faire l'objet de sélection d'une partie représentative.

→ Numérisation des documents

Si les documents sont peu nombreux, l'opération de numérisation se fera lors de ce premier rendez-vous, en présence du contributeur. Le contributeur a ainsi la possibilité de voir en temps réel le processus de numérisation ainsi que les images numériques créées.

Si le volume des documents apportés ne permet pas une numérisation dans l'heure, la décision peut être prise, conjointement avec le contributeur, de planifier la numérisation sur plusieurs jours. Dans ce cas est alors rédigé un formulaire de prise en charge des documents signé de part et d'autre et dont chaque partie conserve un exemplaire.

→ Un entretien avec le contributeur

Conjointement à la numérisation, ou lors d'un rendez-vous au moment de la restitution des documents (si une prise en charge a été signée), l'entretien se poursuit entre le contributeur et l'archiviste afin de contextualiser ces témoignages.

Débute une série de questions destinées à mieux comprendre les documents : Quel est ce document ? Comment l'avez-vous reçu ? Avez-vous des renseignements sur l'état civil de cette personne ? Nom, prénom, date et lieu de naissance, profession, lieu de résidence au moment de la mobilisation, régiment d'appartenance, etc. Quel est le lien de parenté entre vous ? Etc.

L'ensemble des réponses alimente différents instruments de recherche dont celui consacré à la Grande Guerre est disponible dans le moteur de recherche des Archives départementales. 

Une fois l'entretien terminé, les informations saisies et les documents numérisés, un cédérom contenant toutes les images numériques est réalisé à l'attention du contributeur. Vient alors le moment de la signature du contrat de cession de droits et d'utilisation d'images numériques.

Que deviennent les documents collectés ?

Une fois numérisés, vos souvenirs seront mis en ligne sur le site internet des Archives départementales du Tarn.

Si vous souhaitez donner les documents numérisés dans le cadre de la Grande Collecte, prévenez l’archiviste qui saura vous conseiller sur la démarche à suivre. En effet, les Archives départementales sont habilitées à recevoir des dons d’archives privées.

Consulter le catalogue d'exposition

"A Travers les lignes : 14-18, la Grande Collecte dans le Tarn"

Que soient remerciées chaleureusement toutes les personnes et familles ayant répondu à l’appel des Archives départementales du Tarn pour la collecte de documents et souvenirs sur la première guerre mondiale.