Archives privées

Les archives privées sont des composantes essentielles de la mémoire nationale, des matériaux indispensables à la recherche historique.

Si la famille et l’entreprise sont depuis longtemps présentes dans nos fonds, le champ de la collecte s’élargit encore pour rentrer les archives des partis politiques, les archives économiques et financières, les archives d’architectes, les archives syndicales et associatives.

La série J

Les archives privées

Les Archives départementales du Tarn conservent 2,4 Km d’archives privées (Série J).

Cette série est d’une grande richesse, variété et étendue chronologique (Xe – XXIe s.) et nécessite un instrument de recherche général pour l’explorer d’autant qu’y sont aussi conservés des trésors d’archives publiques !

Un casse-tête ? Une subtilité archivistique. Longtemps, depuis le XIXe siècle jusqu’à 1998, la série a été nourrie des « Entrées par voie extraordinaire », autrement dit tout ce qui ne rentrait pas par la voie administrative, comme les dons, les achats et les dépôts, qu’il s’agisse d’archives publiques anciennes égarées dans les greniers comme des archives de nature privée.

Etat des fonds des archives privées

Un Etat des fonds des archives privées existe depuis 2013. Il offre un aperçu d’ensemble des fonds.

Les descriptions suivent l’ordre des cotes attribuées à l’entrée du fonds. L’Etat des fonds permet de connaitre rapidement le contenu des fonds : le mode d’entrée, l’importance matérielle, les dates extrêmes, et l’intérêt qu’il soit classé ou non. Nous l’avons également enrichi d’un état des inventaires car la situation est parfois complexe. Tous les fonds ne sont pas pourvus d’un inventaire ou s’ils le sont, ceux-ci n’ont pas toujours la forme attendue : manuscrits, dactylogrammes, document Word ou l’idéal inventaire électronique, toutes ces formes coexistent et sont utiles à la recherche.

Avantage de l’Etat des fonds : tous les fonds sont ainsi indexés et repérables avec notre moteur de recherche.

Fonds entrés entre le XIXe s. et 2013 : accès ICI

Cependant, 76 fonds sont entrés entre 2013 et 2020. Une vingtaine ont été classés et sont présents dans l’Etat des fonds, une cinquantaine sont en attente ou en cours de classement.

Voici la liste exhaustive des fonds entrés entre 2013 et 2020 :

154 J

Crouzet, entreprise de fabrication textile à Labastide-Rouairoux

 

155 J

Familles Berry et Mersié à Cordes : archives familiales et d'entreprise

 

156 J

Famille de Baynes à Rayssac

 

157 J

Ernest Nègre, érudit en onomastique

 

158 J

Henry Pascal de Rochegude, marin, occitaniste, bibliophile et homme politique albigeois

 

159 J

Augustin Malroux, militant socialiste, député du Tarn, et notes de sa fille Annie Malroux

 

160 J

Seigneurie d'Alayrac

Fonds classé

161 J

Victor Vaute et Maurice Planud, architectes à Castres

Fonds classé

162 J

Eugène Guiraud, entreprise de délainage à Aussillon

 

163 J

Alexandre Irissou, architecte à Albi

Fonds classé

164 J

Loges maçonniques à Castres

Fonds classé

165 J

Familles du hameau de Jourde, au Verdier

Fonds classé

166 J

Bourse du travail de Mazamet

 

167 J

Léopold Malphettes, industriel co-fondateur de la société des " Chaux et Ciments du Languedoc ", à Albi

 

168 J

Denis Guiraud, prêtre ouvrier

 

169 J

Famille Barbara de la Beloterie de Boissesson

Fonds classé

170 J

Famille à identifier à Vielmur (maison Amalric) 

 

171 J

Familles de Saint-Palais et Durand du Puget, à Damiatte

 

172 J

Vincent Mollet : notes et dépouillement pour sa thèse de l’École des chartes,  Les Archives départementales du Tarn de 1790 à 1946 

 

173 J

Thierry Carcenac, député du Tarn

Fonds classé

174 J

Association de la famille de Boissesson : notes d’érudition et histoire familiale

 

175 J

Hiversenc père et fils, entreprise de mégisserie à Graulhet

 

176 J

Unimont, regroupement d’industriels du textile à Castres

 

177 J

Association d’insertion des personnes bénéficiaires du RMI du Tarn

Fonds classé

178 J

Abbé Blanquet

 

179 J

Château de Saint-Amancet ; Me Fischer, notaire à Sorèze 

 

180 J

Association La CLE, communication, langage et échange

 

181 J

Famille Baduel, du Verdier, soldats de la Première Guerre mondiale

Fonds classé

182 J

Collection colonel Charles-Frédéric-Albert de Bourdès

 

183 J

Fratrie Puech et Bringuier, combattants aveyronnais de la Première Guerre mondiale

Fonds classé

184 J

Numa Emile Battut, soldat de la Première Guerre mondiale (1860-1929)

Fonds classé

185 J

Société des chaux et ciments à Marssac (1920-1998)

 

 

186 J

Famille Capus à Montans et de Valette à Viviers-lès-Lavaur

 

187 J

La Gaillacoise, association philanthropique (loge maçonnique)

 

188 J

Patrice Calvel, architecte des Monuments historiques

 

189 J

Jules Puech et Marie-Louise Puech-Milhau, intellectuels castrais

 

190 J

Anselme Cazals, collectionneur de presse sportive

 

191 J

Cote vacante

 

192 J

Jean Sébastien Barthe (1801-1876), architecte à Castres

Fonds classé

193 J

Entreprise textile Laval et Lecamus à Castres

 

194 J

Auguste et Pierre de Berne à Albi : archives familiales et collection

Fonds classé

195 J

Famille Vidal et Stanton à Mazamet : archives familiales et bibliothèque

 

196 J

Famille Caucanas, à Labastide-de-Lévis

Fonds classé

197 J

Famille de Comte, château de La Jaladié à Montredon-Labessonié : archives familiales et personnelles, archives seigneuriales de la vicomté de Paulin, protestantisme.

 

198 J

Familles gaillacoises, Boyer et autres : archives familiales et relative au commerce du vin

 

199 J

Association Festival Bach, à Castres

 

200 J

Comités interprofessionnels du logement de Mazamet et de Castres

 

201 J

Famille Carrade : correspondance

 

202 J

Roger Gachet, curé, enseignant et archéologue

 

203 J

Familles protestantes de Labruguière, Castres et Puylaurens (les Pradelles de Latour-Déjean), Espérausses (les Séguier de Terson), à Lasgraïsses (famille Auriol) et famille Bazin.

 

204 J

Antoinette et Jacques Sangouard, historiens de l’art

 

205 J

Roselyne Sudre, architecte à Albi

 

206 J

André Nibart, architecte-ingénieur à Albi (1882-1941)

 

207 J

André Minet, historien (guerre de 1914-1918, réfugiés espagnols, etc.) [IR partiel, archives sonores inventoriées]

Fonds classé

208 J

Marie Odile Munier, historienne

 

209 J

Sporting club albigeois

 

210 J

Pierre Cabot : documents sur les fouilles archéologiques du site du Troclar, à Lagrave, menées entre 1971 et 1998

 

211 J

Marie-Noëlle Pommier, chef de service au département du Tarn : archives personnelles sur le thème de la culture

 

212 J

Louis Cros, cinéaste et peintre

 

213 J

Antoine de Falguerolles, famille Tournier de Mazamet

 

214 J

Festival de musique d’Albi

 

215 J

Section locale à Mazamet du Parti socialiste

 

216 J

Collection de placards imprimés

 

217 J

Famille Cavaillé à Amarens

 

218 J

Axia, géomètre expert à Albi

 

219 J

Maurice Albert, architecte à Mazamet

 

220 J

Fédération des œuvres laïques du Tarn

 

221 J

Famille Hilaire à Viviers-les-Montagnes et Castres

Fonds classé

222 J

Antenne à Gaillac du syndicat CGT

 

223 J

Association de sauvegarde de l’Eglise Saint-Michel de Lescure

Fonds classé

224 J

Famille Barthe, négociant textile à Cordes

 

225 J

Wenz, entreprise de délainage à Aussillon

 

226 J

Fédération des Maisons des jeunes et de la culture du Tarn (FMJC)

 

227 J

Fonds documentaire sur la propagande de l’État français pendant la Seconde Guerre mondiale

 

228 J

François Tortouin, architecte des Bâtiments de France, et Martine Lauth : documentation sur le patrimoine

Fonds classé

229 J

Dominique Hubert, architecte à Lacaune

 

230 J

Scouts de France. Documents réunis par M. Michel Gayrard, de Castres

Fonds classé

Que trouve-t-on dans les archives privées ?

Des archives familiales et seigneuriales

Archives familiales

Ce sont les documents généraux concernant la famille : généalogies, titres honorifiques, droits, registre de comptes, documents de contentieux par fois sur plusieurs générations

Les documents propres à chaque personne : état civil, diplômes, décorations, états de service, actes notariés, cahiers de cours, livres de raison, correspondances, et de façon plus récente, photographies, etc.

Archives seigneuriales et domaniales

Souvent intégrés dans les fonds de famille, les documents sont regroupés car ils concernent la seigneurie et le domaine. Quels sont-ils ?

  • Seigneurie : les titres de propriété, les droits seigneuriaux (banalité, droits divers comme le guet, la garde, le péage et les coutumes, droits de marchés, de ban, etc.), les fondations de chapelle, les droits féodaux directs (registres d’hommage, aveux et dénombrements, etc.), ou permettant de percevoir le cens (arrentements, terriers et reconnaissances, lièves, etc.), les droits fonciers, etc.
  • Domaine : titres de propriété, documents notariés, plans, inventaires, documents d’administration et de gestion (fermages, baux, récoltes, comptabilité, etc.)

→ Signalons les fonds suivants :

  • Seigneuries
    • 30 J -  Chartrier de Graulhet, Castelnau-de-Lévis et Saint-Sulpice en Quercy (1234-1788). Accès ICI
    • 13 J - Seigneurie de Ferrières (1276-1786). Accès ICI
    • 27 J -  Seigneuries Cuq-Toulza, Villeneuve-lès-Lavaur, Viviers-lès-Lavaur et Belcastel (15e s.-1769). Accès ICI
    • 41 J -  Famille et seigneurie de Saint-André (1258-19e siècle). Accès ICI
  • Familles
    • C’est dans cette catégorie d’archives qu’il faut évoquer les fonds des célèbres marins albigeois, Henri Pascal de Rochegude (1741-1834, 158 J) et Jean-François de Galaup de Lapérouse (1741-1788, 149 J). Simple famille ou famille plus prestigieuse, anciennes ou non, elles sont toutes représentées dans la série J.
    • Les derniers inventaires :
      • 165 J - Famille du hameau de Jourde au Verdier (1346-1921). Accès ICI
      • 107 J - Familles Cannac de Lacaune puis Réalmont, Seguret et Gorsse de Réalmont , et autres ([1411]-1894) ou familles protestantes. Accès ICI

→ Pour en savoir plus : l’état des fonds de la série J donnera la liste complète des fonds de familles et de seigneuries. Accès ICI

Des archives industrielles

Elles représentent presque 70 % du métrage de la série des archives privées ce qui donne la mesure de leur importance matérielle, prédominante dans les magasins de conservation. Ces archives sont une richesse pour notre département. Elles témoignent de sa vigueur économique et industrielle au XIXe s. et dans la première moitié du XXe s., période couverte essentiellement par nos archives industrielles entrées seulement depuis les années 60.

Les secteurs de l’alimentation, du cuir, de la métallurgie et des constructions métalliques, du textile et du délainage, des travaux publics, de la fabrication du verre sont notamment représentés.

Liste par catégorie (non exhaustive) :

Alimentation

 

48 J

Château de Scalibert (moulin de St Hugon, 1846-1890)

84 J

Grands Moulins du Tarn à Albi, entreprise de minoterie et de vermicellerie

86 J

Distillerie albigeoise "La Pharaonne"

153 J

La Brasserie de l'Arsenal à Castres

Cuir

 

77 J

Entreprise Tignol, mégissier à Graulhet

103 J

 Société occitane de mégisserie (S.O.M.), à Mazamet

Métallurgie et constructions métalliques

 

63 J

Société du Saut-du-Tarn à Saint- Juéry

73 J

Ateliers du Tarn à Lavaur, constructions métalliques et serrurerie

79 J

Syndicat patronal de la transformation des métaux du Tarn

97 J

Entreprise Limouzy à Albi, constructions métalliques, serrurerie et chaudronnerie industrielle

Mines

 

53 J

Société des mines de Carmaux [Attention fonds recoté en ETP]

54 J

Société des Mines d'Albi [Attention fonds recoté en ETP]

62 J

Société des Mines du Dadou

124 J

Famille de Solages, à Carmaux (fonds d’archives familiales + quelques archives d’entreprises)

Textile et délainage

 

71 J

Entreprise Julien et Mialhe, fabrication textile à Vabre

72 J

 Entreprise "Cormouls-Houlès" depuis l'origine jusqu'en 1893, puis archives de la branche "Jules Cormouls-Houlès" jusque dans les années 1950

80 J 

Société Gaston Cormouls-Houlès père et fils

76 J

Maison Castelnau, marchands de tissus à Albi

88 J

Entreprise Siguier, manufacture de bonneterie à Roquecourbe

91 J

Entreprise Moulinié, marchand-fabricant textile à Vabre

95 J

Familles de Riols, Larivière et Bernadou à Saint-Amans-Soult et Castres (quelque archives sur le négoce de la laine)

98 J

Entreprise Faure, fabrication textile à Vabre

106 J

Entreprise Anne Veaute, fabrication textile à Brassac

115 J

La Bonneterie albigeoise

116 J

Entreprises Bourguet (1792-1978), Brenac et Rouanet (1925-1970), fabrication textile à Labastide- Rouairoux

127 J

 Etablissements Lasbordes, entreprise de fabrication textile à Boissezon

131 J

Entreprise Béjard, fabrication textile à Castres

135 J

Entreprise Maynadier Alquier, délainage à Mazamet

137 J

Entreprise Louis Fargues, fabrication textile à Labastide-Rouairoux

139 J

 Entreprise "Henri Picamoles" à Mazamet, négoce et courtage de la laine

147 J

Entreprise Houard, fabrication textile à Labastide-Rouairoux

151 J

Entreprise Cormouls-Houlès

152 J

Entreprise Simon, fabricant de bonneterie à Labruguière

154 J

Entreprise Crouzet, entreprise de fabrication textile à Labastide-Rouairoux

155 J

Familles Berry et Mersié, fabrication et négoce du textile à Cordes

162 J

Entreprise Eugène Guiraud, délainage à Aussillon

Travaux publics

 

37 J

Château de Riols, famille de Clausade (Inspecteur des chemins et travaux publics du diocèse de Lavaur – rapport 1767 – 37 J 21)

96 J

Jean Fraisse, entrepreneur de travaux publics, à Albi

Verre

 

85 J

 Verrerie ouvrière albigeoise (VOA)

Des archives associatives, syndicales et cultuelles

Associations

Culte, culture et patrimoine, économie, franc-maçonnerie, société, sport, etc. Tous ces domaines sont représentés dans nos fonds d’archives privées.

Deux versements particulièrement originaux sont à souligner : le fonds de la franc-maçonnerie albigeoise formée au milieu du XVIIIe siècle, et le fonds de l’ADIRAC (Agence pour le Développement industriel de la Région Albi-Carmaux), créée pour assurer une dynamique économique en favorisant l’implantation de nouvelles entreprises, après la fermeture du site minier carmausin en 1997. Y sont à ajouter les archives du Planning familial, très en prise avec les changements sociétaux des années 60.

Liste par catégories (non exhaustive) :

Culte

 

61 J

 Archives paroissiales de Lescure et d'Arthès.

78 J

 Archives de paroisses du secteur de Castelnau-de-Montmiral.

120 J

 Église protestante de Puylaurens.

168 J

 Denis Guiraud, prêtre ouvrier

Culture et patrimoine

 

66 J

 Société des Sciences Arts et Belles Lettres du Tarn (S.S.A.B.L.T.).

67 J

 Fédération des Sociétés Intellectuelles du Tarn (F.S.I.T., devenue F.A.C.I.T. en 2019)

108 J

Association culturelle Tarnaise et du ciné-club "Les amis du 7ème Art"

126 J

 Centre d'Utilisation du Matériel Audio-Visuel (CUMAV), association audiovisuelle et média à Castres

133 J

Association France-U.R.S.S.

146 J

 Compagnons bâtisseurs de Midi-Pyrénées. (Mouvement associatif d’éducation populaire : quelques chantiers d’amélioration de l’habitat)

199 J

 Festival Bach à Castres

214 J

 Festival de musique d’Albi

223 J

 Association de sauvegarde de l’Eglise Saint-Michel de Lescure

Économie

 

138 J

 Association pour le Développement Industriel de la Région Albi-Carmaux (A.D.I.R.A.C.)

Franc-maçonnerie

 

142 J

 Loges maçonniques albigeoises : "La triple unité" et "La Parfaite Amitié"

164 J

 Loges maçonniques de Castres.

187 J

 « La Gaillacoise », association philanthropique.

Militaire et guerre

 

52 J

 Papiers du correspondant départemental de la Commission d'Histoire de la Guerre 1939-1945.

109 J

 Amis du Corps Franc de la Montagne noire

113 J

 Papiers du Colonel Teyssier.

129 J

 Maquis de Vabre, Corps Franc de Libération n°10.

183 J

 Fratrie Puech et Bringuier, combattants aveyronnais de la Première guerre mondiale

184 J

 Numa Emile Battut, soldat de la Première Guerre mondiales

Social et société

 

93 J

 Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF)

140 J

 Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et pour la Paix (MRAP)

146 J 

 Compagnons bâtisseurs de Midi-Pyrénées (quelques chantiers d’auto- réhabilitation accompagnée et d'auto-construction accompagnée destinés aux habitants en difficulté)

133 J

 Association France-U.R.S.S.

146 J

 Compagnons bâtisseurs de Midi-Pyrénées. (Mouvement associatif d’éducation populaire : quelques chantiers d’amélioration de l’habitat)

177 J

 Association d’insertion des personnes bénéficiaires du RMI du Tarn

226 J

 Fédération des Maisons des jeunes et de la Culture du Tarn

232 J

 Association de soutien et de développement de l'action socio- culturelle et sportive de la maison d'arrêt d'Albi (ASDASS)

Sport

 

110 J

 Racing club albigeois de rugby à XIII

209 J

 Sporting club albigeois

 

Syndicats et organisations professionnelles

Liste (non exhaustive)

79 J

Syndicat patronal de la transformation des métaux du Tarn

83 J

Sociétés de secours mutuels. Fonds de l'Union mutualiste tarnaise (U.M.T.)

89 J

Chambres de discipline des notaires

92 J

 Xavier Schapira, syndicalisme enseignant (SNES)

93 J

 Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF)

99 J

 Confédération française démocratique du travail (CFDT), Union départementale

125 J

 M.R.I.F.E.N. (Mutuelle de Retraite des Instituteurs et Fonctionnaires de l'Education Nationale) : section du Tarn

126 J

Centre d'Utilisation du Matériel Audio. Visuel (CUMAV), association audiovisuelle et média à Castres

128 J

 Syndicat patronal du délainage à Mazamet

138 J

 Association pour le Développement Industriel de la Région Albi-Carmaux (A.D.I.R.A.C.)

146 J

 Compagnons bâtisseurs de Midi- Pyrénées.

150 J

 Syndicat des mineurs de Carmaux

166 J

 Bourse du Travail de Mazamet

222 J

Syndicat CGT, antenne gaillacoise

Des archives d’architectes

« S’il y a bien un art total, le premier des arts, c’est bien l’architecture, en ce qu’elle englobe l’artistique et le technique, l’économique et le social, le politique et le culturel, le public et le privé, l’habitude et la rupture. La compréhension de notre société ne peut se concevoir sans l’étude historique des processus complexes qui façonnent notre cadre de vie ». Christophe Ramond, président du Conseil départemental dans Perspectives, Regards sur l’architecture dans le Tarn au XXe s., sous la direction de Jean Le Pottier.

Les Archives départementales du Tarn ont mené une collecte généreuse en matière d’archives d’architectes, balayant ainsi le XXe siècle. Elles s’en expliquent dans Perspectives, l’ouvrage consacré à l’architecture dans le Tarn au XXe siècle. Seul le beau fonds de l’architecte Jean Sébastien Barthe (1801-1976) représente l’activité au XIXe s.

→ A noter : un annuaire des architectes tarnais du XXe siècle est publié en fin d’ouvrage.

94 J

 Jean-Paul Frixtalon, architecte à Albi.

118 J

 Henri et Jacques Avizou, architectes à Albi.

143 J

 Léon Daures et Edouard Veyret-Daures, architectes à Albi.

144 J

 Jacques Vacquié, architecte, et André Bazin, ingénieur, à Mazamet.

161 J

 Maurice Planud, architecte à Castres.

163 J

 Alexandre Irissou, architecte à Albi

188 J

 Patrice Calvel, architecte des Monuments historiques

192 J

 Jean Sébastien Barthe (1801-1876), architecte à Castres

205 J

 Roselyne Sudre, architecte à Albi

206 J et 6 NUM 56

 André Nibart, architecte- ingénieur à Albi (1882-1941)

219 J

 Maurice Albert, architecte à Mazamet

229 J

 Dominique Hubert, architecte à Lacaune

37 Fi et 6 NUM 8

 Philippe Dubois, architecte à Albi et Paris

6 NUM 57 Henri Brunerie, architecte à Albi

Des archives personnelles, d’érudits, de scientifiques, d’hommes politiques

Ce sont les archives des historiens essentiellement, des archivistes ou des passionnés d’histoire.

Edmond Cabié (1846-1909),  Victor Allègre (1905-1971) plus orienté vers l’histoire de l’art des périodes romanes et gothiques, Emile Thomas (1854-1930) curé et historien, les anciens archivistes du Tarn, Emile Jolibois (1813-1994), Charles Portal (1862-1936), Maurice Greslé-Bouignol (1920-2014) etc. Le fonds Combettes Labourelie (archives familiales et archives historiques) contient une foule de renseignements sur le Gaillacois, notamment grâce aux innombrables copies de M. de Combettes-Labourelie, une manière de sauvegarde avant la photocopie ou la numérisation.

Les archives personnelles sont l’expression d’un intérêt ou d’une passion, d’un domaine de recherche, d’un mode de pensée, d’une démarche scientifique ou intellectuelle. Elles peuvent illustrer de nombreux thèmes. Citons le riche fonds des intellectuels castrais, les époux Puech-Milhau sur le thème de l’histoire, du féminisme et du pacifisme (début XXe s., 189 J). Citons aussi les archives de Jean Lautier, archéologue soit 40 années de fouilles et de multiples études dans le département du Tarn, l’abbé Nègre sommité reconnue dans le domaine de l’onomastique, Roland Chabbert, l’occitaniste émérite.

Comme aussi :

204 J

 Antoinette et Jacques Sangouard, historiens de l’art

212 J

 Louis Cros, cinéaste et peintre

172 J

 Vincent Mollet : notes et dépouillement pour sa thèse de l’École des chartes,  Les Archives départementales du Tarn de 1790 à 1946 

190 J

 Anselme Cazals, collectionneur de presse sportive

Les archives personnelles des hommes politiques prennent place ici aussi :

51 J

 Famille Pezous, avocat et député.

65 J

 Paul Marchandeau, ministre de l’industrie et du commerce (dossiers documentaires).

101 J

 Roger Lagorsse, sénateur.

159 J

 Augustin Malroux, militant socialiste, maire puis député.

173 J

 Thierry Carcenac, député du Tarn

1 J

 Jean Jaurès, député et président du Parti socialiste (quelques manuscrits et journaux – 1 J 1372, 1  J 1380, 1 J 1416, 1 J 1437 – et la très précieuse Motion de la Fédération socialiste du Tarn en vue du Congrès fédéral de Toulouse en octobre 1908 – 1 J 1403)

Liste (non exhaustive) :

Archéologie

 

36 J

Edmond Cabié (historien et archéologue).

64 J

Victor Allègre, archéologue régional et enseignant.

145 J

Jean Lautier, archéologue albigeois.

210  J

Pierre Cabot, documents sur les fouilles archéologiques du site de Troclar, à Lagarve, menées entre 1971 et 1998.

Histoire

 

17 J

Edmond Cabié (historien).

20 J

Chanoine Louis de Lacger (historien).

22 J

Emile Thomas. (curé et historien).

23 J

Emile Jolibois, ancien archiviste du Tarn.

32 J

Combettes-Labourelié, famille de Gaillac. 

36 J

Edmond Cabié (historien et archéologue).

64 J

Victor Allègre, archéologue régional et enseignant.

90 J

Charles Portal, historien et archiviste du Tarn entre 1890 et 1920.

92 J

Xavier Schapira, enseignant en Histoire au Lycée Lapérouse d’Albi.

130 J

Maurice Greslé-Bouignol, ancien archiviste du département du Tarn.

157 J 

Ernest Nègre, érudit en onomastique.

204 J

Antoinette et Jacques Sangouard, historiens de l’art.

 

 

Littérature et langues, onomastique

 

134 J

Raymond Chabbert, occitaniste.

141 J

Albert Vidal, industriel délaineur à Mazamet et écrivain.

157 J 

Ernest Nègre, érudit en onomastique.

Des archives du monde du travail

Hormis les entreprises dont les fonds sont présentés plus haut, nous conservons les archives d’autres professions. Nous les avons regroupées sous ce titre « monde du travail ». Ce sont autant de témoignages de l’activité humaine dans un contexte social et une époque. Sont représentés : avocats, géomètre, artisans, journalistes, notaires, enseignants et institutions d’enseignement, etc.

Parfois on trouvera dans les petits fonds et pièces isolées (1 J), un registre ou quelques pièces, témoignages de l’activité. Prenons l’exemple de ce petit registre récemment entré, cahier de cours d’une élève sage-femme, où celle-ci a continué à noter les naissances lors de son plein exercice (1 J 1586/1, cours d’accouchement suivis par Louise Pagès en 1865 à Albi).

Liste (non exhaustive) :

Géomètres

 

45 J

M. Crouzet, expert-géomètre à Lescure d'Albigeois.

119 J

M. Azemar, expert-géomètre judiciaire à Graulhet.

218 J

 Axia, expert-géomètre à Albi

Journalistes

 

121 J

Mme Llopis (critique littéraire).

Métiers du droit

 

19 J

Pierre Jean Louis Campmas (juriste).

26 J

Documents provenant de fonds notariaux.

28 J

 Papiers  provenant d’une étude notariale à Villefranche d’Albigeois.

51 J

Famille Pezous (avocat, député).

102 J

Famille Lacointa, à Sorèze : Jules Lacointa, magistrat, avocat général à la Cour de Cassation.

117 J

Pierre Bouyssou, avocat à Castres.

Enseignement privé

 

68 J

 École de Sorèze.

69 J

 Dépôt École de Sorèze.

92 J

Xavier Schapira, enseignant en histoire à Albi

100 J

CEMA (Centre d'Etude et de Modernisation Agricole), lycée agricole privé à Valence d'Albigeois.

196 J

  Famille Caucanas : Marcelle Ravel, épouse Caucanas, institutrice à Labastide

Médecin

 

196 J

  Famille Caucanas à Labastide

Collections

Différentes des fonds d’archives car elles ne sont pas produites par une personne ou un organisme dans l’exercice d’une activité elles rassemblent cependant des documents importants produits par d’autres personnes ou institutions. Elles sont d’une grande richesse historique. L’exemple de la collection Carrère illustre ce propos avec force. Récupérées au XIXe s. avec autorité par Emile Jolibois, éminent archiviste du Tarn,  ce sont principalement des archives publiques d’Ancien Régime (clergé, consulat, communautés religieuses, etc., 735-1793).

« Dans la session du mois d'août 1872, M. le Préfet disait au Conseil : " Un rapport de M. l'Archiviste, en date du 26 avril, me signalait l'existence de documents, au nombre de 37, du plus haut intérêt pour l'histoire du Département. Ces documents, qui portent encore les cotes des inventaires d'anciennes communautés religieuses du Tarn, supprimées en 1790, paraissaient appartenir, en vertu de la législation de cette époque, à nos archives départementales, et je devais en poursuivre la revendication. Ce fut aussi l'avis de votre Commission départementale et de M. le Ministre de l'intérieur. Mais heureusement cette affaire s'est terminée à l'amiable et d'une manière bien inattendue. Le détenteur, M. Hyacinthe Carrère, de Toulouse, instruit de mes intentions, s'est empressé de venir conférer avec moi, et, à la suite de cette conférence, il ne s'est pas contenté de donner les pièces réclamées, il a joint à ce don, avec la plus louable générosité, 700 autres pièces qui constituent un véritable trésor historique. » 

Liste des collections :

2 J

Collection Carrère.

3 J

Collection Isidore Sarrazy.

4 J

Collection d'autographes.

5 J

Collection Rossignol.

6 J

Collection anonyme.

8 J

Collection Norbert Doat.

10 J

Collection Me Malaval.

12 J

Collection Auguste Vidal.

15 J

Collection de pièces relatives au Castrais.

20 J

Papiers du chanoine Louis de Lacger.

22 J

Papiers Emile Thomas.

32 J

Collection et fonds de Combettes

46 J

Collection Raymond Cahuzac-Labourelié, famille de Gaillac.

74 J

Collection Gabriel Soulié.

182 J

Collection colonel Charles-Frédéric-Albert de Bourdès (en cours de classement).

194 J

Auguste et Pierre de Berne à Albi, archives familiales et collection.

Des archives publiques conservées dans la série des archives privées !

Les archives « entrées par voie extraordinaire » en série J comportent des documents publics qui n’ont pas été sortis de cette série strictement réservée aux archives de nature privée depuis 1991.  La série J des archives privées constitue donc une vaste et précieuse « source complémentaire » des séries constituées.

Quelques exemples :

  • Actes du pouvoir souverain, série A
    • 3 J - Collection Isidore Sarrazy
    • 5 J - Collection Rossignol
  • Instruction publique, série D
    • 8 J - Collection Norbert Doat
    • 20 J - Papiers du chanoine Louis de Lacger, érudit
  • Notaires, sous-séries 3 E et 6 E
    • 3 J - Collection Isidore Sarrazy
    • 8 J - Collection Norbert Doat
  • Etc.

Pièces isolées et petits fonds « toutes catégories », un trésor à visiter

Pour terminer cette rubrique, évoquons cette importante sous-série qui regroupe 71 mètres linéaires de pièces isolées et de petits fonds de toutes sortes. D’une extrême variété et sans limite dans le temps, cette sous-série constitue un trésor à explorer impérativement quelle que soit votre recherche. Il est impossible d’en résumer le contenu.

→ Voici typiquement un document d’archives publiques « entré par voie extraordinaire » en 1889, extrait d’un petit fonds entré par voie de don de M. Guerbigny » (1 J 6/1 à 54). Il avait lui-même acheté ces archives à l’hôtel des ventes de Paris. "J'ai tout lieu de supposer que ces documents doivent manquer dans les archives du département" écrit-il à l'archiviste Emile Jolibois le 25 février 1889. Ce petit fonds contient aussi des plans et devis anciens (XVIIIe et XIXe siècles) de routes et de ponts.

Ce sont des archives produites en partie par les anciennes administrations diocésaines et en partie par le service des Ponts et Chaussées du Premier Empire. Ce sont sans conteste des archives publiques.

À découvrir