Faire l'histoire d'une entreprise

L’histoire d’une entreprise, d’une industrie ou d’un artisan relève avant tout des archives privées. Beaucoup de sociétés ou de commerces créés au XIXe siècle ont disparu et leurs archives n’ont pas été conservées.

Les archives industrielles représentent presque 70 % du métrage de la série des archives privées : elles sont une richesse pour notre département. Elles témoignent de sa vigueur économique et industrielle au XIXe s. et dans la première moitié du XXe s., période couverte essentiellement par nos archives industrielles entrées seulement depuis les années 60.

Des fonds industriels

Dans un souci de préservation de la mémoire au sens large, les Archives départementales ont accueilli quelques fonds industriels qu’elles ont intégrés dans la série J, archives privées.

Très schématiquement, l’industrie extractive du charbon, la métallurgie et la fabrique du verre sont implantées au nord du département (Albi, Carmaux) et les industries textiles et du délainage sont implantées au sud (Castres, Mazamet et en région montagneuse de Vabre, Roquecourbe, Boissezon, etc.).

Les secteurs de l’alimentation, du cuir, de la métallurgie et des constructions métalliques, du textile et du délainage, des travaux publics, de la fabrication du verre sont notamment représentés.

Liste par catégorie (non exhaustive) :

Alimentation

 

48 J

Château de Scalibert (moulin de St Hugon, 1846-1890)

84 J

Grands Moulins du Tarn à Albi, entreprise de minoterie et de vermicellerie

86 J

Distillerie albigeoise "La Pharaonne"

153 J

La Brasserie de l'Arsenal à Castres

Cuir

 

77 J

Entreprise Tignol, mégissier à Graulhet

103 J

 Société occitane de mégisserie (S.O.M.), à Mazamet

Métallurgie et constructions métalliques

 

63 J

Société du Saut-du-Tarn à Saint- Juéry

73 J

Ateliers du Tarn à Lavaur, constructions métalliques et serrurerie

79 J

Syndicat patronal de la transformation des métaux du Tarn

97 J

Entreprise Limouzy à Albi, constructions métalliques, serrurerie et chaudronnerie industrielle

Mines

 

53 J

Société des mines de Carmaux [Attention fonds recoté en ETP]

54 J

Société des Mines d'Albi [Attention fonds recoté en ETP]

62 J

Société des Mines du Dadou

124 J

Famille de Solages, à Carmaux (fonds d’archives familiales + quelques archives d’entreprises)

Textile et délainage

 

71 J

Entreprise Julien et Mialhe, fabrication textile à Vabre

72 J

 Entreprise "Cormouls-Houlès" depuis l'origine jusqu'en 1893, puis archives de la branche "Jules Cormouls-Houlès" jusque dans les années 1950

80 J 

Société Gaston Cormouls-Houlès père et fils

76 J

Maison Castelnau, marchands de tissus à Albi

88 J

Entreprise Siguier, manufacture de bonneterie à Roquecourbe

91 J

Entreprise Moulinié, marchand-fabricant textile à Vabre

95 J

Familles de Riols, Larivière et Bernadou à Saint-Amans-Soult et Castres (quelque archives sur le négoce de la laine)

98 J

Entreprise Faure, fabrication textile à Vabre

106 J

Entreprise Anne Veaute, fabrication textile à Brassac

115 J

La Bonneterie albigeoise

116 J

Entreprises Bourguet (1792-1978), Brenac et Rouanet (1925-1970), fabrication textile à Labastide- Rouairoux

127 J

 Etablissements Lasbordes, entreprise de fabrication textile à Boissezon

131 J

Entreprise Béjard, fabrication textile à Castres

135 J

Entreprise Maynadier Alquier, délainage à Mazamet

137 J

Entreprise Louis Fargues, fabrication textile à Labastide-Rouairoux

139 J

 Entreprise "Henri Picamoles" à Mazamet, négoce et courtage de la laine

147 J

Entreprise Houard, fabrication textile à Labastide-Rouairoux

151 J

Entreprise Cormouls-Houlès

152 J

Entreprise Simon, fabricant de bonneterie à Labruguière

154 J

Entreprise Crouzet, entreprise de fabrication textile à Labastide-Rouairoux

155 J

Familles Berry et Mersié, fabrication et négoce du textile à Cordes

162 J

Entreprise Eugène Guiraud, délainage à Aussillon

Travaux publics

 

37 J

Château de Riols, famille de Clausade (Inspecteur des chemins et travaux publics du diocèse de Lavaur – rapport 1767 – 37 J 21)

96 J

Jean Fraisse, entrepreneur de travaux publics, à Albi

Verre

 

85 J

 Verrerie ouvrière albigeoise (VOA)

Des archives d’architectes

« S’il y a bien un art total, le premier des arts, c’est bien l’architecture, en ce qu’elle englobe l’artistique et le technique, l’économique et le social, le politique et le culturel, le public et le privé, l’habitude et la rupture. La compréhension de notre société ne peut se concevoir sans l’étude historique des processus complexes qui façonnent notre cadre de vie ». Christophe Ramond, président du Conseil départemental dans Perspectives, Regards sur l’architecture dans le Tarn au XXe s., sous la direction de Jean Le Pottier.

Les Archives départementales du Tarn ont mené une collecte généreuse en matière d’archives d’architectes, balayant ainsi le XXe siècle. Elles s’en expliquent dans Perspectives, l’ouvrage consacré à l’architecture dans le Tarn au XXe siècle. Seul le beau fonds de l’architecte Jean Sébastien Barthe (1801-1976) représente l’activité au XIXe s.

→ A noter : un annuaire des architectes tarnais du XXe siècle est publié en fin d’ouvrage.

94 J

 Jean-Paul Frixtalon, architecte à Albi.

118 J

 Henri et Jacques Avizou, architectes à Albi.

143 J

 Léon Daures et Edouard Veyret-Daures, architectes à Albi.

144 J

 Jacques Vacquié, architecte, et André Bazin, ingénieur, à Mazamet.

161 J

 Maurice Planud, architecte à Castres.

163 J

 Alexandre Irissou, architecte à Albi

188 J

 Patrice Calvel, architecte des Monuments historiques

192 J

 Jean Sébastien Barthe (1801-1876), architecte à Castres

205 J

 Roselyne Sudre, architecte à Albi

206 J et 6 NUM 56

 André Nibart, architecte- ingénieur à Albi (1882-1941)

219 J

 Maurice Albert, architecte à Mazamet

229 J

 Dominique Hubert, architecte à Lacaune

37 Fi et 6 NUM 8

 Philippe Dubois, architecte à Albi et Paris

6 NUM 57 Henri Brunerie, architecte à Albi

Des archives du monde du travail

Hormis les entreprises dont les fonds sont présentés plus haut, nous conservons les archives d’autres professions. Nous les avons regroupées sous ce titre « monde du travail ». Ce sont autant de témoignages de l’activité humaine dans un contexte social et une époque. Sont représentés : avocats, géomètre, artisans, journalistes, notaires, enseignants et institutions d’enseignement, etc.

Parfois on trouvera dans les petits fonds et pièces isolées (1 J), un registre ou quelques pièces, témoignages de l’activité. Prenons l’exemple de ce petit registre récemment entré, cahier de cours d’une élève sage-femme, où celle-ci a continué à noter les naissances lors de son plein exercice (1 J 1586/1, cours d’accouchement suivis par Louise Pagès en 1865 à Albi).

Liste (non exhaustive) :

Géomètres

 

45 J

M. Crouzet, expert-géomètre à Lescure d'Albigeois.

119 J

M. Azemar, expert-géomètre judiciaire à Graulhet.

218 J

 Axia, expert-géomètre à Albi

Journalistes

 

121 J

Mme Llopis (critique littéraire).

Métiers du droit

 

19 J

Pierre Jean Louis Campmas (juriste).

26 J

Documents provenant de fonds notariaux.

28 J

 Papiers  provenant d’une étude notariale à Villefranche d’Albigeois.

51 J

Famille Pezous (avocat, député).

102 J

Famille Lacointa, à Sorèze : Jules Lacointa, magistrat, avocat général à la Cour de Cassation.

117 J

Pierre Bouyssou, avocat à Castres.

Enseignement privé

 

68 J

 École de Sorèze.

69 J

 Dépôt École de Sorèze.

92 J

Xavier Schapira, enseignant en histoire à Albi

100 J

CEMA (Centre d'Etude et de Modernisation Agricole), lycée agricole privé à Valence d'Albigeois.

196 J

  Famille Caucanas : Marcelle Ravel, épouse Caucanas, institutrice à Labastide

Médecin

 

196 J

  Famille Caucanas à Labastide

Les sources complémentaires aux Archives départementales du Tarn

La série C, administration de la province de Languedoc, administration diocésaine d’Albi, Castres et Lavaur, avant 1789. Accès ICI

On trouve dans cette série, tout ce qui concerne les Industries et manufactures, le commerce, les moulins et usines, et de nombreuses archives relatives aux impositions et même une délibération relative à :

  • L’établissement d’un « compoix d’industrie » (C 78, 1674-1675)
  • Des Arrêts du conseil d’Etat du roi portant règlement pour la fabrication (laines)
  • Des lettres patentes portant règlement
  • Des subventions accordées à des fabricants ingénieux comme les sieurs Brieu et Galibert fabricants de papier à Castres (1783), ou le sieur Gentil fabricant de carton « façon d’Angleterre » (C 192, 1783-1788)
  • Des décisions relatives au contrôle des produits fabriqués comme la marque et la visite des toiles par les inspecteurs des manufactures

Ces administrations cherchent à inventorier les richesses (C 181, recherche de mines de charbon), améliorer la production existante et la contrôler, favoriser le développement de techniques ou d’industries nouvelles, etc.

Série E, féodalité, communes, bourgeoisie et familles, notaires, état civil, corporations avant 1790. Accès ICI

L’histoire d’une entreprise peut aussi être une recherche biographique relative à un entrepreneur, un industriel ou un artisan. C’est une recherche biographique classique. On consultera donc les archives de la série E :

  • Etat civil et registres paroissiaux (4 E et 2 E)
  • Registres de notaires (3 E et 6 E)
  • Titres de familles, corporations et confréries (E)

La série L, les administrations révolutionnaires de 1790 à l’an VIII. Accès ICI

L’intérêt des administrations révolutionnaires se concentre surtout sur les fabriques d’armes, de salpêtre, de papier et les industries alimentaires :

  • Fonds de l’administration de département :
    • Mines : L 510-511
    • Commerce et industrie : L 362-363
    • Corporations d’arts et métiers : L 364 (27 avril 1791-27 frimaire an III)
  • Fonds du district d’Albi
    • Mines : L 750
  • Fonds du district de Castres
    • Industrie et commerce : L 805 (an III). A signaler : « Lettres de la commission du commerce visant au recensement des laines (23 messidor) et l’approvisionnement des tanneurs en tan et écorces de garouille (26 messidor) ».
  • Fonds du district de Gaillac
    • Industrie : L 872, état des industries extractives et métallurgiques du district (6 ventôse an III).

Série M, administration générale et économie (1800-1940). Accès ICI

Vous trouverez ici les archives de Préfecture complétées par les services départementaux de l’Etat de 1800 à 1940. Elle est essentielle pour trouver les informations suivantes :

  • Professions déclarées en Préfecture (débits de boissons, tabacs, forains etc.)
  • Rapports sur la production industrielle et manufacturière
  • Statistiques et enquêtes sur les établissements insalubres
  • Brevets d’invention
  • Archives des Chambres de commerce

Les archives du cadastre (3 P) et des contributions directes (2 P)

Le cadastre (3P) renseignera sur l’emprise foncière de l’entreprise et sur l’évolution de son bâti au fil du temps. Les archives des contributions directes (2 P) conservent ponctuellement les registres matrices de patentes pour les communes urbaines. On trouvera les créations de débits de tabac et leurs débitants. Il en est de même pour les débitants de poudres.

Série S, travaux publics et transports (1800-1940)

  • Usines utilisant un cours d’eau : les archives des sous-séries 7 S et 7 S bis peuvent se révéler utiles pour documenter l’activité des usines implantées près d’un cours d’eau et qui l’utilisent pour leurs activités : moulins, usines de délainage etc. Il s’y trouve parfois quelques plans.
  • Industries minières ou d’extraction : ces industries sont répertoriées dans la sous-série 8 S

Série U, archives de la Justice (1800-1940)

  • Justices de paix (4 U) : il est utile de savoir que ces tribunaux, supprimés en 1958, ont été remplacés par les tribunaux d’Instance. Ils règlent les litiges de la vie quotidienne. On peut y trouver les actes de société, les contrats d’apprentissage, les jugements en matière prud’hommale.
  • Tribunaux de commerce (6 U) d'Albi et Castres. En ce qui concerne Gaillac et Lavaur, ces villes n’ont pas eu de de tribunaux de commerce. Les tribunaux d’Instance étaient compétents en matière de commerce. On consultera la sous série 3 U.

Série W, archives contemporaines

Cette série complète toutes les séries mentionnées ci-dessus pour les périodes récentes, depuis 1940 jusqu’à aujourd’hui quelle que soit l’administration productrice d’archives : archives judiciaires, archives de la Préfecture et du Conseil général à l’exception des archives des communes.

Série Fi, fonds iconographiques

Les sous séries 7 Fi, cartes postales ou 10 Fi, affiches peuvent venir compléter la recherche sur les fonds industriels. On y trouvera notamment des cartes postales représentant des entreprises et des affiches publicitaires de produit ou d'industrie.

Série AV, archives sonores

Quelques témoignages d’anciens employés de l’industrie sont conservés dans cette série :

  • 8 AV - Fonds Musée-mine de Cagnac : témoignages oraux d'anciens mineurs de Carmaux et Cagnac, 1999- 2002. Accès ICI
  • 9 AV - Fonds Musée du Saut-du-Tarn : témoignages oraux d'anciens employés de l'entreprise métallurgique du Saut-du-Tarn à Saint-Juéry, 2002-2003

Les fonds d’archives communales

Conservés en mairie ou déposés aux Archives départementales (série EDT) ils fournissent au chercheur des renseignements sur les entreprises. Ces archives possèdent un cadre de classement. On consultera plus particulièrement :

  • Avant 1789 : les sous-séries HH (Agriculture, Industrie, Commerce) et CC (Finances et contributions)
  • Après 1789 : les sous-séries 2 F et 7F Les documents relatifs aux impositions sont parfois très riches. Le commerce et l’industrie étaient assujettis au dixième depuis 1710 devenu le vingtième en 1749 et doublé en 1756.

La bibliothèque des Archives départementales et les périodiques

  • A signaler : Les « Annuaires du Tarn » Cette collection de périodiques est cotée en usuel (BIB US) et mise à disposition du public en salle de lecture. Elle couvre la période de l’an XI à 1932 et donne de précieux renseignements sur les commerçants, les artisans, les types d’activités et leur localisation. Accès ICI

Les sources extérieures aux Archives départementales du Tarn

Les chambres de commerce et d’Industrie : depuis leur création, les chambres de commerce et d'industrie gèrent et conservent leurs archives. Voir leur site

  • Siège social. Maison de l'Economie, 1 avenue Général Hoche, 81012 Albi cedex 9. 

  • Site administratif, adresse de correspondance. 40, allée Alphonse Juin, 81101 Castres

  • Site de mazamet. Espace du Grand Balcon. 2, rue Cormouls Houlès, 81200 Mazamet

Archives nationales : les archives relatives aux expositions sont conservées dans les sous-séries F10 et AD XIX D. Voir leur site 

Bibliothèque nationale : la BNF a mis en ligne sa bibliothèque numérique sur le site Gallica où les rapports imprimés concernant les expositions universelles sont consultables. 

L’Institut National de la propriété industrielle (INPI) : cet institut conserve la documentation sur les brevets d’invention français depuis 1791, ainsi que les documents concernant les marques de fabrique, de commerce ou de sociétés déposées. Voir leur site